La musique de papy Stein 1965-1975

formiste Membre 23 368 messages
Forumeur Méphistophélique‚ 30ans
Posté(e)
En fait, si Lou Reed est sorti de l'anonymat, c'est à cause de cet homme, grand provocateur devant l'éternel:

David Bowie -"Life on Mars?"- 1972

C'est grâce à lui ? Décidemment, j'apprend plus de choses avec vous qu'avec personne d'autre sur le forum ;)

Modifié par Con-formiste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

tsukun Membre 1 820 messages
Un panda métalleux‚ 45ans
Posté(e)

Mon père a toujours en sa possession un 33 tours d'origine avec une pochette aluminium avec un papillon a la gouache dessus.

Etant enfant j'ai déniché dans la collection de vieux 33 tours de mon père un disque avec une pochette aluminium et un papillon fait a la gouche dessus.

Je me suis toujours demander ce que pouvait bien signifier ce titre, en voyant ce topic je tenais donc a vous le faire partager,

Iron butterfly in a gadda da vida

iron butterfly

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
formiste Membre 23 368 messages
Forumeur Méphistophélique‚ 30ans
Posté(e)
Mon père a toujours en sa possession un 33 tours d'origine avec une pochette aluminium avec un papillon a la gouache dessus.

Etant enfant j'ai déniché dans la collection de vieux 33 tours de mon père un disque avec une pochette aluminium et un papillon fait a la gouche dessus.

Je me suis toujours demander ce que pouvait bien signifier ce titre, en voyant ce topic je tenais donc a vous le faire partager,

Iron butterfly in a gadda da vida

iron butterfly

Enorme !!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Petite chanson au plagieur de jauny alidaie ;)

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

;)

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Une chanson que je trouve particulièrement appropriée en ce moment: ;)

Henri Salvador -"Le Travail c'est la Santé"- 1965

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)

1975 :o Les premiers albums d'AC/DC sortent en Australie ;) (A savoir High Voltage et T.N.T. :o )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

The Who -Baba O'Riley-, 1971

---

Une chanson parfaite pour commencer la journée et la semaine!

A l'époque, elle était plutôt innovante, mélant astucieusement les débuts du Hard Rock (The Who a toujours été un groupe de brutes) avec la musique progressive/expérimentale (Cf les arpèges électroniques introduits ici par Pete Townshend).

Beaucoup ici doivent la connaître par coeur, elle est très connue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Nancy Sinatra -"Bang! Bang!"-, 1966

---

Encore une BO contemporaine pourtant écrite durant les années 60...

La petite Nancy (aussi connue pour sa choucroute permanentée: c'était la mode à l'époque!) est la fille de Frank, aka -The Voice-, le prince des crooners.

Nombre des succès de ce dernier datent également de la fin des années 60, My Way, ou bien Strangers in the Night, dont les mélodies furent "empruntées" -pour ne pas dire volées- à des compositeurs locaux moins connus (respectivement, Claude François et le croate Ivo Robic).

Mais la voix de Sinatra père demeure quand même incroyable de timbre et de sonorité, quelque soient ses moeurs louches de gangster.

Voici un duo connu entre les deux Sinatra:

Frank et Nancy Sinatra -"Somethin' stupid"-, 1967

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lolita21 Membre 359 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

vous perméteriez qu'une femme ce joignent a votre discution

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
vous perméteriez qu'une femme ce joignent a votre discution

Mais faites, je vous en prie! :snif:

---

Je continue de mon côté, mais 7 ans plus tard afin de vous montrer, une fois de plus, le spectaculaire progrès parcouru durant cette décennie de folie.

Je vais prendre le groupe anglais Supertramp, dont les premiers hits datent de 1973 et 1974... avec ici une chanson sur la désillusion urbaine que je ne trouve pas trop mal...

Supertramp -"Rudy"-, 1973

---

Autre tube créé par le célèbre Roger Hogdson (alors âgé de 23 ans, et déjà son horrible voix de fausset):

Supertramp -"Dreamer"-, 1974

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

1973, c'est aussi l'année où un petit nouveau fait son apparition, dans un genre tout à fait nouveau pour les oreilles européennes, le Reggae...

Je parle bien entendu du grand Bob, c'est à dire Bob Marley! 0066.gif

Et il commença directement par une chanson qui fit particulièrement scandale, et que je trouve remarquablement d'actualité, rapport à un discours sarkozyen récent sur "l'inexcusable et l'incompréhensible"... :snif:

Bob Marley -"I Shot the Sheriff-", 1973

Modifié par Yiauthli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Mais il n'y avait pas que le Reggae qui était venu déferler en occident...

Quelques années plus tôt, c'était au tour de la Bossa Nova brésilienne, un genre conjointement inventé par les géniaux João Gilberto et Antônio Carlos Jobim au début des années 60. Ce dernier d'ailleurs confessera s'être notamment beaucoup inspiré du compositeur français Debussy ainsi que du Jazz...

La Bossa Nova n'a pu percer en Occident qu'à la faveur de Frank Sinatra (toujours lui!), qui a défaut de savoir lui-même composer ses albums possédait un réel talent pour écouter et vampiriser ceux des autres, surtout ceux réalisés à l'étranger et encore peu connus sur le marché américain.

The Voice fut cependant inhabituellement fair play avec Jobim, et plutôt que de lui voler ses mélodies (la méthode qu'il préférait jusque-là), il lui proposa un album officiel en duo dans lequel figure cette chanson archi-classique:

Antônio Carlos Jobim -"Garota de Ipanema"-, 1967

---

Le même Jobim a réalisé en 1970 une adaptation d'un très grand classique de cette musique mélancolique venue de l'hémisphère austral... Vous reconnaissez l'air?

Ary Barroso repris par Antônio Carlos Jobim -"Aquarela do Brasil"-, 1970

(avec également les voix de Gilberto Gil et Caetano Veloso)

Modifié par Yiauthli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jamrock Membre+ 5 387 messages
Have a Jam session‚ 28ans
Posté(e)

Mazette la sélection ! ;) Cela dit Bob a pas attendu 73 pour enregistrer :snif: (enfin je crois pas) ... sauf si tu voulais dire l'arrivée du succès. :snif:

Juste en passant, j'espère qu'ils ont pas été déjà postés :

Wishbone Ash - Blowin' Free (le son est d'époque :o )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Tant qu'à demeurer dans les chansons "ethniques", on peut se demander ce qui se passait en occident. La fin des années 60, c'est aussi l'occasion du renouveau de la "folksong", de la vague néoceltique, sur fond de chansons engagées.

J'avais déjà entendu Joan Baez lors de certains concerts contestataires, ou Simon and Garfunkel, toutefois, rien ne vaut l'éblouissement ressenti lorsque je découvrais enfin les versions originales irlandaises.

A cette époque, les Dubliners possédaient l'un des plus grands chanteurs du monde, Luke Kelly, une des voix les plus extraordinaires qu'il m'ait été donné d'entendre, capable de toucher au plus profond de mon âme.

The Dubliners, -"The Sun is burning"-, circa 1970

The sun is burning in the sky

Strands of clouds go slowly drifting by

In the park the lazy breeze

Are joining in the flowers, among the trees

And the sun burns in the sky

Now the sun is in the West

Little kids go home to take their rest

And the couples in the park

Are holdin' hands and waitin' for the dark

And the sun is in the West

Now the sun is sinking low

Children playin' know it's time to go

High above a spot appears

A little blossom blooms and then draws near

And the sun is sinking low

Now the sun has come to Earth

Shrouded in a mushroom cloud of death

Death comes in a blinding flash

Of hellish heat and leaves a smear of ash

And the sun has come to Earth

Now the sun has disappeared

All is darkness, anger, pain and fear

Twisted, sightless wrecks of men

Go groping on their knees and cry in pain

And the sun has disappeared

---

Cette chanson est devenue un des hymnes des manifestations anti-nucléaires de la fin des années 70, chantée à la fois en Grande Bretagne, mais aussi à Plogoff, pour ceux qui se souviennent...

_________________________

The Dubliners, -"Scorn not his simplicity"-, 1972, interprétée ici au cours d'un show télévisé (1974)

---

Une vidéo qui vous permet de découvrir Luke Kelly et ce groupe en pleine action, autour d'une chanson composée par Phil Coulter pour son fils handicapé...

---

The Dubliners, -"The town I loved so well"-, 1972

Sans doute la plus belle chanson (militante) ayant résulté de la collaboration avec le compositeur Phil Coulter, et décrivant l'absurdité du conflit nord-irlandais via la mémoire de l'auteur, né à Derry.

---

The Dubliners, -"Joe Hill"-, circa 1967

Voici la chanson engagée (à gauche) par excellence, une folksong (écrite en 1936) qui remonte au syndicalisme américain du début du siècle et rend hommage à un personnage devenu un symbole. Une chanson qui me rappelle ma jeunesse, et me donne encore envie de lever le poing lorsque je l'écoute, à tous ces héros du monde ouvrier qui furent fauchés après avoir souhaité une vie meilleure pour les leurs.

I dreamed I saw Joe Hill last night,

Alive as you and me.

Says I "But Joe, you're ten years dead"

"I never died" said he,

"I never died" said he. "In Salt Lake, Joe," says I to him,

him standing by my bed,

"They framed you on a murder charge,"

Says Joe, "But I ain't dead,"

Says Joe, "But I ain't dead."

"The Copper Bosses killed you Joe,

they shot you Joe" says I.

"Takes more than guns to kill a man"

Says Joe "I didn't die"

Says Joe "I didn't die"

And standing there as big as life

and smiling with his eyes.

Says Joe "What they can never kill

went on to organize,

went on to organize"

From San Diego up to Maine,

in every mine and mill,

where working-men defend their rights,

it's there you find Joe Hill,

it's there you find Joe Hill!

I dreamed I saw Joe Hill last night,

alive as you and me.

Says I "But Joe, you're ten years dead"

"I never died" said he,

"I never died" said he.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

En passant, comme on évoque Joan Baez :

(Bon, certes, pas forcément la plus engagée, ou autre, mais je suis tombé dessus, et je l'aime bien cette chanson, et le petit film détendu, chez elle).

En tout cas, merci "papy" Stein, jolie rétrospective, ça donne envie de prendre le temps de découvrir, re découvrir ou explorer tout ce joli monde (qui ont indirectement fait partie de ma jeunesse pour certains - merci papa maman :snif: - mais moins qu'a l'époque, forcément).

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Dernier message!

Superbe!

Mais terriblement nostalgique...

Stein, tu nous manques!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant