je pense que l'être humain est idiot....

mo56 Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Derrière la généralisation, il y a un manque de réflexion (ça m'arrive aussi souvent :smile2: ).

Donc, non, l'Homme n'est probablement pas idiot...tout du moins en général. Certains sont idiots, mais par rapport à quoi, par rapport à qui ? Je peux considérer quelqu'un comme un idiot, alors que cette même personne peut être considérée comme un génie aux yeux de quelqu'un d'autre. Pour moi, l'idiotie, l'intelligence (comme la faiblesse d'ailleurs) en soi ça ne signifie rien...l'Homme se crée lui-même une idée de ce qu'est une chose. L'idiotie et l'intelligence ne sont pas un défaut et une qualité, au contraire, ils se complètent. Nous sommes un tout complexe, où la perception, la culture, l'éducation, (j'en oublie là),..font de nous ce que nous sommes. Nous ne sommes pas, nous paraissons, nous donnons l'impression d'être.

Pour terminer, je dirais qu'une chose à la valeur que tu lui donnes. Nous pouvons ne pas être en accord simplement parce que nous ne considérons pas les mêmes choses (où qu'un mot ne signifie pas la même chose pour nous)...

Voilà, j'espère avoir répondu à ta question (sujet intéressant, bien que ta vision de l'Homme ne semble pas très positive ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

poussière d' étoi... Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

l'être humain est un animal suffisamment intelligent pour pouvoir se comporter comme un idiot.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le_kabyle Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
salut je voulais lancer ce sujet car c'est une chose à laquelle je réfléchis et j'aimerais avoir des avis:

Je pense en faites que l'être humain est assez idiot.

Il veut ce qu'il en peut avoir mais ne va pas se battre pour.

Qu'il pense à lui dans chacuns de ses gestes, qu'un cadeaux qu'il fait cache une arrière pensée secrète, peut-être pas évidente pour lui, mais comme je l'ai dis elle est caché.

Je pense aussi qu'il est trop rêveur, le prince charmant l'existe pas et les défaults sont d'une importance capitale à mon avis.

Je pense aussi que les mots comme "merci" et "s'il te plait", sont devenus de mots habituels, plus aussisincère qu'au début.

Que l'Homme va aller vers la difficulté mais finallement se rabattra vers la facilité( à ceci, je pense qu'il y a des exceptions)

Et vous?

je suis dacord 99% d'idiots et 1% qui ne sont pas idiots

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiere Membre 563 messages
Forumeur forcené‚ 29ans
Posté(e)
[et pour ceux qui m'ont conseillé le livre de Freud....j'y pense, mais peut-être plus tard car je me dit que je ne comprendrais peut-être pas grand chose du haut de mes 14,5 années mais merci )

Aux âmes bien nées

La valeur n'attend point le nombre des années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Freud, bizarrement, est très facile à lire. Très pédagogue dans son écriture, clair et simple. Donc pas d'hésitation, c'est aussi très intéressant ! :smile2:

je suis dacord 99% d'idiots et 1% qui ne sont pas idiots

Statistique pessimiste, cher ami. ;) éa veut dire que les idiots ont plus de chance de se reproduire et que les 1% sont amenés à disparaître ?

Idiots et intelligents, ça ne veut pas dire grand chose en fait. Ce ne sont pas des choses figées.

Un gars qu'on pense très intelligent pourra se comporter en idiot. L'inverse existe aussi.

De plus si on classe les gens (en admettant qu'on puisse les classer selon leur degré d'intelligence) :

-un individu A trouvera un individu B idiot.

-ce même B trouvera un individu C idiot.

Donc pour A, B et C sont des idiots.

Pour C, A et B sont des gens intelligents.

Pour B, il y a un idiot (C ) et un intelligent (A).

Donc, combien d'intelligents pour combien d'idiots ? Même si je ne doute pas que A, B et C pourraient se trouver réciproquement cons ou intelligents...

L'humain est un truc trop compliqué pour résumer à un seul qualificatif. Résumer quelqu'un à "c'est un idiot", c'est de la facilité, de la lacheté, un truc pour dissimuler son incompréhension d'autrui, sa mauvaise foi ou son manque de solidarité. :o Ou sa résignation à ne pas aider/éduquer son prochain.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Freud, bizarrement, est très facile à lire. Très pédagogue dans son écriture, clair et simple. Donc pas d'hésitation, c'est aussi très intéressant ! ;)

Statistique pessimiste, cher ami. :o éa veut dire que les idiots ont plus de chance de se reproduire et que les 1% sont amenés à disparaître ?

Idiots et intelligents, ça ne veut pas dire grand chose en fait. Ce ne sont pas des choses figées.

Un gars qu'on pense très intelligent pourra se comporter en idiot. L'inverse existe aussi.

De plus si on classe les gens (en admettant qu'on puisse les classer selon leur degré d'intelligence) :

-un individu A trouvera un individu B idiot.

-ce même B trouvera un individu C idiot.

Donc pour A, B et C sont des idiots.

Pour C, A et B sont des gens intelligents.

Pour B, il y a un idiot (C ) et un intelligent (A).

Donc, combien d'intelligents pour combien d'idiots ? Même si je ne doute pas que A, B et C pourraient se trouver réciproquement cons ou intelligents...

L'humain est un truc trop compliqué pour résumer à un seul qualificatif. Résumer quelqu'un à "c'est un idiot", c'est de la facilité, de la lacheté, un truc pour dissimuler son incompréhension d'autrui, sa mauvaise foi ou son manque de solidarité. :mur: Ou sa résignation à ne pas aider/éduquer son prochain.

Quel optimiste! :smile2: :D

Résumer quelqu'un a "c'est un idiot", c'est aussi parfois, avoir un esprit de synthèse correct et réaliste :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Quel optimiste! :smile2: :o

Résumer quelqu'un a "c'est un idiot", c'est aussi parfois, avoir un esprit de synthèse correct et réaliste :D

Cela ne contredit pas ce que je dis. On peut traiter quelqu'un d'idiot à raison ou à tort. Ce qui reste cepedant la plus belle excuse pour se dédouaner des autres. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Cela n'a aucune vocation à contradiction mais juste à compléter ta vision parcellaire et édulcorée de l'être humain moyen :smile2:

Dire à quelqu'un qu'il est idiot lorsqu'il l'est n'est pas un dedouanement, c'est juste l'application d'un adjectif qualificatif correct à un fait concret.

Apres, refuser d'admettre le coté simplet d'un être, sa capacité de raisonnement réduite sous couvert que cela serait se dédouaner de l'être humain est une belle excuse pour refuser d'admettre la triste réalité: l'être humain est majoritairement idiot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Ne rien faire (au moins essayer) pour rendre quelqu'un moins idiot est se rendre responsable en partie de la perpétuation de cette iditotie. On le voit bien aujourd'hui : vu que les gens se soucient de moins en moins des autres, il y a de plus en plus d'idiotie.

C'est mathématique : l'éducation est le partage. L'égoïsme de laisser des gens dans leur merde intellectuelle (voire de l'exploiter) c'est le drame du monde moderne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire. :smile2:

Je dis juste qu'admettre des différences de capacité de raisonnement est importante justement pour transmettre. Tu n'utiliseras pas les mémes méthodes avec une personne qui percute vite et une autre qui est au ralenti.

Mais pour cela, faut avoir le courage d'admettre que tu t'adresses a une burne ou pas.

Et aussi le courage de le lui dire: savoir que l'on est con, c'est déja avancer, parce que ca te fait travailler plus que les autres, puisque tu as besoin de travailler plus pour comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire. :smile2:

Je dis juste qu'admettre des différences de capacité de raisonnement est importante justement pour transmettre. Tu n'utiliseras pas les mémes méthodes avec une personne qui percute vite et une autre qui est au ralenti.

Mais pour cela, faut avoir le courage d'admettre que tu t'adresses a une burne ou pas.

Et aussi le courage de le lui dire: savoir que l'on est con, c'est déja avancer, parce que ca te fait travailler plus que les autres, puisque tu as besoin de travailler plus pour comprendre.

Voilà. Il faut être indulgent avec certains idiots. Autant que faire se peut.... pour qu'on le soit avec nous ! ;)

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

L'indulgence .... ;) :smile2: des fois je me dis que c'est une forme de sentiment de superiorité l'indulgence :o

pas tapé :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiere Membre 563 messages
Forumeur forcené‚ 29ans
Posté(e)

Dire de quelqu'un qu'il est idiot, ça voudrait dire qu'il l'est par définition ?

Je pense plutôt que chaque personne oscille entre l'idiotie et l'intelligence, comme quelqu'un peut être très lucide sur certains plans, et complètement à côté de la plaque sur d'autres. Je pense qu'on peut dire d'environ 99.99% des gens qu'ils ont été idiot au moins une fois dans leur vie.

Après, il y a peut-être un taux d'idiotie à calculer, qui doit rester entre des limites préalablement fixées. Mais selon quels critères ?

Personnellement je pense que ça devrait être la remise en question individuelle. Quand on parvient à se rendre compte de l'une de ses idioties, on va chercher à ne plus la reproduire, peut-être pour une nouvelle idiotie, mais dans une démarche rationnelle.

Après, des gens intelligents peuvent persister dans l'idiotie sur quelques points spécifiques également. On en revient au problème du taux d'idiotie chez l'humain et surtout, est-ce que son idiotie touche des éléments clefs de sa vie ou juste des choses superficielles ou infinitésimales.

Modifié par Javiere

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MichèleToulon Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

quelle opinion de vous !

Dire de quelqu'un qu'il est idiot, ça voudrait dire qu'il l'est par définition ?

Je pense plutôt que chaque personne oscille entre l'idiotie et l'intelligence, comme quelqu'un peut être très lucide sur certains plans, et complètement à côté de la plaque sur d'autres. Je pense qu'on peut dire d'environ 99.99% des gens qu'ils ont été idiot au moins une fois dans leur vie.

Après, il y a peut-être un taux d'idiotie à calculer, qui doit rester entre des limites préalablement fixées. Mais selon quels critères ?

Personnellement je pense que ça devrait être la remise en question individuelle. Quand on parvient à se rendre compte de l'une de ses idioties, on va chercher à ne plus la reproduire, peut-être pour une nouvelle idiotie, mais dans une démarche rationnelle.

Après, des gens intelligents peuvent persister dans l'idiotie sur quelques points spécifiques également. On en revient au problème du taux d'idiotie chez l'humain et surtout, est-ce que son idiotie touche des éléments clefs de sa vie ou juste des choses superficielles ou infinitésimales.

où commence et où s'arrête l'idiotie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

On a toujours tendance à reprocher aux autres ce que l'on est. Je ne sais plus d'où ça vient. Cependant je me souviens avoir fait l'analyse sur ma personne et je me suis aperçu que c'était vrai. Du coup j'essaye de réfléchir à deux fois avant de dire "l'être humain est idiot", d'autant que j'en fais aussi parti :smile2: . Seulement si je suis idiot ça ne veut pas dire que les autres le sont.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Meyriael Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Avant toute chose, il me paraissait intéressant de rédefinir le terme idiot, avec mon dictionnaire.

Idiot : "Se dit d'une personne dépourvue d'intelligence, de finesse, de bon sens"

Stupide: "Qui manque d'intelligence, de jugement" (dictionnaire Hachette 2003)

Je vais commencer par analyser ton argumentation, en vue de mieux de te comprendre et pouvoir te répondre :

Il veut ce qu'il ne peut avoir mais ne va pas se battre pour.

