L'athéisme va-t-il devenir... une religion?

Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Lorsque des phénomènes paranormaux et inexpliquables surviennent, par exemple, dans une demeure, on fait appel à la science pour tenter d'expliquer ces derniers, de mettre un nom à ce qui, au premier abord, semble surnaturel.

Oui, enfin les scientifiques ont souvent autre chose à faire que de s'occuper de résoudre des mystères à la Scoubidou :snif:

Enfin, j'espère ...

La science se base sur des observations pour batir des théories. Ainsi, elle ne peut pas prouver l'inexistence de Dieu, car la seule façon de prouver cela serait d'avoir des preuves de cette inexistence ...

Il y a des tas de phénomènes que la science ne peut ou ne sait pas expliquer, mais son ignorance ne la fait pas considérer ces phénomènes comme relevant du divin. Bref, l'existence de Dieu est certes discutable sur un plan philosophique, mais ne peut trouver sa place dans un débat scientifique.

Nombre de scientifiques ou philosophes préférent, par sagesse, se déclarer agnostiques que athées.

Ah bon ? Je sais que tel était le cas de certains, mais de là à généraliser ... j'avoues que je n'en sais rien, pour ma part.

Mais si tu le dis ... :snif:

Je refuse d'être associée aux athées : cela signifirait que je réfute l'existence de Dieu, ce qui n'est pas le cas.

Je décline le fait d'être considérée comme faisant partie des croyants : je ne le suis pas.

Hé bien, oui c'est notre différence, je réfute totalement l'existence de Dieu, tel que l'homme l'entend (les religions ou les croyances). Pour moi, si une entité supérieure existe, elle n'a aucune chance de correspondre à leurs Dieux.

J'attend, en digne cartésienne, que l'on me démontre l'existence ou non d'une quelconque entité.

Je me positionnerai en fonction de cette démonstration, si démonstration il y a un jour.

Je suis d'accord sur ce point, mais notre différence, encore une fois : si j'avoue mon ignorance concernant l'existence, ou une entité supérieure, je ne crois fondamentatlement pas dans la notion de Dieu (à savoir la personification, l'humanisation de cette entité, qui aurait conscience et valeurs humaines, ainsi qu'un intérêt et un destin pour nous, pauvres mortels).

Un peu comme les petits hommes verts : je ne sait pas s'il existe une vie ailleurs, mais je sais que si elle existe, 'il ne s'agit pas de petits hommes verts qui volent en soucoupe et pointent un gros doigt luminescent en voulant à tout prix téléphoner à leur maison.

La différence entre athée et agnostique se trouve là, je pense : je ne sais pas, mais je sais en quoi je ne crois pas.

La Science, depuis plusieurs siècles, perce de plus en plus les secrets du "Comment". En quoi a-t-elle expliqué le "Pourquoi" ?

Là encore, est-ce le rôle de la science d'expliquer un "pourquoi" ?

Ce "pourquoi" signifie que l'on attend une explication sur des intentions, des valeurs ... tout celà relève d'un jugement humain.

La science n'est pas là pour donner un sens à ce qui nous entoure pour satisfaire notre ego humain, mais cherche tout simplement à en expliquer les rouages.

Dès lors qu'il s'agit de voir s'il y a ou non un but caché à ce focntionnement, une intention quelconque, nous ne sommes plus dans le débat scientifique mais bien dans un domaine davantage métaphysique.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Les agnostiques pensent qu'ils est impossible de le savoir donc pensent que cela reste très probable même si ce n'est pas sûr

Non, ils disent qu'ils ne savent pas, point.

Il faut faire la différence entre celui qui dit qu'il ne sait pas, celui qui doute, le sceptique, et celui qui dit qu'on ne peut pas savoir, que la connaissance de l'absolu est définitivement et pour toujours inaccessible à l'homme, l'agnostique.

AGNOSTICISME, subst. masc.

PHILOS., THéOL. Doctrine ou attitude philosophique qui considère l'absolu inaccessible à l'intelligence humaine.

Une des raisons qui me font m'éloigner d'une bonne partie des athées est comme le dit Simplicius, le fait qu'avec arrogance ils affirment "Dieu n'existe pas car on a pas la moindre preuve scientifique de son existence".

Tu caricatures. Il suffit de considérer l'immense étendue de la littérature athée ou des textes qui remettent en cause l'existence de Dieu pour se rendre compte que ça ne se limite pas uniquement à l'absence de preuves scientifiques.

Voici un site montrant que les arguments contre l'existence de Dieu sont plus variés et nombreux que "pas de preuve scientifique" :

http://atheisme.free.fr/Atheisme/Arguments.htm

L'athéisme EST une croyance, merci de lire les 4 pages du topic.

Tu fais la un paralogisme est disant que ne pas croire c'est croire.

Tu confonds l'athéisme (le fait de ne pas croire en Dieu), et le fait de croire que Dieu n'existe pas. Cette deuxième croyance est d'ailleurs fondée (parfois scientifiquement) pour certaines définition de "Dieu".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Oui, enfin les scientifiques ont souvent autre chose à faire que de s'occuper de résoudre des mystères à la Scoubidou :snif:

Enfin, j'espère ...

Ce ne sont pas des "mystères à la Scoubidou". Par exemple pour les "poltergeist", ou esprits frappeurs, c'est par une approche scientifique et rigoureuse que l'on a constaté que très probablement il s'agit (car ces phénomènes EXISTENT au delà des mystifications diverses, il y a des cas avérés) de troubles qui concernent des adolescent(e)s mals dans leur peau, vivant dans un cadre familial instable et sujets à des complexes graves. Par ailleurs les déplacements d'objets et les coups sont des phénomènes relevant à la fois de l'hallucination auditive, de l'autosuggestion et de troubles des flux électriques présents dans l'environnement, selon les parapsychologues. Après pour ce que ça vaut...

Bref, l'existence de Dieu est certes discutable sur un plan philosophique, mais ne peut trouver sa place dans un débat scientifique.

Oui. De toute façon Descartes a essayé en vain de démontrer son existence par les maths, d'autres ont essayé en vain le contraire.

Ah bon ? Je sais que tel était le cas de certains, mais de là à généraliser ... j'avoues que je n'en sais rien, pour ma part.

Mais si tu le dis ... :snif:

Elle a raison. Malgré de rares exceptions comme Nietzsche, Cioran ou Caraco, ou Sartre, la majorité des philosophes sont déistes ou agnostiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
La Science, depuis plusieurs siècles, perce de plus en plus les secrets du "Comment". En quoi a-t-elle expliqué le "Pourquoi" ?

Là encore, est-ce le rôle de la science d'expliquer un "pourquoi" ?

Ce "pourquoi" signifie que l'on attend une explication sur des intentions, des valeurs ... tout celà relève d'un jugement humain.

La science n'est pas là pour donner un sens à ce qui nous entoure pour satisfaire notre ego humain, mais cherche tout simplement à en expliquer les rouages.

Ordonner le monde est un travers bien humain. La science démontre des mécanismes et des interactions, les causes et conséquences.

Le fondement de la vie, c'est une logique purement arbitraire qui nous pousse à en chercher un !!

La religion, les approches théoriciennes scientifiques sont aussi basées sur ce questionnement, ce besoin de ponctuer le monde !!

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Ce ne sont pas des "mystères à la Scoubidou". Par exemple pour les "poltergeist", ou esprits frappeurs, c'est par une approche scientifique et rigoureuse que l'on a constaté que très probablement il s'agit (car ces phénomènes EXISTENT au delà des mystifications diverses, il y a des cas avérés) de troubles qui concernent des adolescent(e)s mals dans leur peau, vivant dans un cadre familial instable et sujets à des complexes graves. Par ailleurs les déplacements d'objets et les coups sont des phénomènes relevant à la fois de l'hallucination auditive, de l'autosuggestion et de troubles des flux électriques présents dans l'environnement, selon les parapsychologues. Après pour ce que ça vaut...

Je ne dis pas que la science n'a pas aussi pour rôle de percer ces phénomènes, masi que ce n'est pas non plus l'approche scientifique dominante que de chercher à résoudre des manifestations métaphysiques.

Elle a raison. Malgré de rares exceptions comme Nietzsche, Cioran ou Caraco, ou Sartre, la majorité des philosophes sont déistes ou agnostiques.

En fait je pensais davantage aux scientifiques qu'aux philosophes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
L'athéisme EST une croyance, merci de lire les 4 pages du topic.

Tu fais la un paralogisme est disant que ne pas croire c'est croire.

Tu confonds l'athéisme (le fait de ne pas croire en Dieu), et le fait de croire que Dieu n'existe pas. Cette deuxième croyance est d'ailleurs fondée (parfois scientifiquement) pour certaines définition de "Dieu".

Je ne crois pas. Pour moi "croire que Dieu n'existe pas" et "ne pas croire en Dieu" revient fondamentalement à la même idée : "je crois que le Divin n'existe pas, je ne crois pas à l'existence du Divin". Tout rhétorique mise à part, c'est la même idée de base et celle ci n'est pas vérifiable. Les arguments sur "atheisme.org" sont des arguments de confort, c'est à dire des arguments qui justifient une croyance, comme je peux te trouver si je la joue façon sophiste, tous les arguments inverses pour te justifier que Dieu existe. Ce sont des arguments qui ne sont pas objectifs, personne n'est obligés d'y souscrire.

Mon argument-clé est : le monde n'a pas de sens, la vie n'a aucun but. C'est sur ça que je me base pour dire que Dieu n'existe pas, et qu'il n'a jamais existé (je ne souscris pas à la théorie Euclidienne des Dieux lointains et non-agissants).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
La religion, les approches théoriciennes scientifiques sont aussi basées sur ce questionnement, ce besoin de ponctuer le monde !!

La religion cherche à donner un sens à l'existence.

La science cherche simplement à la comprendre, qu'il y ait ou non un sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Un agnostique ne se fie qu'à sa raison en avançant que la question de l'existence de Dieu est inatteignable. Il n'avance pas que les préceptes contenus dans la Bible sont autre chose que soit de pures spéculations soit des idioties complètes. En revanche, il ne se prononce pas sur l'idée de Dieu elle même.

Tu prétends que l'agnostique se fonde sur la raison. Mais à quel moment y fait-il appel ? Quand et comment fait-il appel à la raison ?

J'ai plus l'impression que l'agnosticisme, c'est se refuser d'utiliser la raison pou analyser la question de Dieu.

Tu confonds donc allégrement les termes de Dieu et religion. En quoi ton athéisme se fonde-t-il sur autre chose qu'une hypothèse fondée sur une croyance ? A moins que tu n'aies le toupet de soutenir que tes "observations rationnelles" t'amènent la réponse sur l'origine de l'Univers ou l'origine du Big Bang. Tu as donc une réponse définitive à ce qui hante l'humanité depuis l'aube des temps ? Dépêche toi vite de publier tes découvertes, preuves à l'appui.

Là encore, tu confonds deux choses.

Il est toujours plus facile de se rendre compte qu'une théorie est fausse, que de trouver qu'une théorie est vraie.

L'athéisme ne fait que constater la fausseté de certaines théorie. Il ne prétend pas avoir trouvé "la vérité".

Ainsi, des théories fantaisistes sur la chimie peuvent être contredites sans connaître l'aspect quantique des réaction chimique : pour savoir qu'une théorie est fausse, il n'est pas nécessaire de savoir comment la corriger.

Tout ce que la Science peut faire, c'est de nier certaines explications des religions : les "miracles" et tutti quanti. La définition ultime de Dieu comme origine de toute chose n'a jamais été anéantie par la Science.

"Dieu créateur de toute chose" ou "dieu créateur de l'Univers" est une contradiction.

Pourquoi ? Car si Dieu a tout créé, il se serait créé lui-même, ce qui est absurde, car pour pouvoir se créer, il faut qu'il existe déjà (ce qui nie le fait que Dieu ai pu créer le Tout/l'Univers, car le Tout existait déjà).

Se désintéresser de ces spéculations ou les lire d'un oeil froid n'est pas "abandonner sa raison". C'est juste songer "cause toujours tu m'intéresses". Et je ne crois pas qu'il soit plus raisonnable de s'échiner de toute force à traiter les spéculations des batracienophiles de menteurs. Ca, ça fait un peu cour de récré. Un athée moyen ne fait guère autre chose : "Menteur, c'est même pas vrai". Entrer dans de telles gamineries n'est pas très intéressant.

Je dirais plutôt que l'athéisme, c'est refuser de croire les charlatants. Certes, on pourrait se dire "le charlatant a peut-être raison, peut-être pas", mais ça n'apporte rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Oui, enfin les scientifiques ont souvent autre chose à faire que de s'occuper de résoudre des mystères à la Scoubidou :o

Enfin, j'espère ...

Détrompe-toi : le paranormal intéresse certains scientifiques ne serait-ce que pour trouver une cause naturelle à des faits dits inexpliqués.

Les scientifiques adorent clouer le bec aux superstitieux! :o

La science se base sur des observations pour batir des théories. Ainsi, elle ne peut pas prouver l'inexistence de Dieu, car la seule façon de prouver cela serait d'avoir des preuves de cette inexistence ...

Il y a des tas de phénomènes que la science ne peut ou ne sait pas expliquer, mais son ignorance ne la fait pas considérer ces phénomènes comme relevant du divin. Bref, l'existence de Dieu est certes discutable sur un plan philosophique, mais ne peut trouver sa place dans un débat scientifique.

Les enquêtes du Vatican, aidé de scientifiques, pour démontrer ou non l'authenticité d'un miracle prouvent l'intérêt de ces derniers pour "l'obscur".

Ah bon ? Je sais que tel était le cas de certains, mais de là à généraliser ... j'avoues que je n'en sais rien, pour ma part.

Mais si tu le dis ... :snif:

Je ne généralise pas, j'ai précisé "nombre de scientifiques", non TOUS les scientifiques.

Si tu trouves le temps de t'adonner aux joies des chiffres en établissant quelques données statistiques, ne te gêne pas... ;)

Hé bien, oui c'est notre différence, je réfute totalement l'existence de Dieu, tel que l'homme l'entend (les religions ou les croyances). Pour moi, si une entité supérieure existe, elle n'a aucune chance de correspondre à leurs Dieux.

Gardons-nous d'établir à la hâte un amalgame entre Dieu et une quelconque religion. Cette dernière est l'invention de l'homme.

Je ne rejette pas l'existence d'un ou de plusieurs entités (ou quel que soit le nom que l'on veut leur donner), mais je n'accorde aucun crédit aux religions, purs produits nés de l'imagination fertile de l'homme, dans le but d'asservir les esprits.

Je suis d'accord sur ce point, mais notre différence, encore une fois : si j'avoue mon ignorance concernant l'existence, ou une entité supérieure, je ne crois fondamentatlement pas dans la notion de Dieu (à savoir la personification, l'humanisation de cette entité, qui aurait conscience et valeurs humaines, ainsi qu'un intérêt et un destin pour nous, pauvres mortels).

Je ne crois pas non plus au paradis et à l'enfer... :snif:

Un peu comme les petits hommes verts : je ne sait pas s'il existe une vie ailleurs, mais je sais que si elle existe, 'il ne s'agit pas de petits hommes verts qui volent en soucoupe et pointent un gros doigt luminescent en voulant à tout prix téléphoner à leur maison.

La différence entre athée et agnostique se trouve là, je pense : je ne sais pas, mais je sais en quoi je ne crois pas

En qualité d'agnostique, je ne sais pas, je me garde donc d'affirmer une vérité ou une autre.

Je me garde de tout avis sur la question, je penche pour une espèce de neutralité qui me préserve d'adhérer à un "clan"ou à un autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Tout ce que la Science peut faire, c'est de nier certaines explications des religions : les "miracles" et tutti quanti. La définition ultime de Dieu comme origine de toute chose n'a jamais été anéantie par la Science.

"Dieu créateur de toute chose" ou "dieu créateur de l'Univers" est une contradiction.

Pourquoi ? Car si Dieu a tout créé, il se serait créé lui-même, ce qui est absurde, car pour pouvoir se créer, il faut qu'il existe déjà (ce qui nie le fait que Dieu ai pu créer le Tout/l'Univers, car le Tout existait déjà).

Cela n'a rien d'absurde c'est le mystere de la vie ! Quid de l'oeuf et de la poule , lequel est apparu en premier ?l'emergence de la vie est absurde alors car il y a bien fallu une vie pour qu'emerge la vie oui mais alors d'ou venait cette vie ? :snif: Dieu ( pour moi la force ,l'essence même) ou cette information ne s'explique pas car nous n'en avons pas les moyens et que nous ne nous trouvons pas sur le même plan d'existence ,pour moi ,il ya deux mondes (au moins) le matériel et le spirituel et l'écart de la science qui elle aussi se fait par l'esprit, réduit cet écart et l'on s'approche un peu plus de cette force primordiale mais bon je l'accorde c'est une affaire de croyance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Les arguments sur "atheisme.org" sont des arguments de confort, c'est à dire des arguments qui justifient une croyance, comme je peux te trouver si je la joue façon sophiste, tous les arguments inverses pour te justifier que Dieu existe. Ce sont des arguments qui ne sont pas objectifs, personne n'est obligés d'y souscrire.

On est jamais obligé de souscrire à un argument. Mais tous les arguments ne se valent pas. Qu'est ce qui te fait penser que les arguments pour et contre se valent ? Par quelle coïncidence miraculeuses se vaudraient-ils exactement ?

Et surtout, tout accusation de non-objectivité est très contestable, certains arguments ne sont pas subjectifs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

L'apparition de la vie est probablement l'accumulation de coincidences et de hasards la plus flippante qui soit.

Mais je doute quant à l'idée de commencement. Pour moi les choses ont toujours été et seront toujours.

Il ne faut pas oublier ce que disait Lavoisier : "rien ne se pert, rien ne se créée, tout se transforme."

Je pense qu'il en est pour la vie comme pour du reste. C'est un état transitoire de molécules dont l'assemblage permet la vie.

On est jamais obligé de souscrire à un argument. Mais tous les arguments ne se valent pas. Qu'est ce qui te fait penser que les arguments pour et contre se valent ? Par quelle coïncidence miraculeuses se vaudraient-ils exactement ?

Et surtout, tout accusation de non-objectivité est très contestable, certains arguments ne sont pas subjectifs.

Pour moi les seuls arguments objectifs et incontestables sont soit ceux auquels tout le monde souscrit (et ce par commodité), soit ceux qui sont démontrables scientifiquement en laboratoire. Premier exemple : 2+2=4, second exemple : une molécule d'eau = un atome d'oxygène et deux atomes d'hydrogènes formant une pyramide avec un angle précis pour chaque partie du triangle.

Les arguments du site concerne quelque chose que la science ne peut pas appréhender car on sort de son domaine de compétences de démonstration et d'analyse. De ce fait je pourrais te dire que tout doit bien avoir un début, et de là remonter à l'idée de création originelle, le big bang, et donc de là remonter à l'idée de création impossible sans créature car la génération spontanée n'existe pas, etc... Mais d'une je reviens du cinéma et j'ai mal à la tête, et de deux je ne vais pas m'amuser à démontrer quelque chose qui va contre toutes mes convictions. Mais je pense que tu as saisi la logique. Pour moi un argument philosophique, métaphysique, théologique, etc... reste fondamentalement subjectif car dépendant totalement des croyances, idées, convictions et codes moraux de chaque être humain. Le pour et le contre se vaut toujours car les logiques basées sur ces arguments se tiennent toutes les deux. Je suis incapable de départager objectivement entre "oui Dieu existe" et "non Dieu n'existe pas". Mais mes idées, mon approche de l'existence et de la vie me poussent à croire (et à préférer) l'idée que Dieu n'existe pas, car si c'était le cas mes convictions seraient invalidées.

Mais fondamentalement je ne serai fixé que trop tard.

Modifié par seth rotten

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Cela n'a rien d'absurde c'est le mystere de la vie ! Quid de l'oeuf et de la poule , lequel est apparu en premier ?

L'oeuf, car il existait des oeufs bien avant qu'il n'existe des poules. Les ancêtres des poules étaient déjà ovipares.

L'apparition de la vie est probablement l'accumulation de coincidences et de hasards la plus flippante qui soit.

Plusieurs théories sur l'apparition de la vie diminuent largement l'impact de ces "coïncidences". De plus, la théorie de l'évolution laisse penser que la vie est apparue à partir d'organismes très simples, qui se sont complexifiés via certains processus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Cela n'a rien d'absurde c'est le mystere de la vie ! Quid de l'oeuf et de la poule , lequel est apparu en premier ?

L'oeuf, car il existait des oeufs bien avant qu'il n'existe des poules. Les ancêtres des poules étaient déjà ovipares.

Qui a pondu ces oeufs ? comment sont -ils apparus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Cela n'a rien d'absurde c'est le mystere de la vie ! Quid de l'oeuf et de la poule , lequel est apparu en premier ?

L'oeuf, car il existait des oeufs bien avant qu'il n'existe des poules. Les ancêtres des poules étaient déjà ovipares.

Qui a pondu ces oeufs ? comment sont -ils apparus ?

Les ancêtres des poules. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Plusieurs théories sur l'apparition de la vie diminuent largement l'impact de ces "coïncidences". De plus, la théorie de l'évolution laisse penser que la vie est apparue à partir d'organismes très simples, qui se sont complexifiés via certains processus.

Je sais mais je ne parle pas de ça. Je parle des mécanismes et des réactions chimiques à l'origines du matériau premier de la vie, à savoir les bases carbonées associées aux sucres, et aux protéines elles mêmes associées entre elles de la bonne façon afin de générer l'ADN et par delà même la vie, donc je remonte tout au début, avant les premiers organismes monocellulaires.

Je pense que ces assemblages atomiques se sont fait car tous les ingrédiens étaient là au bon moment et au bon endroit, à un million d'années près (une heure à l'échelle de l'Univers, et je suis généreux) la vie n'apparaissait pas. c'est une idée difficile à avaler que celle qui consiste à dire que la vie est apparue comme une merde d'oiseau sur une statue, totalement par hasard, mais c'est bien la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Cela n'a rien d'absurde c'est le mystere de la vie ! Quid de l'oeuf et de la poule , lequel est apparu en premier ?

L'oeuf, car il existait des oeufs bien avant qu'il n'existe des poules. Les ancêtres des poules étaient déjà ovipares.

Qui a pondu ces oeufs ? comment sont -ils apparus ?

Les ancêtres des poules. :snif:

Et les ancêtres des poules comment sont-ils apparus ?

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Cf mon message.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Cela n'a rien d'absurde c'est le mystere de la vie ! Quid de l'oeuf et de la poule , lequel est apparu en premier ?

L'oeuf, car il existait des oeufs bien avant qu'il n'existe des poules. Les ancêtres des poules étaient déjà ovipares.

Qui a pondu ces oeufs ? comment sont -ils apparus ?

Les ancêtres des poules. :snif:

Et les ancêtres des poules comment sont-ils apparus ?

Demande à Grenouille! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 220 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Demande à Grenouille! :snif:

D'acc' :snif:

@ Grenouille ,les ancêtres, ils sont apparus comment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant