Aller au contenu

Deux ans de prison avec sursis demandés pour une pédiatre après le décès d'un bébé


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Une pédiatre est poursuivi pour homicide involontaire sur un nourrisson de 10 mois après un mauvais diagnostic...

Lorraine: Deux ans de prison avec sursis demandé pour un pédiatre après le décès d'un bébé (Illustration)

Le nourrisson est mort d’une occlusion intestinale, alors que le médecin avait diagnostiqué une gastro-entérite.

http://www.20minutes.fr/strasbourg/2026063-20170307-lorraine-deux-ans-prison-sursis-demande-pediatre-apres-deces-bebe

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 43ans Posté(e)
titenath Animatrice 39 208 messages
43ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)

Certains ici serait bien plus aptes à répondre que moi, mais est-il si évident de faire la différence entre une occlusion intestinale et une gastro entérite, quand en plus on parle d'un nourrisson de 10 mois, qui est donc incapable de verbaliser son mal ?

Je ne sais pas, peut être que c'est une vraie faute parce que c'est quelque chose de flagrant, mais peut être qu'il arrive qu'on ait du mal à déceler certaines choses, surtout chez les tous-petits ?

Je comprends cette famille et je n'imagine même pas la douleur que c'est de perdre un enfant, mais se retourner systématiquement sur les médecins, qui sont hélas humains, qui en plus ont des gardes à n'en plus finir, et les voir sur le banc des accusés, ça me dérange.

Je ne dis pas que certains ne sont pas négligents et c'était peut être son cas, mais je m'interroge sur l'avenir que nous avons si nous mettons tous les médecins devant un tribunal pour une erreur de diagnostic. Et pour autant, je comprends cette famille... D'ailleurs je ne peux pas dire que je n'aurais pas fait pareil.

Bref, pas simple....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
Foraveur Membre 6 426 messages
Baby Forumeur‚ 51ans‚
Posté(e)

Un professionnel commet une erreur ..il assume ...les assurances professionnelles sont la pour couvrir le volet financier ...pour le reste une erreur doit être sanctionnée, et dans le cas ou cela a entraîné la mort d'une personne, homicide involontaire ça paraît correct. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 38 164 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

Tout le monde à droit à l'erreur , personne est infaillible , le plus dur c'est pour les parents de l'enfant, c'est sur qu'ils ne peuvent pas accepter que lui , il s'est trompé dans son diagnostic, mais ça changera rien pour eux, il sera condamné pour le principe et continuera à exercer, après c'est une histoire  de gros sou et le tribunal tranchera, comme il se doit:hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
Foraveur Membre 6 426 messages
Baby Forumeur‚ 51ans‚
Posté(e)

Oui je suis d'accord sur le principe mais ....un professionnel doit être comptable de ses erreurs devant les gens qui ont fait appel a ses compétences....

Mon garagiste met les pneus d'été sur ma voiture....il oublie de controler le montage ...une des roues se barre à 241kmh sur une autoroute allemande quand je rentre à Stuttgart....si je survis il devra (son assurance) rembourser les dommages....si je ne survis pas ma femme lui fera certainement un procès....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 43ans Posté(e)
titenath Animatrice 39 208 messages
43ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)
il y a 27 minutes, Foraveur a dit :

Oui je suis d'accord sur le principe mais ....un professionnel doit être comptable de ses erreurs devant les gens qui ont fait appel a ses compétences....

Mon garagiste met les pneus d'été sur ma voiture....il oublie de controler le montage ...une des roues se barre à 241kmh sur une autoroute allemande quand je rentre à Stuttgart....si je survis il devra (son assurance) rembourser les dommages....si je ne survis pas ma femme lui fera certainement un procès....

 

Mais ce n'est pas pareil. Si tu as ton moteur qui fume, ton garagiste regardera les durites et les changera probablement, mais si après les avoir changées ça fume toujours, il cherchera un autre problème (je suis pas mécano hein, alors ne me tombez pas dessus en me disant que ce n'est pas possible, je n'y connais strictement rien, c'est juste pour expliquer :) ).

Là, un médecin pose un diagnostic sur des symptômes et ce qu'ont expliqué les parents, puisque le nourrisson n'est pas en mesure de le faire lui même. Même si un diagnostic doit être le plus précis possible, parce qu'il en est quand même parfois d'une vie, il arrive que les symptômes offrent plusieurs possibilités. Possibilités qui sont à éliminer les unes après les autres, sauf que parfois le temps est le pire ennemi des médecins.

Ce que je veux dire, c'est qu'il y a une différence entre faire une faute professionnelle, c'est à dire prescrire une mauvaise dose, ne pas vérifier un montage de pneus, etc.... et poser un mauvais diagnostic tout en sachant qu'il n'est pas toujours évident de le trouver en quelques minutes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

La médecine n'est pas une science exacte...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 43ans Posté(e)
titenath Animatrice 39 208 messages
43ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)
il y a 7 minutes, January a dit :

La médecine n'est pas une science exacte...

Si je ne dis pas de bêtises, un médecin à l'obligation de moyen, mais pas de résultat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)
Il y a 2 heures, Foraveur a dit :

Un professionnel commet une erreur ..il assume ...les assurances professionnelles sont la pour couvrir le volet financier ...pour le reste une erreur doit être sanctionnée, et dans le cas ou cela a entraîné la mort d'une personne, homicide involontaire ça paraît correct. 

Comment tu assumes la mort de quelqu'un par une erreur de ta part ?

Les médecins ont de lourdes responsabilités, c'est certain, mais en même temps, parfois, on a l'impression que le corps médical vit dans une espèce d'impunité qui peut s'avérer très dangereuse pour eux-mêmes mais surtout leurs patients !

Quand il y a conséquence, il devrait y avoir plus d'attention, non ?

C'est en tout cas ce que l'on veut nous faire croire avec les sanctions pénales routières...

Qu'en est-il des gens qui font des fautes aux lourdes conséquences et qui ne compte que sur les assurances pour les assumer ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 77 811 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarreguemines-bitche/2017/03/07/bebe-decede-a-l-hopital-les-explications-du-pediatre

Radio "non urgente"

Cette même interne suggère de réaliser une radio afin d’écarter la possibilité d’une occlusion. « Or, c’est vous qui décidez de marquer "non urgent" sur cette demande », poursuit le juge. La pédiatre se perd en explications, argumente que « le bébé allait bien, il ne souffrait pas. Pour moi, c’était une gastro-entérite aiguë à 90 %. L’urgence était de le réhydrater. La radio pouvait attendre une heure ou deux. Ça, je le regrette infiniment, j’aurais dû ordonner tout de suite cet examen », reconnaît-elle. Car cette mention "non urgent" suit l’enfant qui quitte les urgences pour la pédiatrie. La radio ne sera réalisée qu’en début de soirée, alors qu’il sombre dans un état désespéré. « Oui, j’ai mal évalué la situation. Mais si cet événement est malheureux pour les parents, c’est aussi une douleur en tant que pédiatre », explique-t-elle maladroitement devant les parents assis au premier rang. Des parents dignes mais en colère, qui revivent avec douleur le calvaire de leur fils, qui n’a été soulagé toute l’après-midi que par du paracétamol, « un cruel manque d’humanité » selon leur avocat. Pour le conseil de la pédiatre, « il est impossible de juger un médecin de façon rétrospective. Les experts ont relevé des dysfonctionnements, mais pas de manquements ».

 

===========================================================

Bon voilà j'ai des devoirs légaux du fait de ma profession et ma responsabilité peut être engagé, celle du pédiatre aussi si il y a faute professionnelle il y aura punition . C'est infiniment complexe, mais perso j'aurais fait comme les parents, quoi de plus normal ?

A la justice et à ses pairs de déterminer si il y a eu faute ou non .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)
il y a 28 minutes, DroitDeRéponse a dit :

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarreguemines-bitche/2017/03/07/bebe-decede-a-l-hopital-les-explications-du-pediatre

Radio "non urgente"

Cette même interne suggère de réaliser une radio afin d’écarter la possibilité d’une occlusion. « Or, c’est vous qui décidez de marquer "non urgent" sur cette demande », poursuit le juge. La pédiatre se perd en explications, argumente que « le bébé allait bien, il ne souffrait pas. Pour moi, c’était une gastro-entérite aiguë à 90 %. L’urgence était de le réhydrater. La radio pouvait attendre une heure ou deux. Ça, je le regrette infiniment, j’aurais dû ordonner tout de suite cet examen », reconnaît-elle. Car cette mention "non urgent" suit l’enfant qui quitte les urgences pour la pédiatrie. La radio ne sera réalisée qu’en début de soirée, alors qu’il sombre dans un état désespéré. « Oui, j’ai mal évalué la situation. Mais si cet événement est malheureux pour les parents, c’est aussi une douleur en tant que pédiatre », explique-t-elle maladroitement devant les parents assis au premier rang. Des parents dignes mais en colère, qui revivent avec douleur le calvaire de leur fils, qui n’a été soulagé toute l’après-midi que par du paracétamol, « un cruel manque d’humanité » selon leur avocat. Pour le conseil de la pédiatre, « il est impossible de juger un médecin de façon rétrospective. Les experts ont relevé des dysfonctionnements, mais pas de manquements ».

 

===========================================================

Bon voilà j'ai des devoirs légaux du fait de ma profession et ma responsabilité peut être engagé, celle du pédiatre aussi si il y a faute professionnelle il y aura punition . C'est infiniment complexe, mais perso j'aurais fait comme les parents, quoi de plus normal ?

A la justice et à ses pairs de déterminer si il y a eu faute ou non .

 

La question serait: "Pourquoi négliger des actes permettant de s'assurer à 100% qu'il s'agit de tel problème de santé plutôt qu'un autre ?"

Il y a toujours un impératif financier que l'on occulte volontairement dans ce milieu !

Comme les experts pour les enquêtes criminel, on doit n'avoir un avis que quand on a toutes les preuves et non se baser sur son avis personnel !

Car c'est là, la meilleure manière de laisser se glisser une erreur !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 150ans Posté(e)
chanou 34 Membre 17 756 messages
Maitre des forums‚ 150ans‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, pep-psy a dit :

La question serait: "Pourquoi négliger des actes permettant de s'assurer à 100% qu'il s'agit de tel problème de santé plutôt qu'un autre ?"

 

Ces actes-là n'existent pas. Même avec une radio on peut se planter...seule l'intervention chirurgicale le permet, dans le cas d'espèce.

LA seule chose qu'on peut reprocher ( à mon avis) à cette pédiatre c'est de ne pas être partie du principe qu'on doit commencer par éliminer le diagnostic le plus grave.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)
il y a 18 minutes, chanou 34 a dit :

Ces actes-là n'existent pas. Même avec une radio on peut se planter...seule l'intervention chirurgicale le permet, dans le cas d'espèce.

LA seule chose qu'on peut reprocher ( à mon avis) à cette pédiatre c'est de ne pas être partie du principe qu'on doit commencer par éliminer le diagnostic le plus grave.

Mettre tout en œuvre pour s'assurer que la personne est au mieux !

Ayant passé quelques fois aux urgences, je n'y ai pas senti un intérêt profond pour mon problème... Et déjà ça, ça n'aide pas à aller mieux !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
Foraveur Membre 6 426 messages
Baby Forumeur‚ 51ans‚
Posté(e)

Bon ...nous sommes donc tous d'accord.....

Mais quelque chose ma quand même fait sursauter dans le lien donné par DDR...

"...qui revivent avec douleur le calvaire de leur fils, qui n’a été soulagé toute l’après-midi que par du paracétamol, « un cruel manque d’humanité » selon leur avocat. ".

Punaise hein......

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

Des fois ils n'en ont rien à foutre...

Je pourrais vous raconter ce qui est arrivé au père d'un ami à cause d'une une infirmière qui voulait quitter son job à l'heure... Il en est mort mais quelques semaines de souffrance après...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×