Le suicide

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

je viens d'avoir cette petite discussion avec moi même et j'ai abouti à une conclusion tellement surprenante que je voulais la partager avec vous.

je pensais donc au suicide et je me disais qu'au fond on ne peut pas du tout aider quelqu'un de suicidaire.

je veux dire une personne qui voit tellement sa vie en noir au point de préférer y mettre un terme est irrécupérable.

je choisi le verbe "préférer" parce que vous conviendrez indiscutablement avec moi que se donner la mort est un acte un minimum conscient ET choisi!

Donc moi je vois vraiment pas comment cette personne qui a un problème interieur peut trouver une solution de l'exterieur.

conclusion: il est foutu!

mais attention je recentre à l'avance le débat à venir;

je ne parle pas des appels à l'aide, de ceux qui ont des soucis du quotidien que l'on peut regler avec de l'argent ou du à de mauvaises fréquentations qu'il "suffit" d'éviter.

non moi je parle de cette vrai dépression noiratre qui omnibule l'esprit, celle qui ne te lâche pas du matin quand tu te reveille jusqu'au soir en te couchant (ouf, un peu de repos), celle qui ne se "traite" qu'à bourrage de medicaments qui finissent par te faire oublier qui tu es et ce que tu fais.

c'est selon moi celle ci qui conduit les gens a VRAIMENT se suicider en non pas faire des tentatives dont ils espèreraient au fond d'eux même qu'elles échouent.

ces gens sont peut être une minorité mais c'est d'eux que j'aimerai parler.

je ne vois pas ce qu'on peut leur dire à part: "olala...t'as pas de bol! :smile2: "

et je vous met donc au défi de trouver une réponse "valable" pour les aider.

(avis aux psychologues amateurs du site)

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

*°°Marine°°* Membre 358 messages
Forumeur survitaminé‚ 26ans
Posté(e)

Je pense qu'il est difficile, en effet, de leur redonner goût à la vie.

Pour ces personnes qui sont dans ce genre de difficulté, je pense qu'il est nécessaire de leur donner une sorte de motivation... qui pourrait leur donner du courage... et les aider à survivre.

J'ai un exemple: J'ai dans mon entourage une personne qui était dans ce cas de dépression, elle est tombée enceinte, puis elle a accouché, puis ensuite... sa nouvelle source de motivation fut son enfant, cela l'a aidé à survivre, elle a eu une sorte de déclic... une envie de s'en sortir pour l'enfant qu'elle avait mise au monde. Elle a décidé de voir un psychiatre pour se faire aider et désormais elle a un traitement à vie... mais elle se sent plus épanouie comme ça.. Aujourd'hui elle est marié et elle a un deuxième enfant ! Et elle est très heureuse également dans sa profession !

Moaencoremoa.. :smile2: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Matthieu S. Membre 39 messages
Forumeur balbutiant‚ 31ans
Posté(e)

De toute façon on meurt tous un jour ou l'autre :smile2:

Et puis pour moi le vrai problème du suicide n'est pas tant le suicidé mais les survivants. Parce que un suicidé, une fois qu'il est mort il s'en fiche. C'est juste les autres qui restent derrière qui dépriment.

Bref c'est un egoïsme dans les deux sens:

-Le mortifié a pas pensé aux autres

-Les autres veulent que le mortifié pensent à eux.

Donc le mieux pour rendre tout le monde content (enfin...) c'est de vivre un peu plus longtemps et de dire oui à la mort naturelle... De toute façon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

"ce n'est pas la peine de se tuer, puisqu'on se tue toujours trop tard" (Cioran)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

Le dépressif qui parle de suicide veut vivre ; pour celui qui n'en parle plus, il est déjà trop tard. Romain Guilleaumes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)

je viens d'avoir cette petite discussion avec moi même

Tu ferais mieux de faire participer à cette discussion un bon psy .

Pour moi , ton cas n'est pas désespéré , puisque tu viens en parler sur ce forum . Mais un bon psy est plus bénéfique que nous tous réunis .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

il parle pas de lui oO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
je viens d'avoir cette petite discussion avec moi même et j'ai abouti à une conclusion tellement surprenante que je voulais la partager avec vous.

je pensais donc au suicide et je me disais qu'au fond on ne peut pas du tout aider quelqu'un de suicidaire.

je veux dire une personne qui voit tellement sa vie en noir au point de préférer y mettre un terme est irrécupérable.

je choisi le verbe "préférer" parce que vous conviendrez indiscutablement avec moi que se donner la mort est un acte un minimum conscient ET choisi!

Donc moi je vois vraiment pas comment cette personne qui a un problème interieur peut trouver une solution de l'exterieur.

conclusion: il est foutu!

mais attention je recentre à l'avance le débat à venir;

je ne parle pas des appels à l'aide, de ceux qui ont des soucis du quotidien que l'on peut regler avec de l'argent ou du à de mauvaises fréquentations qu'il "suffit" d'éviter.

non moi je parle de cette vrai dépression noiratre qui omnibule l'esprit, celle qui ne te lâche pas du matin quand tu te reveille jusqu'au soir en te couchant (ouf, un peu de repos), celle qui ne se "traite" qu'à bourrage de medicaments qui finissent par te faire oublier qui tu es et ce que tu fais.

c'est selon moi celle ci qui conduit les gens a VRAIMENT se suicider en non pas faire des tentatives dont ils espèreraient au fond d'eux même qu'elles échouent.

ces gens sont peut être une minorité mais c'est d'eux que j'aimerai parler.

je ne vois pas ce qu'on peut leur dire à part: "olala...t'as pas de bol! ;) "

et je vous met donc au défi de trouver une réponse "valable" pour les aider.

(avis aux psychologues amateurs du site)

...hum, :smile2: tout est à nuancer,je pense dans tes propos,je suis d'accord avec toi sur le fait,qu'il y a des personnes qui sont dans un etat tel de souffrance morale que leur seul porte de sortie par rapport à leur etat est le suicide,ce qui reste leur choix,un choix pour moi qui reste leur droit et qui sont malheureusement les cas les plus dangereux car elles se coupent d'une aide exterieure sans savoir si,il y a moyen d'attenuer,voir meme de supprimer cettte pulsion de mort.

...alors evidemment quant à trouver l'utilité d' une aide exterieur pour un probleme interieur,heureusement que c'est possible,certains therapeutes ,je prefere les therapeutes au psychologues et au psychiatres,peuvent dans certains cas,reussir à sauver certains depressifs chroniques,mais l'aide ou la reussite de ces cas là,ne passe que par une envie reel,du patient de vouloir eviter l'issu finale qu'il ou elle s'est choisi :o

schaller

Modifié par schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Je pense que c'est du n'importe quoi.

Déjà, celui qui fait un appel à l'aide ne se dit pas forcément "ah tiens, je fais rater ma tentative de suicide pour montrer aux autres que je veux mourir même si c'est pas tout à fait vrai"

Y'a tout un tas de mecanismes plus ou moins conscients qui se mettent en route, jusqu'au fait de rater sa tentative. Le choix du moyen est en soi revelateur : il y en a qui sont comme des roulettes russes, d'autres qui sont imparables.

Choisir la roulette russe ne signifie pas "je ne veux pas mourir" ni "je veux mourir" , c'est "putain je souffre trop , faut que ça s'arrête, faut que quelque chose se passe" . Le quelque chose ça peut être la mort comme ça peut être de se retrouver à l'hosto entouré de personnes qui ont pris conscience de la profondeur du problème.

Après, il y a les impulsifs, les récidivistes, les raisonnés, les dépressifs profonds etc...

Souvent y'a juste une étincelle de différence entre celui qui va finalement survivre et celui qui va sombrer malgré tout. Heureusement, tout n'est pas écrit d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
Après, il y a les impulsifs, les récidivistes, les raisonnés, les dépressifs profonds etc...

Souvent y'a juste une étincelle de différence entre celui qui va finalement survivre et celui qui va sombrer malgré tout. Heureusement, tout n'est pas écrit d'avance.

...c'est pour cela que j'ai voulu nuancer l'intitulé du topique,quand au impulsifs,reci.....ceci ne sont que les caracteres des gens liés à leurs manieres de vivre cette souffrance de vie,travaillons sur les causes et revelont les au patient dans un premier temps :smile2:

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Assez d'accord avec Cath. C'est du cas par cas. Chaque histoire est unique.

Un ami vient de se suicider, en octobre. Je l'avais perdu de vue, et la dernière fois qu'il est passé me voir à Paris, il ressemblait à un juif rescapé des camps. Maigre, pale, son sourire puait la petite mort, c'était triste à voir. Nous avions tenté des trucs, vu qu'il était toxico, on se disait que le sevrage, l'amitié allait le remettre sur les rails.

Mais la réalité, c'est aussi que son contact est stressant, pénible et déprimant. Son mal être se transmet par l'air comme la peste. Alors on a vite fait de le zapper, on le sacrifie pour l'unité du groupe. On est tenté de se dire bon débarras, un souci de moins. Et puis de toute façon c'était son choix.

Alors on se rappel les bons moments. Le secret est là, caché dans nos mémoires. Yoan, lui, ne voulait se souvenir que du pire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Le dépressif qui parle de suicide veut vivre ; pour celui qui n'en parle plus, il est déjà trop tard. Romain Guilleaumes

Je suis assez d'accord avec cette phrase ...pour avoir vécu longtemps avec un être suicidaire, "roulette russe" comme définit plus haut, je dirais juste que je ne suis plus totalement sûre que le dépressif qui parle de suicide veut réellement...vivre...je pense plutôt qu'il est coincé entre deux représentations: celle d'une vie qu'il aimerait vivre et celle dans laquelle il a l'impression de s'engluer et qui ne lui correspond pas, qui ne lui a souvent jamais correspondu et dont il ne sait pas comment sortir..un mal être qu'il porte souvent depuis longtemps comme une peau dont il n'arriverait pas à muer..celui là, oscille donc entre la mort et l'espoir infime qu'un jour, sa vie changera..cercle vicieux car il s'enferme lui même dans une situation qui ne lui propose bien souvent aucune possibilité de changement...

Maintenant il faut bien différencier "les dépressifs" et ceux qui confrontés à une situation imprévue, trop dure à gérer, ne voit de soulagement que dans la mort, ceux là bien souvent ne parle pas de suicide, ils passent à l'acte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)

...le debat,s'englue dans les consequences ,c'est dommage :smile2:

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

lol! les solutions ne se trouvent que dans la résolution ou non des conséquences!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MisterJow
Invité MisterJow Invités 0 message
Posté(e)

Avant tout, 80 % des suicidaires n'ont aucun foie ni aucune religion a qui croire, il n'ont pas eu même un minimum de croyance et de culture et bien d'autre mot qui sont au milieu de la société et bien d'autre choses, le futur et la religion, aucun espoir de tous ça ne l'es a convaincu, malheureusement, leur esprits et leur " neurones " n'a était endurante, mais si faible....

Perso, le suicide et la plus grosse " connerie " de l'humanité " ignorante ", et c'est aussi la plus grosse maladie " chronique " du temps :smile2:.

Modifié par MisterJow

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Oui moi aussi ça m'Omnibule! L'omnibulation est si forte que l'acte me dépasse!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Les causes sont multiples, on s'y engluerait aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)
Oui moi aussi ça m'Omnibule! L'omnibulation est si forte que l'acte me dépasse!

tant mieux, et te jette pas sous un omnibus tout omnibulé que tu es!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
lol! les solutions ne se trouvent que dans la résolution ou non des conséquences!

...toujours l'habitude française de s'attaquer aux consequences et non aux causes,autant mettre un amplatre sur une jambe de bois. :smile2:

...soigne le mal etre de la personne et les consequences en seront benefiques pour elle ;)

schaller

Les causes sont multiples, on s'y engluerait aussi.

...d'ou l'importance d'une aide efficace exterieure et de la confiance du patient :o

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

heu..en fait on parle de la même chose schaller "le mal être" est une conséquence d'un vécu, d'un passé...dont les conséquences en sont un état suicidaire..les causes de ce mal être restent à être nommées...mais les causes de ce mal être tu ne les changeras pas, elles sont "passées". Bref, po grave...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant