L'allaitement long

   48 membres ont voté

  1. 1. quel sentiment éprouvez-vous face a l'allaitement long?

    • c'est normal/naturel
      14
    • ça ne me dérange pas/ je m'en fiche
      14
    • ça me dérange/ c'est bizarre
      16
    • ça me choque
      4

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

ornella006 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

je suis ok avec le fait que le lait c est bon, mais il existe de nombreuses etudes qui demontrent aussi qu une fusionnalité exessive entre parent enfant, influe sur la psycho de lenfant... Et le but n est pas d en faire des assistés notoires.

Je n ai pas banni, l allaitement, au contraire je trouve ca merveilleux, mais je pense juste que tout a une fin et qu il faut savoir arreter.. Et de tout temps, les mamans n ont allaiter leur enfant qu etant petit... jusqu' à ce que la nourriture puisse remplacer les vitamines etc, et suffir au developpement de l enfant...

Les raisons de vouloir alaiter longtemps son enfant, en dehors d un apport en vitamine (et autres) benefique à l' enfant, qui sont d'ailleurs remplacables très rapidement ( trop rapidement) par des produits et aliments... Ce qui permet aux femmes ne pouvant alaiter....

Donc en dehors du coté bio, il y a certes le coté de rapport affectif avec son enfant... Mais bon un enfant de 5 ans qui tete sa mère, ca derive un peu de l' affection maternelle... L' aillaitement n 'est pas une preuve d' amour, il y a d' autres facons d etre proche de son enfant.. Non mais faut imaginer la scène, un enfant qui tète sa mère a 5 ans, c' est genant pour les autres et ca n' est certainement pas bon pour l' enfant de subir le regard derangé des autres... je me trompe peut etre, mais je trouve que tout comme un enfant ne doit pas dormir dans le lit de ses parents dès son plus jeune age ( enfin assez tôt), il ne doit plus teter aussi tot... Il faut que l enfant puisse se differencier de ses parents, qu' il est son independance et qu il soit guider dans la vie. Parce que même si on aime son enfant plus que tout, et JUSTEMENT parcequ' on l' aime plus que tout, il faut le preparer au jour où on ne sera plus là..... et donc ne pas en faire un assisté qui a taité sa maman jusk 10 ans....

Non mais l' allaitement long je dis ok, l' allaitement trop long par contre non... parce qu' à se rythme là, on pourrai se dire, " Pourquoi arreter d' allaiter son enfant un jour?" IL Y A UN AGE POUR TOUT...

Et pour ce ki é de ne pas prendre de poids, ou ne pas etre indisposée, ce sont des arguments qui reviennent souvent, c' est d' ailleurs pour cela que je les ai cité.

L' allaitement long ( trop long), à mes yeux est un acte egoiste de la part de la maman, qui parcequ' ELLE veut être proche son enfant et NON parce que c' est benefique sous tout points à l' enfant ( bien que lapport nutritionel est incontestablement benefique), je repète, prendre le risque que cela influe sur son psyché, c' est ne pas bien aimé... Alors le jour ou il n' y aura plus de doute sur le sujet, et qu il sera demontré par A+B que c est bon, je reverrai mes idées, pour le moment dans le doute, je m' abstiens....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

pour information :

on peut allaiter exclusivement son enfant et avoir ses règles

on peut allaiter exclusivement son enfant et ne pas perdre de poids, voir en prendre.

ces deux affirmations sont toutes aussi vraies lorsque l'enfant est diversifié, c'est à dire, lorsqu'il commence à manger.

continuer d'allaiter son enfant pour ne pas avoir ses règles et perdre du poids, c'est non seulement égoïste, mais purement fantasmatique.

car ce n'est pas l'allaitement en lui-même qui fait perdre du poids ou prévient du retour de couche, mais les hormones et le train de vie.

il faut arrêter de conseiller aux jeunes mamans d'allaiter pour ces raisons fantasmagoriques.

pour le reste, quand arrêter? quand est-ce que cela devient choquant...c'est une question de culture le plus souvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
je suis ok avec le fait que le lait c est bon, mais il existe de nombreuses etudes qui demontrent aussi qu une fusionnalité exessive entre parent enfant, influe sur la psycho de lenfant... Et le but n est pas d en faire des assistés notoires.

quelles sont-elles?

mettent-elles en cause l'allaitement prolongé au-delà de 3 mois?

font-elles une relation directe entre l'allaitement prolongé au-delà de 3 mois et le fait de devenir un assisté notoire?

à partir de quel âge l'allaitement est dangereux pour l'enfant?

je les veux bien ces études.

Je n ai pas banni, l allaitement, au contraire je trouve ca merveilleux, mais je pense juste que tout a une fin et qu il faut savoir arreter.. Et de tout temps, les mamans n ont allaiter leur enfant qu etant petit...

c'est archi faux.

Les raisons de vouloir alaiter longtemps son enfant, en dehors d un apport en vitamine (et autres) benefique à l' enfant, qui sont d'ailleurs remplacables très rapidement ( trop rapidement) par des produits et aliments... Ce qui permet aux femmes ne pouvant alaiter....

les raisons de prolonger l'allaitement sont toutes différentes suivant les femmes.

les apports de l'allaitement ne sont remplaçables par aucun produit artificiel.

Donc en dehors du coté bio, il y a certes le coté de rapport affectif avec son enfant... Mais bon un enfant de 5 ans qui tete sa mère, ca derive un peu de l' affection maternelle... L' aillaitement n 'est pas une preuve d' amour, il y a d' autres facons d etre proche de son enfant..

/.../Alors le jour ou il n' y aura plus de doute sur le sujet, et qu il sera demontré par A+B que c est bon, je reverrai mes idées, pour le moment dans le doute, je m' abstiens....

en fait tes raisons sont purement psychologiques, ça se comprend.

maintenant j'aimerai bien voir ses études.

++

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

J'ai voté normal/naturel.

Parmi les fameuses études dont tout le monde parle, j'en ai lu une qui déclarait qu'un allaitement efficace devait perdurer au moins 8 mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

la plus reconnue est celle de l'oms, elle dit peu ou proue la même chose (allaitement exclusif jusqu'à 6 mois) et conseille de continuer jusqu'à 2 ans en plus de la diversification.

mais cette étude ne prend en compte que la santé.

il y a d'autres facteurs comme on le voit ici ou ailleurs.

volonté, possibilité, société,...etc..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

bon, goldored a très bien répondu, je tenais juste à revenir sur quelques points qd meme.

Non mais faut imaginer la scène, un enfant qui tète sa mère a 5 ans, c' est genant pour les autres et ca n' est certainement pas bon pour l' enfant de subir le regard derangé des autres...

il faudrait savoir. Est-ce que l'enfant va être perturbé par le regard géné des gens ou par la relation fusionnelle qu'il a avec sa mère?

et tu sais, même à 3 mois, certaines personnes sont génées de voir un bb au sein...Doit-on s'arréter à ça??

Dans des pays comme la Norvège, la quasi totalité des bb sont allaités et longtemps. Du coup, les gens ne sont pas choqués de ça, c'est la norme. Ici, quand une femme accouche, elle a vu bcp plus de bébés au biberon qu'au sein, et du coup, l'allaitement a un côté étrange, pas familier.

je me trompe peut etre, mais je trouve que tout comme un enfant ne doit pas dormir dans le lit de ses parents dès son plus jeune age ( enfin assez tôt), il ne doit plus teter aussi tot... Il faut que l enfant puisse se differencier de ses parents, qu' il est son independance et qu il soit guider dans la vie. Parce que même si on aime son enfant plus que tout, et JUSTEMENT parcequ' on l' aime plus que tout, il faut le preparer au jour où on ne sera plus là..... et donc ne pas en faire un assisté qui a taité sa maman jusk 10 ans....

tu ne dois pas très bien connaitre le sujet pour dire ça. A 10 ans, un bébé ne tète plus, même si on l'a laissé se sevrer naturellement ("décision" prise par l'enfant). Le sevrage naturel se fait entre 2 et 7 ans environ. L'enfant finit par s'arréter de lui-même quand on lui laisse la possibilité, il ne faut pas croire qu'il ne se sèvrera jamais!!

Et je ne comprends pas le "il faut le préparer au jour où on ne sera plus là", pourquoi faire?? dans ce cas-là, autant ne pas l'allaiter du tout et le mettre en crèche à 2 jours pour l'habituer aussi non? :smile2:

Pour ce qui est de dormir avec son enfant, c'est une question de culture. Pour certains, nous sommes tarés de dormir si loin de nos progénitures...

je serais également intéressée par les études dont tu parles ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

quelques citations avant d'aller me coucher, voici le lien pour ceux qui veulent tout lire ;)

http://www.lllfrance.org/Allaiter-Aujourd-...nd-il-dure.html

Les relations entre la durée de l'allaitement et les capacités d'adaptation psychosociale ont été analysées dans une cohorte d'adolescents âgés de 15 à 18 ans. Pour cette étude prospective16, on a enrôlé 999 enfants néo-zélandais.

Pendant la période comprise entre 0 et 1 ans, des données ont été recueillies sur le déroulement de l'allaitement. Entre 15 et 18 ans, les enfants ont été recontactés et soumis à une batterie de tests destinés à évaluer leurs capacités d'adaptation psychosociale, la qualité des rapports parents-enfants, la prévalence de la délinquance juvénile, l'utilisation de substances illicites et l'existence de troubles psychiatriques.

Les enfants qui avaient été allaités pendant longtemps étaient plus nombreux que les enfants nourris au lait industriel à avoir des liens de meilleure qualité avec leurs parents, et à penser que leur mère s'était mieux occupée d'eux et avait été moins surprotectrice.

Après ajustement pour les diverses variables confondantes, la durée de l'allaitement restait significativement corrélée à la perception par l'adolescent de meilleurs soins donnés par la mère, la perception de l'adolescent étant d'autant plus positive que l'allaitement avait été long.

Les auteurs concluaient que l'allaitement long semblait favoriser des rapports parents-enfants de meilleure qualité.

Les mères qui allaitent longtemps insistent elles aussi sur la force du lien mère-enfant ainsi tissé, et les bénéfices émotionnels qu'elles en retirent, ainsi que leur enfant. C'est ce qui ressort par exemple d'une étude sur le vécu de 179 mères allaitantes « au long cours »17 qui, si elles parlent des difficultés à allaiter longtemps dans un environnement peu soutenant voire franchement critique, n'en disent pas moins que les aspects positifs pour la relation mère-enfant l'emportent de loin sur ces aspects négatifs.

Une étude qui s'est intéressée au devenir d'enfants allaités plus d'un an18 a trouvé un lien entre la durée de l'allaitement et la façon dont les mères et les professeurs appréciaient leur adaptation sociale à 6 et 8 ans. Les auteurs prenaient leurs précautions en disant qu'ils n'avaient pu prendre en compte les différences d'interactions mère-enfant entre les mères qui allaitent et celles qui donnent le biberon, différences pouvant expliquer leurs résultats.

Mais finalement, peu importe que ces résultats soient dus à l'allaitement en soi ou à un comportement maternel plus courant chez les mères susceptibles d'allaiter plus d'un an. Le fait demeure : les enfants allaités longtemps étaient considérés plus tard comme ayant la meilleure adaptation sociale. C'était encore plus vrai chez les mères que chez les professeurs, ce qui laissait à penser que les mères ayant allaité longtemps tendent à voir leurs enfants sous un jour plus positif que les autres.

voilà, j'ai mis juste ce qui concerne le côté adaptation sociale, lien mère/enfant.

bonne nuit :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ornella006 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)
Ces parents qui aiment trop

Daphné Bédard

Québec

Alors que des enfants peinent à recevoir un peu d'attention de la part de leurs parents, d'autres sont submergés d'amour et protégés à outrance. Est-ce vrai que «trop, c'est comme pas assez»?

«L'indifférence est quand même pire que la surprotection», croit Claire Leduc, fondatrice de l'école du parent entraîneur (www.apcfq.qc.ca/parentraineur.htm) et collaboratrice au magazine PetitMonde.com.

Contrôlants, étouffants, certains parents ont peine à doser l'amour qu'ils portent à leurs rejetons. Dans les faits, le problème n'est pas qu'ils aiment trop, mais qu'ils aiment mal. « Ils aiment pour eux-mêmes et non pour le bien supérieur de l'enfant », explique Mme Leduc.

Dans leur livre Ces parents qui aiment trop, les auteurs Laurie Ashner et Mitch Meyerson parlent d'une tendance à surparenter. « (Elle) ne dépend ni d'un statut, ni du milieu socio-économique du parent, pas plus que de sa disponibilité. Il s'agit d'un surinvestissement affectif intense », définissent-ils.

Ces parents répondent à toutes les exigences de leurs enfants, tentent de leur éviter les problèmes de la vie et prennent des décisions à leur place, même lorsqu'ils sont rendus à l'âge adulte.

De tels comportements peuvent avoir des conséquences importantes sur le développement de l'enfant, comme en témoigne dans le bouquin, Linda, 34 ans. « J'ai le vif sentiment que les gens devraient être à mon service, me prêter une attention particulière, m'apprécier et tout laisser tomber pour me réconforter si je suis contrariée. »

Mme Leduc a pu constater dans ses interventions que les enfants surprotégés ont davantage de difficultés à développer leur autonomie, à travailler en équipe et à prendre leurs responsabilités. « éa fait des enfants à l'ego qui ne passe pas les portes parce qu'ils pensent qu'ils sont les plus beaux et les plus fins, lance-t-elle. éa ne facilite pas l'adaptation sociale. »

Placés sur un piédestal par leurs parents, ces enfants devenus adultes craignent également de développer une intimité avec les autres et ne s'épanouissent qu'à travers l'approbation d'autrui, que ce soit dans leurs relations personnelles ou professionnelles, selon les écrivains Laurie Ashner et Mitch Meyerson. « Mes parents me portent aux nues¿ Ils feraient tout pour moi. (¿) Les gens croient que si nos parents sont aussi aimants que les miens, on n'aura jamais de problèmes. Je n'ai que ça, des problèmes ! Je n'arrive pas à vivre une relation amoureuse sans tout gâcher. Je me sens coupable de tout et je suis toujours insatisfait... », raconte Jeff, 26 ans dans Ces parents qui aiment trop.

Mais qui sont ces parents surprotecteurs?

Les parents qui déversent un trop-plein d'amour sur leurs enfants souffrent souvent d'insécurité et veulent à tout prix se faire aimer par leur progéniture, avance la travailleuse sociale Claire Leduc. Ou encore, ils n'ont pas reçu d'éducation de la part de leurs parents et se sentent démunis face à leurs enfants, ce qui serait le cas de plusieurs parents d'aujourd'hui.

« L'idée que l'enfant est un être merveilleux, doué de potentialités illimitées, qu'il ne faut pas brider au risque d'entraver son épanouissement a marqué les années 70 », a expliqué le psychiatre français et auteur de La famille s'emmêle, Serge Hefez, au magazine Psychologies. « (é cette époque), on est passé d'une éducation stricte à des méthodes débonnaires comme l'écoute active et la compréhension, ajoute Mme Leduc. On pensait que notre enfant avait tout en lui pour réussir et qu'on n'avait rien à lui apprendre. Ce n'est vrai que pour un tiers des enfants. »

Les autres ont besoin d'un cadre éducatif et d'une structure parentale pour se développer.

Mais, après des années de laisser-aller, il y aurait un certain retour de la discipline chez les jeunes parents. « En ce moment, il y a un courant du juste milieu, indique Mme Leduc. Les parents donnent un encadrement à leurs enfants en plus de la compréhension et de l'amour. »

Si vous êtes un parent surprotecteur, il n'est jamais trop tard pour changer. Les auteurs de Ces parents qui aiment trop vous conseillent, entre autres, de renoncer à votre idéal du parent parfait, d'apprendre à vous accepter et à vous valoriser comme humain, de développer un réseau de personnes qui ne gravitent pas autour de la vie de vos enfants, d'apprendre à renoncer au contrôle et de consacrer davantage de temps à votre propre vie de couple.

En parallèle, l'enfant qui a été trop aimé doit réapprendre à être conscient de ses sentiments, à renoncer à avoir toujours le dernier mot et à ne pas se prendre trop au sérieux.

Source : Cyberpresse.ca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ornella006 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Voila une etudes qui traite un peu de la fusionnalité excessive des parents... et des thèmes de ce genre ne sont pas rare.. Certes il ne traitent pas de l allaitement en soit mais sont lié au sujet de rapport parent enfant....

Enfin, je me trompe peut être à ce sujet, mais je fais parti des gens qui pensent qu un enfant de 6 ou 7 ans qui tete sa maman, n' est pas normal... surtout qu' à un moment donné le lait me semble t il n est plus suffisant comme alimentation... Ce sont peut etre des idées dû à une culture qui fait, que je suis gené de voir un enfant teter sa mère, et non plus un bébé... mais bon... pour ce qui est du regard des gens, je suis dacc avc le fait qu on s en fou, mais on s enfou pas à lage où on se construit....

Enfin voila, jai ecris ce que je pensai... à bientot pour de nouveaux debats.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Voila une etudes qui traite un peu de la fusionnalité excessive des parents... et des thèmes de ce genre ne sont pas rare.. Certes il ne traitent pas de l allaitement en soit mais sont lié au sujet de rapport parent enfant....

ben l'allaitement n'est pas synonyme de fusion.

on peut donner le bib' et se sentir en fusion avec son gamin, encore heureux! ;)

cette étude ne remet pas l'allaitement en cause en tant que facteur aggravant d'une fusionalité excessive, elle n'est pas nouvelle.

on sait tous que surprotéger son enfant n'est pas lui rendre service.

ce qui manque c'est justement ce lien allaitement de plus de trois mois = perturbations psychologiques pour l'enfant...

c'est ça que je veux moi.

Enfin, je me trompe peut être à ce sujet, mais je fais parti des gens qui pensent qu un enfant de 6 ou 7 ans qui tete sa maman, n' est pas normal...

oui c'est compréhensible

surtout qu' à un moment donné le lait me semble t il n est plus suffisant comme alimentation...

:smile2: personne ne parle d'allaitement exclusif au-delà de 6/8 mois !!

c'est effectivement dangereux passé un certain âge.

après 6/8 mois il est diversifié, il mange solide mais il continue de teter au lieu de prendre un biberon de lait.

Ce sont peut etre des idées dû à une culture qui fait, que je suis gené de voir un enfant teter sa mère, et non plus un bébé...

ben justement oui, je crois que c'est culturel et social.

j'ai une question pour toi puisque tu es là ;)

à partir de quel âge ça te gêne?

parce que tu parles de 5 ans dans un post, puis de 6 puis de 10...à quand le 18 ? ;)

non parce que je crois qu'à 10 ans, on est toutes relativement d'accord pour dire que c'est abusé. ;)

mais bon... pour ce qui est du regard des gens, je suis dacc avc le fait qu on s en fou, mais on s enfou pas à lage où on se construit....

Enfin voila, jai ecris ce que je pensai... à bientot pour de nouveaux debats.....

bah c'est sur qu'à 10 ans, ça peut entraîner des questions, maintenant à 6, 9 ou 15 mois c'est autre chose, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Voila une etudes qui traite un peu de la fusionnalité excessive des parents... et des thèmes de ce genre ne sont pas rare.. Certes il ne traitent pas de l allaitement en soit mais sont lié au sujet de rapport parent enfant....

je ne vois pas, d'une part où il est parlé d' étude, même si je suis d'accord en gros (il faut ptet lire le bouquin pour avoir le détail de certains points) avec ce qui est dit, je sais très bien que la surprotection n'est pas bonne, il n'y a que des "pensées" de l'auteur et autres psy (je pense qu'ils sont psy)...

moi, ce que je t'ai apporté, c'est des études, donc ce n'est pas untel ou untel qui pense comme ça (tous les psy ne sont pas d'accord sur tout...) mais une étude qui démontre les conséquences de ce que tu ne trouve pas normal.

Enfin, je me trompe peut être à ce sujet, mais je fais parti des gens qui pensent qu un enfant de 6 ou 7 ans qui tete sa maman, n' est pas normal... surtout qu' à un moment donné le lait me semble t il n est plus suffisant comme alimentation... Ce sont peut etre des idées dû à une culture qui fait, que je suis gené de voir un enfant teter sa mère, et non plus un bébé... mais bon... pour ce qui est du regard des gens, je suis dacc avc le fait qu on s en fou, mais on s enfou pas à lage où on se construit....

Enfin voila, jai ecris ce que je pensai... à bientot pour de nouveaux debats.....

alors maintenant que je t'ai parlé de sevrage naturel entre 2 et 7 ans, tu prends évidemment la limite max, c'est à dire, 6/7 ans. Premièrement, quand on dit 2 à 7 ans, c'est une fourchette, tous les enfants ne vont pas téter jusqu'à 7 ans si on les laisse faire. La moyenne de sevrage (naturel) est 4,2 ans; donc tu vois, ça tire plus vers 2 ans que vers 7...

bref

j'hallucine que tu penses que ces enfants qui tètent longtemps ne reçoivent que le lait de leur mère!! tu as pas mal d'idées reçues sur le sujet...les enfants allaités sont diversifiés comme les autres!!!!! à 4 ans, et même avant (ça dépend vraiment des enfants), certains enfants ne tètent plus qu'1 fois (genre le matin, ou le soir) comme un autre prendrait son bib.....) et en règle général, les gens "extérieurs" n'en savent rien du tout ;)

je pense en effet que c'est culturel. Ta vision est assez représentative de ce que j'entends régulièrement. Tu m'as dit un peu plus haut que l'allaitement long est un acte égoïste de la part de la maman, si CA ce n'est pas culturel!! pour moi, j'aurais été égoïste en privant ma fille de mon lait dès la naissance ou à quelques mois parce que "c'est comme ça", j'aurais été égoïste de préférer le lait artificiel pour elle (sachant ce que je sais dessus) pour pouvoir reboire et refumer comme avant...attention je ne dis pas que toutes les mamans qui choisissent le bib sont égoïstes, c'est seulement ce que JE pense pour MOI si je n'avais pas fait ce que j'ai fait. Je ne vis pas mon allaitement comme un sacrifice, mais j'aurais quand même parfois bien envie de me prendre une cuite :smile2: bah pas grave, ce n'est que quelques mois/années, et je le fais pour le bien de ma fille j'en suis convaincu. La nature fait bien les choses, et ça me tue qu'on puisse penser que NON un objet + un lait trafiqué est beaucoup mieux pour l'équilibre psychologique de l'enfant que sa propre maman ;)

Modifié par kinoton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
La nature fait bien les choses, et ça me tue qu'on puisse penser que NON un objet + un lait trafiqué est beaucoup mieux pour l'équilibre psychologique de l'enfant que sa propre maman ;)

Je n'ai lu nulle part dans ce sujet que quelqu'un avait dit que le biberon c'était MIEUX pour l'équilibre psychologique de l'enfant. :smile2:

Par contre je trouve que tu fais culpabiliser les mères qui ont dû recourir au biberon sans l'avoir souhaité, et ça c'est dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

ben ce n'est pas dit clairement, mais c'est ce que veut dire ornella, vu que d'après elle, l'allaitement a ces risques là. Et il me semble que quand on n'allaite pas, on donne le biberon :smile2:

et non, je ne culpabilise pas les mamans qui ont choisi le bib (qu'est-ce qui te fait dire ça? ;) ), j'ai bien dit "attention je ne dis pas que toutes les mamans qui choisissent le bib sont égoïstes, c'est seulement ce que JE pense pour MOI si je n'avais pas fait ce que j'ai fait", je parlais simplement de mon vécu perso.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ornella006 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

Ep Ep Ep, j ai pas dis, que le bibi c etait bien, j' ai dis qu' au dela de 2 ans je suis plus d' accord avec l' allaitement, parce qu il y un age pour tout... Un bibi de chocolat au lait et une alimentation variée à partir de 2 ans, me semble plus normal, qu' une tété.. avec ou sans alimentation variée...

Enfin, on va pas se confronter milla ans là dessus, on ne parviendra pas un accord, mais ne me fait pas dire ce que je n' ai pas dis....

Et je n' avais pas repondu, a la question " a quel age trouve tu que cela deviens genant?" Je dirai que dès que l' enfant n' est plus un bébé, qu' il va à l' ecole, qu' il marche et qu' il parle... bref enfin quand il n a plus une bouille de bébé, mais que c est un enfant, un petit bonhomme, un mini grand.. enfin jme comprends :smile2:..

Mais tu me reponds comme si j' etais contre l' allaitement, là tu as tout faux, je SUIS POUR à 200 pourcent, je pense juste qu il faut savoir arreter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Ep Ep Ep, j ai pas dis, que le bibi c etait bien, j' ai dis qu' au dela de 2 ans je suis plus d' accord avec l' allaitement, parce qu il y un age pour tout... Un bibi de chocolat au lait et une alimentation variée à partir de 2 ans, me semble plus normal, qu' une tété.. avec ou sans alimentation variée...

donc mieux non???

je ne crois pas inventer! je sais qu'on parle d'enfants plus grands, mais n'empeche que passer un certain age, ce que je comprends dans ce que tu dis, c'est que le bib c'est mieux

Enfin, on va pas se confronter milla ans là dessus, on ne parviendra pas un accord, mais ne me fait pas dire ce que je n' ai pas dis....

et les études que je t'ai apportées, tu en dis quoi?

tu as dis que tu ne changerais pas d'avis tant qu'on ne te prouvera pas par a+b qu'il n'y avait pas de risques, c'est un bon début non?

Et je n' avais pas repondu, a la question " a quel age trouve tu que cela deviens genant?" Je dirai que dès que l' enfant n' est plus un bébé, qu' il va à l' ecole, qu' il marche et qu' il parle... bref enfin quand il n a plus une bouille de bébé, mais que c est un enfant, un petit bonhomme, un mini grand.. enfin jme comprends ;) ..

Mais tu me reponds comme si j' etais contre l' allaitement, là tu as tout faux, je SUIS POUR à 200 pourcent, je pense juste qu il faut savoir arreter...

non, non, j'ai bien compris qu'on parle d'enfants plus grands! c'est le débat d'ailleurs ;)

je répondais seulement à lili_greycat.

et tu sais, il n'y a pas de souci hein. On n'est pas d'accord, ce n'est pas grave mais j'ai ouvert ce sujet justement pour faire tomber des idées reçues sur l'allaitement. Je sais très bien que notre culture est plus forte que tout dans la tête de bcp de gens mais bon, je trouve ça important d'en parler, de montrer que ça existe, et de dire que ce ne sont pas des tarèes extraterrestres qui le font (ni des nanas qui le font pour ne pas avoir leurs règles ni prendre de poids :smile2: ).

On fait trop souvent l'amalgame entre surprotection et l'attention/amour/protection que l'on doit à l'enfant. Parce que, c'est ça qui me dérange dans notre société, on a tellement peur de trop couver, de faire des enfants rois, de devenir "esclave de son enfant", qu'on adopte des comportements qui sont pour moi, abberrants, carrément contre-nature, pour lutter contre cette peur. Même si la surprotection existe, elle ne se résume pas à l'allaitement, à dormir avec ses parents ou à je ne sais quoi...

bon, ma fille m'appelle, j'y vais, je reprendrai ptet plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

lorsque l'on donne une tétée, notre corps produit de l'ocytocine, hormone de l'amour et de l'attachement.

Il faut bien garder en tête que l'allaitement est sensé être la norme pour nous (en temps qu'êtres humains).

Et donc, ce lien mère/enfant que l'on veut absolument couper dans nos sociétés occidentales, est un lien tout à fait normal.

Attention, je ne dis pas qu'une mère qui va donner le bib n'est pas attaché à son enfant, mais c'est différent. J'ai quelques témoignages de mères ayant fait les 2 (allaitement pour un enfant et bib pour un autre) et qui ont ressenti cette différence.

la surprotection n'a rien à voir la dedans. Comme l'a dit goldored, on peut être surprotectrice et donner le biberon...

Pour moi, surprotéger signifie protéger de tout ce qui fait la vie, ses bons et mauvais côtés, c'est vivre un peu dans le "tout sécuritaire" avec son enfant. Et je suis tout à fait d'accord, ce n'est pas bon pour l'enfant.

Mais répondre aux besoins de son enfant, ça n'a rien à voir!!

ça me fait penser à ces gens qui craignent de trop couver leur bébé en ne le prenant pas dans les bras (un nouveau-né), ou qui le laisse pleurer des heures pour les mêmes raisons....

comme je disais, cette peur de trop couver, fait adopter à certains des comportements complètements contre-nature; on ne sait plus écouter notre instinct de mammifère, et c'est bien dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 699 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)

Tu fais bien de parler de l'instinct de mammifère..... Aucun mammifère, si ce n'est l'homme, ne laisse sa progéniture téter aussi longtemps.

Pour ma part ça me dérange, je trouve ça limite malsain de laisser téter très tard, c'est un avis perso bien entendu. Si les femmes qui le font sont heureuses ainsi why not .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

:smile2:

Baleine boréale: 12 mois

Cachalot: 6 mois

Dauphin: 6-12 mois

éléphant: 36-48 mois

Orang-outan: 36 mois

Babouin: 14 mois

Gorille: 52 mois

Chimpanzé: 48 mois

Gibbon: 24 mois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
;) beuh à presque 50 j'aime bien encore "tété" :smile2: ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
:smile2:

Baleine boréale: 12 mois

Cachalot: 6 mois

Dauphin: 6-12 mois

éléphant: 36-48 mois

Orang-outan: 36 mois

Babouin: 14 mois

Gorille: 52 mois

Chimpanzé: 48 mois

Gibbon: 24 mois

Ils ont aussi une durée de gestation différente ......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant