Pour ou contre le blocage des Facs?

Le blocage des Facs   81 membres ont voté

  1. 1. Pour vous est-il justifie?

    • Oui
      28
    • Non
      53
  2. 2. Le blocage des facs:

    • C'est legal
      16
    • C'est illegal
      46
    • Je ne sais pas.
      19
  3. 3. Faut-il que la police intervienne pour liberer les facs?

    • Oui
      33
    • Non
      40
    • Sans opinion
      8

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Il était important de démontrer définitivement le caractère illégal du blocage !

Dans un Etat non dictatorial, les mesures illégales sont illégitimes. Rien n'empêche les étudiants de manifester calmement dans les rues, de signer des pétitions, de s'inscrire massivement sur les listes électorales et de menacer de voter contre les candidats de la majorité présidentielle aux municipales. Un gouvernement dépendant de la "démocratie d'opinion" (terrible dégénérescence de la politique hélas) y réfléchira à 2 fois avant de rester définitivement ferme.

Ceux qui vous disent qu'il n'y a pas d'autre manière que la violence physique (empêcher une personne d'accéder à un lieu nécessite, au final, l'usage de la force) sont des manipulateurs issus de l'extrême gauche (comme par hasard ;) ) qui se contrefichent de cette loi mais rêvent d'une contestation générale du gouvernement et appellent de leurs voeux à la sédition. Ou alors ce sont des naïfs qui pensent que les députés ne s'inquiètent pas quand ils voient leurs voix fondre !

Bref, être responsable c'est ne pas céder à la démagogie des bloqueurs de tout poil qui méprisent sans cesse les urnes au profit de l'intimidation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Merci Simplicius pour ta demonstration brillante et detaillee.

Je regrette cependant que certains, notament les syndicalistes, semblent se situer au-dessus des lois. Je pense que l'ordre publique devrait etre respecter, meme si c'est vrai, c'est pas "cool".

Je ne comprend pas non plus pourquoi les medias ont a aucun moment mentionner le faite que ces blocages etaient illegaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lobo tommy VIP 3 800 messages
mot de tete‚ 56ans
Posté(e)

Je me pose quand même une petite question les syndicalistes qui appellent les lycéens (des mineurs) a la greve ...à manifester ....voire même des actions plus illégales blocages des voies etc .... des majeurs qui incitent des mineurs .... à des exactions voire même a des actions dangereuses .....Ne peut on pas les punir ?.....

Dans ce cas on dispose de preuves filmés des syndicalistes étudiants ou même des grandes confédérations appelant délibérément a la télévision ces mineurs à les rejoindre dans leurs actions ......peut on dans ce cas parler de corruption de mineur ?......J'ai même vu lors des greves contre le CPE des adultes attendant des collégiens a la sortie pour les inciter à bloquer les collèges ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

S'ils appellent à manifester, ils ne risquent rien. Mais il en va autrement s'ils les appellent à bloquer car là c'est appeler à commettre une action illégale.

Voici ce que dit le code pénal :

art 227-21 : "Le fait de provoquer directement un mineur à commettre un crime ou un délit est puni de 5ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende.

Lorsqu'il s'agit d'un mineur de quinze ans, que le mineur est provoqué à commettre habituellement des crimes ou des délits ou que les faits sont commis à l'intérieur d'un établissement scolaire ou éducatif ou à l'occasion des entrées ou des sorties des élèves aux abords d'un tel établissement, l'infraction définie par le présent article est punie de 7ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Il était important de démontrer définitivement le caractère illégal du blocage !

Mais jamais ces blocages n'ont été déclarés illégaux par la justice.

Et s'il existe quelques arguments juridiques contre les blocages, il en existe aussi pour.

Le gouvernement n'est pas prêt a se lancer dans un bras de fer juridique contre les bloqueurs. Si les juges leur donnaient raison, cela aurait trop de conséquences négatives.

Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 5 février 1957 : "Le fait par des ouvriers composant un piquet de grève d'intimer à d'autres ouvriers l'ordre de cesser leur travail alors qu'au cours d'une réunion publique tenue la veille il avait été décidé que le piquet de grève devrait en usant de violences à leur égard empêcher de travailler ceux qui résisteraient à l'ordre de grève est contraire à l'article 414 du code pénal (actuel L431-1). On peut retrouver cette décision dans la revue Gazette du Palais 1957, 1, 427.
Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 27 novembre 1979 :"Constitue des voies de fait, au sens de l'art 414 du code pénal, le fait par des ouvriers composant un piquet de grève d'établir des barrages aux portes d'une usine ain d'empêcher des salariés non grévistes de gagner leurs postes de travail, et de soumettre à des bousculades et à des bourrades ceux qui tentaient de forcer le passage, ces actes d'agression étant de nature à les impressionner, à leur faire redouter l'exercice de violences plus graves et à les amener ainsi à agir contre leur propre volonté." Bulletin criminel n°339.

Il me semble normal que la loi protège les individus, et interdise de menacer physiquement quelqu'un pour l'obliger à se joindre à la grève.

Cependant, cela n'a pas de rapport avec le blocage des facs en lui-même.

Ceux qui vous disent qu'il n'y a pas d'autre manière que la violence physique (empêcher une personne d'accéder à un lieu nécessite, au final, l'usage de la force) sont des manipulateurs issus de l'extrême gauche (comme par hasard ;) ) qui se contrefichent de cette loi mais rêvent d'une contestation générale du gouvernement et appellent de leurs voeux à la sédition. Ou alors ce sont des naïfs qui pensent que les députés ne s'inquiètent pas quand ils voient leurs voix fondre !

Mais n'es-tu pas toi même pour l'usage de la force dans cette affaire ?

Que penses-tu par exemple de l'usage unilatéral de la force à Nanterre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 589 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

simplicius et un étudiant qui ne peut pas étudier parce qu'il n'a pas pu aller en cours à cause du blocage peut il porter plainte ? ou plutot contre qui ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

@grenouille, tu comprends ce que tu lis au moins ou pas du tout ?

Les blocages sont illégaux de par le CODE PENAL. Je répète donc :

article 431-1 : "Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de menaces, l'exercice de la liberté d'expression, du travail, d'association, de réunion ou de manifestation est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende."

Il n'existe AUCUN argument juridique pour le blocage. D'ailleurs, tu es bien en peine pour en avancer un seul !

Je suis quand même suffoqué devant tant de mauvaise foi ! On conteste carrément les textes de loi ! ;)

Et un blocage qu'est-ce que c'est d'après toi si ce n'est une menace physique ? Essaie donc de pénétrer dans un bâtiment bloqué et tu verras si tu n'es pas refoulé PAR LA FORCE.

Ensuite, tu compares deux choses incomparables parce que tu es parfaitement ignorant du rôle de l'ETAT QUI SE CARACTERISE PAR LE MONOPOLE DE LA CONTRAINTE ORGANISEE. Il est du devoir de la force publique et donc du préfet de faire évacuer, sur demande du président d'université, un campus illégalement occupé. Mettre sur le même plan les forces de police et les bloqueurs est absurde ! Bientôt tu viendras nous dire qu'un policier appréhendant un malfaiteur est coupable de séquestration arbitraire ! :o

Révise la procédure pénale avant d'avancer pareils sophismes !

@cheuwing

Un étudiant peut, dans le cadre d'un recours indemnitaire devant la juridiction administrative, demander à ce que soit engagée la responsabilité de l'Etat pour défaut d'usage de la force publique. Il doit néanmoins apporter la preuve d'un préjudice. Les juges apprécieront souverainement les faits. C'est sur la base de la jurisprudence Couitéas du Conseil d'Etat de 1923.

http://www.conseil-etat.fr/ce/jurisp/index_ju_la18.shtml

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
@grenouille, tu comprends ce que tu lis au moins ou pas du tout ?

Les blocages sont illégaux de par le CODE PENAL.

C'est ton interprétation de la loi, et, à ma connaissance, tu n'es pas juge.

Il ne suffit pas d'invoquer un article et d'en déduire que c'est illégal, il faut encore que la possibilité de faire le contraire ne soit pas autorisé par aucune loi (ni coutume d'ailleurs).

Et je maintiens qu'il est, à mon avis, très peu probable que des poursuites judiciaires puissent aboutir contre le blocage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mexicano Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Et je maintiens qu'il est, à mon avis, très peu probable que des poursuites judiciaires puissent aboutir contre le blocage.

Et bien ça devrait. Car on compte pas mal d'agressions envers les étudiants contre le blocage. ça me fait bien rire ça , des crétins qui parlent de démocratie mais qui n'hésitent pas à agresser dès qu'on ne pense pas comme eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

;):o:o

"Mon" interprétation ! La mauvaise foi grenouillesque n'a plus de limites.

Tu veux faire une interprétation contra legem mon cher ? Tu veux braver la chambre criminelle de la Cour de Cassation ? Je remets ce jugement :

Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 27 novembre 1979 :"Constitue des voies de fait, au sens de l'art 414 du code pénal, le fait par des ouvriers composant un piquet de grève d'établir des barrages aux portes d'une usine ain d'empêcher des salariés non grévistes de gagner leurs postes de travail, et de soumettre à des bousculades et à des bourrades ceux qui tentaient de forcer le passage, ces actes d'agression étant de nature à les impressionner, à leur faire redouter l'exercice de violences plus graves et à les amener ainsi à agir contre leur propre volonté." Bulletin criminel n°339.

Bref tu racontes n'importe quoi et tu le sais très bien !

Et que viens tu nous chanter avec la coutume ? La coutume qui supplante la loi ? :snif: Mais tu n'as aucune connaissance de la hiérarchie des normes ! :o

Maintenant, j'attends avec impatience que tu me pondes, REFERENCES JURIDIQUES A L'APPUI, une démonstration prouvant que la grève est légale. Ca promet d'être drôle ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Et je maintiens qu'il est, à mon avis, très peu probable que des poursuites judiciaires puissent aboutir contre le blocage.

Et bien ça devrait. Car on compte pas mal d'agressions envers les étudiants contre le blocage. ça me fait bien rire ça , des crétins qui parlent de démocratie mais qui n'hésitent pas à agresser dès qu'on ne pense pas comme eux.

En cas d'agrssion il est parfaitement possible de porter plainte.

Le principal obstacle sera de retrouver le agresseurs. Agresser quelqu'un ou menacer d'agresser quelqu'un n'est pas légal en France (même si le citoyen lambda aura beaucoup de mal à poursuivre quelqu'un en justice pour de simples menaces).

;):o:o

"Mon" interprétation ! La mauvaise foi grenouillesque n'a plus de limites.

Tu veux faire une interprétation contra legem mon cher ? Tu veux braver la chambre criminelle de la Cour de Cassation ? Je remets ce jugement :

Chambre criminelle de la Cour de Cassation, 27 novembre 1979 :"Constitue des voies de fait, au sens de l'art 414 du code pénal, le fait par des ouvriers composant un piquet de grève d'établir des barrages aux portes d'une usine ain d'empêcher des salariés non grévistes de gagner leurs postes de travail, et de soumettre à des bousculades et à des bourrades ceux qui tentaient de forcer le passage, ces actes d'agression étant de nature à les impressionner, à leur faire redouter l'exercice de violences plus graves et à les amener ainsi à agir contre leur propre volonté." Bulletin criminel n°339.

Bref tu racontes n'importe quoi et tu le sais très bien !

Et que viens tu nous chanter avec la coutume ? La coutume qui supplante la loi ? :snif: Mais tu n'as aucune connaissance de la hiérarchie des normes ! :o

Maintenant, j'attends avec impatience que tu me pondes, REFERENCES JURIDIQUES A L'APPUI, une démonstration prouvant que la grève est légale. Ca promet d'être drôle ! :snif:

Comme je le disais plus haut, et je le redis encore : il est normal que les menaces physiques à l'encontre des non-grévistes soient punies par la loi.

Cela ne remets forcément en cause les blocages.

Tous les syndicats ont toujours condamnés ce type de menaces.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

j'ai quand même demandé ce qu'était faire grève pour un étudiant...

c'est ne pas avoir de sanction administrative lors d'une absence à un TP ou TD obligatoire...

tu m'étonnes qu'il y ait pleins d'étudoant en grève alors :o;):o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

@grenouille : si tu avais lu et compris la décision de la chambre criminelle qui, de toute façon, ne fait que rappeler l'évidence, tu saurais que le blocage est par essence une menace !

Maintenant, si tu veux absolument avoir le dernier mot et pour cela être prêt à jouer au borné complet, comme il te plaira. Je ne vois pas l'intérêt de poursuivre une discussion avec quelqu'un qui professe un tel mépris des dispositions juridiques et qui fait semblant de ne pas comprendre.

Donc voilà, c'est toi qui as le dernier mot. Tu es content ?

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
weaver Membre 255 messages
Forumeur activiste‚ 108ans
Posté(e)

ras le bol du blocage des facs !!!

Il y a une perte énorme de temps et d'argent.

La location de chambre , la carte de train , les coupons pour le metro etc...

Et des semaines de cours impossibles à rattraper !

Il y a 2 ans c'etait à cause du C P E . Ma fille avait dù recommencer sa premiere année.

Aujourd'hui c'est PECRESSE ! Je crois que sa troisieme année sera à refaire egalement !

Encore un blocage et elle arrete tout.

Les etudes sont dejà assez longues comme ça !(8 ans LMD) si cela continue il faudra 12 ans !

Ca sert à quoi tout ça ???

Oui la police doit intervenir !! Pour un lycée ou autre , la police intervient illico !

Pourquoi pas pour les universités ?

Et quand l'université est enfin débloquée , c'est la SNCF qui prend la reléve.

en plus , je ne sais pas comment une simple centaine de grevistes peut bloqué une fac

avec des milliers d'etudiant. C'est disproportionné , la police pourrait intervenir assez

facilement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yakaaa Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)

Le plus inadmissible est de voir comment fonctionnent les A.G.

Ces étudiants bloqueurs crient "au nom de la démocratie" alors que leur mouvement est totalement antidémocratique!

- Les votes sont comptabilisés à main levée!

- Il est interdit de filmer dans les AG ==> Pas de témoins

- Les pseudo "débats" imposés par les grévistes durent des heures... Pour que les non-grèvistes en aient assez et retournent en cours!

- Dès qu'une AG vote contre le bloquage, un nouveau vote est effectué dans la foulée!

- Les grévistes sont contre les référundums proposés à tous les élèves de la fac... Et pour cause ils sont minoritaires la plupart du temps.

- Lorsqu'un référundum est organisé, ils font tout pour le saboter

- Lorsqu'un référundum a été organisé, qu'il vote la reprise des cours, une AG est organisée dès le lendemain, pour de nouveau imposer la voix de la minorité gréviste.

C'est insupportable ! :snif:

Tant que le système même des AG ne sera pas remis en cause, les blocages continueront, à l'insu de la majorité des étudiants!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

On peut faire grève sans emmerder ceux qui veulent étudier. On ne va quand même pas être obligé de venir à l'école avec un pompe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yakaaa Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)
On peut faire grève sans emmerder ceux qui veulent étudier. On ne va quand même pas être obligé de venir à l'école avec un pompe...

Excuse moi, mais je n'ai pas très bien compris ce que tu as voulu dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
Le plus inadmissible est de voir comment fonctionnent les A.G.

Ces étudiants bloqueurs crient "au nom de la démocratie" alors que leur mouvement est totalement antidémocratique!

- Les votes sont comptabilisés à main levée!

- Il est interdit de filmer dans les AG ==> Pas de témoins

- Les pseudo "débats" imposés par les grévistes durent des heures... Pour que les non-grèvistes en aient assez et retournent en cours!

- Dès qu'une AG vote contre le bloquage, un nouveau vote est effectué dans la foulée!

- Les grévistes sont contre les référundums proposés à tous les élèves de la fac... Et pour cause ils sont minoritaires la plupart du temps.

- Lorsqu'un référundum est organisé, ils font tout pour le saboter

- Lorsqu'un référundum a été organisé, qu'il vote la reprise des cours, une AG est organisée dès le lendemain, pour de nouveau imposer la voix de la minorité gréviste.

C'est insupportable ! :snif:

Tant que le système même des AG ne sera pas remis en cause, les blocages continueront, à l'insu de la majorité des étudiants!

je sais pas dans quelle fac tu es, mais dans la mienne, ils ont eu un peu plus de respect pour la démocratie ^^

c'est pour ça que ça n'a pas duré :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toobe02 Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚ 52ans
Posté(e)
La liberté de chacun s'arrête là où commence celle d'autrui.A méditer!

Je n'ai rien d'autre à ajouter!

C'est exactement çà .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant