Aller au contenu

Finissons nous toujours par nous lasser de tout?


Messages recommandés

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 32ans
Posté(e)

Salut tout le monde.

bon ben voila mon sujet du jour qui parle de lui meme:

est ce que vous pensez qu'on finit toujours par se lasser de tout?

que ce soit, des gens, des choses, des activités.

est ce que la routine s'intalle inévitablement?

sommes nous quoiqu'il arrive condamné a la monotonie?

:dort:

qu'en pensez vous?

avez vous des témoignages? des exemples? des exceptions?

merci!

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Ved Membre 3 962 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

La vie est mouvement.

Notre nature profonde aspire au changement...

Alors une grande partie de nous ne peut se résigner à la routine, tu ne crois pas?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

:dort:

dans les choses, y a aussi une sous-catégorie : les idées ; celles-ci sont des biens protégés par la propriété intellectuelle... on ne s'en lasse, même non-publiés, puisque une idée non dépassée forme une sorte de toit au-dessus d' nos têtes -même si sur un forum par exemple on peut "nous" qualifier de crânes d'oeuf en raison de notre emploi des smileys-

après les loyers et autres choses nécessaires afin qu'on puisse déprimer en concert sont des détails de l'Histoire... bien sûr y a les vrais dépressifs, mais je n' pense pas que l'Ennui baudelairien les concerne ;

:dort:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1 068 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Je crois que la lassitude est un faux problème. Tout ce qui dure connaît des hauts et des bas et c'est à nous de savoir gérer et de reconnaître les moments "bas" sans accentuer le trait. Bien sûr, on peut parfois passer à autre chose, avoir de nouveaux centres d'interêts, vouloir rencontrer d'autres personnes, tout ne dure pas éternellement. Mais j'ai le sentiment que de nos jours, on "zappe" tout très facilement comme s'il devenait trop difficile de se concentrer sur une chose.

L'état passionnel est dopant mais c'est lui qui n'est pas éternel...les choses ne nous lassent pas, elles changent, ou nous changeons, et c'est l'incapacité à se confronter à ces nouvelles phases qui font que les passions s'éteignent ... soit parce que ça n'était pas si fort que ça, soit parce que nous avons le sentiment d'avoir fait le tour, soit parce que nous mêmes sommes incapables d'entretenir cette passion/ cet intérêt. Pourtant, je suis convaincue que ça vaut la peine de laisser couler et de voir comment les choses évolues.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Les seules choses dont je ne me lasse pas sont partie intégrantes de mon être. Par ex, la peinture, les chats :D, certaines causes...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 29 899 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

Les seules choses dont je ne me lasse pas sont partie intégrantes de mon être. Par ex, la peinture, les chats :D, certaines causes...

Et le forum :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aintiemlaligent
Invité aintiemlaligent Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que pour les activités si on se lasse c' est que l' on s' arrête sur des acquis.Si on a la mentalité de recherche de perfection on ne se lasse pas.

On ne se lasse pas non plus quand on voit les choses comme utiles et que l' on priviligie leurs fonctions au lieu de leurs apparences. Si on ne se laisse pas manipuler par la société de consommation.

Pareil pour les gens que l' on aime et qui sont intêressants.

Pour moi la routine ne veut pas dire forcément se lasser; Il faut juste trouver la routine qui nous convient.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animatrice 29 899 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 40ans
Posté(e)

Et puis il y a l'âge aussi, à 12 ans et à 60 ans tu n'as pas envie des mêmes choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité aintiemlaligent
Invité aintiemlaligent Invités 0 message
Posté(e)

C' est vrai mais pas forcément, je pratique les sports de combat depuis 25 ans et toujours avec la même passion. Moins de temps mais toujours la même passion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

Personnellement , je me lasse de ce qui est routinier (donc de beaucoup de choses) et qui finit par ne plus me procurer de sensations , d’imprévisibilité .

J'ai alors besoin de m'en écarter sans pour autant l’évincer , sans doute parce que quelque part la routine a quelque chose de rassurant aussi .

Cela va de la chose la plus basique à la plus importante .

Je pense que ce n'est pas de l'éternelle insatisfaction mais de l'éternel besoin de renouvellement , nourriture qui alimente notre moteur émotionnel .

Modifié par SAVANNA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VO2max Membre 2 513 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

J'ai la même meilleure amie depuis dix ans, je cours depuis huit ans, je lis assidument depuis mes six ans...Ces trois "passions" ont connu beaucoup d'aléas, mais l'envie de se battre pour les préserver a toujours été la plus forte, et aujourd'hui je les aiment plus encore que par le passé...:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 515 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

dans la vie certaines routines sont obligées ,manger ,boire dormir , mais elles restes agréables en principe .

comme la fait remarquer un intervenant , l'àge compte aussi .

on peut garder toute sa vie une passion pour certaines choses ,et se lasser pour d'autres .

avec le temps et l'expérience ,les habitudes pésent de tout leurs poids sur la personnes désabusée .

mème dans les couples , le temps peut émousser les sentiments et entrainer une certaine lassitude

ceux-çi sont comme un feu qu'il faut constament entretenir pour ne pas qu'il s'éteigne .

d'autres vacille quelque fois mais ne s'éteignent jamais .

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour le merle ,

dans la vie certaines routines sont obligées ,manger ,boire dormir , mais elles restes agréables en principe .

C'est effectivement un besoin vital , obligatoire et incontournable qui , cependant , au delà de sa nécessité est aussi un plaisir , par contre là où la lassitude peut intervenir est dans la consommation du même repas composé des mêmes ingrédients et ce , chaque jour .

--------

La répétition est en elle- même lassante , engendre un mécanisme édulcorant ainsi la saveur de ce qui pourtant ravissait nos sens .

Pour reprendre ton exemple du couple et donc des relations humaines , je pense que si la lassitude survient tôt ou tard au sein des couples , il n'en est pas de même dans les relations amicales et encore moins familiales .

Modifié par SAVANNA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 32ans
Posté(e)

Donc en fait plus précisement ce qui crée la lassitude, c'est la répétition.

il faut donc constamment innover?

il ne peut généralement pas y avoir de plaisir dans la stricte répétition?

:hu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ved Membre 3 962 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Je pense que la répétition peut s'avérer fondamentalement mauvaise pour nous,

Pour reprendre l'exemple de la nourriture : manger la même chose tous le temps= pas d'équilibre donc même si ça peut être agréable ( de ne manger que des apéritifs, de la bière et du chocolat), cela va créer des déséquilibres et le corps l'exprime très rapidement.

Il en est de même concernant les gens que nous fréquentons, à ceci près que les gens évoluent en même temps que nous : si les chemins sont parallèles, alors l'amitié durable est enrichissante (mais si au contraire nous nous enfermons dans les stéréotypes de notre "bande d'amis", cela est plutôt dégradant et limitant pour nous...)

De même pour un tas de choses... Même si c'est plus difficile d'en parler car leur impact sur nous n'est pas perçu par tout le monde et peu de gens y sont réceptifs : la musique, les couleurs qui nous entourent, que nous portons... Heureusement la nature fait bien les choses et alterne les saisons...

il ne peut généralement pas y avoir de plaisir dans la stricte répétition?

Du plaisir oui, mais peut être un plaisir malsain : comme celui de la dépendance, le plaisir qui cherche à combler un vide (mais qui finalement ne le satisfait jamais, puisque nous continuons à consumer ce plaisir).

Que recherchons nous réellement à travers ce plaisir ? .. c'est la véritable question pour moi.

Modifié par Ved
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1 068 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Beaucoup de gens sont rassurés par la répétition, la routine, dans une certaine mesure elle est source de bien être car sécuritaire. Bien sûr elle ne se suffit pas à elle même mais considérant les relations humaines, il y a peu de chance que cela stagne, dans le bon ou le mauvais sens.

C'est l'ennui et la frustration qui sont à la base d'une cassure à un moment. On peut être très routinier et ne pas s'ennuyer, ne pas manquer...c'est quand c'est le cas qu'on a envie de "passer à autre chose".

Il y a aussi des éternels insatisfaits, parce qu'ils ne savent pas dans le fond ce qu'ils cherchent vraiment...et se tournent aussi beaucoup vers des sources extérieures de satisfaction alors que le problème peut très bien se trouver à l'intérieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 32ans
Posté(e)

@ VED & @ GARDIANNE:

merci beaucoup!

c'est tres interressant de vous lire.

je trouve que vous avez entierement raison.

au sujet des "éternels insatifaits", cela veut dire, que la satisfaction nécessite la connaissance?

on serait constament en quete d'innovation tant que on ne saurait pas ce que l'on veut?

si on admet qu'il ya des gens qu'on ne saura jamais, ca veut dire aussi qu'on suppose qu'on ne saura jamais vraiment heureux?

(au sens de pleinitude et d'accomplissement)

la vie serait donc une eternelle et sempiternelle recherche?

:|

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 515 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour le merle ,

dans la vie certaines routines sont obligées ,manger ,boire dormir , mais elles restes agréables en principe .

C'est effectivement un besoin vital , obligatoire et incontournable qui , cependant , au delà de sa nécessité est aussi un plaisir , par contre là où la lassitude peut intervenir est dans la consommation du même repas composé des mêmes ingrédients et ce , chaque jour .

--------

La répétition est en elle- même lassante , engendre un mécanisme édulcorant ainsi la saveur de ce qui pourtant ravissait nos sens .

Pour reprendre ton exemple du couple et donc des relations humaines , je pense que si la lassitude survient tôt ou tard au sein des couples , il n'en est pas de même dans les relations amicales et encore moins familiales .

bonjour

il y à des cas à part ou la répétition peut rester un plaisir et un besoin .

certaines personnes sont passionnées par leurs métier .

des couples ayant quelques dizaines d'années de mariage , restent amoureux comme au premier jour .

l'amitié peut résister contre vents et tempètes .

la ou le chène est déraçiné , le roseau de l'amitiée plie mais ne rompe pas .

bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que la répétition peut s'avérer fondamentalement mauvaise pour nous,

Pour reprendre l'exemple de la nourriture : manger la même chose tous le temps= pas d'équilibre donc même si ça peut être agréable ( de ne manger que des apéritifs, de la bière et du chocolat), cela va créer des déséquilibres et le corps l'exprime très rapidement.

Il en est de même concernant les gens que nous fréquentons, à ceci près que les gens évoluent en même temps que nous : si les chemins sont parallèles, alors l'amitié durable est enrichissante (mais si au contraire nous nous enfermons dans les stéréotypes de notre "bande d'amis", cela est plutôt dégradant et limitant pour nous...)

De même pour un tas de choses... Même si c'est plus difficile d'en parler car leur impact sur nous n'est pas perçu par tout le monde et peu de gens y sont réceptifs : la musique, les couleurs qui nous entourent, que nous portons... Heureusement la nature fait bien les choses et alterne les saisons...

il ne peut généralement pas y avoir de plaisir dans la stricte répétition?

Du plaisir oui, mais peut être un plaisir malsain : comme celui de la dépendance, le plaisir qui cherche à combler un vide (mais qui finalement ne le satisfait jamais, puisque nous continuons à consumer ce plaisir).

Que recherchons nous réellement à travers ce plaisir ? .. c'est la véritable question pour moi.

plus.gifplus.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité