Comment on encourage l'anorexie


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ana_article.jpg

Comment on encourage l'anorexie


Dimanche 30 novembre - 14:50

Maigrir, c'est s'élever socialement. Plus on monte dans l'échelle sociale, plus les femmes sont minces, plus le contrôle de son corps est valorisé... C'est l'approche originale développée par Muriel Darmon.



Pourquoi toujours plus de jeunes filles s'affament-elles? Pour ressembler aux icônes de la mode? Parce qu'elles sont malades? Muriel Darmon s'est penchée sur la question de l'anorexie sous un angle différent, sociologique. Auteur d'un livre («Devenir anorexique», La Découverte), la chercheuse française relie notamment l'anorexie à l'origine sociale, aux classes supérieures! Elle sera présente demain à Genève pour donner une conférence*.

En quoi l'anorexie est-elle liée aux classes supérieures?
Tout simplement parce que ce sont dans ces classes sociales que l'on trouve des manières de faire ou des manières de penser qui «s'accordent» avec l'anorexie. Ce sont dans les classes supérieures que le poids féminin moyen est le plus bas, que l'on valorise et que l'on pratique le plus la minceur, voire la maigreur, ce sont dans ces classes que l'on apprend à ne pas finir son assiette, à se sentir «lourd» et non «repu» après un repas jugé trop copieux, que l'on considère le corps comme un message davantage que comme un outil. Ces variations sociales s'observent même chez les adolescents: des enquêtes statistiques ont montré qu'au collège, plus les parents sont diplômés, plus les enfants sont minces.

Selon vous, le choix des aliments révèle déjà une forme d'élitisme...
Effectivement, on pourrait penser que les anorexiques «ne mangent pas», ou encore que ce qu'elles mangent ne peut être caractérisé que par la plus petite teneur en calories possible... Mais, là encore, on peut noter une sélection sociale et pas seulement technique ou calorique des aliments. Les aliments qui sont préférentiellement consommés sont ceux des classes moyennes et supérieures: fruits et légumes, poissons, laitages...

Certaines filles s'affameraient pour s'élever socialement?
C'est bien sûr plus compliqué que cela, au sens où il ne s'agit pas d'un projet «volontaire» d'ascension sociale, mais il faut bien voir que le poids et l'amaigrissement prennent sens dans l'espace social pour les femmes: plus on monte dans la hiérarchie sociale, plus le poids diminue... Donc, de ce point de vue, maigrir c'est s'élever socialement.


Geneviève Comby
Suite de l'article...
Source: Le Matin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Donc, de ce point de vue, maigrir c'est s'élever socialement.

Evidemment, un oiseau ne peut pas s'élever s'il est trop lourd ; il aura beau battre des ailes, il restera cloué au sol... :smile2:

J'ai du mal à comprendre comment on peut aujourd'hui encore vouloir être aussi mince qu'un cure-dent, vu comment les anorexiques sont stigmatisées...

En tout cas, la photo fait peur et je trouve ça remarquable de la part de la femme - dont j'ai oublié le nom - qui est dessus de s'exposer aux regards et jugements de tous pour dénoncer l'anorexie. J'espère que ses efforts paieront et qu'elle retrouvera la forme, et des formes ; ainsi que son exemple décourage certaines à se priver de repas...

Modifié par konvicted

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Le soucis c'est le rejet de la diversité au lieu de sa culture. L'importance de l'image ne serait pas un problème si on ne nous imposait pas l'image en question. Dans un monde où la beauté vaut plus que l'intelligence, voila ou ça nous mene

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
expat Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚ 70ans
Posté(e)
Dans un monde où la beauté vaut plus que l'intelligence, voila ou ça nous mene

Eeeeeeeeeeeeeh ......... c'est beau un corps décharné ? ;)

Vous avez vue des robes de grands couturiers ? Faut vraiment pas être "enrobée" pour en porter et comme c'est plus l'apanage de gens de la haute société ça expliquerait peut-être leur anorexie :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant