Aller au contenu

Copier-coller et plagiat


Ernest_et_Celestine

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ce débat porte sur les avantages et les inconvénients du copier-coller à l’ère numérique.

Par exemple, il y a des personnes qui considèrent le copier-coller et le plagiat comme mésusage informationnel tous les deux. Mais contrairement au plagiat, la pratique du copier-coller est considérée comme non-intentionnelle et par conséquent devrait subir une sanction relativement légère. Mais est-ce que c’est le copier-coller qui stimule plus d’actions du plagiat ? Par contre, il y a aussi des personnes qui examinent le copier-coller en terme de sa valorisation dan la formation littéracique pour les étudiants, sachant qu’il s’agit aujourd’hui d’une capacité centrale académique qui permet aux étudiants d’envisager les problèmes des sources (leur sélection et citation...) et de l’écriture à partir des sources par exemples......

À travers une réflexion sur le rôle de la numérisation dans les pratiques du copier-coller et du plagiat, de différents aspects pourraient être envisagés selon votre point d’intérêt. ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 9 995 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)

Là , je voudrais savoir ....

C'est Ernest ou Célestine l'auteur de cette prose géniale ?

Abscons : pouvez vous m'expliquer la signification de ce mot ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 456 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

Copier-coller serait au minimum de la triche et devrait être punis. C'est un nouveau problème que l'ère moderne plein de bon nous apporte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 69ans Posté(e)
Cochise 90 Membre 2 485 messages
Forumeur accro‚ 69ans‚
Posté(e)

Là , je voudrais savoir ....

C'est Ernest ou Célestine l'auteur de cette prose géniale ?

Abscons : pouvez vous m'expliquer la signification de ce mot ?

Abscons : mystérieux,hermétique,caché,obscur,,énigmatique,incompréhensible......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, #GauloisRéfractaire, Posté(e)
LulzLamo Membre 3 890 messages
#GauloisRéfractaire,
Posté(e)

En quoi le copier coller est-il un problème du moment que l'on cite les sources ? Et pourquoi réinventer la roue.

Savoir faire des recherches, savoir ou trouver l'information utile n'est pas aussi facile qu'il y parait, résumer le copier coller à un simple ctrl C - ctrl V me semble bien mal avisé.

La recherche et l’analyse des information demande du temps et du savoir faire, enfin c'est mon avis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Ernest_et_Celestine Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Là , je voudrais savoir ....

C'est Ernest ou Célestine l'auteur de cette prose géniale ?

Abscons : pouvez vous m'expliquer la signification de ce mot ?

Bah...Oui c'est l'un des deux qui rédige ce petit sujet, à vous de l'imaginer ;)

D'ailleurs, désolée pour le style du texte, en fait cette discussion porte juste sur une réflexion générale sur le phénomène du copier-coller / plagiat des gens aujourd'hui, dans le contexte du développement des outils numériques bien sûr......Donc si vous avez des moindres idées n'hésitez pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, Posté(e)
Herehau Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je trouve que la pratique abusive du copier-coller peut effectivement s'apparenter à du plagiat, d'autant plus si les auteurs originels ne sont pas cités.

Néanmoins, si elle reste limitée et utilisée à bon escient, avec citation de la source, je trouve qu'il s'agit d'un progrès offert par le numérique, permettant davantage d'interactions entre les interlocuteurs en rebondissant à leurs arguments ou en soulignant notre adéquation avec leurs écrits.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, Posté(e)
DragonHobbes Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Il existe deux côtés à l'utilisation du copier coller.

Tout d'abord, il est bien pratique de pouvoir recopier une partie de texte grâce à un simple raccourci clavier. Que ce texte soir une information connue de tous (formule mathématique) ou un extrait de livre ou article.

Cependant, copier/coller un texte ou une partie de texte peut être une pratique dangereuse pour les auteurs. En effet, si une partie du texte est sortie de son contexte elle peut alors être mal interprétée. De plus, on peut aussi retrouver ses écrits à des endroits où nous ne l'aurions pas voulu. Pour finir, l'utilisation de cette méthode sépare l'auteur de son texte car la citation de l'auteur ne dépend alors que de la personne qui a réalisé la manipulation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, Posté(e)
azouiten Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Je ne vois pas comment le copier-coller peut être considéré comme un problème tant que la source de l'information copiée est citée. Si on parle de la fonctionnalité elle-même, je trouve que, au contraire, elle facilite énormément notre vie, économise énormément du temps et est très utile. Lorsqu'on trouve une information dont nous avons besoin, nous n'avons pas forcément envie de réécrire le tout ou le reformuler, un simple copier-coller suffit (à condition que la source soit citée j'insiste.)

Le vrai problème c'est le plagiat à mon avis, lorsque ça concerne des mémoires ou des rapports à rendre, et qu'on utilise des informations qui ne nous appartiennent pas pour enrichir notre document sans citer la source, là, c'est la triche, ce n'est pas du tout honnête et cela mérite d'être sanctionné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
abdel_fyd Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

En quoi le copier coller est-il un problème du moment que l'on cite les sources ? Et pourquoi réinventer la roue.

Savoir faire des recherches, savoir ou trouver l'information utile n'est pas aussi facile qu'il y parait, résumer le copier coller à un simple ctrl C - ctrl V me semble bien mal avisé.

La recherche et l’analyse des information demande du temps et du savoir faire, enfin c'est mon avis.

Je suis d'accord pour dire que la citation de la source modifie complètement l'interprétation du copié-collé. Je pense que s'il n'est pas rattaché à sa source il peut sans doute être considéré comme un plagiat. Mais peut-on parler de plagiat si on copie-colle un texte qui n'a pas pour but de rapporter de l'argent ? Faut-il distinguer plusieurs échelles de plagiat ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
RanyQ Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

A mon avis c'est vrai que la distinction entre le copier-coller et le plagiat est évidente en terme de l'intention de départ.

Le copier-coller est d'abord une simple fonction inventée par le numérique et donc quelques choses neutres. Or le sens du copier-coller a subit pas mal d'évolutions pendant ces années, c'est une part un progrès technique qui facilite le processus de collection et de stockage des informations; mais d'autre part il présente aussi pas mal d'inconvénients, par exemple si on cite l'exemple des étudiants, qui le pratiquent souvent spontanément pour leurs devoirs. Dans ce cas-là, c'est évident que ces nouveaux outils numériques pourraient avoir un impact négatif en regard de la formation littéracique des étudiants.......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Ernest_et_Celestine Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je suis d'accord pour dire que la citation de la source modifie complètement l'interprétation du copié-collé. Je pense que s'il n'est pas rattaché à sa source il peut sans doute être considéré comme un plagiat. Mais peut-on parler de plagiat si on copie-colle un texte qui n'a pas pour but de rapporter de l'argent ? Faut-il distinguer plusieurs échelles de plagiat ?

A mon avis, même si le copier-coller ne nous apporte pas de profit, il y a aussi pal mal de critères à considérer dans le monde académique, l'esprit académique, la réputation, etc. Si l'auteur ne veut pas la copie de son oeuvre, le copie-coller est considéré comme plagiat et la sanction va être réalisé sans aucun doute.

Quant à la distinction du plagiat, il y a des profs de Université de Genève qui proposent 3 niveaux:

mésusage informationnel non-intentionnel / négligence / intentionnel. Ces niveaux vont correspondre au système de sanction pour contrôler le plagiat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
RanyQ Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Je ne vois pas comment le copier-coller peut être considéré comme un problème tant que la source de l'information copiée est citée. Si on parle de la fonctionnalité elle-même, je trouve que, au contraire, elle facilite énormément notre vie, économise énormément du temps et est très utile. Lorsqu'on trouve une information dont nous avons besoin, nous n'avons pas forcément envie de réécrire le tout ou le reformuler, un simple copier-coller suffit (à condition que la source soit citée j'insiste.)

Le vrai problème c'est le plagiat à mon avis, lorsque ça concerne des mémoires ou des rapports à rendre, et qu'on utilise des informations qui ne nous appartiennent pas pour enrichir notre document sans citer la source, là, c'est la triche, ce n'est pas du tout honnête et cela mérite d'être sanctionné.

Je suis d'accord au niveau des convénients apportés de ces fonctionnalités, c'est sûr mais je pense aussi que, même si on cite la source chaque fois qu'on emprête ce qu'écrit les autres, le copier-coller a des influences négatives quand même. Par exemple est-ce que ces outils faciles rendent les gens plus "paresseux"?

En quoi le copier coller est-il un problème du moment que l'on cite les sources ? Et pourquoi réinventer la roue.

Savoir faire des recherches, savoir ou trouver l'information utile n'est pas aussi facile qu'il y parait, résumer le copier coller à un simple ctrl C - ctrl V me semble bien mal avisé.

La recherche et l’analyse des information demande du temps et du savoir faire, enfin c'est mon avis.

Avec la circulation d'informations à débit élevé, le contrôle des sources n'est pas toujours efficace qui complique en fait la distinction entre le copier-coller et le plagiat......La citation des sources ne me semble pas quelques choses simples genre "trouver une source et la coller dans notre propre texte", mais il faut d'abord une bonne sélection des sources qui doivent être valides je pense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VIP, Gonade Absolutrice, Posté(e)
yop! VIP 20 446 messages
Gonade Absolutrice,
Posté(e)

Ce débat porte sur les avantages et les inconvénients du copier-coller à l’ère numérique.

Par exemple, il y a des personnes qui considèrent le copier-coller et le plagiat comme mésusage informationnel tous les deux. Mais contrairement au plagiat, la pratique du copier-coller est considérée comme non-intentionnelle et par conséquent devrait subir une sanction relativement légère. Mais est-ce que c’est le copier-coller qui stimule plus d’actions du plagiat ? Par contre, il y a aussi des personnes qui examinent le copier-coller en terme de sa valorisation dan la formation littéracique pour les étudiants, sachant qu’il s’agit aujourd’hui d’une capacité centrale académique qui permet aux étudiants d’envisager les problèmes des sources (leur sélection et citation...) et de l’écriture à partir des sources par exemples......

À travers une réflexion sur le rôle de la numérisation dans les pratiques du copier-coller et du plagiat, de différents aspects pourraient être envisagés selon votre point d’intérêt. ;)

C'est dur d'établir une règle générale sur le copier-coller puisque ça dépend de ce qu'on copie, dans quel volume, avec quelle rigueur, si on en use comme citation ou si on se l'approprie, et aussi du contexte de publication.

Le copier-coller intégral ou quasi-intégral voulant se faire passer comme une oeuvre ou un travail personnel est du plagiat. Quand on est dans la compilation de textes, c'est autre chose puisqu'il y a citation des sources et une volonté de présenter un travail, avec analyse ou non. L'acquisition d'une information et la saisie d'un texte, ce sont deux choses différentes : une information ou une documentation ne sont a priori pas propriété d'une personne mais des textes et travaux peuvent l'être.

Pour les images, c'est encore pire : le vol pur et simple est très banalisé sur le net, où on estime encore moins l'auteur que pour un texte écrit. Il y a eu récemment le cas Ideealize (plagiats à partir d'illustrations piquées sur le net et à peine retravaillées avec un filtre) mais c'en est un parmi des centaines.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tête en l'air, 38ans Posté(e)
Feuille Membre 10 893 messages
38ans‚ Tête en l'air,
Posté(e)

Une connaissance est en train de participer à l'élaboration d'un livre. Pour éviter que les auteurs fassent de simples copiages/collages, l'éditeur exige que tout soit rempli sur son site. Où il est impossible de coller quoi que ce soit dans l'espace "écriture". résultat, l'auteur ne peut pas préparer ses textes hors ligne, et en cas de connexion pourrie, doit tout retaper, youpie... :|

C'est un outil contre le plagiat, ok, mais ça rend le travail des auteurs plus long.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
abdel_fyd Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

A mon avis, même si le copier-coller ne nous apporte pas de profit, il y a aussi pal mal de critères à considérer dans le monde académique, l'esprit académique, la réputation, etc. Si l'auteur ne veut pas la copie de son oeuvre, le copie-coller est considéré comme plagiat et la sanction va être réalisé sans aucun doute.

Mais à partir du moment où l'auteur publie son oeuvre je pense qu'il est conscient qu'elle est susceptible d'être reprise, citée, voir même plagiée. Le plagiat existait bien avant l'ère numérique, il n'est pas une conséquence de l'invention du copié-collé.

Cela dit il est vrai que le nombre de plagiats a dû fortement augmenter quand nous sommes passés à l'ère du numérique. Je n'ai pas de statistiques exactes mais je me base sur le fait que le copier coller facilite énormément le plagiat (deux clics suffisent !).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VIP, Gonade Absolutrice, Posté(e)
yop! VIP 20 446 messages
Gonade Absolutrice,
Posté(e)

En littérature, il y a le concept d'intertextualité, qui se situe entre la citation et le plagiat. C'est le pare-feu que sortent généralement ceux qui se font gauler à pomper des phrases voire des paragraphes, se cachant derrière la figure stylistique ou l'approche globale de la littérature et la place l'auteur dans celle-ci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Pour mon cas quand j'écris un article, et quand je rédige en professionnel.

A l'usage des articles, on est tenté. Mais c'est plus valorisant de rédiger, même en s'inspirant. Cela oblige aussi à croiser différentes sources d'information, de vérifier, approfondir des points. On site toujours les sources évidement, et dans la mesure du possible on interroge les acteurs des événements.

Se contenter de copier coller, c'est faire le jeux des médias aux ordres qui ne font que ça finalement, relayer des dépêches AFP ou REUTERS sans discontinuer.

A se demander si il existe encore des rédactions, quand on lit le même article sur dix supports différents.

Au niveau pro, c'est la norme, on pille sans vergogne, mais à notre décharge, c'est beaucoup de textes administratifs, mentions légale et autres conneries chiantes. Que personne ne lit jamais. Genre CCAG pour les connaisseurs. Palpitant.

Le plagiat c'est pire que tout, c'est rapproprier le travail des autres. Là c'est peloton d'exécution direct.

Mais au delà, on ne peut se targuer d'être un inventeur total, partant du néant. Nous travaillons toujours sur une base existante, les travaux de nos aînés. C'est merveilleux d'y avoir accès facilement. Alors n'oublions jamais de leur rendre hommage en les citant ou en expliquant le processus intellectuel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Ernest_et_Celestine Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est dur d'établir une règle générale sur le copier-coller puisque ça dépend de ce qu'on copie, dans quel volume, avec quelle rigueur, si on en use comme citation ou si on se l'approprie, et aussi du contexte de publication.

Le copier-coller intégral ou quasi-intégral voulant se faire passer comme une oeuvre ou un travail personnel est du plagiat. Quand on est dans la compilation de textes, c'est autre chose puisqu'il y a citation des sources et une volonté de présenter un travail, avec analyse ou non. L'acquisition d'une information et la saisie d'un texte, ce sont deux choses différentes : une information ou une documentation ne sont a priori pas propriété d'une personne mais des textes et travaux peuvent l'être.

Pour les images, c'est encore pire : le vol pur et simple est très banalisé sur le net, où on estime encore moins l'auteur que pour un texte écrit. Il y a eu récemment le cas Ideealize (plagiats à partir d'illustrations piquées sur le net et à peine retravaillées avec un filtre) mais c'en est un parmi des centaines.

Je suis bien d’accord avec vous qu’il y a pas mal de critères à déterminer pour les distinguer et c’est beaucoup plus difficile d’identifier un plagiat de l’image s’il y en a. Mais j’ai un tout petit souci, que la ‘citation’ de l’idée personnelle sans prévu peuvent être considérée comme plagiat ou pas en sachant que l’on change la forme d’expression? On le considère plutôt comme une reproduction de l’idée ou quand même un plagiat détestable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Ernest_et_Celestine Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Mais à partir du moment où l'auteur publie son oeuvre je pense qu'il est conscient qu'elle est susceptible d'être reprise, citée, voir même plagiée. Le plagiat existait bien avant l'ère numérique, il n'est pas une conséquence de l'invention du copié-collé.

Cela dit il est vrai que le nombre de plagiats a dû fortement augmenter quand nous sommes passés à l'ère du numérique. Je n'ai pas de statistiques exactes mais je me base sur le fait que le copier coller facilite énormément le plagiat (deux clics suffisent !).

Je suis bien d’accord mais personne ne veut que son œuvre est ‘volée’ :bad: … Le système de protection semble donc nécessaire.

Quant à la stimulation de l’ère numérique, je ne suis pas tout à fait d’accord. Je pense que c’est plutôt le développement du société humaine qui stimule ce phénomène. La vie devient ‘rapide’ et tout le monde veut tout en un tout petit moment. Il semble donc que le copier-coller est une méthode très pratique qui correspond à nos besoins. De plus, la numérisation provoque le problème confidentiel et ainsi le plagiat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×