Aller au contenu

Nouvelles découvertes sur l'Univers

Messages recommandés

noureddine2 Membre 3 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Je n'ai jamais parlé de scientifiques dogmatiques...

je pense que le dogme est crée par le rasoir d'Occam .

en physique : seul existe ce qui mesurable et observable , ce qui ne l'est pas n'existe pas .

pour chaque spécialité , seule sa vérité compte , les autres vérités ne comptent pas .

heureusement que la philosophie , la mère des sciences , accepte tous ses enfants et ne néglige personne .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

D'où déduis-tu cette possibilité ? En RG, courbure = masse. Pour que le temps puisse avoir une courbure, il faudrait qu'il ait une masse. Or, non seulement le temps en tant qu'objet perd presque tout son sens en RG, mais, et jusqu'à preuve du contraire, il n'a pas de masse non plus (en supposant que l'on sache de quoi qu'on cause).

Si j'ai dis "aussi", c'est précisément que je voulais parler d'une nouvelle chose, sinon j'aurai parlé de la même courbure.

Une courbure du temps pourrait être, à l'instar de la courbure géométrique, une déformation qui dépend de la quantité de "surface" pris en compte.

Autrement dis, peut être que les phénomènes "long" suivent un autre temps que les phénomènes "court".

Donc que l'écoulement du temps ne dépende pas uniquement de la vitesse (ou de la gravité à laquelle on est soumis), mais peut être aussi de la propre durée du phénomène.

Je pense qu'à toujours considérer le temps ponctuellement, on perd peut être de vu qu'il a peut être une étendue, et qu'il existe des "objets temporels" qui possèdent une cohérence, comme il existe des "objets spatiaux". Cohérence spatiale qu'on aura du mal à comprendre si on ne regardait que des gaz, par exemple.

Le temps (ou les temps, s'il s'agit d'objets) n'est peut être pas un "gaz" dont chaque point est indépendant des autres.

PS : Oui, je sais ça remet en cause le principe de causalité.

En physique quantique, le temps est on ne peut plus ennuyeux (bien qu'il pose quelques menus problèmes d'ordre disons formel et interprétatif, mais qui sont à des années lumières de tes affirmations

Je partais sur quelque chose qui s'appelle la "vulgarisation". regarde un peu mon expression, mon style... tu devrais arriver à pouvoir capter la vérité de la situation ^^

Le gommage dont tu parles - fils de l'hypothèse on ne peut plus raisonnable d'un univers isotrope et homogéne quitte à l'abandonner si celà devait s'avérer nécessaire : c'est ledit principe cosmologique, auquel il faut ajouter la covariance - permet d'obtenir à grande échelle une très bonne approximation de la structure de l'univers observable.

Très mauvaise approximation. Puisqu'on est obligé de supposer qu'il existe 90% de chose qu'on ne peut ni voir ni comprendre...

Tu parlais d'efficacité...

Pour ma part, nous avons sous les yeux la preuve même de la terrible inefficacité de notre modélisation.

Mais certains refusent de voir la réalité en face.

Et appelle les preuves que le système ne marche pas des "objets noir" qui font que ça marche quand même (si si !! suffit d'être très persuasif... )

Mettre du "noir" partout, ça s'appelle de l'enfumage, rien d'autre.

Ce n'est pas un dogme, bordel ! Ni métaphysique, ni bombastique, ni quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. C'est ce qu'on appelle une hypothèse de travail. Raisonnable. Point. T'étais pas au courant ? Bien, maintenant tu l'es.

ça n'a rien de raisonnable.

C'est ce qu'on appelle une "évidence" en philo. C'est à dire précisément un dogme métaphysique qu'on ne peut remettre facilement en question affectivement.

Il n'y a là aucune "raison".

Et une "hypothèse de travail" qui fait qu'on ne fait plus de la science si on ne la respecte pas s'appelle un dogme.

L'existence de Dieu aussi est une "hypothèse de travail" pour certains.

Du moment qu'il s'agit seulement d'une convention non observable et non vérifiable, ça fait, par définition, partit de la métaphysique.

La "variation" de la constante gravitationnelle reste un fonctionnement universel, puisque sa variation peut même éventuellement être mis en formule.

Une variation "hasardeuse" et non prévisible de cette constante, dans le temps ou l'espace, serait déjà une vraie remise en cause de l'universalité des lois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RocketLuncher Membre 1 639 messages
La racaille du forum‚
Posté(e)

Ceci dit, on peut déterminer ou plutot évaluer la "taille" ou la "forme" de l'univers, toujours est-il qu'on ne pourra pas le visiter, et je pense qu'on ne le pourra jamais.

Toutes ces recherches, cette obsession de regarder si il y a de la vie ailleurs, c'est des milliards dépensés inutilement. Il y aurait d'autres investissements à faire. Qui pourrait servir à la sauvegarde de notre planète par exemple...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 9 074 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

je pense que le dogme est crée par le rasoir d'Occam .

en physique : seul existe ce qui mesurable et observable , ce qui ne l'est pas n'existe pas .

pour chaque spécialité , seule sa vérité compte , les autres vérités ne comptent pas .

heureusement que la philosophie , la mère des sciences , accepte tous ses enfants et ne néglige personne .

Et pourtant Noureddine, c'est au sens littéral une belle erreur.

En sciences physiques comme en astrophysique, ce qui n'est pas mesurable ni observable sort temporairement du champs de la science (et encore, pas tous les aspects...) sans qu'on puisse toutefois conclure que cela n'existe pas.

La quasi totalité des phénomènes physique et des connaissances en astrophysique ont échappé à l'observation et à la mesure alors que ces phénomènes ou ces objets existaient bel et bien néanmoins.

Il n'a pas fallu attendre l'invention des lunettes astronomiques pour que les satellites de Jupiter existent.

Il n'a pas fallu attendre les découvertes d'einstein en matière de relativité générale pour que les relations qu'il a mis à jour existent elles non plus.

C'est une inversion de logique élémentaire qu'il est nécessaire de bien appréhender si on souhaite comprendre les sciences et par voie de conséquences les limites de la science.

Dire que tout ce qui n'est pas observé ni mesuré n'existe pas, c'est dire que toi, Nourreddine, tu n'existes pas.

Je ne t'ai ni observé, ni mesuré.

Et fort heureusement, même les sciences physiques font des conjectures sur des phénomènes qu'on ne mesure pas ou qu'on n'observe pas.

La théorie des cordes entre à ce jour dans le domaine de la physique et ce n'est pas en observant les enfants les utiliser qu'on en a eu l'idée.

De la même manière, bien des observations indirectes de phénomènes sous tendent qu'ils puissent exister.

Nous n'avons pas observé ni mesuré de trou noir, de matière noire, d'énergie noire... autrement que par leurs effets indirects.

Rien ne permet non plus de chercher des modèles d'unification des lois de la physique autrement que par l'objet mathématique.

Ce sujet lui même traite de l'énergie noire et de matière noire, parlons nous de philosophie ?

Pourquoi l'avoir rangé dans la rubrique des sciences si elles ne sont pas observées ni mesurées ?

Bien évidemment, une conjecture est fondée sinon on parle d'élucubration ou de croyance.

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noureddine2 Membre 3 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

En sciences physiques comme en astrophysique, ce qui n'est pas mesurable ni observable sort temporairement du champs de la science sans qu'on puisse toutefois conclure que cela n'existe pas.

le terme ( n'existe pas ) est exagéré , ta phrase ( sort temporairement du champs de la science ) est plus logique ,

j'ai voulu dire que rasoir d'Occam néglige les hypothèses compliqué , peut être , pour un spécialiste son cerveau ne peut pas étudier aussi les autres spécialités , donc pour lui elles sont compliquées et négligeables ,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 9 074 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Je te rejoins sur l'idée que les hypothèses les plus simples sont souvent les meilleures et qu'il n'est nul besoin de complexifier un problème par des hypothèses supplémentaires qui n'auraient pas une raison d'être considérées.

Néanmoins lorsqu'un cadre est borné, il lui est difficile d'intégrer l'idée que la solution vienne parfois hors de ce cadre.

Une hypothèse peut rester simple et pertinente et venir hors du champs initial considéré.

Il est probable que l'unification de la relativité générale et de la mécanique quantique implique un cadre nouveau et une autre manière de considérer les lois de la physique.

Je ne sais pas si les grands mathématiciens et les grands physiciens étaient d'abord des puits de connaissance ou des puits d'abstraction capables de sortir de la vision classique et bornée de leur époque.

Ou plutôt si, je pense savoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4 815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Très mauvaise approximation.

Si tu veux. Mais comme t'es incapable de faire mieux...

ça n'a rien de raisonnable.

Ben si. C'est tout à fait raisonnable, au vu des observations. Et vu que la aussi, tu n'es pas prêt de trouver une façon d'expliquer ces observations sans cette hypothèse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 9 074 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Et pourtant, la matière noire et l'énergie noire qui sont en effet les hypothèses les plus largement admises par la communauté des astrophysiciens ne sont toujours que des hypothèses permettant de rallier théorie et observation.

Au sein des scientifiques, la nature même de la matière noire est largement discutée et objet de conjectures.

Il n'y a pas de consenssus.

Des physiciens ont travaillé sur d'autres hypothèses et il n'est guère difficile de trouver des limites opposées par d'autres physiciens à leurs contradictions.

Il y a le modèle Mond par exemple (dynamique newtonienne modifiée) ou le modèle Bi-mond qui sous tend l'interraction d'un autre univers avec le notre.

http://astro.u-stras...lks/milgrom.pdf

Il y a encore le modèle de relativité universelle

http://atramateria.f...-energie-noire/

il se pourrait aussi qu'il y ait à la fois une modification à apporter à nos modèles théoriques tout en validant la présence de matière et d'énergie noire dans ce cas tout le monde a raison.

En fait, on ne sait pas grand chose de manière certaine d'où mon post initial.

Moi, je sais que notre univers est perdu dans un multivers et qu'en réalité tout cela forme une tortue géante posée sur une fusée.

On n'appréhende qu'indirectement la force de propulsion de la fusée au sein de notre carapace et c'est la force centripette qui génère en partie la cohésion de nos galaxies parce qu'elle sert les fesses la tortue !

D'autant qu'il faut 300 milliards d'univers pour former un simple bout de coquille donc j'ai eu du mal à la photographier.

ah ah ah qui me prouve le contraire ?

stock-illustration-13871934-speedy-tortoise.jpg

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4 815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et pourtant, la matière noire et l'énergie noire qui sont en effet les hypothèses les plus largement admises par la communauté des astrophysiciens ne sont toujours que des hypothèses permettant de rallier théorie et observation.

T'as l'impression que quelqu'un a dit le contraire ? Le truc, c'est que relier théorie et observation, bâtir un modèle qui tient à peu près debout, c'est déjà nettement plus que ce qu'est capable de faire Titsta.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Si tu veux. Mais comme t'es incapable de faire mieux...

Quand il faut inventer 90% de chose qu'on ne peut pas observer pour continuer de valider un modèle, ça ne s'appelle plus de la science Wipe. N'importe quel autre fumiste inventerai 50% de choses qui ne sont pas observable pour expliquer son phénomène magique, tu lui tomberai dessus comme si c'était un moins que rien.

Deux poids deux mesures....

Sinon, sans que ça soit exceptionnel, je peux faire beaucoup mieux effectivement :

" S'il donne de bons résultats à petite échelle, le modèle relativiste ne s'applique pas du tout à l'univers et aux galaxies. Et nous n'avons pour l'instant pas de modèle qui fonctionne. "

Voilà, ça c'est une affirmation beaucoup plus scientifique. Et qui respecte beaucoup plus les observations et les faits.

On en respirerai presque mieux.

Plutôt que de voir ainsi les scientifiques plus préoccupé de paraître intelligent et de préserver leur réputation, que de se comporter en vrais scientifiques.

ça n'est pas très grave qu'ils n'arrivent pas à modéliser quelque chose.

C'est plus embêtant qu'ils essayent de faire passer leur modèle qui ne marche absolument pas pour un modèle "efficace" comme dirait l'autre... >_<

Ben si. C'est tout à fait raisonnable, au vu des observations. Et vu que la aussi, tu n'es pas prêt de trouver une façon d'expliquer ces observations sans cette hypothèse.

On ne va pas reprendre le débat, mais il n'existe absolument aucune observation permettant de corroborer la thèse que le temps existe, ou que les lois sont universelles.

Aucune.

Ni dans un sens, ni dans l'autre d'ailleurs. ça n'est donc pas un choix "raisonnable", ça fait partit des dogmes de la pensée. Une idéologie dominante si tu veux.

Et comme disais je sais plus qui, une idéologie dominante s'ôte de la conscience humaine en tant qu'idéologie, et apparait comme naturelle.

Comme j'aime bien m'attaquer aux idéologies dominantes, je me trouve souvent confronté à des gens comme toi qui confondent "évidences" (donc des choses qui n'ont rien de scientifique et tiennent de la croyance ou de la superstition) et les choses réellement fondés.

ça n'est pas parce que tous les scientifique tiennent quelque chose pour établis que ça a été établis scientifiquement.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 688 messages
Greuh‚ 37ans
Posté(e)

les mystères de l'espace sont au delà de nos capacités, il serait plutôt intéressant de regarder l'effarante masse de chose que nous ignorons sur nous même et notre propre planète

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4 815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Quand il faut inventer 90% de chose qu'on ne peut pas observer pour continuer de valider un modèle, ça ne s'appelle plus de la science Wipe. N'importe quel autre fumiste inventerai 50% de choses qui ne sont pas observable pour expliquer son phénomène magique, tu lui tomberai dessus comme si c'était un moins que rien.

La matière noire n'est pas censée être inobservable. Y a pas mal d'expériences qui sont lancées pour tenter de l'observer, d'ailleurs.

Pour l'énergie sombre, c'est assez différent. Pour beaucoup, il s'agit de la densité d'énergie du vide, et on ne peut pas l'observer directement. Les autres théories sur sa nature n'ont pas davantage de preuve observationnelles.

Deux poids deux mesures....

Mais non mon petit bouchon. Pond nous une théorie qui colle aussi bien aux observations, sans avoir besoin d'aucune hypothèse non démontrée. D'ici là, je maintiens ce que j'a dit : si les modèles dont on dispose sont "très mauvais", puisquet'es pas capble de faire mieux, t'es un gros tocard.

Sinon, sans que ça soit exceptionnel, je peux faire beaucoup mieux effectivement :

" S'il donne de bons résultats à petite échelle, le modèle relativiste ne s'applique pas du tout à l'univers et aux galaxies. Et nous n'avons pour l'instant pas de modèle qui fonctionne. "

Le modèle relativiste s'applique relativement bien à l'Univers. Il a même prédit son expansion, avant que celle_ci soit constatée. Encore une fois, je t'invite à essayer de faire mieux.

On ne va pas reprendre le débat, mais il n'existe absolument aucune observation permettant de corroborer la thèse que le temps existe

Bouffonerie typique du mec qui lit des articles de vulgarisation au titre sensationnaliste qu'il ne comprend pas. Tiens, puisque le temps n'existe pas, explique nous ce qui t'empeche de connaitre les résultat du prochain tirage du loto.

Où, alternativement, explique nous le décalage des horloges prédit par la relativité, et vérifié par l'observation, sans faire intervenir le concept de temps où un concept équivalent.

, ou que les lois sont universelles.

Il existe des tas de preuves observationnelles que les objets qui existent dans les régions éloignées de l'Univers sont identiques à ceux que produisent les mêmes lois physiques qui nous régissent. Le fond cosmologique et son isotropie quasi parfaite est une bonne preuve que l'univers visible est homogène, isotrope, et soumis aux même lois sur toute son étendue.

Des preuves de tes théories fumeuses, par contre, ou même des pistes pour en obtenir, y en a pas.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noureddine2 Membre 3 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Le modèle relativiste s'applique relativement bien à l'Univers. Il a même prédit son expansion, avant que celle_ci soit constatée. Encore une fois, je t'invite à essayer de faire mieux.

je pense que parmi les problème de la physique , est le réductionnisme .

on réduit tout l'Univers à un espace-temps immatériel mathématique ,

pour dire que l'univers se limite à l'espace-temps , on a dus négliger beaucoup de chose . .

il faut recommencer dés le début , en essayant de ne pas négliger trop de choses .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wipe Membre 4 815 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je pense que parmi les problème de la physique , est le réductionnisme .

on réduit tout l'Univers à un espace-temps immatériel mathématique ,

Non.

pour dire que l'univers se limite à l'espace-temps , on a dus négliger beaucoup de chose . .

Ca oui. Pour dire une ânerie pareille, y a beaucoup de choses que t'as négligé. En même temps, c'est pas nouveau, et t'es clairement irrécupérable.

il faut recommencer dés le début , en essayant de ne pas négliger trop de choses .

Faut surtout que toi tu recommences ton éducation depuis le début, en intégrant bien que toutes les niaiseries religieuses que u penses pertinentes ne sont qu'un fatras d'âneries. Et après, peut être, t'arriveras à dire des trucs pas trop cons.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 9 074 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Ce qui est certain, c'est que Relativité Générale et Mécanique Quantique sont incompatibles et que, par voie de conséquence, il existe une généralisation plus importante des lois physiques qui les englobe toutes deux que nous ne modélisons pas.

Nos modèles ne sont pas complets, nous le savons déjà.

On peut les tirailler à leurs limites pour leur faire dire plus qu'elle ne savent décrire mais arrive ce moment où nous fairons face à leurs limites.

L'Energie noire et la Matière noire ne sont peut être qu'un prémisse à ces limites.

Elles peuvent aussi être précisément celles que théorise le modèle cosmologique standard mais alors acceptons qu'il n'y ait aucune démonstration définitive.

Concernant la nature du temps lui même, je ne serai pas surpris que nous ne soyons pas au bout de nos surprises.

C'est un objet extraordinaire dans la mesure où nous ne pouvons jamais nous mettre en recul par rapport au temps.

Nous sommes dans le temps.

Ce qui a existé n'existe plus, ce qui existera n'existe pas et ce qui est disparait dans l'instant.

A t'il eu un début ? Aura t'il une fin ?

Est ce que cela a une signification de parler de début du temps puisque l'avant perd son sens ?

y a t'il d'autres dimensions que nous n'appréhendons pas qui serait un substitut à la notion avant ?

Au delà du temps, quelle est la nature de cette relation qu'on ne peut briser à savoir le concept de causalité dont le temps et la vitesse de la lumière sont des garde-fous dans un univers où les mathématiques sont le code universel ?

Est ce parce que A doit forcément anticiper B sans qu'on ne puisse inverser la causalité que ces concepts de temps et de vitesse sont si subtilement paramétrés ou sont ils si subtilement paramétrés par hasard qu'ils impliquent le concept de causalité.

Derrière la mesure du temps qui ne le définie en rien, derrière l'équation de la mise en relation qui n'explique pas la nature de la relation, bref derrière la description et la transcription mathématique, Il me semble qu'on touche avec l'espace-temps et avec le principe de causalité aux limites de notre compréhension.

PS- Prière de prendre du recul, je ne donne pas une vérité mais mes impressions.

Je fais appel à de la connaissance et à mon questionnement spirituel, pas au récit d'un wiki leak.

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Wipe, c'est pas la peine de discuter avec toi.

La matière noire n'est pas censée être inobservable. Y a pas mal d'expériences qui sont lancées pour tenter de l'observer, d'ailleurs.

Donc elle n'a pas été observée.

Quand elle aura été observé, ok, on retournera dans le domaine de la science.

Pour l'instant, ce sont des spéculations théoriques qui ne sont corroborée par aucune observation réelles.

Pour l'énergie sombre, c'est assez différent. Pour beaucoup, il s'agit de la densité d'énergie du vide, et on ne peut pas l'observer directement. Les autres théories sur sa nature n'ont pas davantage de preuve observationnelles.

Donc tu viens de le dire, ces théories n'ont pas plus de valeur scientifiques que les autres.

Ce sont du vent du point de vu de la science.

Mais non mon petit bouchon. Pond nous une théorie qui colle aussi bien aux observations, sans avoir besoin d'aucune hypothèse non démontrée. D'ici là, je maintiens ce que j'a dit : si les modèles dont on dispose sont "très mauvais", puisquet'es pas capble de faire mieux, t'es un gros tocard.

Je t'ai donné mon explication, qui scientifiquement est une avancée.

Reconnaître que nos modèles ne marchent pas quand ils ne marchent pas, c'est toujours une avancée comparé à ceux qui s'imaginent qu'ils marche alors que toutes les observations prouve le contraire.

Mais on n'apprend pas aux aveugles à voir. Quand on se met à nier les faits, comme tu le fais, on a quitté le domaine de la science définitivement...

Le modèle relativiste s'applique relativement bien à l'Univers. Il a même prédit son expansion, avant que celle_ci soit constatée. Encore une fois, je t'invite à essayer de faire mieux.

Met toi à jour.

Les données actuelles des scientifiques montrent que justement il s'applique extrêmement mal à l'univers.

D'où le besoin d'inventer 90% de matière qui n'existe pas pour "sauver" le modèle.

Il ne s'applique bien que si on suppose l'existence d'un truc qui, pour l'instant, si on reste sérieux, n'est qu'une spéculation totalement infondé. Par aucune observation ni le moindre début de commencement d'explications réelles.

Au cas où tu ne l'aurai pas remarqué, on ne montre pas l'existence de la matière noire par des observations, qui vont corroborer un modèle, mais en partant du principe que notre modèle est vrai... et alors on en "déduit" l'existence de matière non observée.

C'est une inversion complète du processus scientifique.

Ces choses sont parfois effectuées pour donner l'idée de l'existence d'un truc auquel on aurait pas pensé avant... mais tant que ce truc n'a pas été trouvé, ça signifie surtout que le modèle se plante. ni plus ni moins.

Et il ne se plante pas qu'un peu ! Il se plante considérablement !!!

Ce que je trouve inquiétant, c'est qu'à force de jouer aux con comme ça, les scientifique finissent par persuader des amateurs comme vous que les théories "marchent bien"... alors que toutes leurs observations montrent qu'elles ne marchent pas du tout en réalité.

Je n'ai jamais beaucoup aimé les organisations qui essayent de répandre des mensonges dans la population.

La science prend un mauvais tournant.

Sérieusement.

Et pour qu'elle arrive à faire passer les erreurs considérables de ses modèles pour un "modèle qui marche bien", ou un "modèle efficace" ... ( >_< )

ça signifie quand même que le taux d'aveuglement et d'abrutissement de la population est considérable.

Bouffonerie typique du mec qui lit des articles de vulgarisation au titre sensationnaliste qu'il ne comprend pas. Tiens, puisque le temps n'existe pas, explique nous ce qui t'empeche de connaitre les résultat du prochain tirage du loto.

Jusqu'à maintenant, c'est plutôt toi qui m'a montré que tu ne comprenais pas bien les implications de ces évidences dans le fonctionnement scientifique.

Je te propose d'essayer d'agir comme un vrai scientifique, et de trouver un protocole qui permette de vérifier, ou d'observer l'existence du temps, ou l'universalité des lois.

Je te rappelle que pour ça, il faut partir d'expériences qui ne les prennent pas pour acquise.

OR

C'est impossible.

(puisqu'elles font partie de la métaphysique)

Et tu te met à inverser totalement les causalités et les raisonnements dans tes tentatives d'explications.

exemple :

Il existe des tas de preuves observationnelles que les objets qui existent dans les régions éloignées de l'Univers sont identiques à ceux que produisent les mêmes lois physiques qui nous régissent. Le fond cosmologique et son isotropie quasi parfaite est une bonne preuve que l'univers visible est homogène, isotrope, et soumis aux même lois sur toute son étendue.

Il n'en existe aucune.

Tu inverse les choses, on suppose d'abord que les lois sont identiques dans tout l'univers, et ont déduit après que ces objets sont les mêmes que ceux qui nous entourent.

Si tu pars de cette conclusion pour montrer que les lois sont identiques dans tout l'univers, tu fait ce qui s'appelle une tautologie.

L'ensemble de nos modèles scientifiques sont basé sur ces principes.

Pour effectuer des remise en cause de ces croyances fondamentales sur lesquelles la science est basé, il faudrait repartir de 0.

Utiliser la moindre chose déduite de ces principes reviendrai à une tautologie.

C'est bien pour cette raison que j'affirme que la science est bâtis sur un certains nombres de croyances métaphysiques.

Ce qui ne dérange que les imbéciles qui s'imaginent que du moment qu'un truc est basé sur une croyance métaphysique, ça peut être qu'une grosse connerie.

Effectivement, constater que selon leur critères la science feraient partit des grosses conneries, ça les dérange beaucoup...

Mais c'est seulement parce que ce sont de des imbéciles ^^

Nous nous bâtissons forcément sur un certains nombre de choses que nous supposons et qui sont indémontrable.

C'est juste normal.

( Mais c'est très amusant de voir le nombre de gens qui refuse d'envisager que TOUTE pensée humaine, science comprise, est forcément bâtie sur ce principe ^^ )

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
noureddine2 Membre 3 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Ca oui. Pour dire une ânerie pareille, y a beaucoup de choses que t'as négligé. En même temps, c'est pas nouveau, et t'es clairement irrécupérable.

en science je suis matérialiste , et la lumière se déplace dans le vide , et pas dans un espace-temps mathématique , la simulation n'est pas la réalité ,

on utilise une simulation météo pour prévoir la météo de demain , mais la simulation ne pourra jamais remplacer l'étude de la vrai matière .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

[/size]

en science je suis matérialiste , et la lumière se déplace dans le vide , et pas dans un espace-temps mathématique , la simulation n'est pas la réalité ,

Clairement t'as rien compris, en effet...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 9 074 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Clairement t'as rien compris, en effet...

ça faisait longtemps qu'on avait pas eu un argument scientifique de si haut vol.

Bienvenue sur le plancher des vaches.

Merci Yardas !

lazy.gif

Modifié par zenalpha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité