Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le Christ ( révélation )

Messages recommandés

MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Je viens ici apporter une nouvelle forme d' étude faite sur le christ ...

Jésus Christ n'est pas la seule représentation du christ .. Christ est fils de dieu, force cosmique dont l'esprit divin peut être incarné en l'homme ..

Ses attributs sont la croix et l'auréole solaire ... ( la colombe pour la paix )

Tout est déformation mais la vérité tant à apparaitre ...

Le christ chez les toltèques

Quetzalcoatl, dieu Toltèque des vents, troisième fils du couple divin Ometecuhtli et Omecihuatl, tous deux seigneurs de la dualité, était représenté avec des vêtements argentés comme des rayons de Sélène, une demi-lune sur la poitrine, et portant le masque sacré ; dans la main gauche, le Chimalli, sur lequel est dessiné le symbole de l’étoile du matin ; dans la main droite, le Macuauhuitl pour la lutte.

Sous une autre forme de représentation, cette divinité apparaît au milieu des nuages comme l’Etoile de l’Aube.

Elle porte une seule ceinture à la taille et, sur le dos, un tissu avec deux croisillons égaux.

Dans un de ses hiéroglyphes, elle apparaît avec la tête et les boucles d’oreilles en forme de disques, moustache en forme de disques vers le nez, sur les joues des triples disques au milieu desquels sont dessinées deux croix de Malte.

Quetzalcoatl est le Christ cosmique Nahua qui, en l’an Ce Acatl (895), s’est incarné dans le foyer de Iztacmixcoatl et Chimalma.

De nature mystique et austère, il a commencé très jeune à pratiquer le jeûne et la pénitence. A trente ans, il fut nommé Grand Prêtre et monarque de Tollan (Tula, Etat de Hidalgo, au Mexique).

D’autres annales Toltèques disent ceci : Banni de sa patrie, il y retourna après de nombreuses années, apportant des pays lointains une civilisation très avancée et une religion monothéiste d’amour pour tous les hommes. Une autre de ces chroniques dit ceci : il arriva à Tollan par Panuco, il venait de la mer sur un navire ; il était blanc et barbu, et portait une tunique bordée de petites croix rouges.

En tant qu’instructeur, les Nahuas le représentaient avec une mitre d’or doublée de peau de tigre et de plumes de Quetzalli, un surplis magnifiquement orné et des boucles d’oreilles en turquoise ; un collier d’or d’où pendent de minuscules et ravissants escargots de mer ; une cape en plumes de Quetzalli représentant des flammes et un Cactli en peau de tigre, avec de longues bandes, qui se croisant montent jusqu’au dessus des mollets, et d’où pendent des petits escargots de mer;

dans la main gauche, des écussons avec une étoile à cinq branches au centre ; dans la droite, un sceptre d’or avec des pierres précieuses.

Il leur apprît à cultiver la terre, à classer les animaux, à tailler les pierres précieuses, leur enseigna également la fonte des métaux, l’orfèvrerie et la céramique.

Puis l’astronomie et l’usage du calendrier. Il interdit la guerre et les sacrifices humains et d’animaux ; étaient sacrifiés le pain, les fleurs et les Copalli. Il interdit l’homicide, le vol, la polygamie et tout mal chez les hommes.

A Tollan il fonda un Temple de Mystères avec quatre grands temples d’idole : le premier était en bois de cèdre avec des décorations vertes ; le second, en cèdre avec des décorations de corail ; le troisième, en cèdre avec des décorations faites d’escargots de mer ; le quatrième, en cèdre décoré de plumes de Quetzalli. Lui et ses disciples y priaient, jeûnaient et pratiquaient la pénitence.

Il leur parlait de Ipalnemohuani (Celui par qui nous vivons), de la création du monde, de la chute de l’homme, du déluge, du Christ et de son Evangile, du baptême, de la circoncision et de la croix (symbole de l’immortalité de la vie et de la rédemption du genre humain), leur recommandant de l’utiliser dans les autels des temples et dans leurs foyers.

Il donna un nom aux villages, aux montagnes et aux vallées.

