Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

La France protégerait t'elle le Libyen Bachir Saleh des petits et grands secrets de Kadhafi ?


Messages recommandés

eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)

Le Libyen Bachir Saleh a droit à une protection policière française quand il se balade avec sa petite famille sur les Champs-Elysées.

Il s’agit pourtant d’« un personnage qu’on imaginerait plutôt témoignant aux Pays-Bas devant la Cour pénale internationale », écrit Le Canard enchaîné en révélant la présence en France de l’ex-directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi.

Pendant quinze ans, Saleh a été l’homme de confiance du « Guide » libyen. A ce titre, il connaît tous ses petits secrets, et notamment à qui il a fait bénéficier de sa générosité. Bachir Saleh pourrait-il confirmer (ou infirmer) le financement par Kadhafi de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy, que ce dernier dément ?

« Une sorte d’intendant général »

Cité par Le Canard, un diplomate « longtemps en poste à Tripoli » explique le rôle central que tenait le secrétaire particulier dans le régime libyen :

« C’était une sorte d’intendant général, il en savait plus que le patron de la Banque centrale libyenne sur les cadeaux faits aux amis étrangers. Si Kadhafi disait “il faut donner deux millions à Untel”, c’est lui qui s’en occupait. »

L’hedbo précise aussi les raisons et les conditions de son arrivée en France :

« Au fil des ans, à partir de 2007, Saleh était surtout devenu l’interlocuteur privilégié de Claude Guéant, très assidu chez le Colonel. Et c’est bien d’une visite en ce palais que [l’intermédiaire en armement Ziad] Takieddine rentrait quand il s’est fait pincer au Bourget en 2011 avec sa valise pleine de billets [1,5 million d’euros, ndlr]. De son côté, Saleh multipliait les visites à Paris, tentant même une médiation au début de la guerre entre la France et son patron.

Jusqu’à la guerre, il ne faisait que passer. La fin tragique de son mentor l’a incité à demander de l’aide à ses amis. Ceux-ci ont d’abord fait un peu la sourde oreille mais sans doute a-t-il su se montrer persuasif car Guéant s’est mis au boulot. »

Guéant argue du regroupement familial ! :smile2:

Interpellé par le Conseil national de transition (CNT), Bachir Saleh a été vite libéré, puis transféré à Djerba (Tunisie) où l’attendait un avion français.

Selon Le Canard enchaîné, l’obtention par Saleh d’un passeport diplomatique nigérien, révélée dans la presse africaine ces dernières semaines, serait due à la contribution des « réseaux de la Françafrique », ce que démentent les autorités nigériennes.

Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a reconnu la présence de l’homme sur le sol français, indiquant qu’il bénéficiait « d’une autorisation provisoire de séjour pour trois mois puisque sa famille réside en France ».

http://www.rue89.com...-kadhafi-230830

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité rochdean
Invité rochdean Invités 0 message
Posté(e)

Sarkosy est un conspirateur... C'est lui qui voulait s'allier avec Khadaffi! Honte à lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Je t'explique pour faire court, histoire qu'on dépasse le stade CM1 de la géopolitique :

(attention ça va aller un peu vite)

Sarkozy avait invité Khadafi lors de l'édification du projet de l'Union de la Méditérannée. Il ne s'agissait pas d'en faire un "allié" tel que tu le définis (et ça n'a absolument pas de sens) mais de faire de la diplomatie, l'intéressé étant, permet moi de le rappeler également, Chef de l'Union Africaine. En d'autres terme, c'était pas non plus jo le clodo, paria des pays civilisés et interdit de circulation hors de ses frontières.

Alors, vas y, fais nous l'honneur de développer ton argumentaire au delà du cadre d'un timbre poste.

Conspirateur ?

Allié ?

Méconnaissance ou plaisir de divaguer entre inutilité et vacuité ?

Pour ce qui est de la question du financement de 2007, je parierai que des valises fumeuses ont été trafiquées mais bon, la portée de ce genre d'allégation reste somme toute extrêmement limitée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)

Pour ce qui est de la question du financement de 2007, je parierai que des valises fumeuses ont été trafiquées mais bon, la portée de ce genre d'allégation reste somme toute extrêmement limitée.

Et bien c'est scandaleux dans certains Pays on vire les élus pour moins que ça, si il existe des preuves de financements illicites de campagne, partis politiques, les acteurs de ces transgressions devraient répondre de leurs méfaits devant un tribunal, président de la République ou pas ! sous couvert d'immunité, de protections diverses, pressions à gogos, la Loi est bafouée allégremment ! que ce soit la règle, la corruption dans les hautes sphères, dans la politique depuis mathusalem , peu importe, il serait grand temps de faire respecter les règles éthiques quelque soit sa fonction !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Il va être difficile de trouver des preuves, surtout avec la moitié des intéressé zigouillés.

La politique Eclypse est constellée de ce genre de vilaines pratiques, croire que nos sociétés peuvent se vanter d'avoir des institutions propres relève du conte pour enfant.

Oui c'est scandaleux... on peut même écrire de tonnes de pages d'indignation que ça ne changera rien.Honnêteté et politique ne sont pas compatibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)

Ouais, faut être pragmatique c'est ça >>> à chacun ses croyances !

C'est aussi le choix de la facilité que de d'affirmer qu'on ne pourra jamais rien changer, chacun voit midi à sa porte.:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Tu sais ce que j'en pense...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)

hélas...oui :mouai:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
echoo Membre 990 messages
Forumeur accro‚ 108ans
Posté(e)

[ il s’est fait pincer au Bourget en 2011 avec sa valise pleine ......[/b]

:smile2:

Selon Le Canard enchaîné, l’obtention par Saleh d’un passeport diplomatique nigérien, révélée dans la presse africaine ces dernières semaines, serait due à la contribution des « réseaux de la Françafrique », .

Les "porteurs de valises" font légion dans les réseaux "France Afrique", ou plutôt: "France à fric" :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Les porteurs de valises concernent l'ensemble de la planète (et pas seulement l'Afrique), commencez à atterrir hein, on dirait que vous regardez le monde à travers des yeux de peluches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)

Quel est le rapport ?

Si il y a des preuves, ceux qui se sont fait pincer une mallette à la main, ou avec un compte en Suisse, compte offshore ou autre, approvisionné avec de l'argent illicite doivent rendre des comptes à la justice, d'ailleurs Takieddine, Thierry Gaubert et Nicolas Bazire, ont été mis en examen pour cela que je sache !

Donc par conséquent s'il est prouvé que Sarkozy a alimenté sa campagne de 2007 avec des financements politiques occultes, c'est une infraction à la Loi, donc lui aussi si c'est avéré doit rendre des comptes à la justice.

Il faudrait qu'il y ait une réelle séparation des pouvoirs Législatif/ judiciaire / exécutif, et lever l'immunité présidentielle, un judiciaire vraiment indépendant, non inféodé à l'exécutif, pourrait agir plus librement, dans ce genre d'affaire.

Aujourd'hui il est interessant de se pencher ce qui fait dépendance voire obéissance aveugle de notre justice à l'exécutif..

Bien sûr il y les pressions, l'ex croissance présidentielle mais il y a aussi les structures mise en place, la véritable concentration de pouvoirs, policiers, administratifs, judiciaires qui s'est opérée au profit du Président de la République, ces dernières années.

Parquet aux ordres

Le parquet, depuis la reforme de 2004, est définitivement hiérarchisé et aux ordres du pouvoir exécutif, qui d'ailleurs le revendique haut et fort.

Ce parquet occupe en une place primordiale et prééminente depuis la mise en place des diverses reformes de procédures pénales. Il est omni-compétent sur 95% du contentieux pénal où souvent il assume les rôles de partie poursuivante et de juge ( composition pénale, Comparution par reconnaissance Préalable de Culpabilité, divers rappels à la Loi, amende forfaitaires etc ...)

Pour les 5 % restant le parquet et le ministre de la justice disposent d'un pouvoir d'obstruction légal ( recours juridiques), et para-légal ( méthodes d'intimidation: écoutes téléphoniques, surveillance des juges du siège et juge d'instruction, manipulations médiatiques diverses) qui sert a entraver et déconsidérer les juges du siège. Il faut noter d'ailleurs que le ministre dispose du pouvoir de saisine de l'Inspection Générale des Services Judiciaires et n'hésite pas à s'en servir comme ce fut le cas dernièrement à Nîmes contre un Juge des Libertés et de la Détention....

Bref, il ne reste guère, que les quelques constitution de parties civiles, quelques juges d'instruction ou du siège de caractère et le travail d'investigation de journalistes hardis qui arrivent a se faufiler au coeur de la raison d'Etat et des intérêts des puissants....

Cela fait peu dans une démocratie....

http://blogs.mediapa...e-la-dependance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Sauf que le principe d'une valise de billet, c'est qu'on ne sait pas d'où elle vient, on ne sait pas vers qui elle va et on ne peut pas déterminer à quoi elle va servir. C'est d'ailleurs pour ça qu'il n'y a pas un gros chèque déposé à la banque du nom de Khadafi avec Sarkozy en destinataire, annoté de la mention "tiens choupinet, pour ta campagne présidentielle". La démonstration qui au final parviendra à clairement définir le circuit de cette valise ne sera jamais réalisé. Une photo de mon cul sur internet si je me trompe et si Sarkozy tombe un jour pour ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)

Il est mignon, si monsieur Sarkozy en plus d'avoir financé de manière frauduleuse sa campagne de 2007, a acquis un bien grâce à de l'argent illicite, une somme d'argent dont il ne peut expliquer la provenance, là c'est une infraction à la Loi, non ?

Il a peut être fait preuve de non prudence ton poulain ! eu les yeux plus gros que le ventre, à force de voir passer des mallettes de frics, il a peut être pris quelques billets pour son intérêt personnel...donc peut tomber pour cela !

Nicolas Sarkozy cafouille. Questionné par Mediapart jeudi 5 avril lors de la conférence de presse sur son projet présidentiel, le chef de l’Etat s’est révélé incapable de lever les interrogations qui pèsent sur le financement de son ancien appartement sur l’île de la Jatte, à Neuilly, acheté en octobre 1997 et revendu en 2006.

En 2007, interrogé par L’Express, le candidat UMP avait expliqué qu’il avait financé l’acquisition de ce logement cossu de 5,4 millions de francs grâce à un prêt de la Société Générale de 1,6 million de francs, et un second prêt de plus de 3 millions de francs contracté auprès de l’Assemblée nationale.

Or, comme nous l’avons révélé dans notre enquête du 29 mars, non seulement aucun prêt de l’Assemblée nationale n’est mentionné dans l’acte de vente de l’appartement, mais le plafond des prêts immobiliers autorisés par l’Assemblée nationale a toujours été bien inférieur à cette somme.

suite

http://www.mediapart.fr/journal/france/050412/achat-de-son-appartement-nicolas-sarkozy-senferre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)
Il a peut être fait preuve de non prudence ton poulain !

Après tout ce temps, t'es encore à me servir ce genre de propos ? La castagne te manque à ce point ?

Aller, je ne vais pas insister, je risque de manquer de courtoisie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vasily Membre 1455 messages
Forumeur problématique‚
Posté(e)

@ Aaltar : Laisse toi aller ;)

Il est mignon, si monsieur Sarkozy en plus d'avoir financé de manière frauduleuse sa campagne de 2007, a acquis un bien grâce à de l'argent illicite, une somme d'argent dont il ne peut expliquer la provenance, là c'est une infraction à la Loi, non ?

Affirmatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 11388 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)

Je t'explique pour faire court, histoire qu'on dépasse le stade CM1 de la géopolitique :

(attention ça va aller un peu vite)

Sarkozy avait invité Khadafi lors de l'édification du projet de l'Union de la Méditérannée. Il ne s'agissait pas d'en faire un "allié" tel que tu le définis (et ça n'a absolument pas de sens) mais de faire de la diplomatie, l'intéressé étant, permet moi de le rappeler également, Chef de l'Union Africaine. En d'autres terme, c'était pas non plus jo le clodo, paria des pays civilisés et interdit de circulation hors de ses frontières.

Alors, vas y, fais nous l'honneur de développer ton argumentaire au delà du cadre d'un timbre poste.

Conspirateur ?

Allié ?

Méconnaissance ou plaisir de divaguer entre inutilité et vacuité ?

Pour ce qui est de la question du financement de 2007, je parierai que des valises fumeuses ont été trafiquées mais bon, la portée de ce genre d'allégation reste somme toute extrêmement limitée.se

Vous appelez cela de la diplomatie, je ne connaissais pas cette définition !

Vous pouvez me citer d'autres chefs de gouvernement occidentaux qui ont agi avec autant de maladresse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Vous appelez cela de la diplomatie, je ne connaissais pas cette définition !

Vous pouvez me citer d'autres chefs de gouvernement occidentaux qui ont agi avec autant de maladresse ?

Obama a reçu Khadafi. Il a même planté sa tente dans le Parc Trump.

L'Union de la Méditerrannée, j'ai l'impression de prêcher dans un désert, vous prenez la perspective de ce qu'est (était ?) ce projet ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
misterom Membre 163 messages
Forumeur inspiré‚ 106ans
Posté(e)

allons allons..il serait complétement utopique de penser que les gouvernements marchent dans une pure légalité....en politique la main droite ignore ce que fait la main gauche...!!! les alliances d'hier seront défaites aujourd'hui et refaites demain...!!! un président n'a pas de comptes à rendre au peuple...puisque celui ci l'a élu...!!! il dirige la françe, méne ses "amitiés" avec qui il veut...!! le passé nous a déja donné des preuves...!!! maintenant si ce chef de gvt s'est rempli les poches sur le dos du peuple en le volant...oui il devra rendre des comptes...mais sur preuves bien sûr...pas demain la veille...!!! c'est grace à des "alliances" que des contrats se remplissent et font tourner nos usines...!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eklipse Membre 14471 messages
Dazzling blue²‚ 48ans
Posté(e)
Sarkozy-Kadhafi: la justice perquisitionne la villa de Bachir Saleh

18 JANVIER 2013 | PAR FABRICE ARFI ET KARL LASKE

saleh2-604x427-530x374.jpg

Il aura fallu huit mois. L’appareil judiciaire vient finalement de se mettre en marche dans l’affaire du financement de Nicolas Sarkozy par la Libye de Kadhafi, alors que l’un des principaux acteurs du rapprochement franco-libyen, l’intermédiaire Ziad Takieddine, assure avoir pris connaissance d’enregistrements sonores et vidéo prouvant la corruption.

Les policiers de la Division nationale des investigations financières et fiscales (Dniff) ont perquisitionné, mercredi 16 janvier, la villa de Bachir Saleh, l’ancien directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi à Prévessin-Moëns, dans le pays de Gex.

Le 3 mai, M. Saleh, qui dirigeait le puissant Fonds libyen des investissements africains (LAP), avait quitté précipitamment le territoire français, peu après la publication par Mediapart d’un document officiel libyen évoquant la décision de débloquer 50 millions d’euros en faveur du candidat Sarkozy à la présidentielle de 2007.

Selon nos informations, la fuite du dignitaire, recherché en vertu d’une notice rouge d’Interpol, a été facilitée au plus haut niveau par des négociations impliquant Bernard Squarcini, l’ancien patron de la DCRI.

squarcini28j.jpg

« Cette perquisition a eu lieu en exécution d’une commission rogatoire délivrée le 4 décembre par le juge Renaud Van Ruymbeke, a confirmé Me Marcel Ceccaldi, l’avocat de Bachir Saleh. Les policiers sont repartis avec les documents de la naturalisation de Mme Kafa Kachour (ndlr, la femme de l’ancien dirigeant libyen). » L’épouse de Bachir Saleh, qui a été condamnée le 25 avril dernier à deux ans de prison avec sursis pour esclavage domestique, avait été naturalisée en quelques mois le 18 novembre 2008, après l’intervention directe de l’Élysée, comme Mediapart l’a révélé (lire ici et là).

Deux fronts judiciaires sont désormais ouverts en France sur les financements libyens. D’un côté, le juge Van Ruymbeke a été saisi, fin novembre, d’un réquisitoire introductif visant des faits de « blanchiment, corruption, recel et complicité de ces délits, et manquement à l'obligation déclarative ». Cette procédure part de l’arrestation de Ziad Takieddine à l’aéroport du Bourget, le 5 mars 2011, alors qu’il ramenait 1,5 million d’euros en espèces de Libye.

Et d’un autre côté, le parquet a élargi l’enquête préliminaire pour « faux et usage de faux » ouverte sur le document publié par Mediapart à la suite de la plainte de Nicolas Sarkozy aux soupçons de financement eux-mêmes, en saisissant les policiers de la Dniff. L’enquête était jusqu’alors entre les seules mains de la Brigade de répression de la délinquance sur la personne (BRDP), qui reste co-saisie de l’affaire.

Sur la piste des enregistrements

C’est la transmission au parquet par le juge Van Ruymbeke des nouvelles déclarations de Ziad Takieddine, le 19 décembre dernier, qui a motivé ce redéploiement de l’enquête. « Je peux vous fournir les éléments existants sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007 au-delà de 50 millions d’euros », a-t-il promis. En soulignant que « la période importante s’écoule en décembre 2006 et janvier 2007 », l’intermédiaire a assuré que Bachir Saleh aurait reçu de Claude Guéant, alors directeur de cabinet du ministre de l’intérieur, « les indications bancaires nécessaires aux virements ».

ziad-takieddine-l-ami-encombrant.jpg

Questionné par Mediapart, Me Ceccaldi a vivement contesté le rôle prêté à M. Bachir Saleh, mais il a indiqué que plusieurs dignitaires envisageaient de témoigner prochainement sur ces financements libyens.

Sur le plateau de l’émission On n’est pas couché (France 2), Ziad Takieddine a fait savoir, le 5 janvier dernier, qu’il avait récemment reçu la visite du parent « d’un très haut responsable aujourd’hui emprisonné » porteur de documents : « des enregistrements, des vidéos, des CD », a-t-il indiqué. « Je sais où ils sont stockés. Je les ai vus en France. Ils sont retournés dans un coffre-fort pour qu’ils puissent être remis à la justice quand la justice va les demander et j’aiderai à cela personnellement. »

« Ces enregistrements, ils existent, a confirmé Me Ceccaldi à Mediapart. Des sources concordantes, proches de l’ancien régime, m’en ont parlé. Il s’agit d’enregistrements audio et vidéo, qui étaient effectués systématiquement lorsque M. Kadhafi rencontrait des dirigeants occidentaux. Mais je ne pense pas que ces documents puissent être détenus en France. »

La fuite aux allures d’exfiltration de Bachir Saleh, le 3 mai 2012, a laissé d’autres indices qui pourraient intéresser les enquêteurs. Considéré comme l’un des pivots des finances du régime, voire l’un de ses trésoriers par ses fonctions à la tête du LAP, Saleh a été protégé par la France lors de la chute du régime, puis jusqu’au dernier moment lors de son séjour à Paris. Malgré la notice rouge d’Interpol, les autorités françaises lui ont d’ailleurs délivré un permis de séjour.

3305721.jpg

Peu après la publication par Mediapart du document officiel libyen mentionnant l’accord de financement de Nicolas Sarkozy, l’inquiétude gagne Bachir Saleh. On l’incite en haut lieu à contester le document, à travers un communiqué, mais il ne peut pas courir le risque d’une audition, étant recherché par Interpol. Le puissant patron de la DCRI Bernard Squarcini entre alors en contact à plusieurs reprises avec son avocat Marcel Ceccaldi.

« J’ai travaillé avec Ceccaldi parce qu’il y avait un mandat d’arrêt point rouge, admet Bernard Squarcini. Je lui expliquais que ce mandat était loin d’être exécutoire, qu’il était en cours d’examen par la chancellerie, et qu’il avait de surcroît un passeport diplomatique nigérien. » La DCRI tranquillise donc l’avocat du fugitif, alors que Nicolas Sarkozy, François Fillon et Claude Guéant multiplient les propos contradictoires à son sujet. La fuite s’organise.

Selon l’enquête des Inrockuptibles, le départ est matériellement pris en charge par l’intermédiaire d'Alexandre Djouhri, proche de Claude Guéant. Le 3 mai, Bachir Saleh retrouve l’homme d’affaires « à 18 heures au Champ-de-Mars, devant le pilier Est de la tour Eiffel », écrit l’hebdomadaire.

« Djouhri et Saleh se saluent et traversent l’avenue Gustave Eiffel pour s’établir sur un carré de gazon du Champ-de-Mars, racontent Les Inrocks. Ils vont et viennent. Selon nos témoins, Bachir Saleh comprend une bonne fois pour toutes en écoutant Djouhri que ses amis au pouvoir ne pourront plus le protéger longtemps (…) Djouhri vient prendre la température. Bachir va-t-il risquer l’arrestation, les interrogatoires ou va-t-il se montrer raisonnable ? Une solution existe : le mettre dans un avion pour l’étranger. Il accepte. »

Lors de ce rendez-vous, Djouhri s’éloigne un instant pour échanger quelques mots « avec un quinquagénaire au visage rond » : Bernard Squarcini est venu lui-même. Et Djouhri revient vers Bachir Saleh puis « fait la navette entre les deux hommes ». L’ancien patron de la DCRI confirme d’ailleurs à nos confrères des Inrocks avoir « vu rapidos » Djouhri, même s’il évoque un autre sujet, « un point particulier lié à (ses) occupations ». Reste que Bachir Saleh quitte Paris le soir même dans un avion privé, à destination de l’Afrique.

Ce témoin clé a depuis été vu dans plusieurs capitales africaines, où il continue de gérer des fonds, provenant de comptes secrets du régime Kadhafi.

http://www.mediapart.fr/journal/international/180113/sarkozy-kadhafi-la-justice-perquisitionne-la-villa-de-bachir-saleh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×