Aller au contenu

La cuisine française : un chef-d'oeuvre en péril


LaClandestina

Messages recommandés

Membre, Agent Publicitaire, 33ans Posté(e)
LaClandestina Membre 19 730 messages
33ans‚ Agent Publicitaire,
Posté(e)

arton22039-5a42c.jpg

Le critique gastronomique américain Michael Stenberger vient d'écrire un livre La cuisine française : un chef-d'oeuvre en péril

Selon lui, la cuisine française s'encroûte avoue cet amoureux de notre gastronomie qui a déjà voulu échanger sa femme contre du foie gras de canard... il se désole que la France soit le 2ème marché McDo, que les camemberts au lait cru disparaissent et que l'inventivité culinaire se déploie aujourd'hui ailleurs, comme en Espagne

(lu dans les inrocks n°795)

qu'en pensez vous amis gastronomes?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Gaetch
Invités, Posté(e)
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)

Que c'est des conneries.

Le fait que le fast-food se développe ne prive personne de faire de la bonne cuisine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... , 33ans Posté(e)
Paillette Membre 14 847 messages
33ans‚ Frétillant, gros sac à patates, et pouilleuse... ,
Posté(e)

Que c'est faux et archi faux. La cuisine française a longtemps été mise entre parenthèse quand on a découvert les surgelés, certes. Mais aujourd'hui, la cuisine redevient complètement "tendance", la tv grouille d'emission de cuisine, avec des jeunes gens de 20 ans pour qui, la cuisine "c'est toute leur vie". Elle redevient alors complètement à l'honneur, et honte à celui qui préparera un plat tout prêt surgelé à ses convives :cray:

Bien sur c'est tout aussi agacant d'entendre dire "je vis cuisine, je pense cuisine, je rêve cuisine !" de la part d'un mec qui a découvert son four y'a tout juste deux mois, mais bon, que voulez vous... l'effet de mode !

Quoiqu'il en soit, même si les fast food restent "une bonne alternative", les gens se remettent à cuisiner.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agent Publicitaire, 33ans Posté(e)
LaClandestina Membre 19 730 messages
33ans‚ Agent Publicitaire,
Posté(e)

ué mais en même temps ces gens là à la télé, je me souviens d'une émission ou pas un ne savait faire une quiche lorraine...

est-ce que notre culture gastronomique se perd?

on partirai vers des plats exotiques, pas forcément moins bons mais peut être qu'il veut dire qu'on s'ouvre à d'autres cuisines et qu'on en n'oublie notre héritage culinaire...

j'avoue que je sais mieux faire les sushis que le boeuf bourguignons...

enfin je sais pas, j'ai lu ça dans les inrocks ça m'a interpellé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 12 825 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
arton22039-5a42c.jpg

Le critique gastronomique américain Michael Stenberger vient d'écrire un livre La cuisine française : un chef-d'oeuvre en péril

Selon lui, la cuisine française s'encroûte avoue cet amoureux de notre gastronomie qui a déjà voulu échanger sa femme contre du foie gras de canard... il se désole que la France soit le 2ème marché McDo, que les camemberts au lait cru disparaissent et que l'inventivité culinaire se déploie aujourd'hui ailleurs, comme en Espagne

(lu dans les inrocks n°795)

qu'en pensez vous amis gastronomes?

Tant qu'un certain nombre de personnes ont, à tort ou à raison, la certitude qu'un chef d'¿uvre est en péril et le claironne sous tous les toits, pas d'inquiétude à avoir.

C'est en fait la meilleure façon de le protéger.

En même temps, un critique gastronomique vit du papier qu'il réussit à vendre, inventer ou supposer un scandale pour faire mousser, c'est analogue au titre accrocheur que la presse emploi pour multiplier les ventes.

Donc, rien de nouveau sous le soleil.

:cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Serial shooter, 55ans Posté(e)
Mr Wolfe Membre 5 563 messages
55ans‚ Serial shooter,
Posté(e)

J'ai pas la tv... et je ne répondrais donc que sur ce que je connais : les pratiques des relations et les restos que je fréquente.

Je n'ai absolument pas ce sentiment.

Au contraire, même les "petits" restos font maintenant des efforts pour proposer autre chose que le steak frites.

Certains se retournent vers les plats traditionnels qu'on n'a pas forcément le temps de faire chez soi, d'autres font preuve de créativité en mélangeant des influences variées aux saveurs traditionnelles.

Les bonne tables que je fréquente depuis plus de 10 ans n'ont pas déclinées, loin s'en faut, et au contraire peuvent se permettre bien plus de liberté car elles sont de plus en plus fréquentées (ca devient dur de sortir sur un coup de tête sans résa).

Les gens que je fréquente font toujours la cuisine avec autant de plaisir, et les momes s'y mettent d'eux même...

Alors si les néfastes food sont pleins... tant mieux pour eux, mais je pense que la clientèle n'est pas la même.

Il y a 20 ans, la petite famille en courses le samedi s'arrêtait dans une cafét (souvent dégueux), aujourd'hui ils vont au mc do (encore plus dégueux...). .. etc

Ou alors il est question des restos à 2000¿ la table pour 2 ? Ben.. connais pas, et le snobisme afférant à cette catégorie ne me semble pas être ce qui représente le mieux notre cuisine.

Mais tirer une généralité comme le titre du livre... pas d'accord du tout

Après tout, peut être que ce bouquin surfe sur la mode au contraire pour bien se vendre ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agent Publicitaire, 33ans Posté(e)
LaClandestina Membre 19 730 messages
33ans‚ Agent Publicitaire,
Posté(e)

je pense que oui, et ça aurait pu marcher si je ne vous avez pas demander votre avis...

quand on voit le titre on se demande forcément quels sont ses arguments et rien que pour ça j'ai envie de l'acheter et de le lire...

mais de ma propre expérience c'est vrai que quand je vais au resto la carte est plus terroirs qu'avant...

mais c'est vrai aussi que mes parents n'ont jamais mis les pieds à mac dos de leur vie... sauf cette année, 3 fois... ! (et ils trouvent ça dégueulasse ^^)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Vivre l'instant... , 58ans Posté(e)
mimisoleil Membre 2 136 messages
58ans‚ Vivre l'instant... ,
Posté(e)

Certes, certains aiment la restauration rapide, les plats tout prêts en boîtes du rayon épicerie, en barquette du rayon traiteur libre-service ou du rayon surgelés... Par manque de temps, d'envie, de savoir,...

D'autres aiment bien manger en famille, entre amis ou seul... Sans pour autant ne pas de temps en temps manger un hamburger...

C'est une question de moyens financiers, techniques, d'envies, de traditions familiales,...

Je trouve que beaucoup de personnes se préoccupent plus de cuisiner pour leurs familles ou amis... Pas tout le temps mais dès qu'ils ont le temps...

D'où la recrudescence d'émissions culinaires, de revues, de sites et blogs divers,...

Les restaurants aussi font moins dans l'uniformisation et cherchent à faire du "bon"... Des plats simples parfois mais qui donnent envie de revenir...

J'ai travaillé dans la restauration et j'ai un regard souvent très critique sur la qualité des produits, la présentation,... Je trouve qu'il y a un mieux...

Léger mais un mieux... La concurrence et la crise faisant que seuls les meilleurs survivront...

Y'a les inconditionnels de la "junk" food qui n'ont aucune notion de la qualité des produits et de l'équilibre alimentaire...

Et ceux qui marient les plaisirs... Pouvant dans la même semaine déguster des cuisses de poulet label rouge avec une purée maison, une blanquette de veau au restau du coin avec les collègues de boulot, un hamburger avec les gamins le mercredi, un hachis parmentier surgelé le jeudi soir parce que trop fatigué pour cuisiner, mais la veille ils ont fait un potage maison et le dimanche, ils se régalent d'un pot au feu chez mamie sans oublier l'invitation du samedi chez leur amie marocaine où ils ont dégusté un couscous alors que le samedi d'avant, ils ont mangé des sushis...

Y'a ceux qui ne mangent que fait maison et/ou bio...

Y'a ceux qui veulent pas salir la vaisselle, la cuisine, le lave-vaisselle et achètent tout ceux qui se préparent avec un minimum d'efforts...

Y'a qu'à faire un tour dans une grande surface pour voir ce que les clients (vous, moi, nous) mettons dans nos caddies...

Nous ne sommes pas linéaires, nos envies non plus... Et je constate plutôt un retour vers plus de qualité... Les clients lisent plus les composants des produits qu'ils achètent et ils prennent un peu plus de produits basiques à travailler soi-même dans le confort de sa cuisine...

Pour la créativité, si certains se pâment devant la cuisine à l'azote, la cuisine moléculaire, pour l'avoir tester plusieurs fois, et bien, l'impression que trop de créativité nuit parfois aux produits même s'ils sont de qualité...

Ce ne sont que mes impressions...

Rien ne vaut la simplicité pour mettre en valeur de bons produits... Le reste n'est que pour amuser la galerie comme de sabrer le champagne...

Le geste est beau mais si le vin de Champagne est de mauvaise qualité, pffff....

Et en matière de créativité et de partage d'idées, j'adore les forums et les blogs... Ainsi que papoter (espionner) avec des cuistots de grands restaus ou de gamme moyenne qui parfois sont surprenants par le plaisir qu'ils donnent...

Et pour tout dire, la meilleure cuisinière du monde, c'est ma mère... Ah je vous dis pas : son oie rôtie, ses pintades farcies, ses civets de sanglier, son lapin rôti, ses choux à la crème, son ragoût d'agneau aux légumes printaniers, son ragoût de morue, son gâteau aux pommes, son clafoutis aux cerises, son flan au caramel, sa tapenade, sa bohémienne de légumes, ses petits légumes farcis, son caviar d'aubergine,... Je me fais du mal là... Je m'en vais manger mes carottes rapées, mon céleri rémoulade, mon fromage blanc... :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Pitbull le matin, ourse le soir, 45ans Posté(e)
CmoiC Membre+ 26 407 messages
45ans‚ Pitbull le matin, ourse le soir,
Posté(e)

Que je ne crois pas que la gourmandise ou la gastronomie soit en danger... il y a une poche de résistance, un petit pays peuplé d'inventives cuisinières animées par la même passion :cray:

La blogosphère regorge de beaux exemples, même ici, la section cuisine est bien fréquentée.

Non la cuisine française ne meurt pas, certes elle se métisse. Mais on s'enrichit des différences :o

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Chercheur de saveur et rimeur de gout, 38ans Posté(e)
bibi07 Membre+ 5 261 messages
38ans‚ Chercheur de saveur et rimeur de gout,
Posté(e)

Je ne sais pas pour quoi mais je me sens le devoir de rajouter ma pierre a l'edifice

Pour moi la cuisine n'est pas une histoire de mode ( je veux dire pour mon histoire personnelle ca fait 23 ans que je veux devenir cuisinier alors je pense que je suis hors du temps :acute:)

Ca me permet donc d'avoir un peu de recul sur les modes et tendances culinaires

Deja on peut faire plusieurs constats a chaud comme ca

1) il y a mediatisation de la cuisine ( peut-etre un peu trop a mon gout :p ) ce qui entraine son lot de consequence

2) la cuisine francaise est en train de se reinventé

3)Nous sommes aussi a l'ecoute des autres ( nous dans le sens cuisiners )

Je develope un peu pour etre mieux compris

1) la mediatisation a l'extreme ( c'est vrai qu'on trouve tout et n'importe quoi comme emission de tele) je ne parle pas seulement de la tele, il y a aussi les article de journaux, blog, site internet meme certains forums ont une sectioin cuisine c'est pour dire :p

Du coup les gens se retournent chez eux et decouvre qu'au fin fond de leur maison il y a une piece plaisante qui sert a inventer creer se regaler tout seul ou entre amis et/ou famille

C'est la (re) decouverte d'un autre monde qu'on savait qu'il existait mais pris dans la vie nous l'avions laisser de coté

dorénavant cette piece devient le verriatable centre nevragilque de la maison ( comme elle a toujours etait ou du etre)

Le probleme c'est qu'on voit tout et n'importe quoi dans les medias, MAIS cela correspond a nos envies et nos besoins

Comme dit Mimi chaque jour nos envies sont differentes nous avons aussi des obligations

C'est pourquoi l'offre est varié et on ne pas dire ce que l'on voudra manger demain et avec qui

le choix ne se fait donc plus par et pour soit meme mais a cause, par et pour les autres ( en respectant ses propres envies evidemment )

les criteres sont de plus en plus varié au fur et a mesure que l'offre se multiplie

Nous regardons les produits pour savoir ce qu'il y a dedans, le prix qu'il coute, la maniere de le cuisiner et si c'est birn le meme que celui de l'emission qu'on a vu a la tele la veille

Tout ca fait que l'on va vers de nouveau produit originaux ou pas mais que en tout cas nous n'avons pas l'habitude de consommer

ce qui m'entraine vers mon 2

la tradition culinaire ( ce qui est le fond du debat a mon sens)

Je pense qu'il y a 3 ecoles, les pures et dure d'abord qui vont vous sortir la recette de la blanquette de veau a l'ancienne a l'ingredient prés en disant qu'il faut revenir au valeur traditionnelle ( et la ca va dans le sens de l'auteur en disant que la cuisine s'encroute :cray: )

Ensuite un autres va vous sortir la blanquette de veau au gingembre ( euh je viens de l'inventer je sais pas si ca existe c'est un exemple) celui la il va prendre un plat typique de chez nous ajouter un ingredient exotique et renforcer le plat en lui trouvnt une nouvelle dimension

Pour finir les derniers vous dirant qu'ils ne font pas de blanquette de veau qu'ils font de la choucroute de la mer ou du chili con peces ( poissons :p ) ou encore une bouillabaisse de cochon ( desolé pour le dernier :o )

il vont chercher des plats que personnes ne connait

Et si on regarde bien ces 3 cuisiniers sont important on ne peut vivre sans la tradition sinon on avance pas, la recherche de l'amelioration de la tradition avec d'autres produits prouve qu'elle n'est pas figé qu'on avance, et meme qu'on peut s'en passer certaines fois et aller voir ailleur ce qui se passe

Bref pour conclure il me semble que la cuisine francaise c'est un peu empater dans les années 90 mais la concurrence europeenne nous a fait bouger

Le cuisinier n'ecouter plsu ce que voulait les clients il faisait ce qu'il lui plaisait de faire nous avons oublier un certains temps que nous travaillons pour le plaisir des autres

Il me semble que c'est ca qui a manqué pendant plusieurs années

Heureusement les temps changent

Je voudrait terminer ce petit article ( oups ;) :p ) avec une note d'utopisme

Moi qui suit enfermer au fin fond de ma cuisine a travailler dure, je vois arriver tout les vendredi une jeune fille de 18 ans qui veins garder les enfants de mes employeurs

Elle passe toujours par la cuisine pour voir ce que je fais de bon, tremper le doigt dans la sauce, mager un gateau au chocolat un faln ananas une pana cotta abricot ...

a chaque fois elle ecarquille les yeux et elle me dit que les cuisiniers sont des gens merveilleux

Alors je me dis que si tout le monde se mettait aux fourneaux peut-etre que le monde serait vraiment meilleur ca me fait vraiment cet effet la

PS: petit travail chez vous faites un plat que tout le monde adore servez le et mettez vous en retrait pour voir comment il le mange vous verrez le bonheur est bien reel avec juste un peu de nourriture

c'est ca qui fait le chef d'oeuvre pas la beauté du plat mais la beauté de ce qu'il apporte je ne pense pas que ce sentiment soit en peril

bibi07

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Vivre l'instant... , 58ans Posté(e)
mimisoleil Membre 2 136 messages
58ans‚ Vivre l'instant... ,
Posté(e)

Ah la passion des cuisiniers pro...

Ah la passion des cuisiniers amateurs...

Ah la passion de ceux qui aiment déguster en mettant juste les pieds sous la table en partageant un moment de convivialité...

Je fais partie des deux dernières catégories selon l'heure et l'envie...

Et j'aime lire les mots de bibi et de cmoic, de nacirah et de tant d'autres...

Leurs mots inspirent mes menus et selon l'humeur et le temps c'est la bestiole qui s'y colle ou c'est moi...

Bon appétit avec un peu d'avance et tant qu'il y aura des gourmands, la cuisine française se portera bien... :cray: Et comme c'est un des sept péchés capitaux qui existent depuis fort longtemps, y'a de la marge avant qu'il disparaisse...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×