Pour ou contre la légalisation du Cannabis ?


Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
L'alcool peut-être consommé en petite quantité sans danger pour l'organisme, ce qui n'est pas le cas de la très grande majorité des drogues. Même si le cannabis entre dans les drogues les plus légères je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait commencer à entre-ouvrir la porte de la légallisation à ce produit sous pretexte qu'il en existe d'autre déjà en circulation. Ce serait la ruée pour la légalisation des autres produits stupéfiants.

Le cannabis aussi peut être consommé en petites quantités sans grand danger pour l'organisme!

Evidemment fumer tous les jours du matin au soir c'est très mauvais physiquement et (surtout) psychologiquement.

Et je n'ai pas dis qu'il faut légaliser car l'alcool qui est plus dangereux l'est déjà, est-ce volontairement que tu n'as pas inclus mon "(mais ce n'est pas parce qu'une drogue plus dangereuse est légale qu'il faut en légaliser d'autres, ce n'est pas ça mon argument)" dans ta citation?

Mon argument principal c'est: on peut légaliser en gardant plus ou moins constant le nombre de consommateurs.

Et avec les Pays-Bas, on a une preuve que c'est possible.

(d'ailleurs tu n'as pas répondu, comment explique-tu qu'on fume moins chez eux?)

Je pense la même chose pour les autres drogues, mon raisonnement ne s'applique pas qu'au cannabis.

Enfin pour être précis je suis tout de même plus restrictif pour certaines autres drogues (les plus addictives), ça dépend d'une substance à l'autre (c'est une erreur de mettre toutes les drogues dans le même sac, nombre d'entre elles n'ont absolument rien en commun).

Mais là on va s'écarter du sujet s'il faut élargir le débat aux autres drogues...

C'est vrai et ces produits sont soumis à autorisation et leur distribution est réduite.

Pas de chance, il y a un contre-exemple!

Le dextromethorphane (DXM) est en vente libre (pas de prescription nécessaire, on le trouve dans des antitoussifs), et c'est un très puissant dissociatif (sorte d'hallucinogène comme la ketamine ou le PCP, mais ça ne te dis probablement rien).

Pourtant son usage est très peu répandu, alors que la substance existe depuis longtemps, est facile à trouver, pas cher, légale et surtout à de très chouettes effets (:snif:).

C'est une autre preuve que ce n'est pas parce qu'une drogue est légale ou facilement accessible que forcément plein de gens vont en prendre.

Et toi, si on légalise le cannabis, tu vas en fumer?

Je suppose que non, et ce serait pareil pour la très grande majorité des gens qui ont choisi de ne pas en consommer...

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)
Le cannabis aussi peut être consommé en petites quantités sans grand danger pour l'organisme!

Evidemment fumer tous les jours du matin au soir c'est très mauvais physiquement et (surtout) psychologiquement.

Oui en effet, ce qui n'atténue en rien le fait que ce soit une substance nocive. Aujourd'hui on le sait, je ne vois pas l'intérêt de légaliser une substance nocive.

On ne peut évidement pas préjuger de ce qui se passerait dans un autre mondre, autrement, mais je me plais à croire que si le tabac n'était pas légalisé avec tout ce qu'on sait à son sujet aujourd'hui il y aurait des gens qui se battrait pour qu'il ne le soit pas (légalisé).

Mon argument principal c'est: on peut légaliser en gardant plus ou moins constant le nombre de consommateurs.

Et avec les Pays-Bas, on a une preuve que c'est possible.

(d'ailleurs tu n'as pas répondu, comment explique-tu qu'on fume moins chez eux?)

Mais on parle d'une substance nocive, l'objectif n'est pas de garder un nombre de consommateurs constant mais de le réduire, de l'amener le plus près possible de zéro.

C'est ce que l'Etat essaie de faire ces derniers temps avec le tabac, bien que cela ne se fasse pas sans mal.

C'est vrai et ces produits sont soumis à autorisation et leur distribution est réduite.

Pas de chance, il y a un contre-exemple!

Le dextromethorphane (DXM) est en vente libre (pas de prescription nécessaire, on le trouve dans des antitoussifs), et c'est un très puissant dissociatif (sorte d'hallucinogène comme la ketamine ou le PCP, mais ça ne te dis probablement rien).

Pourtant son usage est très peu répandu, alors que la substance existe depuis longtemps, est facile à trouver, pas cher, légale et surtout à de très chouettes effets ( :snif: ).

C'est une autre preuve que ce n'est pas parce qu'une drogue est légale ou facilement accessible que forcément plein de gens vont en prendre.

UN contre-exemple pour des centaines, peut-être des milliers d'autres cas qui suivent la règle. Ne dit on pas d'ailleurs que l'exception confirme la règle ?

Et toi, si on légalise le cannabis, tu vas en fumer?

Je suppose que non, et ce serait pareil pour la très grande majorité des gens qui ont choisi de ne pas en consommer...

Non je ne m'y mettrai pas pour autant mais des gens augmenteront leur consommation, surtout si on leur sert en prime l'argument que maintenant la "dope" est de qualité, et d'autres s'y mettront, des gens qui n'y avaient pas accès avant parce que trop loin des moyens de deal actuels (ou ne les connaissant pas tout simplement).

(d'ailleurs tu n'as pas répondu, comment explique-tu qu'on fume moins chez eux?)

Je ne connais pas les chiffres par coeur, la drogue n'est pas mon rayon, mais il y a de nombreux FRAD et enquêteurs stup là où je bosse je me renseignerais, celà dit je reste très circonspect quant au fait que le nombre de consommateurs restent contant à la légalisation d'une substance.

Sauf erreur de ma part la GB a légalisé je ne sais plus quelle substance il y a 2 ou 3 ans et ils ont été obligé de revenir en arrière de toute urgence car la quantité de substance consommée à explosé.

Le problème c'est qu'il est impossible de faire un état des consommateurs aujourd'hui, le produit étant illégal on ne peut pas avoir de source fiable ni de la quantité importée/vendue/consommée ni du nombre de personnes qui consomment.

Modifié par Achille Talon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
D'après le rapport 2006 de l'Observatoire Européen des Drogues et Toxicomanies, on ne fume pas plus de cannabis aux Pays-Bas que dans les autres pays, malgré l'interdiction. C'est en France, Espagne et République Tchèque qu'on fume le plus en Europe.

http://stats06.emcdda.europa.eu/en/elements/gpsfig02-en.html

http://stats06.emcdda.europa.eu/en/elements/gpsfig03-en.html

De plus, parmi les fumeurs néerlandais de cannabis, la proportion de fumeurs quotidiens n'est pas plus élévée que pour les autres pays (là encore c'est l'Espagne et la France en tête).

http://stats06.emcdda.europa.eu/en/elements/gpsfig01-en.html

Donc il y a moins de fumeurs de cannabis aux Pays-Bas, et ces fumeurs ne fument pas plus que leurs homologues des autres pays.

Voilà j'ai retrouvé mon précédent message, avec les sources.

En effet si le produit est illégal c'est plus difficile d'avoir une idée de la consommation... donc les statistiques pour les Pays-Bas sont probablement plus précises que celles pour les autres pays, vu qu'aux Pays-Bas la législation est bien plus tolérante.

Sauf erreur de ma part la GB a légalisé je ne sais plus quelle substance il y a 2 ou 3 et ils ont été obligé de revenir en arrière de toute urgence car la quantité de substance consommée à explosé.

Il doit s'agir des piperazines (BZP, TFMPP, MCPP,...), des molécules un peu "exotiques" qui auraient des effets proches de ceux du speed et de l'ecstasy.

Sauf que ces molécules n'ont jamais été légalisées, c'est juste que la loi ne les avait jamais interdites (car les gens qui font la loi ne sont pas à la pointe des découvertes en chimie).

Donc ils ne sont pas "revenus en arrière", et si la consommation a augmenté, c'est parce que ces molécules n'existaient même pas avant (ou que personne n'avait encore pensé à les vendre au Royaume-Uni).

D'ailleurs je pense que les piperazines sont (encore) légales en France (mais plus en Belgique).

Mais on parle d'une substance nocive, l'objectif n'est pas de garder un nombre de consommateurs constant mais de le réduire, de l'amener le plus près possible de zéro.

Et bien on peut dire que pour le moment c'est raté, et c'est pas étonnant, une société sans aucun consommateur de drogues c'est une utopie.

Et le but ce n'est pas d'avoir zéro consommateurs, c'est d'avoir zéro consommateurs problématiques.

Mais tu penses peut être que tous les consommateurs de drogues sont problématiques, qu'ils finissent forcément tous par être des junkies criminels sidéens?

Cela fait depuis que nous sommes bipèdes que nous consommons des psychotropes et si tu veux mon avis ça va continuer jusqu'à la fin de l'humanité, légal ou pas.

Alors autant diminuer les risques de la consommation en légalisant.

Un exemple: au début du XXème siècle des drogues comme l'héroïne ou la cocaïne étaient librement disponible en pharmacie, et pourtant je ne pense pas qu'il y avait plus de consommateurs en 1910 qu'actuellement...

Il faut quand même être naïf pour croire que c'est grâce à la prohibition que la majorité des gens ne sont pas toxicomanes... Les gens ont un cerveau et sont capables de faire un choix par eux-même, c'est pas parce que demain on légalise l'héroïne que tout le monde aura envie d'essayer.

Un autre exemple: tu penses que c'était une réussite la prohibition aux USA, que ça aurait du continuer?

Modifié par Tintagel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)
Il doit s'agir des piperazines (BZP, TFMPP, MCPP,...), des molécules un peu "exotiques" qui auraient des effets proches de ceux du speed et de l'ecstasy.

Sauf que ces molécules n'ont jamais été légalisées, c'est juste que la loi ne les avait jamais interdites (car les gens qui font la loi ne sont pas à la pointe des découvertes en chimie).

Alors il s'agit d'autre chose. Je me souviens que cela avait fait débat à propos de la légalisation des substances "légères" justement car beaucoup de pays de l'Europe de l'Est se posaient la question justement. Il s'agissait vraiment d'un produit interdit à la base et qui a été légalisé un temps avant d'être de nouveau interdit tant il y a eu de débordements en un temps record.

Mais on parle d'une substance nocive, l'objectif n'est pas de garder un nombre de consommateurs constant mais de le réduire, de l'amener le plus près possible de zéro.

Et bien on peut dire que pour le moment c'est raté, et c'est pas étonnant, une société sans aucun consommateur de drogues c'est une utopie.

Et le but ce n'est pas d'avoir zéro consommateurs, c'est d'avoir zéro consommateurs problématiques.

Mais tu penses peut être que tous les consommateurs de drogues sont problématiques, qu'ils finissent forcément tous par être des junkies criminels sidéens?

A compter du moment où le produit est interdit tous ceux qui le consomme sont problématiques. Là tu réduis le spectre à un aspect sanitaire qui, de toute façon restera probablement constant en effet. Les gens qui sont déjà incapables de contrôler leur consommation avec un produit interdit le seront certainement tout autant avec un produit en vente libre, il n'y a pas la moindre raison qu'ils se raisonnent d'un seul coup (et je doute que dans ces personnes il y ait beaucoup de gens régulièrement malades parce que le produit n'est pas bon ...)

Cela fait depuis que nous sommes bipèdes que nous consommons des psychotropes et si tu veux mon avis ça va continuer jusqu'à la fin de l'humanité, légal ou pas.

Alors autant diminuer les risques de la consommation en légalisant.

Alors c'est là que notre point de vue diverge (et dix verges c'est beaucoup :snif: ), car l'humain est un être social qui dépend les uns des autres, or la consommation de psychotropes, si elle engendre un bien-être temporaire pour le consommateur, déclenche, dans la grande majorité des cas, tout un train d'aspects négatifs qui finissent par rejaillirent sur la société en général. Nous sommes de plus en plus nombreux sur la planète et si on consomme des psychotropes depuis l'aube des temps comme tu le soulignes, il ne faut pas perdre de vue que le train de problème (dont j'espère quand même ne pas avoir à faire la preuve, et là je parle des drogues en général, pas uniquement du cannabis) devient énorme avec une population plus grande et plus concentrée dans les grandes villes.

D'un phénomène isolé on finit par parler de problème de salubrité publique.

D'ailleurs tu le sens toi-même puisque tu en parles :

Un exemple: au début du XXème siècle des drogues comme l'héroïne ou la cocaïne étaient librement disponible en pharmacie, et pourtant je ne pense pas qu'il y avait plus de consommateurs en 1910 qu'actuellement...

Tout d'abord il y avait monde de monde sur la planète il y a 100 ans qu'aujourd'hui, donc forcément moins de consommateurs. La production et la distribution était également bien moins efficaces. Il faudrait trouver des chiffres mais je suis bien convaincu que les marchés illégaux d'aujourd'hui produisent et arrosent nettement plus de gens que les circuits de fabrication légaux de l'époque.

Un autre exemple: tu penses que c'était une réussite la prohibition aux USA, que ça aurait du continuer?

Mais là on ne parle pas du tout du même problème. Pour commencer on parle d'un produit qui était autorisé et que l'on retire alors que là on parle d'un produit qui est interdit et que certains voudrait autoriser.

Ensuite l'alcool peut-être consommé dans certaines doses raisonnables sans aucun dommage pour l'organisme. On peut même dépasser les limites légales si on reste chez soit et que ça ne devient pas une habitude menant à l'alcoolisme, au pire on gerbe un bon coup et terminé.

Les drogues restent des produits nocifs dès la première prise pour la plupart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Vous savez ce que dit un rasta en plein concert de reggae sans rien à fumer ?

"C'est quoi cette musique de merde ?!" :snif:

Vous aimez le reggae Achille ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)

Ce n'est pas du tout ce que j'écoute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

lien futura

Arguments en faveur de la dépénalisationlien suisse

Je ne suis à priori pas pour mais je me renseigne...

C'est vrai que la question mérite réflexion...

Modifié par xenops

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

:snif: les discours de certains sont laxatifs , d'autres sont jouissifs, je recommande fortement ce topic aux neurasthéniques sévères à écouter sur fond de Matmatah :snif: :

Cette étrange cigarette ne nous rend pas hagard

L'an 2000 approchant rattraper le retard

Vivons à notre époque et dédramatisons

Non bien sûr le pétard n'élève pas la raison

Je le conseille tout de même avec modération

Comme cet alcool qu'on prend jusqu'à la déraison

Et pour quelques noyés est devenu passion

Mais l'église ne dit rien la cirrhose a raison

Voir un homme tituber ne choque pas la morale

Mais l'alcool tant loué vous est parfois fatal

Et le joint si léger dans mon pays natal

Des libertés de l'homme devrait être banal

Malheureusement chez nous il se vent en sous-main

Si peu dangereux qu'il soit l'état lui fait la guerre

Pour une fausse morale parce qu'il n'en touche rien

Voilà la vérité dans cette triste affaire

{Refrain}

Un pétard ou un Ricard , si t'as vraiment le cafard

A choisir y a pas photo , moi je choisis le maroco

Les alcools ont leurs soulards , le cana c'est le panard

Y'en a qui le mystifient , moi je fais son apologie

Ce serait pourtant si simple de le légaliser

Deux petits joints par jour c'est anti-dépresseur

Si l'état dans ce cas n'était pas l'agresseur

Le peuple tout entier pourrait mieux respirer

C'est encore cette fois par l'argent que le bas blesse

Si au moins le haschisch pouvait emplir les caisses

Nos dirigeants affables fermeraient bien les yeux

Et parfois avec nous s'envoleraient aux cieux

{Refrain}

L'alcool et le tabac ont le droit de tuer

Car aux comptes de l'état apportent leurs deniers

Messieurs dames mourrez donc d'alcool et de fumée

La patente est payée , la mort autorisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
A compter du moment où le produit est interdit tous ceux qui le consomme sont problématiques. Là tu réduis le spectre à un aspect sanitaire qui, de toute façon restera probablement constant en effet.

Justement tu soulignes ce que je veux dire: c'est la prohibition qui rend la consommation plus vite problématique.

En effet les gens qui fument sans emmerder personne, sans se miner la santé, sont tout de même problématiques car ils sont obligés de se mêler à un circuit criminel pour s'approvisionner. Sans la prohibition, ces gens ne seraient pas du tout problématiques, pas plus que le type qui boit du vin chez lui après son repas.

Moi je fume depuis un bon moment, mais je n'ai aucun problème de santé et je ne dérange personne ; mais je continue à stresser quand je vois des flics passer car je sais bien que si j'ai qqc sur moi, on peut m'emmerder pour ça, je suis un hors-la-loi (lol)...

Les gens qui sont déjà incapables de contrôler leur consommation avec un produit interdit le seront certainement tout autant avec un produit en vente libre, il n'y a pas la moindre raison qu'ils se raisonnent d'un seul coup (et je doute que dans ces personnes il y ait beaucoup de gens régulièrement malades parce que le produit n'est pas bon ...)

En effet les gens incapables de contrôler leur consommation resteront incapables une fois le produit légal ; mais au moins ils auront accès à un produit contrôlé, auront moins de problèmes d'argent et ne pourront devenir esclave de dealers, et n'auront plus rien à voir avec des criminels... On garderait toujours des toxicomanes, mais ce serait juste des types qui ont besoin d'avaler leur cachet le matin et le soir pour vivre normalement (c'est pas terrible mais c'est mieux que là où certaines drogues peuvent facilement mener actuellement).

C'est exactement le principe derrière les "traitements" de sevrage à l'héroïne ("désintoxications"): on donne au toxicomane une autre drogue (méthadone), mais celle-là il va la chercher à la pharmacie à un prix normal, et il ne risque pas d'en crever car il sait bien la quantité et la subtance qu'il ingère. Cela n'est pas une solution, mais le toxicomane junkie à l'héroïne est bien moins problématique que le toxicomane qui va chercher ses cachets à la pharmacie.

Et évidemment que la majorité des problèmes de santé chez les consommateurs de drogue vient d'une impureté du produit...

Tu crois que c'est la MDMA qui fait que certains cachets d'ecstasy peuvent te faire gerber toute la nuit voire t'envoyer à l'hôpital? C'est à cause de toutes sortes d'autres crasses qu'y ont été mises pour couper le produit ou tout simplement car le chimiste a raté sa synthèse... Il y a bien la Croix-Rouge présente à certaines free party pour tester les pilules des teufeurs, car c'est bien connu que le plus grand danger de cette drogue c'est qu'on ne sait pas ce qu'il y a vraiment dedans.

Ou bien le cannabis, récemment il y a eu une quasi "alerte sanitaire" à propos de marijuana coupé avec des "microbilles de verre"... Fumer du verre pilé mène bien plus vite à l'hôpital que n'importe quelle plante! Même si on trouve plein de crasse dans le tabac, je pense pas qu'on y trouve plein de verre pilé pour mieux remplir la cigarette! Mais interdit le tabac et ce sera ainsi...

On peut continuer avec d'autres exemples, par exemple presque toutes les overdoses d'héroïne, ce sont des gens qui ont pris une dose plus puissante sans le savoir, car pas de chance, leur poudre précédente faisait 30% d'héro (et 70% d'on ne sait trop quoi), et maintenant ils en ont une à 70%, mais aucun moyen de le savoir, donc overdose... Faut pas s'imaginer que c'est le camé qui se défonce jusqu'à la mort car il sait plus s'arrêter hein, il s'endormirait avant.

car l'humain est un être social qui dépend les uns des autres, or la consommation de psychotropes, si elle engendre un bien-être temporaire pour le consommateur

C'est très réducteur de dire que les psychotropes n'ont jamais été que des moyens de soulagement ; il y a des religions entières qui ont été basées là-dessus (par exemple en Amérique précolombienne), et on peut clairement pas dire que les hallucinogènes (par exemple) donnent un "bien être temporaire" ; il y a des "drogues" (d'après la loi) qui ne mènent à aucune dépendance...

C'est vrai que l'abus de (n'importe quelle) drogue est toujours dangereux pour le consommateur et donc la société ; mais justement une légalisation, même si elle ne va pas forcément diminuer le nombre de gens "sensibles" à ces produits, permet au moins de mieux s'occuper de ceux qui foirent, et de rendre la consommation bien moins risquée.

Il faudrait trouver des chiffres mais je suis bien convaincu que les marchés illégaux d'aujourd'hui produisent et arrosent nettement plus de gens que les circuits de fabrication légaux de l'époque.

A l'époque la production était bien plus faible en effet, car il y avait moins de consommateurs.

Mais c'était très facile d'en trouver, par exemple l'héro ou la morphine étaient aussi facilement disponible que l'aspirine (je peux même te poster une publicité d'époque), et pourtant tout le monde ne s'est pas rué dessus pour se défoncer.

Je ne sais pas quelles sont les raisons qui ont poussé plus de gens par la suite à abuser de ces substances, mais on ne peut vraiment pas dire que c'est à cause d'un accès plus facile.

Ensuite l'alcool peut-être consommé dans certaines doses raisonnables sans aucun dommage pour l'organisme. On peut même dépasser les limites légales si on reste chez soit et que ça ne devient pas une habitude menant à l'alcoolisme, au pire on gerbe un bon coup et terminé.

On pourrait dire ça pour presque n'importe quelle autre drogue!

"Tout est poison, rien n'est poison, seule la quantité fait le poison" (Paracelse)

On peut mourir d'overdose d'alcool (coma éthylique puis mort, ça existe et n'est pas rare) tout aussi bien qu'on peut mourir d'overdose de cocaïne ou d'héroïne...

Seulement pour la coke et l'héro le risque est accru car tu ne peux pas savoir ce que tu prend et en quelles quantités.

Interdit l'alcool maintenant et ce sera comme pendant la prohibition: l'alcool toujours partout, mais avec un volume d'alcool impossible à connaitre, coupé avec du methanol et des produits chimiques, etc. Il y aura toujours des buveurs, mais au moins ils en mouriront vite!

Pour info, toujours d'après la classification de l'OMS, les amphétamines sont moins dangereuses que l'alcool. Donc prendre de temps en temps des rails de speed aurait moins d'impact sur la santé que boire de l'alcool de temps en temps, et mènerait moins vite à la dépendance?

(je ne dis pas que je suis toujours d'accord avec les médecins de l'OMS, ce sont eux qui disent ça)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Je me demande à partir de quel degré de nocivité un produit doit-il être interdit... Doit-on interdire tout ce qui est nocif ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Je me demande à partir de quel degré de nocivité un produit doit-il être interdit... Doit-on interdire tout ce qui est nocif ? :snif:

Ce n'est pas une question de nocivité, les hallucinogènes ne sont absolument pas toxiques mais sont tout de même interdits, car les gens sont supposé trop cons pour pouvoir sans servir sans faire de conneries...

Ce qu'on interdit c'est toute substance qui "altère la conscience", car apparemment c'est tabou de chercher d'autres "états de conscience" par l'ingestion de substances...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)
Ce n'est pas une question de nocivité, les hallucinogènes ne sont absolument pas toxiques mais sont tout de même interdits, car les gens sont supposé trop cons pour pouvoir sans servir sans faire de conneries...

Ce qu'on interdit c'est toute substance qui "altère la conscience", car apparemment c'est tabou de chercher d'autres "états de conscience" par l'ingestion de substances...

Mais beaucoup de gens sont trop cons pour se servir de ces substances sans mettre leur vie ou celle des autres en jeu.

Ce ne sont pas les "altérations de consience" qui sont interdites comme tu le dis, mais bien toutes les conséquences qui en découlent. Tu connais manifestement bien le sujet, ce n'est pas à toi que je vais apprendre tous les effets secondaires des drogues sur les gens ? (en admettant qu'on place en effet primaire la recherche d'un autre état de conscience ...)

On vit en société, que ça plaise ou non, et aujourd'hui plus qu'hier nous sommes toujours plus nombreux. Les actes des uns influent de plus en plus directement sur ceux des autres, vivre en société c'est comprendre et surtout respecter ces interactions. Les trafics de drogue ont des effets sanitaires et sociaux négatifs importants, sans même aller chercher les aspects judiciaires liés au fait que tout ce qui touche à la drogue est puni par la loi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
savoie libre Membre 366 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)

Je suis contre la légalisation mais pour la depainilisation

L'alcool fait plus de mort que le cannabis ce qui compte c'est savoir gérer sa consommation.

Mais je pence que si le cannabis était légalisé beaucoup de personne se mettrait à fumé ce qui serait un peu nulle mais faire de la tôle pour du shit ! dans se qua il faut aussi mettre en tôle les alcoolo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Sans oublier que la société a des effets sanitaires et sociaux négatifs importants, sans même aller chercher les aspects judiciaires liés au fait que tout ceux qui touchent à la société sont punis par la loi. :snif:

La société... ha ! ha ! ha ! la bonne drogue ;) Chacun la sienne. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
essayeur Membre 3 352 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Mais beaucoup de gens sont trop cons pour se servir de ces substances sans mettre leur vie ou celle des autres en jeu. [...]

Tu avoues enfin ta vanité. C'est cette vanité qui te fait confondre aimer et posséder.

Or c'est TOI tu es trop con et trop faible, mais d'autres sont assez forts, ne nous projette pas ta pathétique personnalité conformiste, conditionnée, mollassonne comme ce vieux chamallow, tu fais partie du décor quand nous autres sommes les héros du film, le nôtre, à savoir une vie qu'il nous appartient de vouloir préserver ou non. Nous la vivons pleinement, pas en obéissant aux ordres comme un pauvre militaire débile.

Je joue avec les drogues quand ça m'amuse, je les jette dès qu'elles m'ennuient. Ceux qui s'y accrochent ont un problème dans la tête bien avant, et si ce n'était pas la drogue ce serait l'alcool pour eux, or le mec qui fume son shit tranquille est moins dangereux pour la société qu'un alcoolique ou même qu'un psychopathe, car sans les dogues qui sait s'il n'y aurait pas encore plus de tarés sur cette terre.

--

essayeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Achille Talon
Invité Achille Talon Invités 0 message
Posté(e)
La société... ha ! ha ! ha ! la bonne drogue :snif: Chacun la sienne. :snif:

Ah ah ah ah ouais, trop bonne la blague. Sauf que tu n'as pas vraiment le choix, tu nais dedans.

essayeur : j'ai oublié de te dire que ton argumentaire d'adolescent prébubère utopiste m'a bien fait marrer mais sens toi libre surtout de ne pas me répondre car c'est là la dernière fois que, pour ma part, je m'adresse à toi. Il y a des gens comme Tintagel qui au défendent leur bout de gras avec des arguments qui se tiennent et qui ne ressemblent pas aux reflexions lamentables qu'on lit dans les toilettes d'un lycée, peut-être même seulement d'un collège, genre "La france j'ai pas à obéir à ses lois j'ai pas demandé à y naître" ou autre reflexion digne d'une huitre à base de seigneurs féodaux etc ...

Il y a des blogs pour adolescents où tes arguments feront sensation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tintagel Membre 499 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Mais beaucoup de gens sont trop cons pour se servir de ces substances sans mettre leur vie ou celle des autres en jeu.

Ces gens utiliseront ces substances s'ils le veulent, peu importe la loi.

Il faudrait légaliser sans banaliser, et je ne vois pas en quoi ce serait impossible (vu que c'est déjà le cas de certaines drogues).

Enfin je pense que tu as compris mon argumentaire: la légalisation diminue le risque de la consommation, sans augmenter significativement la consommation.

Mais je pourrais utiliser d'autres arguments, par exemple au niveau économique la société y gagnerait énormément en légalisant les drogues, principalement grâce à la disparition de toute la criminalité organisée qui coûte très cher à la société.

Je reste persuadé que si les drogues sont interdites, ce n'est pas tellement pour des raisons sanitaires, mais pour des raisons morales ("la drogue c'est mal" / "nous devons en permanence rester lucide").

Les gens qui décident d'interdire telle ou telle drogue le font d'après leurs préjugés et leur morale, il ne faut pas croire que c'est basé sur des études sérieuses, si c'était le cas de très nombreuses substances seraient légales et en vente libre.

Un exemple pour appuyer ce que je viens de dire:

Récemment une touriste française s'est suicidée aux Pays-Bas alors qu'elle avait pris des champignons hallucinogènes.

Immédiatement les médias et l'opinion publique se sont saisis du fait divers et depuis demandent l'interdiction des champignons hallucinogènes (légaux depuis 1995 aux Pays-Bas).

Le ministre néerlandais de la santé est le principal politicien partisan de l'interdiction.

Seulement en 2000 une étude (commandée par le gouvernement) avait été faite sur les dangers des champignons hallucinogènes.

Résultats: dangers bien entendus réels, mais très faibles comparés à d'autres drogues, et l'étude concluait qu'il ne fallait surtout pas interdire les champignons mais seulement améliorer le contrôle de la production et de la distribution.

Mais vu que cette étude sérieuse et officielle n'allait pas dans le sens du ministre, il a décidé d'en demander une autre récemment... qui a conclu exactement la même chose, qu'interdire les champignons ne ferait qu'aggraver le problème. Alors le ministre a tout simplement décidé de ne pas tenir compte de l'avis des auteurs du rapport (qui eux au moins savent de quoi ils parlent), et d'interdire tout de même (l'interdiction n'est pas encore certaine mais se fera probablement dans les mois à venir). Détail important, le ministre est issu d'un parti conservateur chrétien.

N'est-ce pas une preuve que la prohibition des drogues n'a rien à voir avec des considérations sanitaires ou des avis scientifiques réfléchis, mais est le résultat d'une "morale", d'un "rejet culturel", de "préjugés", etc ?

Autre exemple: qu'est ce qui a été le plus décisif dans l'application de la prohibition de l'alcool aux USA: le bien-être de la population, ou l'opinion de puritains qui voient comme un vice toute consommation d'alcool (ou autres psychotropes).

Ou en Belgique, ça m'étonnerait que ce soit suite à des avis de médecins que le khat et la salvia divinorum (tu n'as probablement même jamais entendu parler de ces plantes) aient récemment été interdites, là encore c'est juste qu'on peut "se défoncer" (je préfère "altérer sa conscience" :snif:) avec ces plantes, donc il faut les interdire.

(et pour l'anecdote, les législateurs qui évidemment n'y connaissent rien ont du rectifier la loi car ils s'étaient carrément trompés dans le nom d'une des substances...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Ah ah ah ah ouais, trop bonne la blague. Sauf que tu n'as pas vraiment le choix, tu nais dedans.

Si, j'ai le choix, et c'est la grande différence entre vous et moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
regardé mn site pr le canabis pour le site cliké ici

Tu peux nous expliquer ? :snif:

Mais beaucoup de gens sont trop cons pour se servir de ces substances sans mettre leur vie ou celle des autres en jeu.

Je dirais qu'il ne faut pas se prendre pour un héros...chacun a son histoire de vie et son stade d'évolution, après, dire que les gens qui n'ont pas le même décodage que nous de la réalité sont cons, je trouve ça un peu fort! Il y a des gens qui ont certainement besoin d'être plus encadrés que d'autres, qui ont plus besoin des lois extérieures car en eux tout ça c'est pas très structuré...et puis, c'est même plus compliqué car si sur certains points les gens ont des défaillances, dans d'autres domaines ils peuvent exceller...personne n'est vraiment con, tout le monde a une logique interne quelque qu'elle soit alors restons positifs... Il faut certainement poser des lois qui s'adaptent à tous pour une plus grande cohérence au niveau de la société. C'est un peu comme dans une classe, si on interdit tout, si on sanctionne le moindre mot, c'est au détriment de ceux qui sont déjà autonomes et qui aimeraient autre chose- peut-être prendre des initiatives-, et si on laisse tout faire, on permet peut-être à ceux qui sont à la traîne de s'exprimer mais on peut arriver vite au chaos. Faire des lois individuelles cela n'a pas de sens...Alors, dans la classe on va essayer de trouver un compromis pour le plus grand nombre, on va inventer et adapter pour que cela fonctionne, et ça va demander beaucoup d'énergie. Dans une classe c'est facile, on peut entendre et écouter tout le monde, ce qui permet de trouver des solutions rapidement. Au niveau de la société, c'est impossible...Alors, que faut-il faire? Là on va fonctionner sur des catégories d'individus et forcemt ce sera au détriment de certains, mais aussi pour le bénéfice du plus grand nombre, et c'est même pire que ça car on ne fonctionne plus au niveau d'une société mais au niveau mondial...on peut faire des choix qui seront en décohérence totale avec les préoccupations individuelles ou sociétales, et bref, à part imposer des lois, le choix est limité. Cela suppose que ceux qui font ces lois soient respectés et que le peuple y mettent sa confiance. En traitant les gens de cons, ce n'est sûrement pas le chemin pour cela...

Bon, pour en revenir au cannabis, je pense que Tintagel lui, est parfaitement lucide, mature et structuré, mais son approche du problème n'est pas celle de tout le monde. Je pense qu'on peut aussi mettre en danger des gens qui ne le sont pas en dépénalisant. Il y a en effet des gens qui ont besoin d'un régulation externe pour avancer. Si l'on permet la dépénalisation, j'ai des doutes sur les résultats qui ne sont qu'hypothétiques rappelons le.

Modifié par xenops

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant