Est-ce encore très difficile d'être une femme?

Bazilic Membre 1 255 messages
Gloubiboulga girl...‚ 43ans
Posté(e)
mouai... sans avoir tous les tenants et les aboutissants de ce sujet je nourris quand même le préjugé que de nos jours les femmes ne sont pas plus mal loties que n'importe quel autre groupe sociologiques. (handicapés, noirs.. ect)

:smile2:

ouai,donc, on va pas se plaindre et aller cuisiner....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Bein moi si je pouvais rester à la maison m'occuper du manger, des gosses et faire un cunni à ma femme de temps en temps pendant qu'elle regarde le foot après le boulot, je ne dirais pas non. ;)

Mais on va me juger et me refuser ce droit... ;) C'est dur d'être un homme aussi ! ;)

Plus sérieusement, je trouve qu'à plein de niveaux, la femme est un peu le souffre-douleur du monde, la laissée-pour-compte, celle de qui on exige le plus et avec laquelle on est le moins tolérant quand ça défaille... :smile2:

Le monde est dur, mais je trouve qu'il encore plus dur pour les femmes...

C'est pour ça qu'il faut des hommes pour les protéger et les chouchouter ! :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
vous avez une conception de la société équivalente à des...mufles! les hommes ne cherchent pas à fuir le boulot puisqu'ils peuvent emmener leur gosse au travail avec le système des crèches d'entreprises...

Mais avec des gars comme vous, ça risque pas d'évoluer...primates! :smile2:

Les femmes ne veulent pas travailler pour travailler, elles veulent travailler parce qu'elles veulent faire comme l'Homme, et que l'Homme travaille dans le mode de vie des dernières décennies.

Une fois qu'elles travailleront autant que l'Homme, elles passeront au stade suivant et ne voudront plus travailler, elles voudronts des temps partiels, plus de disponibilité pour la vie sociale, etc, ce à quoi les hommes aspirent actuellement de plus en plus.

Bien évidemment, la féministe moyenne n'a rien d'autre à dire que "mufle".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toupine40 Membre 514 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

Bonsoir, quand je cherchais du travail, en appelant pour prendre un rendez-vous d'embauche, on m'a répondu, "désolé, nous recherchons un homme, c'est un peu physique comme boulot", j'ai eu envie de leur répondre "et militaire, c'est pas physique", mais ils ont raccroché avant (c'était pour préparer des commandes dans un magasin de chaussure, et la même chose pour vendre du fois gras pour un CDD de 3 jours dans une grande surface "parce qu'il faut travailler dans le froid" on m'a expliqué, j'étais morte de rire mais bien dégoûter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Franchement, n'est-ce pas du simple bon sens pour un employeur, d'avoir un a priori à embaucher une femmes qui risque d'être absente plusieurs mois ensuite ?

NOn ce n'est pas du bon sens, car il se met en complete illégalité. Or un employeur qui se met dans l'illégalité fait courrir un risque demesuré a l'entreprise. Or prendre un risque démesuré, est-ce reelement du bon sens?

Moi j'u vois de l'incompétence.

J'étudie. Accessoirement, je réponds à des questions stupides de RH quand je recherche un stage, du genre "quel est votre animal préféré", question à laquelle parait-il il ne faut pas répondre "le chat" sinon il parait qu'on est inapte à bosser en entreprise...

;) je me demande pour quelle genre de boite tu postules? :smile2: et dans quel pays? :|

mouai... sans avoir tous les tenants et les aboutissants de ce sujet je nourris quand même le préjugé que de nos jours les femmes ne sont pas plus mal loties que n'importe quel autre groupe sociologiques. (handicapés, noirs.. ect)

Humm ca dépend. Une femme noire, et handicapée est bien plus mal loti qu'un noir handicapé. :o°

les sacro-saints recruteurs d'emploi qui cherchent la bete noire pour pièger le candidat ne le font pas par pure mechanceté (enfin je pense pas.)

Non, c'est pas forcément de la mechanceté, juste de la bêtise, dont les conséquence sont méchantes.

le mec il vient avec une idée précise de qui il veut embaucher dans sa boite et comment il veut le traiter. il est en position de force qu'on le veuille ou non.

après le fait de raler, rouspeter, se plaindre, ca fait sans doute de bien à son ego mais bon...

HUmm je modulerai pour la position de force, le mec qui recrute a un besoin qu'il cherche a combler, parmi les gens qui postulent, il a des gens en position de faiblesse vis a vis de lui, d'autre en position de force car bein qu'ils soient en recherche d'emploi, ils n'en sont pas pour autant dépourvu.

dans ces cas la, une personne compétente est en position de force par rapport a l employeur :|

Les femmes ne veulent pas travailler pour travailler, elles veulent travailler parce qu'elles veulent faire comme l'Homme, et que l'Homme travaille dans le mode de vie des dernières décennies.

Continue tes études ;) .

Une fois qu'elles travailleront autant que l'Homme

Fin, passe ton BEPC avant. ;)

Bien évidemment, la féministe moyenne n'a rien d'autre à dire que "mufle".

Bien évidement, le blaireau moyen n'a rien d'autre à dire que "la féministre moyenne n'a rien d'autre à dire que " mufle"".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Bien évidement, le blaireau moyen n'a rien d'autre à dire que "la féministre moyenne n'a rien d'autre à dire que " mufle"".

Bien évidemment, la chienne de garde moyenne n'a rien d'autre à dire que "Bien évidement, le blaireau moyen n'a rien d'autre à dire que "la féministre moyenne n'a rien d'autre à dire que " mufle""." :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Si

Les femmes ne veulent pas travailler pour travailler, elles veulent travailler parce qu'elles veulent faire comme l'Homme, et que l'Homme travaille dans le mode de vie des dernières décennies.

Une fois qu'elles travailleront autant que l'Homme, elles passeront au stade suivant et ne voudront plus travailler, elles voudronts des temps partiels, plus de disponibilité pour la vie sociale, etc, ce à quoi les hommes aspirent actuellement de plus en plus.

Bien évidemment, la féministe moyenne n'a rien d'autre à dire que "mufle".

Remarquons l'emploi de la minuscule pour "femme" et celui de la majuscule pour "Homme" ... "Homme" avec une majuscule faisant normalement référence à l'Humanité ( femmes et hommes )

Les femmes veulent travailler pour être indépendantes en premier lieu ... comme les hommes. Elles vivent seules, paient aussi des loyers, des charges, ont des enfants à elever et entretenir , des loisirs etc.

Le travail enchaîne l'homme et libère la femme , puisqu'elle était elle même enchaînée à l'homme. Lorsqu'elle sera vraiment libre, elle considérera que le travail est un esclavage et voudra s'en eloigner ... avec raison. S'il y a une étape supplémentaire, c'est bien parce que la femme a du retard à combler concernant "l'égalité"

La féministe moyenne a généralement pas mal de choses à dire parce que pour se revendiquer "feministe" il faut déjà comprendre ce dont il s'agit et ne pas le considérer comme un terme injuriant comme le font les 3/4 de la population française.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
écoute il pleut Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Une étude de l'INED est sortie il y a peu à ce sujet montrant que globalement rien n'a véritablement changé : les femmes sont toujours dans le ménage, la popotte et les enfants. Les hommes ne s'occupent de ces derniers uniquement lors des activités ludiques : le reste du temps les femmes s'en chargent!

Quant au monde du travail, là non plus les mauvaises habitudes n'ont pas changé : plus la qualification est élevée, plus le salaire connait un différentiel entre les hommes et les femmes.En faveur des hommes bien sûr!

La femme est l'avenir des hommes et nous ne nous coupons pas en quatre pour elles! La journée d'une femme en vaut trois!

Navré mesdames! ;) :smile2:

Moi je suis très contente d'être une femme, si j'avais été un homme je n'aurais pas survécu à tous les problèmes que j'ai trouvé sur mon chemin! Je me suis toujours assumée... En plus de mon travail à l'extérieur

J'a élevé mes enfants, fait le ménage, la popotte,etc. cela n'a jamais été une corvée.

Mais je suis prête à me battre pour l'égalité des salaires. :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Le féminisme par définition est absurde comme tous les "-ismes".

Il faut juste comprendre que notre condition (c'est à dire ce que nous sommes, et la façon dont la nature nous fait), n'est pas entièrement conciliable avec ce à quoi les féministes aspirent. Il y a entre l'enfant et la femme un lien plus fort qu'entre l'homme et l'enfant, c'est là une inégalité que tu ne rompras jamais. Tu peux la nier, mais pas la faire disparaitre.

En réalité l'attitude féministe n'accepte pas la différence, et c'est pourquoi elle veut les détruire, pour qu'il n'y ait plus ni homme ni femme mais simplement un "individu" (qui travaille).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Le travail enchaîne l'homme et libère la femme , puisqu'elle était elle même enchaînée à l'homme. Lorsqu'elle sera vraiment libre, elle considérera que le travail est un esclavage et voudra s'en eloigner ... avec raison. S'il y a une étape supplémentaire, c'est bien parce que la femme a du retard à combler concernant "l'égalité"

Je suis moyennement d'accord la dessus. Je ne trouve pas que le travail soit un esclavage. Il peut etre source d'épanouissement lorsque celui ci nous plait, en dehors de l'aspect alimentaire.

Il est source de contact avec des personnes de différents horizons, source d'apprentissage de différents savoir-faire. Travailler c'est enrichissant humainement. ;) fin quand on aime ce que l'on fait.

Moi je suis très contente d'être une femme, si j'avais été un homme je n'aurais pas survécu à tous les problèmes que j'ai trouvé sur mon chemin! Je me suis toujours assumée... En plus de mon travail à l'extérieur

J'a élevé mes enfants, fait le ménage, la popotte,etc. cela n'a jamais été une corvée.

Mais je suis prête à me battre pour l'égalité des salaires. :o°

Moi aussi suis contente d'être une femme, c'est meme atroce a dire, mais je crois que ca me ferait suer d'être un homme. Je les trouve couards, manichéens, suffisants,douillets, lourdeaux et feignants en général. Peu d'hommes ont mon admiration, tandis que nombre de femmes m'etonnent en régulièrement. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Bien évidemment, la chienne de garde moyenne n'a rien d'autre à dire que "Bien évidement, le blaireau moyen n'a rien d'autre à dire que "la féministre moyenne n'a rien d'autre à dire que " mufle""." :smile2:

Toutes les femmes ne sont pas féministes...

Comme tous ceux qui répondent à des racistes ne sont pas des xénophiles exacerbés...

Ce qu'il y a, c'est que le monde du travail et son inhumanité ne veut pas s'adapter aux humains. L'homme délègue souvent la charge de l'enfant à la femme mais n'est pas mieux loti.

Le travail éloigne de tout, n'a pas de logique humaniste dans son fondement actuel. On vit pour travailler. Normal que les femmes soient en un tel décalage, astreintes à enfanter et s'occuper du nourrisson en bas-âge.

C'est aussi un bonheur.

C'est bien le monde du travail qui est inadapté à la femme. Pas la femme qui est inadaptée au travail...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
Le féminisme par définition est absurde comme tous les "-ismes".

Il faut juste comprendre que notre condition (c'est à dire ce que nous sommes, et la façon dont la nature nous fait), n'est pas entièrement conciliable avec ce à quoi les féministes aspirent. Il y a entre l'enfant et la femme un lien plus fort qu'entre l'homme et l'enfant, c'est là une inégalité que tu ne rompras jamais. Tu peux la nier, mais pas la faire disparaitre.

En réalité l'attitude féministe n'accepte pas la différence, et c'est pourquoi elle veut les détruire, pour qu'il n'y ait plus ni homme ni femme mais simplement un "individu" (qui travaille).

Eric Zemmour , sors de ce coooooorps :smile2:

Non, le féminisme est pour l'acceptation des richesses de chaque individu indépendamment de son genre. Il refuse, entre autre, que l'on attribue des qualités et des défauts à une personne en fonction de son sexe. Certains hommes ne demandent qu'à être plus proches de leurs enfants et inversement, certaines femmes adooorent leurs enfant mais veulent : de l'air !

Pour le reste, c'est dingue ces hommes qui savent toujours mieux que les femmes ce qui est bien pour elles. C'est ptêtre à cause de ça qu'il y a des femmes qui ont voulu penser pour elles mêmes ( les hystériques ! bouuuh )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Non, le féminisme est pour l'acceptation des richesses de chaque individu indépendamment de son genre. Il refuse, entre autre, que l'on attribue des qualités et des défauts à une personne en fonction de son sexe.

Ah, donc les "la femme est plus sensible", etc, c'était des conneries alors ? :smile2:

SInon, tu peux m'en dire plus sur le modèle de société ou l'homme et la femme travailleraient tout deux ? (niveau éducation de l'enfant, etc...)

Modifié par biscotte beurree

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
SInon, tu peux m'en dire plus sur le modèle de société ou l'homme et la femme travailleraient tout deux ? (niveau éducation de l'enfant, etc...)

L'idéal serait qu'aucun des deux n'ait à travailler, mais on est sans doute tres tres loin de ce type de société malheureusement :smile2:

Ensuite, la question n'est justement pas d'imposer un modèle de vie en fonction du genre : à chacun de se réaliser comme il le souhaite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Ce qui est bien avec toi, c'est quand tu fais une dérobade, tu ne cherches même pas à le cacher.

Ben oui, il est certain qu'on se retrouve en face d'un léger problème lorsqu'on veut travailler comme l'homme à plein temps et en même temps élever des gosses. C'est con, mais c'est comme ça, c'est ce que je disais, la contradiction qui sera toujours là entre la condition que la nature a faite, et le modèle théorique auquel le féminisme aspire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Heu ... non ... c'est juste que quand je cherche du boulot, je ne pense pas à faire "comme l'homme" , je pense juste à payer mon loyer. En outre, "l'homme" a assez peu de repercussion dans ma vie privée.

Ce qui ne va pas dans ta logique, c'est que tu ne conçois pas que la femme fonctionne par elle même ( tout comme l'homme ) , on est plus au temps des cavernes et quand il s'agit de payer le loyer , remplir le frigo etc. je crois que ce qu'il se passe entre les bonobos importe peu.

En outre, tous les hommes ne vivent pas avec des femmes, toutes les femmes ne vivent pas avec des hommes, tous les enfants n'ont pas un père et une mère pour subvenir à leurs besoins, toutes les femmes ne souhaitent pas avoir des enfants, tous les hommes ne souhaitent pas travailler , etc.

Je sais que ça doit être perturbant de faire face à cette réalité moderne, et je compatis, mais oui ... les femmes peuvent vivre sans les hommes ! Je préfère l'idée de femmes et d'hommes qui se fréquenteraient par plaisir et envie que par obligation et pour des raisons matérielles. Mais bon, on ne vit pas dans le même siècle manifestement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Ben oui, il est certain qu'on se retrouve en face d'un léger problème lorsqu'on veut travailler comme l'homme à plein temps et en même temps élever des gosses.

Un homme n'élève pas ses enfants s'il travaille ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Ce qui est bien avec toi, c'est quand tu fais une dérobade, tu ne cherches même pas à le cacher.

Ben oui, il est certain qu'on se retrouve en face d'un léger problème lorsqu'on veut travailler comme l'homme à plein temps et en même temps élever des gosses. C'est con, mais c'est comme ça, c'est ce que je disais, la contradiction qui sera toujours là entre la condition que la nature a faite, et le modèle théorique auquel le féminisme aspire.

Et mon modèle du "monde du travail déconnecté des réalités humaines les plus basiques " ? ;)

Parce qu'à y regarder deux minutes, travailler comme on fait n'a plus aucun rapport avec nos besoins humains, ni aucune corrélation... si ce n'est que si on ne bosse pas on se retrouve exclu.

Et les femmes ne veulent justement pas être exclues de la société tout en devant répondre à cette contingence primordial qu'est d'enfanter et de s'occuper des chiards, du moins quand ils sont chiards.

C'est un moyen d'esclavage patriarcal que de baser une société sur le monde du travail et d'essayer d'en couper les femmes. :smile2: Non pas que je sois contre l'idée, mais bon, appelons un chat un chat. :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscotte beurree Membre 350 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Un homme n'élève pas ses enfants s'il travaille ?

Non, et certainement pas quand le gosse est un nourrisson, à moins qu'on lui apprenne à 18 mois à se faire ses sandwiches et à s'habiller.

Si le modèle que tu proposes est celui ou l'on sous-traite l'éducation de ses propres enfants à d'autres pour pouvoir travailler pleinement, alors c'est vers une belle humanité qu'on se dirige ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Je ne vois pas ce qui empêche fondamentalement un homme de donner le biberon , de changer les couches, faire prendre le bain etc. à un enfant ?

Beaucoup de femmes n'allaitent pas pour des raisons x ou y ... et puis le lait maternel peut être tiré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant