Un député réclame une commission d'enquête sur la burqa

Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Donc, dans l'immédiat, en faire un scandale et vouloir l'interdire sans autre forme de procès va :

- changer peu de choses pour nous, français lambda, peu préoccupés par ça en temps normal.

- être traumatisant pour ces femmes, voire provoquer un effet inverse de repli communautariste.

Alors qu'on prône l'intégration, ce serait vraiment dommage.

Cela signifie t-il qu'il ne faille rien faire ? Non.

Seulement la burqa pose des problèmes de valeur qu'on la laisse ou qu'on l'interdise (sans compter le problème matériel d'identité en public et de vie sociale normale).

Ce serait beaucoup plus simple si les femmes l'enlevaient d'elles-mêmes, si les familles et maris passaient le pas d'abandonner ces reliques traditionnelles.

Plutôt que de passer par l'interdiction, c'est le dialogue qui fera changer les choses.

Je serais plutôt pour le fait d'aller chercher ces femmes, de les inciter à avoir une vie normale, des activités et de se rendre compte par elles-même à quel point la burqa est contraignante.

De faire des stages de burqa aux maris autoritaires : la porter pendant deux semaines.

Et aussi d'avoir des débats sur la lecture du Coran, la justification de la burqa, la psychologie humaine, les concessions à faire à la France pour y avoir la meilleure vie possible, etc...

Bien sûr, l'interdiction brute et primaire peu sembler la solution la plus radicale. C'est celle que choisiront les idiots, car elle sera inefficace, anti-intégration. C'est à nous aussi d'être accueillants pour donner les moyens à l'intégration de se faire.

Sauf si on ne veut pas.

Sur ce coup la Yop je ne suis absolument pas d'accord avec toi .J'ai l'impression que tu prends ces personnes d'obedience salafiste pour des pauvres d'esprits ou des enfants que l'on pourrait éduquer comme l'on ferait avec des chiots .Je pense qu'en te relisant tu t'apercevras de la naiveté de tes propositions qui ferait au demeurant un merveilleux squetch de Dieudonné que l'on pourrait intituler : l'assistante sociale et le salafiste .

Je suis objectivement et sincèrement convaincu que nous ne devons pas céder sur ce point et interdire purement et simplement la burqa avec l'assurance d'une nation sûre de ses valeurs .

Je pense que le doute ne peut être permis et qu'il appartient à l'etat français d'envoyer un message fort à ces intégristes : ceci n'est pas tolérable dans notre république et nous ne l'accepterons pas .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Sur ce coup la Yop je ne suis absolument pas d'accord avec toi .J'ai l'impression que tu prends ces personnes d'obedience salafiste pour des pauvres d'esprits ou des enfants que l'on pourrait éduquer comme l'on ferait avec des chiots .Je pense qu'en te relisant tu t'apercevras de la naiveté de tes propositions qui ferait au demeurant un merveilleux squetch de Dieudonné que l'on pourrait intituler : l'assistante sociale et le salafiste .

Je suis objectivement et sincèrement convaincu que nous ne devons pas céder sur ce point et interdire purement et simplement la burqa avec l'assurance d'une nation sûre de ses valeurs .

Je pense que le doute ne peut être permis et qu'il appartient à l'etat français d'envoyer un message fort à ces intégristes : ceci n'est pas tolérable dans notre république et nous ne l'accepterons pas .

Peut-être qu'il faut traiter ces groupuscules de la même façon que les dérives sectaires, oui, je suis d'accord. Il est évident que certain n'entendront rien à la pédagogie mais vu qu'on n'en fait déjà pas... Même au niveau des sectes... :|

En tout cas il est évident que la burqa doit tomber en public, à mes yeux.

Ce n'est pas une raison pour mettre en place une interdiction brutale. Je pense vraiment qu'une campagne de communication devrait être lancée un peu avant d'arriver à l'interdiction. Comme ça, l'état n'aura pas à devoir se justifier sans cesse.

On prévient, on applique.

De plus, je considère pas cette histoire de burqa comme une affaire d'état urgente. Ni même que tous les salafistes soient des monstres sourds : ce sont des humains. Je ne suis pas naïf de penser ça, puisqu'en plus je commence à en avoir plein le cul de tous ces communautarismes exacerbés.

Seulement, au niveau de la société, mieux vaut expliquer avant de mettre ça en place, pour que justement ils ne puissent plus prendre cette interdiction comme une sanction de leur idéologie.

L'interdiction de la burqa est matérielle, laïque et républicaine. :smile2: Et positiver le discours ne serait pas un mal.

En fait, comme pour les sectes (les interdictions ne les n'empêchent pas de continuer à exister, jusqu'à ce qu'ils commettent des infractions plus graves) la loi n'empêche pas la perpétuation de l'extrémisme.

Il est nécessaire d'agir contre certaines pratiques, mais comme souvent, je trouve qu'il y a une sorte d'empressement et de maladresse. :sleep:

éa ne changera rien si la burqa tombe dans le mois ou dans 2 ans. Sauf qu'en deux ans, on aura le temps de faire une petite campagne médiatique sur la burqa, voir un spot éducatif, pour que les salafistes et les autres citoyens comprennent le moteur de cette interdiction et l'accepte. Pour ne pas non plus être récupéré par les racistes et xénophobes qui brandirait cette interdiction comme une victoire personnelle (oui, il faut voir loin).

Et c'est là que les chaînes publiques devraient ménager des espaces d'information citoyenne. Communiquer mieux.

Mais bon, il y a des dossiers bien plus urgents.

Légalement, rien n'empêche le chrétien de refuser de travailler le dimanche.

Le contrat de travail, si ;)

Légalement, rien ne l'oblige à signer un contrat de travail qui ne lui convient pas. :drinks:

Sauf que le dimanche non ouvré n'est plus une tradition chrétienne : c'est un aménagement civil du temps de travail qui impose un jour non travaillé.

Donc laïc, ce qui n'empêche pas d'avoir un conviction Chrétienne

Je trouve le dimanche chômé nécessaire et pas du tout chrétien. Il est logique que les hommes aient besoin d'un jour non travailler et les chrétiens n'ont pas le monopole de l'aménagement du temps de travail.

La comparaison me semble peut pertinente, mais bon voilà le parallèle de ton raisonnement appliqué à la burqa : une loi qui interdirait à un chrétien de refuser de travailler le dimanche.

Je me suis probablement mal exprimé... :D ....... Une personne de confession Chrétienne pratiquante peut sans problème appliquer la laïcité

C'est parce qu'on vit dans un pays qui a longtemps été chrétien, ça laisse des traces, qui favorise surement les chrétiens. La laïcité dans un pays au passé musulman serait surement différente.

Mais il y a surement des chrétiens extrémistes qui ne trouvent pas leur compte dans la société telle qu'elle est. Et qui s'en coupe. Bien sûr, sans une burqa, on les voit moins et on croit qu'il n'y en a pas. Erreur.

Ce n'est pas la laïcité qui est remise en cause. C'est la façon de la concevoir et de la défendre.

Je suis laïc, je suis plutôt athée,

On n'est pas un peu athée ..............

Et bien si.

Si tu veux que je me définisse plus clairement, disons que je suis agnostique tendance athée. Je ne rejette pas en bloc l'idée d'une organisation cosmique qu'on aurait mal interprétée mais qui existerait, mais j'ai plutôt tendance à rejeter le concept de Dieu. Bien que dans l'absolu, rien ne me permette de le faire.

Et le dogme religieux, j'y suis insensible.

j'aime la France et pourtant je me retrouve souvent en désaccord avec le radicalisme pseudo-nationaliste de certains discours.

................................................et pourtant recherche dans l'histoire de ce qui a fait ce pays, ensuite de ce qu'il est devenu, et pourquoi .......

Hein ?

On ne doit pas avoir les mêmes idoles. :|

Et oui, la laïcité est un concept qu'on aime bien s'approprier rapidement pour légitimer des façon de voir le monde. C'est dommage qu'elle serve parfois à cacher le totalitarisme propriétaire et la xénophobie.

et aussi la peur ;) certes souvent justifier

Un laïc qui a peur est un laïc faible, une nuisance, parce qu'il va tomber dans un communautarisme déguisé en laïcité ou en patriotisme.

Qu'est-ce que ça peut vous faire de savoir d'où il vient ? :drinks: Vachement important dans le débat.

oui, puisque il s'agit d'un débat sur la France, donc une personne Africaine peut débattre et donner son avis, mais en quoi vient elle débattre comme si elle était confronté au sujet même du débat, n'étant pas sur les lieux

Montesquieu. Les lettres persanes. Grande littérature française. Toi devoir lire tout de suite (facile à lire) ! ;)

Si tu veux t'instruire sur la pertinence d'un regard étranger et tout ce qu'il peut nous apprendre sur nous-même. C'est dans notre intérêt.

Et la burqa ne concerne pas que la France, c'est un dilemme humain universel.

Et toi, Rottinou, j'attends toujours ta réponse sur le topic que tu sais, à propos des "90% de Jemel". :drinks: N'est-ce pas ?

Oulllà "Rottinou" est le petit surnom dont AGM a l'exclusivité ;) (déposé, non mais :| dès fois)

(ne veut pas faire de hors sujet, mais t'inquiète :| incessamment sous peut un nouveau sujet sera ouvert :sleep: )

Bein, depuis que SethRotten a disparu, je n'ai plus personne a appeler Rottinou. Ce sera toi. A moins que tu ne préfères Rottinounet.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
En quoi interdire la burqa va-t-il enrayer la propagation de ces idées ? N'est-ce pas par le dialogue et l'éducation qu'on va abolir cette pratique ?

Celà permet de ne pas cautionner cette mouvance extrémiste de l'Islam.Il n'mepcéhe en rien le dialogue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
interdire purement et simplement la burqa avec l'assurance d'une nation sûre de ses valeurs .

Si la nation est sure de ses valeurs, elle n'a donc pas à les galvauder en adoptant une loi justement contraire à celles-ci.

il appartient à l'etat français d'envoyer un message fort à ces intégristes : ceci n'est pas tolérable dans notre république et nous ne l'accepterons pas .

Erratum: ce ci n'est pas tolérable de notre nouvelle république...

La république actuelle l'accepte au nom de ses valeurs constantes depuis 1789, qui sont pour mémoire ou information:

  • liberté du citoyen
  • laïcité de l'état.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La laïcité de l'Etat n'est aucunement une valeur continue depuis 1789 puisque la France a vécu sous un régime concordataire de 1801 à 1905.

Quant à la liberté religieuse, elle s'accompagne aussi d'un pouvoir de police de la part des autorités. Les prêtres ne sonnent pas les cloches comme ils l'entendent par exemple. De même qu'une procession a besoin d'une autorisation pour se dérouler.

Pas besoin de loi, il appartient au maire, qui dispose d'un pouvoir de police générale, de prendre un arrêté prohibant sur le territoire de la commune le trouble à l'ordre public constitué par une exhibition prosélyte qui entraine attroupements et altercations. Tout contrevenant s'exposant à des poursuites pénales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)
Mais l'intérêt de la burqa est principalement de cacher la femme en public ! ;)

éa les affiche plus qu'autre chose... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

:smile2: Le problème est d'une grande complexité , j'ai lu vos differents arguments avec interêt , ils sont tout à fait cohérents et logiques par rapport à notre cadre constitutionnel et législatif (même si je pense que le problème de l'identité lié au port de la burqa pourrait servir de piste légal pour justifier son interdiction ) .

Il est troublant en effet de voir que ces valeurs de la laicité et de la liberté sont suffisament confuses et divers dans leur interpretation qu'elles apparaissent aujourd'hui obsoletes dans leur définition .

Peut être que ce problème de la burqa aussi marginal et anecdodique qu'il puisse paraître s'incrit dans une problèmatique plus large et impose la nécessité de redefinir le cadre constitutionnel de notre nation qui a bien changé depuis 1789 .

Sinon pour repondre à Yop juste après avoir posté tout à l'heure , en réfléchissant encore au problème ,je suis arrivé à la même conclusion que toi : une interdiction brutale sans explication et débat préalable ne pourrait être interprété que comme un echec .

Et pourtant je ne peux pas m'empecher de penser que ne pas agir serait interpreté exactement de la même façon et conforterait ces intégristes dans leur action .

Cependant tu as raison il n'y a actuellement aucune urgence et pourtant je n'aime pas l'idée que de tels mouvements sectaires puissent vivre au sein de la république au moment même ou elle se trouve affaiblie par la crise économique ( sentiment nait certainement d'une analogie historique peu pertinente ) .

Alors agir ou ne pas agir ? La question sera tranchée par les parlementaires (et le cas écheant le conseil constitutionnel ) ...

Edit ... ou par les maires des communes ;) .

Modifié par Acharon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spymax Membre 509 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

la vache ! 48 pages .... pour parler jsute d'une évidence !!

pas de burka, pas de nikab chez moi !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
Prouve le contraire :smile2:

et ne joue pas comme à ton habitude à vouloir noyer le poisson dans la me

Tu passe ton temps a évité les question gênantes en blaguant et en utilisant tout pleins de non dit. Tu est ridicule.

On croirait une chasse au sorcière! J'en a plein le cul de devoir répété a une bande d'abrutis que je ne suis pas musulman! Bordel faut que je te le dise en chinois pour que ça rentre dans ton cerveaux! Et c'est valable pour spymax et Esperanza42

Le faite de tenir absolument a avoir des moyens de précision personnel sur quelqu'un dans un débat montre une très grande faiblesse dans l'argumentation. Alors que ce n'étais déjà pas fameux jusqu'à présent. Voir même lamentable.

Je suis français bien blanc et entièrement athée. Désoler de ne pas convenir a se stéréotype qui fait son chemin dans le rang des fafs du forum selon le quelle je serais un bougnoule musulman intégrale Va falloir trouvé autre chose... comme débattre par exemple

Modifié par Ozy Mandias

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spymax Membre 509 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Et je t'ai envoyé un mp car je sens que je suis a bout a force de me faire "traiter " de musulman alors que je ne crois en aucun dieu ;)

:smile2: ;)

un conseil : arrête de défendre l'indéfendable ... et on arrêtera de te "traiter" ;) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
:smile2: ;)

un conseil : arrête de défendre l'indéfendable ... et on arrêtera de te "traiter" ;);)

Mais le probable c'est que je ne défend pas la burka.

Modifié par Ozy Mandias

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Tu passe ton temps a évité les question gênantes en blaguant et en utilisant tout pleins de non dit. Tu est ridicule.

On croirait une chasse au sorcière! J'en a plein le cul de devoir répété a une bande d'abrutis que je ne suis pas musulman! Bordel faut que je te le dise en chinois pour que ça rentre dans ton cerveaux! Et c'est valable pour spymax et Esperanza42

Ah !!!!!!!!!!!! tu a comme............. ébama des ambitions politique :smile2: et rejette tes convictions religieuse primaire ...... tss, tss, pas glop

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Il est troublant en effet de voir que ces valeurs de la laicité et de la liberté sont suffisament confuses et divers dans leur interpretation qu'elles apparaissent aujourd'hui obsoletes dans leur définition .

La laïcité et la liberté ne sont pas des concepts confus. Ils sont très clairs lorsqu'on les analyse objectivement. Bien entendu, la confusion s'immisce à partir du moment où la définition des principes ne correspond pas à nos envies et qu'on les galvaude pour les définir de manière à parvenir opportunément à nos fins. (Surtout quand les premiers à les galvauder sont les hommes politiques eux-mêmes).

Par contre je m'interroge sur leur obsolescence actuelle. En effet comment la laïcité et la liberté pourraient-elles apparaîtrent comme désuètes à partir du moment où ces valeurs sont brandies pour autoriser une loi sur la burqa comme pour la réfuter ? Cela en démontre malgré tout l'attachement unanime à ces valeurs même s'il est vrai que les brandir pour le premier fait parti du galvaudage précité.

Quant à la nécessité de redéfinir liberté et laïcité, j'avoue ne pas souscrire a une redéfinition de ces nobles mots qui ne pourrait que conduire à un amenuisement de la force de ceux-ci, étant donné que leur définition actuelle représente leur définition absolue. Cela serait d'une grande malhonnêteté intellectuelle et une belle injure à notre langue républicaine.

Une redéfinition ne s'entendrait donc que comme une restriction de la liberté et de la laïcité et c'est la que moi je flippe à mort :smile2: jusqu'ou va-t-on dans la restriction surtout a partir du moment ou le peuple a lui meme légitimé cette restriction en l'imposant a une partie de sa nation?

On commence par la burqa, ensuite, voile? kippa? croix? préférences sexuelles? vu que l'état c'est mieux que toi ce qui est bon pour toi...je pense sincèrement que c'est déclancher une spirale tres malsaine.

Concernant une éventuelle refonte constitutionnelle, je trouve bien dommage de devoir modifier nos textes fondateurs qui font largement encore leur preuve au regard de ce qui se passe ailleurs, pour une petite minorité qui finalement ne fait rien d'autre qu'exister !

mouvements sectaires puissent vivre au sein de la république au moment même ou elle se trouve affaiblie par la crise économique ( sentiment nait certainement d'une analogie historique peu pertinente )

La rapport qu'a donné Goldored sur la question du traitement des sectes en France était assez éloquent sur la position de l état par rapport à cela, alors cette non affaire soudaine de la burqa me fait penser que ton analogie est , au contraire, des plus pertinentes.

(et le cas écheant le conseil constitutionnel ) ...

Rien n'est moins sur malheureusement. La loi sur le port d'objet religieux à l'école ( le voile acte I) n'était pas passée à son contrôle.

Edit ... ou par les maires des communes

Pour rebondir sur la proposition de Simplicius, si je suis tout à fait d'accord avec lui sur la capacité du maire a prendre un tel arrêté à l'heure d'aujourd hui, je doute en revanche un peu plus du maintien de l'arrêté si celui-ci devait se mesurer a un recours pour excès de pouvoir.

@Simplicius : le concordat quoiqu'on en dise a contribué à la pluralité religieuse en France, et si mes souvenirs ne me trompent pas, tu me reprendras si c'est le cas, il me semble que c'est sous le concordat qu'a commencé la laïcisation de l'enseignement.

On ne peut donc parler de réelle coupure d'avec la laïcité mais plus d'un prémice à son effectivité Et l'introduction de la DDHC de 1789 et ses articles 2, 4, 6, 8, 10 et 11 sont assez limpides quant à la place de la liberté religieuse pour la République Française.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
Ah !!!!!!!!!!!! tu a comme............. ébama des ambitions politique :smile2: et rejette tes convictions religieuse primaire ...... tss, tss, pas glop

Mai je n'ai pas de convictions religieuse. ;) A mes yeux il n'y a que les hommes dans l'univers. Nous sommes seules.... enfin moi je suis seul, entouré de pas mal de personnes apparemment bordé trop prés d'un mur quant ils étaient enfant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
:smile2: ;)

un conseil : arrête de défendre l'indéfendable ... et on arrêtera de te "traiter" ;);)

Etre musulman n'est pas un insulte,d'autre par Ozy ne l'est pas.

Pas besoin d'étre un une femme pour combattre le machisme il en va de même pour ozy qui n'e'st ni une femme ni un musulman. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Faut dire que si on défend l'Islam on est souvent taxé de musulman surtout si tu a des origines.

Je connais ozy il est trés critique sur les religions(de nombreux sujet en témoigne),toute fois il est bon de ne pas tout mélanger tout n'est pas blanc ou noir et en religion c'est encore plus vrai.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Pour rebondir sur la proposition de Simplicius, si je suis tout à fait d'accord avec lui sur la capacité du maire a prendre un tel arrêté à l'heure d'aujourd hui, je doute en revanche un peu plus du maintien de l'arrêté si celui-ci devait se mesurer a un recours pour excès de pouvoir.

@Simplicius : le concordat quoiqu'on en dise a contribué à la pluralité religieuse en France, et si mes souvenirs ne me trompent pas, tu me reprendras si c'est le cas, il me semble que c'est sous le concordat qu'a commencé la laïcisation de l'enseignement.

On ne peut donc parler de réelle coupure d'avec la laïcité mais plus d'un prémice à son effectivité Et l'introduction de la DDHC de 1789 et ses articles 2, 4, 6, 8, 10 et 11 sont assez limpides quant à la place de la liberté religieuse pour la République Française.

Ces arrêtés municipaux ne risqueraient rien si la loi les qualifiait spécifiquement d'actes de gouvernement, par conséquent insusceptibles de recours. Il peut également être songé de restaurer les conseils de préfecture en lieu et place des tribunaux administratifs afin de s'assurer d'une décision conforme à l'intérêt de l'Etat.

Le Concordat instaure moins une laïcité qu'une tolérance. Mais celle-ci n'était pas une création puisque l'édit de Nantes régla la question religieuse de 1598 à 1685.

Pour la laïcisation de l'enseignement durant la période, c'est exact mais avec des nuances selon les régimes politiques, l'Eglise ayant parfois conservé un droit de regard sur l'enseignement de l'instituteur avant la IIIe.

Je trouve pour ma part qu'Acharon soulève (comme souvent) un point important qui est : Qu'est-ce qu'être Français ? Je crois, tout comme lui, que cela va au-delà d'un simple respect de la loi, ce qui somme toute ne serait que l'aboutissement d'une Société post historique. étre Français ne se résume à respecter bon an mal an la Déclaration de 1789 en gommant tout aspect culturel. Il est évident qu'un minimum de valeurs culturelles communes est nécessaire pour la cohésion du vivre ensemble. En France, cela passe notamment par une méfiance envers ce qui parait être trop inféodé à une religion non maîtrisée par l'Etat (le vieux fond gallican qui remonte au moins à Philippe le Bel). D'où d'ailleurs l'interdiction du port de signes religieux de la part d'agents publics. S'il est considéré qu'un serviteur de l'Etat ne saurait manifester un prosélytisme religieux extravagant, cela subodore bien qu'un Français qui le fait est suspect de convictions pas très orthodoxes et potentiellement inapte à remplir le service public et donc à incarner l'Etat. Or, dans le pays qui vénère le plus au monde l'Etat, qu'est-ce qu'un citoyen incompatible avec le service de l'Etat ? Un Français inachevé, non intégré à la sphère philosophico-culturelle qui baigne la Société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

@ Simplicius : le port de la burqa ne constitue pas vraiment un trouble à l'ordre public, et nuit surtout aux personnes qui la porte de plein gré. Mais je suis d'accord sur la laïcité : la liberté de culte en public est soumise à la loi et à l'ordre (public, donc) avant tout.

Il est troublant en effet de voir que ces valeurs de la laicité et de la liberté sont suffisament confuses et divers dans leur interpretation qu'elles apparaissent aujourd'hui obsoletes dans leur définition.

La laïcité est un concept qui n'est pas fini et qui doit encore être aménagé, légiféré, adapté, développé.

C'est dans ces failles que certains viennent semer la confusion. Et dans la façon dont on voudrait procéder :

-Une laïcité répressive basée sur le nationalisme ?

-Une laïcité permissive où on autorise tout ?

-Une laïcité ferme mais pédagogique qui saura mettre des "stop" en expliquant pourquoi ?

-Une laïcité législative qui se basera uniquement sur les textes de loi où en inventera de nouveau ? Une laïcité philosophique qui va déblatérer sur les notions de liberté ? -Une laïcité confuse laissée aux jugés multiples de la population ?

...

Peut être que ce problème de la burqa aussi marginal et anecdodique qu'il puisse paraître s'incrit dans une problèmatique plus large et impose la nécessité de redefinir le cadre constitutionnel de notre nation qui a bien changé depuis 1789.

La burqa fait est à cheval entre la pratique religieuse, l'infraction (abus idéologique et psychologique), la philosophie, la morale, ce que la laïcité permet et ce que la majorité refuse...

Le consensus reste à trouver. Même si l'écrasante majorité est contre le port de la burqa.

Sinon pour repondre à Yop juste après avoir posté tout à l'heure , en réfléchissant encore au problème ,je suis arrivé à la même conclusion que toi : une interdiction brutale sans explication et débat préalable ne pourrait être interprété que comme un echec .

Et pourtant je ne peux pas m'empecher de penser que ne pas agir serait interpreté exactement de la même façon et conforterait ces intégristes dans leur action.

On peut déjà leur faire savoir que l'on réprouve, mettre des limites à ces pratiques, éduquer la population, aller vers eux et si ça n'est pas accepté, l'interdiction tombera puisque la laïcité n'est pas respectée spontanément.

Alors agir ou ne pas agir ? La question sera tranchée par les parlementaires (et le cas écheant le conseil constitutionnel ) ...

Agir ne signifie pas forcément interdire brutalement en mettant ces femmes dans l'illégalité.

Les familles aussi, les hommes ne portant pas la burqa, sont impliqués dans cette pratique. Une mesure d'interdiction se doit d'être accompagnée d'un suivi pédagogique.

la vache ! 48 pages .... pour parler jsute d'une évidence !!

pas de burka, pas de nikab chez moi !!!

Et non ! ;)

48 pages de discussion pour aller un peu plus loin que ton gros raccourci qui sent un peu la xénophobie ("chez moi").

Je suis sûr que tu es partisan d'une grosse et bête interdiction sans plus de formes.

C'est bien le communautarisme nationaliste : ça simplifie le monde et rassure l'ignorant.

un conseil : arrête de défendre l'indéfendable ... et on arrêtera de te "traiter" :smile2: ;)

Critiquer une brutale interdiction ne revient pas à défendre le port de la burqa. C'est juste réfléchir à comment agir pour le mieux et le bien de tous.

Se contenter d'interdire, c'est quasiment totalitaire. Il faudra bien mettre les hola mais avec la manière. ;) Par cet acte et son intelligence, il en va des valeurs de la France.

@Elaïs : ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
On peut déjà leur faire savoir que l'on réprouve, mettre des limites à ces pratiques, éduquer la population, aller vers eux et si ça n'est pas accepté, l'interdiction tombera puisque la laïcité n'est pas respectée spontanément.

Agir ne signifie pas forcément interdire brutalement en mettant ces femmes dans l'illégalité.

Les familles aussi, les hommes ne portant pas la burqa, sont impliqués dans cette pratique. Une mesure d'interdiction se doit d'être accompagnée d'un suivi pédagogique.

Et non ! :smile2:

Qu'est-ce qu'un "suivi pédagogique" de personnes adultes et quiplus est fanatisées ? Le combat rhétorique ne peut être remporté que si les protagonistes ne se situent pas sur des niveaux d'existence différents.

Face à la com (car le "suivi pédagogique", en gros, ce sont des campagnes marketing) vantant la libération de la femme, je pense que les salafistes répondront par l'obéissance à Dieu. C'est donc par avance un dialogue de sourd.

Changer une situation impose des mesures coercitives comme Ataturk en prit en Turquie dans les années 20. Le soft power ne peut que suivre s'il ne veut pas passer pour une simple capitulation.

Les tenants de l'autorisation de la burqua expliquent que si les femmes la portant se sentent brimés, elles disposent de l'arsenal juridique pour faire cesser ce scandale. C'est oublier le conditionnement culturel imposé depuis la petite enfance et le chantage affectif développé dans tout mouvement sectaire. Obliger les femmes à se remuer toutes seules les condamne à ne jamais sortir du carcan. Une mesure d'interdiction ne laisserait aucune possibilité de persuasion perverse et d'enfermement sectaire aussi fort. Il est du devoir de l'Etat de protéger les majeurs vulnérables. On peut appeler ça une quasi mise sous tutelle. C'est parfois nécessaire.

Se contenter de palabrer sous l'arbre ne revient qu'à demeurer parfaitement passif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
De tous les sujets évoqués par Nicolas Sarkozy lors de son discours devant le Congrès de Versailles, la presse internationale a surtout retenu le passage sur le port de la burqa. Le projet d'interdire son usage dans les lieux publics suscite un certain malaise dans les pays les plus rigoristes, et de l'indifférence chez les autres. Que feront les ambassades de ces pays si la mesure entre en vigueur ? Réponses.

http://www.rue89.com/2009/06/23/burqa-les-...ardent-ailleurs

Oui , chaque pays se renvoie la balle "c'est pas moi c'est l'autre" mais en tout cas chez nous la burqa n'est pas une tenue répandue.

Burqa et extrêmisme , aucun pays n'a envie d'être associé à l'extrêmisme visiblement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant