Aller au contenu

Bac : les recalés pourront conserver les notes au dessus de la moyenne


Invité 187

Messages recommandés

Invité 187
Invités, Posté(e)
Invité 187
Invité 187 Invités 0 message
Posté(e)
Bac : les recalés pourront conserver les notes au dessus de la moyenne

Double bonne nouvelle pour les recalés du baccalauréat. Dès l'an prochain, les lycéens qui échoueront à l'épreuve pourront conserver s'ils le souhaitent leurs notes aux épreuves écrites supérieures ou égales à 10 sur 20. Ils auront aussi automatiquement droit à une place dans leur établissement d'origine.

Le décret qui instaure ces réformes est paru mardi au Journal officiel.

Le droit à une nouvelle préparation aux examens dans leur établissement d'origine concerne les élèves du public et du privé sous contrat ayant échoué au baccalauréat, au brevet de technicien, au CAP ou au BTS, dans les voies générale, technologique et professionnelle.

La nouvelle inscription se fera «le cas échéant selon des modalités adaptées au niveau des connaissances et compétences» que l'élève «a acquises dans les matières d'enseignement correspondant aux épreuves de l'examen», ajoute le décret. Autrement dit, les élèves pourraient être dispensés de suivre certains cours.

Le décret instaure également le droit pour les recalés des filières générales et technologiques de conserver leurs «bonnes notes» dans la limite des cinq sessions suivantes. Mise en oeuvre à partir de la session 2016, cette mesure vise à limiter le nombre de «sans-bahut».

A chaque rentrée scolaire, des organisations lycéennes et fédérations de parents s'alarment de cas de recalés du bac sans affectation dans un autre lycée.

...

ARTICLE

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 46
  • Créé
  • Dernière réponse
Animateur, Le gras c'est la vie, 33ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 17 623 messages
33ans‚ Le gras c'est la vie,
Posté(e)

Pourquoi pas, moi quand j'ai redoublé ma terminale, j'ai été dégouté de ne pas garder ma note en philosophie en anglais, ça m'aurait économisé 2 matières de temps et évité d'aller aux rattrapages la 2ème fois...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche, 54ans Posté(e)
lepequenot Membre 3 908 messages
54ans‚ Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche,
Posté(e)
Le décret instaure également le droit pour les recalés des filières générales et technologiques de conserver leurs «bonnes notes» dans la limite des cinq sessions suivantes.

Bientôt pour ne pas avoir son bac, il faudra faire une demande écrite au ministère de l'EN.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Cela est possible pour les bacheliers qui repassent le bac pour la 2e fois ou plus en candidat libre.

Je ne vois pas où est le souci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 69ans Posté(e)
adrienne du 56 Membre 498 messages
Baby Forumeur‚ 69ans‚
Posté(e)

oui c'est bien fait pour les BTS ! je vois pas pourquoi les futurs bacheliers ne garderaient pas leurs notes au-dessus de la moyenne pdt 2 ou 3 ans !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Breizh Caractère Inside, 47ans Posté(e)
Aquatik Membre 1 826 messages
47ans‚ Breizh Caractère Inside,
Posté(e)

Nivellement pas le bas encore et toujours. D'un côté on enlève les enlèves des bourses aux meilleurs bachelier et de l'autre on permet aux mauvais qui se sont loupés de ne surtout pas trop en faire et d'avoir leur bac l'année suivante. Plutôt que favoriser la réussite des méritants on filera sans mérite à tout le monde le diplôme.

Chouette on aura encore plus d'étudiants à se perdre sur les bancs de la Fac, merci Najat de continuer à torpiller le système scolaire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 69ans Posté(e)
adrienne du 56 Membre 498 messages
Baby Forumeur‚ 69ans‚
Posté(e)

Nivellement pas le bas encore et toujours. D'un côté on enlève les enlèves des bourses aux meilleurs bachelier et de l'autre on permet aux mauvais qui se sont loupés de ne surtout pas trop en faire et d'avoir leur bac l'année suivante. Plutôt que favoriser la réussite des méritants on filera sans mérite à tout le monde le diplôme.

Chouette on aura encore plus d'étudiants à se perdre sur les bancs de la Fac, merci Najat de continuer à torpiller le système scolaire.

on peut voir ça sous un autre angle : les futurs bacheliers qui n'auront pas à refaire une matière déjà acquise l'année précédente, auront plus de temps à consacrer aux matières à repasser...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Breizh Caractère Inside, 47ans Posté(e)
Aquatik Membre 1 826 messages
47ans‚ Breizh Caractère Inside,
Posté(e)

on peut voir ça sous un autre angle : les futurs bacheliers qui n'auront pas à refaire une matière déjà acquise l'année précédente, auront plus de temps à consacrer aux matières à repasser...

Oui bien sûr.... c'est comme ça qu'on appelle ça maintenant "glander au café" ?? :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Nivellement pas le bas encore et toujours. D'un côté on enlève les enlèves des bourses aux meilleurs bachelier et de l'autre on permet aux mauvais qui se sont loupés de ne surtout pas trop en faire et d'avoir leur bac l'année suivante. Plutôt que favoriser la réussite des méritants on filera sans mérite à tout le monde le diplôme.

Chouette on aura encore plus d'étudiants à se perdre sur les bancs de la Fac, merci Najat de continuer à torpiller le système scolaire.

J'ai passé mon bac 4 fois, et la 3e fois, il m'a échappé de 15 points par parce que mon 16 en français, mon 17 en histoire-géographie, mon 11 en philo (après rattrapages, mon 11 (après rattrapages) en littérature et mes deux options facultatives le grec (13) et le latin (11), n'ont pas été suffisants pour rattraper mes notes catastrophiques en langues.

Et heureusement pour moi que j'ai pu garder le bénéfice de mes notes car je n'avais plus que cinq matières à passer pour avoir mon foutu bac (et je me suis encore payer le luxe de me payer des rattrapages car les langues et moi, on ne s'entend pas, mais cela est du à l'enseignement des langue dans ce pays).

Et le gros problème de la fac, c'est que les lycéens n'y sont pas préparés (et pas besoin d'avoir le bac pour se planter à la fac, c'est l'absence d'autonomie) et on fait de la fac un mini lycée avec surveillance à tous va.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animateur, Le gras c'est la vie, 33ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 17 623 messages
33ans‚ Le gras c'est la vie,
Posté(e)

Nivellement pas le bas encore et toujours. D'un côté on enlève les enlèves des bourses aux meilleurs bachelier et de l'autre on permet aux mauvais qui se sont loupés de ne surtout pas trop en faire et d'avoir leur bac l'année suivante. Plutôt que favoriser la réussite des méritants on filera sans mérite à tout le monde le diplôme.

Chouette on aura encore plus d'étudiants à se perdre sur les bancs de la Fac, merci Najat de continuer à torpiller le système scolaire.

C'est pas du nivellement par le bas... Si ce système aurait existé du temps où j'ai passé le bac, j'aurais pas été emmerdé à aller aux rattrapages la 2ème fois pour seulement 8 malheureux points (et c'est pas faute d'avoir bossé son année en redoublant) et j'aurais eu plus de temps pour préparer les matières que j'avais raté la 1ère fois...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Breizh Caractère Inside, 47ans Posté(e)
Aquatik Membre 1 826 messages
47ans‚ Breizh Caractère Inside,
Posté(e)

Mais bien sûr que si c'est du nivellement par le bas. le BAC ne valait déjà plus grand chose, le gouvernement ne pouvant pas le supprimer de façon direct, ils finissent de le torpiller en le donnant automatiquement à tout le monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animateur, Le gras c'est la vie, 33ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 17 623 messages
33ans‚ Le gras c'est la vie,
Posté(e)

Le bac est moins donné que le BTS...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Zigbu, 74ans Posté(e)
Zigbu Membre 6 639 messages
74ans‚ Zigbu,
Posté(e)

80% d'une classe d'âge avec le BAC. C'était l'objectif de je ne sais plus quel gouvernement. Objectif atteint. Maintenant, il faut rester à ce niveau et, pour cela tout est bon. Déjà, le BAC PRO, n'en est pas vraiment un. Maintenant, on fait un saucissonage des matières. Une année, je bosse maths et Philo. L'année suivante deux autres matières.... Et je l'aurai ce BAC !!! :hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

je suis sceptique sur la réussite future de ceux qui vont poursuivre car ils vont ne pas avoir pratiqué une (ou des) matière(s) pendant un an.

Après tout, c'est à eux de s'organiser pour pas perdre ou rattraper le niveau dans une matière. J'espère qu'ils en auront conscience.

sinon ça peut permettre de laisser du temps pour des petits jobs. C'est un point positif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité The Black Cat
Invités, Posté(e)
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

La même chose se pratique en BTS et pour les exam' à la fac, qui ont plutôt une bonne réputation à l'étranger. Mais là, curieusement, personne ne gueule...

Ça se plaint uniquement parce que c'est le Baccalauréat, vache sacrée qu'il faudrait pour certains réserver à une élite (et conduire à une éducation encore plus discriminante qu'elle ne l'est déjà...).

Cette mesure est loin d'être absurde, car elle obligerait à refaire une année focalisée sur les matières où il y a des lacunes en priorité ! Donc mieux préparer à la fac accessoirement ! Mais bon "Nivellement par le bas" selon certains, où l'argument de l'immobilisme...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pere_vert Membre 3 856 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ah moi je gueule pas. Je me demande juste si l'élève arrivera à la fac avec le niveau.

Exemple t'as 11 en maths, tu la repasses pas, donc un an sans maths.

Tu rentres dans une fac de physique ou de gestion.

Pas facile dans ces conditions.

Faut juste que les étudiants soient suffisamment conscients de ce qu'ils font c'est l'essentiel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité The Black Cat
Invités, Posté(e)
Invité The Black Cat
Invité The Black Cat Invités 0 message
Posté(e)

Ah moi je gueule pas. Je me demande juste si l'élève arrivera à la fac avec le niveau.

Exemple t'as 11 en maths, tu la repasses pas, donc un an sans maths.

Tu rentres dans une fac de physique ou de gestion.

Pas facile dans ces conditions.

Faut juste que les étudiants soient suffisamment conscients de ce qu'ils font c'est l'essentiel.

Ça, c'est le problème de la notation, ce qui est différent (mais pas totalement hors sujet) et de la qualité de l'enseignement.

Par ailleurs, mon propos ne vous englobait pas (sinon, je vous aurais cité). ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Ah moi je gueule pas. Je me demande juste si l'élève arrivera à la fac avec le niveau.

Exemple t'as 11 en maths, tu la repasses pas, donc un an sans maths.

Tu rentres dans une fac de physique ou de gestion.

Pas facile dans ces conditions.

Faut juste que les étudiants soient suffisamment conscients de ce qu'ils font c'est l'essentiel.

La 3e année où j'ai passé mon bac, je suis plus ou moins arrivée en touriste à mon épreuve d'histoire-géographie, qui était une majeur géographie. J'avais a peine ouvert mes manuels dans l'année et quand j'ai vu les sujets , je me suis plongée dans l'étude de l'ensemble documentaire qui portait sur la mondialisation. J'ai l'esprit d'analyse, un fort sens critique.

J'ai eu 17 à cette épreuve. Je n'ai peu être pas ouvert mes manuels de l'année, mais ma culture générale a fait la différence, ainsi que mon intérêt pour l'actualité et la politique (merci à ma le lecture quotidienne de la presse et merci à Arte pour ses bons programmes).

Pour ce qui a été de la suite, une fois le bac en poche (l'année suivante), j'ai appris beaucoup de chose de la fac. Déjà on est fliquer comme à l'époque du lycée (ce qui m'a été très désagréable dans la mesure où j'avais quitté le lycée quelques années plus tôt et que je savais travailler en autonomie) et que la géographie qu'on apprend à la fac est très différente de celle enseignée au lycée. Si on veut faire de la géographie à la fac, faut pas être hermétique aux sciences.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Breizh Caractère Inside, 47ans Posté(e)
Aquatik Membre 1 826 messages
47ans‚ Breizh Caractère Inside,
Posté(e)

Mais bon "Nivellement par le bas" selon certains, où l'argument de l'immobilisme...

T'as raison mieux vaut la marche arrière :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, I. C. Wiener, 30ans Posté(e)
konvicted Membre+ 26 925 messages
30ans‚ I. C. Wiener,
Posté(e)

Double bonne nouvelle pour les recalés du baccalauréat. Dès l'an prochain, les lycéens qui échoueront à l'épreuve pourront conserver s'ils le souhaitent leurs notes aux épreuves écrites supérieures ou égales à 10 sur 20. Ils auront aussi automatiquement droit à une place dans leur établissement d'origine.

Ce qu'on vous enseigne ne sert à rien. Vous pouvez valider des connaissances une année et les oublier l'année suivante !

La même chose se pratique en BTS et pour les exam' à la fac, qui ont plutôt une bonne réputation à l'étranger. Mais là, curieusement, personne ne gueule...

Ça se plaint uniquement parce que c'est le Baccalauréat, vache sacrée qu'il faudrait pour certains réserver à une élite (et conduire à une éducation encore plus discriminante qu'elle ne l'est déjà...).

C'est justement parce que le bac était élitiste qu'il avait de la valeur, jadis. Puisqu'il ne sert maintenant plus que de laissez-passer pour les études supérieures, baisser le niveau d'exigence du bac parce qu'on est incapable d'élever le niveau de connaisance des lycéens, ce n'est pas enrayer le caractère discriminant de l'éducation, ce n'est que le reporter ; ou plutôt le suspendre, étant donné qu'on en perd en cours de route dès la primaire.

À vouloir faire croire qu'il y a de la place pour tous, on envoie de plus en plus de bacheliers passables au casse-pipe et on dégrade la qualité de l'enseignement supérieur pour tout le monde en surpeuplant les universités et en baissant progressivement le niveau moyen des nouveaux-venus.

Cette mesure est loin d'être absurde, car elle obligerait à refaire une année focalisée sur les matières où il y a des lacunes en priorité ! Donc mieux préparer à la fac accessoirement !

Je ne vois pas comment, à moins d'avoir des lacunes dans les rares matières qu'on retrouvera à la fac, auquel cas c'est peut-être le choix d'orientation qu'il faut revoir. Si j'échoue au bac en validant tout de même la chimie et qu'en redoublant je me retrouve à bosser la bio, la LV2 et la philo au détriment de la chimie alors que je veux aller en fac de chimie, mes priorités pour passer le bac ne sont pas en phase avec ma préparation pour la fac.

Mais bon "Nivellement par le bas" selon certains, où l'argument de l'immobilisme...

Je préfère encore l'immobilisme aux demi-mesures qui tournent autour du pot ! Une petite réforme superficielle par-ci, un petit décret à la con par-là ; on ne fait que traiter des symptômes au lieu de soigner l'infection.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×