Qu'est-ce que la Science? A t-elle le monopole de la verite?

Qu'est-ce que la Science?   80 membres ont voté

  1. 1. Qui a le droit de pretendre detenir la verite?

    • les scientifiques
      38
    • les religieux
      5
    • les journalistes
      0
    • les hommes politiques
      0
    • les philosophes
      11
    • autres
      26
  2. 2. Est-ce qu'il existe UNE definition de ce qu'est la science?

    • Oui il y existe une definition precise admise dans toute la comunaute scientifique
      42
    • Non il n'y a pas de consensus historique
      19
    • Je ne sais pas
      19
  3. 3. Qui est le mieux placee pour definir ce qu'est la science (et ce qui n'est pas de la science)

    • Un scientifique
      51
    • Un philosophe
      23
    • Un religieux
      5
    • Un politique
      1

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Sodak Membre 1 434 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Est-ce qu'une science utilisée pour faire souffrir devient de la sorcellerie ?

Modifié par Sodak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
L'humain se questionnera toujours sur le sens des choses. La science met en lumière les interactions du monde. Si elle répondait au pourquoi existentiel final, on le saurait !

La question est plutot de savoir si elle en a la capacite. Si ton "pourquoi" concerne la question de l'existence, sache qu'il s'agit la aussi un des buts de la science. Pourquoi l'Univers existe-t-il? Pourquoi l'Homme existe-t-il? etc..

Certes, ça peut répondre à des questionnements personnels de petit niveau (de petites sphères de raisonnement) : Pourquoi les oiseaux volent ?

Parce qu'ils sont doté d'organes prévus pour, pour migrer vers des contrées plus chaude, parce qu'ils sont nés avec ce corps qui ne favorise pas vraiment d'autres moyens de déplacement, etc...

Rien ne pourra te dire la raison existentielle de leur existence, ni le sens de cette existence.

Hors de la petite sphère référentielle au sein de laquelle la réponse au "comment" peut sembler répondre à un "pourquoi", la question du sens reste en suspens. Une ne fait que reporter, repousser l'interrogation sémantique vers une sphère plus large.

Non. Par exemple, la question du "pourquoi l'univers existe?". Selon toi, d'apres ce que j'ai compris de ce qui precede, postule que la science n'a pas vocation a repondre a ce genre de questions. Et pourtant, il se trouve que la cosmologie a pour but, entre autre chose de nous eclairer sur la question.

En faite, imagine que la science arrive a unifier toutes la physique. Je pense que tu as entendus parler de cette quette qui reste pour le moment le saint graal de pas mal de scientifiques depuis Einstein (et meme avant!). Je pense que PROF-PHY pourra t'en dire plus a ce sujet etant donne qu'il travail precisement sur une de ces theories. Mais bon, imagine qu'effectivement l'on arrive a unifier entierement la physique. Cela signifie que l'on aura trouver la reponse a toute les questions du genre "pourquoi la constante cosmologique est si faible", "que s'est-il passer au moment du big bang", et qu'est-ce qu'il y avait avant. Dans ces conditions, si toutes les lois sont connues, on pourra repondre a la question du "pourquoi l'Univers". Et il est possible que la reponse soit "parce qu'il s'agit du seul univers possiblle". En quoi cela serait "unscientifique"?

Maintenant il est tout a fait possible que la science decouvre une autre raison a l'Univers (Dieu, infinite d'Univers, Rael, etc..). Mais meme dans ce cas la, ce n'est pas parce que la reponse a une question nous gene ou nous indispose qu'il faut la refuser, du moment qu'elle a ete obtenue de maniere scientifique avec la meme methodologie/qualite experimentale que le reste.

Peu importe si même les scientifiques mélangent allègrement leur pinceaux, c'est humain, ça ne change en rien ce que devrait être une démarche scientifique !

lol... ;)

As-tu seulement contemple la possibilite que se soit toi qui te melange les pinceaux? Apres tout, il me semble que la science a deja ete capable de pas mal de progres... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
La question est plutot de savoir si elle en a la capacite. Si ton "pourquoi" concerne la question de l'existence, sache qu'il s'agit la aussi un des buts de la science. Pourquoi l'Univers existe-t-il? Pourquoi l'Homme existe-t-il? etc..

Ce sont de faux "pourquoi" ! Tu leur ajoutes une dimension sémantique !

La science ne donnera que les causes des choses. Leur origine la plus lointaine atteignable de manière objective.

Le sens des choses, elle ne le donne pas : elle éclaire juste sur des mécanisme.

"La pomme tombe parce que la gravité." c'est une réponse sur les causes déterminantes de ce fait. Pas sur son SENS !

Non. Par exemple, la question du "pourquoi l'univers existe?". Selon toi, d'apres ce que j'ai compris de ce qui precede, postule que la science n'a pas vocation a repondre a ce genre de questions. Et pourtant, il se trouve que la cosmologie a pour but, entre autre chose de nous eclairer sur la question.

La cosmologie ne s'interroge pas sur le sens de l'univers. Elle s'interroge sur son origine, oui, sur ses mécanismes, sur ses forces, sur son évolution...

"L'univers est là parce que c'est bien." Voilà une réponse non-scientifique. Voilà un "parce que" orienté et subjectif !

"L'univers actuel est apparu suite au mécanisme du Big Bang ". C'est un "parce que" qui répond bien à la question, sans jamais déborder sur un "sens" idéologique. Aucune constatation interprété à outrance. La neutralité de la vérité pure !

En faite, imagine que la science arrive a unifier toutes la physique. Je pense que tu as entendus parler de cette quette qui reste pour le moment le saint graal de pas mal de scientifiques depuis Einstein (et meme avant!). Je pense que PROF-PHY pourra t'en dire plus a ce sujet etant donne qu'il travail precisement sur une de ces theories. Mais bon, imagine qu'effectivement l'on arrive a unifier entierement la physique. Cela signifie que l'on aura trouver la reponse a toute les questions du genre "pourquoi la constante cosmologique est si faible", "que s'est-il passer au moment du big bang", et qu'est-ce qu'il y avait avant. Dans ces conditions, si toutes les lois sont connues, on pourra repondre a la question du "pourquoi l'Univers". Et il est possible que la reponse soit "parce qu'il s'agit du seul univers possiblle". En quoi cela serait "unscientifique"?

Si on décèle tous les mécanismes de l'univers, sa compréhension totale, même jusqu'à en arriver à constater qu'il n'en aurait pu être autrement, ce sera dans la froideur totale de la neutralité sémantique.

Il n'y a de logique que celle qui est dénuée de toute velléité de "logos" humain.

Et même avec toutes les clés scientifiques en main, je te parie que l'Homme cherchera toujours un sens à l'univers, n'admettant pas qu'il puisse ne pas y en avoir.

Maintenant il est tout a fait possible que la science decouvre une autre raison a l'Univers (Dieu, infinite d'Univers, Rael, etc..). Mais meme dans ce cas la, ce n'est pas parce que la reponse a une question nous gene ou nous indispose qu'il faut la refuser, du moment qu'elle a ete obtenue de maniere scientifique avec la meme methodologie/qualite experimentale que le reste.

Une raison ? Une cause ?

Pour moi, une cause est -scientifiquement- libre de tout jugement. "Une raison", c'est déjà entrer cette cause dans une logique très proche mais un peu plus subjective : on tend à projeter une logique humaine (avec motivations, objectifs conscients) à des choses qui n'en ont surement pas.

Anthropocentrisme. Le début de la fin ! La démarche scientifique doit savoir s'en passer. Et elle le fait.

En fait, pour conclure, science et philosophie ne cherchent pas à répondre au même pourquoi. L'un est objectif, l'autre est humain.

Et après, je ne vois pas quoi te dire de plus... à part me répéter inlassablement. :smile2: la tienne ! ;)

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bertrand43210 Membre 1 150 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
Pensez vous qu'une magie, partagée par le plus grand nombre, devient elle une science ?

tout dpand de ce que tu appel magie

Est qu'une science utilisée pour faire souffrir devient de la sorcellerie ?

Non la sorcellerie peut etre considéré comme un art mais pas comme une science

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le sens des choses, elle ne le donne pas : elle éclaire juste sur des mécanisme.

"La pomme tombe parce que la gravité." c'est une réponse sur les causes déterminantes de ce fait. Pas sur son SENS !

La cosmologie ne s'interroge pas sur le sens de l'univers. Elle s'interroge sur son origine, oui, sur ses mécanismes, sur ses forces, sur son évolution...

...

"L'univers est là parce que c'est bien." Voilà une réponse non-scientifique. Voilà un "parce que" orienté et subjectif !

..

Et même avec toutes les clés scientifiques en main, je te parie que l'Homme cherchera toujours un sens à l'univers, n'admettant pas qu'il puisse ne pas y en avoir.

Ok, definis-moi "SENS".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
la cosmologie ne s'interroge pas sur le sens de l'univers. Elle s'interroge sur son origine, oui, sur ses mécanismes, sur ses forces, sur son évolution...

"L'univers est là parce que c'est bien." Voilà une réponse non-scientifique. Voilà un "parce que" orienté et subjectif !

On debat sur le questionement scientifique, pas sur les reponses. Dire que "parce que c'est bien" est une reponse possible a une question n'implique nullement que la question n'est pas legitime. C'est un peu comme de dire que l'on a pas droit de se demander "pourquoi une pierre tombe" parce qu'il est possible d'y repondre par un "pas'que c'est comme ca!"

Si un gus repond a la question "comment une pierre tombe? " par un "des anges invisibles tirent la pierre vers le bas", est-ce que cela veut dire que les scientifiques n'ont pas le droit de se poser de questions commencant par "comment"?

Tu vois bien que ton argument n'est pas logique!

La maniere dont ont repond a une question faisant reference a une raison est presque la meme que celle qui consiste a repondre a une question faisant reference au comment. Le Pourquoi implique en general un peu plus de recherche que le comment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bertrand43210 Membre 1 150 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
Ok, definis-moi "SENS".

Hum,hum

La question est simple mais pas la reponce.

En quelque sorte c'est la valeur d'un mot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Quand la science saura répondre à toutes nos questions et aura les réponses à tout ce que nous ne comprenons pas, alors elle aura le monopole de la vérité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Le sens des choses, c'est toute la subjectivité de l'humain.

Je te l'ai dit plus haut, c'est attribuer aux événements une destinée, une volonté, un plan ou un ordre totalement subjectif, une raison existentielle extérieure à la simple factualité.

C'est ce que nous faisons tous en tant qu'humain : vu qu'on n'a pas l'omniscience, on ordonne le monde de façon empirique, illogique et ce même en incluant des résultats scientifiques.

Il n'y a qu'à voir comment on peut faire dériver la factualité d'une statistique (en admettant qu'elle soit objective à la base) pour le remarquer.

Et tous nos questionnements sont soumis à la même subjectivité !

On debat sur le questionement scientifique, pas sur les reponses. Dire que "parce que c'est bien" est une reponse possible a une question n'implique nullement que la question n'est pas legitime. C'est un peu comme de dire que l'on a pas droit de se demander "pourquoi une pierre tombe" parce qu'il est possible d'y repondre par un "pas'que c'est comme ca!"

Si un gus repond a la question "comment une pierre tombe? " par un "des anges invisibles tirent la pierre vers le bas", est-ce que cela veut dire que les scientifiques n'ont pas le droit de se poser de questions commencant par "comment"?

Tu vois bien que ton argument n'est pas logique!

La maniere dont ont repond a une question faisant reference a une raison est presque la meme que celle qui consiste a repondre a une question faisant reference au comment. Le Pourquoi implique en general un peu plus de recherche que le comment.

Une démarche scientifique s'établit non pas par un unique questionnement mais par les moyens mis en oeuvre pour y répondre.

Le questionnement est à la portée de tous, sans limite, sans contrainte. Rien ne l'interdit.

Seulement, la démarche scientifique va vite s'extraire du simple questionnement pour entrer dans une démarche d'étude d'un sujet. Qui peut potentiellement remettre en cause le questionnement initial sans stopper pour autant l'étude. Qui amènera aussi d'autres interrogations.

Le tout selon un protocole qui interdit le plus possible l'intrusion du subjectif dans l'obtention des résultats.

Résultats qui retomberont assez vite sous le coup de nos regards, et qui se verront attribuer de nouveaux sens (ce qui répondra à des "pourquoi", surement). Mais ils auront le mérite d'être au moins des faits scientifiques.

Donc non, la démarche scientifique ne se définit pas dans le questionnement. Toute question est légitime, seulement, toute réponse est scientifique ou non. C'est là qu'on peut juger.

Tu me suis ?

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le sens des choses, c'est toute la subjectivité de l'humain.

Je te l'ai dit plus haut, c'est attribuer aux événements une destinée, une volonté, un plan ou un ordre totalement subjectif, une raison existentielle extérieure à la simple factualité.

C'est ce que nous faisons tous en tant qu'humain : vu qu'on n'a pas l'omniscience, on ordonne le monde de façon empirique, illogique et ce même en incluant des résultats scientifiques.

Il n'y a qu'à voir comment on peut faire dériver la factualité d'une statistique (en admettant qu'elle soit objective à la base) pour le remarquer.

Et tous nos questionnements sont soumis à la même subjectivité !

A vrai dire, nos sens, selon ta definitions, nous trompent parfois. Cependant, la majorite du temps ils nous donnent une direction, une intuition de ce qu'est la realite. En suivant cette intuition et en essayant de la confirmer experimentalement, on a reussi a faire de nombreuses decouvertes.

Ceci dit, personnelement, je ne pense pas que la science est un grand interet a avoir des apriori sur ce qui est decouvrable ou non.

Donc non, la démarche scientifique ne se définit pas dans le questionnement. Toute question est légitime, seulement, toute réponse est scientifique ou non. C'est là qu'on peut juger.

Tu me suis ?

Oui, no problemo.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
A vrai dire, nos sens, selon ta definitions, nous trompent parfois. Cependant, la majorite du temps ils nous donnent une direction, une intuition de ce qu'est la realite. En suivant cette intuition et en essayant de la confirmer experimentalement, on a reussi a faire de nombreuses decouvertes.

Ceci dit, personnelement, je ne pense pas que la science est un grand interet a avoir des apriori sur ce qui est decouvrable ou non.

Je parlais du sens "signification", pas des 5 sens. ;) The meaning of the universe is a totally human and subjective thing ! What if universe has no meaning ?

L'univers doit-il avoir un sens ? Pouvons-nous concevoir le monde sans lui donner de sens, nous qui voyons tout par le prisme de notre subjectivité humaine ?

La science est inhumaine, en somme. C'est un protocole qui se doit de s'écarter de la vision humaine pour atteindre une objectivité propre, ne se référençant qu'à elle-même.

Oui, no problemo.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Je pense que PROF-PHY pourra t'en dire plus a ce sujet etant donne qu'il travail precisement sur une de ces theories.

Avec plaisir :smile2:

Il s'agit de la théorie M ayant pour but d'unifier l'infiniment petit (mécanique quantique) avec l'infiniment grand (relativité générale). Mais je pense qu'il faudra ouvrir un topic dans la partie "sciences" pour d'éventuelles interrogations.

Bon débat

Modifié par Prof-PhY

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Avec plaisir :smile2:

Il s'agit de la théorie M ayant pour but d'unifier l'infiniment petit (mécanique quantique) avec l'infiniment grand (relativité générale). Mais je pense qu'il faudra ouvrir un topic dans la partie "sciences" pour d'éventuelles interrogations.

Bon débat

Oui ca serait cool si tu pouvais ouvrir un sujet dans la partie science. Evite une appelation du genre "theorie des cordes" parce que sinon un modo un peu trop zele risque de le fusionner avec un topic existant. Un truc du genre "qu'est-ce que la theorie M" ou encore "Est-il raisonable d'envisager une unification des lois physiques" si tu desires ouvrir le debat sur des consideration plus general et philosophique.

Je pense qu'il serait plus approprie si tu ouvrais le sujet, ainsi d'une part tu pourra en poser la problematique mais aussi modifier la teneur du premier post si il y a besoin de clarification ou si tu veux tenir a jours de maniere succintes les arguments/ou elements de reponses important aborde au cour du debat.

Sinon j'ai une question: au cours de tes etudes, est-ce que vos profs ont fait de l'histoire des sciences ou de la philosophie des science?

Je viens de terminer ma licence en physique et a part brievement en premiere annee, j'ai jamais eu de cours sur la philosophie des sciences. On a evidement aborde les methodes experimentales et comment analyser les donnees mais on ne nous a jamais donne de vue d'ensemble de la science, de ce qu'elle est et/ou de ce qu'elle n'est pas. En derniere annee j'ai fait une these sur les lentilles gravitationelle (j'ai rien decouvert, en faite il s'agissait de faire une revue de tous les articles scientifiques sur ce sujet et de presenter un rapport faisant la critique des differentes approches - en faite en Angleterre il s'agit de la premiere chose que tu fais en general quand tu commences un PHD). Lire des articles scientifiques tres techniques en Anglais etait difficile au debut mais au bout d'un moment j'ai commencer a etre capable a forger un avis critique sur le domaine que j'etudiais. Et quelque part, j'ai ete "choque" de decouvrir que bien souvent, meme dans des domaines pointu comme l'astrophysique, niveau requit pour presenter quelque chose comme etant "vrai" etait bien moins elevee que je ne le croyait. As-tu eu toi aussi ce sentiment la premiere fois que tu as lus des articles scientifiques?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Sinon j'ai une question: au cours de tes etudes, est-ce que vos profs ont fait de l'histoire des sciences ou de la philosophie des science?

Oui mais très rarement.

Je viens de terminer ma licence en physique et a part brievement en premiere annee, j'ai jamais eu de cours sur la philosophie des sciences. On a evidement aborde les methodes experimentales et comment analyser les donnees mais on ne nous a jamais donne de vue d'ensemble de la science, de ce qu'elle est et/ou de ce qu'elle n'est pas. En derniere annee j'ai fait une these sur les lentilles gravitationelle (j'ai rien decouvert, en faite il s'agissait de faire une revue de tous les articles scientifiques sur ce sujet et de presenter un rapport faisant la critique des differentes approches - en faite en Angleterre il s'agit de la premiere chose que tu fais en general quand tu commences un PHD). Lire des articles scientifiques tres techniques en Anglais etait difficile au debut mais au bout d'un moment j'ai commencer a etre capable a forger un avis critique sur le domaine que j'etudiais. Et quelque part, j'ai ete "choque" de decouvrir que bien souvent, meme dans des domaines pointu comme l'astrophysique, niveau requit pour presenter quelque chose comme etant "vrai" etait bien moins elevee que je ne le croyait. As-tu eu toi aussi ce sentiment la premiere fois que tu as lus des articles scientifiques?

Il est vrai que les professeurs d'université n'ont pas pour principal but de donner leur vision de la science. Tout simplement parce qu'elle diffère selon les scientifiques. Pour se forger une opinion, le mieux est de faire des recherches sur les différentes conceptions existantes et se conformer à celle qui te semble la plus correcte. Il n'y a pas de conception unique. Certains scientifiques sont croyants, d'autres athée, et cela joue un rôle assez important dans la vision et l'importance accordée à la science.

C'est Ok un de ces jours j'ouvrirai un sujet sur la théorie M, mais j'ai bien peur de ne devoir faire que de la vulgarisation. Il est difficile d'expliquer la théorie M sur un forum.

Modifié par Prof-PhY

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Je suis étonné qu'en cursus scientifique, on n'apprenne qu'à faire de la science et pas plus à "apprendre la démarche scientifique".

Même si les avis scientifiques divergent, reste que la façon de prouver scientifiquement reste toujours la même, non ?

Enfin, c'est peut-être plus la branche de la sociologie, de l'anthropologie, de la philo, etc...

C'est Ok un de ces jours j'ouvrirai un sujet sur la théorie M, mais j'ai bien peur de ne devoir faire que de la vulgarisation. Il est difficile d'expliquer la théorie M sur un forum.

Pour ce qui est de l'explication en profondeur, oui, cette théorie n'est pas à la portée de tout le monde. Il faut se taper quelques notions, déjà, pour la comprendre globalement. (ayant été peu assidu en physique, ça m'a demandé pas mal d'efforts. et encore, je ne suis pas sûr d'avoir toutes les notions nécessaires, vu que j'ai globalisé. :smile2: )

Cela dit, elle est vulgarisable, même si compliquée (Science et Vie l'a fait, je crois). Et surtout, on peut aussi débattre de la portée psychologique de cette unification ? De petits pas vers le déterminisme ?

Newtonien ou pas newtonien ? Etc...

Et surtout, comment les non-initiés (la plupart des gens) reçoivent cette théorie. Qu'est-ce que ça peut leur évoquer ? Dérives mystiques et non-scientifiques ? (Sachant que la théorie des cordes et, encore pire la théorie M, peuvent donner lieu à des réinterprétations divines incroyables).

Bref, ça ferait un débat intéressant, je pense.

=========

Sinon, en ce qui concerne cette théorie, elle ne change pas d'un iota le concept de démarche scientifique. Elle peut même nous mettre en garde à trop s'appuyer sur des protocoles et des spécialisations !!

La mise en relation, l'unification pourrait nous faire nous rendre compte du manque d'objectivité de nos sciences en dévoilant ce qu'on n'avait encore jamais envisagé.

Seulement, on continuera d'avancer sans devoir tout jeter. Ouf !

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Je suis étonné qu'en cursus scientifique, on n'apprenne qu'à faire de la science et pas plus à "apprendre la démarche scientifique".

Même si les avis scientifiques divergent, reste que la façon de prouver scientifiquement reste toujours la même, non ?

Oui et non.

Non yop!, pas tout le temps.

Pour ce qui est de l'explication en profondeur, oui, cette théorie n'est pas à la portée de tout le monde. Il faut se taper quelques notions, déjà, pour la comprendre globalement. (ayant été peu assidu en physique, ça m'a demandé pas mal d'efforts. et encore, je ne suis pas sûr d'avoir toutes les notions nécessaires, vu que j'ai globalisé. )

Cela dit, elle est vulgarisable, même si compliquée (Science et Vie l'a fait, je crois). Et surtout, on peut aussi débattre de la portée psychologique de cette unification ? De petits pas vers le déterminisme ?

Newtonien ou pas newtonien ? Etc...

Certes. Tout d'un point de vue très théorique conviendrait. Mais même en théorie, il faut aborder les notions de comportement de l'espace-temps, mur de Planck, etc. Ensuite montrer ce qu'est la mécanique quantique, puis pourquoi est-elle incompatible avec la relativité générale, elle même ayant devancée la mécanique classique de Newton (sur le concept de forces instantanées par exemple) ... et après on peut aborder la théorie des cordes, mais seulement quand le strict minimum est compris.

Pas question de parler de mathématiques, sauf peut-être E=mc² pour illustrer la conservation de l'énergie.

Et surtout, comment les non-initiés (la plupart des gens) reçoivent cette théorie. Qu'est-ce que ça peut leur évoquer ? Dérives mystiques et non-scientifiques ? (Sachant que la théorie des cordes et, encore pire la théorie M, peuvent donner lieu à des réinterprétations divines incroyables).

Bref, ça ferait un débat intéressant, je pense.

Oui ce sont des questions bien intéressantes. Mais sur la théorie des cordes, trop de gens se fient énormément à ce qu'ils entendent. Et ce qu'on entend sur la théorie n'est pas toujours très plaisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Epsilon30 Membre 2 871 messages
Forumeur ‚
Posté(e)

La science évolue sans cesse, et ce qui est considéré comme vrai aujourd'hui sera peut-être risible dans peu de temps.

On le voit pour ce qui se passait il y a quelques siècles, voire décennies. Faire une saignée a une personne anémiée, on en rit maintenant, alors qu'à l'époque les médecins étaient formels.

Quant à la vérité, encore faut-il qu'elle existe.

Tout est relatif, tu me dis que ton café est chaud, moi je le trouve tiède, etc..., c'est pareil pour tout.

Ou est la vérité ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Le sens des choses, c'est toute la subjectivité de l'humain.

Je te l'ai dit plus haut, c'est attribuer aux événements une destinée, une volonté, un plan ou un ordre totalement subjectif, une raison existentielle extérieure à la simple factualité.

C'est ce que nous faisons tous en tant qu'humain : vu qu'on n'a pas l'omniscience, on ordonne le monde de façon empirique, illogique et ce même en incluant des résultats scientifiques.

Dans ce cas, l'existence même du "sens" est sjet à caution.

Qui plus est, les résultats scientifiques semblent exclure toute notion de "but" ou de "destinée".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sennoma Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Qu'est-ce que la Science?

A t-elle le monopole de la verite (c'est a dire considerer comme vrai)?

Non je ne pense pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sony nedgy Membre 268 messages
Forumeur activiste‚ 28ans
Posté(e)
Est-ce que seul la science a le monopole de la verite?
Il faudrait déjà savoir ce qu'on entend par "la vérité"!

.

pour ce sujet, si verité=réel alors je reprendrais un réplique bien connu par les forumeurs:

"quel est ta definition du réel ?

si c'est ce que tu peux voir, sentir ou même touché, alors le réel est pour toi juste un signal éléctrique transmit a ton cerveau"

il science c'est la vérité mais il est facile de la mystifiée, modifié ou mm de la montée de toute pièce.

car si demain au 13h tu apprend q'un groupe de scientifique on découvert que les licornes ont existés ainsi que blanche neige et les 7 nains ^^ et quil te le prouve par A+B avec des osement et etc... alors tu y croiras ?

non , je te le dis laseul verité que tu peux etre sûr, après le fait que les licornes n'ont jamais existés ainsi que blanche neige et les 7 nains ^^ si ce né dans l'imagination.

non serieux

"La seul vérité que tu peux etre sûr c que personne n'ait vraimment sûr d'avoir la vérité"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant