L'Irlande fait tousser l'Europe

Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
brian_cowen1.jpg

Après le non irlandais, Dublin refuse d'être mis au ban de l'Europe


Lundi 16 Juin - 12:12

Après le "non" irlandais, le premier ministre Brian Cowen a martelé dimanche son refus de voir l'irlande marginalisée au sein de l'Union européenne.



Trois jours après le "non" irlandais , les dirigeants de l'Union européenne (UE) se réunissent dès lundi à Luxembourg pour une semaine de consultations cruciale, afin de tenter de sauver le traité de Lisbonne. Ce sera l'occasion pour le Premier ministre irlandais Brian Cowen d'expliquer à ses collègues pourquoi 53,4 % de ses compatriotes ont rejeté jeudi le texte visant à réformer les institutions de l'UE.

Déjà, dimanche, Brian Cowen a martelé son refus de voir son pays marginalisé. "Ma tâche est de m'assurer que nos intérêts ne soient pas lésés, qu'ils soient pris en compte et de les défendre. Ma tâche est d'essayer de trouver des solutions qui ne me semblent pas évidentes immédiatement", a-t-il déclaré dimanche dans une interview à la radio RTE.



Ségolène de Larquier (avec agence)
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Oui en effet, il faudrait que les élections et referendum soient organisés simultanément dans tous les pays d'Europe, avec une campagne européenne, mais cela nécessite d'abord de dépasser les frontières des pays, et ça c'est pas gagné nous le voyons bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Marcomarseille, le peuple n'est pas capable de décider, car il n'y est pas préparé. Peu de personnes savent accepter des concessions pour suivre un intérêt qui les dépasserait. D'où l'intéret d'avoir des "spécialistes" qui gouvernent.

Malheureusement, les gouvernants, s'ils savent mieux considérer l'interet général ou un interet supérieur, sont à la fois pourris par le système qu'ils dirigent et avides de leur propre pouvoir.

Il faut trouver un intermédiaire.

Il ne revient pas au peuple de décider car ce dernier change d'avis comme de chemise, se laissant porter par la manipulation des puissants, les changements conjonturels et l'ignorance. Il lui revient, à mon sens de contrôler, ce qui est aussi important et nécessaire.

Un interêt qui nous dépasserait !!!!

S'il nous dépasse faut pas le faire , y'a aucun interêt à faire une Europe qui nous dépasserait .

La GB , la République Tchéque , la Norvége , tous ces eurosceptiques doivent donc être considérés comme des ignorants qui n'ont pas compris que l'interêt les dépasse.

Ce qui ne dépasse personne ce sont les directives européennes , les libéralisations des services publiques , les livrets A qui doivent être distribués par toutes les banques car c'est une manne , manne qui ne financera plus du coup les logements sociaux , ce qui les dépasse pas c'est la directive Bolkenstein un temps , la libéralisation du métier de docker ( l'UE les a pas dépasséS dans les manifs !! :snif: ) , le non de l'UE a une aide vis à vis des tarifs du pétrole ( Barroso sous la pression consentira peut-être du bout des lévres à une aide mais temporaire) , ce qui dépasse pas c'est la dérégularisation , lesfusions des trés grandes entreprises qui crée des monstres dont on pourra douter de la concurrence , l'Autriche contrainte de faire des OGM , ça dépasse pas là !

C'est pas dans l'interêt de l'UE qu'on devienne trop savant , les grandes phrases vides doivent nous suffire ! :snif:

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)
Un interêt qui nous dépasserait !!!!

S'il nous dépasse faut pas le faire , y'a aucun interêt à faire une Europe qui nous dépasserait .

Ah parce qu'en plus de pas être capable de répondre à mes questions, tu n'es pas capable de comprendre mes phrases?

On est mal barré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ah parce qu'en plus de pas être capable de répondre à mes questions, tu n'es pas capable de comprendre mes phrases?

On est mal barré.

Elles me dépassent !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

:snif: `Je viens de decouvrir cette information .Les irlandais ont vote non !!!! J aurais pu imaginer cela de la Pologne mais de l Irlande je n en reviens pas .

Cela me pousse a prendre une grande decision :je renonce a jamais au Whiskey irlandais .

Whiskey ecossais me voila .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Bah moi je resterai fidèle à la Kilkenny, il y a des choses dont on ne peut pas se priver même pour raisons politiques :snif:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Personellement je prefere la guiness que j aime beaucoup .Cependant tous les amateurs de guiness le savent cette derniere n est bonne que consomee dans sa terre natale (pour une raison que j ignore, les irlandais m ont parle d eventuelles traces de conservateur dans la guiness d exportation enfin bref ) or je declare renoncer solenellemnt a boire de la guiness jusqu a mon prochain retour hypothetique dans ce pays . :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

bravo st thomas tu as tout compris ,cette europe que nous ne voulons pas irlandais et francais nivelle vers le bas,elle aurait ete accepte si personne n'y perdrait ,hors aujourd'hui seul les grands industriels commandent a bruxelle.Pour nous l'europe serait;sauvegarde des emplois (notament en gardant les services publics,aujourd'hui ils les privatisent pour mieu se gaver,et pour nous faire payer plus cher)une securite sociale europeenne (personne n'en parle),un smic europeen du niveau de la france(grand silence),meilleur qualite de la nourriture(on le voit mosantos impose ce poison qui est l'ogm),et surtout si des personnes disent non a l'europe qu'on n'en tienne compte mais on voit qu'ils s'en foutent royalement,au contraire on nous montre du doigt pour avoir oser dire notre mecontentement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amnesiac Membre 267 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)
Chacun défend ses convictions comme il le peut. Et sur ce sujet, vois-tu, nous avons tous les deux raisons. Le oui du Parlement est un oui du peuple par le jeu de la démocratie indirecte, le non des quelques irlandais qui ont voté est un non du peuple par le jeu d'une démocratie directe qui ne force pas à voter.

Mais au final, les démocraties d'Europe veulent de ce traité puisqu'elles sot majoritairement pour le oui, et nous, peuple français, savions très bien lorsque nous avons voté pour l'autre là que cela entrainerait un oui à ce traité.

Rectification importante.

100% des peuples consultés ont voté non à cette supercherie.

Et 'nos' élites qui nous disent, 'vous ne pouvez pas comprendre, on va faire ça pour vous'.

Et Sarko qui se passe bien volontiers de l'avis précédemment exprimé du peuple. C'est ça ta démocratie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Amnesiac, tu reprends mes posts, tu les lis avec plus d'attention et d'intelligence, et tu verras que les réponses à tes questions s'y trouvent déjà.

Chat38, que d'ignorance. Il n'y a rien de plus exacrable que celui qui affirme et dont on voit, en le lisant, qu'il ne sait rien (du sujet traité). Mes connaissances sont loin d'être complètes, mais je vais quand même t'apporter quelques éléments.

Pour nous l'europe serait;sauvegarde des emplois

L'Union n'a presque pas de compétences en matière sociale, car les Etat-membres lui en ont peu transféré. Elle pose des principes et des objectifs, mais l'essentiel des actions sont de la compétence des Etats membres (la France...).

(notament en gardant les services publics,aujourd'hui ils les privatisent pour mieu se gaver,et pour nous faire payer plus cher)

Les services publics ne sont pas incompatibles avec une privatisation. Le problème vient uniquement de la réalisation. Aujourd'hui de nombreux services publics en France sont gérés par des entités économiques privées, sans que cela soit forcément problématique. Par ailleurs, la gestion publique des services publiques semblent ne poser aucune difficulté mais elles sont de tel paniers percés pour le contribuable qu'il n'est pas certains que ce soit plus valable. Après c'est aussi une question de choix politiques...

une securite sociale europeenne (personne n'en parle)

Ce n'est pas parce que personne en parle que ce n'est pas discuté. Des discussions spécialisées et techniques ont lieu sur la question de savoir s'il est possible ou non de créer une sécurité sociale communautaire, ce qui ne semble pas souhaitable eu égard à la très grande variété des régimes selon le pays d'Europe; se pose des questions sur la manière d'agir, s'il faut coordonner ou faire coopérer les différentes sécurité sociales des pays de l'Union.

un smic europeen du niveau de la france(grand silence)

C'est exactement ce genre d'affirmation (on est les meilleurs, tout le monde doit faire comme nous) qui a le dons d'exaspérer nos voisins.

meilleur qualite de la nourriture(on le voit mosantos impose ce poison qui est l'ogm)

La stratégie communautaire de développement durable pose une série d'objectifs et d'actions pour aller dans ce sens. Seulement c'est comme partout, ça se fait pas en 3 secondes, et les pressions contraires sont fortes.

Mais c'est vrai qu'en France ça ne se passe pas-du-tout comme ça, on l'a vu récemment avec la loi sur les ogm qui prend le Grenelle de l'environnement à contre-pied...

et surtout si des personnes disent non a l'europe qu'on n'en tienne compte mais on voit qu'ils s'en foutent royalement,au contraire on nous montre du doigt pour avoir oser dire notre mecontentement.

Si ça n'était pas tenu en compte:

- le TCE serait passé;

- le Traité de Lisbonne aurait été une Consitution et non seulement un Traité;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Il ne revient pas au peuple de décider car ce dernier change d'avis comme de chemise, se laissant porter par la manipulation des puissants, les changements conjonturels et l'ignorance. Il lui revient, à mon sens de contrôler, ce qui est aussi important et nécessaire.

Cela dit, je suis là à des années lumière du problème du traité.

En effet, ces considérations dépassent le simple cadre du traité : il s'agit d'une remise en cause du principe même de la démocratie. Si je résume, il faudrait trouver une alternative au système démocratique.

Tes arguments ne me semblent pas convainquant, on a vu ce que donnait les systèmes dans lesquels des élites agissaient "pour le bien de tous", à chaque fois ça a mal tourné.

Ces expériences historiques montre qu'il est utile que les élites dirigeantes soient contrôlées par le peuple.

Quand un Parlement dit oui, le peuple dit oui car le Parlement est l'expresson de la volonté du peuple.

Donc au regarde de ce concept, par lequel les démocraties fonctionnent depuis toujours, les peuples d'Europe sont pour ce traité.

C'est une vision trop simpliste des choses, qui ne correspond pas vraiment a la réalité.

Les citoyens délègue une partie de leur pouvoir aux députés, car ils ne peuvent pas prendre le temps de voter toutes les lois. Cependant, les députés peuvent, parfois, prendre des décisions contraires à la volonté du peuple.

C'est pourquoi, je pense que sur les points importants (traités internationnaux, modification de constitution), le peuple devrait être consulté directement.

C'est d'ailleurs l'option choisie par la constitution irlandaise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:snif: `Je viens de decouvrir cette information .Les irlandais ont vote non !!!! J aurais pu imaginer cela de la Pologne mais de l Irlande je n en reviens pas .

Cela me pousse a prendre une grande decision :je renonce a jamais au Whiskey irlandais .

Whiskey ecossais me voila .....

les écossais ! Je jugerais pas du OUI de leur part . Il te reste la sangria espagnole , ils étaient dans les premiers à voter. Depuis , vu leurs manifs , pas certain qu'ils disent oui encore , depêche toi de finir ton verre.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Nous ne voulons pas de cette europe là!!

C'est toujours la même phrase!

Mais de quelle Europe voulez-vous?

Allez soyez francs: Vous ne voulez pas d'Europe du tout!

Vous êtes contre le libéralisme, alors vous êtes contre l'Europe.

Et, oui! Notre monde est libéral et c'est grâce à lui que nous nous developpons.

Et pour faire du "social" par la suite, il faut bien gagner de l'argent!

Y'en a sans doute qui croient que l'argent tombe du ciel!

Mais ce qui est particulièrement con, c'est le coté "réjouissance" que cela provoque chez certains! Etre contre ceux qui sont au pouvoir, n'est que leur seule motivation à ce non à l'Europe!

Je suis contre, donc j'existe: cela doit être leur devise!

Il faudrait peut-être juste changer la question du referendum:

"Voulez-vous que le traité de Lisbonne ne soit pas ratifié?"

NOOOOOOOOOON!

Et bien, c'est pas grave, rétablissons les frontières, supprimons l'euro, et allons guerroyer les anglois :snif:

C'est certainement pas le libéralisme qui a permis des avancées sociales mais bien les lois (et non pas la négociation de branche).

Le but d'une société est de nourrir, loger, instruire ses citoyens AVANT TOUTE CHOSE.

Le traité de Lisbone, comme la pseudo constitution avortée de 2005 ne font la part belle qu'à l'économie, le marché de préférence et place la concurrence, mot magique, au rang de but ultime de cette Europe

Il n'y a pas de place pour une politique sociale digne de ce nom dans ces textes.

L' Europe que l'on veut a été décrite maintes et maintes fois dans tous les Forums et autres lieux de débats.

Ceux qui disent non, disent non à l'Europe des marchés, des actionnaires et autres démantèlements ineptes (l'Energie par exemple) dont le SEUL but est d'engraisser ces même actionnaires.

On veut une Europe d'abord sociale, une constitution de 20 pages qui donne les grandes lignes d'une démocratie laïque évacuant le sujet économique, le laissant aux parlementaires mais donnant des droits aux citoyens européens (avortement, pas de référence religieuse, égalité des droits devant la santé, l'instruction, le logement,...).

Nous sommes certainement plus européen que ta clique de libéraux. L'Europe par la liberté de circulation des fonds monétaire équivaut à l'instauration d'une dictature. L'économie libérale n'est certainement pas un fait acquis etnotre émancipation ne viendra jamais d'elle bien au contraire. Elle a failli être belle notre paire de menottes!

Merci les irlandais

:snif: `Je viens de decouvrir cette information .Les irlandais ont vote non !!!! J aurais pu imaginer cela de la Pologne mais de l Irlande je n en reviens pas .

Cela me pousse a prendre une grande decision :je renonce a jamais au Whiskey irlandais .

Whiskey ecossais me voila .....

J'me suis r'servi un Jameson sur le coup, tiens!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amnesiac Membre 267 messages
Forumeur activiste‚ 31ans
Posté(e)
Nous ne voulons pas de cette europe là!!

C'est toujours la même phrase!

Mais de quelle Europe voulez-vous?

Allez soyez francs: Vous ne voulez pas d'Europe du tout!

Vous êtes contre le libéralisme, alors vous êtes contre l'Europe.

Et, oui! Notre monde est libéral et c'est grâce à lui que nous nous developpons.

Et pour faire du "social" par la suite, il faut bien gagner de l'argent!

Y'en a sans doute qui croient que l'argent tombe du ciel!

Mais ce qui est particulièrement con, c'est le coté "réjouissance" que cela provoque chez certains! Etre contre ceux qui sont au pouvoir, n'est que leur seule motivation à ce non à l'Europe!

Je suis contre, donc j'existe: cela doit être leur devise!

Il faudrait peut-être juste changer la question du referendum:

"Voulez-vous que le traité de Lisbonne ne soit pas ratifié?"

NOOOOOOOOOON!

Et bien, c'est pas grave, rétablissons les frontières, supprimons l'euro, et allons guerroyer les anglois :snif:

On est dans une immense caricature là.

C'est déplorable de voir autant de mauvaise foi.

Toujours ce fatalisme. "Eh oui l'Europe est libérale!". Et bien cher ami nous sommes quelques uns à ne pas vouloir et à ne pas accepter cette Europe libérale. Nous sommes quelques uns à ne pas se jeter bêtement dans les bras de Trichet et de sa clique.

Le NON est bienfaiteur que tu le veuilles ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Pour nous l'europe serait;sauvegarde des emplois

L'Union n'a presque pas de compétences en matière sociale, car les Etat-membres lui en ont peu transféré. Elle pose des principes et des objectifs, mais l'essentiel des actions sont de la compétence des Etats membres (la France...).

(notament en gardant les services publics,aujourd'hui ils les privatisent pour mieu se gaver,et pour nous faire payer plus cher)

Les services publics ne sont pas incompatibles avec une privatisation. Le problème vient uniquement de la réalisation. Aujourd'hui de nombreux services publics en France sont gérés par des entités économiques privées, sans que cela soit forcément problématique. Par ailleurs, la gestion publique des services publiques semblent ne poser aucune difficulté mais elles sont de tel paniers percés pour le contribuable qu'il n'est pas certains que ce soit plus valable. Après c'est aussi une question de choix politiques...

une securite sociale europeenne (personne n'en parle)

Ce n'est pas parce que personne en parle que ce n'est pas discuté. Des discussions spécialisées et techniques ont lieu sur la question de savoir s'il est possible ou non de créer une sécurité sociale communautaire, ce qui ne semble pas souhaitable eu égard à la très grande variété des régimes selon le pays d'Europe; se pose des questions sur la manière d'agir, s'il faut coordonner ou faire coopérer les différentes sécurité sociales des pays de l'Union.

un smic europeen du niveau de la france(grand silence)

C'est exactement ce genre d'affirmation (on est les meilleurs, tout le monde doit faire comme nous) qui a le dons d'exaspérer nos voisins.

meilleur qualite de la nourriture(on le voit mosantos impose ce poison qui est l'ogm)

La stratégie communautaire de développement durable pose une série d'objectifs et d'actions pour aller dans ce sens. Seulement c'est comme partout, ça se fait pas en 3 secondes, et les pressions contraires sont fortes.

Mais c'est vrai qu'en France ça ne se passe pas-du-tout comme ça, on l'a vu récemment avec la loi sur les ogm qui prend le Grenelle de l'environnement à contre-pied...

et surtout si des personnes disent non a l'europe qu'on n'en tienne compte mais on voit qu'ils s'en foutent royalement,au contraire on nous montre du doigt pour avoir oser dire notre mecontentement.

Si ça n'était pas tenu en compte:

- le TCE serait passé;

- le Traité de Lisbonne aurait été une Consitution et non seulement un Traité;

Tu vois, ce n'est peut-être pas ton ignorance qui me désole mais ta naïveté

Qu'est-ce des sercices publics, des services pour le bient-être des citoyens. Des services qui n'ont pour seul but que de permettre à chaque citoyen d'avoir une santé à la vitesse nécessaire, une instruction, quel que soit le train de vie pour une émancipation d'abord, pour des études plus professionnelles ensuite, des routes sur lesquelles quiconque peut partir en vacance, des transport en commun de bonne qualité et peu chers et dans des endroit non rentables.

La privatisation des services publics on voit ce que cela donne en Grande Bretagne : le rail, la santé, l'école inabordables pour la majorité des britaniques qui vivent sous le seuil de pauvreté n'en déplaise au tenant du libéralisme tout fou.

Un service public peut être en déficit car il se doit de conserver les service non rentables (ligne de TER par exemple)

Le privé a pour principale préoccupation la "RENTABILITE" et en cela il y a une incompatibilité.

Il est clair, surtout dans le domaine de l'énergie électrique, que l'ouverture du marché n'amène certainement pas une baisse des prix, bien au contraire, par contre il engraisse des traders et des actionnaires. Le petit client (que l'on appelait abonné dans le temps béni d'EDF) se transforme en vache à lait.

On en profite également pour casser des loi sociales, des "avantages acquis", gros mot car il parle de solidarité, de répartition, de mutualisation, autres gros mots.

Mais actionnaire n'est pas un gros mot.

La stratégie communautaire actuelle c'est la privatisation, l'encerclement et le suçage par des pourceaux graisseux, les amis des amis des niches d'argents encore mises à la disposition des citoyens européens.

Pour revenir à une mise à niveau des lois siciales, on arrive bien à le faire pour l'économie, en quoi est-ce différent?

Harmonisons au MIEUX disant social et non pas l'inverse comme c'est le cas actuellement ( les 3% de déficit public n'existent que pour cela, manière déguisée)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

J'ai voulu demontrer que l'europe d'aujourd'hui n'apporte que misere au plus pauvre ,et plus de richesse aux riches c'est les seuls a en profiter,les services publics disparaissent au nom de la rentabilite (on voit comme tu dis l'exemple annglais transport dangereux,soin catastrophique),par contre c'est sur pour le smic europeen les patrons des autres pays n'en veulent( c'a les ruineraient ).Je ne vois pas ou est ma naivete.

desole l'athelogue je n'avais pas lu que tu defendais mon opinion,ne tiens pas compte de ce post.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La constit ou ce traité(c'est pareil) :

1° Majorité qualifiée au Conseil (55% des dirigeants suffisent pour adopter une directive s'ils représentent 65% de la pop ) , auj il faut l'unanimité.

En clair : si le président élu d'un pays dit non et qu'il y a la majorité qualifiée il n'a pas le choix , il doit executer la directive .

2° Le président de la Commission (l'homme le plus important de l'UE )concentre l'exécutif et le législatif , pas de séparation des pouvoirs , une premiére ! ça , ça change pas avec ou sans le traité.

3° Pouvoir étendue de l'UE dans ce traité : sport , propriété intellectuelle , énergie etc... s'ajoutent .

4° politique qui ne parle que de concurrence libre et non faussée (sur le papier) , on ouvre nos marchés à tous les vents , toutes les fusions sont possibles , les américains savent au moins faire du protectionnisme pour protéger leurs marchés , l'UE non , c'est la dérégulation à tous les étages .

Y'a bien quelques limites mais quand on s'adresse à des groupes géants , ça va être dur d'éviter leur pression et leur poids sur les directives quand les lobbys deviennent , au gré des fusions , si puissants.

5° la politique de l'UE uniquement axée sur l'éco , ne pourra pas trouver d'équilibre entre social et éco , les derniéres bouffant les premiéres , ça va pas le faire dans les pays sans de gros soucis. Ca commence à se faire sentir car là rien ne change.

6° Les peuples sont zappés , l'UE n'a pas conscience du retour de bâton , aucun régime ne peut durer sans les peuples , quelques sénateurs ici ou là commencent à voir le gros risque planer avec cette maniére d'agir .

Bref , cette constit comprenait en son sein une orientation politique !

Du jamais vu dans les pays européens ! C'était plus un traité élevé en Constit qu'une Constit véritable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Je vais détailler un peu car nous ne sommes pas tant que ça en désaccord. Tu ne me réponds que sur l'aspect service public. Je pense que tu prends des raccourcis dans ta reflexion, du genre "Emilwen dit que le service public est un panier percé donc il est pour la rentabilité économique de ceux-ci". Or entre rentabilité et puit sans fond il y a une bagatelle d'alternatives.

Qu'est-ce des sercices publics, des services pour le bient-être des citoyens.

Non.

Juridiquement un service public est une mission qui va dans l'intérêt du plus grand nombre et qui est assuré par une personne publique ou par une personne privée pour le compte d'une personne publique, ou une mission du plus grand profit (rentabilité donc) ayant vocation à financer les missions allant dans l'intérêt du plus grand nombre (R. CHAPUS).

A titre personnel et sans nier la définition ci-dessus, je vois les missions de service public comme des services d'intéret général, donc de l'intéret de tous, et nécessitant l'intervention d'une personne disposant de pouvoirs supérieurs pour les assurer en raison des spécifités de ces missions.

Les services publics ne sont en eux-même pas incompatibles avec la notion de rentabilité.

Mais en effet les services publics ont vocation à assurer à tous un certains nombres de services tel la santé, l'éducation, le transport, le courrier, l'armée, l'ordre, la justice, les énergies, etc...avec un certains nombre de critères de qualité tels l'accessibilité par la proximité, par les moyens, et la régularité...

Des services qui n'ont pour seul but que de permettre à chaque citoyen d'avoir une santé à la vitesse nécessaire

Tu veux dire une proximité du service?

une instruction, quel que soit le train de vie pour une émancipation d'abord, pour des études plus professionnelles ensuite

Donc accessible à tous sans distinction de richesses, etc...

des routes sur lesquelles quiconque peut partir en vacance

Ou aller travailler.

des transport en commun de bonne qualité et peu chers

Accessibles donc.

et dans des endroit non rentables

Plus polémique. Doit-on servir avec la même régularité les lieux-dit de 15 habitants au milieu des champs?

La privatisation des services publics on voit ce que cela donne en Grande Bretagne : le rail, la santé, l'école inabordables pour la majorité des britaniques qui vivent sous le seuil de pauvreté n'en déplaise au tenant du libéralisme tout fou.

La vie sous le seuil de pauvreté vient plus de l'absence de redistribution des richesses que de la privatisation même.

Par ailleurs, le manque de sécurité des transports en commun peut-etre facilement compensé par la normalisation du fonctionnement avec contrôle et sanctions. Ce n'est pas la privatisation en elle-même qui pose problème mais la manière dont ça a été fait. Et cela je l'ai déjà dit dans mon post précédent.

Un service public peut être en déficit car il se doit de conserver les service non rentables (ligne de TER par exemple)

Oui mais il doit nécessairement être compensé d'une manière ou d'une autre. Soit par un apport extérieur, soit par des services rentables accessoires. Par ailleurs on doit se demander en tout domaine si la réponse apportée est la plus pertinente au regard d'un ensemble de critères dont le coût fait parti sans être forcément principal.

Le TER, qui dispose d'une grande capacité de places mais nécessite une infrastructure lourde et a une faible souplesse de mutabilité est-il préférable à un service de bus à la carte sur des faibles distances au sein d'un même département?

En te lisant on a l'impression que l'argent tombe du ciel.

Le privé a pour principale préoccupation la "RENTABILITE"

Oui. Pour survivre face à la concurrence l'entité économique doit être rentable.

et en cela il y a une incompatibilité.

Non, pas avec une normalisation (des normes), c'est à dire pas dans un cadre limitant les conséquences de cet objectif de rentabilité qu'ont les entité économiques privées. Or au regard de la définition communautaire du service publique d'une part tous les secteurs de service public ne sont pas ouverts à la concurrence (sécurité sociale par exemple), d'autre part il demeure possible pour les Etats d'obtenir des dérogations aux règles des services intérêt économique général.

(...)

La stratégie communautaire actuelle c'est la privatisation, l'encerclement et le suçage par des pourceaux graisseux, les amis des amis des niches d'argents encore mises à la disposition des citoyens européens.

Le terme stratégie communautaire est tout à fait officiel, comme les sont les termes "règlement", "directive", "protocole", etc...La << Stratégie communautaire de développement durable >> est une sorte de plan d'action pour instaurer une culture de développement durable à tous les niveaux de décisions communautaires.

Belle preuve de ton...ignorance.

Pour revenir à une mise à niveau des lois sociales

Mais une mise à niveau par rapport à quoi???

Tu as une vision franco-française, ce que NOUS considérons comme le mieux n'est pas forcément perçu comme tel par tous !

Je te rapelle quand même que l'Europe c'est aussi un énorme compromis entre pleins d'intérêts divergeants.

edit : rajout: raisonnement totalement stupide Saint-thomas: le traité de Lisbonne n'est pas le premier traité a fixer des règles de fonctionnement des institutions; les autres traités le faisant ne sont pas des contitutions pour autant ! Le TCE était une constitution sur la forme et le fond, mais si le Traité de Lisbonne règle la dévolution des pouvoirs comme le fait une constitution il ne permet pas de faire de l'Union un Etat car il n'en est pas une sur la forme, et cela est essentiel. Rien que pour cela ce n'est pas le même Traité comme je me tue à le dire depuis plusieurs jours.

Modifié par Emilwen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Photo%20Giscard%20JPEG.jpg

Giscard d'Estaing : "Il est indispensable que les Irlandais revotent"


Jeudi 19 Juin - 10:31

L'ancien président Valéry Giscard-d'Estaing



Les Irlandais devront-ils retourner aux urnes pour le traité de Lisbonne ? C'est en tout cas ce que préconise l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing, considéré comme le père de la Constitution européenne rejetée par la France. "On ne va pas renégocier trois fois, c'est grotesque (...) Le traité de Lisbonne n'est pas mort. Il ne peut pas être adopté tant que la position de l'Irlande n'a pas été redéfinie. Il est indispensable que les Irlandais revotent", a-t-il fait valoir jeudi sur d'RTL, même s'il reconnaît que "les Irlandais avaient le droit de répondre non". VGE considère que "l'Europe s'est éloignée des sources démocratiques".

Pour VGE, l'Irlande est "un pays qui représente 0,7 % de la population européenne, il peut décider pour lui mais pas pour les autres". Interrogé sur le caractère non démocratique de sa proposition, il l'a défendue en regrettant "la règle de l'unanimité" qui impose que tous les états membres soient d'accord. Il espère que la règle de la majorité sera appliquée dans le futur. En attendant, il propose de mieux expliquer aux Irlandais un texte qui "est incompréhensible" et de revoir leur adhésion à certaines parties comme la Charte des droits fondamentaux" pour inverser leur vote. Si les Irlandais devaient persister, VGE recommande aux dirigeants européens de discuter un "accord d'exception qui préserve [les droits de l'Irlande] tout en laissant les autres poursuivre l'intégration européenne".



Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant