Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Licenciée d'une école catholique pour une FIV


Messages recommandés

January Animatrice 49393 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Cette enseignante américaine a porté plainte contre le diocèse pour discrimination.

Elle est accusée d'avoir eu un comportement "immoral". Emily Herx, professeure de littérature et des arts du langage à l'école catholique St Vincent de Paul à Fort Wayne, dans l'Indiana, poursuit le diocèse pour violation de ses droits civils et discrimination. Son péché ? Avoir eu recours à une fécondation in vitro pour tomber enceinte.

Emily Herx a été "remerciée uniquement parce qu'elle essayait d'agrandir sa famille avec son mari", affirme l'avocate de la plaignante Kathleen Delaney sur ABC News en rappelant "le traumatisme" que cela implique. Me Delaney estime que le diocèse a violé les droits civils américains et la loi sur le handicap, l'infertilité de sa cliente étant une forme de handicap.

Considérée comme une "pécheresse"

Mariée depuis plusieurs années, Emily Herx apprend qu'une maladie l'a rendue infertile en mai 2010. L'enseignante, en poste depuis 2003, prévient alors le directeur de St Vincent de Paul qu'elle devra s'absenter quelque temps pour recevoir des traitements. Le principal de l'école lui donne alors sa bénédiction, affirme-t-elle, allant même jusqu'à lui dire : "vous serez dans mes prières".

Un an plus tard, tout bascule. En mai 2011, le professeur demande une nouvelle fois à prendre des jours de congés pour son traitement. Là, le ton devient radicalement différent. Emily Herx reçoit une fin de non recevoir lors d'un entretien avec le pasteur de la paroisse. Pourtant louée pour son travail, elle est alors informée que son contrat n'est pas renouvelé pour l'année scolaire 2011-2012. Mgr John Kuzmich aurait justifié sa décision en soulignant que la jeune femme de 31 ans était devenue une "grave et immorale pécheresse" en ayant recours à une fécondation in vitro et à une insémination artificielle. Le pasteur aurait même évoqué le risque de "scandale" au sein de l'église si la rumeur se répandait.

[/url]

La vie des embryons est "sacrée"

Pour justifier sa décision, le diocèse, lui, rappelle que les traitements contre l'infertilité implique la destruction des embryons supplémentaires conçus en éprouvette. Une violation de la doctrine catholique car chaque vie est sacrée. Par ailleurs, la Cour suprême des Etats-Unis a estimé dans un arrêt daté de janvier que les travailleurs religieux ne pouvaient poursuivre leurs employeurs pour discrimination parce que les lois anti-discrimination incluent une "exception pour les ministères religieux", rappelle The Huffington Post. Seul hic, la justice n'a pas précisé qui pouvait être considéré comme "employé religieux".

La procréation assistée contraire à "la dignité"

Me Delaney, l'avocate de Emily Herx, rappelle de son côté que sa cliente "n'enseignait pas la religion". "Elle n'a pas été ordonnée. On ne lui a jamais demandé et elle n'a jamais suivi un quelconque enseignement religieux. Elle n'a même pas été informée de la doctrine religieuse qu'elle violait", insiste l'avocate.

En février dernier, le pape Benoît XVI avait lui même invité les couples infertiles à ne pas utiliser la procréation artificielle, perçue comme un affront à la dignité humaine et celle du mariage.

http://www.europe1.fr/International/Licenciee-d-une-ecole-catholique-pour-une-FIV-1057985/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

faut arrêter...:mef:

de quoi ils se mêlent?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

du droit à vivre qu'a l'embryon

que notre monde se permet de tuer

(j'ai été un embryon ,il y a quelques années )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité som28
Invité som28 Invités 0 message
Posté(e)

bailousque : là, tu ne vas pas me dire que l'église checher à imposer SA vision des choses ???? Faites ce que vous voulez de vbotre corps, mais n'emmerdez pas ceux qui n'ont pas la même vision des choses.

Et ça me fait d'autant plus rigoler, que ces culs bénis d'américains, qui pleurent pour des embryons (une dizine de cellules !!!!), mais sont majoritairement pour le port d'armr, pour la peine demort, et ont applaudi des 2 mains quand Busch à déclarer la guerre à l'irak, au nom de sa "croisade contre la mal" !!!!!

connerie , quand tu nous tiens !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rhetorique Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Ce qui me gène le plus c'est le principe de fonctionnement.

Un jour c'est "vas-y et soit béni" et un autre jour c'est l'inverse.

Changer d'avis peut être prit comme une forme d'intelligence et d'humilité, mais pour une religion et ses représentants qui prônent une vérité absolue et éternelle jouer les girouettes montre un certain laxisme et remet en cause le discourt solennelle qu'ils colportent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fafaluna Membre 7395 messages
Aux grands mots les grands remèdes‚
Posté(e)

du droit à vivre qu'a l'embryon

que notre monde se permet de tuer

(j'ai été un embryon ,il y a quelques années )

Pitié pas eux sleep8ge.gif! on le connait le refrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CmoiC Membre+ 26407 messages
Pitbull le matin, ourse le soir‚ 43ans
Posté(e)

Des débats sur l'avortement, il y en a pleins,je vous conseille de chercher des topics si vous voulez vraiment en découdre... Et juste pour info une FIV ce n'est pas un avortement c'est le contraire :o°

Pour en revenir au sujet, je ne pense pas qu'un employeur quel qu'il soit ait le droit de licencier un employé pour un fait qui se passe en dehors du travail, c'est injuste et illégal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49393 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

du droit à vivre qu'a l'embryon

que notre monde se permet de tuer

(j'ai été un embryon ,il y a quelques années )

C'est n'importe quoi t'es hors sujet : c'est l'inverse là !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17768 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Des débats sur l'avortement, il y en a pleins,je vous conseille de chercher des topics si vous voulez vraiment en découdre... Et juste pour info une FIV ce n'est pas un avortement c'est le contraire :o°

Je pense que cela fait référence à la réduction embryonnaire qui peut avoir lieu lors d'une FIV. Certains se focalisent là-dessus bien que ce soit un cas de figure exceptionnel.

Pour en revenir au sujet, je ne pense pas qu'un employeur quel qu'il soit ait le droit de licencier un employé pour un fait qui se passe en dehors du travail, c'est injuste et illégal.

:plus: 000

En février dernier, le pape Benoît XVI avait lui même invité les couples infertiles à ne pas utiliser la procréation artificielle, perçue comme un affront à la dignité humaine et celle du mariage.

Je peux comprendre que cela peut être une atteinte au mariage si on a recours à un donneur. Mais c'est combien de cas sur l'ensemble des procréations médicalement assistées ?

Encore une fois, on met tous les cas de figure dans le même sac sans savoir.:aie:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bof ! comme on dit "qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son"

on ne sait peut être pas tout !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 104ans
Posté(e)

Les lois anti-discriminations s'appliquent-t-elles dans ce cas de figure ? En France, il y a des exceptions tolérées (le recrutement des prêtres peut être sexiste), comme aux Etats Unis : la cour Suprême a dit que la liberté de culte prévaut sur les lois anti-discrimination pour le recrutement des prêtre, autorisant ainsi le refus de recruter des femmes curées.

La question sera donc de savoir si oui ou non, elle est assimilable à un prêtre.

En Europe, il y a eu une affaire similaire : Salarié d’une Église, Tu pourras commettre l’adultère… Enfin pas systématiquement (CEDH 23 septembre 2010, Obst et Schüth c. Allemagne)

Il est probable qu'en Europe l'école aurait perdu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité som28
Invité som28 Invités 0 message
Posté(e)

d'un point de vue légal, me semble t-il (je ne suis pas juriste), mais tout dépend du contrat de travail qu'elle a signé, et s'il y était stipulé qu'elle devait appliqué à la lettre toutes les recommandations de l'église !!

quelle connerie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 104ans
Posté(e)

Même si dans le contrat il y a marqué qu'elle doit respecter les préceptes de l'Eglise, ce ne sera pas forcément suffisant.

La loi prévaut sur les dispositions des contrats. Si le contrat contredit la Loi, c'est la Loi qui gagne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×