Permaculture

steeve77 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 55ans
Posté(e)

En pleine réflexion de reconversion vers la permaculture, je me rends compte combien nous nous sommes "égaré" vers des futilités, éloignés de la terre tout en la détruisant.... les grands mal-être de beaucoup de personnes dans un travail qui ne les épanouit pas ou plus, des vies dans des logements en béton armés...rien que le nom est significatif de l'aspect négatif de tels conditions de vies...etc...

 

Pour ma part je suis un projet d'un éco-lieu avec culture, micro ferme,  formation et réception de public sur différents métiers autour de la permaculture, qui est autant une philosophie de vie qu'un moyen de se nourrir et de fiancer sa vie.

 

Et vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Répy Membre 6 543 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

À mon avis, avant de créer quelque chose pour le public, il te faut créer quelque chose qui marche pour toi.

Ce n'est qu'après, que tu pourras inviter le public. Le public est majoritairement composé de "suiveurs" et jamais d'initiateurs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 25 742 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Je déteste toucher la terre avec mes mains, je trouve le contact horripilant... Reste que je serais éventuellement client de produits de la ferme, le challenge à mon sens pour ceux qui veulent vivre de la permaculture c'est de nous apporter le confort des grandes surfaces avec une qualité bien au dessus. Pas mal d'AMAP ont disparue pour avoir osé penser que c'est aux gens de s'adapter à la nature et non l'inverse, ils distribuaient donc des paniers entiers de radis noir et les gens qui avaient investi à l'année se sont senti floué parce qu'ils imaginaient des paniers de fruits et légumes variés. 

 

On sait encore que les intermédiaires se servent copieusement en marges et on est parfois étonné que le paysan du coin propose son produit finalement plus cher. Peut être à raison, mais si on ne m'explique pas pourquoi c'est le cas je vais penser que le paysan a décidé de se faire de l'argent sur mon dos, qu'il se venge des commerciaux de la grandes distributions sur moi.

 

Le temps est le 3ème facteur décisif pour moi, je ne vais pas faire le tour des petites boutiques, ici le boucher, ici le maraicher, ici le charcutier, ici le boulanger parce que j'ai pas le temps (ni l'envie). Ce qui fait que ma boutique de permaculture idéale serait une coopérative agricole, un marché couvert où sont réunis les acteurs agricoles locaux.

 

Pour plagier cette vanne: Avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants. Des principes tout le monde en a, tout le monde veut regarder ARTE, tout le monde veut lire du d'Ormesson, tout le monde veut manger bio équitable... et puis il y a un principe de réalité que tu te retrouve à regarder Danse avec les stars en bouffant une pizza. C'est un truc à mon avis à bien garder en tête quand on veut monter une permaculture et surtout pouvoir en vivre, c'est qu'il faut toujours aller chercher ses clients, innover, leur proposer des trucs etc. 

 

Bon courage en tout cas, et peut être à bientôt dans une coopérative. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 356 messages
Forumeur survitaminé‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, steeve77 a dit :

En pleine réflexion de reconversion vers la permaculture, je me rends compte combien nous nous sommes "égaré" vers des futilités, éloignés de la terre tout en la détruisant.... les grands mal-être de beaucoup de personnes dans un travail qui ne les épanouit pas ou plus, des vies dans des logements en béton armés...rien que le nom est significatif de l'aspect négatif de tels conditions de vies...etc...

 

 

Pour ma part je suis un projet d'un éco-lieu avec culture, micro ferme,  formation et réception de public sur différents métiers autour de la permaculture, qui est autant une philosophie de vie qu'un moyen de se nourrir et de fiancer sa vie.

 

Et vous ?

Bon courage. Quand j'essaie de jardiner je trouve que la terre est bien basse. En plus c'est la nature qui commande quand tu dois bosser et ça ne me plait pas trop.

En permaculture, le sol doit être toujours couvert et ce sont nos copains les vers de terre qui travaillent le sol. J'ai rencontré un céréalier qui faisait ça sur 400ha, disait que ça ne l'occupait  qu'à mi-temps (le reste du temps il était prof d'agronomie), il en vivait apparemment très bien. Je suppose cependant que ton projet est assez différent.

Des très proches ont vécu toute leur vie jusqu'à la retraite du maraichage bio, sans aide d'aucune sorte sur un sol ingrat. Ils n'ont jamais été bien riches, produisaient d'excellents légumes qu'ils ne vendaient en direct pas plus cher que les produits non bio dans les commerces du coin. C''était assez éreintant. Je pense souvent à eux quand les éleveurs subventionnés par l'U.E. produisant en masse grâce aux pesticides se retrouvent acculés à la faillite. Cherchez l'erreur!

Les agriculteurs traditionnels formatés ne voient souvent pas d'un très bon œil ceux qui dérangent leurs pratiques, c'est le moins qu'on puisse dire.

Muris bien ton projet, avances avec d'autres se sera plus facile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 325 messages
Forumeur survitaminé‚ 53ans
Posté(e)

Je pense que les gens en ont marre des grandes surfaces qui leur vendent de la cochonnerie, si tu peux apporter des produits de meilleur qualité sans en tripler le prix, tu devrais pouvoir te faire une clientèle et en vivre .

Je sais pas si tu connais la ferme du bec hellouin, c'est à mon avis un bon exemple à suivre, en fonction de ton installation et de ton terrain les possibilité son variables .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 14 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Crabe_fantome a dit :

Je déteste toucher la terre avec mes mains, je trouve le contact horripilant...

 

 

Met des gants, si tu as peur d'attraper le tétanos :o°

Et puis horripilant, je vois pas ce que ça vient faire là dedans

horripilant

 
      adj m   crispant, agaçant, exaspérant, irritant, taquin  
[antonyme]   agréable, amusant  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 25 742 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, PINOCCHIO a dit :

Met des gants, si tu as peur d'attraper le tétanos :o°

Et puis horripilant, je vois pas ce que ça vient faire là dedans

horripilant

 
      adj m   crispant, agaçant, exaspérant, irritant, taquin  
[antonyme]   agréable, amusant  

 

J'ai un terrain, je mets des gants... je suis vacciné contre le tétanos, en revanche je chope des orgelets à la chaine dès que je reçois des projections de terre dans la gueule. Horripilant c'est ce que je ressens dans je mets mes mains dans la terre ou quand je vois mes ongles noirs... Mais ça me fait la même chose avec de la bouffe, j'ai horreur de mettre mes mains dans une farce par exemple... Merci de t'en inquiéter. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 14 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Crabe_fantome a dit :

J'ai un terrain, je mets des gants... je suis vacciné contre le tétanos, en revanche je chope des orgelets à la chaine dès que je reçois des projections de terre dans la gueule. Horripilant c'est ce que je ressens dans je mets mes mains dans la terre ou quand je vois mes ongles noirs... Mais ça me fait la même chose avec de la bouffe, j'ai horreur de mettre mes mains dans une farce par exemple... Merci de t'en inquiéter. 

:smile2: Là tu me fais bien rigoler avec tes projections de terre dans la gueule, tu tape comme un damné avec quoi? , la pelle, la pioche? tu me fais une bonne main vert toi :D

ou quand je vois mes ongles noirs..., c'est ce que je te dis , met des gants :p

Modifié par PINOCCHIO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 25 742 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, PINOCCHIO a dit :

:smile2: Là tu me fais bien rigoler avec tes projections de terre dans la gueule, tu tape comme un damné avec quoi? , la pelle, la pioche? tu me fais une bonne main vert toi :D

ou quand je vois mes ongles noirs..., c'est ce que je te dis , met des gants :p


Parfois les gants sont sales aussi... et sinon oui, j'ai une terre très argileuse mais rien qu'en désherbant manuellement je m'en fout plein la gueule, en plus de me briser le coccyx et de me coller la honte si y a du monde autour. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 14 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Crabe_fantome a dit :


Parfois les gants sont sales aussi... et sinon oui, j'ai une terre très argileuse mais rien qu'en désherbant manuellement je m'en fout plein la gueule, en plus de me briser le coccyx et de me coller la honte si y a du monde autour. 

je te sens mal pour faire ce boulot, j'en arrive quand même à ne pas être comme toi, depuis le temps que je le fais, je peux pas dire que c'est relax à faire, se baisser pour trimer la terre, on a des moyens adaptés maintenant, mais la binette à désherber c'est toujours d'actualité , et le désherbant, c'est pas fait pour les chiens, ma foi, encore? avant que....:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
steeve77 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 55ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, hybridex a dit :

Bon courage. Quand j'essaie de jardiner je trouve que la terre est bien basse. En plus c'est la nature qui commande quand tu dois bosser et ça ne me plait pas trop.

En permaculture, le sol doit être toujours couvert et ce sont nos copains les vers de terre qui travaillent le sol. J'ai rencontré un céréalier qui faisait ça sur 400ha, disait que ça ne l'occupait  qu'à mi-temps (le reste du temps il était prof d'agronomie), il en vivait apparemment très bien. Je suppose cependant que ton projet est assez différent.

Des très proches ont vécu toute leur vie jusqu'à la retraite du maraichage bio, sans aide d'aucune sorte sur un sol ingrat. Ils n'ont jamais été bien riches, produisaient d'excellents légumes qu'ils ne vendaient en direct pas plus cher que les produits non bio dans les commerces du coin. C''était assez éreintant. Je pense souvent à eux quand les éleveurs subventionnés par l'U.E. produisant en masse grâce aux pesticides se retrouvent acculés à la faillite. Cherchez l'erreur!

Les agriculteurs traditionnels formatés ne voient souvent pas d'un très bon œil ceux qui dérangent leurs pratiques, c'est le moins qu'on puisse dire.

Muris bien ton projet, avances avec d'autres se sera plus facile.

Bonjour

 

 merci pour tes remarques et conseils, mon plan est assez avancé, et  je m'entoure de personnes qualifiées et expérimentées, mon passé de gérant m'apporte l'expérience de création et gestion de projets.

La permaculture fait son chemin, et le fait même très bien, avec toutes ses variantes et innovations, la majorité des projets réussissent  ,  tout simplement parce que la demande en alimentation saine dépasse actuellement l'offre...

 

les agriculteurs traditionnels se réveillent effectivement et s'y mettent peu à peu..

 

Petite précision,  toute la permaculture n'est pas bio, car pour les micro-ferme la certification bio est bien trop cher par rapport aux gains, les petits producteurs se mettent progressivement  aux labels, qui sont une garantie de qualité.

 

Petit rappel, la grande majorité des fruits et légumes bio, sont encore de nos jours produits en agriculture intensive, sans pesticides, mais intensivement, ils n'ont donc pas beaucoup plus de goût, ni de saveur, ni de vitamines, que les conventionnels...seuls les produits en pleine terre et respectueuses des rythmes de croissances, sont réellement valables et recherchés..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 12 401 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, hybridex a dit :

Bon courage. Quand j'essaie de jardiner je trouve que la terre est bien basse. En plus c'est la nature qui commande quand tu dois bosser et ça ne me plait pas trop

le principe de la permaculture ,c'est de prendre soin de la terre , la cultiver avant de cultiver des végétaux ...donc si tu trouves que la terre est trop basse et si tu as du mal à aller à la terre ,amène la terre à toi ...on peut constituer des buttes qui peuvent parfois remonter le sol de quelques dizaines de cm ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 19 086 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Certains même bricolent des bacs de jardins potagers qu'ils remplissent de terre pour avoir la terre à hauteur d' un bureau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
steeve77 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 55ans
Posté(e)
Le 07/12/2017 à 17:58, stvi a dit :

le principe de la permaculture ,c'est de prendre soin de la terre , la cultiver avant de cultiver des végétaux ...donc si tu trouves que la terre est trop basse et si tu as du mal à aller à la terre ,amène la terre à toi ...on peut constituer des buttes qui peuvent parfois remonter le sol de quelques dizaines de cm ...

En tous cas, ce n'est pas la hauteur de travail qui peut être un frein, il faut avoir la philosophie de vie permacole...le reste est à adapter à chacun.e

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 6 543 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 07/12/2017 à 21:56, querida13 a dit :

Certains même bricolent des bacs de jardins potagers qu'ils remplissent de terre pour avoir la terre à hauteur d' un bureau.

C'est un procédé de fainéants !

par forte chaleur, les vers de terre migrent jusqu'à 50cm de profondeur.

Or les bacs surélevévés n'ont jamais cette profondeur.

Donc dans l'intérêt de la faune du sol, il faut cultiver le sol au raz du sol !

sinon ce sont des lubies de jardiniers de balcon. celle des bobos  !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 19 086 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Ou de vieux qui ont mal au dos!:p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 6 543 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, querida13 a dit :

Ou de vieux qui ont mal au dos!:p

Bien sûr, si on veut cultiver "de qualité" et sans se pencher, alors il faut absolument avoir de la profondeur de terre et donc autre chose que 10-15 cm d'épaisseur.

Travailler la terre a toujours été fatiguant ! Mais je préfère et de loin, ce genre de fatigue à celle d'un "sport".

Modifié par Répy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 12 401 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Répy a dit :

C'est un procédé de fainéants !

par forte chaleur, les vers de terre migrent jusqu'à 50cm de profondeur.

Or les bacs surélevévés n'ont jamais cette profondeur.

Donc dans l'intérêt de la faune du sol, il faut cultiver le sol au raz du sol !

sinon ce sont des lubies de jardiniers de balcon. celle des bobos  !

mais pas du tout au contraire 

il faut l'apporter la matière ,pour surélever le sol ,et puis ces bacs n'ont pas de fonds donc  les vers de terre migrent depuis les profondeurs jusqu'à la surface des bacs ...

pour ce qui est de la culture en butte proche de la culture en bacs elle présente beaucoup plus d'avantages que celle sur sol naturel ,

réchauffement du sol supérieur de  à  2à 4° sur la pente exposée au sud ,

maitrise de l'arrosage 

maitrise de l'inversion des couches 

moyens mécaniques très limités pour assurer le décompactage des sols ...

et puis c'est  un passe temps d'hiver que construire une butte ...

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 6 543 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 41 minutes, stvi a dit :

mais pas du tout au contraire 

il faut l'apporter la matière ,pour surélever le sol ,et puis ces bacs n'ont pas de fonds donc  les vers de terre migrent depuis les profondeurs jusqu'à la surface des bacs ...

pour ce qui est de la culture en butte proche de la culture en bacs elle présente beaucoup plus d'avantages que celle sur sol naturel ,

réchauffement du sol supérieur de  à  2à 4° sur la pente exposée au sud ,

maitrise de l'arrosage 

maitrise de l'inversion des couches 

moyens mécaniques très limités pour assurer le décompactage des sols ...

et puis c'est  un passe temps d'hiver que construire une butte ...

<ce que tu préconises est plein de bon sens. Mais pour la majorité des gens qui veulent cultiver sans se baisser, en pratique cela revient à faire de la "culture" dans des cagette posées sur des tréteaux et dans ce cas, aucune des bonnes conditions sont réunies pour un optimum du sol et des plantes. Au final que l'on cultive penché ou bien que l'on prépare une vraie culture à niveau, il y a toujours du boulot !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 19 086 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Ah, le truc des cagettes sur des tréteaux ce n'est pas idiot comme procédé et je le retiens. En effet chaque fois que je mets quelque chose en terre, ou des graines, les escargots dévorent tout.et comme je n'ai pas envie de  mettre de la chimie sur mon sol, je les déloge à coups de jet d'eau. Ou je les ramasse et vais jeter le contenu de mon grand seau près des rivières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant