Les militants d'extrême droite peuvent-ils être fonctionnaires ?


Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Je suis contre l'interdiction en fonction des opinions politiques. Ce serait discriminant.

Ca ressemblerait à une chasse aux sorcières.

Chacun est libre de ses convictions tant qu'il ne les laisse pas l'influencer dans l'exercice de ses fonctions.

En France, il existe même un syndicat d'appartenance au Front National, dans la Police. Il fut puissant, fut un temps, avec environ 15 à 18% de syndiqués au sein de cette administration.

Actuellement, il n'y a plus que 7 à 8 % d'adhérents.

Si tu parles de cet ancien syndicat lié au FN, la justice a refusé d'en reconnaître le caractère légal en 1998.

Donc il n'existe plus

"Les syndicats FN police et FN pénitentiaire hors la loi

Le FN ne passera ni par la police ni par l’administration pénitentiaire. La Cour de cassation a jugé hier illégale l’existence des syndicats FN police et FN pénitentiaire. Les magistrats confirment ainsi l’arrêt de la cour d’appel de Paris, rendu en juin 1997, qui avait jugé "souverainement" que le syndicat FN police n’était que "l’instrument d’un parti politique qui est à l’origine de sa création et dont il sert exclusivement les intérêts et les objectifs en pr"nant des distinctions fondées sur la race, la couleur, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique". En ce qui concerne l’organisation FN pénitentiaire, la Cour de cassation a également cassé l’arrêt de la cour d’appel de Montpellier, qui avait jugé irrecevable la demande d’interdiction formulée par la CGT et la CFDT, ainsi que par le directeur de l’administration pénitentiaire. La Cour de cassation renvoie par conséquent l’affaire devant cette fois la cour d’appel de Toulouse pour qu’elle déclare illégal le FN pénitentiaire."

L'humanité.fr

lire la suite de l'article

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
A la question:

- les militants d'extrême droite peuvent il etres fonctionnaires ? -

Je repond OUI evidament, l'inverse serais une atteinte au valeur pronné par notre republique.

En quoi devrions nous interdire un poste dans la police a un militants d'extrême droite.

C'est a cette personne de faire la part des choses, en le profesionalisme et ces convictions.

Enfin concernant la poste de proffesseur, la majorité de l'education national et profondement de gauche, et ceux-ci ne ce gene en rien, pour influencer l'ideologie des etudiants.

Si une personne m'affirme le contraire je ne la croirais guere !

Je suis pour la liberté d'expression, sans restriction que ce sois.

Une personne devrais pouvoir etres libre de dire, ce quel veu, que ce sois a caractere raciste ou non.

Bien sur cela n'engage que moi.

Au risque de m'attiré les foudre des bien penssant de ce monde . . .

Je suis tout à fait d'accord sur cela. Regardez en Angleterre, pays ou la liberté d'expression est plus libre, ils n'ont pourtant pas plus de problème de racisme qu'en France.

Depuis la mort de Coluche, plus personne n'ose se moquer ouvertement des immigrés. La liberté d'expression n'existe plus en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Si tu parles de cet ancien syndicat lié au FN, la justice a refusé d'en reconnaître le caractère légal en 1998.

Donc il n'existe plus

Je me souviens très bien de cette affaire et je n'y faisais pas du tout référence : je n'ai guère l'habitude de transmettre des informations erronées.

Le syndicat en question est la FPIP : s'il ne se revendique pas ouvertement comme étant du FN, son Secrétaire Général et certains de ses autres membres en font bel et bien partie.

http://www.voltairenet.org/article3249.html

Pour ma part, je pense qu'un fonctionnaire doit être libre d'adhérer à n'importe lequel des partis politiques, même extrêmes. Ainsi l'a voulu la démocratie chère à certains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Je suis tout à fait d'accord sur cela. Regardez en Angleterre, pays ou la liberté d'expression est plus libre, ils n'ont pourtant pas plus de problème de racisme qu'en France.

Source?

Depuis la mort de Coluche, plus personne n'ose se moquer ouvertement des immigrés. La liberté d'expression n'existe plus en France.

Non c'est le politiquement correct qui a pris le dessus. Merci a SOS racisme qui a fait n'importe quoi avec sa politique vicitimisatrice. Mais l'exemple de Coluche est mauvais il se foutait de la gueule de immigrés pour se foutre des fafs. Il était adorés des imigrés. Il n'a rien avoir avec lesm ilieu d'extreme droite.

La liberté d'expressiona aun pris. Vous pouvez dire que vosu etes racistes et nous npus pouvons dire que vous etes des gros connares... c'est donnant-donnant.

Pour ma part, je pense qu'un fonctionnaire doit être libre d'adhérer à n'importe lequel des partis politiques, même extrêmes. Ainsi l'a voulu la démocratie chère à certains.

Le serpent qui ce mord la queue?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est justement ça la contradiction dont je parlais. Refuser un candidat à un concours de police en raison de ses idées politiques ou idéologiques, passe encore, mais en raison de son adhésion à un parti légal, je trouve ça contradictoire car discriminatoire sur bases de critères de liberté politique.

Si le Royaume-Uni trouve ce parti dangereux, il doit l'interdire, et non pas priver ses militants de la pratique de leurs droits.

Tu dis que c'est contradictoire. En quoi cela est contradictoire ?

Le fait que ce soit possible en pratique prouve qu'il n'y a pas de contradiction.

Non c'est le politiquement correct qui a pris le dessus. Merci a SOS racisme qui a fait n'importe quoi avec sa politique vicitimisatrice.

C'est SOS racisme qui a en premier dénoncé la récupération d el'antiracisme a des fins peu avouables, par exemple en dénonçant l'amalgame créé par le terme "islamophobie".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Je rejoins Tito, c'est parfaitement contradictoire sur le plan du droit.

A partir du moment où un parti n'est pas illégal, interdire l'accès de ses membres à une carrière dans l'administration relève tout simplement de la discrimination.

En France, le Conseil d'Etat a depuis belle lurette censuré pareille ignominie. Je vous renvoie à CE Ass. (arrêt d'assemblée = solennité maximale) 28 mai 1954 Barel.

Voici le considérant de principe :

"Considérant que s'il appartient au Secrétaire d'Etat, chargés par les textes précités d'arrêter la liste des candidats admis à concourir, d'apprécier dans l'intérêt du service, si les candidats présentent les garanties requises pour l'exercice des fonctions auxquelles donnent accès les études poursuivies à l'ENA et s'il peut à cet égard tenir compte de faits et manifestations contraires à la réserve que doivent observer ces candidats, il ne saurait sans méconnaitre le principe de l'égalité à l'accès de tous les Français aux emplois et fonctions publics, écarter de ladite liste un candidat en se fondant exclusivement sur ses opinions politiques.

Un agent public britannique n'aurait aucun mal à attaquer une décision de révocation fondée sur une discrimination politique devant la CEDH. Cette loi anglaise, si elle existe vraiment, est inique.

Tu dis que c'est contradictoire. En quoi cela est contradictoire ?

Le fait que ce soit possible en pratique prouve qu'il n'y a pas de contradiction.

Le fait qu'une chose existe ne la rend pas pour autant parfaitement logique et non entachée de la contradiction la plus manifeste sur le plan de la logique juridique.

C'est le travail quotidien des juridictions administratives de veiller à ce que les actes et décisions de l'administration ne soient pas viciées d'erreurs de droit ou d'autres illégalités manifestes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
C'est justement ça la contradiction dont je parlais. Refuser un candidat à un concours de police en raison de ses idées politiques ou idéologiques, passe encore, mais en raison de son adhésion à un parti légal, je trouve ça contradictoire car discriminatoire sur bases de critères de liberté politique.

Si le Royaume-Uni trouve ce parti dangereux, il doit l'interdire, et non pas priver ses militants de la pratique de leurs droits.

D'accord.

D'autant plus qu'en France, les fonctionnaires sont tenus de respecter le principe de neutralité du service public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Non c'est le politiquement correct qui a pris le dessus. Merci a SOS racisme qui a fait n'importe quoi avec sa politique vicitimisatrice. Mais l'exemple de Coluche est mauvais il se foutait de la gueule de immigrés pour se foutre des fafs. Il était adorés des imigrés. Il n'a rien avoir avec lesm ilieu d'extreme droite.

La liberté d'expressiona aun pris. Vous pouvez dire que vosu etes racistes et nous npus pouvons dire que vous etes des gros connares... c'est donnant-donnant.

Oui effectivement, c'est le politiquelment correct. Mais bon, pour moi c'est la même chose. Depuis Coluche; plus personne n'ose le politiquement incorrect.

Modifié par Anksunamun

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

En lisant le topic j'ai été quelque peu gêné des rapprochements trop faciles qui sont souvent faits.

Par exemple, j'ai lu un post disant (je ne me souvient plus de qui, et cela importe peu):

J'hésite entre laisser ouverte la liberté d'expression politique, ou empêcher d'avoir un flic xénophobe.

Hum... Le FN (et l'extrême droite en général) n'est pas un exemple criant d'ouverture d'esprit, d'amour fraternel, et d'acceptation des étrangers. Néanmoins, dire que FN=xénophobie, c'est aller beaucoup trop loin. Ce serait comme dire PS= refus de travailler (parce qu'ils supportent le droit de grève) ou UMP=24h de travail par jour (parce qu'ils encouragent les gens à travailler plus).

Il faut savoir faire la part des choses. On peut très bien être membre d'un parti de l'extrême droite, être contr el'immigration (pour une raison ou pour une autre), et n'être ni raciste ni xénophobe. De même que l'on peut soutenir les 35h sans être traité de branleur qui ne veut pas bosser. Sachons juste garder la mesure des choses.

Tout ça pour dire que je dit "pour" dans les deux questions, simplement parce qu'une orientation politique est un choix personnel, qui ne devrait jamais influer sur nos droits. De plus, un policier est soumis à des règles (ce n'est pas un mercenaire), et u professeur à un programme.

Cela me semble juste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Renault-Billancourt
Invité Renault-Billancourt Invités 0 message
Posté(e)

Bien dit. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptonal Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)

Dans une démocratie, les opinions politiques sont des informations d'ordre priver au même titre que la religion. Mais elles ne doivent pas être exprimées dans le cadre professionnel.

Ce qui m'étonne, c'est de voir que ce genre de question se pose pour l'extrême droite mais rarement pour l'extrême gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

Interdire à quelqu'un d'exercer une profession à cause de ses convictions politique est contraire aux valeurs de la France. Et puis la où ça se complique c'est que t'as pas besoin d'être au FN pour être raciste. Il y en a plein aussi à l'UMP et c vrai certainement beaucoup moins au PS. Mais ils ont présents quant même. Comment tu fais alors?

Modifié par Olivier1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Bien dit. :smile2:

Merci ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)

J'ai voté oui aux deux questions. Tout d'abord, oui à la première, mais uniquement si, comme tous les policiers sont censés le faire, il n'exprime pas ses opinions politiques à travers son travail. Que l'on soit de gauche ou de droite, si on est pas politicien, on a pas à imposer ses idées à travers sa fonction. J'ai voté oui à la deuxième pour la même raison, en plus un professeur n'a pas dans son programme "initiation à la politique" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Un agent public britannique n'aurait aucun mal à attaquer une décision de révocation fondée sur une discrimination politique devant la CEDH. Cette loi anglaise, si elle existe vraiment, est inique.
Possible qu'il y ai une contradiction entre la loi anglaise et la CEDH (c'est à dire que si cette loi est appliquée, alors la CEDH ne l'est nécessairement pas), mais c'est assez différent d'une contradiction interne.
Le fait qu'une chose existe ne la rend pas pour autant parfaitement logique et non entachée de la contradiction la plus manifeste sur le plan de la logique juridique.

Si, car la contradiction, c'est l'impossibilité logique. Quelque chose qui existe ne peut pas être impossible.

étre contradictoire, c'est être nécessairement faux, c'est à dire, c'est ne pas être et ne pas pouvoir être. Une chose est contradictoire si et seulement si non seulement elle n'est pas, mais si en plus il aurait été impossible qu'elle soit.

J'ai l'impression ici, qu'en accusant la loi anglaise de contradiction, vous voulez élever votre désapprobation de la loi au rang d'impossibilité logique.

C'est le travail quotidien des juridictions administratives de veiller à ce que les actes et décisions de l'administration ne soient pas viciées d'erreurs de droit ou d'autres illégalités manifestes.

Une erreur n'est pas une contradiction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
669 Membre 4 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Navré grenouillette, je suis d'accord avec eux: ce n'est pas une erreur, c'est une contradiction !

Considérer un parti comme "légal", mais l'écarter du monde... c'est contradictoire !

Ce serait comme dire: on a le droit d'acheter de la drogue MAIS pas d'en consommer... euh... :smile2: c'est très contradictoire tout ça ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
Le fait que ce soit possible en pratique prouve qu'il n'y a pas de contradiction.

C'est là où j'ai un avis contraire, la notion de la contradiction ne se limite pas à l'irréel et à l'abstrait, et un phénomène possible en pratique peut en contredire un autre possible également. Sûrement pas dans les sciences exactes, mais assurément dans le domaine juridique et surtout quand on aborde les relations humaines.

Je ne peux pas le prouver car nous parlons des phénomènes entachés à un mot, et on ne prouve pas les valeurs sémantiques d'un mot, elles sont arbitraires même si les dictionnaires tentent de leur donner un certain semblant de convention. Tu me rétorquerais à chaque contre-exemple que cela ne constitue pas une contradiction, mais "une erreur", "un mauvais jugement" ou autre.

Fin du HS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Les militants d'extrême droite peuvent-ils être fonctionnaires ?

NON

Comment peux ton faire un métier sociale par ex,ou l'on doit être

impartiale,mais en contradiction avec certaines de ses

propres idées extrêmes dans sa pensée,dans ses idées ,dans

sa tête!

cela a déje donné lieu a de nombreux dérapages

dans la police,je crois.

Oui certains métiers ou il faut beaucoup de neutralité devraient etre

protégés ,ne devrait pas intégrer en leurs sein des individus

radicales incompatibles au métier!

J'ai voté a l'opposé de la majorité :smile2:

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Je constate que tout ceux qui affirment qu'il y a eu contradiction ne l'ont pas justifiée, mais se sont contenté de l'affirmer dogmatiquement, sans preuve.

Je ne vois pas l'intérêt de parler de contradiction pour deux choses qui ne sont pas logiquement contradictoire. C'est faire un amalgame.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Je constate que tout ceux qui affirment qu'il y a eu contradiction ne l'ont pas justifiée, mais se sont contenté de l'affirmer dogmatiquement, sans preuve.

m'enfin c'est faux! :smile2:

et il n'y a pas de "preuve" à rappporter.

c'est juste une question de logique.

simpli a même brillament fourni la conclusion du CEDH...

et toi sinon, qu'en penses-tu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant