Pour ou contre l'avortement

madoka Membre 5 163 messages
Mexican pig‚ 42ans
Posté(e)

Pour le maintien de ce droit.......avec le suivi qui en découle(entretien médical et psychologique)

Je trouverai déplorable de retourner "au bon vieux temps " de la clandestinité pour toutes celles qui n'avaient pas les moyens d'aller là où c'était autorisé.....

Personne ici n'a parlé d'interdiction, Marie...

Il me semble que quelque part c'est là où veulent en venir les personnes qui sont contre le droit à l'avortement...

C'est bien ce que réclame les militants anti-avortement...

Et c'est bien ce qui s'est passé dans un état des USA...

Et même ceux et celles qui sont pour le droit à l'avortement sous certaines condition (pb de santé, viol etc...), sont donc logiquement pour l'interdiction dans les autres cas...

Il m'apparaît donc que l'interdiction est bien au coeur des débats, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité reves-vengeurs
Invité reves-vengeurs Invités 0 message
Posté(e)

J'ajouterai juste ceci...pour rappeler que ce qui constitue aujourd'hui un droit, ne l'a pas toujours été et ne le sera peut être plus demain...

La question de l'avortement en Pologne

L'harmonisation de la législation des nouveaux états membres consécutive à l'obligation pour eux de transposer l'acquis communautaire ne concerne pas l'ensemble des aspects relatifs aux droits des femmes, dont un nombre conséquent demeure de la compétence exclusive des états, en particulier dans le domaine social. Rappelons en effet que l'harmonisation européenne, en la matière, concerne avant tout le marché du travail et les questions d'égalité professionnelle.

Cette situation peut d'ailleurs être une source d'inégalités entre les femmes de l'Union européenne et porter atteinte aux droits des ressortissantes des états moins libéraux que d'autres.

Tel est le cas, par exemple, de l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

Qui aprés avoir été autorisé ne l'est plus et renvoie donc les femmes dans la clandestinité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Pour le maintien de ce droit.......avec le suivi qui en découle(entretien médical et psychologique)

Je trouverai déplorable de retourner "au bon vieux temps " de la clandestinité pour toutes celles qui n'avaient pas les moyens d'aller là où c'était autorisé.....

Personne ici n'a parlé d'interdiction, Marie...

Il me semble que quelque part c'est là où veulent en venir les personnes qui sont contre le droit à l'avortement...

C'est bien ce que réclame les militants anti-avortement...

Et c'est bien ce qui s'est passé dans un état des USA...

Et même ceux et celles qui sont pour le droit à l'avortement sous certaines condition (pb de santé, viol etc...), sont donc logiquement pour l'interdiction dans les autres cas...

Il m'apparaît donc que l'interdiction est bien au coeur des débats, non ?

Donc on a pas le droit d'être interpellé par un sujet sans être tout de suite comparé aux militants anti-avortement?

Perso, encore une fois, mon avis n'est pas tranché, mais la banalisation qui transparait de pas mal de propos (surtout quand l'avortement n'est envisagé que sous l'angle de "progrès pour la femme" au même titre que le droit de vote) me choque...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madoka Membre 5 163 messages
Mexican pig‚ 42ans
Posté(e)

Je ne compare personne aux militants anti-avortement, je dis juste qu'ils existent et que le débat doit donc inclure la notion d'interdiction...

Il ya une différence entre être interpelé et être contre comme entre être contre et militer contre... J'en suis tout à fait consciente rassure-toi .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prince80 Membre 187 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

Bonjour ;)

Une réponse à "naturellevasion" ;)

Les cinq fondements de l'islam sont les suivants :

1- Le Monothéisme (Tawhîd)

2- La Prophétie (Nobowwah)

3- L'Imamat (Imâmah)

4- La Résurrection (Ma`âd)

5- La justice

Source : Les Croyances du Chiisme de Mohammad Redhâ al-Modhaffar

((Article 930: Il est interdit de se faire avorter après la fécondation, sauf si la femme craint de subir un préjudice, si elle continue à porter l'embryon, auquel cas, il lui est permis de le faire à condition que la vie ne soit pas encore entrée dans l'embryon; autrement, si celui-ci présente déjà un être vivant, l'avortement est absolument interdit.

Si pourtant une mère vient à se faire avorter, elle doit payer une diyyah au père de l'enfant ou à ses autres héritiers, et si c'est le père qui fait avorter la mère, il doit payer la "diyyah" à celle-ci)).

Source : Le guide pratique du Musulman de Ayatollah Al-Seyed Ali Al Sistani

((Question 540 :

Si la grossesse d'une fille cause une grande gêne pour elle et pour la réputation de sa famille, lui est-il permis d'avorter?

Réponse :

Cet avortement est permis s'il est fait avant l'entrée de l'âme (al-rh) dans le f¿tus (généralement 3 mois environ) et si cette gêne atteignait un degré qui est insupportable habituellement et qu'on ne peut éviter que par cet avortement)).

Source : Code de pratiques pour les Musulmans en occident de Ayatollah Al-Seyed Ali Al Sistani

1- généralement 3 mois : c'est un détail apparu dans un autre question du même titre

2- il y a aussi une conséquence pour la personne qui est intervenu directement pour faire avorter (medécin si c'est lui qui a fait l'opération, la mère si elle a bu des médicaments, ...) c'est ce qu'on appel dans la jurisprudence le prix du sang un montant à payer aux parents si c'est le médecin sauf si pardonnent, au père si c'est la mère qui l'a fait sauf si le père pardonne, etc. qui dépend de la durée de la grossesse (voir les détails dans le guide pratique).

((Ces derniers temps et grâce aux progrès scientifiques, on peut savoir la situation du f¿tus et s'il est ou non atteint d'un handicap quelconque. Que faire si l'examen scientifique prouve l'existence d'un ou plusieurs handicaps chez le f¿tus?

- Le handicap du f¿tus ne permet pas à lui seul l'avortement du f¿tus. Par contre, si le maintien du f¿tus dans le ventre de la mère peut engendrer un mal ou une gêne insupportables pour elle, il est permis d'avorter avant que l'âme y entre car, on ne peut absolument pas le faire après)).

Source : Les fatwas simplifiées de Ayatollah Al-Seyed Ali Al Sistani

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Bonjour ;)

Une réponse à "naturellevasion" ;)

Les cinq fondements de l'islam sont les suivants :

1- Le Monothéisme (Tawhîd)

2- La Prophétie (Nobowwah)

3- L'Imamat (Imâmah)

4- La Résurrection (Ma`âd)

5- La justice

Source : Les Croyances du Chiisme de Mohammad Redhâ al-Modhaffar

C'est un chiite il s'agit donc d'une position assez minoritaire.

l'entrée de l'âme (al-rh) dans le f¿tus

;) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prince80 Membre 187 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

salut Grenouille verte

((C'est un chiite il s'agit donc d'une position assez minoritaire)).Je ne sais pas sur quel base tu as jugé que les chiites sont minoritaire. Tu as des statistiques formelles à l'appuie?

Minoritaire ? 1/3 des musulmans sont t'ils minoritaires (selon des statistiques approximatives) surtout que le reste est reste hétérogène donc ce n'est pas les 2/3 face à 1/3. Je ne me retarde pas sur ce point.

((l'entrée de l'âme (al-rh) dans le f¿tus)) C'est la traduction textuelle de l'arabe en français donc peut être il y a une expression beaucoup plus clarifiante que celle-ci. Mais le sens est claire : c'est le moment où le foetus bouge et c'est ni moi ni toi qui l'estime c'est le docteur ;) et la durée est approximative de 3 mois déjà précisée.

Ah ;) si tu penses que l'homme c'est juste un corps sans âme c'est inutile de développer encore :D

:D j'ai oublié :D

bonne soirée à tous et bon weekend :D et désolais pour les fautes ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
salut Grenouille verte

((C'est un chiite il s'agit donc d'une position assez minoritaire)).Je ne sais pas sur quel base tu as jugé que les chiites sont minoritaire. Tu as des statistiques formelles à l'appuie?

Minoritaire ? 1/3 des musulmans sont t'ils minoritaires (selon des statistiques approximatives) surtout que le reste est reste hétérogène donc ce n'est pas les 2/3 face à 1/3. Je ne me retarde pas sur ce point.

Selon le Quid (statistiques sur les religions) les chiites représentent environs 16% des musulmans.

Soit, environs 1/6 (et non 1/3) des musulmans.

Les sunites représentent eux 83% (le reste n'est donc pas si hétérogène)

On ne peut donc pas vraiment dire que le point de vue chiite est le point de vue "musulman", c'est juste le point de vue chiite.

((l'entrée de l'âme (al-rh) dans le f¿tus)) C'est la traduction textuelle de l'arabe en français donc peut être il y a une expression beaucoup plus clarifiante que celle-ci. Mais le sens est claire : c'est le moment où le foetus bouge et c'est ni moi ni toi qui l'estime c'est le docteur ;) et la durée est approximative de 3 mois déjà précisée.

Ah ;) si tu penses que l'homme c'est juste un corps sans âme c'est inutile de développer encore ;)

Je trouve ça juste ridicule de dire qu'une âme va se fixer sur dans un embryon, et de donner ça comme critère de jugement pour savoir s'il est possible ou non d'avorter.

C'est quand même un critère extrèmement vaporeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Les cerveaux malades , il y en aura toujours : un exemple d'une folle en GB qui a broyé à la moulinette ses bébés . . .

L 'autorisation a ses effets pervers : on ne peut pas le nier : certaines avortent sans état d'âme : l'IVG était le troisième moyen de contraception dans les années 80.

Que feraient des femmes aussi insouciantes avec leurs bébés?

- des mères désespérees et incapables?

- des mères obligées d'abandonner

- des infanticides .. cela existe dèjà et dans la détresse, cela ne peut que s'aggraver.

En afrique, les bébés sont tués, noyés, entérrés dans le sable quand ils sont les mal venus, En chine et en Inde ce sont les filles qu'ont laisse mourrir . . . . .

La liberté de choisir est donc la plus saine des solutions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Que feraient des femmes aussi insouciantes avec leurs bébés?

- des mères désespérees et incapables?

- des mères obligées d'abandonner

- des infanticides .. cela existe dèjà et dans la détresse, cela ne peut que s'aggraver.

Oulà... arguments à manoeuvrer avec extrême prudence!!! Tu es presque entrain de nous dire que certaines femmes ne sont devraient pas avoir d'enfant! Il est évident qu'un bébé qui nait d'une mère qui a 16 ans, qui a quitté l'école et n'a ni compagnon ni mari part avec un sacré handicap dans la vie... Mais ce n'est à peronne de décider qu'elle ne doit pas pour autant ne pas enfanter. Sinon, on s'approche doucement mais sûrement des idéologies les plus puantes de sélection des naissances en fonctions de critères bien précis, où "le bien de l'enfant" est mis en avant pour faire passer des moyens d'épuration ethnique ou sociale...

Je ne t'accuse évidement de rien de tout ça mais je te mets en garde contre les déviations et les risques de ce que tu énonces en toute bonne foi. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Bonjour ;)

Une réponse à "naturellevasion" ;)

Les cinq fondements de l'islam sont les suivants :

1- Le Monothéisme (Tawhîd)

2- La Prophétie (Nobowwah)

3- L'Imamat (Imâmah)

4- La Résurrection (Ma`âd)

5- La justice

Source : Les Croyances du Chiisme de Mohammad Redhâ al-Modhaffar

((Article 930: Il est interdit de se faire avorter après la fécondation, sauf si la femme craint de subir un préjudice, si elle continue à porter l'embryon, auquel cas, il lui est permis de le faire à condition que la vie ne soit pas encore entrée dans l'embryon; autrement, si celui-ci présente déjà un être vivant, l'avortement est absolument interdit.

Si pourtant une mère vient à se faire avorter, elle doit payer une diyyah au père de l'enfant ou à ses autres héritiers, et si c'est le père qui fait avorter la mère, il doit payer la "diyyah" à celle-ci)).

Source : Le guide pratique du Musulman de Ayatollah Al-Seyed Ali Al Sistani

((Question 540 :

Si la grossesse d'une fille cause une grande gêne pour elle et pour la réputation de sa famille, lui est-il permis d'avorter?

Réponse :

Cet avortement est permis s'il est fait avant l'entrée de l'âme (al-rh) dans le f¿tus (généralement 3 mois environ) et si cette gêne atteignait un degré qui est insupportable habituellement et qu'on ne peut éviter que par cet avortement)).

Source : Code de pratiques pour les Musulmans en occident de Ayatollah Al-Seyed Ali Al Sistani

1- généralement 3 mois : c'est un détail apparu dans un autre question du même titre

2- il y a aussi une conséquence pour la personne qui est intervenu directement pour faire avorter (medécin si c'est lui qui a fait l'opération, la mère si elle a bu des médicaments, ...) c'est ce qu'on appel dans la jurisprudence le prix du sang un montant à payer aux parents si c'est le médecin sauf si pardonnent, au père si c'est la mère qui l'a fait sauf si le père pardonne, etc. qui dépend de la durée de la grossesse (voir les détails dans le guide pratique).

((Ces derniers temps et grâce aux progrès scientifiques, on peut savoir la situation du f¿tus et s'il est ou non atteint d'un handicap quelconque. Que faire si l'examen scientifique prouve l'existence d'un ou plusieurs handicaps chez le f¿tus?

- Le handicap du f¿tus ne permet pas à lui seul l'avortement du f¿tus. Par contre, si le maintien du f¿tus dans le ventre de la mère peut engendrer un mal ou une gêne insupportables pour elle, il est permis d'avorter avant que l'âme y entre car, on ne peut absolument pas le faire après)).

Source : Les fatwas simplifiées de Ayatollah Al-Seyed Ali Al Sistani

Euh, t'as vu l'icone sur la gauche en haut de ton écran ?

Juste au dessus de la barre adresse, un petit rectangle avec deux flèches vertes qui tournent en rond !

Ca veut dire "actualiser", c'est valable aussi pour ton coran et toute tes bibles, si t'arrives pas tu cliques sur la case juste à côté, à gauche, celle qui a une petite croix rouge.

On est en 2006, après J C et pendant J C !

moise6sa.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prince80 Membre 187 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

Bonsoir à tous ;)

A Grenouille verte :D

Je ne sais pas la fiabilité de ces données vue que je ne sais pas sur quelle base ces statistiques sont faites (comme les données communiquées par le régime de Sadam :D, les Saoudiens, ... ). Toutefois, je ne veux pas continuer dans le débat des chiffres ;) Ce qui compte, c'est la qualité et non pas la quantité.

((Je trouve ça juste ridicule de dire qu'une âme va se fixer sur dans un embryon, et de donner ça comme critère de jugement pour savoir s'il est possible ou non d'avorter. C'est quand même un critère extrèmement vaporeux)).

Je pense que tu n'as pas lu mes explications. Le critère réside tout simplement à une phase déterminée du développement de foetus et c'est le docteur qui peut le préciser.

((ridicule)) ou pas ça me gène pas parce que je te comprend et je laisse toujours une marge au bon sens.

A yves-1902 :D

T'inquiétes pas, notre coran fait des mises à jours automatiques :D puisque c'est valable pour tout temps et tout lieu ;)

J'ai mis ces textes parce que je suis bien convaincu par leur contenu. En plus, elles correspondent à nos besoins et sont en harmonie avec les sciences contemporaines :D

3 mois, à mon avis, est largement suffisant pour une femme pour décider d'avorter ou pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Selton Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

on n'a pas à être pour ou contre l'avortement.

c'est une question qui regarde avant tout la personne concernée. je suppose que la femme ou la jeune fille se trouvant dans ce genre de situation doit vivre des moments très difficiles.

par contre je suis favorable à un encadrement légal qui permet aux femmes de traverser cette épreuve dans les meilleures conditions sanitaires et morales possibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enzo63 Membre 402 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

C'est un débat de sourd généralement.

A titre personnel, je suis contre. Ma femme est contre. Mes amies sont contre. Toutes les femmes que je connais sont contre. Dans mon peuple, l'opposition à l'avortement est de quasiment 100 %, sauf chez quelques eugénistes forcenés.

Celà dis, je ne me sens pas en droit de juger, encore moins de condamner, ceux qui en sont partisans. Tant qu'ils ne nous l'imposent pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 635 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) pour moi les livres saint sont tous des recueils de contes et de legendes , donc les arguments religieux sur l'avortement sont sans aucun interrets , pour moi l'ame n'est qu'un terme poetique et la mort une fin definitive , laissons les femmes decider librement , point final ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Selton Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

je serais curieux de savoir de quel peuple exactement se réclame Enzo.

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
on n'a pas à être pour ou contre l'avortement.

Pas d'accord. Du tout. Si je suis ton raisonnement (en le poussant à l'extrême pour en démontrer les limites), on a pas non plus à être pour ou contre la peine de mort, ça ne regarde que les victimes et les coupables.

C'est un sujet qui concerne la société toute entière et pas seulement les individus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
;) pour moi les livres saint sont tous des recueils de contes et de legendes , donc les arguments religieux sur l'avortement sont sans aucun interrets , pour moi l'ame n'est qu'un terme poetique et la mort une fin definitive , laissons les femmes decider librement , point final ;)

Tu mélanges tout, même si les livres saints sont objectivement remplis d'un bon nombre de légendes ou d'appréciations "libres" de faits réels, ça ne prive aucunement les instances religieuses de leur droit à guider leurs fidèles...

Et pourquoi tu rammenes toujours tout à la religion? Si je m'interroge sur l'acte de mettre fin à la vie d'un être déjà vivant même s'il n'est peut-être pas encore "humain", ça n'a rien à voir avec la supposée présence d'un âme dans ce corps... Et je pense que beaucoup sont dans mon cas.

Modifié par Loïc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Et pourquoi tu rammenes toujours tout à la religion?
Etant donné que ces dernières jouent un rôle majeur dans la lutte contre laliberté d'avorter, il est normal d'évoquer le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant