Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Master or servant?

Messages recommandés

querida13 Membre 31962 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Doit on être l'esclave de ses désirs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Marpletree
Invité Marpletree Invités 0 message
Posté(e)

Toi tu te tates pour réserver en Dordogne :D

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Marpletree a dit :

Toi tu te tates pour réserver en Dordogne :D

 

Ou alors elle désire se faire tater en Dordogne

 

Mais comment ne pas etre l'esclave de ses désirs  ?  Il faudrait pour cela désirer sur commande.

Ou vouloir sans désirer, comme pour se lancer des défis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 31962 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

c'est sûr qu'en Dordogne, personne ne doit plus se tâter tout seul!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marpletree
Invité Marpletree Invités 0 message
Posté(e)
il y a 12 minutes, swam a dit :

Ou alors elle désire se faire tater en Dordogne

 

Mais comment ne pas etre l'esclave de ses désirs  ?  Il faudrait pour cela désirer sur commande.

Ou vouloir sans désirer, comme pour se lancer des défis.

Non pas désirer sur commande, on peut difficilement maîtriser cela..

Je dirais plutôt ne pas en être esclave par la force de sa volonté... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anton Membre 252 messages
Forumeur activiste‚ 22ans
Posté(e)

Le désir - la principale force motrice. 

MAIS! Mal quand un homme ne peut pas leur désir de contrôler et va TOUJOURS de chez eux sur le sujet. Alors se produit l'inverse - le désir gèrent l'homme et il devient leur esclave. 
Il faut être capable de tirer du plaisir et de l'apprécier, ce que déjà tu as, et le désir de le considérer comme une prétexte pour le développement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 31962 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

En terme de religion et de spiritualité le summum de la mystique c'est quand même de savoir se libérer des biens de ce monde et des désirs matérialistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucy Van Pelt Membre 29491 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

*Mettre  l'anglais à l'avant alors qu'on est franco (ça fait peut-être plus "hot")  cela démontre une mentalité de "master" ou "servant"?*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)

Je ferai le distinguo entre "se laisser aller à ses pulsions", le lâcher-prise en quelque sorte et la soumission.

Tant que l'on n'atteint pas le seuil critique tournant au pathologique par le caractère obsessionnel pouvant avoir des conséquences toxiques pour soi et pour les autres... laissons-nous guider par nos désirs mais n'en devenons pas esclaves ! 

Bref... jouissance mais surtout pas dépendance ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 31962 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)
il y a une heure, Lucy Van Pelt a dit :

*Mettre  l'anglais à l'avant alors qu'on est franco (ça fait peut-être plus "hot")  cela démontre une mentalité de "master" ou "servant"?*

Disons que ça m'a amusée de jouer sur le titre d'une chanson de Dépêche mode! Ne va pas chercher plus loin, susceptible canadienne!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marpletree
Invité Marpletree Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 1 heure, querida13 a dit :

En terme de religion et de spiritualité le summum de la mystique c'est quand même de savoir se libérer des biens de ce monde et des désirs matérialistes.

Et pour y arriver, il faut vivre en ermite ?

C'est pas pour moi ça !!!;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 31962 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Ou en moine.Ou faire comme Diogène,(en cynique).Ou comme alexandra David Neel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marpletree
Invité Marpletree Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, querida13 a dit :

Ou en moine.Ou faire comme Diogène,(en cynique).Ou comme alexandra David Neel.

;)

Les désirs  (et pas que sexuels hein!) sont une force de vie. Ils nous animent et nous poussent. Peu arrivent, ou souhaitent, s'en détacher complètement !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucy Van Pelt Membre 29491 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, querida13 a dit :

Disons que ça m'a amusée de jouer sur le titre d'une chanson de Dépêche mode! Ne va pas chercher plus loin, susceptible canadienne!

Pourtant,ma question humoristique était plutôt humoristique, même si j'ai pas mis de p'tits bonshommes pour souligner, pointilleuse française!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 11714 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, querida13 a dit :

c'est sûr qu'en Dordogne, personne ne doit plus se tâter tout seul!

Tu vas prendre tes aises aux Eysies...

(J'ai pas osé "baiser aux Eysies!")

Il y a 4 heures, querida13 a dit :

En terme de religion et de spiritualité le summum de la mystique c'est quand même de savoir se libérer des biens de ce monde et des désirs matérialistes.

Mes désirs ne sont pas matérialistes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dompteur de mots Membre 1725 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, querida13 a dit :

Doit on être l'esclave de ses désirs?

Qui est ce "on" qui parle ? Est-ce que c'est une raison qui se dissocie d'emblée d'un monde de désirs dont elle est pourtant indissociable ? Je suis mes désirs, et ma raison à la fois, de même que je suis ce monde tergiversations que suppose la dialectique entre ces deux parties de moi. Ce qui fait que je suis à la fois maître et... serviteur de mes désirs. Le serviteur s'identifie à son maître, il admet que ses volontés sont les siennes - c'est-à-dire qu'il ne les vit pas comme un joug imposé mais comme une charge qu'il accueille avec reconnaissance. De plus, l'esclave exécute machinalement ce que le brouillard de son ressentiment lui fait voir un commandement fatal, tandis que le serviteur, qui a la prescience des aspirations du maître, devine aussi l'étendue de son terrain de jeu. L'esclave, dont la raison est forcément dissociée de son maître, est toujours seul face à un dictateur qui impose constamment ses vues par des moyens perfides. Le serviteur est seul dans ses moments d'angoisse, d'anxiété et d'incertitude - quoiqu'il s'agisse d'une solitude qui soit moins solitaire que celle de l'esclave - mais en revanche, il partage avec son maître la joie de ses triomphes.

Voir ici pour un manuel d'instructions plus détaillé (quoiqu'en construction).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 19726 messages
Chien Fou forumeur‚ 86ans
Posté(e)
Le 10/04/2017 à 12:42, querida13 a dit :

Doit on être l'esclave de ses désirs?

Bonjour Quérida, bisous.

Non, nous n'avons pas à être esclave de nos désirs.

Avoir des désirs oui, mais en être esclave non car dans ce dernier cas on perd sa nature humaine, pour être objet. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 31962 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Tout est énergie dans la vie et si l'on est esclave de ses désirs on en perdra beaucoup à courir après des êtres ou des choses qui permettent leur assouvissement.Or, dans la vie tout est impermanence, tout est changement, tout 'use, tout casse, tout lasse,on peut perdre des choses,faire le deuil d'êtres chers,....Et finalement lorsqu'on meurt tout est perdu d'un seul coup...Donc on s'épuise à conserver ce qui bientôt n'aura plus aucune importance.

C'est ce pourquoi les mystiques s'attachent à ne rien désirer et à quitter les liens qu'ils entretiennent avec les biens de ce monde et à les dédaigner car ils se considèrent comme esclaves de leurs biens et comme entretenir leurs biens les occupent sans cesse ,ils se sentent incapables de penser   à eux mêmes et à leur salut, donc à Dieu.

Faut il cependant vivre en clochard ,comme Diogène.Si l'on y songe, Diogène ne produit pas de déchets,il ne laissera rien derrière lui Les plus grandes réalisations des USA et des sociétés pléthoriques et  matérialistes, ce ne sont pas leurs buildings, c'est l'importance de leurs décharges publiques.Et la production de continents de déchets au sein de océans.Et la conception d'enfant par millions.Qui viennent s'ajouter encore et encore aux milliards déjà présents sur Terre.Or, plu nous sommes sur terre et plus il faut partager pour que chacun ait sa part.Et donc les matières première vont être plus chères, le produits de moins bonne qualité.Il va falloi rrevoir à la baisse nos ambitions et nos désirs et cela va engendrer frustration et envie qui sont le terreau des révolutions et des spoliation qui amènent injustice et vengeance.

Certains même ont abusé de votre crédulité en vous disant qu'il allait falloir travailler plus pour gagner plus.

En fait, étant donné que le prix des choses a augmenté et la population mondiale aussi, vous avez travaillé plus, souvent à deux ,pour avoir moins et gagner moins parce que vous vous serrez davantage.Alors on vous parle décroissance,on vous parle transition énergétique, sans jamais vous interroger sur l'assouvissement et votre sujétion à vos désirs à tous, qui dépassent largement les capacités de renouvellement et de recyclage naturel de la planète.

Alors ,cette question est cruciale au moment où l'on dit qu'il faudrait deux planètes et demie pour que chacun soutienne le mode de vie occidental.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 5109 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, querida13 a dit :

Tout est énergie dans la vie et si l'on est esclave de ses désirs on en perdra beaucoup à courir après des êtres ou des choses qui permettent leur assouvissement.Or, dans la vie tout est impermanence, tout est changement, tout 'use, tout casse, tout lasse,on peut perdre des choses,faire le deuil d'êtres chers,....Et finalement lorsqu'on meurt tout est perdu d'un seul coup...Donc on s'épuise à conserver ce qui bientôt n'aura plus aucune importance.

 

D'un autre coté, la vie elle-même est une lutte contre la dispersion, le chaos, le désordre, la vie s'épuise donc à maintenir l'ordre intérieur !

Nos désirs sont ce qui nous permettent de nous sentir vivre, sans désir ou sans lutte pour l'ordre et son maintien, la vie disparait, au profit du minéral, du non organique ou du non spirituel.

 

Il y a 7 heures, querida13 a dit :

C'est ce pourquoi les mystiques s'attachent à ne rien désirer et à quitter les liens qu'ils entretiennent avec les biens de ce monde et à les dédaigner car ils se considèrent comme esclaves de leurs biens et comme entretenir leurs biens les occupent sans cesse ,ils se sentent incapables de penser   à eux mêmes et à leur salut, donc à Dieu.

Ils ont dans ce cas, un premier pas dans la tombe... quoique chacun son trip après tout !

Mieux vaut une position plus tempérée, il me semble, comme les stoïciens, qui ne s'efforçaient d'agir que ce sur quoi ils avaient une influence, et cherchaient à ignorer, ou ne pas prendre en compte les autres, celles sur lesquelles ils ne pouvaient agir. Ce qui n'exclut donc nullement d'oublier ses désirs, juste de se recentrer sur ceux atteignables, en quelque sorte.

 

Il y a 7 heures, querida13 a dit :

Faut il cependant vivre en clochard ,comme Diogène.Si l'on y songe, Diogène ne produit pas de déchets,il ne laissera rien derrière lui Les plus grandes réalisations des USA et des sociétés pléthoriques et  matérialistes, ce ne sont pas leurs buildings, c'est l'importance de leurs décharges publiques.Et la production de continents de déchets au sein de océans.Et la conception d'enfant par millions.Qui viennent s'ajouter encore et encore aux milliards déjà présents sur Terre.Or, plu nous sommes sur terre et plus il faut partager pour que chacun ait sa part.Et donc les matières première vont être plus chères, le produits de moins bonne qualité.Il va falloi rrevoir à la baisse nos ambitions et nos désirs et cela va engendrer frustration et envie qui sont le terreau des révolutions et des spoliation qui amènent injustice et vengeance.

On remarquera que les injustices, les guerres, la spoliation, la pollution n'auront pas attendu que nous soyons plus de 7 milliards sur Terre, depuis que l'homme est Homme, il se comporte de la même manière, en toute insouciance, comme n'importe quel adolescent le ferait...

 

 

Il y a 7 heures, querida13 a dit :

Certains même ont abusé de votre crédulité en vous disant qu'il allait falloir travailler plus pour gagner plus.

Hormis une complexification du jeu par le biais des différentes charges sociétales, celui qui travaille plus gagne en général plus, il suffit de questionner ceux qui font du travail au " noir " pour s'en rendre bien compte, plus ils travaillent, plus ils gagnent. Ce qui fausse complètement une telle promesse, ce sont les ponctions sur salaires ou bénéfices au profit de l'État, ou sa succursale le Trésor Public, pour des dépenses abyssales étiquetées étatiques, indigne de n'importe quel chef d'entreprise, privée, qui se respecte, à commencer selon moi, par les rémunérations de nos serviteurs élus, et de leurs incompréhensibles - ou déplacés - privilèges !

 

Il y a 7 heures, querida13 a dit :

En fait, étant donné que le prix des choses a augmenté et la population mondiale aussi, vous avez travaillé plus, souvent à deux ,pour avoir moins et gagner moins parce que vous vous serrez davantage.Alors on vous parle décroissance,on vous parle transition énergétique, sans jamais vous interroger sur l'assouvissement et votre sujétion à vos désirs à tous, qui dépassent largement les capacités de renouvellement et de recyclage naturel de la planète.

En réalité, notre pouvoir d'achat global a augmenté, je crois que c'est une idée reçue qui a la vie tenace et est fortement répandue, car si l'on regarde tout ce que nous avons en plus comparé au passé, nous n'avons pas vraiment de raison de nous plaindre, nous consommons et possédons bien davantage y compris dans des futilités ou des services qui étaient inexistants auparavant, mais si l'on ne regarde que le prix des courses, alors nous avons une vision tronquée et faussée de la réalité, il y a bien sûr des malheureux, comme avant, mais ceux qui se plaignent, pourraient vivre autrement, stopper les différents abonnements autour des médias, réduire leur consommation d'alcool fort, peut-être ne pas partir à chaque vacances d'été et d'hiver, ne pas acheter tout le mobilier neuf, changer d'auto tous les ans, ou de fringues tous les deux mois, le vice des jeux à gratter ou autres, etc, etc... j'en passe et des meilleurs.

 

Il y a 7 heures, querida13 a dit :

Alors ,cette question est cruciale au moment où l'on dit qu'il faudrait deux planètes et demie pour que chacun soutienne le mode de vie occidental.

 

Comme, je crois, l'a dit un forumeur ici même il y a encore peu, il nous faut tout simplement vivre autrement, en finir avec le consumérisme effréné/débridé serait déjà un bon premier pas, ensuite revoir notre façon même de consommer, que ce soit la viande, la nourriture, des produits matériels, l'énergie, etc... sans excès ou sans gâchis stupide/mercantile/profitable/cosmétique, etc... Ce n'est pas les leviers qui manquent, mais de la bonne volonté ou l'envie de changement, quitte à perdre de ce mode facile, mirobolant, enivrant, addictif, habituel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 11714 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, deja-utilise a dit :

 

On remarquera que les injustices, les guerres, la spoliation, la pollution n'auront pas attendu que nous soyons plus de 7 milliards sur Terre, depuis que l'homme est Homme, il se comporte de la même manière, en toute insouciance, comme n'importe quel adolescent le ferait...

Je me demande si nous ne sommes pas arrivés à un niveau de connaissance et de technologie, trop tôt par rapport à notre développement psychologique. Je veux dire sur terre, notre espèce (humaine). Ou peut-être que c'est la loi, une évolution normale dans tous les autres cas, ailleurs dans d'autres mondes. Est-ce de partout que les capacités de destruction sont à un moment (peut-être passager) supérieures à la... "sagesse" ? Une sagesse qui devrait être plus symétrique, mieux équivalente au savoir.? 

Il est vrai que souvent presque toujours, ce ne sont pas les mêmes qui inventent, découvrent, créent et ceux qui ont les pouvoirs et utilisent ce savoir. Mais les premiers restent naïvement "exploités par les seconds. Einstein, pour ne citer que lui et qui avait particulièrement été à l'origine de découvertes sur l'atome et donc de la bombe atomique, s'est retrouvé ensuite (il me semble) militant anti nucléaire.

Hormis une complexification du jeu par le biais des différentes charges sociétales, celui qui travaille plus gagne en général plus, il suffit de questionner ceux qui font du travail au " noir " pour s'en rendre bien compte, plus ils travaillent, plus ils gagnent. Ce qui fausse complètement une telle promesse, ce sont les ponctions sur salaires ou bénéfices au profit de l'État, ou sa succursale le Trésor Public, pour des dépenses abyssales étiquetées étatiques, indigne de n'importe quel chef d'entreprise, privée, qui se respecte, à commencer selon moi, par les rémunérations de nos serviteurs élus, et de leurs incompréhensibles - ou déplacés - privilèges !

Bon, là je ne suis pas d'accord ! Gagner plus en travaillant au noir certes ! Mais ça reste misérablement plus. Personne ne nous a expliqué comment Macron avait gagné ses trois millions. En faisant quoi ? Est-ce que la sueur d'un homme vaut moins que la non-sueur d'un autre ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×