Aller au contenu

Pourquoi croit-on davantage en le premier témoignage reçu ?


Messages recommandés

Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Salut. J'ai remarqué que lorsque nous recevons un témoignage nous avons largement tendence quand il a paru être convaincant, à reffuser les témoignages suivants même bien étayés. Parfois, nous nous bornons à rester sur nos positions même quand au fond de nous nous doutons, mais sans le laisser paraitre immédiatement.

Dans un hadith, Muhammad dit que chaque bébé nait selon la nature islamique, mais que ses parents les rendent zoroastrien, Juif ou Chrétien... Est-ce que l'éducation est si pressante, que nous ne parviendrions qu'exceptionellement à envisager penser autrement ?

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)

Tout dépend de la personnalité, j'en connais qui croient systématiquement le dernier qui a parlé. :sleep:

Et ce biais du "dernier à parler" est à mon avis le plus fréquemment constaté.

Dans les tribunaux, l'accusation parle en premier, la défense en dernier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Je pense avoir noté le contraire de ce que tu soutiens ici. Les personnes qui ont cru au premier témoignage sont presque toujours en alerte et sceptique sur les témoignages suivants. Parfois le fonctionement humain me fait pitié. Combien de fois on noie une information dérangeante avec une autre information pour faire oublier la première dans les médias ? On apelle cela la mémoire de poisson. On se souvient des trente dernières informations, ainsi quand on veut faire oublier une chose, il suffit de saturer la personne. :p

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
miq75 Membre 2 862 messages
90°‚ 42ans
Posté(e)

Peut être que vous de parlez pas de la même chose :

Un témoignage, c'est relater quelque chose qui sort de l'ordinaire. La première version qu'on entends à tendance à activer notre imagination. Les autres versions ne sont que des redites, avec des petites modifications, donc on s'implique moins dans la démarche d'imagination. Et plus on s'implique, plus on renforce notre opinion des événements.

En revanche dans une discussion ou un débat, quand il y a échange d'idées, ce sont souvent des questions qu'on s'est plus ou moins posés, qu'on a souvent déjà analysé sous plusieurs angles sinon au moins sous le sien, et celui qui parle en dernier conclue, et il se sert pour cela de son angle de vue. C'est donc plus facile d'être d'accord avec lui (surtout quand on en a marre du débat et qu'on ne cherche plus à mettre en avant son propre point de vue).

Bref, peut être qu'on écoute plutôt le premier a témoigner, mais aussi le dernier à débattre.

Modifié par miq75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Je crois que quand nous avons accepté un raisonement, même avec de nouveaux éléments, on quitte difficilement notre premier avis. Même en sciences, les théories nouvelles sont difficilement acceptées face à la théorie dominante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yoannbzh Membre 11 773 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

:plus: Frelser

Et même sur la religion, la politique,...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1 346 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Je pense que cela vient d'une identification de la personalité de l'individu à son avis. Si l'individu identifie sa personalité à son opinion alors si son opinion est remise en cause sa personnalité l'est, de ce fait il va éviter de reconnaitre ce qu'il perçoit comme une aggression de sa personnalité.

L'effet dont parle grenouille verte doit être simplement dû au fait qu'on se souvient mieux de ce qui commence et ce qui termine quelques chose, du coup le dernier argument est retenu (d'où l'importance de l'introduction et de la conclusion). Dans ce cas la personnalité est peu identifiée à l'opinion de l'individu donc le premier effet ne camoufle pas ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

C'est exact, dans une argumentation les premiers et les derniers arguments sont les plus cruciaux. Mais moi je parlais de discuter sur un sujet déjà discuté après prise de position.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirisme Membre 1 346 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

C'est la première chose dont je parle, la personne s'identifie à son opinion, considérant que si son opinion est remise en cause c'est elle même qui est remise en cause, empêchant donc la remise en cause de l'opinion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Idéalement, nous devrions accepter chaque argument réfutable et vérifiable qui s'impose comme un fait. Mais dans la pratique, c'est rarement le cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité