Pour ou contre l'avortement

Invité Toto75019
Invité Toto75019 Invités 0 message
Posté(e)

Par contre, ça baise vénère dans les chaumières parait-il :o

C'est sur le t'chat tout à l'heure que des lycéennes disaient que c'était un baisodrome les internats cathos :p

Ceci explique peut-être cela.

Respectez Dieu le Père les enfants! :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

"Aime ton prochain comme toi-même".

Alors le comme toi-même (5 contre 1) il l'applique à son prochain.

:cray: la fatigue, je vais me coucher...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
arwena Membre 8 443 messages
aventurière petit format‚ 39ans
Posté(e)

bref, je lis et ça blablate, ça tergiverse, ça contredit, ça énonce de grands principes moraux...mais en attendant, tout ça reste une théorie sur papier (ou écran)!

Et, tant qu on n ' a pas été confronté à ça, le blabla, la théorie...ben ça vaut pas grand chose!

certains ont les opinions qu ils ont (que je trouve assez discutables puisque justement trop dans la théorie...mais ce n 'est que mon avis), en attendant, quand on est confronté à la situation , 3 question se posent...le "couple" , l enfant et l avenir de tout ce monde là!

je schematise un peu, mais c 'est ça grosso modo!

Or quand une femme (ou un couple) constate qu elle ne sera pas en mesure d élever l enfant, qu elle le rejette parce que ce n est pas le moment, que ça n 'a pas été voulu, que c est un accident (pillule, capote...)ça demande quoiqu on en pense un certain "courage " pour opter pour cette option!

Mais que faire d autre?

l adoption?

A long terme un enfant qui souffre de s être fait abandonné et une mère qui souffre d avoir donné naissance à un enfant qu elle a abandonné!

Bref, 2 personne qui souffrent!

Et croyez moi, j ai suffisamment fréquenté la DASS et ses foyers pour savoir que oui beaucoup de ces enfants là sont en souffrance!

Alors quand je vois que certains préconnise ça, ça me fait sourire mais bien amèrement!

la vie n 'est pas simple et il y a des choix difficiles à faire!

Seulement certains choix doivent rester strictement personnels tant ils engagent la vie de ceux qui les prennent!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)

Précision : dans les foyers de la DDASS, il n'y a pas d'enfant issus d'un accouchement sous X ; ceux-ci passent quelques mois en pouponnière puis rejoignent leurs parents. En revanche on y trouve des enfants placés suite à des maltraitances des parents naturels et cette situation est infiniment différente.

Je suis d'accord qu'il s'agit d'un choix personnel à respecter et je pense que cela doit rester ainsi. Mais dire que l'accouchement sous X serait pire pour l'enfant que l'avortement n'a pas de sens : ou alors ce serait juger les femmes qui décident de mener leur grossesse à terme.

Les femmes choisissent en leur âme et conscience et ce choix quel qu'il soit doit être respecté.

Quand des parents apprennent que leur enfant à naitre sera handicapé certains couples font le choix d'avorter d'autres de garder leur enfant. Qui peut reprocher l'attitude des uns ou des autres ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)

Je ne peux évidemment pas juger le choix d'une personne, mais juste à titre d'information, j'ai connu une personne qui accouchait sous x car ses parents étaient turc, donc l'avortement n'était possible vu sa religion et que si elle gardait l'enfant, elle serait reniée de sa famille, heureusement c'est vrai, il y a une période de délai qui leur permet de revenir sur leurs décisions, et elle s'est rétractée, au dernier moment elle a décidé de garder l'enfant. Ce que je veux dire par là, c'est que dans ses femmes qui accouchent soux x pour diverses raisons, certaines y sont contraintes. J'en ai connu une autre qui a accouché sous x et elle pense tout les jours à cet enfant dont elle espère qu'il est heureux où il est. On ne peut pas dire non plus que tous les enfants adoptés suite à l'accouchement soux x sont heureux, beaucoup recherchent leurs parents d'origine. Mais il est un fait bien sûr que la décision revient surtout à la mère et qu'il n'est en aucun cas permis de juger le choix de cette mère.

Modifié par laeticiasonia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
bref, je lis et ça blablate, ça tergiverse, ça contredit, ça énonce de grands principes moraux...mais en attendant, tout ça reste une théorie sur papier (ou écran)!

Et, tant qu on n ' a pas été confronté à ça, le blabla, la théorie...ben ça vaut pas grand chose!

certains ont les opinions qu ils ont (que je trouve assez discutables puisque justement trop dans la théorie...mais ce n 'est que mon avis), en attendant, quand on est confronté à la situation , 3 question se posent...le "couple" , l enfant et l avenir de tout ce monde là!

je schematise un peu, mais c 'est ça grosso modo!

Or quand une femme (ou un couple) constate qu elle ne sera pas en mesure d élever l enfant, qu elle le rejette parce que ce n est pas le moment, que ça n 'a pas été voulu, que c est un accident (pillule, capote...)ça demande quoiqu on en pense un certain "courage " pour opter pour cette option!

Mais que faire d autre?

l adoption?

A long terme un enfant qui souffre de s être fait abandonné et une mère qui souffre d avoir donné naissance à un enfant qu elle a abandonné!

Bref, 2 personne qui souffrent!

Et croyez moi, j ai suffisamment fréquenté la DASS et ses foyers pour savoir que oui beaucoup de ces enfants là sont en souffrance!

Alors quand je vois que certains préconnise ça, ça me fait sourire mais bien amèrement!

la vie n 'est pas simple et il y a des choix difficiles à faire!

Seulement certains choix doivent rester strictement personnels tant ils engagent la vie de ceux qui les prennent!

Non non ceux qui blablatent sont ceux qui tiennent des discours de lili (libéral-libertaire).

Au nom des libertés individuelles, on met en danger le bien commun, et le bien fondé d'une loi, et il en va pour tous les systèmes par domaine.

User et non abuser de ce droit, il en va pour tout.

"Je suis donc je jouis, et peu importe les conséquences". Peu leur importe les restrictions futures pour les avortements de nécessité dues à ce genre d'abus, J'AI LE DROIT.

C'est un petit égoïsme jouisseur irresponsable.

Celles qui ne veulent vraiment pas tomber enceinte n'ont aucun moyen de l'éviter ? vraiment ? même en cas de doute ou d'accident...

Ca mériterait peut-être un sujet de topic spécifique tiens...

"Les lili, fossoyeurs de systèmes"

Les mêmes qui viendront se plaindre ensuite des restrictions.

Modifié par Layache-Family

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

De plus en plus confus.

De moins en moins compréhensible.

En l'espèce, j'aimerais savoir qui définit le "bien commun" ? Vous ? B16 ? Les ratichons ? L'extrême droite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

:cray:

Oui, en l'occurrence je ne vois pas en quoi l'IVG menace le bien commun, ce serait une bonne chose de nous éclairer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pocahontas59
Invité pocahontas59 Invités 0 message
Posté(e)
Non non ceux qui blablatent sont ceux qui tiennent des discours de lili (libéral-libertaire).

Au nom des libertés individuelles, on met en danger le bien commun, et le bien fondé d'une loi, et il en va pour tous les systèmes par domaine.

User et non abuser de ce droit, il en va pour tout.

"Je suis donc je jouis, et peu importe les conséquences". Peu leur importe les restrictions futures pour les avortements de nécessité dues à ce genre d'abus, J'AI LE DROIT.

C'est un petit égoïsme jouisseur irresponsable.

Celles qui ne veulent vraiment pas tomber enceinte n'ont aucun moyen de l'éviter ? vraiment ? même en cas de doute ou d'accident...

Ca mériterait peut-être un sujet de topic spécifique tiens...

"Les lili, fossoyeurs de systèmes"

Les mêmes qui viendront se plaindre ensuite des restrictions.

Auteur de l'article : LDHTrente ans après, la Cedaw : agir ensemble pour les droits des femmes, droits universelsCommuniqué LDH

Le 18 décembre 1979, l'Assemblée générale des Nations unies adoptait la Convention pour l'élimination des discriminations envers les femmes (Cedaw). Cette Convention, méconnue en France, n'est pas seulement un instrument de lutte contre les discriminations : c'est une véritable charte des droits des femmes.

Elle affirme l'intégralité des droits civils, civiques, culturels et sociaux, et même le droit à la maîtrise de la reproduction, ce qui en fait un texte particulièrement progressiste.

Elle a été dotée en 1999 d'un protocole additionnel qui permet aux victimes de discriminations de la part d'un Etat membre de saisir le comité Cedaw. Aujourd'hui, elle est ratifiée par 186 pays, soit 95% des Etats de la planète. Ce qui ne signifie pas, loin de là, qu'elle est appliquée. De nombreux Etats signataires ont émis des réserves sur les articles qui les gênaient le plus, plaçant par exemple leurs traditions au-dessus des règles du droit international.

Dans de nombreux pays du Sud, les militants et les militantes utilisent la Cedaw pour interpeller leurs gouvernements et faire progresser leurs législations vers l'égalité. Au Nord nous bénéficions de législations égalitaires, mais la réalité reste très inégalitaire et les discriminations subsistent.

Toutes celles et tous ceux qui prennent au sérieux l'égalité et l'effectivité des droits des femmes peuvent s'appuyer sur la Cedaw et militer pour son application réelle partout sur la planète. Il faut pour cela faire connaître un texte qui, comme les grandes Déclarations des droits de l'Homme, doit être lu, enseigné et approprié par tous et d'abord par les futurs citoyens de notre pays.

La Ligue des droits de l'Homme entend contribuer à faire du trentième anniversaire de la Cedaw non seulement une commémoration mais aussi et surtout un moment fort de mobilisation pour les droits des femmes comme droits universels.

Paris, le 18 décembre 2009

Source : http://www.ldh-france.org/Trente-ans-apres-la-Cedaw-agir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
:cray:

Oui, en l'occurrence je ne vois pas en quoi l'IVG menace le bien commun, ce serait une bonne chose de nous éclairer.

Je parle d'un motif de recours à l'IVG !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
De plus en plus confus.

De moins en moins compréhensible.

En l'espèce, j'aimerais savoir qui définit le "bien commun" ? Vous ? B16 ? Les ratichons ? L'extrême droite ?

"Je ne donne pas mon avis, mais je supervise les arguments des autres, et mieux encore je me permets de les commenter".

Tu serais pas contrôleur de travaux dans la vie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Layache-Family Membre 1 149 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
Auteur de l'article : LDHTrente ans après, la Cedaw : agir ensemble pour les droits des femmes, droits universelsCommuniqué LDH

Le 18 décembre 1979, l'Assemblée générale des Nations unies adoptait la Convention pour l'élimination des discriminations envers les femmes (Cedaw). Cette Convention, méconnue en France, n'est pas seulement un instrument de lutte contre les discriminations : c'est une véritable charte des droits des femmes.

Elle affirme l'intégralité des droits civils, civiques, culturels et sociaux, et même le droit à la maîtrise de la reproduction, ce qui en fait un texte particulièrement progressiste.

Elle a été dotée en 1999 d'un protocole additionnel qui permet aux victimes de discriminations de la part d'un Etat membre de saisir le comité Cedaw. Aujourd'hui, elle est ratifiée par 186 pays, soit 95% des Etats de la planète. Ce qui ne signifie pas, loin de là, qu'elle est appliquée. De nombreux Etats signataires ont émis des réserves sur les articles qui les gênaient le plus, plaçant par exemple leurs traditions au-dessus des règles du droit international.

Dans de nombreux pays du Sud, les militants et les militantes utilisent la Cedaw pour interpeller leurs gouvernements et faire progresser leurs législations vers l'égalité. Au Nord nous bénéficions de législations égalitaires, mais la réalité reste très inégalitaire et les discriminations subsistent.

Toutes celles et tous ceux qui prennent au sérieux l'égalité et l'effectivité des droits des femmes peuvent s'appuyer sur la Cedaw et militer pour son application réelle partout sur la planète. Il faut pour cela faire connaître un texte qui, comme les grandes Déclarations des droits de l'Homme, doit être lu, enseigné et approprié par tous et d'abord par les futurs citoyens de notre pays.

La Ligue des droits de l'Homme entend contribuer à faire du trentième anniversaire de la Cedaw non seulement une commémoration mais aussi et surtout un moment fort de mobilisation pour les droits des femmes comme droits universels.

Paris, le 18 décembre 2009

Source : http://www.ldh-france.org/Trente-ans-apres-la-Cedaw-agir

Le Ligue des droits de l'homme maintenant... (quand le droit visé atteint une certaine somme...)

Je me doute bien qu'ils ne diront pas le contraire de ce que tu racontes, bref...

J'abandonne... Je jette l'éponge, j'attends le moment ou Sarkozy ou DSK viendront mettre leur nez là-dedans, parce qu'ils considéreront et à raison que la stagnation des chiffres n'est pas acceptable compte tenu des progrès en matière de contraception.

Merci à tous pour le débat.

Modifié par Layache-Family

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)
Si la justice et les assurances ne sont pas capable de faire leur boulot, c'est pas la fautes du bébé :p

cela n'a rien à voir, je soulignais simplement que dans un tel contexte,

soit une obligation d'être père, ou parent tout court par décision de justice

comment imaginer de bonnes relations? Comment imaginer un contexte favorable à l'enfant? :cray:

S'il n'y a pas de père il y a le tribunal pour le coincé.

Si la maman n'a que 14ans il y a des famille d'accueil temporaire, c'est le rôle de l'assistante sociale d'en trouver une.

14ans c'est très jeune mais un fétus de 3mois est plus prioritaire.

C'était par rapport à ça!

Par conte la France oui, elle respect les couple homo mais elle ne respect pas les polygame, elle respect les cultures des athées, mais aucun respect pour le port du voile. Il s'agit d'un déséquilibre de droit, ce qui laisse la porte ouverte au critique.

c'est heureux pour un pays laîc et c'est aussi ce qui permet une liberté, le droit des femmes à choisir, donc à avorter parce que c'est leur décision :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)
"Je ne donne pas mon avis, mais je supervise les arguments des autres, et mieux encore je me permets de les commenter".

Tu serais pas contrôleur de travaux dans la vie ?

"Comme je ne sais plus quoi répondre je m'en prend à l'interlocuteur."

Tu serais pas troll sur ce forum ? :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Badre88
Invité Badre88 Invités 0 message
Posté(e)
c'est heureux pour un pays laîc et c'est aussi ce qui permet une liberté, le droit des femmes à choisir, donc à avorter parce que c'est leur décision :o

Et tu appelles ça un pays heureux? :cray:

Modifié par Badre88

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Présente moi ton "pays" que je l'interroge.

Les gens qui veulent imposer leurs idées aux autres sont très généreux en concept abstraits qui recouvrent tout et n'importe quoi.

Modifié par Dinosaure marin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elhyareno Membre 4 313 messages
Le gremlins à lunette‚ 28ans
Posté(e)

Hum, question délicate. Je pense que l'avortement ne doit pas être totalement interdit mais doit être possible sous certaines conditions très strictes. Par ailleurs il faut, je pense, améliorer le travail de prévention et d'information sur la contraception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pax_lm Membre 237 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)

Je suis contre l'avortement, tout simplement parce que avortement = meurtre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Merci de cette inestimable contribution. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant