Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Les differents electorats et les hommes politiques


Messages recommandés

femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

Salut tout le monde!

VOTRE ATTENTION s'il vous plait!

ce sujet se veut tres sérieux et pose un véritable débat de fond,

alors je vous demande du respect et de la franchise dans vos interventions.

merci.

Le thème est de dresser SELON VOUS quels seraient les proportions des differents electorats en france sur les 5 principaux courant politiques/economoniques.

Je vous donne MON exemple de reponse.

les electorats se repartissent ainsi:

Courant d'extreme gauche (communisme): 10% des francais.

Courant de gauche (socialisme): 20% des francais.

Courant centriste (social-liberaliste) 30% des francais.

Courant de droite (néo -liberaliste): 20% des francais.

Courant d'extreme droite (ultra-capitalistes): 10% des francais.

Non-interressés et sans opinion politiques: 10% des francais.

je pense donc que globalement les francais sont equitablement répartis selon les differents courants politiques. (ce n'est que mon impression, je ne peux pas le prouver)

Mais notez bien que j'ai parlé de COURANTS (idéologies)politiques et non pas de PARTIS (institutions) politiques!

ce qui veut dire et explique que par exemple en ce moment le PS et L'UMP ne sont pas clairement des partis de gauche et de droite, a cause de la politique ambigue et controversée de leur dirigeants.

c'est justement a cause de ces retournements politiques et ces jeux de seductions que les principaux partis politiques francais (UMPS) actuels arrivent a déborder hors de leur electorat de base et empiétter sur d'autres territoires pour optimiser leur chance de succès.

Seuls les extremes (FdG & FN) echappent a cette logique démagogiques et restent droits dans leurs bottes.

que pensez vous de cette analyse?

quelle est la votre?

la fin justifie t-elle les moyens en politique?

faut il chercher a séduire d'autres electorats que ceux de son parti?

a vos claviers merci!

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
ivo marin Membre 1338 messages
RAMBO‚ 42ans
Posté(e)

Je voudrais savoir sur quoi tu te bases pour affirmer que les électorats se répartissent comme tu l'a défini : 10, 20, 30, 20, 10.

Première chose, en France, nous sommes tous des capitalistes. Et ceux qui se disent communistes ou à gauche toutes, si on venait à rentrer chez eux sans frapper à la porte, ils seraient parmi les premiers à nous virer.

Donc je ne crois pas que tes adjectifs qualificatifs que tu as placé à coté des courants politiques soit fondé.

Ensuite l'Umps déborde hors de leur électorat par leur discours, et non par leur actes qui ne sont que du dépoussiérage.

Ensuite le FN, ce n'est pas un extrème comme tu te plais à le dire. Un courant politique qui inspire de l'autorité n'est pas un élément suffisant pour le qualifier d'extrème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

Je voudrais savoir sur quoi tu te bases pour affirmer que les électorats se répartissent comme tu l'a défini : 10, 20, 30, 20, 10.

Ce n'est que MON opinion d'apres ce que je vois, j'entends et je lis.

Première chose, en France, nous sommes tous des capitalistes. Et ceux qui se disent communistes ou à gauche toutes, si on venait à rentrer chez eux sans frapper à la porte, ils seraient parmi les premiers à nous virer.

Donc je ne crois pas que tes adjectifs qualificatifs que tu as placé à coté des courants politiques soit fondé.

Je ne crois pas. a mon avis, il y a reellement 10% de francais qui se sentent tres communistes dans leur idéaux. et a ce titre ils seraient pret a tout partager sans probleme s'il y avait toute une organisation politique de la société autour de cette valeur.

(sinon evidement PERSONNE ne voudrait qu'on abuse de sa générosité)

mais je precise que ce raisonnement est aussi bien valable pour les 10% de francais ultra capitalistes, qui s'en fouteraient bien que toute aide sociale soient supprimées si ca peut les alléger de quelques impots.

bref ce sont des visions de sociétés diamétralement opposées qui pourtant cohabitent dans la meme nation.

Ensuite l'Umps déborde hors de leur électorat par leur discours, et non par leur actes qui ne sont que du dépoussiérage.

Bah oui, la stratégie ne doit pas etre non plus contre productive. si dans les actes L'umps débordait trop sur d'autres electorats, ils risqueraient de perdre leur socle dur de base.

Ensuite le FN, ce n'est pas un extrème comme tu te plais à le dire. Un courant politique qui inspire de l'autorité n'est pas un élément suffisant pour le qualifier d'extrème.

"Extreme" n'est qu'un adjectif. il ne faut pas le voir dans ma bouche comme quelque chose de péjoratif. et je rapelle bien qu'il faut faire la nuance importante entre COURANT et PARTI politique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

ce qui veut dire et explique que par exemple en ce moment le PS et L'UMP ne sont pas clairement des partis de gauche et de droite, a cause de la politique ambigue et controversée de leur dirigeants.

La politique de l’UMP depuis dix ans a une très grande cohérence.

Les décisions majeures : « réforme de l’État » (c’est-à-dire suppression ou privatisation des services publics et administrations), réduction des droits sociaux à la retraite, aux soins, à l’indemnisation du chômage, augmentation de la durée légale du travail (« assouplissement » des 35 heures, « journée de solidarité »), libre cours à la spéculation immobilière, défiscalisation des entreprises et des hauts revenus, transferts publics croissant au profit des entreprises, endettement massif de l’État, maintien du chômage au plus haut niveau possible, toutes ces décisions vont dans le même sens : augmenter la rentabilité du capital au dépens de la rémunération du travail et des dépenses socialisées.

faut il chercher a séduire d'autres electorats que ceux de son parti?

Tous les partis cherchent à convaincre le plus grand nombre. Selon les options qu’ils veulent appliquer, ils doivent, pour certains, exposer simplement leur programme, tandis que d’autres ne peuvent convaincre le grand nombre sans user de démagogie.

Première chose, en France, nous sommes tous des capitalistes.

La majorité des français vivent de leur travail, et non de leur capital. Ils ne sont donc pas des capitalistes.

Et ceux qui se disent communistes ou à gauche toutes, si on venait à rentrer chez eux sans frapper à la porte, ils seraient parmi les premiers à nous virer.

Oui, mais ils défendent la retraite par répartition, la sécurité sociale, l’école publique, et proposent pour certains la gestion communiste d’autres aspects de la vie sociale.

Ce qui les rend bien plus communiste que ceux qui souhaitent la privatisation et le capitalisme généralisé, non ?

Ensuite le FN, ce n'est pas un extrème comme tu te plais à le dire. Un courant politique qui inspire de l'autorité n'est pas un élément suffisant pour le qualifier d'extrème.

Les fondateurs, les idées, les dirigeants, les intellectels amis du Front National, la sympathie des militants Front National pour le régime de Vichy, voire pour le régime nazi, entre autres choses, situent très nettement ce parti à l’extrême droite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oh-dae-soo Membre 802 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Les politiques n'ont même pas d'opinion, ils répondent à une demande ... alors les gens!

Il n'y à qu'à voir ceux qui ont quitté le Modem et le PS pour aller à l'UMP.

:yahoo:

Ils avaient des opinions tu crois?

Allons allons!!

C'est bien pratique les étiquettes politiques.

Diviser pour mieux régner.

Pourquoi on parle (vote ) pour des individus et des partis au détriment des programmes, c'est un truc auquel je n'ai jamais rien compris.

:unknw:

La pluparts des gens choisissent un programme, si la personne en charge de l'appliquer n'en est pas capables elle est démise de ses fonctions, simpe.

Alors qu'en votant pour une girouette le résultat assuré n'est pas escompté.

Se toute facon ce sont des crapules, ils se conspuent devant les caméras et puis s'embrassent sur la bouche le soir venu.

:spiteful:

Non-interressés et sans opinion politiques: 10% des francais.

:hu:

Autour de moi c'est apparement plus de 10% mais ça doit dépendre des endroits.

Et si on tient compte des personnes non inscrites sur les listes élèctorales, des abstentions et du vote blanc ça donne quoi.

Finalement ça ne veut rien dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donny Membre 621 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Normal, ils ne votent que pour des gens qui n'ont plus aucun pouvoir. Après ils se plaignent qu'ils ne remplissent pas leur promesses... mais ils n'en n'ont pas les moyens. Cela fait, de plus en plus de gens se désintéresse de la politique. Et plus ils se désintéresse de la politique, plus il est facile de voler la démocratie... et ainsi de suite. C'est un cercle vicieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×