Paul Verlaine

_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

Paul Verlaine

Netsurf17_-_Paul_Verlaine.png

Paul Marie Verlaine, surnommé « le Prince des Poètes », est un poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896.

Paul Verlaine est avant tout le poète des clairs-obscurs. L'emploi de rythmes impairs, d'assonances, de paysages en demi-teintes le confirment, rapprochant même, par exemple, l'univers des Romances sans paroles des plus belles réussites impressionnistes. C'est lui qui a lancé la notion de « poètes maudits ».

En 1870, il fait la connaissance de Mathilde Mauté qu'il épouse. Il écrit pour elle le recueil 'La bonne chanson'. En 1871, il rencontre Arthur Rimbaud qui exerce sur sa personne une fascination telle qu'il lui sacrifie son couple et s'enfuit en Angleterre. Une dispute survenant entre eux, le contraint à tirer à coup de pistolet sur le jeune poète. Condamné pour homosexualité, Verlaine passe deux ans en prison où il rédige l'essentiel des recueils 'Romance sans paroles' (1874) et 'Sagesse' (1881), à la musicalité frappante. De retour à Paris, il sombre à nouveau dans l'alcoolisme. La mort de sa mère en 1886, le condamne à la misère, malgré l'admiration des symbolistes.

Chanson d'automne

Les sanglots longs

Des violons

De l'automne

Blessent mon coeur

D'une langueur

Monotone.

Tout suffocant

Et blême, quand

Sonne l'heure,

Je me souviens

Des jours anciens

Et je pleure ;

Et je m'en vais

Au vent mauvais

Qui m'emporte

Deçà, delà,

Pareil à la

Feuille morte.

Paul Verlaine

Mon rêve familier

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant

D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime,

Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même

Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend.

Car elle me comprend, et mon coeur transparent

Pour elle seule, hélas! cesse d'être un problème

Pour elle seule, et les moiteurs de mon front blême,

Elle seule les sait rafraîchir, en pleurant.

Est-elle brune, blonde ou rousse? Je l'ignore.

Son nom? Je me souviens qu'il est doux et sonore,

Comme ceux des aimés que la vie exila.

Son regard est pareil au regard des statues,

Et, pour sa voix, lointaine, et calme, et grave, elle a

L'inflexion des voix chères qui se sont tues.

Paul Verlaine (Poèmes saturniens)

Romances sans paroles

Il pleure dans mon coeur

Comme il pleut sur la ville;

Quelle est cette langueur

Qui pénètre mon coeur?

O bruit doux de la pluie

Par terre et sur les toits!

Pour un coeur qui s'ennuie

O le chant de la pluie!

Il pleure sans raison

Dans ce coeur qui s'écoeure.

Quoi! Nulle trahison?...

Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi

Sans amour et sans haine

Mon coeur a tant de peine!

Paul Verlaine

Art poétique

De la musique avant toute chose,

Et pour cela préfère l'Impair,

Plus vague et plus soluble dans l'air,

Sans rien en lui qui pèse ou qui pose.

Il faut aussi que tu n'ailles point

Choisir tes mots sans quelque méprise ;

Rien de plus cher que la chanson grise

Où l'Indécis au Précis se joint.

C'est des beaux yeux derrière des voiles,

C'est le grand jour tremblant de midi,

C'est par un ciel d'automne attiédi,

Le bleu fouillis des claires étoiles !

Car nous voulons la Nuance encor,

Pas la Couleur, rien que la nuance !

Oh ! la nuance seule fiance

Le rêve au rêve et la flûte au cor !

Paul Verlaine

Modifié par Dolph

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

Merci, j'adore :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

Un de mes préféré bizarre que j'y pense que maintenant :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

Au secour !!! Mon bac de français sur le forum :snif:

Mais tres jouli... d'ailleurs c'est un des seuls bouquins scolaires que j'ai gardé dans tous ceux que j'ai du lire pour le français, un joli recueil :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:snif:

C'est n'est de loin pas mon poète préféré, d'ailleurs je connais pour ainsi dire pas son oeuvre... ;)

Pour les amateurs/trices de rimes et d'alexandrins, voici un lien où vous trouverez l'intégrale de tout ses recueils...

C'est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi

Sans amour et sans haine

Mon coeur a tant de peine!

Merci!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)
Au secour !!! Mon bac de français sur le forum ;)

Mais tres jouli... d'ailleurs c'est un des seuls bouquins scolaires que j'ai gardé dans tous ceux que j'ai du lire pour le français, un joli recueil :o

:snif: si t'as d'autres souvenirs n'hesites pas hein :o j'serais très contente de te faire plaisir :snif:

juste pour info ;) " Chanson d'automne" je l'ai eu en CM2 :o

Séguidille

Brune encore non eue,

Je te veux presque nue

Sur un canapé noir

Dans un jaune boudoir,

Comme en mil huit cent trente.

Presque nue et non nue

é travers une nue

De dentelles montrant

Ta chair où va courant

Ma bouche délirante.

Je te veux trop rieuse

Et très impérieuse,

Méchante et mauvaise et

Pire s'il te plaisait,

Mais si luxurieuse !

Ah, ton corps noir et rose

Et clair de lune ! Ah, pose

Ton coude sur mon c¿ur,

Et tout ton corps vainqueur,

Tout ton corps que j'adore !

Ah, ton corps ; qu'il repose

Sur mon âme morose

Et l'étouffe s'il peut,

Si ton caprice veut,

Encore, encore, encore !

Splendides, glorieuses,

Bellement furieuses

Dans leurs jeunes ébats,

Fous mon orgueil en bas

Sous tes fesses joyeuses !

Modifié par Dolph

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:snif:

J 'adore la poésie ,jamais assez de temps pour en lire car c'est très sérieux

la poésie !!

la poésie , des mots mis en musique par le coeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
Au secour !!! Mon bac de français sur le forum ;)

Mais tres jouli... d'ailleurs c'est un des seuls bouquins scolaires que j'ai gardé dans tous ceux que j'ai du lire pour le français, un joli recueil :snif:

oui ! j'ai l'impression de repasser le bac français moi aussi :snif: . "Mon rêve familier", mon préféré

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 30ans
Posté(e)

Merci...

Les trois premiers poèmes font partie de mes poèmes préférés... En particulier "Il pleure dans mon coeur"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Gaël* Membre 175 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

Mon rêve familier se trouve être l'un de mes poèmes préféré. De Verlaine j'ai l'oeuvre intégrale en bonne place dans ma bibliothèque personnelle !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Merci beaucoup Dolph. J'adore Verlaine. A l'occasion, je posterai des poèmes que j'adore. A quand le topic sur Rimbaud ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)
« Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant... »

Tu m'étonnes ... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Me revoici déjà. Je vous propose un poème peu connu que j'aime bien. Il n'est pas franchement optimiste.

Colloque sentimental

Dans le vieux parc solitaire et glacé

Deux formes ont tout à l'heure passé.

Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles,

Et l'on entend à peine leurs paroles.

Dans le vieux parc solitaire et glacé

Deux spectres ont évoqué le passé.

-Te souvient-il de notre extase ancienne?

-Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne?

-Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom?

Toujours vois tu mon âme en rêve? -Non.

-Ah! les beaux jours de bonheur indicible

Où nous joignions nos bouches! -C'est possible.

Qu'il était bleu, le ciel, et grand l'espoir!

-L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.

Tels ils marchaient dans les avoines folles,

Et la nuit seule entendit leurs paroles.

Paul Verlaine

Je reconnais que "mon rêve familier" ainsi que "il pleure dans mon coeur" font partie de mes poèmes préférés.
Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 792 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

Dans le grand parc... le poème le plus représentatif de l'existence : la mort et plus rien, on vit et deux générations plus loin tout le monde nous a oubliés. Pourtant, on se croit unique. Belle leçon et j'ai souvent ce poème en tête.

'je fais souvent ce rêve étrange d'une femme qui m'aime et que j'aime", c'est le constat d'échec ou comment rencontrer la femme ou l'homme qui nous aimera et que nous adorerons ?

Voilà deux poèmes qui valent toute la littérature existant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

En sourdine

Calmes dans le demi-jour

Que les branches hautes font,

Pénétrons bien notre amour

De ce silence profond.

Fondons nos âmes, nos c¿urs

Et nos sens extasiés,

Parmi les vagues langueurs

Des pins et des arbousiers.

Ferme tes yeux à demi,

Croise tes bras sur ton sein,

Et de ton coeur endormi

Chasse à jamais tout dessein.

Laissons-nous persuader

Au souffle berceur et doux,

Qui vient à tes pieds rider

Les ondes de gazon roux.

Et quand, solennel, le soir

Des chênes noirs tombera,

Voix de notre désespoir,

Le rossignol chantera.

Extrait de Fêtes galantes

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
respublikae Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 38ans
Posté(e)

Hum Verlaine ... que de vers ... merci de lui rendre hommage , et dans ses mots qui ont su embellir le language ...de ses plus jolies images ..... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 842 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)

A Madame X...

En lui envoyant une pensée

Au temps où vous m'aimiez (bien sûr ?),

Vous m'envoyâtes, fraîche éclose,

Une chère petite rose,

Frais emblème, message pur.

Elle disait en son langage

Les " serments du premier amour ",

Votre coeur à moi pour toujours

Et toutes les choses d'usage.

Trois ans sont passés. Nous voilà !

Mais moi j'ai gardé la mémoire

De votre rose, et c'est ma gloire

De penser encore à cela.

Hélas ! si j'ai la souvenance,

Je n'ai plus la fleur, ni le coeur !

Elle est aux quatre vents, la fleur.

Le coeur ? mais, voici que j'y pense,

Fut-il mien jamais ? entre nous ?

Moi, le mien bat toujours de même,

Il est toujours simple. Un emblème

A mon tour. Dites, voulez-vous

Que, tout pesé, je vous envoie,

Triste sélam, mais c'est ainsi,

Cette pauvre négresse-ci ?

Elle n'est pas couleur de joie,

Mais elle est couleur de mon coeur ;

Je l'ai cueillie à quelque fente

Du pavé captif que j'arpente

En ce lieu de juste douleur.

A-t-elle besoin d'autres preuves ?

Acceptez-la pour le plaisir.

J'ai tant fait que de la cueillir,

Et c'est presque une fleur-des-veuves.

Paul Verlaine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:snif:

Les poèmes de verlaine le rende vivant a jamais!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Pour continuer à faire vivre ce topic car j'aime énormément ce poète :smile2: .

J'ai presque peur, en vérité

J'ai presque peur, en vérité,

Tant je sens ma vie enlacée

A la radieuse pensée

Qui m'a pris l'âme l'autre été,

Tant votre image, à jamais chère,

Habite en ce coeur tout à vous,

Mon coeur uniquement jaloux

De vous aimer et de vous plaire ;

Et je tremble, pardonnez-moi

D'aussi franchement vous le dire,

A penser qu'un mot, un sourire

De vous est désormais ma loi,

Et qu'il vous suffirait d'un geste.

D'une parole ou d'un clin d'oeil,

Pour mettre tout mon être en deuil

De son illusion céleste.

Mais plutôt je ne veux vous voir,

L'avenir dût-il m'être sombre

Et fécond en peines sans nombre,

Qu'à travers un immense espoir,

Plongé dans ce bonheur suprême

De me dire encore et toujours,

En dépit des mornes retours,

Que je vous aime, que je t'aime !

La bonne chanson

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

A un passant

Mon cher enfant que j'ai vu dans ma vie errante,

Mon cher enfant, que, mon Dieu, tu me recueillis,

Moi-même pauvre ainsi que toi, purs comme lys,

Mon cher enfant que j'ai vu dans ma vie errante !

Et beau comme notre âme pure et transparente,

Mon cher enfant, grande vertu de moi, la rente,

De mon effort de charité, nous, fleurs de lys !

On te dit mort... Mort ou vivant, sois ma mémoire !

Et qu'on ne hurle donc plus que c'est de la gloire

Que je m'occupe, fou qu'il fallut et qu'il faut...

Petit ! mort ou vivant, qui fis vibrer mes fibres,

Quoi qu'en aient dit et dit tels imbéciles noirs

Compagnon qui ressuscitas les saints espoirs,

Va donc, vivant ou mort, dans les espaces libres !

Dédicaces

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant