La Démocratie

WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Actuellement, hélas, le montant du solde de son compte en banque...

de tout temps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
J'ai du mal à te comprendre, en quoi une dictature peut être une forme de démocratie?
Demandons à Poutine.
par exemple

soyons extrème :

une personnevoir un consortium décide de ce qui est bien ou mal pour le peuple

"une représentativité" du peuple décide pour l'ensemble

je ne vois pas de différence au final.

Sauf que le dirigeant/consortium prendra systématiquement le pas sur la représentation du peuple chaque fois qu'il y aura un conflit entre les deux, alors qu'en démocratie c'est l'inverse...

De plus comment tu différencies les attributions de chacun (dans ton exemple)? Chacun peut théoriquement empiéter sur l'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Amnesiac : Dans ce cas c'est un système hybride, se réclamant de la démocratie mais n'en ayant pas tous les attributs.

Simplicius, tu n'es pas pour une monarchie absolue? Parce que les monarchies parlementaires sont des démocraties...

Les monarchies "absolues" ont davantage existé dans les fantasmes de certains que dans la réazlité. Les marges de manoeuvre des rois n'ont jamais été infinies.

L'avantage d'une Monarchie parlementaire est qu'elle permet au Monarque de prendre conscience des aspirations de la Société par le biais des débats au Parlement. En revanche, il n'est pas souhaitable que les Ministres dépendent des desiderata du Parlement, ce qui permet des techniciens pour la mise en oeuvre des politiques, beaucoup plus capables que les politiques de profession.

Sur ce plan, la Constitution de 1791 me parait très raisonnable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)
Actuellement, hélas, le montant du solde de son compte en banque...

de tout temps

Très juste... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

Il me semble pourtant difficile de se passer d'une responsabilité de l'ensemble du corps politique, pour limiter les abus de pouvoir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kikil02 Membre 1 177 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)
J'ai du mal à te comprendre, en quoi une dictature peut être une forme de démocratie?
Demandons à Poutine.
par exemple

soyons extrème :

une personnevoir un consortium décide de ce qui est bien ou mal pour le peuple

"une représentativité" du peuple décide pour l'ensemble

je ne vois pas de différence au final.

La différence c'est que c'est le peuple qui choisit qui va décider pour lui. Et en général, les citoyens éliront des gens qui font leur prospérité.

Les dictateurs ne cherchent pas, la plupart du temps, à faire du bien à leur peuple. Autant s'accaparer les richesses.

La différence est donc grande au final.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amnesiac Membre 267 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)
Amnesiac : Dans ce cas c'est un système hybride, se réclamant de la démocratie mais n'en ayant pas tous les attributs.

Simplicius, tu n'es pas pour une monarchie absolue? Parce que les monarchies parlementaires sont des démocraties...

Les monarchies "absolues" ont davantage existé dans les fantasmes de certains que dans la réazlité. Les marges de manoeuvre des rois n'ont jamais été infinies.

L'avantage d'une Monarchie parlementaire est qu'elle permet au Monarque de prendre conscience des aspirations de la Société par le biais des débats au Parlement. En revanche, il n'est pas souhaitable que les Ministres dépendent des desiderata du Parlement, ce qui permet des techniciens pour la mise en oeuvre des politiques, beaucoup plus capables que les politiques de profession.

Sur ce plan, la Constitution de 1791 me parait très raisonnable.

Qu'est ce qui justifie qu'une personne se voit attribuer le titre de monarque?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Une personne ayant démontré un génie politique hors pair. A la fin du XIXe, un Lyautey aurait pu prétendre être apte au Trône.

Et le système de succession le moins mauvais est sans doute celui de la cooptation : le Monarque régnant désignant, de son vivant, son successeur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amnesiac Membre 267 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)

Le génie politique est quelque chose de très subjectif.

Clemenceau: « voilà un homme admirable, courageux, qui a toujours eu des couilles au cul... même quand ce n'étaient pas les siennes. »

Modifié par Amnesiac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
Une personne ayant démontré un génie politique hors pair. A la fin du XIXe, un Lyautey aurait pu prétendre être apte au Trône.

Et le système de succession le moins mauvais est sans doute celui de la cooptation : le Monarque régnant désignant, de son vivant, son successeur !

...et finit assassiné par ce dernier, qui en a marre d'attendre que l'autre passe l'arme à gauche...

Dans les monarchies du Golfe, un des nombreux problèmes est justement la gueguerre de succession qui agite régulièrement ces royaumes, et dans le passé il y en a eu également. De plus, si le roi est médiocre, il y a peu de chances qu'il choisisse un successeur brillantissime, soit qu'il ne voie pas ses qualités, soit qu'il ait peur que celui-ci lui fasse de l'ombre pour la postérité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La politique est de toute façon quelque chose, en soi, de non scientifique, n'en déplaise à l'IEP de Paris.

Quelqu'un capable de pacifier des terres diverses en réussissant à s'adapter à des situations particulières et difficiles et en parvenant au final à augmenter la prospérité prouve qu'il a l'étoffe d'un Roi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Découvreur Membre 1 050 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
La politique est de toute façon quelque chose, en soi, de non scientifique, n'en déplaise à l'IEP de Paris.

Quelqu'un capable de pacifier des terres diverses en réussissant à s'adapter à des situations particulières et difficiles et en parvenant au final à augmenter la prospérité prouve qu'il a l'étoffe d'un Roi !

Faut arreter d'attendre l'homme providentiel aussi. D'une part je pense qu'il est important de garder de la distance avec ses dirigeants (l'adoration peut mener à des débordements). D'autre part ce n'est pas forcément ceux qui ont le plus d'éclat qui font le plus pour leur pays. Enfin, on fait comment quand il n'y a personne de providentiel?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amnesiac Membre 267 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)

Je fais, ma foi, peu confiance aux militaires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)
Demandons à Poutine.

exactement,

J'ai du mal à te comprendre, en quoi une dictature peut être une forme de démocratie?
Demandons à Poutine.
par exemple

soyons extrème :

une personnevoir un consortium décide de ce qui est bien ou mal pour le peuple

"une représentativité" du peuple décide pour l'ensemble

je ne vois pas de différence au final.

c'est un ce qu'il se passe

Je fais, ma foi, peu confiance aux militaires.

la ou ils sont bien, c'est que tout est carre,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mr C Membre 602 messages
Forumeur forcené‚ 26ans
Posté(e)

De toutes façon, il n'y a pas de vrais démocraties en ce moment, ce n'est pas le "peuple" qui dirige l'état, mais quelque personnes.

Les valeurs 'imposées' par notre pays, ce n'est pas le "peuple" non plus qui les a choisit mais quelque hommes choisis par nos ancêtres...

nous sommes dans un régime laissant de nombreuses libertés, mais pas dans une démocratie, la démocratie est un idéal impossible à atteindre car comment faire que 60 000 000 de personnes discutent et se mettent d'accord sur les décisions à prendre ?

Il ne reste que l'anarchie qui en fait serait le plus démocratique des systèmes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)

c'est bien vrai, moi j'aime bien la politique de russie, elle fait avancer les choses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

La splendeur de la démocratie se niche dans son étymologie : Le pouvoir du peuple. Comment est t on parvenu à la destester ? Tout simplement par les successions de galvaudage du principe qui a entraîné un désamour entre le peuple et son pouvoir. A nous de permettre cette reconquête.

Je suis d'accord avec Simplicius, lorsqu'il estime que la démocratie est victime de son propre mécanisme d'accès au pouvoir. Est-ce pour autant que nous devons en abandonner l'idée ?

La démocratie, c'est bien plus qu'un système politique : c'est un art de vivre. C'est un combat de l'Homme, par l'Homme, pour l'Homme .

La démocratie, c'est la recherche de la pacification entre deux intérêts humains contradictoires mais que nous devons impérativement parvenir à équilibrer pour une vie harmonieuse ensemble : l'égalité et la liberté. La démocratie est le concept même de la vie en communauté.

Alors, oui, en l'état actuel des choses elle n'est pas parfaite, je dirai même qu'elle n'a pas été rejointe, mais tout reste a faire. Je crois que l'essentiel est de la concevoir non pas comme un point statique à atteindre mais comme une exigence continuellement à parfaire.

Les droits de l homme suivent cette philosophie : ce n'est pas assez rapide me direz-vous, mais a l échelle de la vie , les progrès fait en 100 ans dans ce domaine sont inestimables, on avance, on avance, continuons.

Aparté : les critiques les plus virulentes contre l'idée démocratique sont soit prônées par des dictateurs, soit par un peuple vivant en démocratie en construction. Pour la simple et bonne raisons que seules, ces deux espèces d'individus, ont le pouvoir s'exprimer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lankou Membre 131 messages
Forumeur inspiré‚ 50ans
Posté(e)

Un petit bémol tout de même, la démocratie à l'occidentale n'estplus qu'un nom vide de sens. Nous vivons en système oligarchique depuis longtemps déja. Nos "dirigeants" sont coupés des réalités de la vie comme l'était les aristocrates de l'ancien régime. Ils ne vivent qu'entre eux, se forment dans les même écoles, et n'ont d'aures buts que de se maintenir ou ils sont grace à la puissance financière de leurs amis "capitaines d'industrie". Arriver au pouvoir nécessite tellement de compromissions, tellement d'allégeances à tellement de lobbies différents que le système est vérouillé depuis longtemps et pour longtemps. Nous avons en France, ( en europe dirais-je) une caste appelée "les hommes politiques" qui ne peuvent qu'obéir à ceux qui les ont mis en place ( la caste des grandes fortunes industrielles), sous peine de se faire détroner en un claquement de doigts. Le parfait exemple est l'ami G.W.Bush, pauvre pantin manipulé dans l'ombre par les groupes pétroliers et de l'armement américains.

Les choses pourront peut-être changer le jour ou le vote blanc sera pris en compte dans l'expression du peuple, quand le peuple n'aura plus à choisir entre 2 personnages uniquement, sans possibilités de refuser légalement les choix offerts. C'est à dire obliger les politiques à faire de la politique, littéralement "s'occuper des affaires de la cité pour le bien du peuple" et non plus de l'affairisme et du clientelisme en circuit fermé.

Ugh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

On a tout délégué à des gens avec qui nous sommes en désaccord. Notre pouvoir de décision, d'action, d'achat, etc...

La démocratie n'est pas compatible avec la non-volonté de cohabiter ensemble, avec la guerre du pouvoir, les profiteurs, les enflures.

On nous a retiré pas mal de choses (pas de confort, mais d'idéaux) sous couvert de faire confiance aux gens qui ne nous représentaient mais qui ne représentent que la scélrose d'un système.

Je crois que la démocratie n'a jamais vraiment eu lieu, ou alors en petit comité.

A nous de reprendre ce pouvoir en agissant, en prenant aussi nos responsabilités et en tenant compte de nos voisins de palier comme de nous cousins lointains...

'Cause the system of hatred continues unless we react, we gotta take the power back !

La démocratie ne doit pas servir de justificatif à nos actes. Ce sont nos actes qui doivent PROUVER que l'on vit en démocratie.

La politique est de toute façon quelque chose, en soi, de non scientifique,

La politique qui prend en compte l'humain, oui. Celle qui tend à virtualiser les individus en masses mécaniques aux actes quantifiables, non. On penche vers le deuxième côté, je trouve.

Il faut de la froideur pour envisager de décider pour une nation, mais au préalable, il faut avoir été humain dans sa réflexion.

Un peuple c'est comme un ami, ça s'entretient, se cajôle, se ménage parfois mais ça demande franchise...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)
Un petit bémol tout de même, la démocratie à l'occidentale n'estplus qu'un nom vide de sens. Nous vivons en système oligarchique depuis longtemps déja. Nos "dirigeants" sont coupés des réalités de la vie comme l'était les aristocrates de l'ancien régime. Ils ne vivent qu'entre eux, se forment dans les même écoles, et n'ont d'aures buts que de se maintenir ou ils sont grace à la puissance financière de leurs amis "capitaines d'industrie". Arriver au pouvoir nécessite tellement de compromissions, tellement d'allégeances à tellement de lobbies différents que le système est vérouillé depuis longtemps et pour longtemps. Nous avons en France, ( en europe dirais-je) une caste appelée "les hommes politiques" qui ne peuvent qu'obéir à ceux qui les ont mis en place ( la caste des grandes fortunes industrielles), sous peine de se faire détroner en un claquement de doigts. Le parfait exemple est l'ami G.W.Bush, pauvre pantin manipulé dans l'ombre par les groupes pétroliers et de l'armement américains.

Les choses pourront peut-être changer le jour ou le vote blanc sera pris en compte dans l'expression du peuple, quand le peuple n'aura plus à choisir entre 2 personnages uniquement, sans possibilités de refuser légalement les choix offerts. C'est à dire obliger les politiques à faire de la politique, littéralement "s'occuper des affaires de la cité pour le bien du peuple" et non plus de l'affairisme et du clientelisme en circuit fermé.

Ugh

mais le probleme c'est que ca a toujours ete comme ca et ca le sera toujours ainsi... le peuple n'est qu'un troupeau de mouton. La democratie c'est implicitement Marche ou Creve. Comme les didactures. SI ils veulent censurer un truc ils le feront, si ils veulent imposer quelque chose ils le feront. Meme si les trois quarts des hommes politiques n'ont pas de couilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant