pour ou contre les maisons closes?

RossiF Membre 8 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

chez nous en Belgique, les maisons closes sont autorisées et je trouve ça très bien.

c'est beaucoup mieux pour les filles, plus de sécurité pour elles, tant au point de vue physique que médical, je suis pour de telles maisons, en quoi ça pourrait déranger.

autant que les filles travaillent dans de telles maisons que de les voir attendre le client sur la rue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

mu39 Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

Je viens de parcourir le sujet.

Je vois que vous pensez pour l'essentiel au bien être pour les femmes et aux hommes ( et oui on l'oubli!!! ) qui y travaillent.

JE trouve cela louable mais je ne vois personne parler de l'interêt pour le "consommateur"!!!

Et oui je suis pour les maisons closes pour les raisons que vous avez largement cité tout le long de cette discussion.

Mais du côté du "consommateur" quel est votre point de vue?

Perso je trouve cela mieux car les maisons closes garantissent également une hygiène au niveau de leur personnel.

Contrôle de santé, information et diffusion de moyen contraceptif, sécurité du lieu encadré... etc.

Je pense que surtout qu'il est plus facile de contrôler une activité quand elle au grand jour plutôt que de "jouer" au chat et à la souris.

Le choix de nos politiques est d'interdire. Donc pour eux de dissuader.

Dissuader, quoi???? le plus vieux métier du monde?

Je pense qu'ils ont créés une précarité dans le métier et on augmenter l'importance des macs et autres "protecteurs".

Au passage ces maisons closes pourraient limiter l'immigration du sexe ( voulu ou forcer ). Et oui, une personne cherchant ce genre de service préférerait un cadre propre et sécuritaire plutôt que l'under. Ce qui limiterai la venue de pauvres filles a qui l'on promet du rêve.

Je trouve dommage que l'on est pas des témoignages de clients amateur de ce genre de prestations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calms-Forte Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

je suis pour, mais ca n'evite malheureusement pas aux filles de se montrer sur les trottoirs.

je suis pour , dans la mesure ou la tenanciere ne pratique pas le 50% sur la prestation de la fille.

Je suis pour dans la mesure ou la tenancière ne force pas la fille à pratiquer des choses qu'elle ne veux pas.

Il y a déjà eu un topic sur ce sujet.

Je vais donc me répéter, les maisons closes ont mon soutien le plus total, pour toutes ces raisons :

1-Plus d'hygiène

2-Plus de sécurité pour les prostituées

3-Meilleur suivi des filles (ou des garçons), tant au niveau financier que sanitaire ou social...

4-Plus de commodité pour les clients

5-Victoire sur le proxénitisme

6-Victoire sur l'hypocrisie française "qui autorise la prostitution mais pas le racolage"

7-Plus de tranquillité pour les riverains

8-"Assainissement" des bois et forêts (exit les capotes et autres seringues traînant decà, delà...)

c'est faux, il n'y a pas victoire sur le proxenetisme avec les maison closes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
chez nous en Belgique, les maisons closes sont autorisées et je trouve ça très bien.

c'est beaucoup mieux pour les filles, plus de sécurité pour elles, tant au point de vue physique que médical, je suis pour de telles maisons, en quoi ça pourrait déranger.

autant que les filles travaillent dans de telles maisons que de les voir attendre le client sur la rue.

Je me demande si c'est vraiment vrai ce "plus de sécurité"

Je rappelle quand même que la sécurité était l'une des raison de la fermeture des maisons closes en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Je suis contre la prostitution et encore plus contre les maisons closes. La prostitution n'est ni un métier, ni une économie "comme les autres" ... il s'agit de vente et de traffic d'être humain.

Enfin, je veux bien entendre que certaines femmes se prostituent volontairement ( 2% le déclare selon les associations ) mais c'est quand même étrange que sur les plateaux télé depuis quelques années, on entend que cette infime minorité. C'est aussi étrange de voir toutes les assos et les mouvements qui agissent auprès des prostituées se prononcer contre, à l'exception des groupements de quelques prostituées occasionnelles qui défendent leur business.

La prostitution se base sur l'écrasement et la chosification de l'être humain, les riches sur les pauvres, les plus forts qui achètent les plus faibles et trouvent normal de "consommer" une tierce personne.

Je ne vois pas comment on peut diminuer les viols ou la pédophilie au travers d'une pratique qui déshumanise et transforme l'être humain en produit consommable. L'information envoyée est justement contraire. On ne peut pas violer ce qu'on considère comme une chose ou une possession.

Je me demande combien vous metteriez sur les femmes de votre entourage, combien les enfants , combien l'ado fugueur.

Les maisons closes , ça n'arrange que les gens qui ne veulent pas s'interesser à la réalité de la prostitution et qui en ont une forme d'image d'Epinal et tres théorique. Ca arrange aussi beaucoup les proxenetes et l'Etat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
ALeqM5iY-hA4-2vsx5TZSOWnx3Mz3-bi_w

Les bordels berlinois rattrapés par la crise économique




BERLIN (AFP) ¿ Pour faire face à la crise, le bordel berlinois Pussy Club a inauguré une nouvelle formule: un forfait à 70 euros



BERLIN (AFP) ¿ Pour faire face à la crise, le bordel berlinois Pussy Club a inauguré une nouvelle formule: un forfait à 70 euros incluant filles, boissons et nourriture à volonté. Et pour le même prix, madame peut aussi être de la partie.


[ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'estime Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚ 32ans
Posté(e)
Je suis contre la prostitution et encore plus contre les maisons closes. La prostitution n'est ni un métier, ni une économie "comme les autres" ... il s'agit de vente et de traffic d'être humain.

Enfin, je veux bien entendre que certaines femmes se prostituent volontairement ( 2% le déclare selon les associations ) mais c'est quand même étrange que sur les plateaux télé depuis quelques années, on entend que cette infime minorité. C'est aussi étrange de voir toutes les assos et les mouvements qui agissent auprès des prostituées se prononcer contre, à l'exception des groupements de quelques prostituées occasionnelles qui défendent leur business.

La prostitution se base sur l'écrasement et la chosification de l'être humain, les riches sur les pauvres, les plus forts qui achètent les plus faibles et trouvent normal de "consommer" une tierce personne.

Je ne vois pas comment on peut diminuer les viols ou la pédophilie au travers d'une pratique qui déshumanise et transforme l'être humain en produit consommable. L'information envoyée est justement contraire. On ne peut pas violer ce qu'on considère comme une chose ou une possession.

Je me demande combien vous metteriez sur les femmes de votre entourage, combien les enfants , combien l'ado fugueur.

Les maisons closes , ça n'arrange que les gens qui ne veulent pas s'interesser à la réalité de la prostitution et qui en ont une forme d'image d'Epinal et tres théorique. Ca arrange aussi beaucoup les proxenetes et l'Etat.

:smile2: je suis tout à fait d'accord avec toi ;)

la maison close tout simplement est une neuvelle manière pour bien gérer et organiser cette trafic des etres humains au su et au vu des gouvernements .ce phénomène dégoutant et inhumain se trouve malheureusement partout dans le monde

(après le corp.la chère. la dignité...il reste quoi à vendre??????)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)
Les maisons closes , ça n'arrange que les gens qui ne veulent pas s'interesser à la réalité de la prostitution et qui en ont une forme d'image d'Epinal et tres théorique. Ca arrange aussi beaucoup les proxenetes et l'Etat.

Bah justement...ton discours est super théorique !

L'idéal serait qu'il n'y ait plus de prostitution, mais la réalité en est tout autre et ce n'est pas près de changer.

Tu es de Lille, tu connais peut-être le quartier Churchill (c'est en face et juste à coté du palais de justice que la protitution est la plus présente ^^) ? J'y ai vécu un peu et au final, la réalité de celles et ceux (lol les travelos ^^) qui se prostituent, c'est de se faire racketter/violer régulièrement par la "zone" du coin, pratiquer des fellations "gracieusement" pour garder un peu de leur argent...se faire tabasser par des macs qui ne servent aucunement à leur protection (puisqu'ils ont peur du nombre de mecs en face, mais qu'ils crisent qu'elles ne ramènent pas assez, car rackettée) mais juste à les racketter à leur tour.

C'est ça la réalité !

On gueule tous contre le pape pour son propos sur le préservatif, car malgré qu'il se batte pour un "idéal" (il dit des conneries, mais c'est pour vendre son idée), cela est dangereux et va à l'encontre d'un principe de réalité (les gens auront toujours des rapports hors mariage)...d'accord la déshumanisation de l'homme avec un grand H, qu'est la prostitution, n'est pas à mettre dans le même sac que des rapports extra-conjugaux, mais dans les deux cas, il s'agit de protéger (malgré nos principes) ceux qui s'adonnent à ces pratiques qui, je pense...existeront toujours.

Ta position consiste à tendre vers un idéal, c'est vertueux, mais elle est totalement déphasée par rapport à la réalité.

Continuons à fermer les yeux pour nos principes :smile2:

Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire "contre" la prostitution, il nous faut une société plus juste, un travail pédagogique, faire comprendre que nous ne sommes pas des choses mais des êtres.

Cependant, je ne pense pas que c'est en criminalisant la prostitution, qu'on y parviendra, il faut que les conditions de detresse extrême qui poussent à...ne soient plus, mais c'est plus compliqué que de criminaliser la prostitution.

Dans l'état actuel, des personnes sont en danger permanent, il faut les proteger autant que faire ce peut, mais cela n'empeche pas de lutter contre les causes qui font que...du moins c'est mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité misteroms31
Invité misteroms31 Invités 0 message
Posté(e)
Je suis contre la prostitution et encore plus contre les maisons closes. La prostitution n'est ni un métier, ni une économie "comme les autres" ... il s'agit de vente et de traffic d'être humain.

Enfin, je veux bien entendre que certaines femmes se prostituent volontairement ( 2% le déclare selon les associations ) mais c'est quand même étrange que sur les plateaux télé depuis quelques années, on entend que cette infime minorité. C'est aussi étrange de voir toutes les assos et les mouvements qui agissent auprès des prostituées se prononcer contre, à l'exception des groupements de quelques prostituées occasionnelles qui défendent leur business.

La prostitution se base sur l'écrasement et la chosification de l'être humain, les riches sur les pauvres, les plus forts qui achètent les plus faibles et trouvent normal de "consommer" une tierce personne.

Je ne vois pas comment on peut diminuer les viols ou la pédophilie au travers d'une pratique qui déshumanise et transforme l'être humain en produit consommable. L'information envoyée est justement contraire. On ne peut pas violer ce qu'on considère comme une chose ou une possession.

Je me demande combien vous metteriez sur les femmes de votre entourage, combien les enfants , combien l'ado fugueur.

Les maisons closes , ça n'arrange que les gens qui ne veulent pas s'interesser à la réalité de la prostitution et qui en ont une forme d'image d'Epinal et tres théorique. Ca arrange aussi beaucoup les proxenetes et l'Etat.

Sauf que ya des femmes qui n'ont pas le choix....alors sincerement moi je trouve ca bien pour la sécurité de faire des maisons closes.....meme si je ne suis pas un client....

Réfléchit mec, la prostitustion existe depuis des siècles

Y a des femmes qui le font pour "survivre" dans ce monde de merde....

Je suis d'accord avec toi sur le fait que "c un traffic malsain", mais tant qu'il y aura des proxénètes, ca ne changera jamais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

L'esclavage avait toujours existé avant qu'il ne soit aboli ...

Le racket et les viols , c'est une question de volonté policière aussi. Quand on mobilise les flics pour aller chasser du sans pap' , ils ne sont pas disponibles pour protéger les prostituées. Et de toute façon, "tout le monde s'en fout"... culturellement, une prostituée qui se fait violer , ça n'existe pas. On ne s'interessera à elle que si elle balance son proxenete ou qu'elle permet de faire tomber un réseau ... et encore, la protection sera vraiment "conditionnelle" et limitée.

Aider les femmes à sortir de la prostitution, c'est aussi une volonté politique...mais on prefère laisser ça aux associations (dont on reduit les subventions comme peau de chagrin ) et mettre en place le débat sur la réouverture des maisons closes, parce que ça sera tout bénéf pour tout le monde, sauf les prostituées. Qu'on ne me fasse pas rire en essayant de me faire croire que , tout à coup, on serait interessé par leur sécurité et leur mieux être alors que , sans cela, on les laisse justement être traitées comme des esclaves, se faire tabasser, racketter et violer, le plus loin possible des beaux quartiers.

Les maisons closes, ça permet à l'Etat de recuperer du fric en devenant le plus grand proxenete du pays, ça permet à des proxos de devenir d'honnêtes "chefs d'entreprise" , qui pourront trouver des moyens d'augmenter la production, de proposer les meilleurs produits et services aux clients, qui pourront profiter un peu plus de cette misère. Le sexe industrialisé , à l'abri des regards.

C'est certainement pas ça qui améliorera la vie de celles et ceux qui sont obligés de se vendre pour survivre. D'ailleurs, même les prostituées qui militent pour le droit de faire leur "travail" sont contre.

Si on voulait vraiment les aider, on aurait une réelle politique dans cette direction ( = sensibiliser à l'école au problème de l'exploitation de l'être humain ... arrêter de faire passer l'appel à une prostituée comme du sexe convivial ou culturellement sympathique ... donner les moyens aux associations et aux travailleurs sociaux de venir en aide aux prostituées souhaitant s'en sortir...arrêter de considérer les prostituées comme des sous citoyennes et assurer leur protection ... ne pas conditionner la protection des prostituées à leur situation administrative sachant que les prostituées etrangères sont souvent victimes de réseaux, etc. )

Criminaliser la prostitution n'est pas criminaliser les prostituées. Vendre son corps n'est pas un crime, c'est l'acheter qui l'est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

C'est une question de mentalité, pas de chasse aux sans pap's ou autre, à l'époque de Jospin par exemple, la condition des prostituées n'étaient pas différente (dans les esprits, pas dans les lois qui sont un peu plus hard). Les maisons close ne sont, certes pas, LA solution, mais, elles offrent malgré tout plus de protection.

Je ne suis jamais allé voir une prostitué et je comprends pas trop le "délire" mais forcé de constaster que beaucoup y vont et que cela ne cessera pas avec la repression.

On a un état de fait...la prostitution est et est dangereuse pour les gens qui la pratique dans les conditions actuelles...il faut les proteger, la police ? On a pu voir le resultat ^^ elle a d'autres chats à fouetter...ou encore elle participe (comme on a pu le voir dans le nord avec les affaires de viols sur des prostituées) à cette insécurité...comme tu le dis, ceux qui vendent leur corps, sont pour la plupart (et pour les flics aussi) des citoyens de seconde zone, car elles sont hors la loi.

Il faut changer ça, pour qu'elles ne soient plus dans ces situations, il s'agit d'une urgence.

Tu compares la prostitution à l'esclavage et philosophiquement tu as raison, mais clairement, beaucoup le font parce qu'elles ne pensent pas avoir le choix, mais elles l'ont, dire que les proxos en sont la cause, n'est pas totalement faux, mais pas totalement vrai non plus (exemple perso, j'ai une copine du collège qui est devenue prostituée à cause de son mec et une fille une fois, puisqu'elle me voyait souvent à churchill avec les zonards et que donc j'étais "respecté", m'as demandée d'être son mac !).

Il faut, que l'état prenne en mains ceux qui se vendent, mais plus que tout empecher que ce besoin d'argent et cette detresse n'existent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'estime Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚ 32ans
Posté(e)
L'esclavage avait toujours existé avant qu'il ne soit aboli ...

Le racket et les viols , c'est une question de volonté policière aussi. Quand on mobilise les flics pour aller chasser du sans pap' , ils ne sont pas disponibles pour protéger les prostituées. Et de toute façon, "tout le monde s'en fout"... culturellement, une prostituée qui se fait violer , ça n'existe pas. On ne s'interessera à elle que si elle balance son proxenete ou qu'elle permet de faire tomber un réseau ... et encore, la protection sera vraiment "conditionnelle" et limitée.

Aider les femmes à sortir de la prostitution, c'est aussi une volonté politique...mais on prefère laisser ça aux associations (dont on reduit les subventions comme peau de chagrin ) et mettre en place le débat sur la réouverture des maisons closes, parce que ça sera tout bénéf pour tout le monde, sauf les prostituées. Qu'on ne me fasse pas rire en essayant de me faire croire que , tout à coup, on serait interessé par leur sécurité et leur mieux être alors que , sans cela, on les laisse justement être traitées comme des esclaves, se faire tabasser, racketter et violer, le plus loin possible des beaux quartiers.

Les maisons closes, ça permet à l'Etat de recuperer du fric en devenant le plus grand proxenete du pays, ça permet à des proxos de devenir d'honnêtes "chefs d'entreprise" , qui pourront trouver des moyens d'augmenter la production, de proposer les meilleurs produits et services aux clients, qui pourront profiter un peu plus de cette misère. Le sexe industrialisé , à l'abri des regards.

C'est certainement pas ça qui améliorera la vie de celles et ceux qui sont obligés de se vendre pour survivre. D'ailleurs, même les prostituées qui militent pour le droit de faire leur "travail" sont contre.

Si on voulait vraiment les aider, on aurait une réelle politique dans cette direction ( = sensibiliser à l'école au problème de l'exploitation de l'être humain ... arrêter de faire passer l'appel à une prostituée comme du sexe convivial ou culturellement sympathique ... donner les moyens aux associations et aux travailleurs sociaux de venir en aide aux prostituées souhaitant s'en sortir...arrêter de considérer les prostituées comme des sous citoyennes et assurer leur protection ... ne pas conditionner la protection des prostituées à leur situation administrative sachant que les prostituées etrangères sont souvent victimes de réseaux, etc. )

Criminaliser la prostitution n'est pas criminaliser les prostituées. Vendre son corps n'est pas un crime, c'est l'acheter qui l'est.

:smile2: bravoooooo !!!! vraiment tu as tout dis

tu as met le doigt sur le vrai probleme

on doit tout d'abord savoir pouquoi elles sont devenues des prostituées

certe elles sont poussées à vendre leurs corps ,elles ne font pas ce travail par plaisir

donc voici la question que nous devons poser

porquoi ces femmes sont devenues des prostituéees ?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

Detresse mentale/materiele/forcée par des personnes qu'elles aiment, ou juste par la force, d'autres te diront par plaisir....cependant, faut-il ne s'attarder que sur les causes et ne pas voir la pénibilité actuelle de la vie d'une prostituée ?

Pour ma part, il faut agir sur tous les plans, les sécuriser, agir de façon pédagogique et ne plus permettre qu'on soit assez dans la merde financièrement, pour se vendre !

Modifié par B_M

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Bah justement...ton discours est super théorique !

En France, on a déjà testé les maisons closes. On a arrêté parce que c'était trop horrible : les prostituées étaient raquétées et violée régulièrement.

Je constate que tu occultes volontairement la réalité des maisons closes en France, et le pourquoi de leur interdiction. Clairement, tu restes toi aussi dans la théorie pure.

Regarder la pratique serait considéré ce qui s'est déjà passé, ce serait considérer le pourquoi de l'interdiction des maisons closes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

Aucunement, je n'étais simplement pas là pour juger, je juge en fonction des exemples de nôtre époque...Belgique/Hollande par exemple !

Tu parles d'une époque révolue :smile2:

Je voudrai ajouter que j'ai vécu deux ans à Amsterdam et qu'en effet, j'ai déjà vu des filles se faire tabasser devant les vitrines, cependant, elles ont plus de droits (ou du moins, elles les revendiquent plus facilement), puisque dans la légalité !

Modifié par B_M

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptiteloute Membre 1 519 messages
Forumeur alchimiste‚ 28ans
Posté(e)

Moi je suis pour. Tant qu'ils font leurs trucs dans un endroit clos, c'est toujours mieux

que s'exhiber sur des blogs et risquer de choquer certaines personnes :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
cependant, elles ont plus de droits (ou du moins, elles les revendiquent plus facilement), puisque dans la légalité !

En France aussi les prostituées travaillent dans la légalité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kevin Arnaud Membre 493 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je suis contre. C'est mal. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

Bof, tu joues avec les mots, le racolage est interdit et celles qui bossent dans la rue racolent, de plus, elles ne peient pas d'impots en tant que prostituées, mais en tant que libérales (?). Ce n'est pas juste de la sémantique, être considéré par la société, permet de ne pas trouver "normal" de se faire racketter/violer...beaucoup pensent justement qu'elles ne valent plus rien et- que c'est "normal" qu'elles aient une vie de merde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant