Faut-il pénaliser la négation du génocide arménien ?

Phob Animateur 45 497 messages
Newser‚
Posté(e)
france.jpg

Faut-il pénaliser la négation du génocide arménien ?


Samedi 06 Mai - 16:20

Une proposition de loi socialiste, qui devrait être discutée à l'Assemblée à partir du 18 mai, vise ...





Une proposition de loi socialiste, qui devrait être discutée à l'Assemblée à partir du 18 mai, vise à punir la négation du génocide arménien des mêmes peines que la négation de la Shoah. Dans un appel commun, nombre d'historiens, dont Marc Ferro ou Jacques Julliard, dénoncent le risque "d'atteinte à la liberté d'expression".






[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: TF1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
france.jpg

Faut-il pénaliser la négation du génocide arménien ?

Samedi 06 Mai - 16:20

Une proposition de loi socialiste, qui devrait être discutée à l'Assemblée à partir du 18 mai, vise ...

Une proposition de loi socialiste, qui devrait être discutée à l'Assemblée à partir du 18 mai, vise à punir la négation du génocide arménien des mêmes peines que la négation de la Shoah. Dans un appel commun, nombre d'historiens, dont Marc Ferro ou Jacques Julliard, dénoncent le risque "d'atteinte à la liberté d'expression".

[ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: TF1

Pour l'abrogation de toutes les lois qui prétendent détenir la vérité historique et interdisent toute recherche! L'histoire est l'affaire des historiens, pas celle du Législateur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

Entièrement d'accord... abolition de la loi Gayssot, loi raciste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Loi Gayssot, loi Taubira... toutes celles de cette espace! Inutile d'en rajouter une autre sur l'Arménie. Sinon autant en faire pour affirmer que le méchant Brenus a commis un crime de guerre en assiégeant les Romains et leurs oies! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

Oui laissons les turcs faire leur devoir de memoire ou pas a sur ce sujet.

la france en donneuse de lecon est bien hypocrite encore une fois ,elle ne devait pas le faire sur les colonies de l afrique du nord??????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

Pour l'abrogation de toutes les lois qui prétendent détenir la vérité historique et interdisent toute recherche! L'histoire est l'affaire des historiens, pas celle du Législateur!

tout a fait d accord! mais où va-t-on?!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Pour l'abrogation de toutes les lois qui prétendent détenir la vérité historique et interdisent toute recherche! L'histoire est l'affaire des historiens, pas celle du Législateur!

tout a fait d accord! mais où va-t-on?!!! ;)

Encore une fois, je m'incline devant ta sagesse! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

;);)

Tu es trop bon!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
;);)

Tu es trop bon!! :D

Respectueux et emprunt d'admiration! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
françoisoglu Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Point de vue belge

Le négationnisme est l'une des pires formes de racisme. Elle en est aussi sa version la plus « respectable », se parant des oripeaux de la science. C'est pour cela qu'il faut continuer à le sanctionner.

Les récentes polémiques liées à la reconnaissance du génocide des Arméniens ou la contestation du génocide des Tutsis soulèvent insidieusement un dangereux lièvre : le négationnisme constitue-t-il réellement une forme de racisme ? Est-il légitime, finalement, de pénaliser la relativisation ou la négation d'un génocide, en ce compris la Shoah ? Le prix payé à la mémoire des victimes n'est-il pas exagérément lourd au regard de l'entaille ainsi faite à la liberté d'expression ?

Le négationnisme consiste dans le fait de nier, de minimiser grossièrement, mais aussi de justifier ou d'approuver les faits concernés -pour l'heure, au regard de la loi, le génocide commis par les nazis. L'esprit de la loi est de pénaliser l'intention délictuelle, haineuse et discriminatoire. Prétendre que cette loi empêcherait toute démarche scientifique objective revient à en éluder le sens ou à sous-estimer gravement les facultés d'interprétation des magistrats. Tant les termes de la loi que sa jurisprudence en attestent. Lorsque Jean-Marie Le Pen déclare que les chambres à gaz constituent un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, il a raison d'un point de vue statistique ; en comparant le nombre de victimes gazées avec les exécutions par balles et l'ensemble des pertes de guerre, vous pourrez effectivement ranger les cadavres issus des chambres à gaz parmi les détails statistiques de la Seconde Guerre mondiale. Les tribunaux qui ont poursuivi et condamné le leader du FN ne s'y sont pas trompés et l'ont condamné sur base d'une loi antinégationniste, parce que son dessein était de porter atteinte à la mémoire des victimes et de propager une idéologie de haine, non de contribuer à un débat scientifique. La jurisprudence de la loi belge de 1995 montre, de la même manière, qu'elle a permis de poursuivre des intellectuels ou des groupuscules extrémistes et non des chercheurs universitaires.

Le négationnisme est l'une des pires formes de racisme, son paroxysme intellectuel. Elle en est aussi sa version la plus « respectable », se parant des oripeaux de l'historicité et de la science. Un génocide n'est pas un massacre comme un autre, parce qu'il relève de la planification d'une politique d'extermination délibérée d'un peuple, et est donc toujours basé sur une idéologie xénophobe. Il n'y a pas de lutte contre le racisme sans rappel constant de ce à quoi il mène dans sa phase terminale : l'annihilation physique de l'autre en tant qu'autre. C'est pour cette raison que le négationnisme est une restriction légitime de la liberté d'expression : permettre, demain, qu'on puisse librement approuver ou nier l'existence des génocides des Juifs, des Tutsis et des Arméniens contribue inévitablement à légitimer, indirectement, l'idéologie qui a permis ces massacres.

Les remises en cause explicites du génocide tutsi qui essaiment sur l'espace public, douze ans à peine après sa perpétration, par une falsification de l'Histoire tendant à réduire la tragédie rwandaise au rang de massacres inter-ethniques ou de « double génocide », percolent dangereusement dans les esprits les mieux avisés.

L'affaire arménienne est également inquiétante. Si beaucoup s'accordent pour reconnaître que génocide il y a eu, certains considèrent qu'il conviendrait de créer des catégories entre les génocides dont la négation pourrait être réprimée et les autres. En ouvrant une telle brèche, on ouvre de facto le débat sur la légitimité même de la loi de 1995. Certaines voix, y compris dans le monde antiraciste, se sont émues du débat arménien et posent que, puisqu'il est philosophiquement impossible de justifier une différence de traitement entre génocides reconnus - le droit, en revanche, permet de telles acrobaties - le vrai problème serait la loi elle-même, en ce compris dans sa version actuelle limitée à la Shoah, qui enfreindrait trop violemment la liberté d'expression, serait inapplicable et aviverait des troubles sociaux.

Cela revient à régler le problème par l'absurde. Cela sous-entend que la loi de 1995 aurait été votée à la légère, sans une intense réflexion sur la restriction à la liberté d'expression qu'elle induit.

Sans une mise en balance scrupuleuse de l'intérêt des particuliers à user de leur liberté d'une part, et l'intérêt général de la société de se protéger, moralement et physiquement, d'autre part. Sans la conviction que le danger qui nous guette, en l'occurrence, vaut une restriction raisonnable et nuancée de nos libertés.

Dix années auraient-elles donc suffi à balayer nos scrupules ? La loi n'est pas inapplicable, la jurisprudence le prouve, et a démontré à suffisance qu'elle ne s'applique pas à l'aveuglette, ni sans nuance.

Et mettre en cause la loi sur le négationnisme ou son extension aux génocides des Tutsis et des Arméniens parce qu'elle dérangerait, selon ses champs d'application, telle ou telle partie de la population, c'est faire preuve d'un cynisme effarant, proche du degré zéro de l'argumentation politique, et revient à avaliser que la raison des plus forts serait toujours la meilleure ! Est-ce à dire par exemple que, si la communauté arménienne de Belgique avait été plus nombreuse que la communauté turque, le débat se poserait différemment ?

La brèche ainsi ouverte est inquiétante car, derrière la mise en cause de la loi de 1995, guette celle de la loi Moureaux de 1981 sur la répression des actes inspirés par le racisme. Elle aussi limite la liberté d'expression, et pour des raisons analogues : une opinion raciste n'est pas une opinion comme les autres, parce qu'elle se construit sur la haine de l'autre, avec toutes ses conséquences possibles... tout comme nier un génocide ne sera jamais comparable à la négation d'un fait de guerre ordinaire. Quels arguments pourront bien opposer ceux qui remettent en cause aujourd'hui la loi antinégationniste, face à ceux qui se seront introduits par cette porte pour demander demain, pour de bien plus sombres raisons, la suppression de la loi antiraciste ?

L'argument de l'Histoire devant échapper au droit et au politique, si juste sur des questions telles que « l'apport positif de la colonisation » française, sonne dramatiquement faux sur la question du négationnisme ; quand un Etat extermine un peuple, c'est plus que de l'Histoire. Le débat sur le négationnisme n'est pas un débat historique, il concerne la liberté d'expression. Quand on entend se servir de l'Histoire pour atteindre la dignité ou l'intégrité physique de personnes, la fin n'est pas la recherche scientifique mais la blessure délibérée d'autrui.

La loi de 1995 sur le négationnisme se doit de correspondre aux atteintes à la dignité constatées aujourd'hui, en intégrant les deux génocides arménien et tutsi, remis en cause dans l'espace public belge. Non pour sculpter l'Histoire. Mais pour que la loi, expression de notre conscience morale collective, reflète l'inscription dans notre mémoire des atteintes aux droits de l'homme et en protège les victimes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)
Le débat sur le négationnisme n'est pas un débat historique, il concerne la liberté d'expression.

Effectivement ce n'est pas un débat historique, car les négationnistes sont en aucun cas des historiens!!!!! Je le précise!! Aucun historien a nier à un moment ou un autre le Génocide juif (je précise que les négagtionnistes sont nommés ainsi qu'à propos du génocide juif), ou le génocide arménien. La seule chose qui est en question chez les historiens, c'est le probleme de distinguer le génocide juif des autres génocides du fait de son ampleur et de la manière dont il a été planifié par rapport aux autres! Mais bien entendu, il y a bien eu génocide arménien, comme il y a eu génocide au Rwanda et j'en passe!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)

Désolé mais les vérités officielles très peu pour moi. De plus, si le Législateur devait dresser tous les massacres de l'histoire, une législature entière ne réussirait pas à accomplir la tâche!

Si certains veulent se ridiculiser en se faisant les chantres du négationisme, grand bien leur fasse. Mais l'Etat n'a pas à instaurer de credo!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

Bien d'accord avec toi! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
Bien d'accord avec toi! ;)

Génial! Finalement je vais me faire prophète et tu suivras tjs ma parole sacrée! ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

eheh!! ;)

Si je suis pas d'accord, comptes sur moi pour le dire!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
eheh!! :D

Si je suis pas d'accord, comptes sur moi pour le dire!! :D

Ah non ça ce serait commettre un sacrilège et un blasphème! ;););) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

;)

Je viens de voir qu'on n'est pas d'accord sur la peine de mort! Ca fait deja une chose!! Désolée pour le blasphème ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
;)

Je viens de voir qu'on n'est pas d'accord sur la peine de mort! Ca fait deja une chose!! Désolée pour le blasphème :D

Bon je tépargne le bucher car tu es ma disciple préférée mais tu me réciteras 15 "paternoster mazarino" ;)

Et puis tu rejoins fissa ma position sur la peine de mort! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cline Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

Ben voyons!! ;);)

Pour la peine de mort je suis contre quand meme!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Mazarino
Invité Mazarino Invités 0 message
Posté(e)
Ben voyons!! ;);)

Pour la peine de mort je suis contre quand meme!!

Zitti! Silenzio! Répéte après moi : "je suis pour la peine de mort car Mazarino le Grand, le Juste et le Bien Aimé (à la fois Louis XIII, XIV et XV c'est la classe ;) ) y est favorable!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant