Les anti-CPE tentent de mobiliser les facs

beurette Membre 62 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Vos posts sont révoltants!!! ;)

A vous entendre on a l'impression que les étudiants sont des bons à rien qui passent leur journées à se plaindre et fainéants en plus de celà!!!!

Selon vous ce ne sont que des étudiants alors qu'ils sa taisent retournent à leur boulot et arrête de nous saoûler!

Après vous osez nous insulter d'égoïstes!

Sachez qu'on ne passent pas toutes nos journées à nous plaindre!!!Moi personnellement dans ma vie je n'ai assisté qu'à deux manifestations: celle anti le pen et celle anti cpe.

Il m'étais impossible de ne pas y assister car ce sont des sujets qui me tiennent trop à coeur!

Alors dire que je me plains tous le temps c'est un peu trop généraliste!

Je trouve que le CPE est bien dans le fond mais qu'il y a des choses à changer!

Le fait de pouvoir licencier sans motif c'est la porte ouverte à toutes les discriminations!!

Or moi par exemple je suis d'une une femme,de deux fille d'immigrés!!

C'est cela qui me fais peur et pas la période d'essai!!!

Je penses que celle-ci est nécessaire!!

Mais il faudrait la raccourcir d'un ans car deux ans c'est trop ça laisse place à la précarité!

Une période d'un ans est je penses suffisante pour la formation et aussi pour que les patrons se fassent une idée de à qui ils ont à faire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Vos posts sont révoltants!!! ;)

A vous entendre on a l'impression que les étudiants sont des bons à rien qui passent leur journées à se plaindre et fainéants en plus de celà!!!!

Selon vous ce ne sont que des étudiants alors qu'ils sa taisent retournent à leur boulot et arrête de nous saoûler!

Après vous osez nous insulter d'égoïstes!

Sachez qu'on ne passent pas toutes nos journées à nous plaindre!!!Moi personnellement dans ma vie je n'ai assisté qu'à deux manifestations: celle anti le pen et celle anti cpe.

Il m'étais impossible de ne pas y assister car ce sont des sujets qui me tiennent trop à coeur!

Alors dire que je me plains tous le temps c'est un peu trop généraliste!

Je trouve que le CPE est bien dans le fond mais qu'il y a des choses à changer!

Le fait de pouvoir licencier sans motif c'est la porte ouverte à toutes les discriminations!!

Or moi par exemple je suis d'une une femme,de deux fille d'immigrés!!

C'est cela qui me fais peur et pas la période d'essai!!!

Je penses que celle-ci est nécessaire!!

Mais il faudrait la raccourcir d'un ans car deux ans c'est trop ça laisse place à la précarité!

Une période d'un ans est je penses suffisante pour la formation et aussi pour que les patrons se fassent une idée de à qui ils ont à faire!

Je pense que un an ne servira à rien, ni pour le salarié, ni pour l'employeur. Il faut plus d'un an pour se créer une situation, pour bien intégrer un poste et et s'y épanouir.

Tu te mets systématiquement dans le cas de figure où le salarié se fait lourder. C'est dans l'autre sens qu'il faut voir les choses. Il faut se mettre dans le cas de figure où le salarié aura pris toute sa compétence sur son ouvrage afin que, justement, il soit un maillon indispensable de l'entreprise.

Ceux qui ont le plus à craindre du cpe sont les individus en qui on ne pourra jamais faire confiance. C'est, je pense, le côté le plus positif du cpe. Permettre à ceux qui en veulent, de faire leurs preuves, et permettre à l'employeur de ne pas continuer à payer quelqu'un qui, manifestement, ne cherche qu'à mettre la pagaille en toute impunité, couvert par une certaine garantie d'emploi, au détriment de la sécurité de l'emploi de tout un atelier :D .

Pour être carrément concret, le cpe aura au moins pour vertu d'obliger les agitateurs politiques et syndicaux en herbe à attendre 2 ans avant de se donner à leur sport favori. La preuve en est, il n'y a qu'à en juger leur irration excessive dans les cortèges de manifestants. J'en connais des cégétistes qui auraient eu leur pied au derrière dans certains groupes de banque-assurance ici dans l'Ouest, parce qu'ils n'auraient jamais pu tenir deux ans sans f.... leur m.....

;) Mais ... c'est qu'un aspect de la question.

En fait, pour être logique, on ne devrait pas embaucher des gauchistes, puisqu'ils sont contre l'entreprise (mais pas contre leur bulletin de salaire !) :D looooooooooooooooooooool ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aurelien_serieux Membre 78 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Candide,

c'était pas la peine de préciser ton qualificatif final, on l'avait remarqué, rien qu'à te lire.

Quand on a pas plus que cerveau que ça on va pas se f.... des autres, surtout pour sortir des conneries pareilles.

Il serait p't'êt temps que tu débarques de ta planète, que tu repose les pieds sur terre et que t'arrête de te prendre pour la plus intelligente avec de telle âneries. C'est à cause d'individus comme toi, aussi stupides que grande gu..., qu'on en arrive des situations comme celle d'aujourd'hui.

Le gournement n'aurait jamais eu besoin de proposer une telle loi si certains salariés ne raisonnaient pas comme toi, en plongeant le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Comme s'il suffisait de dire -j'ai fait tant d'années d'études, j'exige un petit boulot peinard, une bonne paye, au moins 1800 euros net, une piaule, une bagnole......et que ça saute !-

Tu crois que la société est là pour engraisser des individus au raisonnement de branleur comme toi ??? et qui va te payer ?

Si t'as des leçons à donner embauche-toi toi-même ! Si tu n'en es pas capable : tais-toi, avec la honte. ....

C'est tellement facile de manifester pour exiger des autres, c'est du chantage à la paresse ! quand on a pas soit-même le courage ou la volonté de s'assumer !

Tu crois vraiment qu'à une mentalité comme la tienne un employeur est assez fou pour donner un cdi ? Rien qu'à t'entendre causer, on sait très bien à quelle mentalité d'ouvrière on a à faire : on se fait tout petit, tout candide au début, puis dès que le cdi est dans la poche on fou la m.... pour tirer un max et en faire le moins possible. Des gens comme toi ce n'est même pas un cpe qu'il leur faudrait, c'est un cdd permanent et remboursement de deux fois sa paye au moindre écart !

L'inconvénient des banderolles, c'est qu'elles cachent la visibilité, déjà que ceux qui sont derrière ne voient pas d'habitude plus loin que le bout de leur nez.

Soit au moins au courant de ce qui se passe. Quand on te dit que la majorité des français sont pour le cpe c'est une réalité, seulement on en a tous marre, ou pitié, de voir les mêmes dadets se pavaner en braillant des élucubrations que d'autres leur font répéter.

Les antis cpe regroupent tous ceux qui n'ont pas la conscience professionnelle tranquille - ou qui n'ont pas de conscience tout court - S'ils craignent de se prendre le pied au derrière au bout de deux ans de boulots c'est qu'ils savent pertinament qu'ils n'ont pas la volonté de bosser et qu'ils n'en seront jamais capables parce que trop tire-au-flanc. Je ne vois pas pourquoi NOUS devrions tous payer pour cela.

Je suis salarié moi-aussi, et pas beaucoup plus vieux que toi, j'ai fait mes éudes et me suis retrouvé un jour sur le "marché" du travail, juste "un jour", car pour le soir de ce "jour", j'ai compris que le travail n'était pas un "marché" mais un faire valoir de ses acquis. Des employeurs savaient que je terminais mes études, mon téléphone ( plutôt celui de mes parents) à sonné six fois pour me proposer un poste dès le lendemain (à 1200 euros net). Parce que ces employeurs n'avaient pas besoin de cpe pour savoir que j'étais là pour bosser. Nous étions seize étudiants dans mon cas, et tous placés sous cinq jours. En fait, nous étions 19, les trois autres, s'ils ne s'étaient pas laissé formater la tête comme toi avec les syndicats politiques pendant leurs études......

Moralité : un ouvrier qui prend la banderole pour aller brailler toujours les mêmes conneries, ne doit pas trouver drôle de se prendre le pied au c.. un beau jour, et ce sera mérité. Je ne te dis pas pour un étudiant ! qui ferait bien mieux de fermer sa g... et d'aller bosser ses cours.

ps : Si ça intéresse quelqu'un, à condition que ce ne soit pas "Candide" et tous les branleurs qui pensent comme L, j'ai un cdi à proposer, mon poste, à 1250 euros net par mois, je m'associe avec mon employeur, qui prend sa retraite dans trois ans.. Candide et assimillés : s'abstenir sinon, cpe ou pied au cul.

Le message typique d'un mononeuronal bien convaincu d'idéologies neo liberalistes a la con.

Au lieu de repeter comme a l'acoutumée que ceux qui s'opposent au cpe sont des branleurs faites la demonstration qu'il peut apporter quelquechose au salarié. Parce qu'on voit l'interet du patronat mais celui du pov jeune qui doit rembourser ses etudes et se payer un logement c plus dur ...

j'attends une reponse du monsieur énérvé malpoli.

Et pas de discours du genre: on ameliore la flexibilité de l'emploi ou de reponse vague de ce style : je veux des bons vieux arguments qui tiennent le choc.

Je suis deja mort de rire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

2 Situations (vécu pour les 2 premières)

Tu fais un DUT. Tu postules dans une boite d'informatique.

"Bonjour jeune homme, avez vous de l'expérience?"

"Euh, non, je sors de mes études"

"Ah.. c'est embêtant. je vous propose un stage de 6 mois"

OU

Tu fais un DUT. Tu postules dans une boite d'informatique.

"Bonjour jeune homme, avez vous de l'expérience?"

"Euh, non, je sors de mes études"

"Ah.. Bon, votre profil est intéressant mais sans expérience..."

"Ben oui mais si personne ne me donne ma chance..."

"Ok, je veux bien mais je vous mets au smic et dans 6 mois on en reparle"

Maintenant le CPE (vu avec un pote patron d'une SS2I)

Tu fais un DUT. Tu postules dans une boite d'informatique.

"Bonjour jeune homme, avez vous de l'expérience?"

"Euh, non, je sors de mes études"

"Ah.. ok. Je vous fais un CPE. Vous gagnerez un peu d'expérience. On peut négocier la période des 2 ans. à 18 ou 12 mois"

Tu te fais lourder de la boite au bout de 3 mois : Tu touches 6 mois le chômage ce qui te permet de te retourner.

Puis

"Bonjour jeune homme, avez vous de l'expérience?"

"Euh, Oui 3 mois dans la société machin"

"Ah.. intéressant" et l'entretien ce poursuis

Maintenant la même en intérim/CDD : Tu te fais lourder au bout de 3 mois : T'as rien du tout avec tes 3 mois d'expérience...

Ceux qui sont contre le CPE doivent être contre l'intérim.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Juste une précision dans tes exemples :

"Ok, je veux bien mais je vous mets au smic et dans 6 mois on en reparle"

et

Maintenant le CPE (vu avec un pote patron d'une SS2I)

"Ah.. ok. Je vous fais un CPE. Vous gagnerez un peu d'expérience. On peut négocier la période des 2 ans. à 18 ou 12 mois"

Dans ce dernier cas, quel est le salaire ? Parce que le smic plâne dans ton premier exemple (le dénigrant), mais pas dans celui-ci.

C'est une simple demande de précision.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Un peu plus que le SMIC (env. 200 net) car il y a des aides de l'état ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Candide Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

Salut toutvabien, heureuse de faire ta connaissance!

T'inquiètes, tu aurais pu poursuivre tes 20 premières lignes de reproches et d'insultes et continuer encore comme ça longtemps, ça ne me dérange pas de me faire traiter de gauchiste, d'idiote, de branleuse ou autre... Non, ça ne m'embête pas du tout, ça me réjouis même un peu car l'agressivité est l'arme de ceux qui n'en n'ont pas d'autres...

Mais ça ne m'intéresse pas vraiment de poursuivre sur ce terrain, je préfère te répondre sur le problème de fond que soulève le CPE.

J'aimerais poser quelques questions :

L'économie, le marché, l'emploi, l'argent existaient-t-ils avant que l'Homme existe?

La réponse est non.

L'économie, le marché, l'emploi, l'argent peuvent-ils exister sans l'Homme?

La réponse est non.

Par qui est dirigée l'économie? Qui fait le marché? Qui façonne l'emploi? Qui a créé l'argent?

La réponse est : l'Homme.

Bref, tout ça pour dire que l'Homme et lui seul a le contrôle de sa soiété. Nous sommes tous un Homme (un être humain), nous avons donc tous la responsabilité de faire de la société ce qu'on en veut.

On ne peut pas dire : "la réalité est ce qu'elle est" et se débarasser de la responsabilité de construire l'avenir. La réalité n'est rien d'autre que ce qu'on en fait TOUS!

Ainsi, la jeunesse aujourd'hui dit NON au CPE, et en disant non au CPE, elle dit non à la précarité.

Je suis bien d'accord pour dire qu'en l'état actuel des choses il n'est pas possible d'embaucher un jeune directement en CDI avec comme salaire moyen 1800 euros.

Mais si nous manifestons c'est justement pour changer l'état actuel des choses, car pour changer l'état actuel des choses, il faut changer de politique!

Et c'est possible! Pourquoi? Parceque c'est l'Homme qui fait la politique!!!

D'accord, le changement ne se fera pas du jour au lendemain mais prendra 1, 2 voire 3 générations. Mais plus tôt on commencera, plus tôt on finira...

L'inconvénient des banderolles, c'est qu'elles cachent la visibilité, déjà que ceux qui sont derrière ne voient pas d'habitude plus loin que le bout de leur nez.

Moralité : un ouvrier qui prend la banderole pour aller brailler toujours les mêmes conneries, ne doit pas trouver drôle de se prendre le pied au c.. un beau jour, et ce sera mérité. Je ne te dis pas pour un étudiant ! qui ferait bien mieux de fermer sa g... et d'aller bosser ses cours.

ps : Si ça intéresse quelqu'un, à condition que ce ne soit pas "Candide" et tous les branleurs qui pensent comme L, j'ai un cdi à proposer, mon poste, à 1250 euros net par mois, je m'associe avec mon employeur, qui prend sa retraite dans trois ans.. Candide et assimillés : s'abstenir sinon, cpe ou pied au cul.

Visiblement tu n'aimes pas vraiment les manifestations.

Pourtant le peuple dans la rue, il n'y a rien de plus beau ne serait-ce que dans le symbole historique : 1789, la fin de la monarchie absolue...

D'autant que désormais ces rassemblements sont pacifiques (t'inquiètes, on coupera la tête de personne, c'est promis! ;) )

Et puis t'inquiètes, je ne veux pas de ton CDI, ni de ton CPE, ni même d'un intérim.

D'une part parceque quelqu'un qui exprime autant d'agressivité dans un message ne peut pas être véritablement équilibré et bien dans sa peau (et qu'est-ce que ça doit être pénible un patron mal dans ses baskets!)

D'autre part parceque je n'en ai pas besoin. Toute paresseuse que je suis, j'ai un emploi assuré à la fin de mes études qui me rapportera si je le décide un peu plus que 1800 euros par mois. Et oui, je ne suis absolument pas concernée par le CPE, si je manifeste c'est par SOLIDARITE (regarde dans le petit robert pour la définition...)

Candide, tu portes bien ton nom. Tu devrais plutôt aller bosser au lieu de te soucier du stress ou du CPE.

Arlette a rédigé ton post nan?

Déjà, arrête de nous prendre pour des beunets. J'ai fais mes études,comme toi et j'ai bossé au Quick, pas comme toi on dirait.

Pour toute ta prose gauchiste, je vais pas tout reprendre point par point en déformant tes propos comme tu le fais si bien.

Va faire grève et que le CPE soit retiré. Et un jour, quand tu auras fini tes études, tu seras face à un employeur.

Alors là, peut être, quand tu auras ton crédit et tes gosses, peut êtres que tu commenceras à réfléchir ce que c'est de bosser.

J'ai moins de 30 ans et ca fait 8 ans que je bosse. Quand je vois des mecs, comme toi, qui passe leur journée à geindre, je me dis que y a des baffes qui se perdent ^_^

Vive les stages, le chomages, l'intérim et le CDD!

Allez, fin de la pause.

Des baffes qui se perdent... Ah là là... La violence n'est pas forcément là où on la croit...

Enfin, vas-y, frappe moi si ça te fais plaisir, ça changera pas mes idées mais bon....si ça te défoule, peut-être que comme ça aprés on pourra avoir une discussion posée!

Alors non, ce n'est pas Arlette qui m'a rédigé mon post, mais ça m'aurait pas dérangée, et je ne me sens pas insultée par cette remarque percutante!

En effet, tu ne reprends pas point par point ma prose gauchiste.. Tu n'y réponds même pas du tout...

šPourquoi? Pas d'arguments?

Ah non, laisse moi devinée... J'en vaux pas la peine! Tant pis, mais si tu changes d'avis je suis tjs ok pour discuter et débattre car même si c'est difficile je respecte mes interlocuteurs et je ne méprise personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Devant ton introduction ou l'on en déduit que l'homme devrait retourner à la cueillette, je ne sais pas quoi dire. Je pensais pas lire ca un jour. Si je te réponds que l'économie fais partie de l'évolution de l'homme, tu vas me dire que c'est l'homme qui suit sa propre évolution? Ben oui, un jour il c'est dit "Tiens, je vais créer des pièces de monnaie" et hop le capitalisme est arrivé.

De plus, tu as l'air de prôné la révolution (en prenant 1789 comme exemple). Tu dis manifester pacifiquement, mais est le cas de tous les étudiants? Au vu des dégats sur Paris, je pense pas.

Et si si, devant ton manque de réponse, j'ai abordés d'autres aspects du débat que tu n'as pas pris le temps de lire comme quoi, tu es quelqu'un de très ouverte.

A toi de répondre maintenant... Et quand on dis "Y a des baffes qui se perdent", c'est une facon de parlé... imagé si tu préfères... peut être que tu ne connaissais pas cette expression... mais non, je ne veux pas te frapper quoi que... ;)

Modifié par Avenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Euh, sans vouloir m'imicer (c'est comme ça que ça s'écrit?) dans un débat qui tourne en rond, Candide, ton argumentation peut être sûrement défendable dans certains états d'esprit (ou l'inverse lol), mais il y a une chose qu'il ne faut pas perdre de vue et qui est la base et le fondement de la société, depuis la nuit des temps, depuis que "l'homme" existe :

Tu veux du pain, alors tu vas voir ton boulanger, si tu contestes sa façon de faire son pain, alors il te propose d'aller "t'en faire cuire un ailleurs"., tu veux un travail avec un contrat, alors il te faut aller trouver un employeur, pas un homme politique, tu vas trouver un employeur sans ton bazooka, parce que tu auras beau tourner les choses dans tous les sens, le contrat de travail c'est l'employeur qui le réalise puisque qu'il le souhaite et en a besoin. C'est pas le salarié qui met le contrat de travail sur la table. Tu dois déjà en savoir quelque chose puisque tu sembles avoir décroché un emploi, tant mieux et content pour toi ! mais tous ceux que tu défends, ils devront aussi passer par cette case là s'ils veulent travailler en tant que salariés, même si cet employeur c'est ton nouveau copain (lol) que tu as pris en grippe aujourd'hui !

L'employeur est libre d'embaucher ou de ne pas embaucher, et s'il veut mener à bien son activité il sera d'autant plus regardant et aura l'embarras du choix, même si la rue fait le forcing pour créer ou sauter des lois.

Si on lui rajoute des contraintes et des incertitudes, même avec un PM pointé sur sa tempe, tu ne l'obligeras pas à embaucher.

Voilà c'est tout.

C'était juste une séquence appaisement. Mais j'en connais qui pourraient faire preuve d'un peu plus de finesse pour être crédible et tout ira bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Devant ton introduction ou l'on en déduit que l'homme devrait retourner à la cueillette,

Tu déduis drôlement ...

Si je te réponds que l'économie fais partie de l'évolution de l'homme, tu vas me dire que c'est l'homme qui suit sa propre évolution? Ben oui, un jour il c'est dit "Tiens, je vais créer des pièces de monnaie" et hop le capitalisme est arrivé.

L'économie s'est créé au fur et à mesure, au départ comme base d'échange, comme outil pour assurer le fontionnement de nos sociétés. Pour réguler le partage des biens.

Le problème de l'économie actuelle, c'est que c'est une machinerie complexe qui exige beaucoup pour satisfaire à des lois théoriques dont sont absentes toutes considérations humaines. Et que l'outil est devenu le chemin à suivre, qu'il n'est pas utilisé, mais qu'on le sert : mais si l'Homme et les sociétés avaient de prime abord un but (se regrouper, dans un premier temps pour survivre, puis vivre, puis évoluer pour le bien être de tous), l'économie elle n'a pas de but en soit mis à part fonctionner (forcément c'est un outil).

Bref, comme tout outil, on se doit de l'UTILISER dans le cadre d'une réflexion politique et phylosophique, la plier selon nos exigences pour aller vers un futur auquel on aspire.

En passant :

De plus, tu as l'air de prôné la révolution (en prenant 1789 comme exemple). Tu dis manifester pacifiquement, mais est le cas de tous les étudiants? Au vu des dégats sur Paris, je pense pas.

Donc candide est une casseuse ? Quel joli glissement.

Elle prône le pacifisme, et c'est à peine si tu ne la rends pas responsable des casseurs (venus pour foutre la merde, comme c'est souvent le cas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Depuis la nuit des temps, ce qui existe, c'est que celui ou ceux qui ont un pouvoir quelconque (le feu, la plus grosse armée, ...) imposent leurs lois à ceux qui n'ont rien.

Donc la loi du plus fort, en fait.

Ce qui est vrai, depuis cette nuit des temps, aussi, c'est que pour survivre l'Homme a crompris qu'il fallait se regrouper, car à défaut d'avoir le pouvoir, le groupe représente une protection.Ce qui est toujours vrai, c'est que même en groupe, ce schéma du plus fort, ou des plus forts se reproduit.

Donc, ces groupes, ces sociétés pour assurer leur cohésion, ont défini des règles, des contraintes afin d'instaurer un équilibre.

Et l'évolution de l'Homme, de nos sociétés, c'est l'améliorations de ces systèmes : la reconnaissances des droits de chacun (en particulier des plus faibles), l'abolition des privilèges, l'abolition de l'esclavage, l'instauration de systèmes à buts démocratiques, la scolarisation des enfants, et la fin du travail des plus jeunes, etc ...

Votre attitude, comme je la perçois en tout cas, donc très subjectivement, c'est que si l'on comparait l'évolution à un train, vous accepteriez et revendiqueriez tout le chemin parcouru, mais voudriez à tout prix stopper ce train dans la gare où il est à quai.

Celà est peut-être très exagéré, ou simpliste, mais je ne peux m'empêcher de faire l'analogie entre l'économie notre société actuelle et la France d'avant révolution.

Dans notre système actuel, les "patrons", les tenants de l'économie mondialisée sont les privilégiés, les "nobles du système", ceux qui en profitent.

Et les employés le Tiers Etat, ceux qui produisent et se contentent du bon vouloir des tenants du pouvoir.

Et les patrons de PMI/PME ? Des bourgeois anoblis, des baronnets sans héritage à part leur titre.

Evidemment, je ne compare pas les deux périodes, ça n'a STRICTEMENT rien à voir en terme de droits etc ...

Mais le schéma est assez similaire.

Je vois déjà les réponses : ",'importte quoi, sors de chez toi, ce n'est pas comme ça, il faut arrêter de dénigrer les patrons, etc ...."

Mais le pire, c'est que toute réponse de ce style trouverait son pendant dans l'époque pré-révolutionnaire, de la part des partisans de la noblesse et de l'ordre établi.

De même, on pourrait me rétorquez que les tenants de l'économie ne fixe pas les lois, etc ...

Je répondrais peut-être, mais dans ce cas, qu'est-ce que le CPE ?

Je n'appelle pas non plus à la révolution, mais à au moins une volonté de changement ..

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Monte ta boite, c'est tout le mal que je te souhaite. Quand à ta cours sur l'évolution de l'homme, à chacun sa faon de la percevoir.

Tu réclames du changement sans pots cassés. Comment veux tu évoluer ainsi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Monte ta boite, c'est tout le mal que je te souhaite.

Ben euh, désolé, mais ça ne fait pas partie de mes projets en fait.

Tu réclames du changement sans pots cassés. Comment veux tu évoluer ainsi?

Toi, tu penses qu'en cassant les pots on finira forcément par évoluer ? Logique ;)

Le changement que je propose consiste à recentrer l'économie dans son rôle, celui d'outil, et de réaffirmer de véritables politiques pour l'Homme, pour nos sociétés, avant toute autre chose.

Les pots cassés ? Briser, peu à peu, les inégalités, et diminuer les abus exercés par ceux qui se goinfrent sur le dos de tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

il n'y a pas d'omelette sans casser d'oeufs ;)

"C'est parce qu'elle est amorale que l'économie est efficace" (André Comte-Sponville).

ps : si toi aussi t'as envie de te goinfrer, monte ta boîte, mais la politique des salariés-martyrs, il n'y en a marre. le salarié peut devenir patron, ce n'est qu'une question de volonté (et secondairement de moyens, et encore). mais c'est sûr qu'en ne prenant aucun risque, comme la création d'une entreprise, faut pas espérer arriver à grand chose et accepter d'être dominé par ceux qui osent prendre des risques (au risque de tomber dans la précarité à leur tour ; un (ex)patron aussi peut aller pointer à l'ANPE)... on n'a rien sans rien !

Modifié par naturellevasion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

C'est drole ton parallele entre la france d'ancien regime et la France d'aujourd'hui m'etait deja venu à l'esprit .En effet notre société impossible à reformer ressemble etrangement à la france des corporations .Les metiers comme on les appelait à l'epoque etaient hermetique à toutes "novelletés"malgré les efforts royaux aucun changement n'a pu etre opéré conre elles .Chacune d'elles defendant becs et ongles ses avantages et ses traditions contenu dans des chartes .il a fallu la revolution bourgeoise de 1789 avec la loi le chapellier pour enfin les abroger et ouvrir à la france la route du changement .Moi vois tu je ne compare pas la noblesse aux grands pdg ou aux "barons" de la finance (leurs moeurs sont trop eloignées :la noblesse haissaient le travail ,la bourgeoisie en est le chantre ) ,la seule analogie possible est leur rapport au pouvoir .

Cependant je trouve que la fonction publique et d'autres parties de la population française me font etrangement penser aux corporations d'antant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
"C'est parce qu'elle est amorale que l'économie est efficace" (André Comte-Sponville).

"Et avec ça, ce sera tout ?" (Ma Boulangère)

ps : si toi aussi t'as envie de te goinfrer, monte ta boîte, mais la politique des salariés-martyrs, il n'y en a marre. le salarié peut devenir patron, ce n'est qu'une question de volonté (et secondairement de moyens, et encore). mais c'est sûr qu'en ne prenant aucun risque, comme la création d'une entreprise, faut pas espérer arriver à grand chose et accepter d'être dominé par ceux qui osent prendre des risques (au risque de tomber dans la précarité à leur tour ; un (ex)patron aussi peut aller pointer à l'ANPE)... on n'a rien sans rien !

Tu ne m'as compris : je n'ai aucune aspiration à devenir patron. Pas par principe ou autre, il faut des patrons, et ceux qui prennent des risques, ben prennent des risques. Ils veulent mener à bien un projet, et je suis content pour eux s'ils y arrivent.

Bien évidemment, j'ai des projets, des envies de création, mais celà n'a jamais concerné mon travail, il s'agit toujours d'activité connexes .... chacun son truc.

Bref, tout le monde ne peut pas être patron (ça tournerait mal quand même, tout le monde donnerait des ordres à tout le monde, sans jamais tomber sur un exécutant en bout de chaîne ;) ). Mais surtout, tout le monde n'aspire pas à être patron. C'est peut être pour vous le summum de la réussite, pour moi c'est simplement la réussite de quelqu'un dans un projet qu'il s'était fixé.

Bref la liberté d'entreprendre est un droit, pas un devoir ;)

à Acharon :

Chacune d'elles defendant becs et ongles ses avantages et ses traditions contenu dans des chartes

J'admets totalement l'analogie que tu fais. Les groupes d'intérêts corporatistes de l'Ancien Régime pourrait effectivement être comparés aux syndicats corporatistes de nos jours, à la fonction publique si tu veux. Celà rejoint ma propre analogie.

Moi vois tu je ne compare pas la noblesse aux grands pdg ou aux "barons" de la finance (leurs moeurs sont trop eloignées :la noblesse haissaient le travail ,la bourgeoisie en est le chantre )

Les pdgs et les tenants de la finance adorent le travail ?

Ils adorent le business, déléguer, diriger, etc ... pas n'importe quel travail.

La noblesse n'aurait jamais imaginé travaillé aux champs, c'est clair. Un patron admettrait-il d'aller passer une journée à travailler en usine ?

Un noble gérait son fief. Un patron gère son entreprise.

Un noble devait sécurité à ses serfs, un patron a des obligations envers ses salariés.

L'analogie est de toute façon à tous les coups possible, puisque n'importe quel système nécessite un ordre hiérarchique de responsabilité. Un chef, des sous-chefs, ..., et des employés. Ce schéma pyrmidal n'a pas changé depuis la révolution (et il date de .. ben toujorus ?).

Et ce qui n'a pas changé non plus, c'est que les mieux placés profitent pleinement de leur position, ainsi qu'ils tentent de garder le système en état afin de conserver leur privilèges. Logique.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Candide Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)
Devant ton introduction ou l'on en déduit que l'homme devrait retourner à la cueillette, je ne sais pas quoi dire. Je pensais pas lire ca un jour.

Je ne veux pas revenir au temps de la cueillette, et si c'est ce que tu as déduis de mon introduction alors c'est que je me suis mal exprimée. Désolée.

Ce que je voulais dire c'est que la seule source de création et de progrès ce n'est pas l'argent, mais l'Homme.

Maintenant que l'Homme est arrivé a un niveau de technologie trés élevé, qu'il lui est possible de faire réaliser les tâches les plus rébarbatives par des automates, ne pourrait-on pas envisager de mettre le travail au service de l'Homme plutôt que l'Homme au service du travail comme c'est le cas aujourd'hui, et de casser cette course irréfrénée au "progrès" et à la croissance?

Dans beaucoup de domaines ce qu'on appelle progrès n'est en fait que l'invention de nouveaux besoins : nouveau téléphones portables avec appareil photo intégré, écran plasma etc...

Le seul mot d'ordre de nos jours c'est : toujours plus, toujours plus vite et toujours plus rentable.

Travailler, oui, c'est indispensable à l'aquilibre personnel, mais je suis pour un travail partagé! Travaillons tous (toute la planète), sans la pression de la rentabilité, sans compétition et de manière à préserver un cadre de vie agréable qui sache équilibrer confort, technologie et écologie.

Ca me parait tellement simple : on est 9 milliards. Dans mon idéal, chacun aurait droit au même niveau de vie.

Si tout le monde consomme au même rythme que les pays développés, donc nous, les réserves de pétrole sont à sec d'ici 10 ans et la planète est foutue. Il faut donc réduire notre consommation afin de permettre aux populations de pays en développement de consommer plus, jusqu'à arriver à un certain équilibre. Pour réduire notre consommation, il faut acheter moins donc faire baisser la croissance ("oh my god! ;) "). Si on arrive à définir ensemble ce qu'on veut préserver (par exemple les laboratoires pharmaceutiques, les industries qui sont véritablement utiles à l'Homme et contribue au progrès dans le bon sens du terme) c'est à dire les activités indispensables au fonctionnement de cette société idéale, et que les hommes se partagent le travail équitablement pour faire tourner tout ça, alors plus besoin de contrats, de patrons qui prennent des risques etc...

Plus de tension entre les pays, plus de tension de hierarchie, plus de stress, une vie moins "speed" ou on prend le temps de penser, de discuter, de s'ouvrir aux autres de découvrir leur culture... Le rêve !

Une utopie? Non, c'est bien un rêve pas une utopie car dans la mesure ou il est physiquement possible qu'on arrive à ce type de société (elle est dans l'univers des possibles) alors, il ne tient qu'à la volonté humaine de le réaliser.

Mais je sais bien que je ne le verrai pas de mon vivant... L'Homme n'est pas encore prêt, pas assez mature, encore trop individualiste et égocentré pour pouvoir envisager l'harmonie et le bénéfice collectif. La preuve :

mais il y a une chose qu'il ne faut pas perdre de vue et qui est la base et le fondement de la société, depuis la nuit des temps, depuis que "l'homme" existe :

Tu veux du pain, alors tu vas voir ton boulanger, si tu contestes sa façon de faire son pain, alors il te propose d'aller "t'en faire cuire un ailleurs"., tu veux un travail avec un contrat, alors il te faut aller trouver un employeur, pas un homme politique, tu vas trouver un employeur sans ton bazooka, parce que tu auras beau tourner les choses dans tous les sens, le contrat de travail c'est l'employeur qui le réalise puisque qu'il le souhaite et en a besoin. C'est pas le salarié qui met le contrat de travail sur la table.

L'employeur est libre d'embaucher ou de ne pas embaucher, et s'il veut mener à bien son activité il sera d'autant plus regardant et aura l'embarras du choix, même si la rue fait le forcing pour créer ou sauter des lois.

Beaucoup ne semblent pas en mesure de ne serait-ce qu'envisager un monde sans concurrence, un monde sans hierarchie...

Et pourquoi pas? Pourquoi cela ne serait il pas possible? Est-ce que ça vous déplairait de vivre en harmonie, dans la tranquilité?

**************************************************************

Voilà pour ma conception du monde.

Maintenant, pour revenir à l'actualité du CPE, j'aimerais poser quelques questions à ceux qui sont pour :

Si vous êtes pour le CPE c'est parceque selon vous :

Il créera de l'emploi?

Il ne créera pas d'emploi mais est un meilleur contrat que CDD et intérim et s'il les remplace il améliorera la condition du salarié?

Il est un pas vers plus de flexibilité et donc un progrès?

Il est plus intéressant pour l'employeur?

Si vous voyez d'autres arguments ou d'autres raisons d'être pour je serai ravie de les apprendre.

J'attends votre réponse, et j'espère qu'on pourra instaurer un vrai dialogue où chaque interlocuteur répond sur l'intervention de l'autre et non pas à côté.

Merci.

PS : En effet, je ne suis pas une casseuse. C'est vrai qu'il y a des excités, qu'ils soient étudiants ou pas c'est pareil, leurs actions sont répréhensibles et je souhaite que la violence ne soit pas utilisée dans les manifs. D'une part parceque rien ne la justifie, et d'autre part parceque ça fait le jeu d'un certain Nicolas ;) .

A noter que les manifestants ne sont pas les seuls violents, les CRS ont rossé plusieurs personnes sans qu'elles n'aient aucune intention "belliqueuse".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Beaucoup ne semblent pas en mesure de ne serait-ce qu'envisager un monde sans concurrence, un monde sans hierarchie...

Et pourquoi pas? Pourquoi cela ne serait il pas possible? Est-ce que ça vous déplairait de vivre en harmonie, dans la tranquilité?

Les bisounours n'ont jamais existé ^_^ . C'est dans la nature de l'homme de dominé. Il faudra toujours un police car il y aura toujours des violents, des irrespectueux de la nature humaine, des criminels. C'est ainsi depuis des milliers d'année...

Candide, tu portes vraiment bien ton pseudo ;)

Euh... je sais pas si tu sais mais l'idée que tu prônes se rapproche très fortement du comunisme...

Je voudrais pas tirer sur l'ambulance mais comment peux t on adhérer à une idéologie comme celle ci?

J'ai peut être mal lu tes propos mais dans ce cas, mon pote qui est à côté de moi aussi...

Pourquoi n'as tu pas répondu à mes exemples?

Il créera de l'emploi?

Oui car un exemple : Une fleuriste (une amie mitigée sur le CPE) veux embaucher une personne car sa boutique commence à prendre un peu de poid. Seulement, elle n'est pas certaine que dans 6 mois, la demande soit toujours aussi importante. Logiquement, y a pas de raison mais on ne sait jamais.

Avec le CPE : Elle pourra prendre une personne. Cette personne, surement sans travail actuellement, pourra au pire bénéficier d'une expérience professionnelle et toucher durant 6 mois minimum les allocations chomages. Avec l'aide de l'état, cette personne pourra prendre un studio car elle aura accès au locapass avec la garantie des banques (partenariat etat / banque). As tu la même chose avec 3 mois de CDD/ intérim?

Sans le CPE : Pas d'embauche tout simplement.

Il ne créera pas d'emploi mais est un meilleur contrat que CDD et intérim et s'il les remplace il améliorera la condition du salarié?

Voir au dessus. Les patrons ayant peur d'embaucher par manque de confiance dans la conjoncture pourront le faire. Si ca marche, c'est les deux qui gagnent. A savoir que quand un petit patron licencie, il met en danger sa boite. Donc, déjà qu'il a pas assez de boulot pour son employé mais en plus, il doit mettre la clé sous la porte à cause des indémnités!

Il est un pas vers plus de flexibilité et donc un progrès?

Un progrès? Non. Un pas en avant dans le sens du patronat pour une fois. Car il peut y avoir des patrons sans employés (ma boulangère comme dirait l'autre) mais pas l'inverse ;)

Il est plus intéressant pour l'employeur?

Je dirais les deux : L'employeur car il peut se séparer de son employé si vraiment ca merde. Et l'employé qui bénéficie d'une expérience professionnelle ( ce qui manque cruellement au -26 ans)

Une dernière chose : S'il vous plait, arrêter de faire passer les patrons pour des méchants. Des pourris, y en a chez les syndicats, les profs, les employés et les patrons. Mais pas partout. Dire que les patrons vont pouvoir licencié plus facilement reviens au même raisonnement raciste "Tous les ***** sont des voleurs" (auto censure mais vous aurez compris)

Un patron qui embauche en CPE, c'est pas forcément pour virer tout comme un employé embauché, c'est pas forcément pour glander ;)

Modifié par Avenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Candide Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

Oui, en effet, ça se rapproche du communisme, qui est je trouve une trés belle idée, mais qui a malheureusement été fort mal appliquée par ceux qui ont voulu l'instaurer.

Comment peut-on adhérer à ce point de vue?

Ca revient à répondre à la question : Comment peut-on vouloir une vie meilleure?

_______________________________________________

Merci d'avoir répondu à mes questions, je vais donc répondre à tes réponses, et reprendre tes arguments car c'est vrai que je ne l'ai pas toujours fait.

Dans ton exemple, le CPE remplace un CDD ou un intérim.

Quelque soit le contrat pour l'employé : ça lui fera de l'expérience à mettre sur son CV. Quel que soit le contrat, si la fleuriste s'apperçoit qu'elle peut garder l'employé, elle peut lui proposer un CDI.

Donc, en fait si j'ai bien compris, la fleuriste enbauchera plus facilement car ça lui coute moins cher si elle doit licencier.

Le revers de la médaille c'est que l'employé touche moins d'indémnités.

En plus, ça fait bien sur le CV "s'est fait licencié sans motif"... Vaut peut-être mieux : "est allé au bout de son CDD".

Puis, si la fleuriste hésite... Supposons qu'elle n'embauche finalement pas parceque le CPE ne passe pas. Si son entreprise marche vraiment, elle finira quand même par avoir besoin de s'aggrandir et d'avoir plus de personnel, donc elle finira par embaucher.

Si ce n'est pas le cas, c'est que son entreprise ne fonctionne pas assez et elle aurait de toute façon été contrainte de licencier son employé qui en garderait les stigmates sur son CV.

Donc, et ce sera la première conclusion : le CPE ne crée pas d'emploi, tout au plus il remplace et simplifie l'intérim...

Bref, le CPE, même s'il crée un emploi, crée un emploi précaire.

En ce qui concerne l'expérience :

Que le jeune ai de l'expérience ou pas, si ya pas de travail, ya pas de travail. Avec le CPE, selon vous, c'est tous les jeunes qui peuvent avoir de l'expérience. Même si c'était vrai, même si le CPE créait des emplois, ça ne changerait rien quand aux possibilités de décrocher un emploi ou pas par la suite puisque ce serait pour tout le monde pareil : il y aurait autant de "concurrence" entre les potentiels employés...

En plus de ça, comme je l'ai déjà signalé, belle expérience que de s'être fait licencié sans motif... Ca laisse des traces non seulement sur le CV, mais dans la tête aussi.

Donc deuxième conclusion : l'argument de l'expérience est un faux argument.

En ce qui concerne la possibilité de se loger et de construire sa vie :

D'aprés le premier ministre, les jeunes en CPE auront un accès privilégié au 1% logement et aux possibilité offertes par le Locapass en matière de caution. Mais quel jeune osera s'engager sur un bail avec cette menace pendant 2 ans ? Et la garantie du Locapass ne dure que 18 mois¿

Et puis faut pas se leurer, les banques c'est pas l'abbé Pierre, leur métier c'est de repérer la précarité, et là ça va pas louper! C'est déjà difficile de se loger dans certaines villes même avec un CDI, alors avec un CPE...

Donc, la conclusion à laquelle on arrive maintenant c'est que le CPE n'apporte aucune avancée pour l'employé.

Donc ce n'est pas mieux que rien. Mais en quoi est-ce donc pire que tout?

Il est pire que tout dans la mesure où il précarise le CDI.

Même si le patron n'est pas cet ignoble bonhomme méchant ne jubilant qu'à l'idée de virer ses employés qu'on nous décrit malheureusement trop souvent, il est quand même soumis à la réalité de son entreprise et à cette idée fixe : faire du bénéfice. Le CPE laisse la possibilité à l'employeur de remplacer tous les CDI qu'il aurait proposé aux moins de 26 ans par un CPE, lui facilitant ainsi la tâche du licenciement "en cas de coup dur". Et donc, même les postes les plus qualifiés peuvent être soumis à ce CPE et par là aux inconvénients banquaires, au stress psychologique et autres. Et le pire c'est que si ce fameux "coup dur" touche l'entreprise, le salarié licencié y perd en indemnités...

Donc, et ce sera la conclusion finale, ce contrat est pire que tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Re,

Je vais te demander de faire un effort sur l'ouverture d'esprit car tu me sembles ignorer totalement ce qu'est réellement le monde du travail.

Puis, si la fleuriste hésite... Supposons qu'elle n'embauche finalement pas parceque le CPE ne passe pas. Si son entreprise marche vraiment, elle finira quand même par avoir besoin de s'aggrandir et d'avoir plus de personnel, donc elle finira par embaucher.

J'hallucine... tu paies ton loyé tous les 6 mois peut être? Va dire au mec au chomage qui trime : "Ben écoute, reviens dans 1 an, ma boite ira peut etre mieux"

De plus, tu dis être licencié est un plaie? tu as déjà été licencié? As tu déjà seulement travaillé? Comment peux affirmer qu'une expérience professionelle, si courte soit elle, est un handicap???

Première conclusion : Le CPE permet au salarié d'avoir une expérience professionnelle si minime soit elle avec un dédomagement de 6 mois de chômage pour 3 mois travaillés.

l'argument de l'expérience est un faux argument.

Deuxième Conclusion : Ceux qui affirment cela n'ont jamais cherché du boulot ni même travaillés.

Même si le patron n'est pas cet ignoble bonhomme méchant ne jubilant qu'à l'idée de virer ses employés qu'on nous décrit malheureusement trop souvent, il est quand même soumis à la réalité de son entreprise et à cette idée fixe : faire du bénéfice.

Oh lalalala... tu achètes une voiture pourquoi? Faire jolie ou te déplacer? Tu manges pourquoi? Tu créées ta boite pourquoi? T'endetter peut être?

Tu prêche le fait que l'employeur est pourris... pourquoi apporter plus de crédit à l'employeur qu'à l'employé?

Tu dis vouloir une vie meilleure, mais tu ne fais même pas confiance en tes semblables.

Donc pour ma part : Tu ne changeras pas de position du fait que tu n'es apparament jamais travaillés. Tu ne peux donc pas t'exprimer sur une réalité à laquelle tu n'as jamais été confronté. De plus, la vision du communisme, partout où elle est apparue, à fait des millions de morts dans le monde. Comment croire en cette idéologie?

Modifié par Avenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant