Aller au contenu
  • Sujet verrouillé

Quo vadis..?

Messages recommandés

Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Emmanuel Macron est au second tour, devant Marine le Pen. Il est sûr d'être élu. Dont acte. Mais après..?

Marine le Pen a un socle très solide. Mélenchon entend prendre l'espace à gauche en profitant de la déroute socialiste. Les socialistes jouent leur survie. La droite reste compétitive, et la page Fillon est tournée. Emmanuel Macron, dans ce contexte, peut-il espérer une majorité aux législatives..? S'il ne l'obtient pas, comment pourrait-il gouverner..? On peut douter de l'efficacité du 49-3. Un président otage des partis..? en cas de cohabitation, quelle serait son attitude..? Gaulliste ou socialiste..?

La tactique d'Emmanuel Macron, "ni gauche ni droite, bien au contraire", peut-elle perdurer..? Paradoxalement, vouloir réunir les progressistes de différents partis revient à terme à...créer un parti, et rejoindre le système.

Quel avenir pour Emmanuel Macron..? Pour la France..?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Constantinople Membre 11 356 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Macron c'est la gouvernance par l'alliance des sociaux démocrates et des démocrates chrétiens. On aurait tort de plaquer nos regards des vieux partis sur les prochaines élections. Mélenchon c'était sa dernière tournée, il n'aura donc pas ce poids dont il devrait légitimement profiter pour recomposer la gauche française, et on va avoir droit aux PC qui ne gouverne que par Alliance avec eventuellement, une pseudo gauche Syriza avec un parfum de commune/1789 qui fera des scores marginaux en s’entêtant dans des vielles lunes dont plus personne ne veut. A droite, C'est l'inconnu...Tout le monde sait que la seule option de la droite dire "républicaine" est de reconquérir les classes populaires pour recomposer mais pour ça il faut que le FN et LR explosent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 3 671 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, hdbecon a dit :

La tactique d'Emmanuel Macron, "ni gauche ni droite, bien au contraire", peut-elle perdurer..? Paradoxalement, vouloir réunir les progressistes de différents partis revient à terme à...créer un parti, et rejoindre le système.

En effet. "En Marche" apparait davantage comme une structure éphémère de campagne électorale que comme un véritable parti.

Il serait grand temps que E.Macron sorte de son flou artistique (qui lui permet quand même d'accéder au second tour, grace aux errances incroyables de LR et PS), car le programme de MLP apparait moins virtuel...

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 6 000 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)
il y a 25 minutes, hdbecon a dit :

Emmanuel Macron est au second tour, devant Marine le Pen. Il est sûr d'être élu. Dont acte. Mais après..?

Marine le Pen a un socle très solide. Mélenchon entend prendre l'espace à gauche en profitant de la déroute socialiste. Les socialistes jouent leur survie. La droite reste compétitive, et la page Fillon est tournée. Emmanuel Macron, dans ce contexte, peut-il espérer une majorité aux législatives..? S'il ne l'obtient pas, comment pourrait-il gouverner..? On peut douter de l'efficacité du 49-3. Un président otage des partis..? en cas de cohabitation, quelle serait son attitude..? Gaulliste ou socialiste..?

La tactique d'Emmanuel Macron, "ni gauche ni droite, bien au contraire", peut-elle perdurer..? Paradoxalement, vouloir réunir les progressistes de différents partis revient à terme à...créer un parti, et rejoindre le système.

Quel avenir pour Emmanuel Macron..? Pour la France..?

 

Il faut oublier la vieille rengaine droite- gauche que de plus en plus de Français exècrent. Les gens en ont marre de voir toujours les même pour que rien ne change et ils veulent du neuf. Beaucoup de Français désirent essayer Macron ( ou Lepen ) comme ils essaieraient un costume neuf  !!! Je suis certain que le gagnant du deuxième tour aura les moyens législatifs pour gouverner !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 4 minutes, Constantinople a dit :

Macron c'est la gouvernance par l'alliance des sociaux démocrates et des démocrates chrétiens. On aurait tort de plaquer nos regards des vieux partis sur les prochaines élections. Mélenchon c'était sa dernière tournée, il n'aura donc pas ce poids dont il devrait légitimement profiter pour recomposer la gauche française, et on va avoir droit aux PC qui ne gouverne que par Alliance avec éventuellement, une pseudo gauche Syriza avec un parfum de commune/1789 qui fera des scores marginaux en s’entêtant dans des vielles lunes dont plus personne ne veut. A droite, C'est l'inconnu...Tout le monde sait que la seule option de la droite dire "républicaine" est de reconquérir les classes populaires pour recomposer mais pour ça il faut que le FN et LR explosent.

La question qui se pose, c'est de savoir si le mouvement opportuniste d'Emmanuel Macron peut se transformer en parti politique solide et pérenne. Opportuniste n'est pas ici à prendre au sens péjoratif, Macron a saisi une opportunité. L'idée de mouvement en marche montre à juste titre que la ligne politique sera en mouvement constant, opportuniste, "devant saisir". Cette idée d'une politique évolutive, sans ligne claire, sujette au changement de cap, aux contradictions, peut-elle être comprise à long terme et donc perdurer..? Ne faudra-t-il pas qu'Emmanuel Macron définisse pour durer une ligne claire et la suivre, devenant à terme un parti comme les autres..?

il y a 1 minute, LAKLAS a dit :

Il faut oublier la vieille rengaine droite- gauche que de plus en plus de Français exècrent. Les gens en ont marre de voir toujours les même pour que rien ne change et ils veulent du neuf. Beaucoup de Français désirent essayer Macron ( ou Lepen ) comme ils essaieraient un costume neuf  !!! Je suis certain que le gagnant du deuxième tour aura les moyens législatifs pour gouverner !!

Mais la vieille rengaine droite-gauche ne veut pas, elle, qu'on l'oublie. Je respecte le choix du peuple, et espère qu'Emmanuel Macron aura effectivement les moyens législatifs de gouverner, pour le bien du pays. Mais la question se pose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 356 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, hdbecon a dit :

La question qui se pose, c'est de savoir si le mouvement opportuniste d'Emmanuel Macron peut se transformer en parti politique solide et pérenne. Opportuniste n'est pas ici à prendre au sens péjoratif, Macron a saisi une opportunité. L'idée de mouvement en marche montre à juste titre que la ligne politique sera en mouvement constant, opportuniste, "devant saisir". Cette idée d'une politique évolutive, sans ligne claire, sujette au changement de cap, aux contradictions, peut-elle être comprise à long terme et donc perdurer..? Ne faudra-t-il pas qu'Emmanuel Macron définisse pour durer une ligne claire et la suivre, devenant à terme un parti comme les autres..?

Mais la ligne est définie. Tous les européistes de centre gauche, ou de centre droit. Il n'y a jamais eu de réelle contradiction entre tous ces gens là sinon mineures. La situation de destruction des partis "traditionnels" permet de 'admettre enfin, en faisant passer cela pour un souffle de "modernité".  Donc pour résumer même si Macron n'obtient pas une majorité parlementaire, qu'à cela ne tienne, il y aura des ralliements et des accords qui ne tiendra plus compte des vielles logiques de partis. Paradoxalement, la V eme république est le meilleur allié de Macron car la stabilité du Président va donner le pretexte aux europeistes de composer, "pour la cause". Pendnt ce temps on en a pour quelques années du Marasme des partis...Les legislatives serviront a une chose : est ce que le score du PS et de l'UMP seront suffisamment haut pour que les gamelards parlementaires ne les saborde pas en les conservant telle des coquilles vides, simples machines electorales ?

Modifié par Constantinople
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aPOTRE Membre 7 920 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, hdbecon a dit :

La question qui se pose, c'est de savoir si le mouvement opportuniste d'Emmanuel Macron peut se transformer en parti politique solide et pérenne. Opportuniste n'est pas ici à prendre au sens péjoratif, Macron a saisi une opportunité. L'idée de mouvement en marche montre à juste titre que la ligne politique sera en mouvement constant, opportuniste, "devant saisir". Cette idée d'une politique évolutive, sans ligne claire, sujette au changement de cap, aux contradictions, peut-elle être comprise à long terme et donc perdurer..? Ne faudra-t-il pas qu'Emmanuel Macron définisse pour durer une ligne claire et la suivre, devenant à terme un parti comme les autres..?

je pense que le macronisme , est une fleur qui vient de clore, mais une fleur peut il devenir un arbre ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 6 000 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, hdbecon a dit :

La question qui se pose, c'est de savoir si le mouvement opportuniste d'Emmanuel Macron peut se transformer en parti politique solide et pérenne. Opportuniste n'est pas ici à prendre au sens péjoratif, Macron a saisi une opportunité. L'idée de mouvement en marche montre à juste titre que la ligne politique sera en mouvement constant, opportuniste, "devant saisir". Cette idée d'une politique évolutive, sans ligne claire, sujette au changement de cap, aux contradictions, peut-elle être comprise à long terme et donc perdurer..? Ne faudra-t-il pas qu'Emmanuel Macron définisse pour durer une ligne claire et la suivre, devenant à terme un parti comme les autres..?

Mais la vieille rengaine droite-gauche ne veut pas, elle, qu'on l'oublie. Je respecte le choix du peuple, et espère qu'Emmanuel Macron aura effectivement les moyens législatifs de gouverner, pour le bien du pays. Mais la question se pose...

Si la vieille rengaine droite-gauche veut s'isoler c'est son problème .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Out of Paprika Membre 13 590 messages
Piment doux‚ 98ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, hdbecon a dit :

La question qui se pose, c'est de savoir si le mouvement opportuniste d'Emmanuel Macron peut se transformer en parti politique solide et pérenne. Opportuniste n'est pas ici à prendre au sens péjoratif, Macron a saisi une opportunité. L'idée de mouvement en marche montre à juste titre que la ligne politique sera en mouvement constant, opportuniste, "devant saisir". Cette idée d'une politique évolutive, sans ligne claire, sujette au changement de cap, aux contradictions, peut-elle être comprise à long terme et donc perdurer..? Ne faudra-t-il pas qu'Emmanuel Macron définisse pour durer une ligne claire et la suivre, devenant à terme un parti comme les autres..?

Mais la vieille rengaine droite-gauche ne veut pas, elle, qu'on l'oublie. Je respecte le choix du peuple, et espère qu'Emmanuel Macron aura effectivement les moyens législatifs de gouverner, pour le bien du pays. Mais la question se pose...

Hello Henri,

Petite gueule de bois matinale? ;)
Je crois que tous les accros à Macron ne le sont que pour l'image de jeunesse et de renouveau, ce qui est très légitime, mais effectivement aucun programme : oui, non, peut-être, pas tout à fait.... sans doute attend-il de s'entourer correctement pour en proposer un, mais ça reste un vote plus qu'hasardeux pour un "parti" pas défini du tout ayant vu le jour il y a un an seulement!!
La seule chose dont on soit à peu près sûrs, parce que je suis en plein dedans, c'est de l'enveloppe déployée à la croissance des starts ups.

Il va falloir qu'il soit bien plus ferme sur ses prises de position dans les prochains jours, sinon la mère Lepen a toutes ses chances.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tar Baby
Invité Tar Baby Invités 0 message
Posté(e)

@hdbecon

Je pense qu'en soi, En Marche est déjà un Parti. Macron a déjà dit qu'il avait les candidats pour les prochaines législatives, et il fera sûrement des alliances. 

Exact, Macron est un opportuniste, et de ce fait, je ne suis pas sûre qu'il cherche à en faire un Parti solide et pérenne, ce qu'il veut, c'est être Président, gouverner. Il va faire un mandat, peut-être deux, à condition qu'il soit élu, car rien n'est jamais gagné d'avance, et après basta il passera à autre chose. Dans ces conditions, il n'aura que faire d'un Parti, lui sera passé à autre chose, mais ceux qui sont avec lui aux manettes de ce mouvement, nul doute qu'ils veulent/voudraient/voudrons en faire un Parti pérenne, pour conserver leur position dominante au sein de ce "Parti". 

 

Modifié par Tar Baby

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 35 minutes, Constantinople a dit :

Mais la ligne est définie. Tous les européistes de centre gauche, ou de centre droit. Il n'y a jamais eu de réelle contradiction entre tous ces gens là sinon mineures.

La contradiction vient du fait même que le mouvement En Marche est purement centriste, mais s'en défend. Macron est bien plus le fils spirituel de François Bayrou que de François Hollande. C'est cette troisième ligne que ne veut pas assumer Macron, comme Bayrou avant lui. Il ne veut pas l'assumer, parce qu'il se veut non pas hors système, mais hors partis. Or, s'il veut perdurer, il faudra qu'il y vienne. C'est toute l'ambiguïté d'Emmanuel Macron. Sa victoire en fait paradoxalement par obligation un pur objet du système qu'il critique. Son mouvement l'oblige aux compromissions, parce qu'il est obligé de piocher et à droite et à gauche pour se maintenir...

Citation

La situation de destruction des partis "traditionnels" permet de 'admettre enfin, en faisant passer cela pour un souffle de "modernité".

Nous n'avons pas la même analyse. Ce sont les primaires qui ont plombé les républicains et les socialistes. Fillon a fait perdre la droite, Hamon la gauche. Les primaires n'ont pas désigné les candidats des partis, elles ont servi à des règlements de comptes internes. La droite reste très haut, même si elle échoue aux portes du second tour. Les socialistes vont avoir plus de mal à se reconstruire, Mélenchon a ramassé une bonne part de la mise. Je pense que les français ne veulent plus d'un parti socialiste divisé, mais qu'ils veulent toujours d'un parti socialiste. Mélenchon a aura aussi des problèmes pour se maintenir, parce qu'il doit compter avec les votes socialistes obtenus par défaut...

Citation

Donc pour résumer même si Macron n'obtient pas une majorité parlementaire, qu'à cela ne tienne, il y aura des ralliements et des accords qui ne tiendra plus compte des vielles logiques de partis. Paradoxalement, la V eme république est le meilleur allié de Macron car la stabilité du Président va donner le pretexte aux europeistes de composer, "pour la cause". Pendnt ce temps on en a pour quelques années du Marasme des partis...Les legislatives serviront a une chose : est ce que le score du PS et de l'UMP seront suffisamment haut pour que les gamelards parlementaires ne les saborde pas en les conservant telle des coquilles vides, simples machines electorales ?

La droite et la gauche traditionnelles ont déjà annoncé la couleur : front républicain au second tour, puis reconstruction aux législatives. Mélenchon doit confirmer, le front national a sa base. Les ralliements et les accords seront monnayables, et cher. Macron devra nager au milieu des requins...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 36 minutes, Out of Paprika a dit :

Hello Henri,

Salut toi, ça fait plaisir...:bisou:

il y a 36 minutes, Out of Paprika a dit :

Petite gueule de bois matinale? ;)

Non, je ne suis pas surpris, même si les deux candidats ne sont pas ceux pour qui j'ai voté...

il y a 36 minutes, Out of Paprika a dit :

Je crois que tous les accros à Macron ne le sont que pour l'image de jeunesse et de renouveau, ce qui est très légitime, mais effectivement aucun programme : oui, non, peut-être, pas tout à fait.... sans doute attend-il de s'entourer correctement pour en proposer un, mais ça reste un vote plus qu'hasardeux pour un "parti" pas défini du tout ayant vu le jour il y a un an seulement!!
La seule chose dont on soit à peu près sûrs, parce que je suis en plein dedans, c'est de l'enveloppe déployée à la croissance des starts ups.

Il va falloir qu'il soit bien plus ferme sur ses prises de position dans les prochains jours, sinon la mère Lepen a toutes ses chances.

Personne n'a intérêt à l'élection de Marine le Pen. Mais elle est gagnante dans le sens où sa base solide et la nécessité des autres partis à ne pas voir Macron tout rafler lui laisse espérer un bon score aux législatives...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 3 671 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, hdbecon a dit :

Mais la vieille rengaine droite-gauche ne veut pas, elle, qu'on l'oublie.

Elle a surtout une peur panique de perdre l' accés aux intarissables privilèges des fonctions parlementaires...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, versys a dit :

Elle a surtout une peur panique de perdre l' accés aux intarissables privilèges des fonctions parlementaires...

On peut dire ça de chaque parti en course...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 38 minutes, Tar Baby a dit :

@hdbecon

Je pense qu'en soi, En Marche est déjà un Parti. Macron a déjà dit qu'il avait les candidats pour les prochaines législatives, et il fera sûrement des alliances. 

Tout à fait. Mais lui définit En Marche comme un mouvement. C'est toute son ambiguïté...

il y a 38 minutes, Tar Baby a dit :

Exact, Macron est un opportuniste, et de ce fait, je ne suis pas sûre qu'il cherche à en faire un Parti solide et pérenne, ce qu'il veut, c'est être Président, gouverner. Il va faire un mandat, peut-être deux, à condition qu'il soit élu, car rien n'est jamais gagné d'avance, et après basta il passera à autre chose. Dans ces conditions, il n'aura que faire d'un Parti, lui sera passé à autre chose, mais ceux qui sont avec lui aux manettes de ce mouvement, nul doute qu'ils veulent/voudraient/voudrons en faire un Parti pérenne, pour conserver leur position dominante au sein de ce "Parti". 

Je fais crédit à Macron d'une ambition politique au service de la France, comme aux autres candidats. Je suis très critique sur sa façon de faire, qui me semble elle inadaptée à long terme, du fait même de son opportunisme, terme à ne pas prendre au sens péjoratif encore une fois...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tar Baby
Invité Tar Baby Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, hdbecon a dit :

Tout à fait. Mais lui définit En Marche comme un mouvement. C'est toute son ambiguïté...

Je fais crédit à Macron d'une ambition politique au service de la France, comme aux autres candidats. Je suis très critique sur sa façon de faire, qui me semble elle inadaptée à long terme, du fait même de son opportunisme, terme à ne pas prendre au sens péjoratif encore une fois...

Lui, pur produit du système, veut se démarquer à peu de frais, ce n'est ni plus ni moins que du marketing. Une façon de se présenter comme neuf dans le paysage politique, différent de tous les autres. Et ça a marché. 

Au vu de son parcours, je ne suis pas sûre loin de là, qu'il ait cette ambition. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 6 000 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

Pas besoin de beaucoup se creuser la cervelle pour comprendre que si Macron a eu un tel succès si facilement c'est qu' une majorité de gens en ont désormais marre des autres et qu'un jour ou l'autre on récolte ce que l'on sème !!!!:mouai:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Out of Paprika Membre 13 590 messages
Piment doux‚ 98ans
Posté(e)

Parce qu'aucun candidat ne pense à ses privilèges, c'est bien connu...

@hdbecon 
Je ne suis pas du tout surprise non plus, enfin j'espère que peu de votants le sont.
Il faut en effet penser un peu plus législatives que présidentielles, elle serait bien plus dangereuse en donnant une majorité FN qu'en devenant présidente.

Pour le petit Macron, le premier tour ressemble à la nomination d'un jeune premier à la tête d'une grosse entreprise ; ça change des vieux routards et redonne une image un peu plus dynamique, quand même. Par contre je peine à l'imaginer face à un Poutine ou un Donald, va se faire dévorer tout cru/cuit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 3 671 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 20 minutes, hdbecon a dit :

On peut dire ça de chaque parti en course...

Tout à fait d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, Tar Baby a dit :

Lui, pur produit du système, veut se démarquer à peu de frais, ce n'est ni plus ni moins que du marketing. Une façon de se présenter comme neuf dans le paysage politique, différent de tous les autres. Et ça a marché. 

Au vu de son parcours, je ne suis pas sûre loin de là, qu'il ait cette ambition. 

Il a su profiter des différentes opportunités, et y adapter son image. Il est de sa génération. Sa tactique est effectivement opportuniste. C'est ce qui a fait sa force à court terme. Veut-il perdurer, en a t-il la force et les moyens à long terme..? C'est toute la question...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité