Aller au contenu

Qui a déjà repris ses études à 30 ans ?


Timo-I

Messages recommandés

Membre, Fumeur de bananes, 33ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 823 messages
33ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

J'aimerais savoir qui parmi vous a déjà repris ses études sur le tard, proche de 30 ans ou alors après 30 ans ?

Et si oui est ce que ça a changé quelque chose dans votre vie ? Avez vous pu travailler plus facilement après ? Si ça ne vous dérange pas, j'aimerais vous demander quelles études vous avez fait et ce que vous faites aujourd'hui comme travail.

Pour ma part, je n'ai pas fait de grandes études. Si j'aimerais repartir à l'école ? Ca dépend ce que l'on appelle l'école, l'école d'autrefois que j'ai connu ne m'attire pas du tout. L'école entre adultes avec des vrais pros, pourquoi pas.

Mais ce qui me décourage le plus, c'est la durée que dure des années d'études, également le prix que cela représente. Et c'est aussi que aujourd'hui je fais partie de ceux qui sont dans la vie active même si je connais par moments des périodes d'inactivité. Cependant je n'ai pas du tout envie de faire une croix sur ce confort, même si c'est un petit confort ou alors devrais je plutôt dire un confort moyen, puisque je le vis assez bien pour le moment.

Et en même temps je ne suis pas non plus inconscient, je sais très bien qu'aujourd'hui les temps sont difficiles et ça dure depuis bien trop longtemps, donc je me dis que ce n'est peut être pas la bonne solution de reprendre ses études si après il n'y a rien au bout.

Mais seulement voilà, je suis quelqu'un d'assez autodidacte, j'aime bien me lancer dans un projet, l'analyser, me documenter, pratiquer en apprenant sur le tas.

Mais seulement voilà, quand je regarde certaines offres d'emplois en ciblant le métier concerné, le peu qu'il y a ne propose ces postes qu'à des candidats ayant des bac + 5.

Mais bref voilà, le truc aussi c'est qu'aujourd'hui je pense à ça, j'occupe mes jours comme ça et dans quelques temps je penserai à autre chose. Je change assez souvent en fait. Il y a juste le CDD précaire que je fais qui ne change jamais. Puisque chaque année j'y ai droit. ^^

Et vous ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, forumeur éclairé, 53ans Posté(e)
Lugy Lug Membre 10 216 messages
53ans‚ forumeur éclairé,
Posté(e)

si on veut, j'ai passé un bac bureau d'étude à 43 ans en afpa après un cap à 17 ans donc on peut parler d'une reprise et même pas si dure que ça je doit dire mais c'est du au système qui ne prend pas la formation pour adulte au sérieux je pense.

après je n'ai pas trouvé de travail pour de multiple raison mais les principales, l'age et le handicap qui sont mien.

je vis aussi dans un secteur plus agricole et mes responsabilités familiales mon fermer des portes à mesure du temps.

cependant une réalité s'impose, tout les jeunes de ma formation on plus ou moins refait surface mais tout les plus de 40 reste en recherche d'emploi.sleep8ge.gif

ps: une formation pour adulte peut s'obtenir après deux ans de travail approximativement et dans les conditions de chômage de base, c'est un salaire de 3 à 400 euros maxi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
Maxence22 Membre 8 789 messages
Forumeur accro‚ 44ans‚
Posté(e)

J'ai repris des cours avec le GRETA pour m'améliorer dans les mathématiques et quelques cours de grammaire et de conjugaison.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité lobotomie_
Invités, Posté(e)
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

Une fois mon bac en poche j'ai quitté le système scolaire à la fin des années 80. J'ai enchaîné les CDD puis plus tard les missions interims, dans l'industrie automobile ou l'agroalimentaire.

Je m'en sortais pas trop mal car j'étais célibataire et que je ne refusais pas le travail le weekend et/ou de nuit. J'ai quand même connu des périodes de chômage au milieu des années 90.

J'ai commencé à me poser la question de mon avenir à l'approche de la trentaine. J'ai repris les "études" : un BTS A Industrie laitière en formation adulte accélérée, c'est à dire concentrée en 1 an au lieu de deux.

Le retour en salle de classe a été difficile, surtout à ce rythme soutenu. Heureusement les longues heures de travaux pratiques en labo ou en atelier de fabrication compensaient les cours théoriques parfois... chiants.

Bref, j'ai décroché le diplôme (mention Bien :hehe:) puis j'ai repris ma quête de travail avec le CDI en tête.

:(

Disons que j'ai retrouvé (plus vite) les mêmes emplois à durée limitée, le bac+2 me donnant juste un "avantage" sur les non-diplômés.

Mais l'année d'études ayant remis mes connaissances à niveau j'ai eu l'occasion de tenter un concours administratif au niveau régional où j'ai décroché une des trois places disponibles. Me voilà agent de la fonction publique, en laboratoire de sciences. Deux ans plus tard j'ai tenté un nouveau concours et décroché une des places pour le grade supérieur.

La reprise d'études ne m'a donc pas permis d'obtenir directement un emploi mais m'a donné l'envie d'aller plus loin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

J'aimerais savoir qui parmi vous a déjà repris ses études sur le tard, proche de 30 ans ou alors après 30 ans ?

Et si oui est ce que ça a changé quelque chose dans votre vie ? Avez vous pu travailler plus facilement après ? Si ça ne vous dérange pas, j'aimerais vous demander quelles études vous avez fait et ce que vous faites aujourd'hui comme travail.

Pour ma part, je n'ai pas fait de grandes études. Si j'aimerais repartir à l'école ? Ca dépend ce que l'on appelle l'école, l'école d'autrefois que j'ai connu ne m'attire pas du tout. L'école entre adultes avec des vrais pros, pourquoi pas.

Mais ce qui me décourage le plus, c'est la durée que dure des années d'études, également le prix que cela représente. Et c'est aussi que aujourd'hui je fais partie de ceux qui sont dans la vie active même si je connais par moments des périodes d'inactivité. Cependant je n'ai pas du tout envie de faire une croix sur ce confort, même si c'est un petit confort ou alors devrais je plutôt dire un confort moyen, puisque je le vis assez bien pour le moment.

Et en même temps je ne suis pas non plus inconscient, je sais très bien qu'aujourd'hui les temps sont difficiles et ça dure depuis bien trop longtemps, donc je me dis que ce n'est peut être pas la bonne solution de reprendre ses études si après il n'y a rien au bout.

Mais seulement voilà, je suis quelqu'un d'assez autodidacte, j'aime bien me lancer dans un projet, l'analyser, me documenter, pratiquer en apprenant sur le tas.

Mais seulement voilà, quand je regarde certaines offres d'emplois en ciblant le métier concerné, le peu qu'il y a ne propose ces postes qu'à des candidats ayant des bac + 5.

Mais bref voilà, le truc aussi c'est qu'aujourd'hui je pense à ça, j'occupe mes jours comme ça et dans quelques temps je penserai à autre chose. Je change assez souvent en fait. Il y a juste le CDD précaire que je fais qui ne change jamais. Puisque chaque année j'y ai droit. ^^

Et vous ?

J'ai repris des études à 40 ans en fac après un bac pro bureautique et je ne compte pas m'arrêter de si tôt parce que c'est un réel bonheur.

Au début je n'y croyais pas trop mais j'ai tenté et je viens de terminer un DUT que j'ai passé en un an en intensif financé par le fongécif. Je compte poursuivre en septembre mais j'hésite encore entre le double cursus Diplôme d'Etat d'Assistante Sociale et Licence Pro de sciences de l'éducation en 2 ans dans une école parisienne ou le diplôme d'état de Conseiller en Economie Sociale et Familiale que je peux préparer en un an après mon DUT. J'envisage un financement par le Pôle Emploi au meilleur des cas.

En fait lorsque j'ai repris en fac le premier mois ça a été l'horreur parce que j'étais épuisée. Je me levais, je prenais les transports en commun, j'assistais aux cours, je reprenais les transports en commun et le soir aussitôt rentrée je dormais sans même prendre le temps de manger tellement j'étais fatiguée. J'avais 4 heures de transports quotidiens pour me rendre à la fac et je n'arrivais même pas à en profiter pour étudier tellement j'étais fatiguée. Le week end j'étudiais et comme c'était en intensif il n'y avait pas de vacances scolaires donc je m'inquiétais beaucoup. Et puis le mois suivant mon corps s'est adapté au rythme et la fatigue a disparu progressivement. Après quelques semaines c'était franchement du pur bonheur et j'ai pu profiter de mes journées, des cours. Par contre j'ai fais en sorte de ne jamais prendre de retard sur les devoirs maison et j'ai toujours priorisé les cours sur tout le reste.

Là j'ai terminé mon dut et je compte reprendre aussitôt que possible pour poursuivre, dans les mêmes conditions, pas que je sois maso mais j'adore cette coupure entre mes responsabilités familiales et mes études.

Pour mes enfants ça a été un peu difficile au début aussi mais ils se sont vite adaptés et l'avantage c'est que je comprends mieux leur vécu de collégiens. Je comprends que parfois les cours ce soit long et qu'on puisse avoir envie de rêvasser ou de pianoter sur son téléphone portable pour passer le temps. Je comprends que les élèves peuvent parfois être victimes des humeurs de l'enseignant parce qu'un enseignant n'est qu'un humain comme les autres, qu'une notation est parfois injuste....je vois les choses différemment et je suis beaucoup plus indulgente avec eux....

Sinon des adultes qui reprennent leurs études c'est franchement plus courant qu'on ne le pense et c'est beaucoup plus facile que lorsqu'on est jeune. Déjà on a du vécu et c'est un atout formidable et puis les rapports avec les enseignants sont quand même beaucoup plus agréable dans la majorité des cas. Ensuite on a toutes les connaissances que l'on a acquise par nous même au fil du temps.

Et puis on a l'impression de vivre une seconde jeunesse !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 33ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 823 messages
33ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

4 heures de transport par jour, ah non je ne pourrais pas. shok.gif

Déjà que je n'ai que 20 minutes de route pour aller travailler et je trouve que ça fait déjà pas mal. ^^

Mais j'ai connu quand j'étais plus jeune 3h de transport dans la journée pour l'aller et le retour du lycée où j'étais, le soir une fois rentré à la maison, on a le temps de ne rien faire, il faut déjà aller se coucher ou alors on ne dort pas, au choix. Mais pour réviser c'est quasiment impossible. J'ai logiquement échoué mes dernières années d'études.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 68tarde même pas repentie, 68ans Posté(e)
apis 32 Membre 5 710 messages
68ans‚ 68tarde même pas repentie,
Posté(e)

Bonjour !

J'ai commencé à travailler avec le bac.

Vers 40 ans, alors que mes enfants étaient encore petits, j'ai repris des études, sans me presser, tout en continuant à travailler .

Un an pour passer deux UV de DEPP, un examen qui, au Mirail à Toulouse me permettait de passer directement en licence de sciences de l'éducation., avec des équivalences.

J'ai passé la licence en deux ans, dans le cadre de la formation continue, une entente entre le Mirail et l'institut catho de Toulouse.

Cela m'a donné envie de faire de la recherche, j'ai donc passé la maîtrise, en deux ans aussi.

Puis le DEA, sur deux ans également, mais là, j'ai pris 6 mois de congés formation à la fin, pour la rédaction du mémoire.

J'avais 47 ans quand je l'ai soutenu .

.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

4 heures de transport par jour, ah non je ne pourrais pas. shok.gif

Déjà que je n'ai que 20 minutes de route pour aller travailler et je trouve que ça fait déjà pas mal. ^^

Mais j'ai connu quand j'étais plus jeune 3h de transport dans la journée pour l'aller et le retour du lycée où j'étais, le soir une fois rentré à la maison, on a le temps de ne rien faire, il faut déjà aller se coucher ou alors on ne dort pas, au choix. Mais pour réviser c'est quasiment impossible. J'ai logiquement échoué mes dernières années d'études.

ben justement les 4 h ça peut aussi servir à réviser une leçon ou fignoler un devoir si c'est en transport en commun ;) ou alors bouquiner

Bonjour !

J'ai commencé à travailler avec le bac.

Vers 40 ans, alors que mes enfants étaient encore petits, j'ai repris des études, sans me presser, tout en continuant à travailler .

Un an pour passer deux UV de DEPP, un examen qui, au Mirail à Toulouse me permettait de passer directement en licence de sciences de l'éducation., avec des équivalences.

J'ai passé la licence en deux ans, dans le cadre de la formation continue, une entente entre le Mirail et l'institut catho de Toulouse.

Cela m'a donné envie de faire de la recherche, j'ai donc passé la maîtrise, en deux ans aussi.

Puis le DEA, sur deux ans également, mais là, j'ai pris 6 mois de congés formation à la fin, pour la rédaction du mémoire.

J'avais 47 ans quand je l'ai soutenu .

.

Wouah génial ! j'espère pouvoir poursuivre un cheminement semblable :)

Bonjour !

J'ai commencé à travailler avec le bac.

Vers 40 ans, alors que mes enfants étaient encore petits, j'ai repris des études, sans me presser, tout en continuant à travailler .

Un an pour passer deux UV de DEPP, un examen qui, au Mirail à Toulouse me permettait de passer directement en licence de sciences de l'éducation., avec des équivalences.

J'ai passé la licence en deux ans, dans le cadre de la formation continue, une entente entre le Mirail et l'institut catho de Toulouse.

Cela m'a donné envie de faire de la recherche, j'ai donc passé la maîtrise, en deux ans aussi.

Puis le DEA, sur deux ans également, mais là, j'ai pris 6 mois de congés formation à la fin, pour la rédaction du mémoire.

J'avais 47 ans quand je l'ai soutenu .

.

Comment avez vous fait pour financer la maitrise et le DEA ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 68tarde même pas repentie, 68ans Posté(e)
apis 32 Membre 5 710 messages
68ans‚ 68tarde même pas repentie,
Posté(e)

ben justement les 4 h ça peut aussi servir à réviser une leçon ou fignoler un devoir si c'est en transport en commun ;) ou alors bouquiner

Wouah génial ! j'espère pouvoir poursuivre un cheminement semblable :)

Comment avez vous fait pour financer la maitrise et le DEA ?

J'ai financé moi même les frais d'inscription. Je travaillais et mon compagnon était apiculteur donc pas de soucis de garde d'enfant, les cours étaient le mercredi .et L'isle Jourdain n'est pas trop loin de Toulouse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

J'ai financé moi même les frais d'inscription. Je travaillais et mon compagnon était apiculteur donc pas de soucis de garde d'enfant, les cours étaient le mercredi .et L'isle Jourdain n'est pas trop loin de Toulouse.

D'accord :) merci

Bref des études pour finir à pôle emploi! Ça donne envie :smile2:

des études pour découvrir un tas de choses et pour s'ouvrir d'abord parce que si l'on ne pense qu'en terme d'objectif c'est un peu triste non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 39ans Posté(e)
Yoannbzh Membre 11 816 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)

J'ai juste repris des cours d'anglais mais je sais que je vais devoir retourner à l'école pour apprendre les nouvelles normes, règles,... électriques car expatriation et ça ne me dérange pas. Bien au contraire même !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 33ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 823 messages
33ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

des études pour découvrir un tas de choses et pour s'ouvrir d'abord parce que si l'on ne pense qu'en terme d'objectif c'est un peu triste non ?

C'est peut être triste mais pour moi, les objectifs sont plus importants. smile.gifbiggrin.gif

D'ailleurs, c'est un peu ce qui nous fait vivre, puisque sans avoir de but dans la vie, notre vie n'aurait pas de sens et ce serait d'un ennui épouvantable. Non je pense qu'il est important de se fixer des objectifs à atteindre.

Et puis il faut penser au futur aussi, sacrifier des années pour faire des études, c'est plutôt dans le but d'avoir un meilleur boulot par la suite. Ne serait ce que 4 ans d'études, quand on est en âge de pouvoir travailler, c'est énorme, je ne sais pas si vous vous rendez compte. Pour ma part si je reprenais les études pour 4 ans, avec ce que je gagne en travaillant, ça me ferait environ 40000 euros de perdu. Sans parler des cotisations pour la retraite.

Alors d'accord on fait des années d'études, mais c'est pour pouvoir avoir une meilleure situation par la suite, sinon ce n'est pas la peine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

C'est peut être triste mais pour moi, les objectifs sont plus importants. smile.gifbiggrin.gif

D'ailleurs, c'est un peu ce qui nous fait vivre, puisque sans avoir de but dans la vie, notre vie n'aurait pas de sens et ce serait d'un ennui épouvantable. Non je pense qu'il est important de se fixer des objectifs à atteindre.

Et puis il faut penser au futur aussi, sacrifier des années pour faire des études, c'est plutôt dans le but d'avoir un meilleur boulot par la suite. Ne serait ce que 4 ans d'études, quand on est en âge de pouvoir travailler, c'est énorme, je ne sais pas si vous vous rendez compte. Pour ma part si je reprenais les études pour 4 ans, avec ce que je gagne en travaillant, ça me ferait environ 40000 euros de perdu. Sans parler des cotisations pour la retraite.

Alors d'accord on fait des années d'études, mais c'est pour pouvoir avoir une meilleure situation par la suite, sinon ce n'est pas la peine.

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il est important de se fixer des objectifs à atteindre mais ce que je voulais dire c'est que reprendre des études ce n'est pas que ça, ça apporte beaucoup. Je t'assure que je ne m'en rends compte que maintenant parce qu'avant de commencer je ne le percevais pas comme ça. Dans ma formation il n'y avait que des adultes en reconversion professionnelle et à la fin de l'année quand on en a parlé on s'est aperçu qu'on en sortait tous grandi de cette expérience.

Il y a tout un aspect psychologique en dehors de l'aspect pécuniaire qui a aussi son importance.

Et tu sais qu'avec le Fongécif tu perçois ton salaire pendant un an comme si tu travaillais ? (si tu bosses dans le privé)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 33ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 823 messages
33ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

Non pas moi, je n'ai pas droit à ces aides là. Je n'ai pas travaillé assez pour y avoir droit même si cela fait presque 10 ans que je travaille. ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 5 semaines après...
Membre, Posté(e)
Silverhaze Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour à tous,

J'ai 29 ans et je viens de reprendre mes études, un bts MuC en candidat libre,

cela demande beaucoup de temps, il faut être motivé, discipliné sachant qu'à coté j'ai un boulot et une équipe de 16 personnes à gérer...

J'ai eu la chance de pouvoir évoluer dans mon métier, mais aujourd'hui je tombe sur des barrières, celles des diplomes, pour pouvoir monter en grade..

J'ai commencé à travailler à 16 ans, à 20 ans je gagnais 2000€ net par mois, mais à quel prix.. celui de la liberté..

Je faisais parti de ceux qui disaient, les diplomes sa sert à rien..regarde moi, je gère une équipe de 20 personnes, certains ont le double de mon age et je suis leur chef...

Avec du recul j'avais tort, les études m'apportent énormément, à m'élever, intellectuellement, à voir bien au delà du bout de mon nez, à voir loin, très loin, même spirituellement.. à prendre du recul, se remettre en question, toujours, comprendre que il y a plein de choses que l'on ne comprend pas, donc vouloir comprendre..

Les études aident vraiment à mûrir, à développer une réflexion personnelle, sur les autres, sur sois même..

Bref

IL EST JAMAIS TROP TARD,

LANCEZ VOUS

Bien à vous

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 33ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 823 messages
33ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)

Bah tiens justement, depuis que j'ai crée ce sujet, je n'ai à présent plus les mêmes projets en tête. Chez moi ça change assez souvent. ^^

Bonjour à tous,J'ai 29 ans et je viens de reprendre mes études, un bts MuC en candidat libre, cela demande beaucoup de temps, il faut être motivé, discipliné sachant qu'à coté j'ai un boulot et une équipe de 16 personnes à gérer...

J'ai eu la chance de pouvoir évoluer dans mon métier, mais aujourd'hui je tombe sur des barrières, celles des diplomes, pour pouvoir monter en grade..

Pour toi ce n'est pas pareil, puisque ton parcours était déjà tracé d'avance, vu que tu as passé ton BTS pour pouvoir monter en grade. Donc ça veut dire que déjà ce que tu faisais, ça te plaisait et que tu ne cherchais pas à te reconvertir sur autre chose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Silverhaze Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Un parcours n'est jamais tracé d'avance, un individu évolue et chaque décision importante de la vie à prendre peut te réorienter sur une autre voie, on ne peut pas savoir ce qu'il arrivera dans 10 ans... Qui dit monter en grade dit changement de poste forcément, donc c'est une sorte de reconversion, une nouveauté, à la base je suis cuisinier et j'aimais cela, aujourd'hui je fais de la gestion, je met en place des projets, je fais de la restructuration opérationnelle, et avec les études tu te rend compte de plein de choses qui ne te seraient jamais venues à l’esprit d'une autre façon, peut importe la matière.. après je suis dans un domaine qui peut vite être assez vaste qui est le management, donc aujourd’hui je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais mon objectif actuel est l'enrichissement intellectuel et l'envie de toujours progresser et aider les autres à le faire également, ce qui n'étais pas le cas il y a quelques mois avant que je commence le bts.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×