Aller au contenu

Le pH politique des individus


Messages recommandés

Loargan Membre+ 10 067 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Le pH, ou potentiel hydrogène, mesure l'acidité ou la basicité d'une solution. Ainsi, sur une échelle de 0 à 14, sont dites acides les substances inférieures à 7 et alcalines ou basiques celles supérieures à 7.

7 étant le pH neutre. Mais tout ça, vous le saviez ! :sleep:

Cette échelle, en somme, c'est comme en politique : on a une gauche, une droite et un centre neutre. Les partis existants se positionnent par conséquent d'un côté ou de l'autre du centre, à moins qu'ils ne soient du centre.

Les partis, mais les idées aussi ! Et, de même que certains végétaux ne peuvent proliférer que sur sol acide, d'autres sur sol calcaire, on aura des individus ne pouvant pas demeurer plus de cinq minutes avec des gens au pH "droite", et vice-versa.

C'est pour ça qu'en France, il y a des repas de gauche et des repas de droite : ça évite que tous les convives en viennent à rouler sous la table en se griffant la figure, comme au réveillon.

Car on ne badine pas avec le pH ! Ayez le heurt de ne pas tourner sept fois votre langue dans votre bouche avant de lâcher un mot, et les remarques désobligeantes fusent, qui peuvent être très dures : "Facho !" ; "gôchiste !" ; "nazi" ! ; "stalinien !" ; "Nan mais t'es de quel côté, là ?", etc. etc.

Bah oui, parce qu'une goutte de vinaigre sur de la craie, ça fait pschhhhh... et puis la bruyère ça pousse pas sur les falaises du pays de Caux. Rappelez-vous la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de novembre, quand le Front de Gauche et le Front national ont été placés côte à côte par notre président François Hollande, physicien à ses heures, sans même un Bayrou au milieu pour faire tampon. Bayrou qui, du reste, sait bien en son fort intérieur qu'on ne peut être 100 % neutre tout le temps...

C'est marrant quand même ! Puis non seulement c'est comme ça dans la société toute entière, mais dans les entreprises également, et jusque dans les associations (on a d'ailleurs vu des associations se dissoudre...).

Eh oui, la politique de l'entreprise ! C'est le boss qui fixe le pH, au personnel de s'adapter.

Pourtant, il existerait des individus qui, irrémédiablement libres et humains, échappent à ces lois physiques. Imaginez un peu les difficultés qu'ils doivent rencontrer dans leur existence ! Mais comment font-ils pour évoluer dans ce monde binaire ? Par moment, un type comme ça doit se sentir bien seul dans son entreprise où, même si son boulot est irréprochable, ses collègues finissent toujours par lui tourner le dos. Cela peut débuter par une mise à l'écart : tous sont invités au pot du directeur, sauf lui. Après, évidemment, ils vont gonfler le melon devant lui, commencer à glisser des petits mots assassins en sa présence, joindre leurs petits coups bas aux affronts du fixeur de pH en chef, et tout cela avec un beau cynisme, sans oublier l'indifférence qui fait mal.

Seuls dans l'entreprise et seuls dans la société, s'ils sont parfois d'accord avec les pH de gauche, ils ne le sont pas toujours, tous comme ils ne sont pas toujours d'accord avec les pH de droite même s'il leur arrive de les approuver. Ce qui, au bout du compte, fait d'eux des rejetés des deux pH. :gurp:

C'est ce qui les condamne à une terrible solitude dans cette société où même les psychiatres honnêtes ne pourront rien pour eux vu que l'indépendance n'est pas une maladie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité