Un gay interdit de donner sa moelle

Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)

dons de sang et autres ,par un volontaire homo, n,a rien d,étonnant, nous avons déjà fait la bêtise de transfuser du sang contaminé en prétendant qu,il n,y avait aucun risque,avent de décider ,il serait judicieux de faire des recherches sur longue durée pour détecter les risques éventuels, nous ne devons pas céder a la pression de quelques politiques homos.(la mesure de précaution simpose)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Californication Membre 9 058 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Sur quoi ce basait Bachelot pour estimer que les gays ne pouvaient donner leur moëlle ? Sérieusement, c'est irréel ...

Quand tu penses que des receveurs sont en attente urgente d'une greffe, et qu'à cause d'idée reçues débiles, ils doivent crever comme des chiens ...

:plus:Et quand je pense qu'on est en 2012 !!! Quel bel exemple d'ouverture d'esprit (ironie) :mouai:

Voici une image que j'ai crée qui résume ce que je pense de tout ça:

devisefranaiselhfcopief.jpg

L'égalité française est une énorme fumisterie, Cette "discrimination va à l'encontre du 1er Article de la Déclaration Universelle des droits de l'homme qui stipule: "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."

Bon je sais pas mais moi je suis allé à l'école et j'ai appris a lire...

:bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)

çà ,ce n,est pas une réponse au sujet !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 5 663 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

Le sida est bien une maladie qui a été détectée pour la première fois aux USA dans les années 80, auprès d’un groupe d’hommes homosexuel ?

La maladie de la vache folle est bien survenue en Angleterre, après une anomalie alimentaire, consistant à donner de la viande à des herbivores?

Lorsque j'étais en activité, il m'arrivait fréquemment de donner mon sang dans les années 1980/1990.

Nous devions répondre à un questionnaire, notamment sur nos déplacements professionnels en Afrique, leur durée, leur fréquence.

Comme il m'arrivât quelquefois d'y effectuer certains déplacements, j'étais, pour cette raison, interdit de prélèvement sanguin pour une certaine durée.

Que le monde médical estime qu’il faut éviter certains risques,à certains moments, est une chose parfaitement compréhensible.

À aucun moment, me serait venu à l'idée de porter plainte ou de faire la grève de la faim pour ce qui m'était refusé par les services desanté.

J’ai plutôt l’impression que certains sont prêts à tout récupérer, pour faire du barouf médiatique, autopersuadés qu’ils sont d’être de pauvres victimes incomprises.

Modifié par Enchantant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)

tout a fait de ton avis,ils sont prêts a profiter du nouveau gouvernement, pour imposer leur mode de vie et se faire reconnaitre ,ils veulent que tout le systéme céde a leurs exigences,bonnes ou mauvaises,les risques éventuels ils s,en balancent, pourvu qu,ils arriven a leurs fins

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Californication Membre 9 058 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Le sida est bien une maladie qui a été détectée pour la première fois aux USA dans les années 80, auprès d’un groupe d’hommes homosexuel ?

Rien ne prouve que le sida est une maladie qui puise ses origines auprès de la communauté homosexuelle :hu:

Il y a une autre théorie qui nous confie que le sida puiserait ses origines d'un homme qui aurait eu des rapports sexuels avec un singe (et que certains singes seraient porteurs du virus du sida).

Pour mon humble avis, le sida est une maladie bien plus vieille qu'on ne pourrait le penser et il serait de très mauvais goût de pointer du doigt la communauté homosexuelle comme étant les coupables ...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3 892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

 non les homosexuels ne sont ni coupables ni les inventeurs du SIDA! ... mais ils sont par leurs pratiques sexuelles multi partenaires un des principaux vecteurs de transmission de la maladie ...Les homos ont payé un lourd tribut depuis le début de cette maladie ... L'autre tribu à risque sont les noirs en Afrique où certains pays comme le Lesotho sont en voie d'extinction de la population . Près du tiers de la population est atteinte par la maladie y compris leur roi!. 

Modifié par williama

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Liutprande Membre 4 829 messages
Sur le départ ‚ 41ans
Posté(e)

tout a fait de ton avis,ils sont prêts a profiter du nouveau gouvernement, pour imposer leur mode de vie et se faire reconnaitre ,ils veulent que tout le systéme céde a leurs exigences,bonnes ou mauvaises,les risques éventuels ils s,en balancent, pourvu qu,ils arriven a leurs fins

les risques n'existent que si on ne prend pas de précaution : pour le don d emoelle osseuse, si il y a test avant, dépistage, je ne vois pas où est le souci ?

Pour le reste de votre propos, je ne répondrais même pas tant il est odieux avec les homosexuels...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

:plus:

On ne transplante pas sans examens préalables que ce soit du donneur et du receveur .

Pour un "simple" don du sang c'est déjà ce qui est requit .

Un hétéro peut très bien être contaminé ou présenter des facteurs de risques pour toutes autres incompatibilité à donner .

Tout ça n'est que du poivre à moudre aux homophobes de tout poils .:sleep:

Modifié par SAVANNA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)
mais ils sont par leurs pratiques sexuelles multi partenaires un des principaux vecteurs de transmission de la maladie

On parle des homosexuels ici, pas des libertins.

Mairsi.

Au revoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3 892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:plus:

On ne transplante pas sans examens préalables que ce soit du donneur et du receveur .

Pour un "simple" don du sang c'est déjà ce qui est requit .

Un hétéro peut très bien être contaminé ou présenter des facteurs de risques pour toutes autres incompatibilité à donner .

Tout ça n'est que du poivre à moudre aux homophobes de tout poils .:sleep:

"En France, entre 12 et 18% des homosexuels masculins seraient contaminés par le VIH, contre 0,1% des hétérosexuels, selon les experts. "Il y a un risque, et ce risque est trop élevé" a conclu Roselyne Bachelot dans un entretien accordé à Libération.

Le sang donné analysé, mais pas de risque zéro

Le sang donné est analysé pour détecter des maladies telles que l'hépathite B ou C, le paludisme ou le VIH. "Mais tous les tests ne sont pas possibles. On recherche les maladies les plus graves et les plus fréquemment transmissibles par le sang" a souligné le Docteur Danic.

Roselyne Bachelot a également précisé dans Libération l'existence "d'une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et donc devient détectable". Une dizaine de jours pendant lesquels on ne peut détecter le VIH dans le sang donné à l'ESF. Or, "par transfusion, le risque de contamination par le VIH est de 100%"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Le même problème a lieu pour les dons du sang.

Je pense que cette interdiction est due à l'image (erronée, cela va de soi) du "pédé séropositif" qui est encore ancrée dans l'esprit de beaucoup de personnes. Ce qui me fait peur, c'est la date de janvier 2009 ! Oo

Ce n'est pas une "image erronnée" mais une réalité statistique. Si vous choisissez un hétérosexuel au hasard dans la population française, il y a moins de chances qu'il soit séropositif qu'un homosexuel pris au hasard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Voici de la documentation sur le VIH et les homosexuels :

1) Sida: prévisions pessimistes pour les homosexuels dans les pays riches.

2) Le VIH/sida en chiffres

Le premier est extrêmement pessimiste sur les nouvelles générations homosexuelles.

Le second donne des chiffres qui montrent que les homosexuels sont plus gravement encore que les hétérosexuels touchés par la maladie.

mais ils sont par leurs pratiques sexuelles multi partenaires un des principaux vecteurs de transmission de la maladie

On parle des homosexuels ici, pas des libertins.

Mairsi.

Au revoir.

L'argument est très faible, car il repose sur la croyance -- totalement improuvée -- qu'homosexualité et libertinage ne seraient pas liés. Mais c'est beaucoup supposer que de penser qu'une orientation sexuelle ne puisse avoir aucune influence sur le comportement sexuel vis à vis de son, sa ou ses partenaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

:plus:

On ne transplante pas sans examens préalables que ce soit du donneur et du receveur .

Pour un "simple" don du sang c'est déjà ce qui est requit .

Un hétéro peut très bien être contaminé ou présenter des facteurs de risques pour toutes autres incompatibilité à donner .

Tout ça n'est que du poivre à moudre aux homophobes de tout poils .:sleep:

"En France, entre 12 et 18% des homosexuels masculins seraient contaminés par le VIH, contre 0,1% des hétérosexuels, selon les experts. "Il y a un risque, et ce risque est trop élevé" a conclu Roselyne Bachelot dans un entretien accordé à Libération.

Le sang donné analysé, mais pas de risque zéro

Le sang donné est analysé pour détecter des maladies telles que l'hépathite B ou C, le paludisme ou le VIH. "Mais tous les tests ne sont pas possibles. On recherche les maladies les plus graves et les plus fréquemment transmissibles par le sang" a souligné le Docteur Danic.

Roselyne Bachelot a également précisé dans Libération l'existence "d'une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et donc devient détectable". Une dizaine de jours pendant lesquels on ne peut détecter le VIH dans le sang donné à l'ESF. Or, "par transfusion, le risque de contamination par le VIH est de 100%"

Il n'y a jamais de risque 0 , jamais et certainement pas en médecine .

Ce qui veut dire aussi qu'un étéro ' peut , lui aussi , présenter des facteurs d’incompatibilité lié au sida (même s'il est vrai qu'ils sont moindres) ou tout autre maladie .

Alors , évidement qu'il faut être précautionneux et ce avec chaque donneur , la question ne se pose même pas , cependant , ça va bien au delà de la précaution et d’avantage de l'interdiction aux homosexuels .

J'ai le sentiment que c'est plutôt l'homosexualité qui est considérée comme maladie :o°

Modifié par SAVANNA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sandy8
Invité Sandy8 Invités 0 message
Posté(e)

J'adore l'argument!!!

Alors celon toi on devrais faire passer la tolérance avant le rique sanitaire plus élevé?

Bien sur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

Voici de la documentation sur le VIH et les homosexuels :

1) Sida: prévisions pessimistes pour les homosexuels dans les pays riches.

2) Le VIH/sida en chiffres

Le premier est extrêmement pessimiste sur les nouvelles générations homosexuelles.

Le second donne des chiffres qui montrent que les homosexuels sont plus gravement encore que les hétérosexuels touchés par la maladie.

mais ils sont par leurs pratiques sexuelles multi partenaires un des principaux vecteurs de transmission de la maladie

On parle des homosexuels ici, pas des libertins.

Mairsi.

Au revoir.

L'argument est très faible, car il repose sur la croyance -- totalement improuvée -- qu'homosexualité et libertinage ne seraient pas liés. Mais c'est beaucoup supposer que de penser qu'une orientation sexuelle ne puisse avoir aucune influence sur le comportement sexuel vis à vis de son, sa ou ses partenaires.

Vous faites une fois de plus une erreur de raisonnement. C'est le fait de considérer un lien entre homosexualité et libertinage qui n'est pas prouvé, et qui, de par ce fait, reste une croyance, et donc, à l'heure actuelle, une connerie.

Au passage, le don de sang n'est pas interdit aux libertins, preuve que c'est une connerie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SAVANNA
Invité SAVANNA Invités 0 message
Posté(e)

J'adore l'argument!!!

Alors celon toi on devrais faire passer la tolérance avant le rique sanitaire plus élevé?

Bien sur!

J'ai dis ça ?

NON je n'ai pas dis ça !

Je t'invite donc à me lire ou re lire .

/Merci de ne pas déformer mes propos!

Modifié par SAVANNA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)
Au passage, le don de sang n'est pas interdit aux libertins, preuve que c'est une connerie.
Si. Vous parlez sans savoir.

Dans les questionnaires de don du sang, tout en bas, il y a une seule question qui demande si on a eu des partenaires sexuels multiples ou si on a eu des relations sexuelles entre hommes. :sleep:

C'est la même question. Libertins et homosexuels sont considérés identiquement.

Nous remarquerons que l'homosexualité féminine est traitée différemment. Mais c'est normal, car il n'y a pas le même lien avec les maladies. Les relations femmes/femmes sont moins propices à la transmission des MST.

Y voir une discrimination, c'est chercher la petite bête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
williama Membre 3 892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:plus:

On ne transplante pas sans examens préalables que ce soit du donneur et du receveur .

Pour un "simple" don du sang c'est déjà ce qui est requit .

Un hétéro peut très bien être contaminé ou présenter des facteurs de risques pour toutes autres incompatibilité à donner .

Tout ça n'est que du poivre à moudre aux homophobes de tout poils .:sleep:

"En France, entre 12 et 18% des homosexuels masculins seraient contaminés par le VIH, contre 0,1% des hétérosexuels, selon les experts. "Il y a un risque, et ce risque est trop élevé" a conclu Roselyne Bachelot dans un entretien accordé à Libération.

Le sang donné analysé, mais pas de risque zéro

Le sang donné est analysé pour détecter des maladies telles que l'hépathite B ou C, le paludisme ou le VIH. "Mais tous les tests ne sont pas possibles. On recherche les maladies les plus graves et les plus fréquemment transmissibles par le sang" a souligné le Docteur Danic.

Roselyne Bachelot a également précisé dans Libération l'existence "d'une période muette de plusieurs jours, entre le moment où la personne a été en contact avec le virus et le moment où le virus circule dans le sang et donc devient détectable". Une dizaine de jours pendant lesquels on ne peut détecter le VIH dans le sang donné à l'ESF. Or, "par transfusion, le risque de contamination par le VIH est de 100%"

Il n'y a jamais de risque 0 , jamais et certainement pas en médecine .

Ce qui veut dire aussi qu'un étéro ' peut , lui aussi , présenter des facteurs d’incompatibilité lié au sida (même s'il est vrai qu'ils sont moindres) ou tout autre maladie .

Alors , évidement qu'il faut être précautionneux et ce avec chaque donneur , la question ne se pose même pas , cependant , ça va bien au delà de la précaution et d’avantage de l'interdiction aux homosexuels .

J'ai le sentiment que c'est plutôt l'homosexualité qui est considérée comme maladie :o°

c'est un sentiment comme tu dis! .. mais il y a aussi des principes de précaution et des faits scientifiques incontournables.

cette question a été abordé par les personnes compétentes et leur décision va bien au-delà des aprioris sexuels envers telle ou telle communauté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)

tout a fait de ton avis,ils sont prêts a profiter du nouveau gouvernement, pour imposer leur mode de vie et se faire reconnaitre ,ils veulent que tout le systéme céde a leurs exigences,bonnes ou mauvaises,les risques éventuels ils s,en balancent, pourvu qu,ils arriven a leurs fins

les risques n'existent que si on ne prend pas de précaution : pour le don d emoelle osseuse, si il y a test avant, dépistage, je ne vois pas où est le souci ?

Pour le reste de votre propos, je ne répondrais même pas tant il est odieux avec les homosexuels...

tiens te voilà de retour,sans toi et té balivairne jes trouvai le tant lont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant