Aller au contenu

Combats du féminisme

Noter ce sujet


querida13

Messages recommandés

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 39 751 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Je viens d'écouter le remake de femme des années 80 de Sardou .A l'entendre tout ce que les femmes des "années 80 ont voulu ,maintenant ,elles l'ont" .Qu"en pensez-vous :quels sont les combats féministes actuels ?Ne pensez vous pas qu'on s'endort sur nos lauriers ?

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 13 708 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

Il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers parce qu'un tas de gens n'aspirent qu'à une rétrogradation, et n'acceptent pas que les femmes soient égales en droits aux hommes. J'emploie le terme "gens" plutôt qu'hommes, parce que dans le lot on trouve même quelques femmes qui pensent que cela aurait été mieux pour elles avant. Et puis vient encore le respect, qui n'est pas toujours au rendez-vous.

En France, on peut dire que le combat des femmes n'a fait que commencer parce que des droits comme celui de voter, etc. sont sommes toutes assez récents, acquis entre l'après Seconde Guerre mondiale et les années 90. Et puis il y a encore un tas de choses qui sont injustes, il y a encore des préjugés sur les femmes à vaincre. Il suffit de se pencher sur les chiffres : combien de femmes battues en France, en Europe, dans le Monde, de femmes ayant été victimes de violences sexuelles, ayant péri sous les coups de leur conjoint, etc. N'oublions pas non plus que les féministes doivent lutter à l'échelle internationale et pas se replier seulement sur ce qui se passe dans leur pays. Toutes les féministes du monde doivent se tenir au courant et s'entraider.

  • Like 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, aventurière petit format, 44ans Posté(e)
arwena Membre 8 915 messages
44ans‚ aventurière petit format,
Posté(e)

Lutter contre le slutshaming, le harcélement de rue, la justification du viol....rien que ça, c'est déjà pas mal je trouve!

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 39 751 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Je pensais à ce recul des lois sur l'avortement en Espagne .En revanche je trouve que le combat des femen manque de dignité .

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, aventurière petit format, 44ans Posté(e)
arwena Membre 8 915 messages
44ans‚ aventurière petit format,
Posté(e)

oui aussi. ça a été voté?

Pour les femens, je n'apprécie pas leur façon de faire, mais j'aime encore moins le déferlement de haine qu'il y a à leur encontre

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 505 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Je lisais un article qui parlait du sur-investissement sentimental des femmes. Ce truc qui fait que quand on demande à une femme quelles sont ses priorités on retrouve (trop souvent à mon gout),l'amour, le bonheur familial, la réussite conjugale .

Et je me demandais quels conditionnements fait que les filles (lesquelles réussissent mieux à l'école que les garçons) abandonnent la possibilité d'une carrière au profit d'une niaise histoire sentimentale? Voici un extrait de l'article:

Il les enferme dans le domestique, le conjugal, le quotidien, il leur ferme les écoutilles, il les incite à se satisfaire d'un truc aussi peu intéressant pour l'esprit que la "réussite amoureuse".

Après je ne dis pas que les mecs se laissent aussi enfermer dans une relation amoureuse au point de renier sont développement intellectuel, spirituel et/ou professionnel. Mais j'ai toujours cette sale impression que la plupart des pauvrettes qui avaient de meilleures capacités que les garçons à l'école finissent par gâcher leurs talents pour se mettre au service de l'homme par le truchement du sentiment amoureux.

Je pense que c'est un combat qui mérite d'être défendu, faire savoir qu'il y a un monde en dehors des relations sentimentales.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Mais une femme peut avoir un bon travail cela ne l'empêche pas d'aimer de vouloir le bonheur et une réussite conjugale et professionnelle c'est dévaloriser le comportement des femmes de dire que cela est niait.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 58ans Posté(e)
MMontaigne Membre 51 messages
Baby Forumeur‚ 58ans‚
Posté(e)

La question est intéressante, et ma position sur le sujet va certainement faire bondir les féministes, mais nous sommes sur un forum, donc l'avis des hommes peut également compter pour une fois, même si par définition le féminisme est réservée aux femmes.

Pour preuve, et cela va totalement à l'encotre de certains discours , le féminisme comme beaucoup de mouvement en "isme", est un communautarisme; communautarisme qui le plus souvent divise bien plus plus qu'il ne rassemble.

La grande majorité des mouvements féministes européen est regroupé au sein du LEF (Lobby européen des femmes)

mouvement qui n'accepte aucun homme ausein de ses instances, regroupes plus de 2000 associations féministes, donc des milliers et milliers de femmes, qui discutent de tout et font des propositions de lois, comme par exemple sur la famille, la paternité..... qui concernent également les hommes, ou bien ?

Alors pour ma part je parle d'humanisme et de respect de tous, les m^mes droits pour tous, les mêmes chances pour tous.

Alors oui, il faut que l'égalité en droits femme/homme soit une réalité dans les textes, comme dans la pratique.

Alors oui, que l'avortement, la conrtraception, soient des acquis indiscutables, et qu'aucune femme doivent se cacher en cas de grossesse, et que les hommes doivent assumer leurs comportements sexuels, affectifs, etc..

Alors oui, que la violence conjugale est un fléau inacceptable, de la part des hommes envers les femmes, ce qui est la majorité, mais également celle des femmes envers les hommes ( absente du discours féministe)

Alors oui que toute violence, notamment sexuelle est inexcusable et doit être punie sévérement, et c'est l'affaire des hommes comme des femmes, dans ce domaine les hommes ont un immense travail éducatif à faire...

Mais également aux femmes d'âtres cohérantes, d'un côté elles dénoncent ( à juste titre) l'exploitation de leurs coprs, les diktats de la mode, leur nudité sur les bus et les sations, at d'un autre côté cette même nudité est exploité avec violence et vulgarité par des femems comme les Femens, où brusquement la nudité est normale...

Aux femmes d'ouvrir le débat familial aux hommes, pas seulement en théorie , mais en pratique également. Elles auront noté que plus elles avancent dans la radicalité, plus elles doivent assumer enfants, travail, et ménage....

la stygmatisation des hommes depuis 30 ans, enlève progressivement à ces derniers l'esprit de responsabilité, puisque de toute façon ils sont les "mauvais" (mauvais père, mauvais mari, mauvais collègue, etc...)

Dans le domaine du travail, les sociologues sont entrain de découvrir que c'est un des derniers bastions masculins avec le sport..... d'où le fait croissant d'hommes qui se réfugient dans le travail et le sport... quel progrés !

Le plafond de verre ( nous sommes d'accord inacceptable) n'est pas prêt de disparaitre, bien au contraire, le "entre hommes" revient en force, pour garder des lieux, des moments sans diktats féminins....

Les féministes seraient inspirées de s'y intéresser....

Alors oui la situation des femmes s'est nettement améliorée, bien plus que ne veulent le reconnaitre les féministes ( éternelles pleurnicheuses?...), mais également oui que cela est juste normale qu'elles aient enfin les mêmes droits, et que cela rentre dans la tête de certains hommes des cavernes qui ne l'accepte pas ou mal.....

L'égalité entre les humains est la condition pour nous qualifier "d'être humains", sinon nous sommes des êtres avec des instincts primitifs.

Quant aux combats féministes ils seront du ressort des homems, quand ces derniers y seront invités, ce qui n'est pas le cas, ou si peu, de nos jours...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 505 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

En somme les femmes doivent se soumettre pour ne pas nous diviser... en tant qu'homme je serais forcément ravi. D'autant qu'on pourrait aussi supprimer le racisme en remettant l'esclavage en place et commander aux personnes de couleurs de rester bien à leur place au fond du bus.

Entre nos esclaves au travail et nos femmes à la maison, ça nous laisse largement du temps pour philosopher, étudier les pâquerettes ou s'enculer comme le faisait nos grands philosophes grecs.

Sinon ce discours soralien copier coller nous ait déjà sortie régulièrement... c'est forcément décevant de voir du prémâcher débarque régulièrement.

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Leveilleur
Invités, Posté(e)
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

Les droits, les lois, tout cela est une affaire de papier au bout du compte. La "liberté", "l'égalité", l'émancipation, l'indépendance, tout cela ne se fera pas par le papier. Pas plus qu'on a aboli l'esclavage en retirant les chaînes, l'esclavage existe bel et bien toujours, même sans chaînes et fouets, il est consenti de nos jours, cela le rend transparent.

Le droit à la liberté et au reste, ne peut que se chercher et s'obtenir au fond de notre cerveau, du cerveau de chacun, tant qu'on attendra des autres, de la société, de son conjoint ou de ses enfants, un quelconque droit, une quelconque liberté, on rêve tout haut.

Mais messieurs, mais mesdames, voyez si dans vos maisons, vous ne transmettez pas à vos enfants toutes les conditions qui leurs rendront bien difficile le chemin de la liberté.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 505 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

9782234073302-g.jpg

Après c'est un combat "théorique" et spirituel qui prend beaucoup de distances avec le monde de la réalité quotidienne... Pour moi aussi se libérer de son conditionnement est un combat personnel, mais pour permettre de mener ce combat dans de meilleur condition, il conviendrait d'obtenir de meilleures conditions de vie. C'est plus facile pour un homme qui met les pieds sous la table et qui a du temps pour réfléchir parce que sa femme est dans les taches... ménagères. Un couple cartésien: il pense donc j'essuie.

Se libérer du connu c'est bien, mais à un moment donné il faut aussi bouffer, faire caca et se laver son derrière.

Modifié par Crabe_fantome
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Leveilleur
Invités, Posté(e)
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

Après c'est un combat "théorique" et spirituel qui prend beaucoup de distances avec le monde de la réalité quotidienne... Pour moi aussi se libérer de son conditionnement est un combat personnel, mais pour permettre de mener ce combat dans de meilleur condition, il conviendrait d'obtenir de meilleures conditions de vie. C'est plus facile pour un homme qui met les pieds sous la table et qui a du temps pour réfléchir parce que sa femme est dans les taches... ménagères. Un couple cartésien: il pense donc j'essuie.

Se libérer du connu c'est bien, mais à un moment donné il faut aussi bouffer, faire caca et se laver son derrière.

Merci de cette réponse qui se pose des questions.

En quoi chercher à se libérer prend de la distance avec le monde de la réalité quotidienne ?

En quoi se libérer du connu rend plus compliqué la tâche de se laver le derrière ?

Modifié par Leveilleur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 505 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Parce qu'il faut du temps pour aborder le concept, l'analyser, le comprendre, comprendre comment la société, notre famille, notre propre façon de penser nous conditionne. Ce temps ne vient pas de nul part, il faut le prendre. Le temps c'est du luxe et quand on a un boulot qu'on ramène à la maison, quand un divorce nous oblige à aller faire deux fois les courses et qu'on est seul pour gérer des enfants, quand on a une maison à tenir pour ne pas vivre dans la crasse, quand on a besoin d'une vie social les samedis soirs... le temps devient plus rare.

J'ai aussi lu l'excellent : 9782268006031FS.gif

Je sais donc que théoriquement on peut décider de changer sa vie, là, maintenant, tout de suite... Mais il dit aussi que l'apprentissage (d'une langue par exemple) demande du temps, et beaucoup d'entre nous (moi y compris) avons besoin de temps pour comprendre le monde et nous même. Du temps encore pour se décider...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Leveilleur
Invités, Posté(e)
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

Vous avez besoin de dormir tant que cela ? :)

Je comprends ce que vous dites, j'ai eu au même âge le sentiment de manquer de temps.

Modifié par Leveilleur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 505 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Je ne parle pas spécialement pour moi, mais j'estime que ceux qui avancent sur le chemin ont le devoir de le défricher pour faciliter l'avancée des autres. Offrir du temps aux autres est sans doute le plus beau des présents.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Leveilleur
Invités, Posté(e)
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

C'est vrai. Et s'en offrir à soi aussi est un beau cadeau à se faire.

Modifié par Leveilleur
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Leveilleur
Invités, Posté(e)
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

Je sais donc que théoriquement on peut décider de changer sa vie, là, maintenant, tout de suite... Mais il dit aussi que l'apprentissage (d'une langue par exemple) demande du temps, et beaucoup d'entre nous (moi y compris) avons besoin de temps pour comprendre le monde et nous même. Du temps encore pour se décider...

Et dit-il qu'il s'agit davantage de désapprendre que d'apprendre quelque chose de neuf ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 505 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Je mélange mes lectures, Le temps aboli est un échange entre un philosophe et un scientifique autour du temps, le dés-apprentissage n'est pas le thème du bouquin. Pour ma part j'y vois un paradoxe où finalement dés-apprendre c'est encore apprendre à défaire notre apprentissage. En musique on dit souvent que pour jouer parfaitement il faut tout apprendre pour tout oublier mais l'oublie laisse un trace, une emprunte, un vide. Et le vide c'est encore quelque chose.

Il y a cette histoire un peu connu entre ces deux adeptes du Zen où le premier se met en position parfaite et répond à l'autre "je tente d'atteindre le Nirvana". Et le second se moque de lui en frottant deux briques pour polir un miroir. L'idée est que s'appliquer à se détacher d'un apprentissage, c'est encore un apprentissage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Leveilleur
Invités, Posté(e)
Invité Leveilleur
Invité Leveilleur Invités 0 message
Posté(e)

Je mélange mes lectures, Le temps aboli est un échange entre un philosophe et un scientifique autour du temps, le dés-apprentissage n'est pas le thème du bouquin. Pour ma part j'y vois un paradoxe où finalement dés-apprendre c'est encore apprendre à défaire notre apprentissage. En musique on dit souvent que pour jouer parfaitement il faut tout apprendre pour tout oublier mais l'oublie laisse un trace, une emprunte, un vide. Et le vide c'est encore quelque chose.

Il y a cette histoire un peu connu entre ces deux adeptes du Zen où le premier se met en position parfaite et répond à l'autre "je tente d'atteindre le Nirvana". Et le second se moque de lui en frottant deux briques pour polir un miroir. L'idée est que s'appliquer à se détacher d'un apprentissage, c'est encore un apprentissage.

Le sujet est intéressant, il faudrait peut-être l'ouvrir ailleurs pour ne pas faire une méchante digression, pour conclure je vous dirai que je suis d'accord, oublier, c'est se souvenir de l'essentiel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×