Aller au contenu

Le gouvernement fait des économies en fermant les écoles aux handicapé


transporteur

Messages recommandés

Membre, forumeur révolutionnaire, 50ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
50ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

A-t-on atteint "le summum de l'immoralité politique" ? Souvenez-vous, c'était le 2 mai 2007, pendant le débat du second tour entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal. La candidate socialiste s'emportait à propos de la scolarisation des handicapes car Sarkozy avait trouvé scandaleux que certains ne puissent pas être scolarisés faute de crédits suffisant alors que le gouvernement auquel il avait participé avait plutôt eu tendance à les diminuer.

Si, ce soir-la, Royal s'était trompée (le nombre d'enfants handicapes scolarises avait augmenté, même sous Chirac), l'échange avait constitué le temps fort du débat. Et Nicolas Sarkozy avait fait une promesse : "Je veux dire à toutes les familles (...) que je ferai une place à chacun de leurs enfants dans les écoles". C'est ainsi que la scolarisation des enfants handicapés devint une priorité nationale.

Sauf que trois ans plus tard, Le Canard enchaîné du 24 novembre 2010 révèle que le gouvernement a diminué les crédits pour scolariser les enfants handicapés avec pour conséquence immédiate la fin de la scolarisation à de nombreux enfants.

Depuis la loi du 11 février 2005 sur l'égalité des chances, la scolarisation des enfants handicapés en milieu scolaire "ordinaire", c'est-à-dire dans les établissements classiques, est devenu un droit ordinaire. Depuis cette loi, dans chaque département, une Maison des enfants handicapés confie à une commission d'experts le soin d'évaluer les besoins d'un enfant. Le dossier est ensuite transmis à l'Education nationale, qui doit mettre à disposition un auxiliaire pour l'accompagnement scolaire. Voilà le principe de la scolarisation des enfants handicapés, tel qu'il est défini par cette loi.

Le flou administratif qui encadre le statut des auxiliaires de vie scolaire

Si le texte de loi est précis, la mise en ¿uvre de cette mesure est beaucoup plus floue, tout simplement parce que le statut d'auxiliaire de vie scolaire (AVS) chargé d'assurer l'accompagnement des handicapés n'est pas défini : il s'agit parfois de CDD payé au smic horaire, d'autres sont recrutés par Pole Emploi et ont le statut d'assistants d'éducation (non-titulaire de la fonction publique). Dans d'autres cas, l'AVS est sous contrat-aidé ("contrat d'insertion", "contrat d'accompagnement à l'emploi").

Ce flou administratif a pour première conséquence un turn-over très élevé qui empêche souvent l'enfant de s'habituer à son accompagnateur. Autre problème du système : dans cette jungle administrative, il est impossible d'avoir une gestion rationnelle des AVS et une vision globale du dispositif. Et cette opacité tombe plutôt bien au moment où le gouvernement décide de bloquer les crédits alors que la demande explose. Aujourd'hui, il est impossible d'avoir le chiffre exact des élèves handicapés déscolarisés à cause de la recherche d'économies.

Septembre 2010 : des "milliers d'enfants handicapés" privés d'école

D'après Le Canard enchaîné, "des milliers d'enfants handicapés sont privés d'école depuis la rentrée, en septembre dernier. L'Education nationale a cessé de payer leurs "auxiliaires de vie scolaire", qui les aident en classe, les assistent à la cantine, etc. En Seine-Saint-Denis, 90 enfants attendent une assistance, 200 autres se désolent dans le Finistère, et une cinquantaine se morfondent dans l'Ain. De simples exemples, car aucun chiffre sérieux relatif au nombre des laissés-pour-compte en France n'est avancé, tant par les associations que par le ministère".

Pourquoi tous ces enfants se retrouvent-ils sur le carreau ? Tout simplement parce que l'enveloppe AVS pour 2010 est vide. "Aucun poste n'est plus créé ni renouvelé, et ceux qui existent sont rognés, une heure par-ci, une heure par-là" indique Le Canard. Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat, a reconnu à demi-mots cette situation en expliquant le 9 novembre dernier qu'il existait "des tensions sur le terrain". Une vraie litote pour décrire ce qui est en train de se passer : multiplication des recours auprès des tribunaux administratifs, pétitions, manifestations et gestes désespérés de certaines familles. Le Canard cite l'exemple d'une mère de famille qui s'est menottée à la grille de l'école maternelle de son fils, scolarisé dans l'Ain, car le poste de l'auxiliaire de vie de son enfant avait été supprimé.

Heureusement pour le gouvernement, faute de statistiques globales, il est quasiment impossible de chiffre l'étendue des dégâts. Se risquer à une évaluation comme le fait Le Canard, c'est s'exposer au scepticisme et à l'accusation de parti pris. Du bel ouvrage en matière de com' gouvernementale.

Faire des économies sur le dispositif des AVS a pourtant une conséquence bien réelle : cela revient à fermer les écoles aux enfants handicapés. Ni plus, ni moins.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
halman Membre 2 191 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est répugnant.

Comment les gens sont ils assez aveugles pour avoir voté pour un destructeur ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Android Membre 910 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

+1...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
A-t-on atteint "le summum de l'immoralité politique" ?

Soyons patients, nous avons encore un an et demi de discours et de promesses, à l'occasion desquels cet homme repousse ce summum :yahoo:

Désolant....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 67ans Posté(e)
pic et repic Membre 14 856 messages
Maitre des forums‚ 67ans‚
Posté(e)

bonjour,

notre actuel gouvernement sacrifie tout sur l'autel de l'austérité.

c'est son seul crédo et il fait taire tous ceux qui pensent autrement.

les retraités , les handicapés , les salaries , etc etc

il nous a informé qu'il pourrait n'être la que pour deux mandats ( façon détournée de comfirmer sa prochaine candidature ) mais un seul mandat, c'est déjà trop.

lui qui se voulait être le président du pouvoir d'achat , du sien surtout !

avez vous vu le prix des carburants !

après les difficultés de ces derniers temps , on nous a doctement expliqué qu'il devait rebaisser

est ce cas , bien-sûr que non , au contraire , cette fois ci c'est à qui ou à quoi la faute ?

la neige ? après ce sera pour quelle raison ?

le carburant augmentant , tout va augmenter par effet mécanique ( tout , sauf nos salaires )

enfin , nous vivons une époque formidable ! et les plus fragiles ( les handicapés entres autres ) seront sacrifiés.

bon dimanche :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 67ans Posté(e)
danielfr40 Membre 1 719 messages
Baby Forumeur‚ 67ans‚
Posté(e)

Bon je ne connais pas bien le dispositif, mais il me semble que l'économie était le moteur

ils ont prévu de fermer les écoles d'handicappé pour les remplacer par une scolarité avec les enfants normaux

j'imagine qu'en primaire, c'est ainsi à la charge des communes, et ensuite aux régions départements.

Restaient effectivement le problème des salaires. Je ne sais si c'est anticipé, l'état est très mauvais payeur et ce genre de couac est fréquent

quand à attendre 1 an et demi, je parierai plus sur 6 ans et demie

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 50ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
50ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

Encore une fois une de ses paroles n'a pas été tenue oublier le président du pouvoir d'achat,oublier le "je m'engage a ce que d'ici 2 ans plus personne ne dorme dehors" ou bien le "la France sera la voix du pays des droits de l'homme partout dans le monde".

Ce type est non seulement incompétent mais en plus d'un cynisme a tout épreuve.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Long Nao
Invités, Posté(e)
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
quand à attendre 1 an et demi, je parierai plus sur 6 ans et demie

Il faudrait que les Français soient vraiment cons, ou fortunés, pour reconduire le mandat d'un type qui détruit nos systèmes les plus élémentaires ; dans ce sujet, c'est l'éducation nationale, dans d'autres c'est la santé, les transports, la République elle-même...

Et encore, s'il ne faisait que les détruire... Mais il les détruits de manière évidente !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tu n'auras d'autre batracien devant ma face, 108ans Posté(e)
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
108ans‚ Tu n'auras d'autre batracien devant ma face,
Posté(e)

Comme d'habitude, Sarkozy dit une chose et en fait une autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×