La politique doit-elle tenir compte de la morale ?

Shinrei Membre 2 253 messages
Sushi Mistress‚ 47ans
Posté(e)
et que les "sérums de vérité" sont considérés comme une forme de torture.

Certes mais ils permettent d'obtenir des résultats bien plus probant qu'une séance de torture "classique" à base de tire-bouchons et autre joyeusetés auxquelles les supliciés sont formés à répondre des mensonges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je serais cependant intéressé de connaître leur efficacité réelle et le danger d'interférer avec les questions (on sait que déjà sans rien, rien que la façon dont la question est posée influe sur la réponse, alors avec des psychotropes dans le sang...). Si un médecin lis ce topic ça serait cool de rapidement nous éclaircir là dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
Ce n'est pas tant la moralité des méthodes que celle des finalités qui compte.

Sinon, bien évidemment, il est souhaitable que la politique repose sur certaines valeurs morales (sans quoi, quel serait son but ?)

:snif: Son but ?

On nous cache tout, on nous dit rien

Plus on apprend plus on ne sait rien

On nous informe vraiment sur rien

Adam avait-il un nombril ?

On nous cache tout on nous dit rien

Socrate a-t-il bu sa cigüe ?

L'aventure est-elle au coin de la rue ?

On nous cache tout on nous dit rien

La vérité sur Dagobert

Quel était son manager ?

On nous cache tout, on nous dit rien

Plus on apprend plus on ne sait rien

On nous informe vraiment sur rien

La vérité sur La Palice

Quand c'est rugueux c'est pas lisse

On nous cache tout on nous dit rien

Et l'affaire du masque de fer

Est-ce que Louis Quatorze était son frère ?

On nous cache tout on nous dit rien

La vérité sur l'Obélisque

A-t-il été déclaré au fisc ?

On nous cache tout, on nous dit rien

Plus on apprend plus on ne sait rien

On nous informe vraiment sur rien

Savoir pourquoi Napoléon

Mettait la main dans son giron

On nous cache tout on nous dit rien

L'affaire trucmuche et l'affaire machin

Dont on ne retrouve pas l'assassin

On nous cache tout on nous dit rien

On nous cache-cache et cache-tampon

Colin-maillard et tartempion

Ce sont les rois de l'information

On nous cache tout, on nous dit rien

Plus on apprend plus on ne sait rien

On nous informe vraiment sur rien

Jacques dutronc

On nous cache tout, on nous dit rien

Sources :

www.paroles.net

:snif:

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je parlais de la raison d'être de la politique, de son but théorique.

Mais, je n'ai jamais dit que ce but était réel, ou même recherché.

D'ailleurs, il ne me semble pas que la politique soit morale de toute façon.

J'ai simplement dit qu'elle devrait l'être, pas qu'elle l'était, ce qui représente une certaine nuance, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Oui, en théorie la politique devrait être morale mais en pratique cela se concretise comment?

Qu'est-ce que la morale? Ce qui est moral pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre.

Quelle est le but de la politique? être gardienne de nos intérets communs ou gardienne des barrières du bien et du mal?

Les islamistes intégristes ne conduisent-ils pas une politique morale in fine?

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Définition : Politique

La politique au sens plus large est donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d'une communauté, d'une société. La politique concerne les actions, l'équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d'autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d'individualités et/ou de multiplicités.

Définition : Morale

La morale (du Latin moralitas « façon, caractère, comportement approprié ») se rapporte au concept de l'action humaine qui concerne les sujets du juste et de l'injuste, également désignés sous le nom « bien et mal », utilisés dans deux contextes : la distinction individuelle et les systèmes de principes parfois appelés « conduite morale » partagée au sein d'une communauté culturelle, religieuse, civile ou philosophique. Les morales personnelles définissent et distinguent parmi de bonnes et mauvaises intentions, motivations ou actions qui ont été apprises, engendrées, ou autrement développées par les individus composants ces communautés. En revanche, le terme d'éthique est plus souvent employé pour l'étude de systèmes sociaux plus généraux dans lesquels existe un contexte de morale. Par exemple les morales définissent si je peux légitimement tuer mon voisin quand il m'a volé ; l'éthique s'intéresse à savoir s'il est juste ou condamnable qu'une personne en tue une autre dans un conflit de propriété.

Définition : Ethique

L'éthique (du grec ηθική [επιστήμη], « la science morale », de ήθος, « lieu de vie ; habitude, m¿urs ; caractère ») et du latin ethicus (morale) est une discipline pratique et normative qui se donne pour but de dire comment les êtres doivent se comporter. Il existe différentes formes d'éthique qui se distinguent par leur degré de généralité (l'éthique appliquée par exemple ne possède pas le degré de généralité de l'éthique générale), elles se distinguent aussi par leur objet (comme la bioéthique, éthique des affaires ou l'éthique de l'informatique) ou par leur fondement (qui peut être la religion, la tradition propre à un pays ou à un groupe social ou un système idéologique). Dans tous les cas, l'éthique vise à répondre à la question "Quoi faire pour "Bien faire""?

Sources : fr.wikipedia.org

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)
être gardienne de nos intérets communs ou gardienne des barrières du bien et du mal?

Les islamistes intégristes ne conduisent-ils pas une politique morale in fine?

Je ne sais pas si nous imposer une vision du bien ou du mal soit dans notre intérêt..

La morale est personnelle.. Les morales collectives sont celles dictées dans les religions.

Le politicien ne doit pas juger de la morale mais rechercher la justice la plus équitable

Pas ce qui est BIEN mais ce qui est BON pour la plupart..

C'est choquant de voir Georges Bush, aussi puissant soit-il, de décider de ce qui est BIEN ou MAL en termes de morale..

Un éclésiastique, encore.. OK.. c'est "son role"

Mais pas un politicien..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Oui, en théorie la politique devrait être morale mais en pratique cela se concretise comment?

Qu'est-ce que la morale? Ce qui est moral pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre.

Quelle est le but de la politique? être gardienne de nos intérets communs ou gardienne des barrières du bien et du mal?

Les islamistes intégristes ne conduisent-ils pas une politique morale in fine?

On peut toujours nier la morale et s'opposer à elle. Mais si la définition de la morale, sur certain point, peut prêter à discution, il y a des cas où l'évidence se fait d'elle-même.

Le terrorisme islamiste et l'idéologie nazie sont deux cas extrêment clairs.

Certes, un terroriste ou un nazi peut prétendre être moral, mais ce n'est pas parce qu'il le prétend qu'il faut le croire.

La torture en Algérie, si elle est condamnable sur le plan de la morale individuelle, a néanmoins donné des résultats et empêché des victimes.

En Algérie ? ? ? ?

L'usage de la torture est l'un des motifs de la défaite française. La France a adopté une stratégie hostile à la population locale, qui s'est donc tout naturellement tournée vers la rebellion.

Les stratèges d'aujourd'hui ne commettrait plus une bévue aussi grossière.

D'une manière plus générale, citer une défaite pour montrer l'efficacité de quelque chose n'est pas en soi pertinent. Peut-être que, de manière locale la torture a pu, parfois, servir, mais, globalement, elle a desservi la France dans cette guerre (pour cette guerre et même pour l'après guerre).

Clairement, les stratèges auraient été plus moraux, ils auraient eu de meilleure chances de gagner. L'usage de la torture pendant cette guerre était du à vision à court terme des problèmes, et à une incapacité à comprendre globalement le problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Oui, c'est une des spécificités de la torture en temps de guerre... Difficile de s'attirer les bonnes grâces des civils en leur cramant les burnes au 220V.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Je parlais de la torture pour désamorcer des bombes et non sur un plan stratégique global ! Une bombe précise doit exploser, on tient son auteur avant qu'elle n'ait sauté, que doit faire l'Etat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
siegfried Membre 1 804 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Je parlais de la torture pour désamorcer des bombes et non sur un plan stratégique global ! Une bombe précise doit exploser, on tient son auteur avant qu'elle n'ait sauté, que doit faire l'Etat ?

euh faire fonctionner la gegene ou l ecartellement. :snif:

et reinstaurer le boulot de bourreau que l on pourrait faire le week end pour ameliorer son pouvoir d achat :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Je parlais de la torture pour désamorcer des bombes et non sur un plan stratégique global ! Une bombe précise doit exploser, on tient son auteur avant qu'elle n'ait sauté, que doit faire l'Etat ?

Mais ça...c'est agir dans l'urgence et dans l'urgence on n'a pas tellement le choix. Pourquoi la torture? Est-elle plus effrayante que la menace de mort pour ton terroriste ? De toutes les façons, si la bombe explose, il explose avec non? Donc il est préparé à mourir non? Je ne vois pas trop ce qui pourrait le faire changer d'avis. En tous les cas il faut chercher partout cette :snif: de bombe et vite!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je parlais de la torture pour désamorcer des bombes et non sur un plan stratégique global ! Une bombe précise doit exploser, on tient son auteur avant qu'elle n'ait sauté, que doit faire l'Etat ?

On juge un acte à ses conséquences, pas uniquement à une partie de ses conséquences.

Et d'un point de vue global, en Algérie, la torture a été néfaste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Ma position est la meme que celle defendue par simplicius .Effectivement la torture est en theorie inexcusable (personne ne dira le contraire ) et pourtant nous savons qu'elle a eu quelques resultats en Algerie (quoiqu'en disent certains ) la bataille d'Alger etait sur le point d'etre gagnée sur le terrain du moins .

Pour ce qui est de la politique elle doit evidement tenir compte de la morale sans s'en encombrer cependant le cas echeant , la pensée de Machiavel est et restera d'actualité .

Je parlais de la torture pour désamorcer des bombes et non sur un plan stratégique global ! Une bombe précise doit exploser, on tient son auteur avant qu'elle n'ait sauté, que doit faire l'Etat ?

euh faire fonctionner la gegene ou l ecartellement. :snif:

et reinstaurer le boulot de bourreau que l on pourrait faire le week end pour ameliorer son pouvoir d achat :snif:

L'ecartelement evidement c'est plus écologique et je conseille de priviligier les jours fériés pour leur redonner tout leur sens . ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Une fois encore la torture ne me dérange pas, mais qu'on ne vienne ensuite pas me parler des droits de l'Homme. Un Etat qui se vante de défendre l'intégrité de l'individu et qui dit lutter contre les pratiques dites inhumaines ne peut à coté user de méthodes pareilles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Ma position est la meme que celle defendue par simplicius .Effectivement la torture est en theorie inexcusable (personne ne dira le contraire ) et pourtant nous savons qu'elle a eu quelques resultats en Algerie (quoiqu'en disent certains ) la bataille d'Alger etait sur le point d'etre gagnée sur le terrain du moins .

Pour ce qui est de la politique elle doit evidement tenir compte de la morale sans s'en encombrer cependant le cas echeant , la pensée de Machiavel est et restera d'actualité .

La guerre a été perdue...

Je ne comprends pas cet acharnement à prétendre que pendant la guerre d'Algérie la guerre a été utile puisque :

  • Au final, ça n'a servi à rien : ça a été la défaite
  • La torture à contribué à cette défaite, en renforçant l'ennemi, qui acquis alors un soutient de plus en plus grand de la population locale
  • Cet usage de la torture a terni l'image de la France et lui a nuit par la suite

Les faits me semblent relativement clairs. J'ai l'impression que certains veulent à tout prix croire que la torture a eu un impact positif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Je parlais de la torture pour désamorcer des bombes et non sur un plan stratégique global ! Une bombe précise doit exploser, on tient son auteur avant qu'elle n'ait sauté, que doit faire l'Etat ?

facile : appeller Jack Bauer et lui donner carte blanche :snif:

j'adore Jack :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Ma position est la meme que celle defendue par simplicius .Effectivement la torture est en theorie inexcusable (personne ne dira le contraire ) et pourtant nous savons qu'elle a eu quelques resultats en Algerie (quoiqu'en disent certains ) la bataille d'Alger etait sur le point d'etre gagnée sur le terrain du moins .

Pour ce qui est de la politique elle doit evidement tenir compte de la morale sans s'en encombrer cependant le cas echeant , la pensée de Machiavel est et restera d'actualité .

La guerre a été perdue...

Je ne comprends pas cet acharnement à prétendre que pendant la guerre d'Algérie la guerre a été utile puisque :

  • Au final, ça n'a servi à rien : ça a été la défaite
  • La torture à contribué à cette défaite, en renforçant l'ennemi, qui acquis alors un soutient de plus en plus grand de la population locale
  • Cet usage de la torture a terni l'image de la France et lui a nuit par la suite

Les faits me semblent relativement clairs. J'ai l'impression que certains veulent à tout prix croire que la torture a eu un impact positif.

:snif:

Toi tu es du genre à écrire l'Histoire du point de vue des vainqueurs politiques. Vae victis ! :snif:

Je laisse le sage Acharon répondre s'il en a la force !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

La spécificité de l'Algérie, c'est que la guerre était tout simplement inutile. On a reculé de 6 ans l'indépendance, mais il paraissait évident que l'Algérie Française ne tiendrait pas bien longtemps. Après, on peut y voir une victoire ou une défaite, en ce qui me concerne, je n'y vois qu'une perte de temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)
Je ne comprends pas cet acharnement à prétendre que pendant la guerre d'Algérie la guerre a été utile puisque :

Au final, ça n'a servi à rien : ça a été la défaite

La torture à contribué à cette défaite, en renforçant l'ennemi, qui acquis alors un soutient de plus en plus grand de la population locale

Cet usage de la torture a terni l'image de la France et lui a nuit par la suite

Les faits me semblent relativement clairs. J'ai l'impression que certains veulent à tout prix croire que la torture a eu un impact positif.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant