Aller au contenu

J'ai perdu mon calme et je m'en veux...ou pas.


Invité Viola

Messages recommandés

Invité Viola
Invités, Posté(e)
Invité Viola
Invité Viola Invités 0 message
Posté(e)

Hi

Je vous expose mon cas de conscience en quelques lignes : J'ai totalement perdu mon calme en réunion face à un collègue (boulet de l'année ce type) et je lui ai dit ma façon de voir les choses sans prendre de gants, ce qui n'est habituellement pas le genre de la maison, je suis plutôt diplomate de nature. Sans rentrer dans les détails, ce collègue se pose systématiquement en victime sans jamais se remettre en question (six mois que ça dure) et là, j'ai craqué. J'ai senti monter l'énervement, je me suis dit "sors!" mais je n'ai pas eu le temps, je lui en ai mis plein la tête devant tout le monde (les collègues étaient morts de rire, pas moi)

J'ai finalement quitté la pièce et je suis allée faire un tour pour me calmer, ce qui m'a pris une bonne heure.

J'ai appris tout à l'heure qu'il venait de se prendre deux soufflantes de deux autres personnes le même jour (du coup il risque de perdre son job)

Maintenant je ne sais pas quoi faire demain : m'excuser ? L'ignorer ?

Mon éducation me pousserait à m'excuser, mais j'ai peur que ça sonne faux.

Et je n'en ai pas très envie vu que j'ai dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas depuis longtemps.

J'écoute vos avis...

Merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité DarkWolF13
Invités, Posté(e)
Invité DarkWolF13
Invité DarkWolF13 Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir,

Tu devrais lui parler à part , et peut-être t'excuser du ton employé et du moment qui n'était pas adéquat, mais lui expliquer (calmement) pourquoi son attitude "t'énerve" , en fait avoir un dialogue sur ce que tu ressens.. peut-être apprendras tu certaines choses sur lui ..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)

Je te conseille d'assumer, ne pas t'excuser, mais te remettre en de bons termes avec lui en lui disant par exemple: on est dans le même camp, on a les mêmes objectifs, alors on va essayer d'y parvenir ensemble. Ton coup de gueule n'était pas contre lui à proprement parler, mais contre ce qui n'allait pas. Je connais bien ce type de personnes qui se font passer en victime: c'est une vraie maladie, un schémas dans lequel il est enfermé et dont il ne parvient pas à se sortir. Si tout le monde se retourne contre lui ça ne risque pas d'arranger les choses bien au contraire...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lemme
Invités, Posté(e)
Invité Lemme
Invité Lemme Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que tu n'as pas a t'excuser car tu as été honnete, et envers toi meme, et envers lui. Tu as dit ce que tu pensais et tu as bien fait. Maintenant contente toi de l'ignorer si tu peux et sinon garde des relations professionnelles froides. Puis aprés essayes de penser a autre chose quand tu es dans et en-dehors du travail. Tu ne vas pas de prendre la tete pour une personne qui ne le mérite pas et qui ne t'interesse pas, n'est-ce pas?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Viola
Invités, Posté(e)
Invité Viola
Invité Viola Invités 0 message
Posté(e)

Lui parler à part est sans doute la meilleure des choses à faire, vous avez raison. C'est quelqu'un de très fragile psychologiquement (il s'est confié à moi quand il est arrivé ici, dur...), c'est aussi la raison pour laquelle je m'en veux d'avoir perdu mon calme. Plusieurs collègues refusent déjà de lui adresser la parole, c'est vous dire à quel point il nous pousse à bout...

Même sa famille s'est détournée de lui...

je ne sais pas s'il va venir demain ou s'il va rester au fond de son lit, ça lui arrive souvent.

Après, nous n'avons pas du tout les mêmes objectifs : il est capable de faire couler la boîte, sans remords. C'est surtout ça qui me rend folle. Et c'est la raison de mon pétage de fusible.

je suis un peu perdue...

merci de vos réponses :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Créatrice en devenir, 33ans Posté(e)
Libébulle Membre 2 396 messages
33ans‚ Créatrice en devenir,
Posté(e)

Tu as dis ce que tu pensais, et à été franche même si sur le coup ta colère à rendu tes propos violents.

é la limite les fautifs sont les hypocrites qui laissent ce genre de personne geindre en lui souriant par devant et en le descendant par derrière...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Viola
Invités, Posté(e)
Invité Viola
Invité Viola Invités 0 message
Posté(e)

Liz, vous avez tout à fait raison...

C'est ce qui se passe .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 44ans Posté(e)
titenath Animatrice 40 083 messages
44ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)
Bonsoir,

Tu devrais lui parler à part , et peut-être t'excuser du ton employé et du moment qui n'était pas adéquat, mais lui expliquer (calmement) pourquoi son attitude "t'énerve" , en fait avoir un dialogue sur ce que tu ressens.. peut-être apprendras tu certaines choses sur lui ..

:cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

Hi Viola,

juste pour plussoyer ce qui a été écrit

perdre son calme, ce n'est pas souhaitable, puisqu'on peut s'exprimer autrement, mais c'est compréhensible, humain

je ne reviendrais pas non plus sur la colère, mais sur ce qui l'a motivée..

fatiguée, enfin, parler du fond, evoquer la forme, mais sans s'attarder qoi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
perlinpinpin Membre 281 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pourquoi avoir attendue une réunion pour lui parler et ne pas l'avoir fait avant et seuls? c'est certainement quelqu'un de gentil car si ça avait été moi tu m'aurais entendu, tu peux ne pas apprécier une personne, mais l'humilier devant du monde c'est dégueulasse, en plus tu sais qu'il ne va pas bien, le mal est fait alors les excuses...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 44ans Posté(e)
titenath Animatrice 40 083 messages
44ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)

La moutarde lui est montée au nez à ce moment là. Pas 30mn avant ni 30mn après.

J'ai déjà bâché des collègues aussi et public ou pas, quand c'est trop c'est trop.

Elle n'a à s'excuser de rien, si ce n'est de l'avoir fait au mauvais endroit au mauvais moment et de n'avoir peut être pas mis les formes.

Donc une discussion demain s'impose, pour remettre les choses dans leur contexte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

absolument!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 38ans Posté(e)
mistyorchid Membre 415 messages
Baby Forumeur‚ 38ans‚
Posté(e)
Hi

Je vous expose mon cas de conscience en quelques lignes : J'ai totalement perdu mon calme en réunion face à un collègue (boulet de l'année ce type) et je lui ai dit ma façon de voir les choses sans prendre de gants, ce qui n'est habituellement pas le genre de la maison, je suis plutôt diplomate de nature. Sans rentrer dans les détails, ce collègue se pose systématiquement en victime sans jamais se remettre en question (six mois que ça dure) et là, j'ai craqué. J'ai senti monter l'énervement, je me suis dit "sors!" mais je n'ai pas eu le temps, je lui en ai mis plein la tête devant tout le monde (les collègues étaient morts de rire, pas moi)

J'ai finalement quitté la pièce et je suis allée faire un tour pour me calmer, ce qui m'a pris une bonne heure.

J'ai appris tout à l'heure qu'il venait de se prendre deux soufflantes de deux autres personnes le même jour (du coup il risque de perdre son job)

Maintenant je ne sais pas quoi faire demain : m'excuser ? L'ignorer ?

Mon éducation me pousserait à m'excuser, mais j'ai peur que ça sonne faux.

Et je n'en ai pas très envie vu que j'ai dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas depuis longtemps.

J'écoute vos avis...

Merci.

si votre comportement ne vous apporte aucun prejudice niveau professionnel

et si ce collegue avait vraiment tort

laissez courir!

ne vous rabaissez pas à vous excuser

il est assez grand pour savoir et comprendre qu'il a eu tort non?

c'est à vous de voir s'il y aura des consequences facheuses vis à vis de votre futur professionnel

et si oui faites le point clairement afin que cela fasse partie du passé votre petage d eplombs

ça arrive à tout le monde ça! :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
perlinpinpin Membre 281 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ca arrive à tout le monde d'avoir la moutarde qui monte au nez et heureusement que des personnes savent garder leur calme, parce que sinon ce serait invivable que ce soit au boulot où ailleurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 12 823 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Bonsoir Viola,

Que des inimitiés s'installent entre collègues, aucun règlement, aucun dispositif interne à l'entreprise ne peut le prévenir.

Le jugement et la compétence d'une personne dans les DRH, heureusement ne s'appuie pas sur le jugement d'un seul, ou d'une altercation entre deux individus, mais sur un faisceau d'avis convergent.

Si cette personne est licenciée pour son inaptitude au travail en équipe, et ses relations conflictuelles systématiques avec un certains nombre d'autre collègues, dites vous que cela ne sera pas de votre responsabilité.

La goutte d'eau seule, qui fait déborder le vase n'est pas responsable du débordement qu'elle provoque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nicolette94
Invités, Posté(e)
Invité nicolette94
Invité nicolette94 Invités 0 message
Posté(e)

Je pense également que tu devrais lui parler à part pour t'expliquer et t'excuser, non de tes propos, mais du ton employé. Cela m'est aussi arrivée de m'énerver contre quelqu'un devant d'autres personnes ; cela n'est jamais bon et risque même de se retourner contre toi.

Il faut toujours être franc dans la vie, mais faut savoir être diplomate et y mettre un peu les formes et surtout, ne pas trop attendre pour mettre les choses au clair si tu as quelque chose sur le coeur car lorque ça sort, les propos sont souvent violents.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
antagiom Membre 887 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Il fallait bien lui dire, defois un choc cela réveille la personne et la pousse à ce remettre en question.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Viola
Invités, Posté(e)
Invité Viola
Invité Viola Invités 0 message
Posté(e)

Le problème est justement que cette personne ne se remet jamais en question en dépit de toutes les conversations qu'il a pu avoir avec tout le monde.

Il nie en bloc ce qui lui est reproché, c'est ce qui m'a mise en colère. Son immaturité et le fait qu'il n'accepte aucune remontrance de la part de sa hiérarchie et ne suive aucun conseil me fait sortir de mes gonds. Son attitude porte préjudice à la boîte, c'est le plus grave. Il vient de perdre la moitié des heures de son contrat de travail aujourd'hui, je viens de l'apprendre.

Après, je m'excuserai quant à la forme, mais pour le fond, il sait à quoi s'en tenir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, =^.^= alors, 48ans Posté(e)
Rho ben Membre 3 271 messages
48ans‚ =^.^= alors,
Posté(e)

salut,

A mon avis, tu as bien fait, en espérant qu'il en tire la leçon de son comportement à la :cray:

Dis-toi que tu lui as rendu service, à lui de se remettre en question.

Bye

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Achève le !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×