Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Cynthia Nixon : "Pour moi, l'homosexualité est un choix"


Messages recommandés

metal guru Membre+ 26813 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
forum

Cynthia Nixon : "Pour moi, l'homosexualité est un choix"


Mercredi 25 janvier - 00:02

Cynthia Nixon a fait son coming out en 2004 et vit une histoire d'amour avec sa compagne depuis plusieurs années déjà. Alors que beaucoup de personnes pensent que la sexualité est innée, la comédienne assure que son homosexualité a été un choix.



    Cynthia Nixon va s'attirer les foudres de beaucoup de monde. Alors que la plupart des homosexuels assurent que leur sexualité n'a pas été un choix et qu'elle est définie dès la naissance, la comédienne pense le contraire, du moins pour elle. En effet, en couple avec une femme depuis plusieurs années, elle assure qu'elle a choisi son homosexualité. "J'ai fait un discours récemment, un discours de responsabilisation à l'usage d'un public gay, et le discours comprenait la réplique: 'J'ai été hétéro, et j'ai été gay, et gay c'est mieux'. Ils ont voulu que je change ça, parce que ça sous-entendait que l'homosexualité était un choix. Or, pour moi, c'est un choix. Je comprends que ce ne soit pas le cas pour beaucoup de monde, mais pour moi, c'est un choix, et à mes yeux, on n'es pas déterminé par son homosexualité", explique-t-elle au New York Times.


Suite de l'article...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Je trouve son discours courageux et cohérent. Elle a raison de se réapproprier son histoire et d'en empêcher toute récupération, même pour la "bonne" cause. C'est une personnalité qui a toujours été honnête quelque soit le sens et je trouverais dommage qu'elle se prenne un jeter de cailloux pour cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

:dort:

en fait elle a toujours été homo

l' truc c'est qu'elle refoulait...

(les filles sont toutes plus ou moins homos, surtout à l'adolescence, par la suite chaque fois qu'elles connaissent des déboires amoureux, au début elles nous allument -nous les mecs veux-je dire- pis très vite elles se blottissent dans les bras les unes des autres -en réalité sont pas tristes, ce sont des congratulations- ça donne des "ma beauté", "ma belle" etc... -note : on n'a pas l'équivalent entre nous -les mecs-)

pis surtout c'est une actrice alors aussi bien elle fait semblant

on peut pas savoir en fait..

:dort:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Une préférence est-elle un choix ou une influence subie ?

C'est un peu des deux, à mon sens. On ne peut pas cloisonner autant les parts innées -qui restent à prouver- et acquises qui régissent notre sexualité (et notre vie en général), qu'on soit homo, bi, hétéro,... On n'est pas passif par rapport à sa vie, et sa vie sexuelle. Cynthia Nixon parle de son choix de vie (elle a eu l'embarras du choix mais certaines personnes ne fonctionnent pas forcément comme elle) et je pense qu'elle veut juste souligner qu'on reste avant tout des êtres qui font des choix tout le temps et que l'homosexualité n'est pas un ogre totalitaire qui régirait tous les aspects d'une personne. Choisir, c'est aussi dominer la question, dominer sa sexualité, ne pas laisser penser qu'homo est un être constamment sexuel et réduit à un caractère sexuel ultra-dominant.

Pour sortir des clichés, quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4415 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

:dort:

en fait elle a toujours été homo

l' truc c'est qu'elle refoulait...

(les filles sont toutes plus ou moins homos, surtout à l'adolescence, par la suite chaque fois qu'elles connaissent des déboires amoureux, au début elles nous allument -nous les mecs veux-je dire- pis très vite elles se blottissent dans les bras les unes des autres -en réalité sont pas tristes, ce sont des congratulations- ça donne des "ma beauté", "ma belle" etc... -note : on n'a pas l'équivalent entre nous -les mecs-)

pis surtout c'est une actrice alors aussi bien elle fait semblant

on peut pas savoir en fait..

:dort:

je vais te cherché la bierre et le match de foot

réflexion d'un matchisme monstrueux

c'est juste que l'homosexualité féminine dans l'esprit perver des mecs est mieux accepté que l'homosexualité masculine

parce que ya autant de mec a l’adolescence qui mate des filmes pornos entre eux qui jou a des jeux sexuel entre eux ou ayant recour a la masturbation collective

sinon je suis entièrement d'accord l'homosexualité est un choix tu choisis de vivre ton hétérosexualité ou ton homosexualité il se trouve que l'un est plus facile que l'autre

mais sa n'a pas toujours été le cas

personnellement je me reconnais dans ces propos et je suis heureux que quelqu'un réaffirme que nous avons choisi d’être ce que nous somme ce n'est n'y une maladie n'y une caractéristique génétique ou social

j'ai coché avec des hommes non pas parce que j'étais programmé a faire sa mais parce que je l'ai voulu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1068 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Elle n'affirme pas que c'est un choix dans l'absolu mais que c'est un choix pour elle. Elle est peut être bisexuelle à la base si on veut absolument faire des cases. Je ne considère pas ma sexualité comme un choix, plutôt comme une réalité qui s'est imposée à moi et que j'ai accepté. Bien sûr, si on me disait aujourd'hui "choisis" , je choisirais d'être homo...mais parce que c'est moi et que je ne voudrais pas être une autre personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 9739 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

Prétendre que l’homosexualité est un choix, c’est un peu comme d’affirmer que j’ai choisi moi-même la couleur de mes yeux.

Pour l'ego, c'est extrêmement flatteur, puisque tous nos actes ou attitudes seraient dépendantes de notre seule volonté, croit-on ?

Bref, c'est surtout de cette illusion-là, que je veux me persuader.

C’est un peu comme un petit poisson qui décréterait de vivre dans l’eau, puis de prétendre que c’est son choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ab Ovo Membre 369 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
en fait elle a toujours été homo

l' truc c'est qu'elle refoulait...

Psychologie à deux francs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tom777 Membre 2055 messages
Empecheur de debattre en rond!‚ 30ans
Posté(e)

Je pense aussi que c'est un choi!

Concient ou inconcient, par provocation,

par envie d'essayer autre chose...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4415 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Prétendre que l’homosexualité est un choix, c’est un peu comme d’affirmer que j’ai choisi moi-même la couleur de mes yeux.

Pour l'ego, c'est extrêmement flatteur, puisque tous nos actes ou attitudes seraient dépendantes de notre seule volonté, croit-on ?

Bref, c'est surtout de cette illusion-là, que je veux me persuader.

C’est un peu comme un petit poisson qui décréterait de vivre dans l’eau, puis de prétendre que c’est son choix.

ok je vous propose un raisonement pour vous montrez a quelle point dire que l'homosexualité n'est pas un choix est dansgereux

si ce n'est pas un choix c'est de l'iné donc c'est génétique (donc potentiellement chnageable on peut changer de couleur de cheveux mais passont)

prenon un autre exemple les trisomique ils ont une anomalie génétique (et non une maladie ) qui les rend différend et qui font qu'ils sot traité déferrement

suposon qu'un brillant médecin prouve fasse un lien entre homosexualité et pédophilie ou dépression ou tout autre problème

le fait que l'homosexualité ne soit pas un choix permettrait a nos détracteur de faire ce qu'ils veulent les homosexuel sont des hommes commes les autres mais du fait de leur géne nous devons les traité déferrement les faire suivre pas un psy ne pas les laissé avec des enfants etc....

de plus tu es homo parce que tu es obligé ou parce que tu préfaire ? un trou es un trou et la bite a pas d'oeil (dsl pour les termes ) mais c vrai je peux couché avec un beau ou un moche je préfaire les beau esque c'est inné et que je n'aime que les beaux non c'est une préférence

les homos préfaire couché avec des personnes de même sex c'est un choix pas une obligation physiologique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
metal guru Membre+ 26813 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Elle n'affirme pas que c'est un choix dans l'absolu mais que c'est un choix pour elle.

Exactement, c'est juste un témoignage personnel, absolument pas une prise de position sur l'homosexualité en général. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 9739 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

Nissard,

Je crois comprendre que vous n’êtes pas d’accord ?

Comme chacun d'entre nous, dans mon approche involontaire d'homosexuelles, et l'occasion de parler avec eux ou elles par curiosité,mais aussi de les apprécier en tant qu'individu.

Puis d'observer chez ceux que je connais, que la conscience qu'ils ont de leur genre ne correspond pas à la réalité physique de leur anatomie, c'est incontestable.

J’en conclus que c’est une anomalie de la construction cellulaire du corps humain, et la notion d’inné me semble largement plus prégnante qu’acquise.

Dans tous les cas de figure, cela n’en fait pas des pestiférés pour autant.

Par contre, pour les pédophiles, c’est un autre sujet, je ne les associe pas et la notion de protection des enfants est une exigence morale qui s’impose à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je ne connais pas la vie de Cynthia Nixon mais d’après ce que je lis de l’article, elle est/était bisexuelle. Dans ces cas là, il est effectivement possible de parler de "préférence" et donc de "choix".

--> "J'ai été hétéro, et j'ai été gay, et gay c'est mieux" (= bisexualité)

Alors, à moins d’adhérer sans réserve à la théorie psychanalytique freudienne selon laquelle nous serions tous bisexuels à la naissance (et que par extension les hétéros seraient tous des homos refoulés :D), je ne vois pas en quoi son expérience personnelle viendrait contredire l’affirmation que l’homosexualité n’est pas un choix. :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Prétendre que l’homosexualité est un choix, c’est un peu comme d’affirmer que j’ai choisi moi-même la couleur de mes yeux.

Pour l'ego, c'est extrêmement flatteur, puisque tous nos actes ou attitudes seraient dépendantes de notre seule volonté, croit-on ?

Bref, c'est surtout de cette illusion-là, que je veux me persuader.

C’est un peu comme un petit poisson qui décréterait de vivre dans l’eau, puis de prétendre que c’est son choix.

Justement, je ne pense pas que ce soit aussi biologiquement fort.

Les pratiques sexuelles relèvent bien de certains choix, même si nous sommes tous prédisposés par la nature (sauf ratage) au sexe. La fellation ou la sodomie sont par exemple des simulacres de pénétration, acte pour lequel nos organes sont prévus à la base. Si on détourne leur fonction, et qu'on en trouve d'autres, si on choisit celles qui nous plaisent, il y a bien une part active malgré l'influence.

Il est tout aussi dangereux de prétendre que nous ne sommes que des entités biologiques prédéfinies et immuables, que nos destins individuels sont gravés dans les gènes et les instincts.

Influence n'est pas diktat. Prédisposition n'est pas ordre. L'évolution naturelle elle-même est influençable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lonkori Membre 1419 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Elle dit, elle-même qu'elle préfère l'homosexualité à l'hétérosexualité. Ou donc est le choix ?

Si je préfère le rouge au vert, l'ais-je choisi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20446 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)

Affirmer ta préférence pour le rouge ou le vert ne va pas influer beaucoup sur ta vie. Se déclarer homosexuelle, ça entraîne beaucoup plus de conséquences (qu'on le veuille ou non) et force donc à faire des choix plus concrets, plus forts, à assumer des choses.

Enfin... je ne suis pas homosexuelle, ni même une femme, mais c'est comme ça que je vois les choses. Ce n'est pas le fait de choisir d'être homo ou hétéro ou bi mais choisir de le vivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lonkori Membre 1419 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Affirmer ta préférence pour le rouge ou le vert ne va pas influer beaucoup sur ta vie.

Non, tu interprétés mal mon propos.

Je ne choisit pas de préférer le rouge ou le vert. C'est un fait, je préfère soit le rouge soit le vert.

On ne choisit pas de préférer les hommes ou les femmes.

Elle préfère les femmes, ce n'est pas un choix. Elle ne choisit donc pas d'être homosexuelle. Tout au plus elle choisit de l'assumer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Elle préfère les femmes, ce n'est pas un choix. Elle ne choisit donc pas d'être homosexuelle. Tout au plus elle choisit de l'assumer.

Je crois bien que vous dites à peu près la même chose.

Si ce n'est que l'un (yop!) mets l'accent sur le choix d'affirmer et donc d'assumer sa préférence,

l'autre (lonkori)soulève une autre question en amont : une préférence est-elle un choix ?

Mais vos propos ne se contredisent pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je reviens quand même sur cette notion de "préférence" qui précéderait un "choix" de vie.

Une préférence suppose une mise en balance de deux "objets". Elle suppose aussi d’avoir gouté aux deux, avant de pouvoir faire un jugement de préférence.

L’homosexualité comme l’hétérosexualité ne se posent pas en simples termes de "pratiques sexuelles" (évoquées dans le post de yop). Une orientation sexuelle fait référence au désir. Le choix d’expérimenter différentes pratiques sexuelles est un autre sujet.

Supposer que l’homosexualité serait une "préférence" est source de dérives insidieuses en ce sens qu’elle suppose aussi une part de responsabilité de l’homosexuel "qui ne veut même pas gouter à autre chose".

Comme on dirait à un gamin qui affirme ne pas aimer les épinards "goute avant de dire que tu n’aimes pas !"

Or ni l’homosexualité ni l’hétérosexualité ne se pose en terme de "préférence". Ou alors, ce serait supposer que chacun de nous aurait une attirance pour les deux sexes et y auraient "gouté" avant de pouvoir affirmer son orientation. Ce qui est loin d’être le cas de tous.

Le désir sexuel, et donc par extension l'orientation, n'est pas pour autant inscrit dans les gènes. Sinon, en tant que "bonne hétéro" que je suis, je désirerais tous les hommes que je croise et croyez moi, ça n'est pas le cas. Peut-être suis-je même une homosexuelle gravement refoulée, allez savoir!

De toutes façons, on ne peut contrôler tous les paramètres innés et/ou acquis qui font ce que l’on est un jour J. Et surtout, en foi de quoi chercherait-on à les contrôler ces paramètres...

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ab Ovo Membre 369 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Elle dit, elle-même qu'elle préfère l'homosexualité à l'hétérosexualité. Ou donc est le choix ?

Si je préfère le rouge au vert, l'ais-je choisi ?

Bien vu.

Tout choix est orienté, quelque soit son importance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×