Il veut ce qu'il ne peux avoir est en effet un manque de jugement de sa part, mais le fait de ne pas se battre pour atteindre son but se rapproche plus, à mon sens, d'un manque de combativité. D'autre part, je pense que c'est une généralité assez fausse, car j'ai l'impression que tu confond "rêve" et "but" :

Je pense aussi qu'il est trop rêveur, le prince charmant l'existe pas et les défaults sont d'une importance capitale à mon avis.

Le rêve, par définition, est innacessible. Le but, au contraire, cherche à être accomplis.

Ma réponse est purement subjective (est-il nécessaire de le dire?) mais il me semble que l'homme est, par nature, naturellement rêveur, car contrairement aux animaux il a conscience de sa personne, du monde qui l'entoure, et peut se projeter dans le futur. D'autre part il est capable de formuler des "hypothèses". En ce sens l'homme ne serait non pas idiot mais particulièrement intelligent.

Qu'il pense à lui dans chacuns de ses gestes, qu'un cadeaux qu'il fait cache une arrière pensée secrète, peut-être pas évidente pour lui, mais comme je l'ai dis elle est caché.

Ici tu ne présente pas l'idiotie, mais l'interêt. En soi, l'intéret est, toujours selon mon humbe avis, une marque d'intelligence. Mais tu sembles soulever les questions du bien et du mal, ainsi que de l'égoisme. N'oublions pas que l'homme est un animal ayant un instinct de survie, un rapport de domination avec ses congenères, ainsi tout ses actes sont, dans l'hypothèse, emprunt d'égoisme. Mais ce 'est pas forcement mal :c'est naturel.

Pour conclure sur ce point je suis assez d'accord avec Voltaire : l'homme est naturellement bon, c'est la société qui le perverti.

Je pense aussi que les mots comme "merci" et "s'il te plait", sont devenus de mots habituels, plus aussisincère qu'au début.

Que l'Homme va aller vers la difficulté mais finallement se rabattra vers la facilité( à ceci, je pense qu'il y a des exceptions)

Ici tu remarques un problème de société: celui du rapport entre les individus, plus superficiels qu'auparavent. Je l'explique par l'évolution des techonologie : on veux tout, tout de suite. Et o l'btient de plus en plus facilement. Il en est de même avec les rapports humains, de plus en plus superficiels. Je déveloperais plus tard si vous le souhaitez.

Le gens concidere que ce qui est bon est inteligent, et que inversement ce qui est mauvais et idiot.

Je ne crois pas que le bien et le mal ais un quelquonc rapport avec l'inteligence.

Certain etres humain commètent des actes ingnoble, cela ne fait pas d'eux des idiot pour autant.

L'etres humains et une especes inteligente, comme beaucoup d'autres especes animal sur terre.

Quelques sois les actes commis, qu'il sois bon ou mauvais.

Je suis tout à fais d'accord avec toi, et je dirais même plus : tu as entièrement raison. Le bien et le mal ne sont pas sur le même plan que l'intelligence.

Mais j'ai cependant un petit bémol : lorsque l'on à atteind un certains degrès d'intelligence, de raison et de conscience tels que les definissent les Lumière, peut on être mauvais ? Certainement que oui, mais plus difficilement.

Une personne qui roule en ville a vitesse élevé avec plusieur grammes d'alccol dans le sang, n'est pas forcement idiot, il est irresponssable et immature.

Quelqu'un qui n'est pas "idiot" peut commettre des "idioties". Mais nous parlons, me semble t-il, de la nature profonde de l'homme.

Seul point à discuter : je pense que l'altruisme dans les faits, passe obligatoirement par un filtre d'égoïsme. Car si on suit l'altruisme théorique, il faudrait simplement être désincarné, n'avoir aucun besoin ni désir pour l'appliquer. Ce que même le moine tibétain essaye de faire sans vraiment y arriver.

En effet, il semble pour certains que l'altruisme sert à se donner un bonne conscience, une bonne image de soi. Mais au final, il ne faut pas oublier que l'altruisme est l'antonyme d'égoisme :

Altruisme : "1. Propension à aimer et à aider son prochain. ANT égoïsme. 2. PHILO Doctrine posant comme but de la moralité l'intêret pour autrui"

Ainsi, il faut différencier ceux qui se disent altruiste des vrais altruiste. Un altruiste ne peux pas être égoiste.

-L'Occident n'a t-il pas trop investi sur la pensée rationnelle (le "je pense donc je suis" de Descartes) au détriment de l'éducation et de la transformation de l'esprit ?

M.R. : C'est le drame de l'homme contemporain. Il a trop investi sur les conditions extérieures du bien-être en omettant de rechercher les conditions intérieures d'un bien-être authentique; l'harmonie avec soi-même et avec le monde que l'on trouve en cultivant l'altruisme, la force d'âme, la sérénité, l'équilibre émotionnel et la gestion des émotions. (...) Toutes ces qualités qui permettent de gérer les hauts et les bas de l'existence.

J'ajoute aussi que la dimension humanisme qu'aurait pu ajouter Descartes se résumerait à " Nous pensons donc nous sommes. " Appréhender l'Humain, et non seulement l'individu.

J'adhère entièrement à ce constat de l'homme, de la société. Mais je caresse le rêve que les tendances changerons , je réfléchis chaque jour aux facons de renverser la tendance. Mais la société, au sens des médias, des entreprises, souhaite transformer l'individu en consommateur.

"Nous pensons donc nous sommes" pourrait être le but à atteindre, pour changer ces tendances. Cela reviens à l'altruisme, dont je parlait plus haut.

-un individu A trouvera un individu B idiot.

-ce même B trouvera un individu C idiot.

Donc pour A, B et C sont des idiots.

Pour C, A et B sont des gens intelligents.

Pour B, il y a un idiot (C ) et un intelligent (A)

Il y avait plus simple : on est toujours le con de quelqu'un.

Je pense plutôt que chaque personne oscille entre l'idiotie et l'intelligence, comme quelqu'un peut être très lucide sur certains plans, et complètement à côté de la plaque sur d'autres. Je pense qu'on peut dire d'environ 99.99% des gens qu'ils ont été idiot au moins une fois dans leur vie.

Après, il y a peut-être un taux d'idiotie à calculer, qui doit rester entre des limites préalablement fixées. Mais selon quels critères ?

Je ne pas d'accord avec le premier argument, car on parle de la nature profonde de l'homme. On oscille pas chaque jour entre intelligence et idiotie. On a simplement, en soi, des qualités tels que le jugement, la raison, qui nous poussent à agir de telle ou telle manière. Ce pourrais etre les critere que tu recherche pour quantifier l'intelligence et l'idiotie, mais n'oublions pas qu'ils sont évolutif.

Ce n'étaient que des reflexions au fil de ma lecture, sans connaissance particulière du sujet, mais je pense avoir apporté des éléments nouveaux dans le débat, voir quelques début de réponse. Si vous souhaitez que j'explicite un peu plus certains points, ou que vous voulez me contredire, ce sera avec plaisir.

Modifié par Meyriael

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiere Membre 563 messages
Forumeur forcené‚ 29ans
Posté(e)
Avant toute chose, il me paraissait intéressant de rédefinir le terme idiot, avec mon dictionnaire.

Idiot : "Se dit d'une personne dépourvue d'intelligence, de finesse, de bon sens"

Stupide: "Qui manque d'intelligence, de jugement" (dictionnaire Hachette 2003)

Je ne pense pas que ce soit la bonne méthode, amorcer un débat philosophique à partir de définitions réductrices dans un dico de langue. On m'a toujours appris dans mes dissertations, à chercher toutes les portées d'un mot plutôt qu'à le concevoir sous un jour unique. Il y a même des notions telles que la liberté et le bonheur qui peuvent avoir des significations très variées.

Dans mon cas, je reviens sur mon dernier post. J'aurais dû parler de sagesse. Ca pose la question du rapport très complexe entre intelligence et sagesse...

Car l'intelligence, généralement définie comme une capacité à comprendre et à s'adapter à des situations différentes, en effet n'a pas pour but une certaine moralité pour exister.

Mais la sagesse, oui, (a priori.)

Quant à la nature profonde de l'homme, je pense qu'elle est loin d'être monochrome. Les jugements peuvent être influencés par des complexes, des sentiments, des troubles mentaux, des conditionnements de pensée qu'on lui a infligé dans sa jeunesse, etc. Pour moi, le jugement est très biaisé mâme quand il part sur des bases rationnelles.

où commence et où s'arrête l'idiotie ?

Elle commence quand elle s'écarte de la sagesse, elle s'arrête quand elle s'en rapproche... ? ;)

Bon il n'y a pas une grande démarche pilosophique dans tout ça, je me base sur pas mal de postulats, mais bon...

C'est peut-être bien de l'idiotie de ma part de penser connaître les voies de la sagesse ? :smile2:

Je pense qu'on

Modifié par Javiere

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kisakiin
Invité Kisakiin Invités 0 message
Posté(e)
salut je voulais lancer ce sujet car c'est une chose à laquelle je réfléchis et j'aimerais avoir des avis:

Je pense en faites que l'être humain est assez idiot.

Il veut ce qu'il en peut avoir mais ne va pas se battre pour.

Qu'il pense à lui dans chacuns de ses gestes, qu'un cadeaux qu'il fait cache une arrière pensée secrète, peut-être pas évidente pour lui, mais comme je l'ai dis elle est caché.

Je pense aussi qu'il est trop rêveur, le prince charmant l'existe pas et les défaults sont d'une importance capitale à mon avis.

Je pense aussi que les mots comme "merci" et "s'il te plait", sont devenus de mots habituels, plus aussisincère qu'au début.

Que l'Homme va aller vers la difficulté mais finallement se rabattra vers la facilité( à ceci, je pense qu'il y a des exceptions)

Et vous?

Non je pense pas que l'êtres humain est idio. Je pense plus qu'il est cruel ( bon je suis p-e l'égèrement misanthrope) m'en fin... je n'irai pas plus loins

Mais si non je suis pas mal d'accore avec ce que tu dis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kisakiin
Invité Kisakiin Invités 0 message
Posté(e)
salut je voulais lancer ce sujet car c'est une chose à laquelle je réfléchis et j'aimerais avoir des avis:

Je pense en faites que l'être humain est assez idiot.

Il veut ce qu'il en peut avoir mais ne va pas se battre pour.

Qu'il pense à lui dans chacuns de ses gestes, qu'un cadeaux qu'il fait cache une arrière pensée secrète, peut-être pas évidente pour lui, mais comme je l'ai dis elle est caché.

Je pense aussi qu'il est trop rêveur, le prince charmant l'existe pas et les défaults sont d'une importance capitale à mon avis.

Je pense aussi que les mots comme "merci" et "s'il te plait", sont devenus de mots habituels, plus aussisincère qu'au début.

Que l'Homme va aller vers la difficulté mais finallement se rabattra vers la facilité( à ceci, je pense qu'il y a des exceptions)

Et vous?

Non je pense pas que l'êtres humain est idio. Je pense plus qu'il est cruel ( bon je suis p-e l'égèrement misanthrope) m'en fin... je n'irai pas plus loins

Mais si non je suis pas mal d'accore avec ce que tu dis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
humanité Membre 301 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

non il n'est pas idiot, il est très intelligent ,c'est la nature humaine et l'instinct qui le fait bouger tout simplement :smile2:

Modifié par humanité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant