Aller au contenu

Blocage emotionnel

Messages recommandés

RainBows Membre 887 messages
Forumeur accro‚ 23ans
Posté(e)

Bonjour à tous

Je viens à vous pour vous parler d'un problème qui m'est très gênant . J'ai un blocage affectif. Quand il est question d'amour, même sans parler d'amour, disons séduction, je fuis. Ce qui fait que je n'ai jamais pu tomber amoureuse de qui que ce soit. Vous allez me dire "Ca viendra quand je tomberai sur le bon..." Sauf que le problème n'est pas là : Dès que de l'ambiguité commence à s'installer entre un homme et moi, je suis très mal à l'aise, et je fuis. Je me bloque complètement, et une grande peur m'envahie.. Et je coupe les ponts. Je sais que ça vient de moi... Je vous donne un exemple plus concret.

Hier soir, j'étais dans un bar avec des amis, le serveur, qui est aussi le frêre d'un de mes amis me plaisait depuis un ptit moment, je l'avais déjà vu une fois, on n'avait jamais vraiment parlé. Mais il m'attirait ! Sauf que hier, on a pas mal parlé, il a prit mon numéro, et en rentrant, je reçoie un message dans lequel il m'invite à aller boire un verre dans les jours qui suivent. Et là... Blocage. Là je ne sais plus quoi faire. Certes, il me plait/plaisait, mais j'ai peur.

Je rejète systematiquement ce genre de situations ambigües...Ce qui fait qu'à 19 ans, je n'ai jamais eu l'expérience des rencards, des relations. Et c'est aussi ce manque d'experiences qui, au final, me fait encore plus appréhander la chose.

Je sais qu'il faut que je surpasse ce blocage, cette peur qui me bouffe. Je ne sais pas d'où ça vient.

Est-ce que je devrais alors dire oui ? Sans doute... Mais j'ai peur des blancs, j'ai peur que les choses deviennent plus concrètes, j'ai peur du caractère ambigüe du tête à tête. Ok, c'est un rencard, mais rien que pour ça je bloque.

J'ai besoin de conseils. Je sais que lorsque l'on relativise, ce n'est pas grave, moi même j'ai tendance à m'en fiche, mais j'en ai marre de fuir, j'en ai marre de me bloquer. Je vais finir vieille fille parce que j'aurai rejeté toutes les chances qui se sont offertes à moi :(

Modifié par RainBows

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Out of Paprika
Invité Out of Paprika Invités 0 message
Posté(e)

Sourire...tu as bien le temps de penser à "devenir vieille fille", pas d'inquiétude à ce sujet.

Arrives-tu à trouver des raisons concrètes à tes différentes fuites?

Tu es peut-être tout simplement timide pour ce genre de rencard, il faudrait essayer de te jeter à l'eau une première fois pour te rendre compte qu'il n'y a rien de grave.

A te lire ce que tu prends pour un gros blocage ressemble surtout à une grosse appréhension, que tout le monde ressent de façon plus ou moins internse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sphynxxxix Animateur 8 414 messages
Tigre du Bengale‚ 45ans
Posté(e)

je rejoins tout à fait l'épice rouge..

18 ans ! pas de panique laugh.gif je sais bien que la vie est courte mais çà va venir tranquilement...

ne te mets pas la pression et fonce..wink1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RainBows Membre 887 messages
Forumeur accro‚ 23ans
Posté(e)

Sourire...tu as bien le temps de penser à "devenir vieille fille", pas d'inquiétude à ce sujet.

Arrives-tu à trouver des raisons concrètes à tes différentes fuites?

Tu es peut-être tout simplement timide pour ce genre de rencard, il faudrait essayer de te jeter à l'eau une première fois pour te rendre compte qu'il n'y a rien de grave.

A te lire ce que tu prends pour un gros blocage ressemble surtout à une grosse appréhension, que tout le monde ressent de façon plus ou moins internse.

Des raisons ? Non, je n'en vois aucune. J'ai plutôt confiance en moi. Je ne suis pas du genre à me prendre la tête, j'aime mon indépendance, et je ne veux pas être dépendante de qui que ce soit, donc d'une certaine manière, je me suffie un peu à moi même.

Mais je ne pense pas qu'il s'agisse vraiment d'une appréhansion. Je n'arrive pas à exprimer des sentiments, tout ça me gêne, comme si j'en avais honte. Je n'ai jamais pu dire "Je t'aime", ni même à mes parents. Ce sont des choses trop fortes qui restent bloqués au fond, et qui refusent de faire surface.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Evasive Membre 19 607 messages
Dingotte à plein temps !‚ 88ans
Posté(e)

Il faut un commencement à tout, donc à ta place, je me fais la plus belle, j'accepte l'invit', je prends sur moi et je démarre la conversation par ce qui me gêne, de fil en aiguille, il en ressortira bien quelque chose :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 385 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

RainBows,

Vous êtes trop marrante, non pas que vous écriviez en long et en large vos appréhensions qui sont normales et naturelles, mais le souvenir que j’ai en tant que garçon, de mon appréhension et de ma crainte des filles lorsque j’avais 18 ans.

Vous précisez que vous avez peur des blancs, ce qui laisse entendre que vous ne l’êtes pas.

Immanquablement me revient à l’esprit le sketch de Muriel Robin, lorsque sa fille l’informe qu’elle vient de rencontrer Félix…un noir… tu en es sûr…noir noir ou noir un peu blanc…on est pas dans la merde… je disais à ton père il y trop de blanc dans la famille…

tongue.gif

Pour conclure, votre inquiétude profonde de finir vieille fille est justement ce ressort puissant qui vous accompagneras dans votre désir légitime de rencontre et qui font que vous ne le serez pas.

Rien ne presse, prenez votre temps, rien ne sert de se plier à un conformisme imbécile dans ce domaine là. Toutes les relations entre garçons et filles ne sont pas nécessairement sexuelles.

Apprendre à mieux connaître les garçons de votre âge, pour apprécier, pour rejeter, bref pour finalement se choisir un jour, c’est le parcours à suivre.

Modifié par Enchantant
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fabule Membre 584 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Je pense que ton problème (si problème il y a) vient de de ce que tu appelles l'ambigüité.

Toi seule estime qu'une relation affective est ambigüe (copain, même parents apparemment). Mais pourquoi ?

Peut être comme tu le dis car tu considères te suffire à toi même et ta soif d'indépendance coupe un pseudo risque, le risque de dépendance à un ou des amours.

Du coup tu es dépendante de ton idée "individualiste".

L'amour est un lien, nous sommes tous liés, c'est un fait pas un choix.

Faire de ce lien une chaîne ou le voir comme une simple connexion reste du ressort de chacun.

Pour ton exemple, soit claire avec toi même, comme ça tu le seras avec lui, quitte à prévoir avec lui ou pas une période "d'apprivoisement", de connaissance mutuelle.

Poser ses limites dans la relation vaut souvent mieux que pas de relations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 7 047 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Des raisons ? Non, je n'en vois aucune. J'ai plutôt confiance en moi. Je ne suis pas du genre à me prendre la tête, j'aime mon indépendance, et je ne veux pas être dépendante de qui que ce soit, donc d'une certaine manière, je me suffie un peu à moi même.

Mais je ne pense pas qu'il s'agisse vraiment d'une appréhansion. Je n'arrive pas à exprimer des sentiments, tout ça me gêne, comme si j'en avais honte. Je n'ai jamais pu dire "Je t'aime", ni même à mes parents. Ce sont des choses trop fortes qui restent bloqués au fond, et qui refusent de faire surface.

c'est peut etre là la raison de ton apprehension : tu as peur de perdre ton independance ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sphynxxxix Animateur 8 414 messages
Tigre du Bengale‚ 45ans
Posté(e)

.....et de perdre tout controle de toi tout simplement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VO2max Membre 2 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

RainBows,

Vous êtes trop marrante, non pas que vous écriviez en long et en large vos appréhensions qui sont normales et naturelles, mais le souvenir que j’ai en tant que garçon, de mon appréhension et de ma crainte des filles lorsque j’avais 18 ans.

Vous précisez que vous avez peur des blancs, ce qui laisse entendre que vous ne l’êtes pas.

Immanquablement me revient à l’esprit le sketch de Muriel Robin, lorsque sa fille l’informe qu’elle vient de rencontrer Félix…un noir… tu en es sûr…noir noir ou noir un peu blanc…on est pas dans la merde… je disais à ton père il y trop de blanc dans la famille…

tongue.gif

Pour conclure, votre inquiétude profonde de finir vieille fille est justement ce ressort puissant qui vous accompagneras dans votre désir légitime de rencontre et qui font que vous ne le serez pas.

Rien ne presse, prenez votre temps, rien ne sert de se plier à un conformisme imbécile dans ce domaine là. Toutes les relations entre garçons et filles ne sont pas nécessairement sexuelles.

Apprendre à mieux connaître les garçons de votre âge, pour apprécier, pour rejeter, bref pour finalement se choisir un jour, c’est le parcours à suivre.

Heu, elle n'a pas peur particulièrement des hommes blancs, mais des blancs dans la conversation...:DEt pour ça par contre, je la comprends tout à fait!^^

Mais si tu as confiance en toi au quotidien, laisse le mec aborder les sujets de conversation et rebondis dessus...Parle à cet homme comme si vous étiez amis, regarde-le comme un ami et agis comme telle avec lui, sans timidité et naturellement, je te jure que ça marche...Si tu lui plaisais au départ, il sera forcément séduit par cette fraicheur et se montrera de lui-même plus entreprenant...

Et s'il y a des blancs, c'est aussi pour faire une petite pause et dans ce cas, profitez-en pour vous regardez et vous sourire...Bref, lance-toi, et bon courage!:cool:

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RainBows Membre 887 messages
Forumeur accro‚ 23ans
Posté(e)

c'est peut etre là la raison de ton apprehension : tu as peur de perdre ton independance ...

.....et de perdre tout controle de toi tout simplement

Oui, c'est sûr. Une partie de moi rejette toutes les questions d'amour, car j'ai peur de lacher prise. Je veux établir une base sûre, être heureuse par moi même, comme ça, autrui ne m'atteind pas. Je ne veux pas que mon bonheur dépende des autres, mais de moi même.

Sauf que maintenant, je ne le contrôle pas. Je ne peux pas perdre le contrôle. C'est peut être ça la cause profonde du problème, mais au final, quand je suis confrontée aux situations concrètes, les raisons ne viennent pas comme ça direct s'imposer à moi, c'est le vide, le blocage.

Je ne comprends pas pourquoi c'est si facile pour beaucoup de gens, et pas pour moi. Je sais bien que je n'ai que 18 ans, et que je ne suis pas obligée de suivre la norme, d'ailleurs je ne cherche rien, je ne suis pas dans le désir de me mettre en couple, d'être amoureuse et tout le blahblah ! C'est juste que quand je rencontre des mecs sympa, qui m'intéressent, baaah j'y peux rien, mais je me braque.

Heu, elle n'a pas peur particulièrement des hommes blancs, mais des blancs dans la conversation...:DEt pour ça par contre, je la comprends tout à fait!^^

Mais si tu as confiance en toi au quotidien, laisse le mec aborder les sujets de conversation et rebondis dessus...Parle à cet homme comme si vous étiez amis, regarde-le comme un ami et agis comme telle avec lui, sans timidité et naturellement, je te jure que ça marche...Si tu lui plaisais au départ, il sera forcément séduit par cette fraicheur et se montrera de lui-même plus entreprenant...

Et s'il y a des blancs, c'est aussi pour faire une petite pause et dans ce cas, profitez-en pour vous regardez et vous sourire...Bref, lance-toi, et bon courage!:cool:

:plus:

Ahaha, excellent, j'avais pas compris sa phrase dans ce sens là, mais maintenant que j'ai pigé, je suis pliée ! :smile2: :D

Ouais, c'est un super conseil, c'est ce que j'avais prévue de faire, mais ce serait pas très très honnête parce qu'en mon fort intérieur, je serai en mode mal à l'aise et crispée, mais je peux jouer le jeu.

Quant au regards et aux sourires lors des blancs, je passe, trop awkward pour moi :D, tous les signes un peu affectifs me braquent aussi, me gênent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VO2max Membre 2 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Je me retrouve un peu au même âge dans ce que tu dis RainBows...:blush: Moi aussi je ne voulais être heureuse que par moi-même et ne pas dépendre de l'affection que me porterait un homme...Les marques d'attention me gênaient d'ailleurs beaucoup...Le souci, c'est que ce n'est pas possible...On s'en rend compte un peu plus tard et après, bonjour les dégâts...On s'attache littéralement au premier venu et on devient hyper-dépendante...Donc je te conseille de te méfier et de t'ouvrir progressivement aux autres...Tu verras, ce n'est pas si terrible ;)!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 385 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

J’aurais employé le terme « silence » plutôt que le « blanc », pour signifier les moments gênants et embarrassés ?biggrin.gif

Modifié par Enchantant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shyiro Membre 7 047 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne comprends pas pourquoi c'est si facile pour beaucoup de gens, et pas pour moi.

pour beaucoup il est difficile de gerer les sentiments quand la personne en face nous plait ... je ne te dis pas combien de fois j'ai eu le reflexe de fuir ou de faire semblant de ne pas avoir perçu d'emotion quand une charmante femme me montre des signes d'interet ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RainBows Membre 887 messages
Forumeur accro‚ 23ans
Posté(e)

Je me retrouve un peu au même âge dans ce que tu dis RainBows...:blush: Moi aussi je ne voulais être heureuse que par moi-même et ne pas dépendre de l'affection que me porterait un homme...Les marques d'attention me gênaient d'ailleurs beaucoup...Le souci, c'est que ce n'est pas possible...On s'en rend compte un peu plus tard et après, bonjour les dégâts...On s'attache littéralement au premier venu et on devient hyper-dépendante...Donc je te conseille de te méfier et de t'ouvrir progressivement aux autres...Tu verras, ce n'est pas si terrible ;)!

Ca veut-il dire que dans tous les cas on sera toujours dépendant des autres ?En dehors du couple, on ne peut pas faire la part des choses entre l'autre, et soi ?

J’aurais employé le terme « silence » plutôt que le « blanc », pour signifier les moments gênants et embarrassés ?biggrin.gif

Aha, oui je comprends, ça peut porter à confusion, autant pour moi.:smile2: Malgré ça, ça se dit beaucoup, "blancs"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Mais je ne pense pas qu'il s'agisse vraiment d'une appréhansion. Je n'arrive pas à exprimer des sentiments, tout ça me gêne, comme si j'en avais honte. Je n'ai jamais pu dire "Je t'aime", ni même à mes parents. Ce sont des choses trop fortes qui restent bloqués au fond, et qui refusent de faire surface.

C'est peut-être par là qu'il faut creuser ?

À ton âge, je faisais tout inconsciemment pour ne pas plaire, tout en me lamentant consciemment. Je viens seulement de réaliser que j'étais dans une phase œdipienne où tout ce qui m'importait vraiment c'était de "plaire" à mon père.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïla Membre 425 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Peut-être Rainbow que, le jour où tu rencontreras une personne qui soit aussi autonome affectivement que toi...ça le fera en toute simplicité ;

ce qui doit te faire fuir, c'est le besoin (de toi ou d'autre chose) qu'a l'autre pour être en phase avec lui-même ; cela se comprend car devenir ou être la béquille de quelqu'un n'est pas trop équilibrant dans une relation ; quelle que soit la relation d'ailleurs ;

en tout cas ton détachement est sain pour toi, faisant partie d'un égoïsme éclairé qui ne risque pas de te faire perdre les pédales ; ce qu'il te faudrait peut-être, c'est lâcher du lest pour être en mesure de reconnaître la personne avec qui tu pourrais partager des moments merveilleux, même dans les blancs, souvent le silence parle bien plus que tous les blablas...

suis ton intuition dans ces cas là, écoute ton coeur, sans te lâcher la main ;)

bonne suite à toi :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wanerz Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Alors là complètement pas d'accord avec ceux qui disent ça viendra avec le temps.

Que ce soit moi ou d'autres jeunes mecs c'est pareil, ça nous arrive de parler bien à une fille et dès qu'elle commence à s'attacher à nous elle fuit, et on se retrouvent là comme des cons en se demandant ce qu'on a bien pu faire pour que la fille en question nous fuient.

C'est spécial comme caractère... ça ne change pas forcément avec le temps.

J'ai une amie ça fait 5 ans que je la connait, et bien en 5 ans elle n'a jamais été avec le moindre mec, et n'a jamais eu d'attachement sauf amical pour qui que ce soit, elle est ni lesbienne ni moche, elle est belle et hétéro, elle se masturbe mais n'a pas d'attachement et ne tombe pas amoureuse, et elle ne fait pas de plan cul non plus.

Donc je pense que ça vient surtout d'un blocage psychologique, je lui ait conseiller de voir un psychologue...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïla Membre 425 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Et si ton amie est bien comme ça , dans sa tête et dans peau , pourquoi vouloir la changer et "rentrer " dans une formule ? du moins pourquoi serait-elle obligée d'être avec quelqu'un à tout prix ? au point d'aller voir un psy ; au point où ceux qui sont seuls sont des anormaux ?

:)

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wanerz Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Non justement, elle n'est pas bien mentalement. Elle ne comprend pas pourquoi elle n'est pas comme les autres mon amie.Donc j'ai suggéré l'idée du psy afin qu'elle découvre profondément d'où cela pouvait provenir.

Certes c'est sa nature, mais les gens qui sont comme ça sont frustré justement de ne pas avoir d'attachements, ils ne se comprennent pas et ne sont pas compris.

Cela crée beaucoup de mal entendu, ils passent pour des gens froids et sans coeur alors que ce n'est pas leurs but .

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité