Aller au contenu

Levée de boucliers contre la baisse des aides à l'agriculture bio


CmoiC

Messages recommandés

Membre+, Pitbull le matin, ourse le soir, 47ans Posté(e)
CmoiC Membre+ 26 407 messages
47ans‚ Pitbull le matin, ourse le soir,
Posté(e)
agricuxrx.jpg

Levée de boucliers contre la baisse des aides à l'agriculture bio


Mercredi 05 janvier - 09:57

Plusieurs organisations agricoles et de défense de l'environnement ont dénoncé la baisse des aides à l'agriculture biologique, ce que conteste le gouvernement qui "réaffirme son engagement" pour le secteur.



La loi de finances votée à la mi-décembre prévoit une réduction de moitié --de 4.000 à 2.000 euros-- du crédit d'impôt dont pouvaient bénéficier les agriculteurs, convertis au bio. Cette mesure visait surtout à aider les petites exploitations.

Tout en réaffirmant "leur engagement en faveur du développement" de l'agriculture biologique, les ministres de l'Ecologie et de l'Agriculture ont fait valoir qu'en 2011, la France bénéficiera d'une augmentation des aides européennes.


Suite de l'article...
Source: 20minutes.fr
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

plusieurs remarques :

  • l'agriculture bio a toujours critiqué les aides à l'agriculture intensive, prônant l'auto subsistanc epour une agriculture raisonnée et loin de sliens industriels.
  • si l'UE donne des aides, pourquoi s'offusquer que la France n'aide pas?
  • qu'en est-il des aides à l'agriculture non bio?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 113ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 113ans‚
Posté(e)

Alors qu'il y a une forte demande de produits bio au point qu'il faut en importer pour satisfaire la demande ,ce gouvernement rame encore à contre courant ...en donnant des primes à la casse(heureusement c'est terminé) pour subventionner des usines de voitures installées aux quatre coins du monde avec nos impôts....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

C'est lamentable, on en est encore à tâtonner avec le bio, alors que cela devrait être une priorité absolue en Europe. On se demande si les crétins d'en haut, on saisit qu'on avait plus le temps de le prendre. Mais bon, eux mangent que du bio, faut pas s'inquiéter, pas cons les gonzs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

le bio pourra-t-il nourrir les futurs 7 milliards d'individus?

Je ne suis pas fondamentalement contre, mais je doute que l'univocité de cette agriculture ne pose pas d'autres soucis sous-jacent!

Nous pouvons nous permettre le bio, mais pas sûr que tous les pays le puissent! Si il n'y avait pas eu la révolution verte en Inde, que serait-elle aujourd'hui?

Je pense qu'il faut les deux : du bio mais aussi garder une part d'industrie agricole

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Marinelou
Invités, Posté(e)
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)

C'est normal, l'AB doit trouver sa place sur le marché sans aide de l'état qui par ailleurs n'a plus un rond.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Con de Sysiphe, 48ans Posté(e)
Aaltar Membre 11 523 messages
48ans‚ Con de Sysiphe,
Posté(e)
le bio pourra-t-il nourrir les futurs 7 milliards d'individus?

Je ne suis pas fondamentalement contre, mais je doute que l'univocité de cette agriculture ne pose pas d'autres soucis sous-jacent!

Nous pouvons nous permettre le bio, mais pas sûr que tous les pays le puissent! Si il n'y avait pas eu la révolution verte en Inde, que serait-elle aujourd'hui?

Je pense qu'il faut les deux : du bio mais aussi garder une part d'industrie agricole

Je suis tout à fait en accord avec ceci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Seigneur Batracien , 42ans Posté(e)
AZGrenouille Membre 2 402 messages
42ans‚ Seigneur Batracien ,
Posté(e)
plusieurs remarques :

  • l'agriculture bio a toujours critiqué les aides à l'agriculture intensive, prônant l'auto subsistanc epour une agriculture raisonnée et loin de sliens industriels.
  • si l'UE donne des aides, pourquoi s'offusquer que la France n'aide pas?
  • qu'en est-il des aides à l'agriculture non bio?

L'UE ne donne rien, elle redistribue seulement une partie de ce que lui paye la France, l'Allemagne et autres...

En 2007, la France a donné 19 milliards à l'Europe et l'Europe lui en a rendu 12 !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)
le bio pourra-t-il nourrir les futurs 7 milliards d'individus?

Je ne suis pas fondamentalement contre, mais je doute que l'univocité de cette agriculture ne pose pas d'autres soucis sous-jacent!

Nous pouvons nous permettre le bio, mais pas sûr que tous les pays le puissent! Si il n'y avait pas eu la révolution verte en Inde, que serait-elle aujourd'hui?

Je pense qu'il faut les deux : du bio mais aussi garder une part d'industrie agricole

Regarde toute la bouffe qui est gaspillée partout, il y a largement assez pour tous nous nourrir. Les gens aussi devraient arrêter de faire des flopées de gosses à tout va.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)
le bio pourra-t-il nourrir les futurs 7 milliards d'individus?

Je ne suis pas fondamentalement contre, mais je doute que l'univocité de cette agriculture ne pose pas d'autres soucis sous-jacent!

Nous pouvons nous permettre le bio, mais pas sûr que tous les pays le puissent! Si il n'y avait pas eu la révolution verte en Inde, que serait-elle aujourd'hui?

L'agriculture bio n'est pas le rejet de toute forme de progrès technique, mais la limitation de la recherche des rendements par l'impératif de sauvegarder le milieu, la qualité de la terre et de l'eau, la biodiversité.

Cela implique des rendements plus faibles que ceux de l'agriculture la plus intensive des pays occidentaux, mais néanmoins des rendements bien supérieurs à aux rendements moyens des agricultures du tiers-monde (elles-mêmes très inégales).

Le bio peut donc nourrir la planète. C'est ce que dit la FAO.

S'agissant de la France,

elle détient suffisamment de terres en jachère, de main d'oeuvre inemployée, et d'excédents agricoles, pour faire face à la baisse des rendements et de la productivité du travail agricole qu'impliquerait une conversion de toute l'agriculture au bio.

L'investissement demandé serait extrêmement faible.

Les gains en matière de santé publique à long terme seraient considérables.

Les subventions publiques à l'agriculture non bio sont considérables ; elles constituent de l'ordre de la moitié de la valeur ajoutée agricole.

Bref, un gouvernement soucieux de l'intérêt public aurait toutes les raisons, et les moyens, d'affronter le lobby de l'agriculture intensive, et de mettre en oeuvre une telle révolution agricole.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

ok on peut revenir à une agriculture plus raisonnée je suis d'accord, mais serions-nous à l'abri d'une crise frumentaire?

A quel prix les produits seraient-ils vendus? Il me semble que -pour l'instant- les produits bios sont plus chers que les autres

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)
ok on peut revenir à une agriculture plus raisonnée je suis d'accord, mais serions-nous à l'abri d'une crise frumentaire?

Oui. La France est actuellement largement exportatrice, et toute sa surface cultivable n'est pas employée. Elle peut supporter une baisse de ses rendements.

A quel prix les produits seraient-ils vendus? Il me semble que -pour l'instant- les produits bios sont plus chers que les autres

Avec une répartition des revenus un peu moins inégale (des salaires horaires plus élevés et des profits plus faibles, notamment ceux de l'industrie agroalimentaire et de la grande distribution, etc.), tout le monde aurait les moyens de manger bio.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

dont acte (et je partage l'idée d'une répartition plus égalitaire des revenus et tu le sais) mais en attendant, comment expliquer aux gens que seuls les plus riches peuvent consommer sainement?

Cela me paraît difficile...

Qui plus est si nous faisons tous du bio, la volonté d'exporter sera réelle...donc le bio ne risque-t-il pas de retomber dans les travers de l'agriculture intensive?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)
dont acte (et je partage l'idée d'une répartition plus égalitaire des revenus et tu le sais) mais en attendant, comment expliquer aux gens que seuls les plus riches peuvent consommer sainement?

Que seuls les riches puissent consommer sainement est un actuellement un fait. Je n'ai nullement l'intention de le légitimer, bien au contraire.

La révolution sociale est un prérequis logique à une « révolution agricole » ; il faut faire les deux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×