Aller au contenu

Fabule

Membre
  • Contenus

    584
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Fabule

  • Rang
    Forumeur forcené

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Par monts et par vaux
  1. Fabule

    La voie du juste milieu

    Ce que Tison 2 feu appelle les contraires complémentaires, je le nomme le paradoxal. Toute règle a son exception est du même acabit. L'ennemi est multiple. Le premier c'est nous même, l'égo, le grand Djihad. C'est le principal sur lequel il faut oeuvrer (pas se battre) se battre est un vice, oeuvrer est une vertu. La barbarie est la résultante de quelque chose, elle fait parti d'un cercle vicieux avec un passif lourd. La faire disparaitre ne peut que demander du temps. C'est pour ça qu'il faut agir à chaque instant dans la bienfaisance, l'acceptation et la gentillesse bref la vertu, et éviter la colère, la médisance et l'intolérance, le vice. Face à la barbarie, pour la survie (de soi ou de ses enfants) la barbarie "de défense" peut s'imposer. Comment briser ce cercle vicieux ? Ou du moins le transformer en cercle vertueux ? Gandhi et tant d'autres ont crées des cercles vertueux qui ont pu s'opposer et s'imposer malheureusement un temps donné seulement. Même si cela fait référence ça ne fait pas jurisprudence malheureusement donc. Il faut prendre énormément sur soi pour se laisser massacrer comme ça fut le cas. C'était une résistance passive (sans violence) et active (médiatiquement) ! Les religions préconisent la foi. Ce concept mériterait plusieurs fils. C'est un peu la question du Talion loi d'homme ou de Dieu, mais j'y reviens pas ici. Outre la foi, c'est le développement d'une force égale à l'ennemi comme le dit Nourredine, mais, force mentale, matérielle, les 2 ? Où est la justesse dans tout ça ? J'te mets une gifle, tu m'mets une torgnole, j'te mets des marrons, tu m'mets des mandales, etc… ou je tends l'autre joue et le combat change de terrain de bataille. Cercle vicieux, cercle vertueux. La pensée binaire est trompeuse car elle est une pensée trinaire ; Si on a le 1 et le 0 on a forcément le groupe 1 et 0, Yin Yang Tao, 1 et -1 = 0, unicité de la trinité, etc... Du coup si on a l'unité, et son contraire, on a le résultat, et le résultat est le juste milieu. Le juste milieu c'est accepter les 2 extrêmes en même temps. Après l'acceptation du paradoxal, c'est l'appréciation de l'intensité de chaque pôle selon chaque moment, et là après cette théorique, on rentre dans la pratique, là où tout se complique…. … Mais non …. … les vertus sont la voie ! Créons des cercles vertueux …………...
  2. Fabule

    La voie du juste milieu

    Eh je te demande d'en discuter sur le fil en question, pas de flooder. Et la justesse, tu n'as donc pas d'avis ?
  3. Sur l'économie de don je mets ce lien de France Culture (45 mn mais qui fait bien le tour de la question). Cela permet de casser des idées reçues comme ; c'est impossible, c'est utopique ou chais pas quoi ! http://www.francecul...e-sans-monnaie- Parce que les théories économiques farfelues (économie de marché) que l'on nous inculque comme des vérités alors que reconnues comme fausses (classique, marxiste et keynésienne) va falloir arrêter à un moment donné, sinon "la croissance" (base de ces théories) va vraiment tout bouffer, tout consommer !
  4. Fabule

    La voie du juste milieu

    Rien que la justice dis-tu ?? J'ai crée un fil sur la loi du talion si tu veux en discuter…. Alors Nourredine que penses tu de la justesse ? Le juste milieu a pour vertu entre autres la bienfaisance, dans toutes les religions, mais être gentil reste une qualité par contre. Si nous ne sommes pas justes sur les mots comment pouvons nous l'être dans la pensée et donc dans les actes ?
  5. Fabule

    La voie du juste milieu

    L'acceptation peut être considérée comme passive, mais pour moi c'est une des vertus les plus actives. Mais, une question à tous ; "le juste milieu" n'est-il pas lui même un pléonasme si l'on considère que les milieux (et pas les extrêmes) sont justes ? Prendre alors la notion de "milieu" comme "endroit" change l'idée ! La justesse (désolé, j'insiste sur ce terme opposable à justice) s'apparente plus aux notions de synergie, osmose, symbiose, bref les lois naturelles et/ou divines. La justice, elle s'apparente à l'égo, la supériorité, la vengeance, bref aux lois humaines et/ou matérielles. Le jugement est inhérent à la justice, le non-jugement à la justesse. (Tu m'as fait rire Tison flamboyant en utilisant le mot "terrible" en parlant de ce paradoxe, je le comprends plus comme accablant pour la justice).
  6. Fabule

    La voie du juste milieu

    J'ai bien dit ; tel que notre raison peut le laisser penser, car il peut y avoir en effet plusieurs pendants, comme pour ta question sur la justice ou tes exemples précédents : Dureté - souplesse (en changeant d'échelle tout s'inverse, exemple, un matériau dur, à l'échelle nano est composé d'éléments souples, et vice versa). Fermeté - lâcheté (être ferme peut être preuve de lâcheté, et être lâche, c'est aussi être ferme dans son attitude). Il me semble que l'on se rejoint sur la plupart des points, mais les notions de paradoxe et de justesse me paraissent cruciales !!
  7. Fabule

    La voie du juste milieu

    Le champ est vaste !! Pardon, tempérance, justesse, dépassement de soi, voire le paradoxe du non-jugement !
  8. Fabule

    La voie du juste milieu

    En effet, si on parle de "juste", on parle plus de justesse que de justice. La justice est inhérente à l'humain, tellement qu'il colle ce principe au UN. La justesse par contre est l'ordre des choses. Le "juste milieu" peut ainsi être vu comme "l'endroit où l'on est juste". Tout réduire à un segment et son curseur est trop restrictif, le Tao explique qu'entre le yin et le yang (2 extrêmes), il y a le yin et le yang. Le troisième "luron" c'est le Tao lui même. La question des extrêmes doit être abordée, je pense, relativement aux paradoxes. Qui ne sont ni bien ni mal. Ainsi les vertus peuvent être pratiquées à l'extrême comme le dit Tison. Ensuite quant à dire qu'elles auront leurs pendants négatifs, rien n'est moins sur, du moins tel que notre raison peut nous le laisser penser. Un cercle vertueux a-t-il son pendant en cercle vicieux, et cela systématiquement ? Ou un autre cercle vertueux paradoxal ? Bref, concernant les égrégores et autres principes "cosmiques" nous ne pouvons qu'en parler avec humilité, et chercher la justesse par la connaissance, la raison, les ressentis, et la foi.
  9. On pourrait aussi remarquer que l'on demande à l'Église de se réformer, à l'Islam de se modérer, alors que l'on pourrait aussi demander au judaïsme de réviser son Talmud !! Et 2 questions ; un juif peut-il ne plus être juif ? Peut-on être juif athée sans être un goïm ? Si oui comment nomme-t-on ces personnes en hébreux ?
  10. Oui peut être, mais ceux qu'on fait du catéchisme ne sont pas tous croyants ! De plus, tous les juifs ne sont pas en Israël, loin s'en faut ! Pour l'histoire du "sang sacré", n'étant pas tous descendants d'hébreux, cette "qualité" sanguine se ferait par transcendance alors !! J'en doute ! Pour les scientifiques, si ils le sont réellement, ils ne peuvent que douter de la création et du Darwinisme, comme Darwin. La logique voudrait qu'ils doutent, remettent tout le temps en question, donc ils seraient agnostiques !! Père vert, un conseil, oriente toi peut être vers les rouflaquettes, c'est forcément le favori !
  11. Je n'ai jamais dit pseudo peuple mais pseudo état. Un État créé par des athées, sur les bases d'une religion il y a quelque chose de troublant !! On est d'accord c'est une histoire de conquête. On peut la comparer à d'autres conquêtes. Cela étant cette terre pour moi est internationale et ne devrait plus être le privilège d'une seule religion ou même de deux. Elle est un patrimoine mondial !! Le judaïsme peut être pratiqué à travers le monde entier, tout comme un chrétien en Asie ou un bouddhiste au pôle Nord. Il n'est surtout pas question de supprimer le judaïsme, mais de supprimer une notion emplie d'amalgames qui, je persiste, cause plus de discordes que de concordes. Le fait d'avoir comme seul élément commun à tout ce peuple ; le nom, n'est pas du tout la caractéristique d'un peuple !!!
  12. Fabule

    Les chemtrails

    C'est vrai, mais si un nuage se forme par soulèvement, il n'est pas observé de nuage descendant des milliers de mètres, si ce n'est sous forme de précipitations. Donc à notre question ; pourquoi les trails se forment et s'étalent aux alentours de 5000-6000 m alors que les avions de lignes circulent aux alentour de 10 000 mètres ! Nous n'avons toujours pas de réponses sur ce mystère ? N'y aurait-il que la théorie de l'épandage (forcément illégale rappelons le !!).
  13. un p'tit coucou sur ton profil pour un bonsoir !

      aa
  14. Mais tu peux être juif sans avoir été baptisé je crois. Moi je suis baptisé catho, je ne me considère pas catho, je ne vais pas me faire débaptiser. La question n'est pas là ! Aujourd'hui il y a un pays, Israël qui est presque autant légitime comme ex terre hébreux que le Yémen, seulement ce nouveau pays a été construit par des athées en utilisant des arguments religieux et pseudo historique. De plus il grand de faire cesser l'anti-sémitisme (si ce terme a encore un sens aujourd'hui lui aussi), et tant que la confusion sémantique existe à propos de ce pseudo peuple, je ne pense pas que les choses avanceront. Pour ce qui concerne mon parallèle avec les castes indiennes, il s'agit du rapport élitiste entre les 2 notions ! Des castes supérieures ou un peuple "élu", supérieur aussi dans le Talmud.
  15. Fabule

    Les limites de la science

    La symbiose semble limiter l'étendu de la connaissance scientifique, malgré quelques osmoses reproduites. Alors je vous parle même pas de la quintessence !
×