Aller au contenu

Les dessous inavouables de la Guerre froide perpétuelle


poussiere666

Messages recommandés

Membre, Désintégrateur de trolls, Posté(e)
poussiere666 Membre 2 871 messages
Désintégrateur de trolls,
Posté(e)

On sait maintenant, aprés la publication tardive des archive de la commission sur les crimes de guerres de l'holocauste nazi que les pays alliés en savaient beaucoup plus que ce qu'ils disaient sur la réalité des camps de concentrations et même leur connivences avec les nazis quant à leur "oubli" de bombarder leurs infrastructures et leur peu de considération pour les victimes Juives...

---------------------------------------

Les dessous inavouables de la Guerre froide perpétuelle des USA et de la Grande-Bretagne contre la Russie

 

"Il y a longtemps eu une controverse entre pays occidentaux sur les raisons pour lesquelles les USA, et le Royaume-Uni en particulier, n’ont pas bombardé les infrastructures nazies des camps de concentration ou les voies ferrées qui y menaient. Washington et Londres ont expliqué qu’ils n’avaient pas eu connaissance de l’étendue de l’horreur perpétrée par les nazis avant la toute fin de la guerre, quand des camps comme Auschwitz et Treblinka ont été libérés – par l’Armée rouge soviétique, doit-on également noter.

Malgré tout, ce que démontrent les dernières publications des dossiers de l’ONU sur l’holocauste est que Washington et Londres étaient bien conscients de la « solution finale » des nazis, dans laquelle des millions de juifs d’Europe et de personnes slaves étaient systématiquement exterminées dans des chambres à gaz ou devaient travailler à mort. La question demeure donc : pourquoi les USA et les Britanniques n’ont pas dirigé davantage de leurs bombardements contre des infrastructures nazies ?

Une réponse possible est que ces alliés occidentaux n’avaient aucune considération envers les victimes du nazisme. Les décideurs de Washington et Londres ont eux-mêmes été accusés d’entretenir des sentiments antisémites, comme on avait pu le constater quand ces deux gouvernements avaient refusé des milliers de réfugiés juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale, avec pour effet d’envoyer nombre d’entre eux à la mort sous le régime nazi.

Sans exclure le facteur cité ci-dessus, l’insouciance raciste des Occidentaux, il y a un deuxième facteur bien plus troublant : les gouvernements d’Occident, au moins certaines factions puissantes, refusaient d’entraver l’effort de guerre nazi contre l’Union Soviétique. Et cela, bien que l’Union Soviétique ait été nominalement une « alliée » de l’Occident dans la guerre contre l’Allemagne nazie."


En savoir plus sur http://reseauinternational.net/les-dessous-inavouables-de-la-guerre-froide-perpetuelle-des-usa-et-de-la-grande-bretagne-contre-la-russie/#mWRV0FYwgbde3XOq.99

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Il y a eu des bombardements sur les camps. Pas beaucoup peut-être. Les alliés savaient qu'ils tueraient des prisonniers.

L'une des filles du Roi d'Italie est décédée dans le bombardement de son camp.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Debout les morts..., 72ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 29 053 messages
72ans‚ Debout les morts...,
Posté(e)
Il y a 2 heures, poussiere666 a dit :

On sait maintenant, aprés la publication tardive des archive de la commission sur les crimes de guerres de l'holocauste nazi que les pays alliés en savaient beaucoup plus que ce qu'ils disaient sur la réalité des camps de concentrations et même leur connivences avec les nazis quant à leur "oubli" de bombarder leurs infrastructures et leur peu de considération pour les victimes Juives...

---------------------------------------

Les dessous inavouables de la Guerre froide perpétuelle des USA et de la Grande-Bretagne contre la Russie

 

"Il y a longtemps eu une controverse entre pays occidentaux sur les raisons pour lesquelles les USA, et le Royaume-Uni en particulier, n’ont pas bombardé les infrastructures nazies des camps de concentration ou les voies ferrées qui y menaient. Washington et Londres ont expliqué qu’ils n’avaient pas eu connaissance de l’étendue de l’horreur perpétrée par les nazis avant la toute fin de la guerre, quand des camps comme Auschwitz et Treblinka ont été libérés – par l’Armée rouge soviétique, doit-on également noter.

Malgré tout, ce que démontrent les dernières publications des dossiers de l’ONU sur l’holocauste est que Washington et Londres étaient bien conscients de la « solution finale » des nazis, dans laquelle des millions de juifs d’Europe et de personnes slaves étaient systématiquement exterminées dans des chambres à gaz ou devaient travailler à mort. La question demeure donc : pourquoi les USA et les Britanniques n’ont pas dirigé davantage de leurs bombardements contre des infrastructures nazies ?

Une réponse possible est que ces alliés occidentaux n’avaient aucune considération envers les victimes du nazisme. Les décideurs de Washington et Londres ont eux-mêmes été accusés d’entretenir des sentiments antisémites, comme on avait pu le constater quand ces deux gouvernements avaient refusé des milliers de réfugiés juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale, avec pour effet d’envoyer nombre d’entre eux à la mort sous le régime nazi.

Sans exclure le facteur cité ci-dessus, l’insouciance raciste des Occidentaux, il y a un deuxième facteur bien plus troublant : les gouvernements d’Occident, au moins certaines factions puissantes, refusaient d’entraver l’effort de guerre nazi contre l’Union Soviétique. Et cela, bien que l’Union Soviétique ait été nominalement une « alliée » de l’Occident dans la guerre contre l’Allemagne nazie."


En savoir plus sur http://reseauinternational.net/les-dessous-inavouables-de-la-guerre-froide-perpetuelle-des-usa-et-de-la-grande-bretagne-contre-la-russie/#mWRV0FYwgbde3XOq.99

" pourquoi les USA et les Britanniques n’ont pas dirigé davantage de leurs bombardements contre des infrastructures nazies "

Toutes les infrastructures allemandes ont été bombardées jour et nuit y compris les grandes villes !

A propos de tes amis russes, tu peux me dire combien de raids aériens ils ont effectués sur les villes allemandes, sur Berlin, sur les infrastructures,  sur les industries ?

 

Il y a 2 heures, poussiere666 a dit :

On sait maintenant, aprés la publication tardive des archive de la commission sur les crimes de guerres de l'holocauste nazi que les pays alliés en savaient beaucoup plus que ce qu'ils disaient sur la réalité des camps de concentrations et même leur connivences avec les nazis quant à leur "oubli" de bombarder leurs infrastructures et leur peu de considération pour les victimes Juives...

---------------------------------------

Les dessous inavouables de la Guerre froide perpétuelle des USA et de la Grande-Bretagne contre la Russie

 

"Il y a longtemps eu une controverse entre pays occidentaux sur les raisons pour lesquelles les USA, et le Royaume-Uni en particulier, n’ont pas bombardé les infrastructures nazies des camps de concentration ou les voies ferrées qui y menaient. Washington et Londres ont expliqué qu’ils n’avaient pas eu connaissance de l’étendue de l’horreur perpétrée par les nazis avant la toute fin de la guerre, quand des camps comme Auschwitz et Treblinka ont été libérés – par l’Armée rouge soviétique, doit-on également noter.

Malgré tout, ce que démontrent les dernières publications des dossiers de l’ONU sur l’holocauste est que Washington et Londres étaient bien conscients de la « solution finale » des nazis, dans laquelle des millions de juifs d’Europe et de personnes slaves étaient systématiquement exterminées dans des chambres à gaz ou devaient travailler à mort. La question demeure donc : pourquoi les USA et les Britanniques n’ont pas dirigé davantage de leurs bombardements contre des infrastructures nazies ?

Une réponse possible est que ces alliés occidentaux n’avaient aucune considération envers les victimes du nazisme. Les décideurs de Washington et Londres ont eux-mêmes été accusés d’entretenir des sentiments antisémites, comme on avait pu le constater quand ces deux gouvernements avaient refusé des milliers de réfugiés juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale, avec pour effet d’envoyer nombre d’entre eux à la mort sous le régime nazi.

Sans exclure le facteur cité ci-dessus, l’insouciance raciste des Occidentaux, il y a un deuxième facteur bien plus troublant : les gouvernements d’Occident, au moins certaines factions puissantes, refusaient d’entraver l’effort de guerre nazi contre l’Union Soviétique. Et cela, bien que l’Union Soviétique ait été nominalement une « alliée » de l’Occident dans la guerre contre l’Allemagne nazie."


En savoir plus sur http://reseauinternational.net/les-dessous-inavouables-de-la-guerre-froide-perpetuelle-des-usa-et-de-la-grande-bretagne-contre-la-russie/#mWRV0FYwgbde3XOq.99

Encore un site de désinformation....

Ta culture me sidère !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 38ans Posté(e)
cheuwing Membre 15 309 messages
Forumeur vétéran‚ 38ans‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, poussiere666 a dit :

 

Sans exclure le facteur cité ci-dessus, l’insouciance raciste des Occidentaux, il y a un deuxième facteur bien plus troublant : les gouvernements d’Occident, au moins certaines factions puissantes, refusaient d’entraver l’effort de guerre nazi contre l’Union Soviétique. Et cela, bien que l’Union Soviétique ait été nominalement une « alliée » de l’Occident dans la guerre contre l’Allemagne nazie."

 

Pourtant les USA ont fournit une assistance matérielle à l'URSS et les alliés ont bombardé des villes comme Dresde, Hambourg, Dusseldorf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Henry Martin Membre 4 459 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
il y a 29 minutes, Anatole1949 a dit :

" pourquoi les USA et les Britanniques n’ont pas dirigé davantage de leurs bombardements contre des infrastructures nazies "

Toutes les infrastructures allemandes ont été bombardées jour et nuit y compris les grandes villes !

A propos de tes amis russes, tu peux me dire combien de raids aériens ils ont effectués sur les villes allemandes, sur Berlin, sur les infrastructures,  sur les industries ?

 

Encore un site de désinformation....

Ta culture me sidère !

Hum... là tu fais un mauvais procès. Les russes n'avaient pas de bombardiers lourds. L'effort de guerre n'étaient pas orienté là dessus. Une histoire de priorité, d'arbitrage entre les efforts. Qui plus est ce sont les russes qui ont massivement détruit la Wehrmacht. Au pire moment de l'armée allemande, ils avaient 3000 morts par semaine sur le front de l'ouest et 30000 sur le front de l'est. Pas vraiment la même guerre donc.

Par ailleurs s'enorgueillir de ratiboiser des villes et des civils n'est peut être pas le plus pertinent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Debout les morts..., 72ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 29 053 messages
72ans‚ Debout les morts...,
Posté(e)
il y a 11 minutes, Henry Martin a dit :

Hum... là tu fais un mauvais procès. Les russes n'avaient pas de bombardiers lourds. L'effort de guerre n'étaient pas orienté là dessus. Une histoire de priorité, d'arbitrage entre les efforts. Qui plus est ce sont les russes qui ont massivement détruit la Wehrmacht. Au pire moment de l'armée allemande, ils avaient 3000 morts par semaine sur le front de l'ouest et 30000 sur le front de l'est. Pas vraiment la même guerre donc.

Par ailleurs s'enorgueillir de ratiboiser des villes et des civils n'est peut être pas le plus pertinent.

Ils n'avaient pas parce qu'ils ne voulaient pas, pa

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Henry Martin Membre 4 459 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, poussiere666 a dit :

Les dessous inavouables de la Guerre froide perpétuelle des USA et de la Grande-Bretagne contre la Russie

....

"Il y a longtemps eu une controverse entre pays occidentaux sur les raisons pour lesquelles les USA, et le Royaume-Uni en particulier, n’ont pas bombardé les infrastructures nazies des camps de concentration ou les voies ferrées qui y menaient. Washington et Londres ont expliqué qu’ils n’avaient pas eu connaissance de l’étendue de l’horreur perpétrée par les nazis avant la toute fin de la guerre, quand des camps comme Auschwitz et Treblinka ont été libérés – par l’Armée rouge soviétique, doit-on également noter.

 

...

Sans exclure le facteur cité ci-dessus, l’insouciance raciste des Occidentaux, il y a un deuxième facteur bien plus troublant : les gouvernements d’Occident, au moins certaines factions puissantes, refusaient d’entraver l’effort de guerre nazi contre l’Union Soviétique. Et cela, bien que l’Union Soviétique ait été nominalement une « alliée » de l’Occident dans la guerre contre l’Allemagne nazie."

Si l'on peut trouver fondé et troublant certains éléments, la thèse de ne pas trop aider les russe ne tient pas. Que certaines personnes de pouvoir n'en pensaient pas moins est très possible. Sauf que rien ne s'est matérialisé conséquemment dans les faits.

 

L'aide aux russes à été immense. Au départ, une part non négligeable du ravitaillement destiné à l'Angleterre a été réorientée vers les Russes. Ensuite par les convois ou par la route de l'Iran, l'apport a été monstrueux, quelques exemples : 400 000 GMC (le camion Studebaker). Bien plus que tout ce que pouvait fabriquer et réquisitionner l'armée allemande. L'artillerie allemande de campagne est hypomobile la russe mécanisée.

Wiki :

Citation

409 526 véhicules, dont 43 728 jeeps, 3 510 amphibies, 4 398 tracteurs, 12 161 véhicules de combat dont 1 239 chars légers et 4 957 chars moyens, 32 207 motocycles, 7 570 tracteurs spéciaux avec 3 216 moteurs de remplacement. 1,4 million de tonnes de pétrole, 1,3 million de tonnes de carburant à haut indice d'octane pour avions, 3,6 millions de pneus avec chambre à air, 325 784 t d'explosifs, 136 190 pièces d'artillerie légères et armes automatiques, 35 800 stations radio émetteurs, 5 899 récepteurs, 348 appareils de localisation radio, 705 détecteurs directionnels, 538 altimètres, 800 compas radio, 3 400 km de câbles marins, 1 823 km de câbles sous-marins, 135 484 km de câbles télégraphiques, 1 900 locomotives à vapeur, 66 locomotives diesel électriques, 9 920 wagons plateformes, 120 wagons citernes, 100 wagons à bascule, 35 plates-formes pour engins lourds, 685 740 tonnes de rails et pièces dont 110 000 t d'axes et roues de wagons[

En fait l'essentiel fut d'offrir la mobilité à l'armée rouge : camions, chemins de fer et même rangers. :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Debout les morts..., 72ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 29 053 messages
72ans‚ Debout les morts...,
Posté(e)
il y a 11 minutes, Henry Martin a dit :

Hum... là tu fais un mauvais procès. Les russes n'avaient pas de bombardiers lourds. L'effort de guerre n'étaient pas orienté là dessus. Une histoire de priorité, d'arbitrage entre les efforts. Qui plus est ce sont les russes qui ont massivement détruit la Wehrmacht. Au pire moment de l'armée allemande, ils avaient 3000 morts par semaine sur le front de l'ouest et 30000 sur le front de l'est. Pas vraiment la même guerre donc.

Par ailleurs s'enorgueillir de ratiboiser des villes et des civils n'est peut être pas le plus pertinent.

Ils n'avaient pas parce qu'ils ne voulaient pas, par contre les US ont livré aux soviétiques...14.800 avions !

Et il ne fallait pas des bombardiers lours et à long rayon d'action pour bombarder l'Allemagne au départ des pays occupés par les soviets

Parce que du côté ouest de l'Europe, l'Italie, la France, la Hollande, la Belgique, l'Allemagne, il n'y avait pas de troupes allemandes, elles étaient toutes face aux soviets ???

Il y a 2 façons de faire la guerre, la façon allié qui protégeait au maxi la vie des hommes et la façon soviétique synonyme de boucherie à la mode 14/18.

Si les soviets perdaient 30.000 morts par semaine, c'était parce que l'Etat major soviétique envoyait au massacre la troupe, les responsables s'en fichaient des pertes le réservoir humain soviétique était inépuisable, combien de soldats soviétiques tués pour un soldat allemand ?

Une fois saoulés à la Vodka les soldats soviétiques chargeaient les panzer...

 

il y a 40 minutes, cheuwing a dit :

Pourtant les USA ont fournit une assistance matérielle à l'URSS et les alliés ont bombardé des villes comme Dresde, Hambourg, Dusseldorf

Les alliés ont bombardé tous les structures et sites industriels allemands, et le soviétiques ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Henry Martin Membre 4 459 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

D'accord sur tout sauf que l'idée selon laquelle les russes auraient pu aussi mettre l'accent sur des bombardiers lourds et des raids stratégiques ne tient pas.

Foultitude de raisons :

- Entre Londres et Berlin il y a la mer, par entre Berlin et Moscou (explication historique de l'effort anglais et US en la matière).

- Les russes se sont fait enfoncer très profondément : pas moyen de savoir si on aurait des terrains pour aller bombarder l'industrie ennemie.

- La technologie était en retard ( Iliouchine Il-4, acier et bois compte tenu de la pénurie d'alu)

- Obligé de privilégier le court terme : faire face aux quelques mois qui viennent de combats contre les divisions ennemies, contrairement aux actions stratégiques qui prennent du temps pour produire leurs effets

- S'attaquer donc précisément à l'armée ennemie et non à son industrie : attaque au sol, bombardier légers, chasseurs bombardiers...

- Paradoxalement, malgré les champs de pétrole, un déficit de production de kérosène. Le bombardement stratégique est un gouffre à pétrole et seuls les anglo-saxons pouvaient s'en payer le luxe.

 

A part de ne pas aller bombarder Ploesti (il a fallu attendre d'avoir les terrains italiens), je ne vois pas d'erreur dans la démarche russe.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 38ans Posté(e)
cheuwing Membre 15 309 messages
Forumeur vétéran‚ 38ans‚
Posté(e)

lien qui est largement moins stupide que le 1er venant du site russe

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×