Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

31 mars 1912 : la construction du Titanic est achevée...


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

31 mars 1912 : la construction du Titanic est achevée...

Un siècle après le naufrage du Titanic, le 12 avril 1912, le plus luxueux des paquebots ne cesse d'alimenter les fantasmes.

e76e3804-7830-11e1-bac7-7479cf076b6d-493x328.jpg

La une du New York Times datée du 16 avril 1912. Crédits photo : Rue des Archives/GrangerCollection/RuedesArchives

Tout était réuni pour secouer notre imaginaire. Un siècle que le Titanic , le plus luxueux paquebot du monde, Versailles des mers, tout droit sorti de la cuisse luxueuse de la White Star Line, sombrait lors d'une nuit sans houle et sans lune, pleine d'étoiles, au sud-est de Terre-Neuve après avoir heurté l'iceberg fatal, lame glaciale qui incisa sa coque. Le Titanic: 46.328 tonnes, 269 mètres de long, 28 mètres de large, 18,5 mètres de la ligne de flottaison au pont, 53 mètres de la quille au sommet des quatre cheminées, 66.000 tonnes de déplacement, trois hélices, puissance de 50.000 CV, pouvant filer à 25 nœuds.

Masse noire, droit devant

La construction rapide du paquebot, commencée en 1909 depuis les chantiers navals Harland & Wolff, est achevée le 31 mars 1912. Premiers essais dans les eaux de Belfast, le 1er avril. Petit défaut remarquable: le monstre, aîné d'une nouvelle génération de paquebots «quasi insubmersibles», penche légèrement sur bâbord.

Deux jours plus tard, il arrive à Southampton. On se prosterne devant cette merveille des mers. Le 10 avril, il appareille pour Cherbourg - sa seule étape en Europe continentale - où une centaine de passagers supplémentaires montent à bord. À 20h30, le Titanic lève l'ancre direction l'Irlande, Queenstown. À bord, 1313 passagers, 885 hommes d'équipage, dont la vigie Frederick Fleet, sur le pont le soir du drame. Il avait pris son quart à 22 heures. Sept messages font état de présence de glaces.

À 23h40, iceberg, masse noire, droit devant. Touché par tribord, le paquebot commence alors son agonie. La plupart des passagers sont au lit, à peine réveillés par quelque chose qui ressemble à un craquement. Dans le fumoir, on joue au bridge alors que l'eau s'engouffre de 4 mètres dans les parties basses du navire. Quelques femmes en robe de satin font encore salon. High society en sursis.

À minuit, le capitaine Smith donne l'ordre d'envoyer les premiers signaux de détresse. À 0h25: évacuation des femmes et des enfants. À 0h45: le premier canot est mis à l'eau. Bientôt les quelque 1500 qui ne trouvent pas place dans les embarcations de sauvetage refluent vers l'arrière. Vers 2h15, la première cheminée s'effondre. Les lumières s'éteignent. Le titan des mers se brise en deux. À 2h20, le transatlantique disparaît. Le plus célèbre des «titanicologues», Walter Lord, écrit: «Au moment où la mer se refermait sur le Titanic, dans le canot n°1, lady Cosmo Duff Gordon glissa à sa secrétaire, Mlle Francatelli: “Vous pouvez dire adieu à votre belle chemise de nuit!”» À 3h30: les rescapés aperçoivent le Carpathia, messie qui fera route vers New York où 30.000 personnes attendent les 711 survivants. Le Titanic entre dans la légende par le fond.

Le plus fabuleux huis clos

À la surface flottent des caisses, des meubles, tels des bouchons. Silence noir. Température de l'eau encre noire, -3°C. Le vaisseau gît à 3443 mètres de profondeur, localisé le 1er septembre 1985 par le professeur Robert Ballard du Centre océanographique de Woods Hole (Massachusetts) et Jean-Louis Michel, de l'Ifremer. Mais les mystères demeurent. L'épave alimente les rêves et les cauchemars. Le ­Titanic est le plus fabuleux huis clos de l'histoire du XXe siècle. Première, deuxième, troisième classe. Milliardaires, artistes, hauts gradés et leur cohorte de domestiques… Entrepreneurs, enseignants, ecclésiastiques et, à fond de cale, les immigrés. Et ces musiciens qui jouèrent sans relâche jusqu'au point final. Que jouaient-ils? Plus près de toi, mon Dieu, ou encore, comme se souvenait le deuxième opérateur radio, Harold Bride, l'hymne anglican Autumn.

Source.

LIRE AUSSI:

» Titanic, les mémoires d'un naufrage

» Un trésor qui vaut de l'or

» James Cameron ressuscite son navire amiral

» James Cameron plonge dans les abysses

» Titanic: l'art de la 3D selon James Cameron

» La Lune mise en cause dans le naufrage du Titanic

» Une nièce d'une victime du Titanic survit au Concordia

» 1911-2011: 10 minutes d'images pour un siècle d'histoire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Diaoulik Membre 1284 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

En fait tu nous fait une petite présentation du Titanic.

Moi je serai curieuse de savoir par contre le nombre de passionnés de ce paquebot sur le forum, je ne parle pas de "passionnés du film Titanic de James Cameron" mais des passionnés du TITANIC.

J'en fait partie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 7186 messages
Statut : de la liberté‚ 33ans
Posté(e)

Et donc ?

Donc soit tu participes à quelque chose d'intéressant ou alors tu passes ton chemin.

Il y a aussi une autre solution que je pratique couramment, mais je crois ne pas être le seul.

ART3. Contenu des messages et sujets.

(...)

Le flood (messages objectivement inutiles, tel le hors-sujet et les messages personnels) et le troll (un avis non construit ne dépassant pas une phrase dans un sujet de débat ou autre message destiné à faire dériver une discussion) sont strictement interdits en dehors de la rubrique appelée Asile et ses sous-rubriques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 18571 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Ma grand-mère avait 6 ans. Je crois qu'elle était à Paris pour quelques temps quand le bateau a sombrer. "Le bateau qui ne pouvait pas couler". L'homme est bien aveugle...

http://www.youtube.com/watch?v=93bf8ITtiVI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Merci David Web pour ce topic remarquablement écrit .je joins un copié collé<br style="color: rgb(0, 0, 192); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; ">Un contemporain de Jules Verne, l'Américain Morgan Robertson , écrivit en 1898 un ouvrage , qui le rendit populaire....quatorze ans plus tard .Pourtant ce livre intitulé Le nauvrage du titan , sortit dans l indifférence génerale.Personne ne semblait s'intéresser à l , histoire du Titan pacquebot britanique supposé insubmersible de 243 metres de long , 75OOO tonneaux , trois hélices et vingts quatre canots de sauvetage, qui pour son voyage inaugural heurtait, au cours du mois d 'avril , un iceberg avant de disparaitre dans les flots, faisant 2000 victimes.<br style="color: rgb(0, 0, 192); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; ">On ne reparlera de ce livre qu 'en 1912 , lorsque le 14 avril, le plus moderne des paquebots construits par l'homme le Titanic coula de terre Neuve , au cours de son premier voyage , emportant par le fond 1490 victimes, noyées à cause d'un nombre insiffisant de canots de sauvetage .Le Titanic avais 269 métres de long , jaugeait 66000 tonneaux comportait trois hélices et vingts deux canots de sauvetage.Comportait trois hélice et vingt deux canots de sauvetage .Robertson avais donc imaginé le drame quatorze ans à l'avance et sa description de l histoire du titan fut trés proche de celle , réelle du titanic!!!!!!<br style="color: rgb(0, 0, 192); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; ">A noter qu une autre coincidence dramatique survint lors du naufrage du titanic .Un journaliste anglo saxon du nom de W;T Stead avais rédigé , à la sortie du livre de Robertson en 1898, un article qu il concluait ainsi : c est exactement ce qui pourait ce passer si les grandes compagnie de paquebots persistent à ne pas prévoir assez de canots de sauvetage pour tout le monde .Or , ultime et terrible ironie du destin , Stead est mort noyé à bord du titanic<br style="color: rgb(0, 0, 192); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; ">Jacques Mandorla journaliste spécialisé dans le paranormal <br style="color: rgb(0, 0, 192); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; "><br style="color: rgb(0, 0, 192); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; ">barre2bl2ki5.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Quand je pense que le capitaine avait été averti par plusieurs bateaux l'informant qu'il y avait des icebergs !

Tout sur le Titanic

http://titanic.pagesperso-orange.fr/

Je pense aux enfants, plusieurs par famille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 14147 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

le capitaine du titanic voulait gagner le fameux cordon bleu ,décerné au paquebot le plus rapide pour la traversée .

c'est çe qui expliquerait qu'il aurait ignoré les avertissements ? çe n'est qu'une hypotèse .

quand au titanic , les caissons étanches qui devaient le rendre insubmersible , n'avaient pas de toits .

çe qui fit que ,quand l'eau s'engouffra par la déchirure de la coque,les caissons se remplire d'eau et débordèrent suivant le principe des vases communiquant.

il semble que personne n'avaient imaginés une déchirure de la coque de cette enpleure .

le destin attendait , sous la forme d'un iceberg ,les malheureux dont l'heure de leurs destin avait sonnée .

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Je me souviens avoir lu sur le site que je donne plus haut qu'il n'y avait pas assez de bateaux de sauvetage, loin s'en faut !

Ce qui m'a frappée, c'est la proportion de disparus en 3e classe, celle des immigrants, lamentable.

178 survivants sur 706

en 1ère classe, 203 sur 325

La pauvreté qui frappe en bas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 14147 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

les immigrants et la troisième classe étaient logés en bas .

des portes fermées à clée leurs interdissait de pénétrer dans les premières classe en haut .

le titanic jugé insubmerstible , le nombre de canot de sauvetage avait étés réduit au minimum .

je pense que cela était une sorte d'action psycologique car , prétendre que le titanic ne pouvait pas couler , et mettre beaucoup de canots de sauvetage aurait été une contradiction ?

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Outre les récits de Morgan Robertson et de William Thomas Stead (ce dernier ayant péri dans le naufrage du Titanic justement !) cités précédemment, bien des sinistres présages ont entouré le paquebot d'une aura funeste avant même son embarquement pour le néant. Déjà, sur son chantier, à Belfast, des évènements avaient été perçus comme de mauvais signes par les ouvriers : un charpentier mourut d'ailleurs écrasé par une traverse sur laquelle glissa le bateau avant sa mise à l'eau (en plus, il penchait d'un côté !).

Des futurs passagers ont raconté avoir fait des rêves prémonitoires peu encourageants, notamment ce survivant qui fit longtemps des cauchemars où il voyait des chats hurlant jetés à l'eau par les fenêtres d'un immeuble inondé.

Avant le départ, on vit la chatte du navire fuir avec ses chatons pour regagner le quai à toute vitesse, et des voyageurs renoncèrent à y monter. Le capitaine Smith, pour rassurer une dame, prétendit que "même Dieu ne pourrait couler le Titanic", l'insubmersible Titanic donc ! Mauvais présage de plus.

Et son départ lui-même ne débuta pas sur des chapeaux de roues puisqu'il manqua heurter un autre paquebot : le New-York, alors à quai. Pendant les manoeuvres pour régler la situation, les remous des puissantes hélices du Titanic firent rompre les amarres du New-York, qui du coup fonça sur lui à le frôler de deux petits mètres. Ensuite, le Titanic, en faisant marche arrière, le repoussa vers le quai. Ces difficultés de dernières minutes retardèrent le départ d'une heure. Par la suite, on le sait, tout sembla se monter contre le malheureux paquebot : le temps doux pour la saison augmentant le risque d'icebergs sur le trajet, un incendie dans la salle des machines qui aurait décidé le capitaine à hâter le voyage, puis la perte de la paire de jumelles des officiers postés au nid de pie qui a empêché de voir l'iceberg à temps, etc.

Rien que le nom "Titanic" aurait été maléfique selon certains, "Titan" étant de la même racine que "Sheytan" et "Satan". La légende d'une momie ayant causé des malédictions a couru aussi mais cela a été démentie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×