Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le rappel à l'ordre de Merkel à la France

Messages recommandés

Constantinople Membre 15733 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
On se souvient de Hollande dans des paroles et des actes, devant Alain Juppé, sur France 2 au commencement de la campagne électorale...Il allait convoquer Madame Merkel à Paris, abroger l'actuel pacte se stabilité, lui faire signer un "traité de versaille" permettant à l'Europe de financer la consommation....Alors qu'il n'est même pas en fonction, on sait déjà :

- que c'est lui qui se déplacera à Berlin, tel un rendez vous avec son banquier.

- qu'il n'y aura pas de renégociation du pacte.

- que le financement de la consommation par la dépense publique est exclue.

- que l'Allemagne entend par croissance "reformes structurelles"

La réalité brutale de la diplomatie et les rapports de forces européens n'aura pas été long pour secouer le flou artistique des positions européennes de François Hollande. D'autant que contrairement aux propos des socialistes, le PS est bien seul pour défendre ces positions : Ni l'Espagne, ni l'Italie, ni l'Allemagne, ni la Hollande ne le suivra sur la pierre d'achoppement indispensable du programme socialiste...Seul la Gréce potentiellement pourrait faire office d'allié objectif sur ces questions. l'Allemagne ne financera pas le projet socialiste, clairement.

Seule solution ? Aller au clash...Mais vu les conditions actuelles, tenter un bras de fer pourrait signifier très probablement l'éclatement de la zone euro, puisque visiblement, Merkel se prépare à cela depuis quelques temps...Bref, trop tard, et de toute façon Hollande ne mettre jamais en péril son rêve idéologique européen.

La chancelière a réitéré jeudi son refus de financer la croissance par les déficits.

coeur-.gifLa tension monte entre Paris et Berlin à l'approche de la rencontre entre François Hollande et Angela Merkel, la semaine prochaine. Taclée par les sociaux-démocrates sur les effets pervers de sa politique dans la zone euro, la chancelière allemande riposte en renvoyant le nouveau président français dans ses buts. Jeudi devant le Bundestag, elle a réitéré son refus de toute croissance tirée par les déficits en Europe en insistant sur les risques liés à une telle politique. «Une croissance par des réformes structurelles est importante et nécessaire. Une croissance à crédit nous ramènerait au début de la crise. Nous ne le voulons pas, nous ne le ferons pas», a prévenu Angela Merkel, suscitant des applaudissements au Bundestag. Elle a estimé que le prochain sommet du G8 aux États-Unis, prévu les 18 et 19 mai, aborderait les «prochaines mesures» pour la consolidation des finances publiques, ainsi que «les mesures de croissance» actuellement discutées en Europe. Ce sont «les deux piliers de notre stratégie» de lutte contre la crise, a-t-elle rappelé.

Pour Berlin, la croissance doit se fonder sur la discipline budgétaire. La chancelière allemande le répète depuis le début de la tempête dans la zone euro: il n'existe pas de «solution magique» à la crise. Sa résolution passe par une politique de petits pas successifs visant à restaurer la confiance. Jeudi, elle a jugé crucial que chacun accepte l'idée que «la sortie de crise sera un processus long» et qu'elle nécessite de s'attaquer aux problèmes essentiels de certains pays européens: «un endettement catastrophique» et «un manque de compétitivité».

Prendre à bras-le-corps les problèmes de compétitivité

Son message est un rappel à l'ordre à François Hollande. La chancelière juge que le président socialiste n'a pas les moyens de la politique qu'il a défendue pendant sa campagne électorale. Il est hors de question pour elle d'ouvrir son porte-monnaie pour financer les promesses électorales du socialiste français. Berlin souhaite avoir à Paris un partenaire fort sur lequel s'appuyer pour conduire la zone euro hors des turbulences et prendre à bras-le-corps ses problèmes de compétitivité. L'Allemagne redoute d'être entraînée dans une spirale négative par la France si la politique «d'esquive des réformes» du président français était sanctionnée par les marchés.

Le coup de sifflet de la chancelière s'adressait aussi aux sociaux-démocrates allemands. Encouragés par la victoire de la gauche en France, le SPD est passé à l'offensive contre la politique d'austérité prônée en Europe par la chancelière. Jusqu'ici, le SPD s'était gardé d'attaquer ouvertement Merkel sur sa politique de discipline budgétaire, approuvée par une majorité écrasante d'Allemands. Mais le résultat des législatives en Grèce a changé la donne.

«Nous voyons les résultats de cette politique en Grèce, où la droite radicale et les ennemis de l'Europe entrent au Parlement», se fâche Sigmar Gabriel, patron du SPD dans une interview à l'hebdomadaire Die Zeit. Espérant tirer profit d'un revirement dans la stratégie contre la crise aux élections législatives de septembre 2013, les sociaux-démocrates font pression sur Merkel, pour la pousser au compromis avec Hollande.

La clé de voûte de la stratégie anticrise allemande

Afin de déjouer les risques d'isolement, la chancelière cherche à rallier autour de l'Allemagne, de l'Italie et de l'Autriche, un nombre significatif de pays pour ratifier rapidement le pacte budgétaire sans se plier à la renégociation réclamée par le président français. Pour Berlin, les initiatives visant à stimuler la croissance, qui pourront faire l'objet d'un nouveau pacte, ne doivent pas retarder la mise en œuvre du traité, considéré comme la clé de voûte de la stratégie anticrise allemande. Cependant, sans l'appui du SPD, elle ne pourra pas faire voter le texte au Bundestag, ni au Bundesrat, la chambre haute du Parlement, où il lui faut rassembler une majorité des deux tiers.

Lancée dans sa contre-offensive, Merkel a ouvert un autre front. Jeudi au Bundestag, elle a appelé à respecter le calendrier de retrait des troupes internationales d'Afghanistan fixé par l'Otan à fin 2014, alors que le président français élu défend un retrait anticipé. «Nous sommes entrés ensemble, nous sortirons ensemble», a-t-elle dit. Le coup tactique est limpide. En se rangeant du côté de ses alliés les plus forts, Merkel cherche à enfermer Hollande et le SPD dans le club des pays du sud de l'Europe les plus vulnérables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

:smile2: Oh fada la série d'ordres !

"Groupir !"

Me reviens en mémoire les mots "discussions", "dialogue", "consensus", "la voix de la France".... lâché il y a deux ou trois semaines par les 2 candidats du même parti.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Avant une rencontre il est normal que chacun durcisse le ton et affiche ses convictions....

la rencontre en général se termine par un compromis....

De toute façon merckel a besoin des voix du SPD pour faire passer sa politique en Allemagne

et le SPD a repris du poil de la bête et se fait entendre depuis l'élection de Hollande.

Un compromis semble inéluctable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7643 messages
Anarchiste épistémologique‚ 46ans
Posté(e)

Flanby n'est qu'un boufon. L'allemagne est en position de force parce qu'il s'agit du pays de la zone Euro en meilleur sante. Ils prefereraient se debarasser de l'Euro plutot que de se mettre a faie fonctionner la planche a billet comme le veut Flanby.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Uranie
Invité Uranie Invités 0 message
Posté(e)

J'espère qu'elle va nous le coacher la Merkel!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Flanby n'est qu'un boufon. L'allemagne est en position de force parce qu'il s'agit du pays de la zone Euro en meilleur sante. Ils prefereraient se debarasser de l'Euro plutot que de se mettre a faie fonctionner la planche a billet comme le veut Flanby.

Ttiens encore un sarkosiste aigri, déçu et bêtement méchant..........

Quand on a un poil d'intelligence on attend ses premiers résultats pour l'attaquer

et, s'il se trouve

qu'Hollande arrive à faire infléchir la politique européenne

devine qui passera pour un bouffon?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7643 messages
Anarchiste épistémologique‚ 46ans
Posté(e)

Primo je ne vote pas et encore moins pour Sarko.

Deuxio: il n'y a pas besoin d'etre sorti de St Cyr pour comprendre que payer ses dettes en faisant plus de dette est une solution pour bouffons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grizmo
Invité Grizmo Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, pour faire court.......qu'est ce qu'un programme politique, et qu'est ce qu'une campagne électorale?

Bingo: ni plus ni moins qu'un support, pour le premier, qui ne sert en définitive qu'à flatter le peuple!

Pour le 2eme, une sorte de pièce de théatre servant à rendre disponible le cerveau des gens, afin que le 1er passe mieux!

Conclusion: ben aucune, Hollande va faire (ou ne rien faire?!? de plus) que ce qu'il a dit qu'il allait faire, mais sans pouvoir le faire aussi facilement qu'il disait qu'il pourrait le faire, sans savoir vraiment à la fin si c'était faisable, mais en gardant à l'esprit que si il commence, ça pourrait un jour le faire!!!!!Oups, Oups, Oups!!!!!

Je n'ai pas bu.....

On a viré Huckle pour Jeckle, perso je suis pour l'alternance, toujours bénéfique en général....sauf que là (opinion perso) niveau politique économique, j'ai peur qu'on ai les mêmes, voir pire avec HoHo..

Les sources de financement vont simplement changer, Sarko s'agitait plus mais en définitive se coucher trés facilement, alors pour Holande, donnons lui un peu de temps, mais pas trop; ces mecs là on eu 5 ans pour préparer leur projet, ils gagnent déjà du temps en expliquant maintenant qu'ils attendent les résultats "officiels" de la cour des comptes pour s(y mettre ......mais attendons quand même un peu, et puis pas le choix...

La galère est là!!!!! Ca fait peur hein!!!!! ouhouhbouh!!!j'ai super peur moi....

Sinon, demain on peut tourner le dos à tous ce qui nous oppresse et nous enferme dans cet endettement....

Simple option, hein.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cocoy Membre 2611 messages
ONE SHOT ,ONE KILL !!!‚ 42ans
Posté(e)

Le Flamby , n'a pas encore mis les pieds a L'élysée , que déja il se fait remonter les bretelles par Bruxelles !!! laugh.gif

Je confirme , c'est un gros bouffon !!! thumbdown.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Tiens je voyais bien sarko le petit nabot hystérique dans le rôle, lui qui suivait merckel comme un bon toutou caniche suit sa maitresse......:smile2:

Curieux lui aussi prétendu homme de caractère tout le temps à baisser son froc et faire sa soumission aux diktats allemands....

A croire que cela plaisait aux sarkosystes d'être à la botte de la toute puissante allemagne

quitte à lui servir de paillasson.....

Semblerait que la définition de bouffon ne soit pas la même pour tous....et quitte à être injurieux je peux aussi!

Merckel a dit.......Sainte Merckel priez pour nous.........merckel a toujours raison........:smile2:..........la nouvelle bible des anti-Hollande...

sans voir, encore faudrait-il en être capable, que son premier objectif est de défendre les intérêts allemands!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

C'est vrai aussi. Aussi....:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 15733 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Merckel a dit.......Sainte Merckel priez pour nous.........merckel a toujours raison........laugh.gif..........la nouvelle bible des anti-Hollande...

sans voir, encore faudrait-il en être capable, que son premier objectif est de défendre les intérêts allemands!

C'est ce que je dis depuis très longtemps...L'europe est vue par l'Allemagne comme une aubaine pour servir ses propres interets, et ils voient ça comme une balance bénéfice/cout. Ils se sont servis de règles commerciales supposées renforcer la solidarité et les liens entre les pays pour mener une politique ultra agressive envers ses voisins dont fait partie la France. La fameuse croissance de l'Allemagne est celle qu'elle nous a volé sous la bienveillances des traités européens signés par les socialistes, que ce soit Mitterrand ou Jospin (maitre spirituel de Hollande). Ainsi la locomotive allemande est un mythe : c'est en réalité une pompe aspirante.

Tout comme l'est le mythe du moteur franco allemand : desormais c'est l'Allemagne qui paie, donc c'est elle qui décide. Tout s'est joué au moment de la crise financiére de 2008 : Si à ce moment, Sarkozy avait menacé Merkel de se retirer unilatéralement de la zone euro en lui montrant que ce n'était pas des paroles en l'air, elle aurait craqué et aurait négocier...Au lieu de ça il a voulu "sauver l'euro"...

Hollande est exactement pareil que Sarkozy : il met le rêve européen avant tout car il est incapable de penser en dehors de celui ci. Alors il veut négocier. Mais pour négocier, comme avec le banquier, il faut avoir quelque chose à mettre sur la table. Or, il n'a rien. Il ne peut meme pas faire semblant de pouvoir quitter l'europe, tout le monde sait que ce serait du bluff, et de toute façon, Merkel s'est désormais préparée à l'eventualité de l’éclatement de la zone euro. Continuer ç lui vanter le mérité de endettement français qui maintient la consommation pour acheter allemand ? Problème, ça va couter à l'Allemagne plus que ça lui rapportera.

C'est ce qu'on appelle une impasse : D'une maniére où d'une autre, a plus ou moins long terme l'europe et la zone euro tel que nous la connaissons va éclater. Le refus forcené de nos élites de s'en apperçevoir va nous couter extremement cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chimeria Membre 2273 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

En lisant nos digigeants,j'ai l'impression que la croissance ce décrete via un petit bouton .. les deux mesures sont mauvaise,celle de Hollande est comme le dit Mme Merkel contre productive mais à contrario,la sienne aussi ..

La croissance à besoin d’éliminer un maximum de chômage,seul l'emploi par la création et notre tissu industriel peut y arriver ,quand les gens travail et gagne leur vie,ils dépensent et font de fait travailler les autres qui eux dépenses et font travailler aussi d'autre ect..

Le reste n'est qu'une chimère car après la solution Merkel,il y auras toujours le meme nombre de chomeur et donc toujours moins de recette pour l'état .. on marche vraiment sur la tete

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delenda Carthago est Membre 4165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 28ans
Posté(e)

Flanby n'est qu'un boufon. L'allemagne est en position de force parce qu'il s'agit du pays de la zone Euro en meilleur sante. Ils prefereraient se debarasser de l'Euro plutot que de se mettre a faie fonctionner la planche a billet comme le veut Flanby.

Ttiens encore un sarkosiste aigri, déçu et bêtement méchant..........

Quand on a un poil d'intelligence on attend ses premiers résultats pour l'attaquer

et, s'il se trouve

qu'Hollande arrive à faire infléchir la politique européenne

devine qui passera pour un bouffon?

Ses premiers résultats?

Il annonçait partout qu'il allair renegocier ce pacte.

Il n'est même pas à l'Elysée qu'on lui oppose une fin de non-reçevoir.

Il n'est toujours pas à l'Elysée, et il dit que finalement il va discuter avec les partenaires sociaux à propos de la retraite à 60 ans. Qu'il avait consciencieusement promis de restaurer. Autre façon de dire "ben finalement je vais laisser ça comme ça".

Il n'est toujours pas à l'Elysée, et il dit que finalement il ne bloquera pas le prix du carburant. Mesure qu'il avait brandie haut et fort pendant sa campagne.

Etc...

Reculades, reculades... Et avant même d'être arrivé à l'Elysée.

Donc on peut légitimement s'inquiéter devant un tel président qui se voit renvoyé dans les cordes par d'autres chefs d'Etats et qui recule sur certaines propositions de son programme avant même d'être entré au Palais de l'Elysée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 30584 messages
Pantin contestataire‚ 75ans
Posté(e)

il va directement à la ramasse, le Flamby,Merkel va le remettre sur les rails vite fait, elle aurait bien tort de lui faire du pied

son Sarko n'étant plus là, il y a une allure de vengance dans l'air,je crois que l'on va bien se marrer !:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chris10 Membre 782 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Tiens je voyais bien sarko le petit nabot hystérique dans le rôle, lui qui suivait merckel comme un bon toutou caniche suit sa maitresse......laugh.gif

Je rappelle juste que Merkel et Sarkozy sont du même partie politique.Donc c'est assez logique qu'il soit souvent en accord avec elle.En Suisse nous voyons plutôt une cohérence d'idées et quelques fois des désaccords sur de petits détailles.Mais la cohérence d'idées était la même.

Mais l'anti sarkosyste voyait aveuglement un Sarkozy caniche ce qui était faux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JayGreen
Invité JayGreen Invités 0 message
Posté(e)

je suis nul en politique, j'aime bien lire certains, c'est très instructif. Par contre d'autres... comment dire pour ne pas les froisser... vu votre niveau d'analyse et la maturité de vos interventions, vous devriez... juste lire. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Tiens je voyais bien sarko le petit nabot hystérique dans le rôle, lui qui suivait merckel comme un bon toutou caniche suit sa maitresse......:smile2:

Je rappelle juste que Merkel et Sarkozy sont du même partie politique.Donc c'est assez logique qu'il soit souvent en accord avec elle.En Suisse nous voyons plutôt une cohérence d'idées et quelques fois des désaccords sur de petits détailles.Mais la cohérence d'idées était la même.

Mais l'anti sarkosyste voyait aveuglement un Sarkozy caniche ce qui était faux.

C'était plus un trait d'humour contre ceux qui vomissent sur Hollande qu'un essai d' analyse......

Maintenant il est sur et certain que merckel avant de défendre l'Europe défend ses intérêts bien teutons, à part hurler contre Schengen je n'ai pas vu sarko se battre pour les intérêts français.

L'allemagne a peu de chômeur, une relance de la croissance ne lui est pas absolument nécessaire....

Alors qu'en france une croissance permettrait de réduire le chômage!

En se mettant à la botte de merckel, sarko a surtout servi les intérêts allemands, alors qu'en début de septennat il affirmait vouloir être jugé sur sa capacité à résorber le chômage.

Lutter contre le chômage était et est incompatible avec la politique dure et inflexible de merckel....

Sarko s'est bien battu au côté de merckel, au plus grand bénéfice des banques, des intérêts financiers, de ses copains du CAC40 et de la grande finance internationale.

je pense et je souhaite que Hollande se batte pour l'intérêt des français eux-mêmes et qu'il fasse sentir la différence entre libéralisme outrancier et socialisme.

Quand à ceux qui le vilipendent au seuls faits qu'il ai battu sarko et qu'il soit socialiste........bof, ça vole vraiment au ras des pâquerettes et encore plus près des racines que de la corolle.........:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

J'en ai franchement marre de l'arrogance de cette Merkel...

Ça me saoul grave!

Mais qui est elle pour oser dire a un autre pays ce qu'il doit faire?

C'est la petite dictatrice de l’Europe, elle faits tourner toutes l’Europe autour de son petits doigts!

Elle ne faits que servir ses intérêts, c'est sur que les allemands eux, doivent la bénir...

Quand a Sarkozy...A force de baisser son froc devant elle c'est a se demande si

ils ne couchent pas ensembles!

Madame Merkel rappel a l'ordre la France...Par contre le 8 mai la on l'a plus entendue entendu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

QUI VEUT QUE TOUS LES ETATS DE LA ZONE EURO PUISSENT EMPRUNTER A LA BCE ET QUE LES REMBOURSEMENTS SOIENT EN REVANCHE COLLEGIAUX ?

Levez la main , vous serez alors pour la mise en place des eurobonds, faut quand même atterrir et savoir de quoi l'on parle , ça me parait le minimum

Pour info : collégial ça veut dire que les pays rembourseront les emprunts que les autres pays ne pourront pas rembourser , si les emprunts sont des emprunts étatiques , le remboursement se fait sur l'ensemble de toutes les sommes empruntées sans distinction de pays

C'est assez clair ?

C'est excellent pour se taper sur la gueule entre états laugh.gif Hollande plane , plane , plane , mais s'il fait cette connerie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×