C’était un instructeur divin et il fut renié et persécuté par ceux-là mêmes à qui il était venu enseigner à aimer et à vivre.

Ils le persécutèrent et, dans sa fuite de Tollan, il se réfugia un certain temps à Teotihuacan (lieu d’adoration) ou il laissa un Temple ouvert, sur l’autel duquel les Maîtres se livrèrent à l’autosacrifice et à la solennelle cérémonie du Nouveau Feu.

L’autel de ce Temple était décoré avec des têtes de Serpents émergeant du calice d’une fleur, lesquelles symbolisent Quetzalcoatl tombé dans les abîmes atomiques humains ; les coquillages blancs et les escargots rouges qui les décorent sont l’emblème de l’origine primaire de la divinité.

De Teotihuacan il passa a Cholula ou il vécut vingt ans, mais il dut fuir à nouveau en raison de la guerre. Avec quatre de ses disciples, il se rendit à Coatzacoalcos ; selon les annales, il construisit un radeau sur lequel il prit la mer et disparut. Mais, avant, il annonça que des blancs et barbus comme lui devaient arriver par mer de l’orient et qu’ils s’empareraient de Anahuac.

Nous savons que la prophétie se réalisa, des hommes blancs et barbus vinrent de la mer par l’Est, mais pas pour évangéliser par le biais de la parole, sinon par l’épée : Priez sans cesse pour trouver le Seigneur dans la joie et non dans la douleur.

( Ces trois personnages pourtant décalés portent les même attributs .. à savoir, la croix, le cercle solaire et le serpent ) ..

quetzalcoatl_humingbird.jpg220px-Christus_Ravenna_Mosaic.jpg220px-Re-Horakhty.svg.png

Le magnifique serpent à plumes de Quetzalli est l’emblème de l’homme divin Nahua, Quetzalcoatl, qui s’incarna en Adam et tomba en cédant à la tentation du serpent biblique.

Le summum de la beauté est la femme.

La nature, la musique, les fleurs, un paysage, un enfant, vont nous émouvoir, mais la femme non seulement nous émeut, mais nous attire, nous inspire, nous provoque.

Depuis l’enfance, nous avons la nostalgie de sa tendresse car elle est l’autre moitié de notre être, et vice-versa.

Lorsque nous aimons, pendant l’union sexuelle, nous sommes comme des dieux.

Les Tlamatinime (philosophes, initiés) savaient se retirer pendant l’acte sexuel, sans éjaculer le liquide séminal.

Alors les hiérarchies solaires et lunaires utilisaient un seul spermatozoïde pour féconder la femme.

Ce furent les anges déchus qui apprirent aux hommes et aux femmes à éjaculer le liquide séminal ; et c’est ainsi que, de leur état paradisiaque, ils tombèrent dans l’animalité où ils se débattent depuis lors

.

Quetzalcoatl, notre divin copain, élève toi, victorieux, dans leur colonne vertébrale !

En raison de la violation du sixième commandement de la Loi de Dieu : Tu ne forniqueras pas, en descendant dans les abîmes atomiques de l’homme et de la femme, le magnifique serpent à plumes de Quetzalli se transforma et dut ramper sur le ventre dans la boue car il fut maudit.

Dans nos glandes séminales est enfermé le magnifique serpent à plumes de Quetzalli qui se réveille et se lève seulement suivant l’influence de la magie amoureuse.

Il est également l’emblème Nahua du Feu sacré de l’Esprit-Saint qui, en montant par le septuple canal de la moelle épinière, nous convertit en anges.

Dimanche ou Sun day, jour du soleil, jour du christ ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Intéressant.

Mais j'ai du mal avec cette histoire de serpent et le rapprochement à jesus. Sachant qu'il est le symbole de la tentation dans la Bible en général, Ancien + Nouveau (serpent Lucifer, le serpent écrasé, etc...).

Adam en serpent, ça voudrait dire qu'Adam était en fait celui qui incita Eve à "manger le fruit défendu" ?

Ce qui donne une autre grille de lecture de la Bible, quand on connait l'importance de la Genèse.

Peut-être je fais fausse route dans la compréhension du texte.

Merci en tout cas, ça peut être une base de reflexion sachant que Mahomet, on le sait maintenant, a tiré beaucoup de ses enseignements auprès des chrétiens syriens, que Moïse a tiré beaucoup d'enseignements auprès de la civilisation égyptienne, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

le serpent ou le dragon représenté aussi par le ying yang, bien et mal, n'est pas le diable ..

Il est " bon " comme l'indique le texte, lorsque nous savons le retenir ..

Mais les anges déchus, ( lucifer ) apprirent aux hommes à lacher le sperme d'ou naquît la bestialité ..

Le serpent est la représentation de l'ADN, il es neutre, mais nous l'utilisons dans le mal .. de part l'une des interdictions premieres, des 10 commandements de dieu ..

220px-DNA_structure_and_bases_FR.svg.pnglogo_medecine.png

Ce qui est intéréssent d'analyser, c'est aussi le fait que cela signifierait que l'amour corporel n'est pas interdit .. seul l'éjaculation du serpent le serait ..

Le serpent ne devrait être autorisé que pour la reproduction dans l'amour ..

P.S : nous savons tous que la bible a été usurpé quelque peu dans le but de nous éloigner d'une vérité et d'en faire un dogme ( romain + vatican ) .. c'est ce genre d'étude qui permet de récréer une forme censé d'analyse du christ ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2812 messages
ventoux ‚ 42ans
Posté(e)

En tous cas ,il aimait bien se deguiser et aimait les escargots de mer!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bng11 Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

le christ est en chacun de nous... c'est pas par des études sur les serpents que vous allez le trouver ! Cherchez, vous trouverez (Matthieu)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

oui .. mais ça n'empeche pas d'être rationnel dans ses études, pour éviter la manipulation .. merci ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bng11 Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Tu ne pourras trouver de sens à la Vie dans le rationnel. La science ne peux malheureusement pas répondre à cette question. C'est en chacun de nous que se trouve la réponse,

Bien à toi,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

je ne parle pas de science, ok ? je parle de ce qu'a compris l'humanité à travers différents courants spirituels de ce qu'est l'univers et le christ ...

Entre nous reste a savoir lequel de nous deux est le plus croyant, ou, lequel a quelque chose à apprendre à l'autre en terme de compréhension de dieu .. je ne te connais pas, je ne juge pas ..

bien à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Dieu a dit que le serpent ramperait et se nourrirait de poussière. ("tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie").

Et il y a quelques décennies on s'est aperçu que le serpent mangeait effectivement de la poussière, pour lui ça a une fonction précise pour lui mais je ne sais plus ce que c'est.

Et il n'y a que dans le christianisme que le serpent est considéré comme une émanation de Satan.

Il représente l'amertume dans le judaïsme et (je sais plus) en Islam.

Juste pour ajouter...

I

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Tu sais comme moi Imanouèl que les textes ont des sens multiples ..

Le microcosme et le reflet du macrocosme ... dieu a créé une structure ou les composants internes et externes sont régis par les mêmes fonctions ..

Si le serpent rampe sur le sol, qu'il est l'animal représentant tout ce qui est rattaché à sa forme .. il se peut qu'il rampe aussi au niveau cellulaire, possible aussi pour le spermatozoide non ?

Ce que nous avons fait de lui en croquant dans la pomme a peut être fait de lui quelque chose d'ingrat dans notre monde alors qu'il ne l'était pas ?

Lucifer est un ange déchu bien avant qu' adam croque dans la pomme, ils ne sont donc pas la même personne ? je me trompe ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hibernatus Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

C'est une grande erreur de considérer que l'homme est un être raisonnable. Le pouvoir de raisonner ne confère pas la raison quotient-intellectuel.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Je me demande comment on peut se sentir intelligent avec si peu ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chribou Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚ 60ans
Posté(e)

le christ est en chacun de nous... c'est pas par des études sur les serpents que vous allez le trouver ! Cherchez, vous trouverez (Matthieu)

Mais il est pourtant dit:Soulevez une pierre et vous me trouverez.

Ca peut parfois être un serpent,qui est quand même l'anagramme de repents et quand le repentir y est le Christ n'est peut-être pas très loin non plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Les Ashanincas disent toujours : "Si tu veux comprendre le langage de la nature, fais attention aux similarités au niveau de la forme; c'est ainsi que la nature parle ...

41073198.jpg

Christ au serpent en bois sculpté et ciré. France, début du XVIIe siècle

La position du serpent sur le dessein correspond à la lune

La Lune est hébreu est Levanah (hnbl de la racine Levan, bl, blanc), qui est un nom féminin et cela nous est rappelé par Bahir verset 198 : "Les graines de la datte sont, comme celles de la femme, fendues ; elles correspondent à la puissance de la lune en haut"

En hébreu, la lune se dit Levanah = h n b l = 30 + 2 + 50 + 5 = 87 or, 87 est aussi la numération de "vla", l'arbre ou atrophie. Et Shemesh = sms = 300 + 40 + 300 = 640 qui est aussi la numération de Mem, qui relie donc le Soleil à la lettre qui désigne les Eaux !

Levanah + Shemesh = 727. Transcrit en hébreu, cela nous donne donc deux Zaïn entourant un Beth : zbz. Deux gardiens pour la lettre de la Création...

Notons que Etoile, Koukab, bkvk, a pour valeur 48 et donc, par réduction, 12, ce qui est une allusion aux 12 décans du Zodiaque. Mais la petite valeur est 3, trinité des luminaires, et aussi place des Etoiles dans l'ordre de la Création.

L'union des trois luminaire nous donne comme résultat 727 + 48 = 775 qui par réduction nous donne 19 et donc 1, l'Unité. Et cette unité va nous être démontrée dans le développement qui suit.

Meour = rvam signifie "Luminaire", il est le terme utilisé, pour désigner la lune et le soleil. Sa numération est 247.

Et 247, par réduction arithmosophique nous donne 13, qui est la numération d'Achad, UNITE et de AHAVAH, l'Amour. Cette numération de 247 est également celle du terme "Alhi Houlmim" qui est un des noms de Dieu. Dans la Torah, le mot meour est mal orthographié, et on lit à sa place Me'er (au pluriel), ram, qui signifie "douleur" et dont la numération est 241 qui est aussi la numération de "Aram" = Exalté ou Irouq, qvry, vert. Levanah peut se lire aussi Leb haNoun, ) h bl, "Le Coeur du Noun" – Noun écrit en entier ) vn est le terme qui signifie "accroissement", "propagation" - et la Lune est bien la Sphère de l'accroissement, en un de ses aspects du moins - ou bien on peut lire "Coeur de la distinction" Leb Nah ou Leb Han "Coeur, attention !" ou encore Li Haben, ]bhl, "de l'ébène" - ébène, bois noir symbolisant la nuit que la lune gouverne - ou Bilhan, ) hlb, "leur décrépitude" - et la décrépitude est le décroissement d'une des phases de la lune - ou, enfin, hlbn, nebelah, une carcasse, un cadavre - et qui nierait l'aspect mortifère que peut revêtir la lune ?

Il est également assez intéressant de voir que le mot "coeur", Leb, bl, est l'ouverture du mot désignant la lune, Levanah. Et, la lune est aussi la Shekhinah. Donc, en la Shekhinah, sous son aspect lunaire est présent le Coeur, qui est de numération 32, signifiant les trente-deux Sentiers de la Sagesse.

Et si nous revenons au Noun, dont la valeur est 50, nous ne pouvons nous empêcher d'y voir les 50 Porte de l'Intelligence. Ainsi, la Lune renferme peut-être le secret des 32 Sentiers et des 50 Portes, ou veut-on nous signifier que les trente-deux Sentiers mènent aux secrets des 50 Portes de l'Intelligence? Quoiqu'il en soit, la Shekhinah lunaire renferme ainsi l'intelligence et la sagesse...

Dans le Sepher Yetsirah, la lettre Teth est attribuée à la Lune et au vendredi comme jour de la semaine. Mais signalons toutefois, que contrairement à ce que nous pouvons lire ici, la Lune est habituellement attribuée à la Sephirah Yesod alors que le Soleil est attribué à la Sephira Tiphereth.

Pour en revenir au serpent,

Le rappel est fait du Christ, "Serpens, Christus, proper sapientiam", considéré par les Pères de l'Eglise comme le Serpent crucifié en rappel du serpent d'Airain élevé par Moïse sur l'Etendard pour la guérison des Hébreux mordus par les Brûlants.

En Orient, le Bouddha est assis sur le serpent Mucilaci.

Bouddha.jpg

L'homme de sagesse, qui a sût dominer sa connaissance, en alliant ces deux derniers dans le bien sans déroute de l'ego

Serpent-d-airain2.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chribou Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚ 60ans
Posté(e)

Je veux bien avoir l'esprit ouvert mais il ne faudrait pas s'imaginer non plus qu'on est prêt à avaler n'importe quoi sans plus d'explications.

Pour les morsures de serpents il suffit d'être créatif et imaginer que Longinus a aussi avec sa lance perforé la vessie de Jésus et que l'urine qui s'en est éjectée est devenue le graal puisque l'urine est le filtrat du sang alors il suffit d'appliquer de sa propre urine sur la morsure.

Les esséniens pratiquaient l'amaroli qui consiste à reboire son urine selon un rituel qui leur permettait de vibrer au rythme de l'univers.

Dans un monde idéal et en temps propisse on boirait même l'urine de son prochain et de sa prochaine afin de mieux connaître leur besoin.

Piss & Love

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MoiToad Membre 2028 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

J'ai fait une faute ? dis moi ... pas de probleme ..

Ou même une explication, j'abrège peut être trop ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chribou Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚ 60ans
Posté(e)

Pour ce qui est de la faute je n'irais pas jusque là mais concernant tout ce que tu nous as dit sur la numération des symboles hébreux là oui effectivement il m'a semblé que tu es allé un peu rapidement en affaire et personnellement tu n'as pas réussi jusqu'à maintenant à me convaincre que tous ces liens que tu as établis entre ces symboles sont vraiment pertinents,enfin j'en doute un peu mais c'est peut-être dû à mon ignorance.

Pour ce qui est de mes commentaires concernant l'amaroli,la vessie et l'urine ce n'était pas de l'ironie à ton endroit j'étais hélas très sérieux d'ailleurs je teste moi-même l'urino-thérapie et ce serait merveilleux pour tout le monde si ça devait devenir une panacée comme certains le pensent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2812 messages
ventoux ‚ 42ans
Posté(e)

Je ne boirais pas ma pisse mais ces revelations ou plutot ces interpretations me font juste croire que ca pourrait faire un bon film!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sweet Sweetie Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
L'homme de sagesse, qui a sût dominer sa connaissance, en alliant ces deux derniers dans le bien sans déroute de l'ego

Le serpent, allégorie de la connaissance, je trouve ça intéressant, le chamanisme toltèque à une approche très intéressante de la connaissance (que l'on retrouve dans de nombreux autres courants orientaux, où la connaissance et l'illusion).

Au passage, pour Je-ne-sais-plus-qui, Lucifer n'est pas cité dans la bible plus de trois fois, et à aucun moment il ne désigne un serpent, ni un ange déchu. De souvenir, Lucifer est un titre; qui a même été accordé à Jésus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
angelot Membre 1347 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

MOITOAD

il n'y a pas que chez les sud américains et en égypte que l'on retrouve une symbolique christique, mais dans la mythologie gréco-romaine aussi.

zeus pater, (jupiter) le dieu suprême, choisit et féconde une femme parmi les humains. de cette union naît un demi dieu, héraclès (hercule). après une longue mission sur terre (les 12 travaux et le reste) il meurt lié sur un poteau en bois en haut d'une falaise avant de ressusciter dans le royaume (d'argos je crois) dont il est l'héritier.

si je ne m'abuse, cette théorie de retrouver christ dans les religions avant et après sa venue, lui étant comme au centre de l'histoire, s'appelle la propédeutique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×