La guerre des sexes

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Bien sûr que la galanterie est du "machisme". Ce n'est pas moi qui m'échine à vouloir démontrer le contraire en appelant même les femmes à le devenir. ;)

Merci de le dire enfin si clairement.

Je n'ai justement pas cessé de dire que l'égalité absolue hommes-femmes ne peut que mener à la disparition de la galanterie (c'est bien le thème initial du topic ?).

Et bien soit! Si la galanterie est un comportement machiste.

et qu'elle est l'égal d'un homme en tout, il ne faut pas s'étonner que plus aucun homme qui goberait ces salades ne se sente obligé de porter ses sacs. On ne peut vouloir une chose et son absolu contraire sauf à être Tartuffe.

Mais il n'y a pas a se sentir obligé, on le fait parce qu'on en a envie, et avoir envie d'aider quelqu'un cela doit venir assez facilement tout de meme a moins d etre un enorme feignant :smile2:

mais dans l'exemple que tu cites la :

Quand un homme aide une femme à mettre son manteau, cela ne signifie pas forcément qu'il l'adule ni, à l'inverse qu'il la prend pour un objet de décoration. Il considère surtout qu'il est plus civilisé de ne pas laisser se démerder en tout quelqu'un qui (à l'exception des quelques bûcheronnes dont l'extrême rareté ne doit justement pas faire oublier que ce n'est pas la règle) peine davantage physiquement que nous.

Fin si penser que la différence physique entre un homme et un femme , fait que celle ci a absolument besoin d'aide pour mettre un manteau, c'est avoir une vision de la femme tout a fait stéréotypée et surtout erronée.

Or j'ose esperer que que chacun pense qu'une femme peut mettre son manteau toute seule, et que l'aider est tout simplement un geste d'attention, une gentillesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Je suis en total accord avec Georges :

"La lune s'attristait. On comprend sa tristesse

On tapait plus dedans. Elle se demandait quand est-ce

Qu'on va se rappeler de m'enculer.

Dans mon affreux jargon, carence inexplicable,

Brillait par son absence un des pires vocables

C'est: "enculé". Lacune comblée.

Lâcher ce terme bas, Dieu sait ce qu'il m'en coûte,

La chose ne me gêne pas mais le mot me dégoûte,

Je suis désolé de dire enculé.

Oui mais depuis qu'Adam se fit charmer par Eve

L'éternel féminin nous emmerde et je rêve

Parfois d'aller me faire enculer.

Sous les coups de boutoir des ligues féministes

La moitié des messieurs brûle d'être onaniste,

L'autre d'aller se faire enculer.

A force d'être en butte au tir des suffragettes

En son for intérieur chacun de nous projette

D'hélas aller se faire enculer.

Quand on veut les trousser, on est un phallocrate,

Quand on ne le veut point, un émule de Socrate,

Reste d'aller se faire enculer.

Qu'espèrent en coassant des légions de grenouilles?

Que le royaume de France enfin tombe en quenouille,

Qu'on coure aller se faire enculer?

Y a beaux jours que c'est fait devant ces tyrannettes,

On danse comme des pantins, comme des marionnettes

Au lieu d'aller se faire enculer.

Pompadour, Montespan, La Vallière et j'en passe

Talonnèrent le roi qui marchait tête basse

Souhaitant aller se faire enculer.

A de rares exceptions, nom d'un chien, ce sont elles

Qui toujours mine de rien déclenchent la bagatelle;

Il faut aller se faire enculer.

Oui la plupart du temps sans aucune équivoque

En tortillant du cul ces dames nous provoquent,

Mieux vaut aller se faire enculer.

Fatigué de souffrir leur long réquisitoire

Ayant en vain cherché d'autres échappatoires,

Je vais aller me faire enculer.

D'à partir de ce soir cessant de croquer la pomme

J'embarque pour Cythère en passant par Sodome,

Afin d'aller me faire enculer.

Afin qu'aucune de vous mesdames n'imagine

Que j'ai du parti pris, que je suis misogyne,

Avant d'aller me faire enculer

J'avoue publiquement que vous êtes nos égales,

Qu'il faut valider ça dans une formule légale,

Je suis enculé mais régulier.

En vertu de quel pouvoire, injustes que nous sommes,

Vous refuse-t-on les droits que l'on accorde aux hommes,

Comme d'aller se faire enculer."

Modifié par SN3 The last.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Dans le prolongement de cette discussion.

J'ai souvent penser que les femmes étaient plus conservatrices que les hommes.

Elles défendent plus les valeurs "traditionnelles" de la famille et de la société en général.

Pour preuve ce débat, où les femmes ont encore du mal à se départir de ce qu'elles pensent être des acquis.

Ainsi dans les mères envers leur(s) fille(s) leur transmettent la culture et la norme.

:mur:

Faut pas exagérer non plus. Je veux bien qu'en matière d'excision, de virginité, etc. des femmes soient parfois les plus ardents défendeurs, hélas, d'us indignes. Mais, comme le dit Elaïs, ce sont des femmes qui se sont battues pour l'avortement et ne dit pas que ça n'arrange pas les hommes... Quand les femmes transmettent leur culture c'est parce que dans celle-ci c'est à la femme qu'on a donné la responsabilité d'éduquer les filles. Autrefois, elles avaient même la responsabilité de tous les enfants, donc forcément le conservatisme passaient par les mères. Je pense qu'aujourd'hui elles sont surtout complices.

Don Juan, j'hallucine un peu devant ton dernier post! Les femmes plus conservatrices? :smile2: avec pour preuve , ce debat? ;)

Mais si se sont les femmes qui transmettent a leur filles leur culture, n'est pas parce que les pères imaginent que se sont a elle de le faire ?

Tout à fait.

Est-ce que tu entends par là, donjuan, que ce débat ne remet pas en question l'opposition homme/femme parce que les femmes s'accrochent à des valeurs désuètes?

P.S.: Tu sais, vouloir qu'on ait un garçon qui fasse du foot, c'est encourager une valeur désuète. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
:mur:

Faut pas exagérer non plus. Je veux bien qu'en matière d'excision, de virginité, etc. des femmes soient parfois les plus ardents défendeurs, hélas, d'us indignes. Mais, comme le dit Elaïs, ce sont des femmes qui se sont battues pour l'avortement et ne dit pas que ça n'arrange pas les hommes... Quand les femmes transmettent leur culture c'est parce que dans celle-ci c'est à la femme qu'on a donné la responsabilité d'éduquer les filles. Autrefois, elles avaient même la responsabilité de tous les enfants, donc forcément le conservatisme passaient par les mères. Je pense qu'aujourd'hui elles sont surtout complices.

S.: Tu sais, vouloir qu'on ait un garçon qui fasse du foot, c'est encourager une valeur désuète. :mur:

Je précise. Toutes nuances gardées, il ne faut ni caricaturer ou extrapoller. :smile2:

J'estime que les femmes défendent souvent les valeurs morales de la famille.

Comme tu le dis, sur la question de la virginité, du mariage aussi, pour l'exemple.

J'imagine que Georges Sand ne devait pas bien s'entendre avec sa mère.

Les militantistes comme l'on a pu connaître sont l'exception qui confirment la règle.

Ce sont elles que l'on retient dans l'Histoire, moins ces femmes au foyer qui désapprouvaient. La majorité silencieuse.

Bien entendue, les femmes intéressées à l'amélioration de leur condition de vie, mais cela ne définit le profil social qu'elles entendent défendre.

Voir les débats dans lesquels elles s'impliquent plus. ;)

Et puis, il y a bien des cause féminines ou humaines, mais pas masculine: question sur la garde des enfants, le plus souvent attribuée à la femme ou sur les violences faites aux hommes (car elles existent, pas chez moi je vous rassure :mur: ).

Tout cela est-il bien juste?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Don Juan, j'hallucine un peu devant ton dernier post! Les femmes plus conservatrices? ;) avec pour preuve , ce debat? :mur:

Je ne vois qu'une seule femme conservatrice sur ce topic :smile2: et au moins 2 hommes conservateurs :mur:

Mais si se sont les femmes qui transmettent a leur filles leur culture, n'est pâs pas parce que les pères imaginent que se sont a elle de le faire ?

Halte à la dictature monothéïste de la bonne pensée.

Je suis un penseur libre. :mur:

Bien sûr les femmes transmettent la tradition, par tradition, et elles le font bien.

Presque avec zèle. Mais pourquoi?

Parce que l'homme leur a confié cette tâche? J'en doute.

C'est surtout parce qu'elles pensent en avoir la charge. C'est pour elles une fonction sociale.

Pour preuve, un discussion tenue avec une employé qui estimait qu'un enfant a plus besoin de sa mère que du père.

Pour moi, elle tenait là une opinion très rétrograde: l'éducation des enfants est, à titre principal, le rôle de la femme.

Comme au bon vieux temps, en somme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Donjuan n'a pas tort, la transmission, notamment des idées et comportements sexistes, passe bien souvent par les mères.

C'est l'une des explications de la lenteur de l'évolution en matière d'égalité hommes / femmes.

C'est pour cela que le problème est bien culturel et non pas une simple opposition hommes / femmes qui réduit le débat à "les feministes sont des harpies qui n'aiment pas les hommes".

On trouvera beaucoup plus de femmes disant qu'elles n'aiment pas les autres femmes que d'hommes disant qu'ils n'aiment pas les autres hommes. Les femmes se dénigrent elles mêmes quand les hommes se soutiennent majoritairement , il y a bien une raison.

Il y a une transmission sexiste via l'éducation, la culture , la société ... ce qui fait que les femmes autant que les hommes ne se rendent souvent même pas compte du ou des problèmes. Et puis ceux qui veulent le changement sont rarement bien accueillis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Ha ! Ha ! Ha !!! Bien vu :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

comme c'est original et spirituel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Tu as oublié de dire "représentatif", car ça l'est, pas dans une globalité certes, mais quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Mouais ... les critères masculins de seduction, la plupart des travelos s'y conforment si ça vous interesse :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Je n'ai pas compris. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

La guerre des sexes ce n'est pas propre....ça peut même générer des maladies ... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Donjuan n'a pas tort, la transmission, notamment des idées et comportements sexistes, passe bien souvent par les mères.

C'est l'une des explications de la lenteur de l'évolution en matière d'égalité hommes / femmes.

C'est pour cela que le problème est bien culturel et non pas une simple opposition hommes / femmes qui réduit le débat à "les feministes sont des harpies qui n'aiment pas les hommes".

On trouvera beaucoup plus de femmes disant qu'elles n'aiment pas les autres femmes que d'hommes disant qu'ils n'aiment pas les autres hommes. Les femmes se dénigrent elles mêmes quand les hommes se soutiennent majoritairement , il y a bien une raison.

Il y a une transmission sexiste via l'éducation, la culture , la société ... ce qui fait que les femmes autant que les hommes ne se rendent souvent même pas compte du ou des problèmes. Et puis ceux qui veulent le changement sont rarement bien accueillis.

Merci, tu es une ste. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Merci de le dire enfin si clairement.

Et bien soit! Si la galanterie est un comportement machiste.

Mais il n'y a pas a se sentir obligé, on le fait parce qu'on en a envie, et avoir envie d'aider quelqu'un cela doit venir assez facilement tout de meme a moins d etre un enorme feignant :smile2:

mais dans l'exemple que tu cites la :

Fin si penser que la différence physique entre un homme et un femme , fait que celle ci a absolument besoin d'aide pour mettre un manteau, c'est avoir une vision de la femme tout a fait stéréotypée et surtout erronée.

Or j'ose esperer que que chacun pense qu'une femme peut mettre son manteau toute seule, et que l'aider est tout simplement un geste d'attention, une gentillesse.

C'est drôle : auparavant, pour toi, galanterie et inégalité des sexes n'avaient absolument rien à voir et tu m'accusais de soutenir cette vision avant d'exiger que je parle de machisme. Je crois qu'en effet tu as lu ce topic bien en diagonale ! ;)

Mon exemple du manteau était peut être daté. A 7 heures du mat, on peut parfois manquer d'illustration éclatante. C'était sans doute plus charitable d'éviter à une femme de se contorsionner pour enfiler son manteau quand elle portait un corset. Alors parlons de porter ses bagages.

Puisque tu prétendais que la galanterie n'avait rien à voir avec une question de sexe de la personne, vois-tu beaucoup de femmes se précipiter pour proposer aux hommes de porter leurs bagages à leur place ? Et crois-tu qu'à l'inverse un homme frétille réellement d'impatence à l'idée de se coltiner 20 kilos pour éviter à une digne dame de suer sang et eau ? Et pourtant, il le fera s'il l'est galant et s'abstiendra bien d'une pareille corvée s'il voit autant chargé M. Hypolithe ou M. Ferdinand ! Ce n'est particulièrement par plaisir, c'est par devoir moral.

D'ailleurs, en dehors de mon monde de schtroumpf, quelqu'un qui n'agit que par plaisir n'agit que quand ça lui chante et donc pas très régulièrement ! :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Dans le prolongement de cette discussion.

J'ai souvent penser que les femmes étaient plus conservatrices que les hommes.

Elles défendent plus les valeurs "traditionnelles" de la famille et de la société en général.

Pour preuve ce débat, où les femmes ont encore du mal à se départir de ce qu'elles pensent être des acquis.

Ainsi dans les mères envers leur(s) fille(s) leur transmettent la culture et la norme.

Réflexion très intéressante. C'était exactement la pensée de De Gaulle quand il accorde le droit de vote aux femmes durant le gouvernement provisoire. Pour lui, elles votaient davantage à droite qu'à gauche.

Je suis également en plein accord avec tes propos suivants. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Réflexion très intéressante. C'était exactement la pensée de De Gaulle quand il accorde le droit de vote aux femmes durant le gouvernement provisoire. Pour lui, elles votaient davantage à droite qu'à gauche.

Je suis également en plein accord avec tes propos suivants. :mur:

Tu veux dire que le droit de vote n'a pas ete accorde a la suite du lobbying intensif des feministes et pour promouvoir les droits de l'Homme? ;)

OMG, I'm chocked :mur:

:mur:

[HS] pure ca se vois que c'est Vendredi, je fais exploser le Smiley-O-metre...Bientot pire qu'AGM :smile2: [/HS]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

:smile2: ;):mur: De Gaulle, homme très soucieux des pétroleuses. En effet, ça pourrait faire un bon film. Je vois bien Pierre Richard dans le rôle. :mur:

Il y a un discours télévisé impérissable de De Gaulle qui date de 67 ou 68, je ne sais plus et qui dit en substance :

"Une femme aime les instruments ménagers qui lui facilitent la tâche. Ca c'est le progrès. Mais elle ne veut pas que son mari rentre saoûl ou que sa fille sorte se débaucher le soir. Ca c'est l'ordre. Eh bien la politique de l'Etat, c'est celle là."

:mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Bien sûr que la galanterie est du "machisme". Ce n'est pas moi qui m'échine à vouloir démontrer le contraire en appelant même les femmes à le devenir. ;)

Je n'ai justement pas cessé de dire que l'égalité absolue hommes-femmes ne peut que mener à la disparition de la galanterie (c'est bien le thème initial du topic ?).

On est d'accord sur le fond pourtant. :mur: Essayons de comprendre pourquoi nos avis divergent après.

Après, on peut ne pas aimer. Mais si on déclare qu'une femme n'a besoin de personne, qu'elle est "libre" (c'est fou le nombre de William Wallace dans notre Société :smile2: ) et qu'elle est l'égal d'un homme en tout, il ne faut pas s'étonner que plus aucun homme qui goberait ces salades ne se sente obligé de porter ses sacs. On ne peut vouloir une chose et son absolu contraire sauf à être Tartuffe.

Et bien serait-ce un mal ? Cette absence d'obligation "morale" ferait que l'homme qui porte le sac de la femme ne verrait plus poser sur lui le soupçon du machisme intrisèque que portait cet acte avant !

Parce que l'homme courtois de bonne volonté se voit affligé du nom de galant alors que le fond n'est pas du tout le même.

Quand un homme aide une femme à mettre son manteau, cela ne signifie pas forcément qu'il l'adule ni, à l'inverse qu'il la prend pour un objet de décoration. Il considère surtout qu'il est plus civilisé de ne pas laisser se démerder en tout quelqu'un qui (à l'exception des quelques bûcheronnes dont l'extrême rareté ne doit justement pas faire oublier que ce n'est pas la règle) peine davantage physiquement que nous. La galanterie semble absurde à ceux qui ont l'impression que l'artificialisation d'une vie de moins en moins proche des réalités naturelles (qui va encore chasser pour se nourrir ?) va de soi. Assistez à une régression technique et je me demande si les chantres de l'égalitarisme en tout savoureront encore leurs conceptions mythiques. :mur:

Fin si penser que la différence physique entre un homme et un femme , fait que celle ci a absolument besoin d'aide pour mettre un manteau, c'est avoir une vision de la femme tout a fait stéréotypée et surtout erronée.

Or j'ose esperer que que chacun pense qu'une femme peut mettre son manteau toute seule, et que l'aider est tout simplement un geste d'attention, une gentillesse.

C'est à ça qu'on devrait arriver. La civilisation complique tant les rapports humains.

L'homme le plus galant pourra se montrer le plus médisant et le plus irrespectueux, ce n'est pas une avancée, alors que la rustritude peut cacher des qualités très plaisantes.

Quant au changement de la conception que l'homme a de la femme, il passe aussi par le changement de conception que la femme a de la femme, et qu'elle a de l'homme. L'homme en fera de même : se remettra aussi en question.

En ça, je rejoins Don Juan et Ste Catherine : beaucoup de femmes transmettent malgré elle une éducation teintée de machisme.

C'est très ancré dans nos mentalités : on pense comme ça depuis la nuits des temps. L'aube est encore loin.

Le "machisme positif", tous ces comportements qui sont régis par la même mentalité que celle de l'homme qui tape sa femme pour la soumettre car il la considère comme sexe faible, disparaît moins vite car il est plaisant et cache trop bien son fondement.

J'ose espérer qu'il disparaîtra à petit feu pour être remplacé par une courtoisie plus saine où l'on saura différencier celui qui respecte vraiment la femme et l'autre.

PS : Simplicius, je vais essayer de t'offrir une machine à remonter le temps pour Noël ! :mur:

C'était sans doute plus charitable d'éviter à une femme de se contorsionner pour enfiler son manteau quand elle portait un corset.
Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Une civilisation non fondée sur une part d'hypocrisie s'effondre.

Quelqu'un de galant par obligation morale se doit de l'être au moins un minimum en toute circonstance.

Quelqu'un de particulièrement sincère ne se montre galant que quand il en ressent l'envie. C'est à dire ? Une fois sur 10 ? Une fois sur 100 ? Ce serait un peu un juge qui refuserait de s'occuper des affaires qu'il n'aime pas : il ne jugerait par exemple que les demandes d'annulation de permis de construire pour sauvagarder un site naturel. Une affaire fiscale ? Vous n'y pensez pas ! J'ai autre chose à penser. :smile2:

Je ne suis pas partisan de l'attitude "nature" en toute circonstance. Et de toute façon, je ne crois pas que ce comportement soit autre chose que particulièrement rare et crois même que lorsqu'il se manifeste, il n'est pas exempt de mensonges et d'arrière-pensées. Une pose un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant