pourquoi les gens sont cons?

siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

Une question qui me taraude depuis longtemps et a laquelle je pense je ne trouverais jamais de reponse satisfaisante

Pourquoi les gens sont cons???

Pourquoi les gens ne s interressent qu a leur miserable existence dans leur grande majorite reniant leur passé objectant l avenir et se foutent des oeilleres pas possible pour affronter le present???

D ou vient la tare?? de notre societe de consommation qui pousse les gens a n etre que des codes barres, je consomme donc je suis???

Du systeme educatif qui a force de niveler par le bas le contenu des cours handicape une partie de la population????

Ou tout simplement est ce dans sa nature de se laisser porter par les idées des autres reniant son propre libre arbitre???

pour eviter d affronter son reflet dans le miroir et se rendre

compte que son existence est vide de sens???

et que dans la course contre la montre ( durée de sa vie) il perdra forcement.????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Tout le monde ne naît pas avec les mêmes capacités intellectuelles. Notre rôle d'optimates n'est pas d'accabler ces pauvres gus mais de les mener vers la lumière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

je reconnais bien la ton optimisme le plus fervent mazarino ;) : les mener vers la lumiere ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mikyboss Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

je ne sais pas si pour vous ou d'autre je suis con,mais celà n'est qu'un point de vu tiré par chacun,et non une realité....quoi que ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

L'immense majorité ne parvient à penser que de la façon dont pensent quelques lobbyes au pouvoir (institutionnellement ou médiatiquement). Tu auras toujours un petit groupe de meneurs, une immense masse de moutons de Panurge et une ultra minorité de sages retirés du monde qui ont renoncé à convaincre qui que ce soit !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

la question n est pas de savoir si tu es con ou que je le sois.

nous sommes tjs le con d un autre ;)

mais de savoir pourquoi cette humanite grouillante et gesticulante s oublie ,court apres des chimeres qu elles soient religieuses , ideologiques ou autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Freaky Membre 58 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)

je me pose tous les jours la meme question et je crois pas que je trouverai...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
L'immense majorité ne parvient à penser que de la façon dont pensent quelques lobbyes au pouvoir (institutionnellement ou médiatiquement). Tu auras toujours un petit groupe de meneurs, une immense masse de moutons de Panurge et une ultra minorité de sages retirés du monde qui ont renoncé à convaincre qui que ce soit !

j ai bien peur que tu es raison helas mais j arrive pas a m y faire surtout qu a notre epoque via le net c est facile de se cultiver de s interresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

La multiplication des sources d'informations et des lieux de savoir ne corrige qu'à la marge cet état de fait. Grâce à la présence de bibliothèques garnies de livres et de revues, le petit groupe de gens ayant de grandes capacités à la naissance pourra développer son intelligence. Car ceux ci, intuitivement le plus souvent, feront comme Montaigne : prenant deci delà ce qu'ils trouvent, curieux de tout mais soumettant tout à leur libre arbitre et ne retenant que ce qu'ils estiment juste. Evidemment, l'intelligence n'est pas que livresque et éclos également au cours d'expériences pratiques de la vie de tous les jours. Mais ce travail d'analyse et de "filtre" personnel demande de la rigueur et un esprit vif. C'est épuisant de se construire son propre système de pensée, surtout sachant qu'on est obligé de le faire évoluer quotidiennement, de l'affiner toujours plus. C'est un peu la leçon de Zarathoustra. Pour Nietzsche, ne sont ses héritiers véritables que ceux qui le remettent en question et se proposent de le dépasser ou en tout cas de lui être infidèle.

Mais l'immense masse de la population n'a pas les capacités de ce travail titanesque et surtout n'en ressent pas l'utilité, dans sa paresse intrinsèque. Du coup, ils se contentent d'absorber des fiches toutes faites et se font les zélateurs fidèles de n'importe quelle secte ou chapelle, Dieu sait qu'on n'en manque pas. C'est particulièrement vrai chez les croyants. Eux, leur paresse est telle qu'ils préfèrent se référer à un livre unique ayant réponse à tout. Et ils se contentent d'anôner bêtement des réponses toutes faites, n'en variant jamais.

L'ennemi est donc la paresse intellectuelle (et chez certains l'incapacité intellectuelle). Le problème est que parfois, sur un sujet ou deux, même les meilleurs cèdent à la paresse. Tout le monde est infaillible. Ca nous arrive à tous à un moment ou à un autre. L'attitude raisonnable consiste à constamment passer ses certitudes au crible du raisonnement afin de les faire évoluer (ou de les conserver) mais d'en tout cas ne jamais s'endormir sur ses lauriers.

Je crois que le paroxysme de la connerie est celui qui affirme : "c'est pas à mon âge que je vais changer". Lui, il est perdu pour l'intelligence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Tout à fait d'accord avec Mazarino. ;)

J'ajoute simplement que même celui qui prétend ne plus pouvoir changer "à son âge", ou autre excuse du style, n'est pas perdu d'avance...

Il suffit de lui montrer comment faire, de lui montrer que c'est possible, que ce n'est pas une source de travail colossale et qu'il en est capable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bisty Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Les gens sont cons car ils n'ont aucun doute sur eux

et la dessus je n'ai aucun doute ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kimoi? Membre 11 962 messages
Revenant (?)‚ 41ans
Posté(e)

Monsieur Sieg,

Sous le terme générique (et un peu provocateur) de "con", tu englobes beaucoup de tares de l'espèce humaine. L'aspect essentiel que je retiens, c'est une sorte de nombrilisme béat qui nous fait passer à côté des richesses (culturelles, spirituelles, émotionnelles) qui nous tendent pourtant les bras.

Mais le caractère con de l'homme ne le protège-t-il pas ? De la prise de conscience que son existence est vaine, du sentiment de desespoir qui devrait tenaillé tout individu qui admet la vacuité de son être.

En bref, l'homme est con parce que ça le préserve du suicide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Pas mal d'accord avec kimoi.

L'homme est doté d'une formidable capacité d'autopersuasion. Capacité très utile, qui lui permet d'économiser sa réflexion.

C'est ce qu'on appelle "se voiler la face", en quelque sorte.

En s'autopersuadant certaines choses et en évitant à tout prix tout ce qui pourrait remettre en question ces choses (en se fermant à tout ce qui complique notre petit monde nombriliste, en fait), on a l'agréable impression de comprendre le monde, ou du moins ce qu'il est utile de comprendre dans ce monde restreint qu'est celui de la société de consommation.

Sortir de cette sphère confortable est très douloureux, source de mal être et d'interrogations pénibles, et parfois, sans fin.

Il est douloureux de devenir un peu plus libre libre, quant on a longtemps été "prisonnier" (volontairement).

Mais il faut trouver le courage de faire ce douloureux pas vers la pensée, vers la réflexion, qui, si elle fait au premier abord souffrir, car détruit toutes nos fragiles constructions basées sur un monde factice, nous permet ensuite de voir beaucoup plus loin et plus précisément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Monsieur Sieg,

Sous le terme générique (et un peu provocateur) de "con", tu englobes beaucoup de tares de l'espèce humaine. L'aspect essentiel que je retiens, c'est une sorte de nombrilisme béat qui nous fait passer à côté des richesses (culturelles, spirituelles, émotionnelles) qui nous tendent pourtant les bras.

Mais le caractère con de l'homme ne le protège-t-il pas ? De la prise de conscience que son existence est vaine, du sentiment de desespoir qui devrait tenaillé tout individu qui admet la vacuité de son être.

En bref, l'homme est con parce que ça le préserve du suicide.

je ne dirais pas que cela le preserve du suicide mais ca lui evite de penser a sa mort l homme de tout temps se croyant tellement unique et superieur court a pres l immortalite.

je pense que c est pour eviter de realiser qu il va mourir un jour qu il se met des oeilleres et en devient con, et paradoxe

l homme est pret pour sa quete de l immortalite et assoir sa superbe a faire des guerres.

l homme ne peut rien contre le paradoxe qu il a besoin d air pour respirer et que c est celui ci qui fait vieillir ses cellules par oxydation et lui ouvre les portes de la degenerescence . Et pourtant il les denigre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

ça va les chevilles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adriatika Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)

Bonjour,

étre "con" ! Personne n'est con ! c'est juste que l'ont n'a pas le même avis !

> "Con" exige un adjectif qui l'accompagne. Le vrai con, le sale con, le petit con, le pauvre con, etc. Sinon ça ne veut rien dire.

Ciao ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kimoi? Membre 11 962 messages
Revenant (?)‚ 41ans
Posté(e)

Bah grenouille, c'est pas le forum santé ici !? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss Membre 480 messages
Forumeur survitaminé‚ 43ans
Posté(e)

Je dirais pour répondre à la question de savoir pourquoi cette humanité grouillante à besoin de chimères, que ces chimères servent à créer un monde rassurant aux esprits qui non pas de moi assez affirmer et dont la ressemblance et l'appartenance à une entité forte leur permet d'acquérir une certaine confiance dans ce qu'ils font , ce qu'ils disent. Quant au libre arbitre, sur la plupart de la population, il fait plus peur qu'autre chose, rare son les personnes capables d'assumer pleinement leur passé, leur choix, leur présent et encore moins leur avenir, comme le disait mazarino. Le pouvoir de décision effraie car il ne permet pas d'en imputer la faute à quelqu'un d'autre, c'est une prise de risque bien trop grande pour la plupart des gens, comme on peut le voir dans tout les problème de sociètè que nous avons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Akumu Membre 1 398 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Le topic du "Con'con démasqué" ! hé ! hé !... me plaît bien tout ce que je viens de lire ;)

Mais qu'est-ce qu'un con ? ou plutôt je devrais poser une majuscule et reprendre ma question : Mais qu'est-ce qu'un Con ?

D'abord le con. N'est-il pas celui qui ne sait pas qu'il l'est, et qui, à force d'être con, continue de l'être ? Donc, indélicate l'appellation quand on lui dit "con", car il ne sait pas de quoi, ni de qui on parle. Vraiment il est con, mais bon... il ne le sait pas, n'insistons plus en le lui disant.

Puis le Con. Celui qui se lève tous les matins en se secouant la tête une vingtaine d'au moins trente fois, qui regarde le réveil et voit les aiguilles tourner de droite à gauche, qui attend la sonnerie pour se lever... mais, pas trop con [vous remarquerez la minuscule !] a prévu beaucoup d'éléments indispensables à sa vie, pour exemple "la cafetière programmable".

Donc je me lance dans une théorie sans enluminures particulières, à savoir si le con est Con ? si le Con est con ? ou alors si le con est vraiment con ? et le Con restera Con ? Il ne faut pas non plus croire que le con ne peut pas devenir Con un jour, par contre il faut éviter penser que le Con deviendra con, oui il faut éviter. Mais je ne vais pas m'attarder sur ce point, j'ai bien peur que mon post' devienne totalement con.

Vous avez du mal à suivre ? Vraiment ? euh... bin c'est normal, vous n'êtes pas con... euh... vous n'êtes pas Con...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité raph33
Invité raph33 Invités 0 message
Posté(e)
Bonjour,

étre "con" ! Personne n'est con ! c'est juste que l'ont n'a pas le même avis !

> "Con" exige un adjectif qui l'accompagne. Le vrai con, le sale con, le petit con, le pauvre con, etc. Sinon ça ne veut rien dire.

Ciao ;)

pas con....

pour ma part, je dirai qu'on est tous le con d'un autre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant